Actualité

Venerque. «La différence effraie» : le témoignage d'un couple homosexuel toulousain

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:57
Loïc et Grégory se sont mariés le 6 septembre 2014, dans la commune de Venerque (Haute-Garonne). «Nous comptions nous marier, quoi qu'il arrive, devant nos amis et notre famille, aucune hésitation, aucune appréhension et beaucoup d'amour !», assure Loïc. L'administration chargée du mariage a pris cette union très au sérieux, même si «le maire voulait surfer sur la vague tendance du mariage gay en appelant les journalistes», confie Loïc. «Mais...
Catégories: Actualités

Christiane Taubira, icône de la gauche

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:53
Il fallut toute la force, le courage, la résistance et le verbe de Christiane Taubira pour faire face aux attaques répétées d'une frange de la droite parlementaire durant les 172 heures que durèrent les débats sur le mariage pour tous à l'Assemblée nationale. Ministre de la Justice du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, la native de Cayenne en Guyane ne recula pas. Rendant coup pour coup, répondant quelquefois avec rage, d'autrefois avec humour...
Catégories: Actualités

Le mariage pour tous fête ses 5 ans

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:53
La loi sur le mariage pour tous porté par le gouvernement socialiste et la ministre de la Justice Christiane Taubira a 5 ans. Voté le 23 avril 2013 après six mois de débats et de manifestations contre la réforme, le mariage pour les couples de même sexe a bouleversé la société française. «C'est une réforme de société et peut-être même une réforme de civilisation». En prononçant ces mots, à l'automne 2012, la garde des Sceaux Christiane...
Catégories: Actualités

Pour les mariés de l'an 1, ce fut un moment magnifique

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:53
Vincent Boileau-Autin et son époux Bruno, ont été les premiers à se dire «oui» après le passage de la loi autorisant le mariage pour les couples homosexuels, le 17 mai 2013. Le couple s'est marié le 29 mai, 11 jours après la promulgation de la loi. Un mariage largement médiatisé. Environ 3 000 personnes y ont assisté. La victoire après la lutte Cinq ans plus tard, à 45 ans, Vincent est toujours un militant de la cause LGBT. Ce mariage se...
Catégories: Actualités

«La loi a donné une légitimité aux couples de même sexe», selon Irène Théry,, sociologue

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:52
Quel bilan peut-on faire, cinq ans après le vote de la loi sur le mariage pour tous ? La loi est entrée dans les mœurs. Elle a donné une légitimité aux couples de même sexe. Aujourd'hui, de très nombreuses familles homoparentales vivent une célébration publique du mariage. Cette loi a permis leur reconnaissance et leur intégration dans la société. Avec le Pacs, l'union libre et le mariage, la société avait déjà entériné le fait qu'il y avait...
Catégories: Actualités

Martinique: le rhum et son industrie comme produit d?appel pour le tourisme

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 07:52

A l'instar de l'Ecosse qui a su très tôt associer la production de Scotch whisky à son territoire, les industriels du rhum et de la canne à sucre veulent développer en Martinique le "spiritourisme", faisant de l'alcool local un produit d'appel pour les touristes.

Ce nouveau type de tourisme thématique autour des spiritueux permet la découverte des outils de production, de savoir-faire ancestraux, de procédés de fabrication ou encore de métiers. Une nouvelle façon d'aborder la découverte d'un pays, d'une région ou d?un territoire.

Les industriels martiniquais voient dans cette nouvelle pratique la possibilité d'attirer davantage de touristes grâce au rhum, explique Charles Larcher, le président du Comité martiniquais d'organisation et de défense du marché du rhum (Coderum).

"Nous sommes l'un des promoteurs essentiels de la Martinique agricole, industrielle, du savoir-faire. Nous sommes très attachés à la préservation du patrimoine et surtout à sa valorisation culturelle, économique et sociale", affirme-t-il.

Pour s'engager dans cette voie du "spiritourisme", les entreprises ont réalisé des investissements importants pour la restauration des sites, la construction de nouveaux bâtiments, l'amélioration des parcours de visite. Des personnels ont notamment été formés pour l'accueil de ce nouveau type de touristes.

"Le tourisme est devenu un véritable métier de la filière", indique M. Larcher. En 2018, la dizaine de distilleries présentes en Martinique devraient recevoir près de 700.000 visiteurs. A l'horizon 2021-2022, la filière espère que le "spiritourisme" aura permis la visite d'un million de touristes en Martinique.

- Appellation d'origine contrôlée -

Pour atteindre leur but, les producteurs de rhum ont déjà un premier atout en main. Le rhum agricole issu des distilleries martiniquaises est le seul à bénéficier de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). Une reconnaissance de qualité et d'authenticité appréciée par les consommateurs internationaux.

Depuis le 13 avril, la Martinique a une nouvelle carte à jouer. La distillerie Neisson, située dans la commune du Carbet (nord), a obtenu le label des Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV). Une première pour une distillerie d'outre-Mer qui vient s'inviter dans la cour des marques de renom telles qu'Hermès ou Baccarat.

Ce label d'Etat met à l'honneur les maisons qui revendiquent un patrimoine économique spécifique issu de l'expérience manufacturière, la mise en ?uvre d'un savoir-faire rare reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité, et enfin l'attachement à un territoire.

Cette labellisation est un véritable coup de pouce pour la gérante Claudine Vernant-Neisson: "C'est un honneur pour notre maison, mais c'est aussi un honneur pour toute la filière canne, sucre, rhum. J'espère que ce label bénéficiera en termes de rayonnement et de résultats à toute la filière et à la Martinique".

Elle estime également que cette récompense aura un impact au niveau de l'export. Elle espère cependant que ce prix permettra prioritairement de protéger l?entreprise et plus particulièrement les terres sur lesquelles poussent les cannes à l'origine de ce spiritueux blanc ou ambré.

Le marché du rhum martiniquais représente un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d?euros. En 2017, 16 millions de litres de rhum ont été produits en Martinique. Plus de 80% de cette production est expédiée principalement en métropole (1er marché) et dans une centaine de pays dans le monde.

Catégories: Actualités

Montpezat-de-Quercy. Ils ont été accueillis dans la confrérie des vins des coteaux du Quercy

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:52
Pierre Bogino Grand Maître de la confrérie des vins des coteaux du Quercy accueillait sur ses terres des confréries ce tissu social venu de toutes les régions de France et pays voisins représentant des traditions de notre patrimoine et en présence de Gérard Mounié maire de la commune. Pour n'en citer que quelques confréries venues de Belgique, Pays Basque, Bretagne, Pays de Loire, Périgord, Comminges, Gascogne ; sans oublier nos départements...
Catégories: Actualités

Force ouvrière en congrès à Lille pour tourner la page Mailly

LCP Assemblée nationale - lun, 04/23/2018 - 07:51

Force Ouvrière s'apprête à tourner la page Jean-Claude Mailly lors de son congrès qui s'ouvre lundi à Lille. Très contesté ces derniers mois par ses troupes, l'actuel secrétaire général du syndicat passera la main à Pascal Pavageau. 

Après 14 ans à la tête de FO, Jean-Claude Mailly s'attend à un congrès mouvementé. Il est prévu qu'il s'exprime lundi, puis jeudi après des prises de parole de militants, qui risquent fort de revenir sur l'épisode des ordonnances travail.  

Entre 3.000 et 4.000 personnes sont attendues au Grand Palais de Lille de lundi à vendredi. 

Ont été conviés lundi la maire de Lille, Martine Aubry, ainsi que Xavier Bertrand, ex-ministre du Travail UMP et désormais président du conseil régional des Hauts-de-France, des invitations politiques rarissimes. 

L’élection du nouveau secrétaire général, par le Parlement du syndicat (comité confédéral national, CNN), se déroulera vendredi. 

Outre des prises de parole qui s'annoncent rudes, un des thermomètres du mécontentement sera le vote du rapport d'activité de l'actuel secrétaire général. Son score sera scruté. 

"Compte tenu des difficultés de positionnement et de ligne cette année, et c'est un euphémisme, les militants attendent clairement une ligne", explique Pascal Pavageau, seul candidat à la succession. 

Une partie des troupes FO ont en effet jugé trop conciliantes les positions de Jean-Claude Mailly sur les ordonnances Macron  réformant le droit du travail, alors que FO avait défilé aux côtés de la CGT pour s'opposer à la loi El-Khomri un an plus tôt. 

Jean-Claude Mailly a accepté la concertation avec le gouvernement et refusé de descendre dans la rue. Ce qui n'a pas empêché certaines fédérations -- par ailleurs très autonomes -- de manifester aux côtés de la CGT cet automne.  

Il dit "ne rien regretter" de ses positions et laisse entendre également qu'à quelques mois d'un congrès, les remous sont un grand classique. 

- Faire contrepoids à "Jupiter" -

Pour lui succéder, Pascal Pavageau, un ingénieur en travaux publics de 49 ans est en piste depuis 2011. Il pronostique un congrès "hard rock", clin d'oeil appuyé au style de musique qu'il affectionne.

S'affichant comme plus "direct" face à un exécutif qui est "une bête de com'", il a déjà commencé à sortir le bazooka. Et s'en prend à un Macron "Jupiter" qui ne supporte pas "les contrepoids" que sont notamment les syndicats. "Contrairement à ce que pense Jupiter le monde n'a pas démarré en 2017", cingle-t-il.

Il se présente en pacificateur, candidat "de la base", l'indépendance en bandoulière, "sans carte au PS" en particulier pour se démarquer de son prédécesseur. 

A ses côtés, une jeune garde, soit six nouvelles têtes sur 13, qui vont faire leur entrée au bureau confédéral. Il promet de rajeunir et de féminiser le syndicat, voulant même "faire sauter le plafond de verre" dans un paysage ultra-masculin. 

Il a aussi précisé qu'il "ne valide pas le chiffre de 500.000" adhérents inchangé depuis 2011 et devrait faire les comptes pour annoncer un chiffre "au plus tard à la fin de l'année". 

FO, qui a récemment fêté ses 70 ans, est le troisième syndicat en termes d'audience et a du chemin à rattraper concernant son implantation dans les entreprises. Il est en revanche premier dans la fonction publique d'État dont est issu M. Pavageau. 

A 65 ans, Jean-Claude Mailly quittera, lui, la scène nationale et a récemment déclaré qu'il allait "prendre un mandat" au Comité économique et social européen. 

Catégories: Actualités

"Bitcoin", "glyphosate" ou "porc": lancement de l'élection du mot de l'année

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:51
(AFP) - "Bitcoin", "glyphosate" ou "porc": le festival du Mot de la Charité-sur-Loire (Nièvre), dont la 14e édition se tiendra du 30 mai au 3 juin, lance lundi sa consultation populaire sur le mot de l'année, qui sera choisi à l'aide d'un vote sur internet et par un jury.Les mots en lice sont: Bitcoin, colère, femmes, glyphosate, harcèlement, jupitérien, porc, réchauffement, ressenti, vegan, choisis par le politologue Roland Cayrol, ainsi que...
Catégories: Actualités

Montauban. Thomas, tatoueur montalbanais : «Certains chantent en se faisant tatouer»

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:50
Alors que Montauban s'apprête à accueillir sa première convention de tatouage, nous sommes allés rencontrer Thomas, un des plus vieux installé dans la cité d'Ingres. A la rencontre surtout d'un art qui a évolué au fil des années pour devenir presque banal aujourd'hui. Au départ, nous devions faire l'interview de Thomas, 18 ans de tatouages, qui tient le salon «Steel Age» dans le centre de Montauban. Mais rapidement, l'échange s'est transformé...
Catégories: Actualités

En cinq ans, 40 000 couples homosexuels se sont mariés

Le mariage pour tous était adopté il y a cinq ans. Depuis, plus de 40 000 couples se sont mariés, soit 3,5 % de l’ensemble des mariages.
Catégories: Actualités

Auterive. «Coquelicot» : des livres et des fleurs pour les enfants malades

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:45
L'association Coquelicot d'Auterive, sa présidente Isabelle Arnold et ses bénévoles œuvrent pour les enfants soignés pour un cancer à l'hôpital Purpan de Toulouse en organisant manifestations et rencontres tout au long de l'année. L'association a convié, cette semaine, trois auteures locales, participant à l'animation «Contes et Châtaignes» de novembre dernier : Anne Letufle, Raphaëlle Michaud et Bernadette Pourquié. Il s'agissait pour ces...
Catégories: Actualités

Toulouse. De nouveaux vélos en libre-service

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:44
Le service de vélos en libre-service «Indigo-Weel» débarque, aujourd'hui lundi, dans les rues de la Ville rose. Pas moins de 1 090 vélos blanc et violet seront déployés progressivement, dans les 15 jours qui viennent. Particularité de ces bicyclettes, contrairement aux VélôToulouse du concurrent JCDecaux, elles ne sont rattachées à aucune station. Elles sont géolocalisables par une application. Et peuvent donc être prises et laissées n'importe...
Catégories: Actualités

Toulouse. Manifestations : initiatives en souvenir de Mai-68 à Toulouse

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:43
Mai 68, dont nous célébrons le cinquantième anniversaire, est l'occasion de diverses initiatives, manifestations, débats, lectures et concerts dans la région toulousaine. Il faut dire que, cette année-là, la faculté de Toulouse a été le second lieu de la contestation étudiante, avec un certain «décalage» cependant, puisqu'elle est entrée dans le mouvement un mois après la faculté de Nanterre. Le 25 avril, les étudiants de la faculté de Lettres...
Catégories: Actualités

NBA: San Antonio consolé par Ginobili, Cleveland sauvé par James

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 07:42

L'inusable Manu Ginobili a offert dimanche à San Antonio une victoire quasiment inespérée face au champion en titre Golden State (103-90) et un réconfort bienvenu, tandis que LeBron James a sorti Cleveland d'un très mauvais pas à Indianapolis (104-100).

A 40 ans, Ginobili dispute peut-être ses derniers matches en NBA, mais le vétéran argentin qui décidera d'ici juillet de poursuivre ou non sa carrière avec les Spurs en 2018-19, n'a pas fait son âge contre les Warriors.

Avec ses 16 points, dont dix en 4e période, son culot et son enthousiasme, il a bluffé ses coéquipiers, entraîneurs et même adversaires.

"C'est du Manu tout craché: il a réussi un shoot à trois points, juste devant notre banc, qui fait basculer la rencontre", a admiré Steve Kerr, l'entraîneur de Golden State qui fut son coéquipier à San Antonio en... 2002-03, la première de l'Argentin en NBA.

San Antonio jouait gros devant son public et sans son emblématique entraîneur Gregg Popovich, absent depuis le décès de son épouse en milieu de semaine.

Menés trois victoires à zéro, les Texans devaient obligatoirement s'imposer pour garder l'espoir d'atteindre le 2e tour et surtout éviter l'humiliation d'être "balayés" 4 à 0.

Les Spurs, bien aidés par la fébrilité des Warriors (16 ballons perdus, dont 7 en 1re période) et leur inefficacité à trois points (25%), ont idéalement débuté la rencontre sous l'impulsion de LaMarcus Aldridge (22 pts).

- Ginobili/Parker dans l'histoire -

Ils ont resserré les rangs en défense quand Kevin Durant (34 pts) a sonné la charge et ramené son équipe à deux longueurs (88-86) avec un panier à trois points à cinq minutes de la sirène.

Mais Aldridge, avec un improbable tir primé, et surtout Ginobili ont redonné de l'air aux Spurs, encore sous le choc de l'absence prolongé de Popovich.

"On avait besoin de cette victoire (...) On a réussi un bon match, mais ce n'est qu'une victoire", a souligné Ginobili qui a décroché aux côtés du Français Tony Parker (9 pts) sa 132e victoire en play-offs, ce qui en fait désormais le meilleur duo de l'histoire.

Ettore Messina qui a remplacé Popovich sur le banc pour le deuxième match de suite, a qualifié cette victoire d'"importante".

"Peut-être que cela sera notre seule victoire, mais elle nous apporte un peu de joie dans un contexte triste et compliqué", a insisté l'entraîneur italien, avant le match N.5 mardi à Oakland.

Menés deux victoires à une, Cleveland et sa superstar LeBron James sont passés tout près de la catastrophe à Indianapolis.

- James tout près de Jordan -

Ils ont pourtant compté jusqu'à 16 points d'avance, mais comme vendredi lors du match N.3 perdu 92 à 90, ils se sont effondrés en 3e période, face à l'efficacité de Domantas Sabonis (19 pts) et à l'agressivité --parfois limite-- de Lance Stephenson.

Les Pacers sont même passés brièvement en tête, avant que "King James", limité à un seul point en 3e période, et Kyle Korver, 18 points dont trois paniers à trois points d'affilée, n'offrent une victoire capitale aux Cavaliers.

"Depuis le début de la saison, on a souvent des passages à vide en 3e période, je n'ai pas d'explication, cela ne devrait pas arriver, il faut qu'on soit plus vigilant", a prévenu James qui, avec ses 32 points, a bouclé son 100e match de play-offs avec plus de 30 points, à neuf longueurs du record de Michael Jordan.

Cleveland et Indiana sont désormais à égalité deux victoires partout, mais la franchise de l'Ohio retrouve sa salle mercredi pour le match N.5 qui peut lui permettre de prendre l'avantage pour la première fois.

Les deux autres cadors de la conférence Est, Toronto et Boston, se retrouvent dans la même situation inconfortable.

Après avoir gagné les deux premiers matches à domicile, les Raptors et les Celtics ont concédé un deuxième revers de suite en déplacement, 106-98 à Washington pour les premiers, 104-102 à Milwaukee pour les seconds.

Catégories: Actualités

Le G7 uni face à la Russie, ferme sur la Corée du Nord mais divisé sur l'Iran

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 07:40

Les grandes puissances du G7, qui ont confirmé leur front uni face à la Russie, vont aussi afficher lundi leur fermeté avant des négociations historiques avec la Corée du Nord, sans avoir surmonté leurs divisions sur l'Iran à l'approche d'une décision cruciale des États-Unis.

La rencontre des ministres des Affaires étrangères, qui s'est ouverte dimanche à Toronto, au Canada, va se terminer lundi puis s'enchaîner jusqu'à mardi avec une réunion de leurs collègues de l'Intérieur et de la Sécurité, avant le sommet des sept pays les plus industrialisés (États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Japon et Canada) les 8 et 9 juin au Québec.

Dimanche, les chefs de la diplomatie ont longuement discuté de la confrontation des Occidentaux avec Moscou, qui atteint des niveaux inégalés depuis la fin de la Guerre froide.

"Il y a eu une unité du G7 pour s'opposer à l'attitude néfaste de la Russie", a dit à des journalistes un haut responsable américain. Les pays membres ont fait le point sur les mesures prises "pour contrecarrer les tendances négatives qui émanent du Kremlin et menacent la paix et la sécurité", a-t-il ajouté.

Les débats portent notamment sur le "renforcement de la démocratie contre les ingérences étrangères" -- une allusion claire au rôle attribué à la Russie de Vladimir Poutine lors des élections aux États-Unis ou en Europe.

"Nous ne devrions jamais nous montrer faibles face au président Poutine", a estimé le chef de l?État français Emmanuel Macron depuis Paris, avant d'aller rencontrer à Washington son homologue américain Donald Trump. "Quand vous êtes faibles, il s'en sert" pour "fragiliser nos démocraties", a-t-il ajouté dans un entretien diffusé dimanche sur la chaîne américaine Fox News, tout en assurant "respecter" le maître du Kremlin.

Selon une source diplomatique française, le ministre français Jean-Yves Le Drian "a redit qu'il faut être fermes" mais continuer à tenter de discuter avec Moscou.

Un peu plus d'une semaine après les frappes menées par Washington, Paris et Londres contre le régime de Damas en réponse à une attaque chimique présumée, les Occidentaux ont notamment besoin de relancer le dialogue avec les Russes, qui soutiennent Bachar al-Assad, en quête d'une solution politique sous l'égide de l'ONU après sept ans de guerre.

- "Fort plaidoyer" sur l'Iran -

La stratégie des États-Unis, qui inquiète leurs alliés depuis que Donald Trump a annoncé son intention de retirer les troupes américaines dès que possible, "a été abordée", selon un délégué européen. "Les Américains ont conscience qu'il y a un rôle à jouer dans la durée, mais n'ont pas encore précisé quel rôle, diplomatique, militaire, humanitaire..."

Deux autres grands dossiers diplomatiques font l'objet de discussions intenses.

D'abord la Corée du Nord, à l'approche d'un sommet historique, d'ici début juin en théorie, entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, censés parler, après des mois d'escalade, d'une "dénucléarisation" de la péninsule coréenne.

Les ministres devaient affirmer lundi, dans leur communiqué commun, leur intention de ne pas relâcher la pression et les sanctions internationales malgré les signaux positifs en provenance de Pyongyang, affichant toujours l'objectif final d'une "dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible".

Ensuite l'Iran, alors que le président américain doit aussi décider, d'ici le 12 mai, s'il "déchire" ou pas l'accord de 2015 conclu par les grandes puissances avec Téhéran pour l'empêcher de se doter de la bombe atomique.

Donald Trump réclame, pour le préserver, que la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, signataires européens de ce texte, jugé historique à l'époque, mais que lui considère laxiste, proposent des solutions pour le durcir.

Plusieurs autres ministres, Jean-Yves Le Drian en tête, ont livré devant le secrétaire d?État américain par intérim John Sullivan "un plaidoyer très fort" pour que Washington "ne jette pas l'accord avec l'eau du bain", au risque de "donner aux Iraniens un prétexte pour un retrait qui pourrait avoir des conséquences désastreuses", souligne la source diplomatique française.

"Nous avons beaucoup progressé" ces derniers mois avec les Européens "mais le compte n'y est pas encore", a toutefois prévenu le haut responsable américain.

Le sujet sera un point fort de la visite d'Emmanuel Macron de lundi à mercredi à Washington, où il demandera à Donald Trump de rester dans l'accord iranien tant qu'il n'a pas de "meilleure option pour le nucléaire". A ce stade, il n'y a "pas de plan B", a-t-il mis en garde sur Fox News.

Catégories: Actualités

Carmaux. SCoT : le projet est arrêté

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:37
Le projet de SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Carmausin, du Ségala, du Causse et du Cordais est arrêté. Après 4 années de travaux, d'études et de concertation, le projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Carmausin, du Ségala, du Causse et du Cordais a été arrêté en comité syndical le 17 avril à Carmaux. Ce document de planification stratégique fixe les grandes orientations d'aménagement et de développement sur le long...
Catégories: Actualités

Toulouse. Proxénétisme : une «figure» du banditisme abritait des ébats sadomaso

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:33
Impliqué et condamné dans une escroquerie à la TVA en décembre par le tribunal correctionnel de Toulouse, une figure du banditisme à la sauce toulousaine, libéré depuis (il a fait appel) vient de retomber. Sorte de ricochet pour cet homme âgé de 64 ans qui totalise au moins neuf condamnations, dont quatre criminelles, et 24 ans de prison. La faute à son goût pour les braquages, les gros trafics de stupéfiants et les arnaques diverses. La...
Catégories: Actualités

Grèves à la SNCF et à Air France : un lundi encore compliqué dans les transports

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 04/23/2018 - 07:33

La grève perlée de la SNCF a repris ce lundi et se poursuivra mardi. Le transport aérien est lui aussi perturbé. Voici les prévisions de trafic, notamment dans la région.
Deux conflits dans l'impasse et un nouvel épisode délicat pour les voyageurs : les cheminots de la SNCF et les personnels d'Air France sont appelés à... Lire la suite

Catégories: Actualités

Frelon asiatique : c'est le moment de poser ses pièges

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 07:32
Attendre de découvrir sous son toit, dans son grenier, son garage ou dans un arbre de son jardin un énorme nid de frelons asiatiques sera trop tard pour lutter soi-même. L'intervention d'une société spécialisée sera inévitable. «C'est donc en ce moment qu'il faut les combattre pour éviter le pire!» martèle Claude Seigneury. Ce passionné de jardinage, et apiculteur à Lapeyrouse-Fossat, rappelle que «les femelles sortent pour se nourrir avec...
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités