Actualité

Pour en finir avec le business de la peur, construisons notre avenir avec les migrants

Le Huffington Post - mar, 06/19/2018 - 07:00
Pour en finir avec le business de la peur, construisons notre avenir avec les migrants
Catégories: Actualités

Macron retrouve Merkel à Berlin en pleine crise migratoire

France 24 - L'info en continu - mar, 06/19/2018 - 06:57
Emmanuel Macron retrouve la chancelière allemande Angela Merkel mardi près de Berlin, pour un sommet franco-allemand, dix jours avant le Conseil européen de Bruxelles. Ils évoqueront les tensions politiques autour des migrants.
Catégories: Actualités

Allemagne : Angela Merkel face à la rébellion de sa droite sur la question des migrants

Le ministre de l’intérieur, également chef des conservateurs bavarois, a accordé quinze jours à la chancelière allemande pour négocier une solution européenne.
Catégories: Actualités

Rhône : le compagnon de la danseuse retrouvée calcinée avoue avoir brûlé le corps

L' Essentiel - SudOuest.fr - mar, 06/19/2018 - 06:54

Pendant sa garde à vue, le suspect a expliqué que sa compagne était décédée "dans un accident domestique". .
Le compagnon d'une jeune femme, dont le corps calciné a été retrouvé dans une voiture à Taluyers (Rhône), a reconnu avoir brûlé le cadavre, tout en niant le meurtre. Le trentenaire, chanteur de profession, avait... Lire la suite

Catégories: Actualités

La gazette du Mondial : citizen Kane, déserteur et vodka

Belgique et Angleterre ont gagné, la Russie dispute son second match. Mais la Coupe du monde, c’est aussi des surnoms, des paris et un Rabiot croate.
Catégories: Actualités

Le rappeur américain XXXTentacion assassiné près de Miami

L' Essentiel - SudOuest.fr - mar, 06/19/2018 - 06:28

XXXTentacion, de son vrai nom Jahseh Onfroy, a été abattu en pleine journée. La police privilégie la piste du vol à main armée. .
Le sulfureux rappeur américain XXXTentacion, dont le denier album a fini à la première place du classement de référence Billboard, est mort assassiné lundi en Floride à l'âge de 20 ans, a... Lire la suite

Catégories: Actualités

Alimentation: un rapport prône la création d'un nouveau label "bio, local et équitable"

ladepeche.fr - mar, 06/19/2018 - 06:24
(AFP) - Et si on recyclait le bon vieux label bio "AB" pour distinguer des produits agricoles à la fois bio, locaux et équitables? Le Conseil économique social et environnemental (CESE) recommande de lancer une expérimentation pour répondre à la demande de qualité des consommateurs.Dans un rapport devant être présenté mardi, il formule 18 propositions pour améliorer les cinq signes officiels garantissant l'origine géographique et/ou les modes...
Catégories: Actualités

Chez Les Républicains, Laurent Wauquiez a rétréci le parti

Après le limogeage de sa numéro deux, Virginie Calmels, le président de LR a réaffirmé sa ligne très à droite, lundi, face aux militants de Sens commun. Au risque de l’isolement.
Catégories: Actualités

Mo Salah, une icône égyptienne à la Coupe du monde 2018

Toujours en délicatesse avec son épaule, l’attaquant des Pharaons, qui espère faire son retour contre la Russie mardi, est un phénomène de société dans son pays.
Catégories: Actualités

Les bisexuels et les pansexuels voudraient sortir de l’ombre

Ces personnes qui ont des relations amoureuses indifféremment avec des hommes ou des femmes sont la cible de préjugés et de discriminations.
Catégories: Actualités

Jean-Michel Jarre : « YouTube ne doit pas devenir un monopole »

Le président de la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs réclame un cadre législatif européen pour défendre les auteurs.
Catégories: Actualités

Quand la musique est bonne… pour le cerveau

L’écoute et la pratique musicales renforcent la plasticité cérébrale à tous les âges, et stimulent les circuits de la récompense.
Catégories: Actualités

Trump crée une sixième branche de l’armée spécialisée dans l’espace

« Il doit y avoir domination américaine dans l’espace », a justifié le président des Etats-Unis, dont la décision doit en principe être approuvée par le Congrès.
Catégories: Actualités

L'orang-outang le plus âgé du monde meurt dans un zoo australien

France 24 - L'info en continu - mar, 06/19/2018 - 06:00

L'orang-outang de Sumatra le plus vieux du monde, une femelle ayant eu 11 petits et comptant 54 descendants éparpillés de part le monde, est mort à l'âge de 62 ans dans un zoo australien, a annoncé l'établissement mardi.

Puan, qui signifie "Dame" en indonésien, est décédée lundi au zoo de Perth où elle vivait depuis un don de la Malaisie en 1968.

"Elle a tant fait pour la colonie du zoo de Perth et la survie de son espèce", a déclaré Holly Thompson, responsable des primates de l'établissement.

"En dehors du fait qu'elle était la membre la plus âgée de notre colonie, elle était également une membre fondatrice de notre programme de reproduction connu dans le monde entier et laisse derrière elle un héritage incroyable".

"Ses gènes se retrouvent dans un peu moins de 10% de la population des zoos mondiaux".

Puan a eu 11 bébés. Elle compte un total de 54 descendants aux Etats-Unis, en Europe, en Australie et dans la jungle de l'île indonésienne de Sumatra.

Son arrière petit-fils Nyaru est le dernier spécimen à avoir été relâché dans la nature.

Née en 1956, elle avait fait son entrée au livre Guinness des records au titre vérifié de l'orang-outang la plus âgée du monde.

Dans la nature, les femelles vivent rarement au-delà de 50 ans.

D'après Mme Thompson, elle avait une personnalité indépendante et une attitude un peu distante.

"On savait à quoi s'en tenir avec Puan. Si elle était mécontente, elle tapait carrément du pied".

Deux de ses filles vivent toujours au zoo, de même que quatre petits-enfants et un arrière petit-fils.

Catégories: Actualités

63% des Français ont effectué des travaux ces cinq dernières années

ladepeche.fr - mar, 06/19/2018 - 06:00
() - Que se soit pour améliorer leur confort ou pour des raisons économiques, près de deux tiers des Français ont réalisé des travaux chez eux au cours des cinq dernières années, selon une étude Franfinance et CSA publiée ce mardi 19 juin.Parmi les travaux effectués, 62% des Français ont remis au goût du jour leurs murs en les rafraîchissant (peinture, papier peint) ou en créant une ouverture. Un peu moins de la moitié (48%) se sont focalisés...
Catégories: Actualités

Kim Jong Un en Chine, une semaine après son sommet avec Trump

ladepeche.fr - mar, 06/19/2018 - 05:43
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un entame mardi une visite de deux jours en Chine, une semaine après sa rencontre historique avec le président américain Donald Trump, au moment où Pékin entend bien jouer un rôle dans l'évolution de son petit voisin."Kim Jong Un visite la Chine du 19 au 20 juin", a annoncé l'agence de presse Chine nouvelle dans une très brève dépêche qui ne fournit aucun détail sur son programme.Sous un soleil de plomb, des...
Catégories: Actualités

Nouvelle visite en Chine du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un

Il s’agit de son troisième déplacement dans le pays en moins de trois mois. Fin mars, il avait effectué à Pékin son premier voyage à l’étranger depuis son arrivée au pouvoir.
Catégories: Actualités

Le HuffPost Allemagne répond aux questions que vous vous posez sur la crise gouvernementale allemande

Le Huffington Post - mar, 06/19/2018 - 05:09
Le HuffPost Allemagne répond aux questions que vous vous posez sur la crise gouvernementale allemande
Catégories: Actualités

Trump ne veut pas laisser les Etats-Unis devenir "un camp de migrants"

France 24 - L'info en continu - mar, 06/19/2018 - 05:00

Donald Trump revendique sa fermeté extrême aux frontières malgré le tollé provoqué par la séparation de plus de 2.300 mineurs arrachés à leurs parents sans papiers, en affirmant qu'il ne laisserait pas les Etats-Unis devenir "un camp pour migrants".

Le bras de fer entre républicains et démocrates semble désormais clairement destiné à pousser une réforme de l'immigration qui patine depuis des mois au Congrès, où les républicains sont majoritaires. Le président pourrait d'ailleurs se rendre au Capitole pour en discuter mardi, selon le Wall Street Journal.

Le président a de nouveau rejeté la responsabilité de cette situation sur la minorité démocrate.

"Ce qui arrive est tellement triste. Et cela pourrait être réglé rapidement, magnifiquement, et nous serions en sécurité". "Les Etats-Unis ne deviendront pas un camp pour migrants et ne deviendront pas un centre de rétention pour réfugiés", a promis Donald Trump.

Pour illustrer son propos, il a agité le spectre de la crise migratoire en Europe, n'hésitant pas à prendre parti contre la chancelière allemande Angela Merkel dans la crise politique qui menace sa coalition.

- Cris et pleurs -

Depuis l'annonce de la politique américaine de "tolérance zéro" début mai, 2.342 enfants et jeunes migrants ont été séparés de leurs familles (du 5 mai au 9 juin), selon les nouveaux chiffres officiels.

Supermarché reconverti, vastes bâtiments, ces adolescents et jeunes enfants sont parfois logés dans des espaces grillagés, près de la frontière avec le Mexique.

"Je ne veux pas qu'ils arrêtent mon père, je ne veux pas qu'ils l'expulsent", dit une voix féminine déchirée tandis que des pleurs et cris d'enfants résonnent derrière, sur un enregistrement, qui daterait de la semaine dernière dans l'un de ces centres, diffusé lundi par le site d'investigation ProPublica.

La jeune fille n'a pas été identifiée.

"J'ai vu des tonnes d'enfants massés ensemble dans de grands enclos grillagés", a témoigné un sénateur démocrate, Chris Van Hollen, après avoir visité un centre dimanche au Texas.

D'autres élus ont visité lundi des établissements en Californie, la cheffe des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, dénonçant ensuite "une politique inhumaine et barbare".

"Inadmissible", s'est indigné l'ONU. "Ce n'est rien de moins que de la torture", a renchéri Erika Guevara-Rosas de l'ONG Amnesty International, justifiant ses mots en soulignant "la sévère souffrance mentale infligée intentionnellement sur ces familles" pour "en décourager d'autres d'essayer d'entrer aux Etats-Unis".

Rarissime intervention dans un sujet politique brûlant, la Première dame Melania Trump a dit dimanche "détester voir des enfants séparés de leur famille". L'ex-Première dame Laura Bush a elle aussi rompu sa traditionnelle discrétion avec des mots forts, en dénonçant une politique "cruelle". Des mots retweetés pas une autre ancienne occupante de la Maison Blanche, Michelle Obama.

- "Bien traités" -

Les enfants "sont bien traités" et les rumeurs de mauvais traitements "sont fausses", a répondu la ministre de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, lundi.

Les familles se présentant au poste-frontière pour demander l'asile ne sont pas séparées et la vaste majorité des mineurs migrants hébergés aux Etats-Unis --10.000 sur 12.000-- n'ont pas été séparés de leurs familles, ils sont arrivés seuls à la frontière, a-t-elle expliqué.

Pour l'administration Trump, l'équation est simple: plus question de relâcher des sans-papiers parce qu'ils ont été interpellés en compagnie de mineurs qui ne peuvent être détenus avec eux, dans l'attente de leur hypothétique retour devant le juge, comme c'était la pratique sous le démocrate Barack Obama.

Tous les clandestins surpris du côté américain de la frontière sont donc désormais poursuivis et écroués... et leurs enfants doivent être hébergés de leur côté.

Mais plusieurs hauts responsables de la Maison Blanche affichent aussi clairement l'argument de la dissuasion des candidats à l'immigration illégale.

"Nous ne pouvons pas et n'allons pas encourager les gens à amener des enfants en leur donnant une vaste immunité face à nos lois", a encore déclaré lundi le ministre de la Justice Jeff Sessions.

Deux tiers des Américains rejettent cette politique, mais une majorité de républicains y sont favorables, selon deux sondages, Quinnipiac et CNN, publiés lundi.

"Si nous construisons le mur, si nous passons une loi pour mettre un terme au non-droit, nous n'aurons plus à faire face à ces choix terribles", a argumenté Jeff Sessions.

Mais l'idée que la Maison Blanche utilise ces enfants pour faire avancer le débat sur l'immigration indigne jusque dans les rangs républicains.

"Certains dans l'administration ont décidé que cette politique cruelle renforçait leur pouvoir d'influence" au Congrès, a souligné sur Facebook un sénateur républicain, Ben Sasse. "C'est inacceptable. Les Américains ne prennent pas les enfants en otage. Point".

Catégories: Actualités

Yves Jégo quitte la vie politique et l'Assemblée nationale

Le Huffington Post - mar, 06/19/2018 - 04:44
Yves Jégo quitte la vie politique et l'Assemblée nationale
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités