Actualité

Arménie: près de 200 manifestants anti-Sarkissian interpellés

ladepeche.fr - ven, 04/20/2018 - 12:09
Plus de 180 manifestants ont été interpellés par la police vendredi en Arménie alors qu'ils tentaient de bloquer des rues de la capitale Erevan, au huitième jour des protestations contre la nomination de l'ex-président Serge Sarkissian au poste de Premier ministre. Arborant des drapeaux arméniens ou des pancartes "Sarkissian est un dictateur", des centaines de manifestants ont défilé dans les rues d'Erevan, tentant de bloquer la circulation...
Catégories: Actualités

Albi. Colis refusé à une femme voilée : la cliente s'est "sentie humiliée"

ladepeche.fr - ven, 04/20/2018 - 12:08
Anaïs R., une Albigeoise de 29 ans installée dans le quartier Saint-Martin depuis décembre, a porté plainte contre la buraliste du rond-point de Gesse pour «discrimination religieuse ». Les faits se sont produits vendredi dernier. La jeune femme convertie à l’islam « depuis plusieurs années » porte un Jilbeb depuis un an. Il s’agit d’une longue robe et d’une capuche qui couvrent son corps et les cheveux, mais laisse apparaître le visage, les...
Catégories: Actualités

La mutuelle étudiante LMDE va rembourser les tampons et serviettes hygiéniques

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 12:08
La mutuelle étudiante LMDE va rembourser les tampons et serviettes hygiéniques
Catégories: Actualités

Laura Smet dénonce le "cirque" médiatique autour d'elle

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 04/20/2018 - 12:06

Agacée de se voir en couverture des magazines,  l'actrice de 34 ans explique à ses fans qu'elle "ne contrôle rien". .
C'est par le biais d'une "story" Instagram, une compilation d'images éphémère, que Laura Smet fait part de son ressentiment à l'égard des médias. Dans le viseur de l'actrice, Gala et Paris Match, deux... Lire la suite

Catégories: Actualités

Une mouche qui fait des bulles de salive pour se rafraîchir

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 12:05

Pour réguler leur température corporelle par évaporation, les humains transpirent, les chiens halètent, les chats lèchent leurs poils. Une mouche des régions chaudes a adopté une autre technique: elle fait des bulles...

L'ingénieuse Chrysomya megacephala fait sortir de sa bouche des gouttes de salive avant de les aspirer à nouveau, ce qui lui permet de se rafraîchir, révèle une étude publiée dans Scientific Reports.

"Lorsque le fluide sort, il se produit une évaporation qui fait baisser la température" de ce suc gastrique. "Puis la mouche remet cette gouttelette dans sa bouche, ce qui fait diminuer la température du corps de la mouche", explique à l'AFP Denis Andrade, de l'Université de Sao Paulo (Brésil), co-auteur de l'étude.

Ce comportement "semble être un moyen très efficace pour ces mouches" de faire baisser la température de leur corps par évaporation, ajoute-t-il.

Ces insectes aux yeux rouges, qui vivent dans les régions tropicales et sub-tropicales, sont un type de mouche à viande qui pond ses oeufs dans des excréments et des animaux en décomposition.

On avait déjà observé que cette mouche faisait des bulles de salive mais sans vraiment en comprendre la raison.

Les gouttes sont de taille conséquente: elles peuvent faire la moitié de la tête de la mouche.

Les chercheurs ont utilisé des caméras infrarouges pour détecter les changements de température sur le corps de l'insecte pendant qu'il émettait ces gouttes de salive.

Les scientifiques ont observé que la goutte de couleur rougeâtre se refroidissait rapidement, perdant jusqu'à huit degrés Celsius par rapport à la température ambiante en 15 secondes environ, indique l'étude.

Les mouches ingèrent à nouveau la goutte rafraîchie, ce qui permet de baisser la température de la tête, du thorax et de l'abdomen de l'insecte de 1 degré la première fois, de 0,5 degré la deuxième, de 0,2 degré la troisième fois. Si l'opération est répétée, c'est encore plus efficace.

Les mouches soufflent davantage de bulles de salive lorsque la température de l'air augmente et elle en produisent moins dans les environnements humides car l'humidité de l'air gène le phénomène d'évaporation, a remarqué l'équipe.

Toutes ces observations apportent des "preuves convaincantes" que ces bulles "servent au moins en partie à réguler la température du corps", selon Denis Andrade. Elles sont sans doute également utiles pour la digestion.

Une vidéo montrant une mouche faire des bulles est à découvrir à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=6gZ7voodxm0

Catégories: Actualités

Aux 10 ans des Femen, Lio, Guillaume Meurice, Brigitte Fontaine étaient de la partie

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 12:05
Aux 10 ans des Femen, Lio, Guillaume Meurice, Brigitte Fontaine étaient de la partie
Catégories: Actualités

Les images de Tolbiac témoignent du départ précipité des étudiants évacués

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 12:01
Les images de Tolbiac témoignent du départ précipité des étudiants évacués
Catégories: Actualités

Occupation de Tolbiac: le président de l'université évalue les dégâts à "plusieurs centaines de milliers d'euros"

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 12:00

Le coût des "dégradations" commises lors des trois semaines d'occupation du site universitaire parisien de Tolbiac s'élève à "plusieurs centaines de milliers d'euros", a déclaré vendredi le président de l'université Paris-1 dont dépend le site, évacué dans la matinée par la police.

"Les experts ont déjà été mandatés pour réaliser un chiffrage précis des travaux nécessaires à la remise en état du site" Pierre Mendès-France, une tour de 22 étages qui était occupée depuis le 26 mars, a ajouté Georges Haddad.

"En attendant, le centre Pierre Mendès-France restera fermé jusqu'à nouvel ordre", a précisé le président de l'université, qui s'exprimait lors d'un point presse à la Sorbonne.

"Les dégradations commises sur place se chiffrent à plusieurs centaines de milliers d'euros alors que nous avions investi plus de 800.000 euros ces dernières années en travaux d'amélioration du site. Tout est à refaire", a-t-il affirmé.

"Les dégradations sont énormes. Elles vont coûter très cher à l'université et au contribuable", selon lui. "C'est l'argent de la nation qui a été gaspillé".

Il a évoqué des "dégradations de tous ordres: tags, dégradations du matériel pédagogique, de sécurité, portes détruites".

Tolbiac était devenu le lieu emblématique de la mobilisation contre la réforme gouvernementale de l'accès à la fac, accusée d'instaurer un système de sélection. La mobilisation perturbe plusieurs sites universitaires à travers le pays, dont certains ont été fermés.

L'occupation de la tour Pierre Mendès-France a été levée vendredi à l'issue d'une vaste opération de police lancée au petit matin.

L'opération s'est déroulée "dans le calme, aucun incident", selon le préfecture de police de Paris.

"Désormais, le site Tolbiac sera repris par l'université qui le fermera pour des raisons de sécurité et de remise en état, suite aux dégradations des occupants", a de son côté indiqué le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Catégories: Actualités

Manuel Valls pourrait se porter candidat à la mairie de Barcelone

L’ancien premier ministre français, ardent défenseur de l’unité espagnole, a déclaré qu’il réfléchissait à la proposition du parti centriste Ciudadanos.
Catégories: Actualités

Critiqué pour ses photos de chasse, Luc Alphand quitte la France

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 04/20/2018 - 11:58

Le skieur, champion du monde en 1997, est un passionné de chasse au gros gibier, qu'il pratique en famille avec père et frère.
Depuis un an et demi, Luc Alphand, ancien champion du monde de ski en 1997, est raillé de toute part. À tel point que l'intéressé va quitter la France pour l'Andorre, avec sa famille. La raison ?... Lire la suite

Catégories: Actualités

Evacuation massive à Berlin pour désamorcer une bombe britannique

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:58

Une des plus importantes évacuations qu'a connue le centre de Berlin depuis 1945 était en cours vendredi pour permettre le désamorçage d'une bombe britannique de 500 kg datant de la Seconde Guerre mondiale.

Trouvé par des ouvriers sur un chantier au c?ur de la capitale allemande, près de la gare principale, l'engin est qualifié de "sûr" par la police.

Les autorités ont néanmoins décidé d'une évacuation de "tous les bâtiments dans un périmètre de 800 mètres" autour du lieu de la découverte. Elle a commencé à 09H00 (07H00 GMT).

La police locale effectue du porte-à-porte pour s'assurer que les occupants quittent les bâtiments avant que le déminage ne commence vers 12H00 (10H00 GMT).

Selon la police locale, quelque 10.000 personnes seraient concernées par cette évacuation.

Même loin de cette zone, les Berlinois doivent s'adapter. Les transports dans, depuis et vers la capitale sont très perturbés car la principale gare de la ville, Hauptbahnhof, est utilisée par 300.000 voyageurs quotidiens, est à l'intérieur du périmètre d'évacuation.

Depuis le matin les trains ne s'y arrêtaient plus et des policiers y interdisent l'accès à l'aide de bandes rouges et blanches, a constaté l'AFP.

"Je n'étais pas au courant de cette bombe", a déclaré Yamamoto, un touriste japonais venant de Nagoya, surpris par l'évacuation.

Le trafic sera totalement bloqué jusqu'au moins 13H00. De nombreuses stations de tram, bus, métro, de trains de banlieue sont également fermées jusqu'à 14H00.

A côté de la gare, de nombreux bâtiments publics sont dans la zone rouge, à commencer par les ministères de l'Economie et des transports, un hôpital militaire, le gigantesque complexe en travaux des services de renseignements (BND), le musée d'art contemporain Hamburger Bahnhof et celui de médecine.

"La bombe de 500 kg, qui n'a pas explosé à l'époque, fait environ 110 sur 45 centimètres, c'est donc un objet assez imposant qui pourrait potentiellement faire beaucoup de dégâts dans la ville. Nous sommes donc très prudents avec des professionnels hautement qualifiés", a expliqué un porte-parole de la police berlinoise, Winfrid Wenzel.

- Événement fréquent -

Aussi impressionnante que soit la situation, l'Allemagne a une grande expérience de ce type d'évènements, les découvertes de bombes de la Seconde Guerre mondiale étant relativement courantes.

Les engins lâchées par les Alliés à l'époque et n'ayant pas explosé provoquent toujours les opérations les plus impressionnantes.

La plus grosse évacuation du genre depuis 1945 a eu lieu en septembre 2017, à Francfort, où une énorme bombe britannique dotée d'une charge explosive de 1,4 tonne avait été retrouvée. 65.000 habitants avaient dû quitter leurs domiciles.

Si généralement ces engins peuvent être désamorcés, dans de rares cas une explosion dite "contrôlée" doit avoir lieu. Celle-ci peut provoquer des dégâts importants, comme en 2012 à Munich lorsque des centaines de vitrines et fenêtres avaient été soufflées par un explosif trop instable qui avait dû être détonné de nuit.

Berlin a connu pendant la guerre une campagne d'intenses bombardements, en particulier au printemps 1945, avec un tiers des habitations de la ville détruites et des dizaines de milliers de morts.

Des milliers d'engins ayant fait long feu ont été découverts depuis et quelque 3.000 autres resteraient dans le sous-sol berlinois, selon les experts.

La partie de Berlin concernée par l'évacuation de vendredi est une zone qui a été considérablement développée depuis la chute du Mur en 1989.

Situé juste sur l'ex-frontière séparant l'Est et l'Ouest de la ville pendant la Guerre froide, le quartier a profité depuis de l'installation de ministères, administrations, bureaux et ambassades.

Le lieu où la bombe a été retrouvée n'est qu'à quelques centaines de mètres du centre politique et touristique, notamment la chancellerie - le bureau d'Angela Merkel -, et du Reichstag où siègent les députés allemands.

Catégories: Actualités

Dordogne : opération sauvetage d'un chat enfermé sans nourriture

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 04/20/2018 - 11:54

VIDEO - Depuis une semaine, à Sarlat, les voisins nourrissent l'animal sous la porte et une association cherche une solution : il est illégal d'ouvrir par effraction.
"C'est hypercompliqué", s'agace Myriam Roulland, la présidente de l'association sarladaise Pirate, qui vient en aide aux chats. Ce sont les voisins qui l’ont... Lire la suite

Catégories: Actualités

Loi asile, immigration et intégration réussie: notre travail ne s’arrêtera pas au vote

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:53
Loi asile, immigration et intégration réussie: notre travail ne s’arrêtera pas au vote
Catégories: Actualités

Ouverture d'un téléphone rouge entre dirigeants des deux Corées

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:52

Les deux Corées ont ouvert vendredi un téléphone rouge entre leurs dirigeants, à une semaine d'un sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule.

Cette ligne relie la Maison bleue --la présidence sud-coréenne à Séoul-- et le bureau à Pyongyang de la Commission nord-coréenne des Affaires d'Etat, présidée par M. Kim, une de ses fonctions les plus importantes.

"La connexion historique entre les dirigeants des deux Corées vient tout juste d'être établie", a déclaré Yoon Kun-young, haut responsable de la Maison Bleue. Une conversation test entre responsables a duré quatre minutes et 19 secondes.

"La connexion est bonne. C'est comme de parler à un voisin", a-t-il ajouté.

La péninsule est divisée depuis 70 ans. Depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53), aucune communication téléphonique ou postale n'est permise entre citoyens ordinaires.

Cette ligne qui permettra à MM. Kim et Moon de se parler directement est la dernière illustration en date de l'effervescence diplomatique qui s'est emparée de la région depuis les jeux Olympiques d'hiver organisés au Sud.

Les dirigeants des deux Corées se retrouveront vendredi prochain du côté sud de la DMZ. Il s'agira du troisième sommet seulement depuis la fin de la guerre.

- "Bénédiction" -

Celle-ci s'est achevée sur un armistice plutôt qu'un traité de paix si bien que les deux parties sont toujours techniquement en conflit.

M. Moon a déclaré jeudi qu'il souhaitait que la fin de la guerre soit déclaré officiellement en prélude à la conclusion d'un traité.

Le président Trump, qui doit lui même tenir un face à face historique avec M. Kim, a fait savoir qu'il donnait sa "bénédiction" aux deux parties pour négocier un tel accord.

Mais tout dépendra des programmes balistique et nucléaire nord-coréens.

Le Nord, qui a tiré l'année dernière des missiles balistiques intercontinentaux capables d'atteindre le territoire continental des Etats-Unis et mené son plus puissant essai nucléaire à ce jour, dit de longue date avoir besoin de l'arme atomique pour se protéger d'une invasion américaine.

Pyongyang a depuis proposé de négocier sur le sujet en échange de garanties pour sa sécurité. Mais la formule parfois employée, "dénucléarisation de la péninsule", désigne en réalité le retrait des troupes américaines de Corée du Sud et la fin de la protection offerte par le parapluie nucléaire américain à l'allié sud-coréen.

Ce qui est impensable à Washington. Les Etats-Unis martèlent qu'ils veulent la dénucléarisation totale, vérifiable et irréversible de la Corée du Nord.

M. Trump vient d'avertir que le sommet avec le Nord pouvait toujours être annulé.

- "Nouvelle étape" -

"Si je pense que cette rencontre ne sera pas fructueuse, nous n'allons pas nous y rendre. Si la rencontre, lorsque j'y serai, n'est pas fructueuse, je la quitterai respectueusement", a affirmé le président américain.

M. Moon a expliqué que le Nord avait témoigné de sa "disposition à une dénucléarisation totale" sans exiger le retrait des troupes américaines.

"Ils parlent seulement de garanties de sécurité", a-t-il déclaré, ajoutant cependant que le "diable était dans les détails". "Il est trop tôt pour garantir le succès du dialogue" qui ne pourra avoir lieu "qu'après un sommet américano/nord-coréen réussi", a-t-il prévenu.

Pyongyang a fait preuve pour sa part de retenue sur tous ces sujets, évoquant seulement la semaine dernière ses contacts avec les Etats-Unis.

Néanmoins, l'agence officielle KCNA s'est largement abstenue depuis plus d'un mois d'évoquer les capacités nucléaires de la Corée du Nord.

Le Parti des travailleurs, le parti unique au pouvoir, était réuni en séance plénière vendredi afin de discuter d'une "nouvelle étape" dans une "période historique importante de la révolution coréenne en développement".

Les observateurs jugent peu probable cependant que des directives claires sur d'éventuels changements de politique soient émises à cette occasion.

Le téléphone rouge installé vendredi n'est pas la seule connexion entre Nord et Sud. Une ligne de communication militaire a été remise en service en janvier après deux années de silence.

Catégories: Actualités

Manau de retour dans la vallée de Dana en septembre 2018

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:52
Manau de retour dans la vallée de Dana en septembre 2018
Catégories: Actualités

Bouaké, deuxième ville ivoirienne, privée d’eau courante depuis trois semaines

La situation est « catastrophique » pour le million et demi d’habitants de cette métropole du centre du pays. Le président Ouattara est en visite en France vendredi.
Catégories: Actualités

La leçon d’orthodoxie communiste du nouveau dirigeant cubain

Miguel Diaz-Canel s’inscrit dans le droit fil de la révolution castriste.
Catégories: Actualités

Voltige aérienne: Mélanie Astles, la reine des loopings prend les commandes d'un A320

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:42

Première femme à entrer dans le très élitiste circuit mondial de voltige aérienne en 2016, Mélanie Astles s'est invitée cette année dans un nouvel univers très masculin, celui des pilotes de ligne. Bienvenue à bord !

2018 a commencé sur les chapeaux de roues pour Mélanie Astles, une Française par sa mère mais Anglaise par son père. Ce week-end, elle renoue avec la compétition, le Red Bull Air Race, Championnat du monde de course de voltige aérienne où les athlètes slaloment à grande vitesse entre des pylônes à bord de petits engins ultra légers.

Et rien de mieux qu'une étape à la maison, à Cannes, pour se remettre dans le bain après avoir vécu des moments de folie.

Mélanie Astles a piloté un Airbus A320 dans le cadre de sa formation de pilote de ligne chez Air France. Elle a réussi à devenir l'une des quelque 300 femmes de la compagnie aux commandes d'un gros avion, sur un effectif de 4.000 pilotes.

"Pour moi c'est un milieu passionnant, un univers que je découvre, ça me fait rêver de traverser le monde sur des gros porteurs", se réjouit auprès de l'AFP cette passionnée d'aviation depuis toujours.

Il y a un mois, elle réalisait, émue aux larmes, un autre de ses grands rêves: celui de voler dans un avion Rafale, elle qui, petite, se voyait pilote de chasse.

"Je suis une passionnée d'avion de la seconde guerre mondiale. J'avais ma collection de maquettes, de cartes d'avion, je connaissais tout par coeur. Mon grand-père prenait les fiches et m'interrogeais", raconte celle qui a passé ses années collège-lycée à Monaco où elle a aussi nourri une passion pour la F1.

- Voler bas -

Collégienne brillante, elle est devenue une lycéenne rebelle. A 19 ans, elle quitte l'école sur un coup de tête. Elle se retrouve caissière dans une station-essence. Mais désireuse de reprendre son destin en mains, elle s'investit et devient gérante. Elle s'occupe ensuite d'une station située près des avions. Très vite, elle tape à la porte du club. Son épopée aérienne est relancée.

"Dès que j'ai vu le Red Bull Air Race, je me suis dit que je voulais faire ça. J'ai monté mes niveaux en voltige, ça s'est fait sur trois, quatre ans. En octobre 2015, ils m'ont appelée, j'ai fait un stage avec une sélection, ça s'est bien passé et j'ai été invitée sur le circuit en 2016", explique-t-elle.

Mélanie Astles devient alors la première femme à intégrer le prestigieux circuit, version challenger (juste avant celui des élites, le Master Class). Elles étaient sept féminines sur 70 pilotes à se présenter.

Mieux, en octobre 2017 à Indianapolis, elle remporte une étape devant les garçons.

"Il paraît que nous les femmes, on est plus souple dans le pilotage. On est plus résistante aussi. Au niveau du pilotage, les mecs sont plus agressifs. Cette fluidité et cette douceur permet d'avoir des bons résultats. Il y a des personnes qui apprécient mon style, je vais avoir tendance à faire des choses beaucoup plus simples, plus près des gens, je vais voler bas", souligne cette touche-à-tout de 35 ans.

A Cannes, la native de Rugby (ENG) sera belle et bien la star à bord "de machines fabuleuses qui font un tour et demi en une seconde". "Je peux monter à 1.500 m en 10 secondes" dit-elle.

Mélanie Astles se donne cinq ans pour écrire l'Histoire de la voltige aérienne, en profitant des aménagements mis en place avec Air France: "Je pense entrer en Master Class en 2020 et gagner le titre en 2022".

Catégories: Actualités

Ratés présumés pendant les frappes en Syrie: "informations classifiées", répond Parly

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:40

La ministre des Armées Florence Parly a refusé vendredi de commenter les informations de presse faisant état d'aléas techniques expérimentés par la Marine française lors des frappes occidentales en Syrie, qui auraient empêché de tirer autant de missiles de croisière navals que prévu.

"Je n'ai pas l'intention de commenter les performances de tel ou tel système d'armes, ces informations, qu'elles soient vraies ou fausses, sont classifiées je ne les commenterai pas", a réagi la ministre sur France Bleu Provence.

"Nos objectifs ont été atteints et nous n'avons rien à ajouter concernant la performance des systèmes d'armes", a-t-elle fait valoir.

La France, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont mené samedi des frappes sur des sites de production et de stockage d'armes chimiques en Syrie, en représailles à une attaque chimique le 7 avril à Douma, qui aurait fait au moins 40 morts selon des ONG locales.

Paris a annoncé avoir tiré douze missiles de croisière sur la centaine ayant visé la Syrie dans le cadre de ces frappes.

D'après plusieurs médias, dont la Lettre A, la Marine nationale avait prévu de tirer un nombre supérieur de missiles de croisière navals (MdCN) aux trois finalement lancés depuis une des trois frégates multimissions (FREMM) déployées en Méditerranée orientale pour cette opération.

C'est la première fois que la France employait ce type de missile, d'une portée de 1.000 km, rejoignant ainsi le club fermé des pays disposant, comme les États-Unis et la Russie, de missiles de croisière embarqués sur des bâtiments de surface.

"Pour la première fois, sans moyens amphibies, sans forces spéciales, sans porte-avions, avec les frégates notre pays dispose d'un missile qui peut toucher des installations en profondeur sur les territoires adverses", a déclaré à l'AFP le chef d'état-major de la Marine, l'amiral Christophe Prazuck, en soulignant qu'"à l'intérieur de l'Union européenne, la France est la seule à disposer de cette capacité".

"Les objectifs ont été touchés. C'est une première démonstration opérationnelle de l'efficacité du système. Néanmoins on a toujours une expérience à retirer de l'ensemble du processus, c'est ce qu'on va faire dans les semaines qui viennent", a-t-il ajouté, sans plus de détails.

L'état-major des armées, contacté vendredi, ajoute : "L'effet militaire a été atteint. Nous ne commentons pas les détails de la planification opérationnelle".

Ces missiles de croisière navals sont appelés à équiper prochainement les sous-marins nucléaires d'attaque français Barracuda, dont le premier exemplaire doit entrer en service en 2020.

Catégories: Actualités

"TPMP": Camille Combal annonce son départ et regrette n'avoir pas pu y "grandir"

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:39
"TPMP": Camille Combal annonce son départ et regrette n'avoir pas pu y "grandir"
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités