Actualité

Un homme de 33 ans inculpé à Paris et écroué pour un projet d'attentat déjoué (sources concordantes à l'AFP)

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 22:00

Un homme de 33 ans, soupçonné de préparer un attentat et qui avait prêté allégeance au groupe Etat islamique dans une vidéo, a été mis en examen (inculpé) samedi à Paris et écroué, a appris l'AFP de sources proches de l'enquête et judiciaire.

Inconnu des services, l'homme avait été interpellé mardi dans la région de Nîmes (sud) par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Des produits pouvant servir à confectionner des explosifs ont été retrouvés, mais aucune cible précise n'a été identifiée, selon ces sources.

"Il s'agit du premier attentat déjoué depuis le début de l'année par la DGSI, a déclaré à l'AFP une source proche de l'enquête.

L'homme, a priori sans antécédents judiciaires, a été mis en examen samedi à Paris pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et placé en détention provisoire, selon une source judiciaire. Selon "les premiers éléments de l'enquête, il nourrissait le projet d'un passage à l'acte violent", a-t-elle ajouté.

"L'enquête a débuté par une veille de la DGSI sur les réseaux sociaux où les policiers ont détecté la volonté d'acquisition d'une arme par un homme habitant la région de Nîmes et qui tenait des propos islamistes", selon une source proche de l'enquête.

Au cours des perquisitions, des "produits pouvant servir à la confection d'explosifs, un engin potentiellement explosif (un tube rempli de poudre) et un système de mise à feu ont été saisis", selon cette source.

"Différentes poudres, mais en quantité peu importante et qui sont en cours d'analyse, ainsi qu'une mèche, ont été retrouvées", a affirmé une autre source proche du dossier.

Plusieurs vidéos, tournées entre l'été et la fin de l'année, ont également été retrouvées. Dans l'une d'entre elles, le suspect prêtait allégeance au chef de l'EI Abou Bakr Al-Baghdadi, avec le drapeau noir de l'organisation en fond.

En 2017, vingt attentats ont été déjoués en France, a affirmé début janvier le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) ont été commis en France l'an dernier: le 20 avril sur les Champs-Élysées à Paris et le 1er octobre à la gare Saint-Charles à Marseille. Ils ont fait trois morts.

Depuis le 7 janvier 2015, et l'attaque contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher, les attentats jihadistes ont fait en France 241 morts.

Catégories: Actualités

Syrie : la Turquie lance l'opération "Rameau d'olivier" contre l'enclave kurde d'Afrin

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:59
La Turquie a déclaré samedi 20 janvier avoir lancé une offensive terrestre contre une enclave kurde située dans la région syrienne d'Afrin. Ces positions ennemies, caractérisées de "corridor de la terreur" par Recep Tayyip Erdogan, se situent près de la frontière turco-syrienne.
Catégories: Actualités

Offensive terrestre sur Afrin : "Les kurdes servent de punching-ball régional"

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:54
La Turquie a lancé samedi 20 janvier une offensive terrestre sur la région d''Afrin, au nord de la Syrie près de la frontière turquie. La zone abrite une enclave kurde que le président turc Recep Tayyip Erdogan souhaite défaire. Éclairage de Frédéric Pichon, docteur en Histoire et spécialiste de la Syrie.
Catégories: Actualités

Une journée particulière pour les clients du restaurant de Bocuse

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:40

Le personnel n'a rien laissé paraître et des clients n'ont appris la nouvelle qu'en sortant de table: drôle d'ambiance samedi à l'Auberge trois étoiles de Paul Bocuse, où le pape de la cuisine s'est éteint à quelques mètres de son restaurant.

Vers 14H00, le service bat son plein et rien ne laisse supposer que "Mr Paul", 91 ans, est mort dans la matinée. Dans les cuisines visibles de l'entrée, une dizaine de personnes s'affairent, tandis que des voix s'échappent des salons où officient des serveurs souriants.

Pour Jean-Noël Gaunet, ce déjeuner d'anniversaire restera "gravé à jamais". Il cherchait la date de naissance de Bocuse sur son smartphone quand il y a appris son décès: "Ca m'a fait un choc ! J'ai eu l'air tellement surpris qu'un serveur est venu me voir et m'a seulement dit que Paul Bocuse était avec un médecin", raconte-t-il à l'AFP.

"Le personnel était souriant, comme si de rien n'était, ils n'ont rien laissé paraître", confirme son épouse, Anne-Marie.

C'est aussi sur son portable, en recevant une alerte au cours du repas, que Sefer Derici, invité par son épouse pour ses 35 ans, a appris la nouvelle.

"Le personnel a poussé le professionnalisme jusqu'au bout", souligne ce chargé d'études qui "rêvait de venir dans cet endroit mythique". Pour lui, "déjeuner ici le jour de son décès, c'est très émouvant. C'est la gastronomie française à l'état pur".

- 'Professionnalisme' -

Venu avec des amis, Bruno Chorier, quant à lui, ne se doutait de rien et se dit "choqué" d'apprendre, à sa sortie du restaurant, le décès du chef.

Son ami Gilbert est tout aussi interloqué: "On a demandé de ses nouvelles au serveur et on nous a répondu qu'il se reposait", dit-il.

Parmi les autres clients, Véronique et Jean-Paul ont appris la nouvelle avec cette réponse "un peu bizarre" - "jour particulier dans ce restaurant" - aux photos de leurs assiettes envoyées à des amis par SMS.

"On était complètement décalés, ça a été le choc", confie la quinquagénaire qui se "souviendra toujours de cette date".

"Chapeau pour les serveurs, ça a dû être une journée très dure", ajoute son mari qui salue leur "très grand professionnalisme".

Ce déjeuner restera aussi "gravé dans la mémoire" de Jean-Louis Finot, un Parisien de 68 ans qui déjeunait pour la première fois chez Bocuse et "espérait le rencontrer". "Ce qui m'a touché, c'est que le personnel avait l'air très attaché à cet homme. Ils sont restés très dignes, ils ont fait leur job."

Dans la cour de l'établissement, plusieurs employés ont déposé des gerbes de fleurs autour de la statue de Monsieur Paul, assis et souriant.

Catégories: Actualités

Plus de 30.000 Roumains dans la rue pour dire "non à la corruption"

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:39

Plus de 30.000 Roumains ont manifesté samedi à Bucarest et dans une dizaine de grandes villes pour dire "non à la corruption" et à une réforme controversée de la justice voulue par la majorité de gauche.

"Nous sommes ici pour demander aux dirigeants de ne pas toucher à la justice et de laisser tomber leur projet de réforme", a déclaré à l'AFP un entrepreneur, Marius Constantin, 49 ans, venu de Sibiu (centre) pour se joindre aux manifestants - entre 30.000 et 50.000, selon les agences locales -, rassemblés place de l'Université, au centre de Bucarest.

"C'est une honte ce qui se passe: sous le prétexte d'améliorer les lois de la justice, ils ont introduit des articles qui leur permettent d'échapper à de possibles sanctions", estime pour sa part Amalia, 77 ans, ingénieur à la retraite.

Le Parlement dominé par les sociaux-démocrates (PSD) a approuvé fin décembre trois propositions de loi qui font craindre une réduction de l'indépendance des magistrats et une restriction des prérogatives du Parquet anticorruption, extrêmement actif dans les poursuites envers les élus soupçonnés de corruption.

Le président de centre droit Klaus Iohannis n'a pas indiqué s'il promulguerait ces textes qui ont été critiqués par Bruxelles et les Etats-Unis.

Ces nouvelles manifestations interviennent quelques jours après la démission forcée du Premier ministre social-démocrate Mihai Tudose et la nomination d'un nouveau chef de gouvernement, l'eurodéputée Viorica Dancila, qui a affiché son soutien à ces lois.

"Le PSD montre tous les jours qu'il n'est pas capable de diriger ce pays", s'indigne Horatiu Buzatu, un entrepreneur de Craiova (sud), en référence aux deux gouvernements de gauche renversés en l'espace de sept mois par l'homme fort du PSD Liviu Dragnea, condamné à deux ans de prison avec sursis pour fraude électorale et jugé pour une affaire d'emplois fictifs.

Portant des drapeaux tricolores roumains ou des pancartes en forme de main sur lesquelles on pouvait lire "Tous pour la justice", les manifestants ont traversé le centre de Bucarest pour se rendre devant le Parlement, en scandant "Voleurs".

Environ 5.000 personnes ont manifesté à Cluj (nord-ouest). Ils étaient également 5.000 à protester à Timisoara (ouest) et 3.000 à Iasi (nord-est), selon les médias locaux.

Dans un rapport publié jeudi, l'organisme anticorruption du Conseil de l'Europe, le GRECO, a rappelé que "la profession des magistrats s'est largement associée au mouvement de protestation" suscitée par cette réforme.

Une tentative d'assouplir le code pénal avait déjà provoqué l'hiver dernier une vague de contestation d'une ampleur sans précédent depuis la chute du régime communiste fin 1989, contraignant le gouvernement de faire machine arrière.

Catégories: Actualités

Manifestations géantes pour la 2e "Marche des femmes" anti-Trump

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:38

Manifestations géantes à New York, Washington, Los Angeles ou Chicago et retour en force des bonnets roses: la "Marche des femmes", qui avait défié Donald Trump il y a un an, était de retour samedi, portée par le mouvement #Metoo et les élections de novembre prochain.

Il n'y avait pas de chiffres officiels mais les manifestants semblaient se chiffrer en centaines de milliers dans plus de 200 villes aux Etats-Unis. A Los Angeles, deuxième ville du pays et bastion démocrate comme New York et Chicago, les organisateurs revendiquaient même 400.000 participants.

Alors que les manifestants dénonçaient en masse les politiques de l'administration Trump, le président américain a tenté de tourner les choses à son avantage: dans un tweet, il a encouragé à défiler pour "célébrer les réussites historiques et les succès économiques sans précédent des 12 derniers mois".

"Taux de chômage féminin au plus bas depuis 18 ans!", a-t-il ajouté.

A New York, une foule colorée et très féminine avait commencé dès la fin de la matinée à envahir l'avenue longeant l'ouest de Central Park sur 20 pâtés de maisons, jusqu'au pied du Trump International Hôtel, un des hôtels de l'empire immobilier du président.

Après une série de discours - des organisatrices mais aussi de célébrités comme l'actrice Whoopi Goldberg - le cortège devait descendre la 6e Avenue puis se disperser en fin d'après-midi.

"Par où commencer? Il y a trop de choses qui ne vont pas, je ne peux pas choisir", a déclaré LeighAnn Ferrara, une mère de 35 ans, interrogée sur la raison qui l'avait poussée à venir manifester avec deux voisines depuis le nord de l'Etat de New York.

- 'Elan formidable' -

"Ca va vraiment mal, je constate une érosion de la démocratie", a déploré son amie Althea Fusco, 67 ans, qui avait ressorti le bonnet rose qu'elle avait tricoté pour la marche de Washington organisée au lendemain de l'investiture de Donald Trump il y a un an.

Les panneaux brandis par les manifestants et les discours des organisateurs reflétaient les multiples raisons de leurs frustrations, de l'immigration en passant par l'égalité homme-femme et les accusations d'incompétence de l'administration Trump.

Beaucoup faisaient référence au mouvement anti-harcèlement #Metoo, qui a fait tomber de leur piédestal des dizaines de personnalités.

"La façon dont Trump a traité les femmes et qu'il soit élu malgré tout, je veux qu'il sache que nous formons une force puissante et qu'on va changer ça", a expliqué Heather Arndt, 44 ans, une artiste qui manifestait à Los Angeles.

"J'ai connu des décennies de problèmes de harcèlement, ça s'améliore mais on est encore loin du compte", a aussi déclaré Vitessa DelPrete, 51 ans, une ex-militaire qui manifestait à Washington avec sa fille de 14 ans, vêtues de costumes de "Wonder Woman" et "Superwoman".

"La marche de l'an dernier avait déjà dépassé les attentes (...) A l'approche des élections de mi-mandat, je trouve que nous avons un élan formidable", a-t-elle ajouté.

Pour beaucoup de manifestants comme pour les organisateurs, qui avaient arrêté le mot d'ordre "Le pouvoir est dans les urnes" pour cette journée de manifestations, l'idée est de mobiliser en vue des élections de mi-mandat de novembre prochain, lors desquelles les démocrates espèrent reprendre la majorité au Congrès.

"L'objectif du jour est d'enregistrer des centaines de milliers d'électeurs à travers les Etats-Unis", a précisé Marion Novack, 71 ans, qui appelait au milieu du cortège new-yorkais à s'inscrire dès maintenant sur les listes électorales.

La Women's March a prévu dimanche une grande manifestation à Las Vegas, dans l'Etat du Nevada (ouest), dont elle espère faire un exemple de bataille réussie pour la reconquête du Congrès.

En attendant de pouvoir voter, Dianne Vega, 57 ans, se réjouissait du bras-de fer entre démocrates et républicains au Congrès qui a entraîné la fermeture partielle de l'administration fédérale américaine.

"Comme les Républicains l'avaient dit eux-mêmes sous Obama, c'est le président qui est responsable, Trump est le seul coupable!" a-t-elle assuré.

Catégories: Actualités

États-Unis : la deuxième "Marche des femmes" a réuni des dizaines milliers de manifestants

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:37
Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans les villes américaines pour une deuxième "Women's March". Un an après la première manifestation de ce genre, l'engagement politique ne s’essouffle pas.
Catégories: Actualités

États-Unis : une deuxième "Marche des femmes" réunit des dizaines de milliers de manifestants

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:33
Des dizaines de milliers de manifestantes et manifestants se sont rassemblés samedi 20 janvier pour protester contre la politique de Donald Trump. Cet événement fait écho à la première "Women's March", organisée au lendemain de l'investiture du président américain, le 21 janvier 2017.
Catégories: Actualités

Des milliers de femmes dans la rue pour une seconde "Marche des femmes" aux États-Unis

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:28
Des milliers de personnes ont manifesté samedi 20 janvier dans plusieurs villes américaines pour dénoncer les politiques et la présidence de Donald Trump. Cette protestation s'est tenue exactement un an après la première Women's March qui avait rassemblé des milliers de personnes au lendemain de l'investiture du président américain.
Catégories: Actualités

Coupe d'Europe: Clermont tient son quart à domicile, Toulon se déplacera

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:26

Et de deux! Clermont et Toulon ont décroché samedi lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules leur billet pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe, lors desquels les Auvergnats recevront tandis que les Varois se déplaceront.

Montpellier est en revanche éliminé, incapable de l'emporter à domicile face au Leinster (14-23), déjà qualifié (et assuré de recevoir en quarts), et de profiter de la défaite d'Exeter à Glasgow (21-28).

Clermont, finaliste de la compétition à trois reprises et encore au printemps, n'a lui pas manqué sa chance devant son public, vainqueur difficile des Ospreys (24-7).

Portée par un Morgan Parra des grands jours quelques jours après son rappel en bleu plus de deux ans après sa dernière sélection (coup de pied par-dessus astucieux pour Nick Abendanon sur le premier essai, 100% au pied), l'ASM a attendu les dix dernières minutes pour décrocher les Gallois.

Elle termine en tête en tête de la poule 2 et est même assurée, avec 22 points, de figurer parmi les quatre premiers de la phase de groupes et donc de recevoir en quarts de finale le week-end du 31 mars.

Larges vainqueurs de Northampton (62-14), les Saracens, doubles tenants du titre, prennent la deuxième place (18 pts) et peuvent encore espérer accrocher un des trois billets de meilleurs deuxièmes synonymes de qualification.

L'un est revenu dans l'escarcelle de Toulon, triple vainqueur de l'épreuve (2013 à 2015) passé par la petite porte pour disputer sa septième phase finale en autant de participations.

Le RCT avait simplement besoin, sur le terrain des Scarlets, d'un point de bonus défensif, pour atteindre les 19 points? Il l'a obtenu, mais pas plus (27-30), et termine deuxième de la poule 5 derrière les Gallois (21 points), également qualifiés.

Les joueurs de Fabien Gatlthié, plombés en première période (21-27 à la mi-temps) par leurs erreurs défensives (trois essais encaissés), auraient cependant pu l'emporter après le repos, où ils ont fait mal aux Gallois en insistant davantage dans l'axe.

Une victoire leur aurait permis de recevoir en quarts, comme éventuellement un match nul, qu'ils ont tenté d'arracher après la sirène (drop manqué de François Trinh-Duc).

Dimanche, le Racing 92 (poule 4) et La Rochelle (poule 1) rejoindront le contingent français en cas de succès, respectivement à Leicester (14h00) et contre les Harlequins (16h15). Castres (poule 4), en déplacement sur le terrain du Munster, a lui un infime espoir de qualification.

Catégories: Actualités

Coupe d’Europe de rugby : Toulon et Clermont, qualifiés pour les quarts de finale. Montpellier est éliminé

Deux clubs français se sont qualifiés pour les quarts de finale de la coupe d’Europe, ce samedi 20 janvier, en attendant les résultats de La Rochelle, Castres et du Racing, qui jouent dimanche.
Catégories: Actualités

Projet d'attentat déjoué : un homme mis en examen à Paris

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 01/20/2018 - 21:24

L'homme avait été interpellé mardi dans la région de Nîmes. "Il s'agit du premier attentat déjoué depuis le début de l'année". .
Un homme de 33 ans, soupçonné de préparer un attentat et qui avait prêté allégeance au groupe Etat islamique dans une vidéo, a été mis en examen samedi par un juge antiterroriste à Paris et... Lire la suite

Catégories: Actualités

Défilés parisiens: une ode à la liberté de la presse sur les podiums

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:20

La mode a célébré la liberté de la presse samedi à la Fashion week parisienne, où deux marques ont présenté des vêtements couverts de slogans issus d'une campagne du New York Times en réaction aux attaques de Donald Trump contre les médias.

La griffe japonaise Sacai a imprimé 19 phrases issues de cette campagne publicitaire sur la recherche de la vérité, "The Truth is Hard", lancée par le quotidien américain en février dernier, sur le dos d'un t-shirt et d'un sweat à capuche.

Donald Trump a annoncé mercredi ses prix "Fake News" très controversés et dénoncés par avance par deux sénateurs de son propre camp effarés par ce spectacle et par les "assauts" présidentiels répétés contre la presse.

La créatrice à la tête de la marque, Chitose Abe, portait elle-même un t-shirt frappé du logo du journal et la phrase "Truth. It's more important now than ever". ("La vérité n'a jamais été aussi importante").

"Je trouve que le New York Times a raison, c'est la raison pour laquelle je voulais collaborer avec eux et les soutenir", a expliqué la créatrice japonaise à l'AFP après la présentation de sa collection mixte automne-hiver 2018, dans les anciens bâtiments du journal Libération.

"C'est aussi un message sur l'importance de la tolérance et de la nécessité d'accepter tout le monde, de la bonté", a-t-elle ajouté.

Le message du New York Times a aussi séduit la jeune marque française Etudes, qui a imprimé le logo du journal sur des écharpes de sa collection, inspirée par la "scène underground".

Les créateurs Jeremy Egry et Aurélien Arbet ont indiqué à l'AFP n'avoir pas voulu envoyer "un message politique, mais être évidemment pour la liberté d'expression".

- Le 'New Look' de l'homme -

Plus tard dans la journée, le directeur artistique de Dior homme Kris Van Assche a présenté sa version masculine du "New Look". Le tailleur Bar de 1947 imaginé par Christian Dior sert d'inspiration à des vestes de costumes, dont les tailles sont très appuyées et les manches affinées.

"Monsieur Dior pour ces vestes Bar s'inspirait beaucoup de l'homme, des vêtements d'officiers et donc finalement l'exercice de remettre cela sur des vêtements d'homme n'était pas si compliqué que cela", a expliqué le créateur belge à l'AFP.

"On vit une époque où les gens disent le tailleur c'est fini, tout doit être loose, baggy, oversized... Dans cette période où tout est un peu brouillé, entre le streetwear et le haut de gamme, je pense qu'il est important de vraiment insister sur l'ADN de la marque, ce qui nous différencie des autres, donc le tailleur", a-t-il ajouté.

Mais dans cette collection intitulée "Forever Young" transparaît toutefois aussi l'univers du streetwear, de la jeunesse et du clubbing des années 1990, l'époque où Kris Van Assche était adolescent.

Pour le décor, le créateur explique s'être inspiré de sa chambre d'ado, éclairée par une barre de spots de toutes les couleurs, où il avait l'habitude d'écouter de la musique à fond.

Dans le vestiaire, des jeans, des polos, des baskets type Converse et des chaussures type Doc Martens, des bandanas, des motifs de tatouages tribaux s'impriment sur des chemises ou se déclinent en bijoux.

Catégories: Actualités

Girondins : « Poyet était un guerrier sur le terrain » dit le président Stéphane Martin

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 01/20/2018 - 21:18

Le président des Girondins a pris l’entraîneur uruguayen, pour ses qualités de combattant et de meneur d’homme. .
A l'issue de la victoire de Bordeaux à Nantes (1-0), le président du club Stéphane Martin a annoncé la nomination du nouvel entraîneur Gustavo Poyet. Il explique son choix à "Sud Ouest".  >> A lire aussi :... Lire la suite

Catégories: Actualités

Patinage: à 15 ans, Zagitova détrône Medvedeva

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 21:00

La jeune Russe Alina Zagitova a été sacrée championne d'Europe, à 15 ans, devant sa compatriote Evgenia Medvedeva, double tenante du titre continental, samedi à Moscou.

Avec un total de 238,24 points, Zagitova distance Medvedeva de plus de cinq points (232,86) et lui inflige sa première défaite depuis novembre 2015. Elle se positionne du même coup comme une très sérieuse prétendante à l'or olympique à Pyeongchang (Corée du Sud, 9-25 février). L'Italienne Carolina Kostner complète le podium (204,25), comme il y a un an.

Catégories: Actualités

Coupe d'Europe: Toulon en quarts de finale malgré sa défaite sur le terrain des Scarlets (27-30)

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 20:40

Toulon s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe de rugby grâce au point de bonus défensif obtenu lors de sa défaite sur le terrain des Scarlets (27-30), samedi lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules.

Le RCT, deuxième de la poule 5 derrière les Gallois, également qualifiés, est assuré avec 19 points de décrocher un des trois billets de meilleurs deuxièmes, synonymes de quarts de finale. Triple vainqueur de l'épreuve (2013 à 2015), il rejoint Clermont et disputera le week-end du 31 mars (à l'extérieur) son septième quart de finale de Coupe d'Europe en autant de participations.

Catégories: Actualités

Girondins : qui est le nouvel entraîneur Gustavo Poyet ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 01/20/2018 - 20:37

Passé par Saragosse puis Chelsea en qualité de joueur, le milieu de terrain uruguayen est entraîneur depuis 2009 où il a connu des fortunes diverses. .
Ce samedi, après une convaincante victoire à Nantes, les Girondins de Bordeaux ont annoncé l'arrivée de Gustavo Poyet au poste d'entraîneur, après le départ de Jocelyn... Lire la suite

Catégories: Actualités

Dopage: environ 200 sportifs russes vont participer aux JO-2018 (Moutko)

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 20:20

Environ 200 sportifs russes "propres" vont participer aux prochains JO d'hiver pour lesquels la Russie est suspendue en raison d'un scandale de dopage organisé, a estimé samedi le vice-Premier ministre russe chargé des Sports, Vitali Moutko.

Cette déclaration intervient alors que le panel du Comité international olympique (CIO), chargé de sélectionner des sportifs russes "propres" admis à participer aux JO-2018 à Pyeongchang, a annoncé vendredi avoir provisoirement éliminé 111 sportifs sur une liste de 500 proposés par le Comité olympique russe.

Pour les athlètes restant sur la liste, "d'autres conditions préalables ont été requises, comme d'autres contrôles avant les Jeux et la réanalyse des échantillons conservés", selon le panel du CIO.

"Nous comprenons qu'il y a des sportifs sur cette liste qui ne correspondent pas aux nouveaux critères (...) et nous estimons que l'équipe sera composée d'environ 200 personnes", a déclaré M. Moutko, cité par l'agence officielle russe TASS.

Selon le CIO, la liste définitive des athlètes russes invités aux JO de Pyeongchang ne sera pas publiée avant le 27 janvier.

La Russie est engluée dans un scandale de dopage qui a débouché sur l'exclusion de ses athlètes des JO-2016 de Rio et des Mondiaux-2017 d'athlétisme à Londres.

Ce scandale a également conduit le CIO à suspendre la Russie des JO-2018 le mois prochain à Pyeongchang. Les sportifs russes "propres" seront cependant autorisés à y participer sous le drapeau olympique.

Catégories: Actualités

Hand: la France entrevoit les demi-finales de l'Euro

France 24 - L'info en continu - sam, 01/20/2018 - 20:13

Portés par leur gardien Vincent Gérard, dans un grand soir, les handballeurs français ont parfaitement lancé le tour principal de l'Euro-2018 en battant la Suède 23-17 samedi à Zagreb et font un grand pas vers les demi-finales.

Ils auront l'occasion de valider officiellement leur billet pour le dernier carré lors de leurs deux prochains matches, contre la Serbie lundi (18h15) et la Croatie, le pays-hôte, mercredi (20h30).

Avec six points au compteur, les champions du monde prennent provisoirement la tête de leur groupe en attendant le match de la Croatie contre la Norvège en soirée.

Après trois victoires en matches de poules, les Bleus entraient dans le vif du sujet et le sélectionneur des Bleus avait prévenu que ce match entre les deux équipes, qui ont le mieux géré le premier tour, était presque aussi important qu'un quart de finale.

Ils se souvenaient que les Suédois les avaient fait souffrir il y a un an en quarts du Mondial en France, lors du match le plus bouillant de la compétition (victoire 33-30 dans le "money-time") et ne voulaient pas se rater.

Au final, iI y a eu bien moins de buts qu'il y a un an, la faute à deux gardiens qui ont fait des merveilles mais aussi à de nombreuses maladresses en attaque.

Les choses avaient plutôt bien commencé dans une Arena Zagreb aux deux-tiers vide au coup d'envoi. En bon capitaine, Cédric Sorhaindo a montré la voie en ouvrant le score mais c'est surtout Vincent Gérard, quasiment infranchissable dans les buts, qui s'est illustré en début de match. Après dix minutes, il affichait 89% d'arrêts, soit 8 arrêts sur 9 tirs.

- Luka Karabatic exclu -

Celui qui succède au monument Thierry Omeyer a même réalisé dix arrêts de suite entre la deuxième et la treizième minute.

Avec cette prestation de Gérard, on imaginait que les Bleus auraient pris le large mais l'écart n'a jamais dépassé les quatre buts. Dika Mem, si rayonnant lors du premier tour, a été moins en réussite, tandis que Luka Karabatic, de retour dans le groupe après sa blessure à une cheville, a reçu un carton rouge quatre minutes seulement après son entrée en jeu.

Quelques pertes de balle ont offert des occasions de contres aux Suédois, qui en ont profité pour revenir au score petit à petit. Leur gardien Mikael Appelgren les a également sauvés à plusieurs reprises.

En deuxième mi-temps, les Suédois sont même revenus provisoirement au score (12-12) alors que les Bleus multipliaient les ratés.

Mais même en difficulté, ils ont fini par trouver les solutions en fin de match. Nikola Karabatic a inscrit son premier but à la 52e minute et les Français ont largement creusé l'écart, porté à +6 à 7 minutes de la fin.

Il ne restait plus aux Bleus qu'à gérer leur avance dans les dernières minutes pendant lesquelles Vincent Gérard a encore brillé.

Catégories: Actualités

Hand : la France bat la Suède et se rapproche des demi-finale de l'Euro

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 01/20/2018 - 20:11

Les handballeurs français ont parfaitement lancé le tour principal de l'Euro-2018 en battant la Suède 23-17 samedi à Zagreb et font un grand pas vers les demi-finales.
Portés par leur gardien Vincent Gérard, dans un grand soir, les handballeurs français ont parfaitement lancé le tour principal de l'Euro-2018 en battant la... Lire la suite

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités