Actualité

« La Casa de papel », une incitation à la rébellion ?

La série espagnole diffusée sur Netflix s’empare du thème du braquage pour en faire une utopie sociale, explique le chercheur Pierre Sérisier.
Catégories: Actualités

L'Iran reprendra "vigoureusement" l'enrichissement d'uranium si Washington rompt l'accord (ministre)

France 24 - L'info en continu - dim, 04/22/2018 - 06:06

L'Iran reprendra "vigoureusement" l'enrichissement d'uranium si Washington rompt l'accord sur le nucléaire iranien comme le président Donald Trump menace de le faire, a mis en garde samedi le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif.

Le ministre a déclaré a des journalistes à New York que l'Iran ne cherchait pas à se doter de la bombe nucléaire, mais que la réponse "probable" de Téhéran à un retrait américain serait une reprise de la production d'uranium enrichi, un élément clé dans la fabrication de l'arme atomique.

"L?Amérique n'aurait jamais dû craindre que l'Iran produise une bombe nucléaire, mais nous poursuivrons vigoureusement notre enrichissement" d'uranium", a-t-il dit, "si le président Trump se retire officiellement de l'accord" nucléaire.

Donald Trump a posé la date du 12 mai comme ultimatum à ses alliés européens pour qu'ils s'entendent avec l'Iran afin de "remédier aux terribles lacunes" du texte de l'accord.

A cette date, s'ils n'ont pas trouvé le moyen de durcir l'accord signé en 2015 par les grandes puissances avec l'Iran pour l'empêcher de se doter de la bombe, le président américain, qui le juge trop laxiste, menace de rétablir les sanctions contre Téhéran et de se retirer du texte.

M. Trump réclame davantage d'inspections et, surtout, la suppression des limitations dans le temps imposées à Téhéran sur son activité nucléaire, censées expirer en 2025 et 2030.

Les commentaires du chef de la diplomatie iranienne marquent un nouvel épisode dans l'escalade de la rhétorique sur ce dossier, le président iranien Hassan Rouhani ayant affirmé il y a deux semaines que les Etats-Unis allaient "regretter" un éventuel retrait de l'accord et que l'Iran réagirait "en une semaine", dans une telle situation.

Le sort de l'accord sur le nucléaire iranien sera un des points clé de la visite du président français Emmanuel Macron aux Etats-Unis à partir de lundi, suivie vendredi de la chancelière allemande Angela Merkel.

Le ministre iranien a dit que les dirigeants européens devaient faire pression sur Donald Trump pour qu'il maintienne l'accord si les Etats-Unis "entendent conserver leur crédibilité au sein de la communauté internationale" et le respecter "plutôt que d'exiger davantage" de conditions.

"Essayer d'apaiser le président, je pense, serait un exercice futile", a-t-il estimé.

Si les Etats-Unis enterrent l'accord, il est "fort improbable" que l'Iran continue de le respecter avec les autres signataires, la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l'Allemagne et la Russie, a dit le chef de la diplomatie iranienne.

"Pour l'Iran, il est important de recevoir les bénéfices de l'accord et en aucun cas l'Iran acceptera de l'appliquer unilatéralement".

M. Zarif a encore assuré, sans autre précision, que son pays allait adopter des "mesures drastiques".

Catégories: Actualités

Accord nucléaire : l’Iran répond par la menace à l’ultimatum de Trump

Si les Etats-Unis décident de se retirer de l’accord, le 12 mai, échéance de l’ultimatum, l’Iran promet de reprendre « vigoureusement » l’enrichissement d’uranium.
Catégories: Actualités

"ONPC": pour le député LREM Gabriel Attal, les étudiants bloqueurs ont "une attitude égoïste et bobo"

Le Huffington Post - dim, 04/22/2018 - 05:41
"ONPC": pour le député LREM Gabriel Attal, les étudiants bloqueurs ont "une attitude égoïste et bobo"
Catégories: Actualités

Empêtrés dans leurs contradictions, les sociaux-démocrates allemands tiennent congrès

Favorite pour être élue à la tête du parti dimanche, Andrea Nahles devra préparer les conditions d’une victoire sur les conservateurs tout en présidant une formation qui gouverne avec eux.
Catégories: Actualités

Nucléaire: l'Iran reprendra "vigoureusement" l'enrichissement d'uranium si Washington rompt l'accord

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 04:49
L'Iran reprendra "vigoureusement" l'enrichissement d'uranium si Washington rompt l'accord sur le nucléaire iranien comme le président Donald Trump menace de le faire, a mis en garde samedi le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. Le ministre a déclaré a des journalistes à New York que l'Iran ne cherchait pas à se doter de la bombe nucléaire, mais que la réponse "probable" de Téhéran à un retrait américain serait une...
Catégories: Actualités

Le Paraguay élit son président, le candidat de droite grand favori

France 24 - L'info en continu - dim, 04/22/2018 - 04:40

Le Paraguay, un des pays les plus pauvres d'Amérique latine, élit dimanche son nouveau président, qui sera soit Mario Abdo Benitez, grand favori et candidat du parti de droite au pouvoir, soit Efrain Alegre, porté par une coalition de centre gauche.

Les 4,2 millions d'électeurs sont appelés à se rendre dans les bureaux de vote qui ouvriront à 07H00 (11H00 GMT) et fermeront à 16H00 (20H00 GMT). Les premières tendances sont attendues une heure plus tard, le vainqueur devant être connu dès la soirée pour ce scrutin à un tour.

Dynamisme économique d'un côté, pauvreté, corruption et trafic de drogue de l'autre: le Paraguay, enclavé entre la Bolivie, l'Argentine et le Brésil, a été profondemment marqué par la longue dictature d'Alfredo Stroessner (1954-1989).

Pourtant, c'est un candidat dont la famille est liée à cette époque trouble qui caracole en tête des sondages: Mario Abdo Benitez, 46 ans, surnommé "Marito", est le fils de Mario Abdo, secrétaire personnel de Stroessner.

Ces dernières semaines, il a été crédité de jusqu'à 20 points d'avance sur son adversaire Efrain Alegre, 55 ans, candidat de la coalition de centre gauche Ganar, pour succéder au président sortant Horacio Cartes.

Une enquête d'opinion de dernière minute a toutefois semé le doute, la société de sondages Ati Sneard et Asociados prédisant que les candidats pourraient finalement se retrouver au coude-à-coude et estimant qu'Abdo Benitez ne pourra gagner que si la participation est sous les 70%.

"Si Abdo Benitez perd, ce sera un vote de sanction pour Cartes, qui a eu un gouvernement d'exclusion. Il y a une réaction de lassitude", a expliqué l'institut Sneard à l'AFP.

Horacio Cartes, patron millionnaire de l'industrie du tabac, a gardé le cap pendant son mandat sur la croissance économique, d'environ 4% par an grâce aux exportations de soja, de viande et d'électricité.

Mais il n'a progressé ni sur le front de la pauvreté, toujours à un niveau alarmant de 26,4% selon les statistiques, ni sur celui de la corruption, dans ce pays classé 135e sur 180 par l'ONG Transparency International.

- Encore le parti Colorado ? -

Diplômé en marketing dans une université des Etats-Unis, "Marito" répond au moins sur un point, la corruption, promettant de réformer le système judiciaire pour le rendre plus vertueux. Pour le reste, il prévoit de maintenir la même politique économique que son prédécesseur.

Face à lui, l'avocat Efrain Alegre affiche des ambitions plus sociales, proposant la santé gratuite pour les plus démunis et un allègement drastique de la facture d'électricité pour stimuler investissements et emplois.

Les deux adversaires se retrouvent sur un point: ils s'opposent à la légalisation de l'avortement et au mariage pour tous, dans ce pays très catholique.

"Moi je suis pour la vie, je suis contre l'avortement et sa dépénalisation, dans tous les cas. Personnellement, je crois que personne ne peut prendre la place de Dieu pour décider de la vie ou de la mort d'une personne", a-t-il répondu catégoriquement à l'AFP qui l'interrogeait sur ce sujet.

Outre leur président, les électeurs sont appelés à renouveler leur Parlement et choisir les gouverneurs des 17 départements du pays.

S'ils décident de confier les rênes du Paraguay à Mario Abdo Benitez, malgré les liens de son père avec la dictature, cela confirmera à quel point la population a tourné la page de cette période, à la faveur du changement de génération, 43% de l'électorat ayant entre 18 et 34 ans.

"La société paraguayenne change plus vite que ses élites politiques, et il y a une génération, de plus en plus influente, qui ne se se souvient pas vraiment du régime non-démocratique, c'est une première dans l'Histoire du Paraguay", souligne Oliver Stuenkel, professeur de relations internationales à la Fondation Getulio Vargas de Sao Paulo, dans un article publié par Americas Quaterly.

Une victoire d'Abdo Benitez serait aussi un trophée de plus au palmarès de son parti Colorado, à la tête du pays presque sans interruption depuis 1947.

Catégories: Actualités

Andrea Nahles, première femme à la tête des sociaux-démocrates allemands

France 24 - L'info en continu - dim, 04/22/2018 - 04:20

Andrea Nahles doit devenir dimanche la première femme à présider le Parti social-démocrate (SPD) allemand, avec pour mission de sortir de la crise la plus vielle formation politique du pays.

Cette fille de maçon de 47 ans, dont 30 au sein du SPD, va sauf imprévu décrocher dans l'après-midi le poste lors d'un congrès extraordinaire du parti à Wiesbaden (ouest), le seul suspense concernant son score.

L'élection d'Andrea Nahles à la tête du SPD - qui participe au gouvernement au sein de la "grande coalition" - va accentuer une tendance à la féminisation des fonctions dirigeantes dans le monde politique allemand.

Pour la première fois aussi, les deux plus grands partis nationaux seront dirigés par une femme, avec Angela Merkel chez les conservateurs. Les femmes occupent aussi des postes-clés à la tête de la gauche radicale, des écologistes et de l'extrême droite.

Andrea Nahles remplacera Martin Schulz, porté à la tête du parti en mars 2017, avant de le conduire à sa plus cuisante défaite électorale le 24 septembre et d'être poussé sans ménagement vers la sortie en février par ses "camarades".

Il reviendra à Andrea Nahles de recoller les morceaux dans une formation très divisée, qui s'est embarquée à contre-coeur dans une troisième "grande coalition" avec la chancelière Angela Merkel.

"Je crois que je peux" le faire, a-t-elle dit vendredi. Un sondage de la télévision publique ARD montre qu'une majorité des personnes interrogées pense le contraire.

Il "en va désormais de la survie" du deuxième parti d'Allemagne menacé par la montée de l'extrême-droite, souligne Der Spiegel samedi, "et il dépend d'elle que cela réussisse".

- "Crédible" -

"En tant que représentante de l'+establishment+, Andrea Nahles n'est pas forcément la mieux placée pour initier la nouvelle orientation" dont le SPD a besoin, indique toutefois à l'AFP Matthias Micus, analyste de l'institut de recherche sur la démocratie de Göttingen.

Elle appartient depuis deux décennies aux instances dirigeantes du parti, né il y a presque 155 ans.

Mais alors qu'il s'agit de le repositionner à gauche, cette mère d'une petite fille de 7 ans, réputée proche du peuple, est "crédible", dit-il.

Et elle peut s'appuyer sur un solide réseau dans le parti, malgré sa réputation de "tueuse de rois" qui la poursuit en particulier depuis qu'elle a provoqué la chute d'un précédent président du SPD, Franz Müntefering, en 2005.

Actuellement présidente du groupe parlementaire SPD au Bundestag, elle a aussi fait ses preuves en tant que ministre du Travail dans le précédent gouvernement.

A ce poste, elle s'est battue pour la mise en place d'un salaire minimum, une révolution en Allemagne. Elle a aussi imposé une nouvelle loi sur les retraites, dont une disposition très critiquée prévoit un départ dans certains cas dès 63 ans (au lieu de 67).

- "Plein la gueule" -

Elle est connue pour ne pas mâcher ses mots. Mon père "a atteint l'âge de 73 ans, avec les épaules, le dos et les genoux cassés. Et quand j'entends je ne sais quel cul de plomb de professeur parler de retraite à 70 ans, alors ça me met vraiment en rogne!", avait-elle fait savoir à des détracteurs de sa réforme.

Après les législatives, celle que le journal populaire Bild a qualifiée - peut-être pour sa propension à jurer-, de "seul vrai mec du SPD" avait promis aux conservateurs de leur "en mettre plein la gueule".

Le sang chaud, il n'est pas rare qu'elle termine ses discours au bord de l'extinction de voix.

"J'ai un tempérament peut-être un peu volcanique", reconnaît-elle dans un entretien au quotidien Süddeutsche Zeitung samedi.

Divorcée, partiellement handicapée de la hanche après un accident de voiture, elle fait régulièrement les allers et retours entre Berlin et son village de Weiler, dans l'Ouest du pays, pour retrouver sa fille, dont s'occupe sa mère.

Dans un livre autobiographique en 2009, elle a essayé de montrer qu'elle n'était pas seulement cet animal politique avide de pouvoir que certains voient en elle.

Elle s'est présentée aussi en provinciale, fervente catholique, qui n'aime rien autant que sa famille.

Une dichotomie qui ne date pas d'hier. Reçue au bac en 1989, elle avait écrit dans le journal de la classe comme souhait de carrière: "femme au foyer ou chancelière".

Catégories: Actualités

Nicaragua: 10 morts dans des manifestations, Ortega promet un dialogue

France 24 - L'info en continu - dim, 04/22/2018 - 04:00

Le président Daniel Ortega est sorti de son silence samedi pour assurer que son gouvernement allait renouer le dialogue, après les violentes manifestations contre une réforme des retraites qui ont fait au moins dix morts au Nicaragua.

"Le gouvernement est totalement d'accord pour reprendre le dialogue pour la paix, pour la stabilité, pour le travail afin que notre pays ne soit pas confronté à la terreur que nous vivons en ces moments", a déclaré M. Ortega à la télévision nationale, sans annoncer de date pour l'ouverture du dialogue.

Il a toutefois affirmé que les manifestations étaient soutenues par des groupes politiques opposés à son gouvernement et financés par des organisation extrémistes des Etats-Unis, sans toutefois les identifier.

Leur but est de "semer la terreur, semer l'insécurité", "détruire l'image du Nicaragua" après "onze ans de paix" afin de "prendre le pouvoir", a-t-il martelé.

Après le discours du président, des centaines de jeunes ont à nouveau violemment affronté les forces de l'ordre dans la capitale.

Le président Ortega ne s'était pas montré en public pendant la crise, qui s'est soldée par au moins 10 morts jeudi et vendredi lors d'"émeutes" organisées par des individus cherchant "à briser la paix et l'harmonie", avait déclaré au préalable la vice-présidente Rosario Murillo.

Environ 80 personnes ont été également été blessées dans ces manifestations, les plus violentes depuis l'arrivée au pouvoir de Daniel Ortega il y a 11 ans.

Mme Murillo a ajouté que le gouvernement était disposé à discuter de la proposition d'augmenter les contributions des employeurs et des salariés au système de retraites, à l'origine de la vague de protestation.

Dans la journée, le leader de la principale organisation patronale, José Aguerri, avait appelé à éviter que le "sang continue de couler" et à reprendre les discussions, tout en soutenant les manifestants.

En revanche, l'association des entrepreneurs nicaraguayens a estimé que "le dialogue ne peut pas avoir lieu", à moins que "cesse immédiatement la répression policière".

Les protestations se sont durcies vendredi, troisième jour de mobilisation, avec des barricades érigées, des heurts avec la police et des dégradations de bâtiments gouvernementaux, à Managua et dans d'autres villes du pays.

Quatre chaînes de télévision indépendantes ont été empêchées par le gouvernement jeudi de couvrir les manifestations.

Au moins neuf journalistes ont été blessés dans les défilés, selon le Comité pour la protection des journalistes, basé à New York.

Cette mobilisation semble avoir pris par surprise le gouvernement, qui jusqu'ici était parvenu à contenir les mécontentements grâce à l'influence du parti au pouvoir dans les sphères publique et militaire.

"C'est une protestation qui vient de la base, pas d'un parti politique" et "je crois que le gouvernement n'a pas anticipé cette réaction", a déclaré à l'AFP le politologue Oscar René Vargas.

Catégories: Actualités

Willy Schraen, président de la Fédération nationale : «La chasse, c'est moderne ...»

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:54
Vendredi soir à Montauban, un congrès nouvelle formule… Pour la première fois organisé en soirée et sans banquet assis pour clore les débats. Pas de quoi froisser les chasseurs tarn-et-garonnais puisque 400 d'entre eux étaient présents au marché gare. Un congrès mené avec tambours et trompettes et sans langue de bois par l'inamovible président de la FDC 82, Thierry Cabanes… Lequel devrait d'ailleurs en juin prochain, être bombardé Vice...
Catégories: Actualités

Luc-la-Primaube. «Les Troubadours du Rouergue» ont chanté pour Rétina France

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:54
Dimanche dernier, la chorale de Rodez «Les Troubadours du Rouergue» a chanté en l'église de La Primaube pour l'Association Rétina France. Les Troubadours du Rouergue se sont en effet engagés à participer à cet événement choral «Mille chœurs pour un regard», afin de recueillir des fonds pour soutenir la recherche en ophtalmologie. Cette chorale, composée de 65 choristes répartis sur quatre pupitres, et dirigée par Gérard Delbos, ancien ténor et...
Catégories: Actualités

Willy Schraen, Président de la Fédération nationale : «Chez vous, les chasseurs et les agriculteurs sont contents»

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:53
Quel est le sens de votre présence au congrès de la FDC 82 ? Je crois que quand on a la prétention d'être président national, la moindre des choses c'est de connaître correctement l'ensemble du territoire. Cette année, je suivrai neuf congrès départementaux. Mais je viens aussi par amitié pour Thierry Cabanes que j'apprécie beaucoup et qui va prendre des fonctions importantes au sein de la fédération nationale puisqu'il va être élu vice...
Catégories: Actualités

Auch. Un jeu de piste géant pour faire aimer le sport

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:53
Un jeu de piste grandeur nature mêlant activité physique et culture auscitaine. C'est ce que l'association «Nou'rire et Bouger» organise ce dimanche. L'activité se déroulera dans le centre historique d'Auch avec plusieurs niveaux au choix pour les questions posées. Elles seront réparties un peu partout dans la ville. À l'arrivée, les participants pourront retrouver des anecdotes et des informations. «L'élaboration de ce jeu de piste a demandé...
Catégories: Actualités

Muret. Table ronde «Loi agricole et produits phytosanitaires»

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:53
Récemment, c'est à Lavernose-Lacasse, qu'Élisabeth Toutut-Picard, députée de la 7e circonscription de la Haute Garonne, a réuni une dizaine d'agriculteurs représentatifs du territoire. Prise par l'envie d'être le lien entre Paris et les professionnels de l'agriculture, elle souhaitait rencontrer les acteurs de terrain pour évoquer la Loi Agricole et l'utilisation des produits phytosanitaires. Le bio et les circuits courts, des marchés de niche...
Catégories: Actualités

Boulogne-sur-Gesse. Sensibilisation à la sécurité routière des anciens

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:53
Animation inhabituelle en ce jeudi après-midi au club des Cheveux d'Argent. Belote et jeux de société ont fait place à un diaporama et à des informations d'éducation routière, une activité que les anciens ont appréciée si l'on en juge par leur participation, ce qui a facilité la tâche du jeune intervenant de 20 ans. Dans le cadre de sa formation à l'enseignement de la conduite et de la sécurité routière, Jérémy Normand doit intervenir auprès...
Catégories: Actualités

Le président de Tolbiac, Georges Haddad, porte plainte après l'occupation des étudiants, selon le "JDD"

Le Huffington Post - dim, 04/22/2018 - 03:53
Le président de Tolbiac, Georges Haddad, porte plainte après l'occupation des étudiants, selon le "JDD"
Catégories: Actualités

Lévignac. Pendant les vacances, ils lavent les voitures

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:52
Durant les vacances, le service animation de la commune, dans le cadre des chantiers jeunes, met en place un atelier de lavage des voitures. Sous la direction de Quentin, l'animateur, 12 jeunes munis de balais, de seaux, d'éponges, d'un laveur haute pression, d'un aspirateur et autres outils, s'affairent autour des véhicules que les habitants du village leur confient pour quelques euros. Quentin explique : «Depuis ce matin nous avons lavé 8...
Catégories: Actualités

Le Sequestre. Nouvelle salve de plaintes contre le bruit du circuit automobile d'Albi

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:52
A l'initiative de l'ARAS, une cinquantaine de personnes dénonçant le bruit émis par le circuit automobile se sont réunies hier matin au Séquestre. De nouvelles plaintes vont pleuvoir. «Dépression, stress, la santé avant le fric», «Le bruit nuit», «Circuit, le bruit, ça suffit», «Arrêtez les nuisances», «205 jours de bruit», «5 000 personnes impactées par le bruit», «A 250 mètres du circuit, 190 enfants». Hier matin devant la mairie du...
Catégories: Actualités

Tarbes. No Solo… une intégration réussie

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:52
L'association No Solo intervient dans les Hautes-Pyrénées depuis 4 années auprès d'un public particulier concerné par différentes situations de handicap. En effet, c'est un modèle de fonctionnement moderne et très souple qui permet à cette association d'éducateurs spécialisés de se regrouper et d'accompagner dans des projets éducatifs des hommes et des femmes qui sont en rupture de prise en charge. Devenues silencieuses et isolées à leur...
Catégories: Actualités

Estadens. Les jardins du Cap d'Arbon deviennent refuge LPO

ladepeche.fr - dim, 04/22/2018 - 03:52
Samedi les Jardins du Cap d'Arbon sont devenus «Refuge LPO». Pour fêter cet événement, les jardins ont été ouverts samedi pour une inauguration en présence de la Ligue de la protection pour les oiseaux (LPO) Haute-Garonne. Une visite du refuge sera organisée et les visiteurs en profiteront pour observer les oiseaux présents dans le parc. La LPO est une vieille dame qui a vu le jour en 1912 et reste cependant toujours très active. Cette...
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités