Actualité

Catalogne: le juge espagnol refuse de lancer un mandat d'arrêt européen contre Puigdemont

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:58

Le juge espagnol en charge de l'enquête sur l'indépendantiste catalan Carles Puigdemont a refusé lundi de lancer un mandat d'arrêt européen à son encontre comme le souhaitait le parquet, a annoncé la Cour suprême dans un communiqué.

Le juge estime que le déplacement lundi, de la Belgique au Danemark, de M. Puigdemont, a justement pour but de "provoquer cette arrestation à l'étranger", dans le cadre d'une stratégie visant à se doter d'arguments pour être investi en son absence président de la Catalogne.

Catégories: Actualités

Celgene met la main sur Juno Therapeutics pour 9 milliards de dollars

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:57
(Reuters) - Le laboratoire biotechnologique américain Celgene a annoncé lundi l'acquisition du solde de Juno Therapeutics pour environ neuf milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) en numéraire, ce qui lui permettra de mettre la main sur une génothérapie expérimentale contre le cancer développée par Juno.

Philippot conduira la liste des Patriotes aux européennes

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:55

Le président des Patriotes et ancien numéro deux du FN, Florian Philippot, a affirmé lundi qu'il conduirait la liste de son mouvement aux élections européennes et souhaitait que la présidente du FN Marine Le Pen fasse de même.

Interrogé sur RMC et BFMTV pour savoir s'il allait conduire la liste des Patriotes aux élections européennes de 2019, M. Philippot a répondu: "si mon mouvement me fait confiance, bien sûr".

Le député européen, qui veut sortir la France de l'Union européenne (Frexit), a souhaité "avoir un débat" avec Marine Le Pen, qu'il a conseillée pendant toute la campagne présidentielle, pour "comprendre pourquoi (au FN) ils ont renoncé à la souveraineté nationale".

"Je sais que le FN hésite sur sa tête de liste. Moi j'ai dit à Marine Le Pen de ne pas se défiler, d'y aller. Parce que moi, (...) j'aimerais bien avoir ce débat avec elle, parce que je voudrais comprendre pourquoi ils ont renoncé à la souveraineté nationale, pourquoi ils ont renoncé au Frexit", a-t-il dit.

Marine Le Pen a proposé pendant la présidentielle de sortir la France de l'euro, une idée soutenue par M. Philippot mais qui n'a pas convaincu les électeurs et a divisé le FN. La direction du FN soutient désormais que la sortie de l'euro n'est plus prioritaire, mais vient après la souveraineté territoriale (récupération des frontières) et législative.

Evoquant des propos sur la BBC dimanche du président Emmanuel Macron, pour qui la France aurait voté "probablement" en faveur d'une sortie de l'UE si elle avait organisé un référendum comme celui de juin 2016 au Royaume-Uni, M. Philippot a suggéré que M. Macron "vérifie son intuition par référendum". "Le sujet est trop grave. Il en va de notre liberté et de notre démocratie".

Catégories: Actualités

Philippot conduira la liste des Patriotes aux européennes

LCP Assemblée nationale - lun, 01/22/2018 - 13:55

Le président des Patriotes et ancien numéro deux du FN, Florian Philippot, a affirmé lundi qu'il conduirait la liste de son mouvement aux élections européennes et souhaitait que la présidente du FN Marine Le Pen fasse de même.

Interrogé sur RMC et BFMTV pour savoir s'il allait conduire la liste des Patriotes aux élections européennes de 2019, M. Philippot a répondu: "si mon mouvement me fait confiance, bien sûr".

Le député européen, qui veut sortir la France de l'Union européenne (Frexit), a souhaité "avoir un débat" avec Marine Le Pen, qu'il a conseillée pendant toute la campagne présidentielle, pour "comprendre pourquoi (au FN) ils ont renoncé à la souveraineté nationale".

"Je sais que le FN hésite sur sa tête de liste. Moi j'ai dit à Marine Le Pen de ne pas se défiler, d'y aller. Parce que moi, (...) j'aimerais bien avoir ce débat avec elle, parce que je voudrais comprendre pourquoi ils ont renoncé à la souveraineté nationale, pourquoi ils ont renoncé au Frexit", a-t-il dit.

Marine Le Pen a proposé pendant la présidentielle de sortir la France de l'euro, une idée soutenue par M. Philippot mais qui n'a pas convaincu les électeurs et a divisé le FN. La direction du FN soutient désormais que la sortie de l'euro n'est plus prioritaire, mais vient après la souveraineté territoriale (récupération des frontières) et législative.

Evoquant des propos sur la BBC dimanche du président Emmanuel Macron, pour qui la France aurait voté "probablement" en faveur d'une sortie de l'UE si elle avait organisé un référendum comme celui de juin 2016 au Royaume-Uni, M. Philippot a suggéré que M. Macron "vérifie son intuition par référendum". "Le sujet est trop grave. Il en va de notre liberté et de notre démocratie".

Catégories: Actualités

Worldline : une solution d'e-commerce pour Brussels Airlines en Inde

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:55
Le transporteur européen Brussels Airlines, qui a étendu ses opérations à l'Inde en mars 2017 avec un vol direct entre Bruxelles et Mumbai, a...

Alliot-Marie dénonce la "critique systématique" envers Wauquiez

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:52

L'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie en a "un peu ras-le-bol du dénigrement et de la critique systématique" envers Laurent Wauquiez, jugeant qu'il faut "laisser du temps" au nouveau président des Républicains (LR), et charge Alain Juppé et son manque d'"élégance".

"J'en ai un peu ras-le-bol du dénigrement et de la critique systématique! Laurent est juste dans le collimateur de certaines ambitions personnelles qui n'acceptent pas qu'il ait gagné avec 74% des voix! Il faut respecter ce choix démocratique", juge Mme Alliot-Marie dans un entretien au Parisien.

"Il faut lui laisser du temps. Il faudra juger sur ce qu'il va concrètement faire dans les prochains mois. Je suis persuadée qu'il a les capacités, la volonté et l'énergie de fédérer les envies et répondre aux interrogations du moment", poursuit-elle.

Xavier Bertrand qui quitte LR, Alain Juppé qui ne renouvelle pas sa cotisation? "Avec ces garçons, j'ai toujours l'impression que c'est le retour à la cour d'école maternelle: puisque c'est pas moi le chef, alors je m'en vais", raille-t-elle.

Sur M. Juppé, "venant de celui qui a imposé la primaire pour y participer? quelle élégance ! Et je ne parle même pas du manque de classe vis-à-vis du militant qui est au smic, ou de celui qui a une petite retraite et qui, lui, fait l'effort de payer la sienne (sa cotisation, ndlr)", charge la députée européenne.

"Le début de l'année, c'est l'heure des inventaires qui permettent de redémarrer sur des bases claires. C'est aussi l'époque des soldes. Et au final, les soldes, c'est quoi? Vendre pour pas cher ce qui était à la mode les années passées? Mais à la différence qu'en politique, les Français ne sont pas fans du vintage".

"Qu'il y ait des débats internes, c'est normal. Mais si c'est pour saper l'unité du mouvement, c'est très dangereux", a-t-elle également averti, interrogée sur Valérie Pécresse ou Jean-François Copé.

Pour l'ancienne ministre, "la création de l'UMP (en 2002), ça a été l'erreur originelle" à droite, "tout comme l'organisation d'une primaire a été une ânerie". En 2002, "j?étais (alors) partisane de créer une fédération des partis existants (...). C'est un autre choix qui a été fait, sous la pression de certains, comme Alain Juppé ou Jean-Pierre Raffarin".

Catégories: Actualités

Alliot-Marie dénonce la "critique systématique" envers Wauquiez

LCP Assemblée nationale - lun, 01/22/2018 - 13:52

L'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie en a "un peu ras-le-bol du dénigrement et de la critique systématique" envers Laurent Wauquiez, jugeant qu'il faut "laisser du temps" au nouveau président des Républicains (LR), et charge Alain Juppé et son manque d'"élégance".

"J'en ai un peu ras-le-bol du dénigrement et de la critique systématique! Laurent est juste dans le collimateur de certaines ambitions personnelles qui n'acceptent pas qu'il ait gagné avec 74% des voix! Il faut respecter ce choix démocratique", juge Mme Alliot-Marie dans un entretien au Parisien.

"Il faut lui laisser du temps. Il faudra juger sur ce qu'il va concrètement faire dans les prochains mois. Je suis persuadée qu'il a les capacités, la volonté et l'énergie de fédérer les envies et répondre aux interrogations du moment", poursuit-elle.

Xavier Bertrand qui quitte LR, Alain Juppé qui ne renouvelle pas sa cotisation? "Avec ces garçons, j'ai toujours l'impression que c'est le retour à la cour d'école maternelle: puisque c'est pas moi le chef, alors je m'en vais", raille-t-elle.

Sur M. Juppé, "venant de celui qui a imposé la primaire pour y participer… quelle élégance ! Et je ne parle même pas du manque de classe vis-à-vis du militant qui est au smic, ou de celui qui a une petite retraite et qui, lui, fait l'effort de payer la sienne (sa cotisation, ndlr)", charge la députée européenne.

"Le début de l'année, c'est l'heure des inventaires qui permettent de redémarrer sur des bases claires. C'est aussi l'époque des soldes. Et au final, les soldes, c'est quoi? Vendre pour pas cher ce qui était à la mode les années passées… Mais à la différence qu'en politique, les Français ne sont pas fans du vintage".

"Qu'il y ait des débats internes, c'est normal. Mais si c'est pour saper l'unité du mouvement, c'est très dangereux", a-t-elle également averti, interrogée sur Valérie Pécresse ou Jean-François Copé.

Pour l'ancienne ministre, "la création de l'UMP (en 2002), ça a été l'erreur originelle" à droite, "tout comme l'organisation d'une primaire a été une ânerie". En 2002, "j’étais (alors) partisane de créer une fédération des partis existants (...). C'est un autre choix qui a été fait, sous la pression de certains, comme Alain Juppé ou Jean-Pierre Raffarin".

Catégories: Actualités

Les biotechs en hausse sur fond de consolidation sectorielle

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:50
Sanofi et Celgene ont dégainé...

Liberia : la star du football George Weah prête serment comme président

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:48
La star planétaire du football George Weah a prêté serment comme président du Liberia devant des milliers de partisans réunis dans le plus grand stade de Monrovia. Il s'agit de la première transition démocratique dans ce pays depuis 1944.
Catégories: Actualités

Schlumberger : un broker vise plus haut

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:48
Consultez cet article sur Boursier.com

Cryptomonnaies : connaissez-vous la paypite ?

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:44
Objectifs : Faciliter les transferts d'argent et les paiements quotidiens des francophones du monde entier...

Metrovacesa: IPO en février, de 2,95 milliards d'euros au maximum

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:41
MADRID (Reuters) - Metrovacesa a annoncé lundi qu'il visait une introduction en Bourse (IPO) en février, dans une fourchette de prix située entre 18 et 19,50 euros par action, ce qui valorise le promoteur immobilier à un maximum de 2,95 milliards d'euros.

Le PS valide les modalités d'organisation du Congrès

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:41

Les adhérents du Parti Socialiste ont validé les modalités d'organisation du Congrès des 7 et 8 avril à Aubervilliers, a annoncé le PS dans un communiqué.

"La Direction collégiale salue unanimement ce résultat et réaffirme son engagement à remplir la triple mission qui lui a été confiée: enclencher le processus de refondation, assurer collectivement la transition, tout mettre en ?uvre pour la réussite du congrès d?Aubervilliers", précise le Parti socialiste dans ce communiqué.

Les modifications approuvées jeudi par le vote des militants seront entérinées samedi 27 janvier, en marge du Conseil national.

Selon des résultats encore partiels (93 fédérations sur 103, 20.896 votants, soit 23,34% de participation), à la question "Es-tu favorable à une modification de nos statuts concernant les règles de ce congrès uniquement?", 67,37% des militants ont répondu par l'affirmative.

"L'intégralité des mesures proposées ont été validées, qu'il s'agisse de la suppression des contributions générales, du cadrage des textes d'orientation par des thématiques et un nombre de signes limités à 50.000, le nombre de parrainages nécessaires pour déposer une motion ou encore le calendrier général jusqu'au Congrès", s'est réjouie la direction du parti.

La députée des Deux-Sèvres et candidate au poste de Premier secrétaire, Delphine Batho, a assigné vendredi en référé son propre parti auprès du tribunal de grande instance de Paris, fustigeant "un coup d'Etat statutaire"auprès de l'AFP. Invitée lundi sur France Inter, l'ancienne ministre de l'Ecologie a affirmé "ne rien lâcher" et vouloir "aller jusqu'au bout".

Le TGI de Paris a déjà débouté mercredi la requête semblable de Philippe Sopena, militant socialiste, de rejeter les modalités d'organisation du Congrès proposées en Conseil National le 9 décembre.

Catégories: Actualités

Le PS valide les modalités d'organisation du Congrès

LCP Assemblée nationale - lun, 01/22/2018 - 13:40

Les adhérents du Parti Socialiste ont validé les modalités d'organisation du Congrès des 7 et 8 avril à Aubervilliers, a annoncé le PS dans un communiqué. 

"La Direction collégiale salue unanimement ce résultat et réaffirme son engagement à remplir la triple mission qui lui a été confiée: enclencher le processus de refondation, assurer collectivement la transition, tout mettre en œuvre pour la réussite du congrès d’Aubervilliers", précise le Parti socialiste dans ce communiqué.

Les modifications approuvées jeudi par le vote des militants seront entérinées samedi 27 janvier, en marge du Conseil national.

Selon des résultats encore partiels (93 fédérations sur 103, 20.896 votants, soit 23,34% de participation), à la question "Es-tu favorable à une modification de nos statuts concernant les règles de ce congrès uniquement?", 67,37% des militants ont répondu par l'affirmative.

"L'intégralité des mesures proposées ont été validées, qu'il s'agisse de la suppression des contributions générales, du cadrage des textes d'orientation par des thématiques et un nombre de signes limités à 50.000, le nombre de parrainages nécessaires pour déposer une motion ou encore le calendrier général jusqu'au Congrès", s'est réjouie la direction du parti. 

La députée des Deux-Sèvres et candidate au poste de Premier secrétaire, Delphine Batho, a assigné vendredi en référé son propre parti auprès du tribunal de grande instance de Paris, fustigeant "un coup d'Etat statutaire"auprès de l'AFP. Invitée lundi sur France Inter, l'ancienne ministre de l'Ecologie a affirmé "ne rien lâcher" et vouloir "aller jusqu'au bout".

Le TGI de Paris a déjà débouté mercredi la requête semblable de Philippe Sopena, militant socialiste, de rejeter les modalités d'organisation du Congrès proposées en Conseil National le 9 décembre.

Catégories: Actualités

George Weah a prêté serment comme président du Liberia

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:40

La légende du football George Weah a prêté serment lundi comme président du Liberia devant des milliers de partisans en liesse, première passation de pouvoirs entre deux présidents élus dans ce pays depuis 1944.

George Weah a prêté serment à la mi-journée devant le président de la Cour suprême Francis Korpor, dans le plus grand stade de la capitale Monrovia, rempli à craquer, ont constaté des journalistes de l'AFP. Il succède à Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'Etat en Afrique en 2005.

Catégories: Actualités

OPCVM : les principales convictions de Lazard Actions Euro

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:39
L'objectif de gestion de Lazard Actions Euro vise à obtenir, sur une durée de placement recommandée de 5 ans minimum, une performance nette de frais...

Bordeaux : la fermeture du pont de pierre prolongée jusqu'en juin

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 01/22/2018 - 13:31

Faute de réel consensus, le Pont va rester fermé aux véhicules motorisés jusqu'au mois de juin, date à laquelle sera prise une décision définitive.
Le sort définitif du pont de pierre n'est toujours pas fixé. A l'issue du comité de pilotage qui s'est tenu ce lundi, Alain Juppé, le maire de Bordeaux et président de la... Lire la suite

Catégories: Actualités

Yémen: neuf morts, dont un journaliste, dans un bombardement rebelle

France 24 - L'info en continu - lun, 01/22/2018 - 13:29

Des roquettes tirées par des rebelles Houthis ont tué lundi neuf personnes, dont un journaliste, une femme et un enfant, dans la province de Taëz, au sud-ouest du Yémen, a déclaré un responsable gouvernemental.

Un barrage de six roquettes s'est abattu lors de l'inauguration d'un complexe de sécurité, tuant quatre soldats en plus de cinq civils, a dit ce responsable à l'AFP.

Les roquettes sont tombées sur la localité de Nashma, près de la ville de Taëz, dans la province du même nom.

Etaient présents le vice-ministre de l'Intérieur du gouvernement du Yémen internationalement reconnu, ainsi que des dizaines de résidents locaux.

La chaîne de télévision yéménite Belqees TV a confirmé la mort de son cameraman Mohammed al-Qudsi dans un communiqué sur son site web. Elle a dénoncé "le bombardement des Houthis".

Taëz, troisième ville du Yémen, est en grande partie contrôlée par des forces anti-Houthis, mais de nombreux secteurs dans les environs restent aux mains des rebelles.

Le Yémen est en guerre depuis plus de trois ans.

Le gouvernement a été chassé en septembre 2014 de la capitale Sanaa par les Houthis, soutenus par l'Iran, ce qui a entraîné en mars 2015 l'intervention d'une coalition sous commandement saoudien.

Cette intervention n'a pas permis à ce jour aux forces loyalistes de reconquérir de vastes territoires toujours contrôlés par les rebelles.

La guerre a fait plus de 9.200 morts et près de 53.000 blessés depuis mars 2015. Selon l'ONU, le Yémen est le théâtre de "la pire crise humanitaire du monde".

Catégories: Actualités

Celgene s'offre Juno Therapeutics

Le Boursier - lun, 01/22/2018 - 13:29
9 Milliards de dollars...

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités