Actualité

Barcelone: Ousmane Dembélé, de nouveau blessé, absent "trois à quatre semaines"

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:54

L'ailier français de Barcelone, Ousmane Dembélé, qui s'est blessé lors du match dimanche face à la Real Sociedad (4-2), sera absent "trois à quatre semaines", a indiqué lundi le club catalan.

Dembele, 4e joueur le plus cher de l'histoire, acheté l'été dernier par le Barcà à prix d'or (147 millions d'euros, ndlr), a déjà manqué trois mois et demi en début de saison après s'être sérieusement blessé à la cuisse gauche dès son 3e match de championnat sous le maillot blaugrana. Dimanche, il s'est de nouveau blessé à la même cuisse.

Catégories: Actualités

La Banque mondiale accusée d'avoir été injuste avec le Chili de Michelle Bachelet

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:52
L'attractivité du Chili aurait été volontairement abaissée par la Banque mondiale pour donner une mauvaise image de l'action économique de la socialiste Michelle Bachelet à la présidence, selon l'économiste en chef de l'institution.
Catégories: Actualités

Egalité des sexes : les manuels d’enseignement moral et civique peuvent mieux faire

Une étude du Centre Hubertine-Auclert constate un déséquilibre numérique entre les femmes et les hommes représentés, qu’ils soient fictifs ou réels, dans les manuels.
Catégories: Actualités

Nouvelles images de la nébuleuse Orion, plus colorées et précises que jamais

La NASA vient de publier des images spectaculaires en 3D de la nébuleuse Orion, produites à partir des spectres combinés de deux téléscopes.
Catégories: Actualités

Israël: Teva condamné à 22 millions de dollars d'amende pour corruption

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:50

Le ministère de la Justice israélien a annoncé lundi avoir infligé une amende de 22 millions de dollars à Teva pour corruption de responsables étrangers, évitant au géant pharmaceutique un procès aux lourdes retombées potentielles.

L'accord entre les parties signé dimanche intervient un mois après l'annonce de la suppression de 14.000 emplois à travers le monde par le numéro un mondial des médicaments génériques.

L'amende a été infligée pour des pots-de-vin versés à des fonctionnaires et des médecins pour décrocher des marchés en Russie, en Ukraine et au Mexique.

Teva a déjà été sanctionné en 2016 aux Etats-Unis d'une amende de 519 millions de dollars pour les mêmes accusations.

Les autorités israéliennes avaient lancé leur propre enquête "afin d'examiner les ramifications de cette affaire en Israël", a dit le ministère de la Justice dans un communiqué.

Plutôt qu'un procès, le ministère a opté pour une amende de 75 millions de shekels (22 millions de dollars, 18 millions d'euros) en prenant en considération le fait que Teva avait reconnu les faits, coopéré avec les investigations et pris des mesures pour que cela ne se reproduise plus, a-t-il dit.

La situation financière de Teva et la récente vague de licenciements ont également été pris en compte, a-t-il ajouté.

"Pour une entreprise internationale, des poursuites pénales pourraient causer de graves dégâts", a affirmé le ministère.

Teva a de son côté dit avoir mis en place depuis l'enquête aux Etats-Unis "un plan vigoureux de mise en conformité afin de (se) protéger ainsi que (ses) filiales de futures infractions".

"Tous les employés impliqués de leur plein gré dans ces actes illégaux ne font plus partie de la société", a-t-elle souligné dans un communiqué.

En Russie, Teva est accusé d'avoir acheté un responsable gouvernemental pour qu'il facilite les ventes de son traitement contre la sclérose en plaques, résultant en 200 millions de dollars de profit pour le groupe et 65 millions pour le responsable russe entre 2010 et 2012, selon les autorités américaines.

En Ukraine, la compagnie aurait corrompu un responsable du ministère de la Santé en lui offrant des cadeaux et des voyages pour 200.000 dollars afin de permettre la mise sur le marché de ses médicaments dans le pays.

Au Mexique, elle aurait versé des pots-de-vin à des médecins employés par le gouvernement dans l'espoir de promouvoir ses traitements.

Le fleuron de l'industrie israélienne, qui se débat depuis des mois avec les retombées de décisions managériales passées et des circonstances défavorables, a présenté en décembre un plan de restructuration douloureux devant lui permettre de faire trois milliards de dollars d'économies d'ici à fin 2019.

Catégories: Actualités

Dordogne : un match de rugby arrêté et un bénévole blessé après une bagarre générale

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 01/15/2018 - 14:50

VIDEO - La rencontre entre Cublac-Terrasson et Payzac-Savignac, a dégénéré, dimanche. Le soigneur payzacois compte porter plainte.
Dimanche, Terrasson (24) accueillait le match au sommet entre l'entente Cublac-Terrasson et Payzac-Savignac, pour le compte de la dixième journée de Première série du comité Limousin de rugby.... Lire la suite

Catégories: Actualités

Reconnaissez-vous ces deux adolescentes aujourd'hui mondialement connues?

Le Huffington Post - lun, 01/15/2018 - 14:50

PEOPLE - Elles avaient 13 et 14 ans quand elles ont pris cette photo. Sur Instagram, une célèbre américaine a posté un cliché d'elle et sa sœur daté de 1994, époque à laquelle aucune des deux n'était encore connue.

24 plus tard, les deux sœurs sont devenues de véritables femmes d'affaires. Elles ont toutes deux créé leurs collections de vêtements, de produits de beauté et entretiennent un véritable engouement autour de leurs personnes. À elles deux, elles rassemblent 177 millions d'abonnés sur leurs comptes Instagram. Et bonus qui devrait vous faciliter la tâche: la plus âgée des deux est également mariée à l'un des rappeurs les plus influents de sa génération.

Vous n'avez toujours pas trouvé de qui il s'agit? Regardez plutôt la publication ci-dessous:

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le 14 Janv. 2018 à 4 :03 PST

"Pas vraiment sûre de ce que l'on faisait à cet instant précis mais nous avons pris cette photo dans le photomaton du ranch de Neverland Valley en 1994."

Les deux jeunes adolescentes sur cette photo ne sont autres que Kourtney (à gauche) et de Kim Kardashian (à droite). Et dans son texte, Kim Kardashian dit ne plus se souvenir de ce qu'elle faisait au moment où la photo a été prise. Mais le jour de cette photo, elle fêtait vraisemblablement son quatorzième anniversaire dans le ranch de Neverland, la demeure surréaliste de Michael Jackson dans le comté de Santa Barbara en Californie.

À l'époque, Kim Kardashian était en couple avec T.J Jackson, l'un des neveux du King of Pop. Kim Kardashian s'était d'ailleurs confiée sur sa visite de Neverland. "En arrivant on pouvait voir des bébés éléphants et des chimpanzés déguisés, et il y avait tout un tas de manèges. C'était tout ce que l'on pouvait imaginer", a-t-elle confié à People. "Les souvenirs que j'ai de cet endroit resteront gravés en moi jusqu'à la fin de ma vie. C'était l'endroit le plus magique sur terre", se souvient-elle dans son interview. "J'ai fêté mon anniversaire au ranch de Neverland. Qui d'autre peut dire ça?"

Lire aussi :

Kim Kardashian se met nue pour l'Amérique qui se lève tôt

Pour Noël, Kanye West a offert à Kim Kardashian des actions Apple, Disney et Netflix

Kim Kardashian a accidentellement annoncé le sexe de son troisième enfant

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Catégories: Actualités

Humeur

Slate.fr - lun, 01/15/2018 - 14:46
Catégories: Actualités

Bruxelles prône une approche européenne sur les "fake news"

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:45

La commissaire européenne à l'Economie et à la Société numériques, Mariya Gabriel, a appelé lundi à "une approche européenne" sur les "fake news" ou fausses informations, en inaugurant un groupe d'experts sur ce dossier, alors que le président français Emmanuel Macron souhaite légiférer avant fin 2018.

"Nous avons besoin d'une approche européenne pour éviter tout risque de fragmentation", a plaidé Meme Gabriel, lors d'un point presse à l'occasion de la première réunion à Bruxelles d'un groupe de travail composé de 40 experts européens chargés de plancher sur le sujet.

"La proposition du président Macron montre clairement l'importance politique de la question et montre en même temps (...) que toute solution doit être mûrement réfléchie", a ajouté la commissaire bulgare, qui a pris ses fonctions l'été dernier.

Le groupe de travail sur les "fake news", qu'elle a mis sur pied, comprend des journalistes, comme le responsable des réseaux sociaux à la rédaction en chef de l'AFP, Grégoire Lemarchand, des représentants de grands médias européens (RTL, Mediaset, Sky News), de la société civile (RSF), des universitaires ainsi que des géants technologiques (Facebook, Twitter et Google).

Ce groupe d'experts doit formuler des recommandations d'ici au printemps 2018.

"Même si elles ne sont ni illégales, ni nouvelles, les fausses informations se propagent aujourd'hui à un rythme inquiétant", a estimé Mme Gabriel.

"C'est pourquoi nous devons élaborer, avec la participation de tous, des mécanismes permettant d'identifier les fausses infos et de limiter leur circulation", a-t-elle insisté.

La commissaire européenne a parallèlement affirmé "son engagement pour la liberté d'expression", soulignant que "personne n'a l'intention de contraindre les citoyens de croire ou pas à une information particulière".

Le 3 janvier dernier, le président français Emmanuel Macron a annoncé un texte de loi pour lutter contre les "fake news" sur internet en "période électorale", probablement avant la fin 2018.

Ce projet de loi a été critiqué par l'opposition de droite en France, mais aussi à l'étranger.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a critiqué lundi l'initiative de M. Macron, estimant que ces informations seraient définies "sans discussion, sans preuve".

Catégories: Actualités

Rallye: Yves Matton quitte Citroën pour la FIA, remplacé par Budar

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:43

Le Belge Yves Matton quitte son poste de directeur de Citroën Racing pour celui de directeur des rallyes de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), remplacé par le Français Pierre Budar, a-t-on appris lundi des deux organisations.

Budar, ingénieur au sein du groupe PSA depuis 1989, pilote pour Peugeot Talbot Sport entre 1991 et 1992 et responsable depuis 2016 de l'entité compétition clients, prend ses fonctions ce lundi.

Il sera donc aux commandes dès la première manche de la saison en Championnat du monde des rallyes (WRC), le Rallye Monte-Carlo, du 25 au 28 janvier.

"Ca ne me laisse pas beaucoup de recul pour me préparer mais l'équipe elle-même est prête, a-t-il assuré auprès de l'AFP. Le gros du travail a été fait et, évidemment, ils ne m'ont pas attendu pour se préparer pour le Monte-Carlo."

Matton prendra lui ses fonctions au sein de la FIA le 7 février, en remplacement du Finlandais Jarmo Mahonen, qui a pris sa retraite fin 2017.

Il "sera responsable de la vision stratégique des rallyes et rallyes tout-terrain à tous les niveaux, depuis la base avec les amateurs jusqu'à l?échelon régional et enfin les sommets de ces disciplines, le Championnat du monde des rallyes de la FIA et la Coupe du monde des rallyes tout-terrain de la FIA, a indiqué l'instance dans un communiqué. Il sera également chargé de l'administration et de la gestion réglementaire des championnats et commissions sportives FIA associés."

Passé chez Citroën Racing entre 2002 et 2008, Matton dirigeait l'équipe depuis 2012.

En 2018, Citroën engagera le Britannique Kris Meeke sur l'intégralité de la saison. L'Irlandais Craig Breen disputera dix manches sur treize et le Français Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes, les trois restantes (Mexique, Corse et Catalogne).

L'Emirati Khalid Al Qassimi participera à quelques rallyes, tandis qu'un autre Français, Stéphane Lefebvre, pilotera la Citroën C3 R5 en WRC2.

Catégories: Actualités

Dans l'usine Lamborghini, entre modernité et artisanat

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:42

Entrer dans l'usine Lamborghini de Sant'Agata Bolognese, c'est découvrir les secrets de l'automobile de luxe à l'italienne, un monde entre modernité et artisanat, qui a enregistré en 2017 un nouveau record de production.

Avec 3.815 véhicules livrés l'an passé, Lamborghini, né en 1963 dans cette ville du nord de l'Italie, a vu ses ventes quasi tripler depuis 2010. Il entame l'année 2018 avec un défi de taille: la commercialisation à partir de l'été d'un Super SUV, l'Urus, sorte de 4X4 urbain de luxe pouvant aller sur la glace et le sable.

Pour ce challenge, qui va se traduire par un doublement de sa production en un an, le site a vu sa taille passer de 80.000 à 160.000 mètres carrés.

Cinq Urus y sont produits pour le moment chaque jour, chiffre qui atteindra plus de vingt quand l'usine tournera à plein régime.

Le nouveau bâtiment est sorti de terre en dix-huit mois, avec une nouvelle ligne de production entrée en service en mai qui fait la part belle aux technologies d'avant-garde, dont des "robots coopératifs" destinés à faciliter le travail des ouvriers.

"C'est une usine très moderne, mais où le travail à la main reste essentiel; c'est ce qui fait l'ADN de la marque", souligne Matteo Martini, du département d'ingénierie manufacturière.

De la partie historique de l'usine, refaite à neuf en 2014, sortent les super sportives Huracan et Aventador, à raison de respectivement 12 et 6 par jour.

- Exclusivité -

Lamborghini n'a pas de stock et chaque voiture en fabrication est déjà vendue. Pour obtenir l'Huracan, par exemple, le délai d'attente est de huit mois.

Sur la ligne de production, 23 stations donnent vie au super bolide. A chaque fois, les ouvriers ont 37 minutes pour effectuer leurs tâches. Sur un écran, minutes et secondes s'égrènent.

La ligne d'à côté est celle de l'Aventador, qui compte 12 stations de 75 minutes. Le travail y est encore plus artisanal, et il faut 44 jours pour fabriquer cette voiture.

La coque de cette voiture, qui ne pèse que 147 kilos, est fabriquée sur place en fibre de carbone.

Les Lamborghini sont vendues à partir de quelque 180.000 euros pour le modèle le plus simple de l'Huracan et 337.000 pour l'Aventador, mais certaines séries limitées peuvent coûter au-delà du million d'euros.

Le rêve de Ferruccio Lamborghini, qui s'était lancé dans les sportives de luxe après avoir fait fortune dans les tracteurs, était de "créer une voiture parfaite".

La première commercialisée, la 350 GT, fut produite en seulement 120 exemplaires et si la production a depuis augmenté, le maison reste très attachée à la notion d'exclusivité.

Le client peut personnaliser sa voiture, des jantes à la couleur des coutures en passant par celle du cuir.

Celui-ci est soumis à un contrôle extrêmement précis, à l??il mais aussi au toucher -qui permet par exemple de repérer d'éventuelles piqûres de moustiques- pour ne garder que celui ne présentant aucun défaut.

- "Rigueur allemande" -

Les voitures sont testées sur route et subissent aussi un étonnant déluge: "elles sont bombardées de 400 litres d'eau par minute pour vérifier d'éventuelles infiltrations", souligne Attilo Mandetta, responsable du département "finition".

Dans celui-ci, les voitures sont complètement contrôlées à plusieurs reprises. Armés d'une lampe, les employés cherchent le moindre défaut, et si celui-ci est minuscule, accolent un petit autocollant pour éviter qu'il n'échappe aux ouvriers devant y remédier.

"Toute l'usine Lamborghini est d'une propreté clinique. Tout y est fait avec une rigueur très allemande, qui s'est instaurée au fil du temps à la suite du rachat de Lamborghini en 1998 par Volkswagen. Avant, c'était beaucoup plus artisanal et familial", explique à l'AFP Julien Diez, responsable des essais à la rédaction de Sport Auto.

Actuellement, 1.600 personnes travaillent sur le site auxquelles viendront s'ajouter 200 autres d'ici fin 2018.

Lamborghini, qui dit offrir des salaires supérieurs à la moyenne du secteur automobile, a obtenu pour la quatrième année de suite la certification "Top Employer Italia", grâce à sa politique de gestion du personnel, le suivi médical ou l'accès à diverses activités offert.

Matteo Martini évoque son "orgueil" d'y travailler. Comme lui, Claudio Lammana et Simone Occari, deux employés, confient avoir le sentiment d'appartenir à "une famille": "ici, on nous fait sentir comme une personne et non comme un numéro".

Catégories: Actualités

Déchets nucléaires à Bure: Cigéo doit revoir sa copie, estime l'ASN

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:40

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) estime que le dossier du projet controversé d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure (Meuse) a bien avancé mais demande à ses concepteurs de revoir leur copie pour les déchets les plus inflammables.

Le projet Cigéo, d'un coût estimé à 25 milliards d'euros, vise à enfouir à 500 m sous terre les déchets radioactifs de haute activité ou moyenne activité à vie longue, de l'ordre de centaines de milliers d'années.

"L'ASN estime que le projet Cigéo a atteint dans son ensemble une maturité technique satisfaisante au stade du dossier d'options de sûreté", indique le gendarme du nucléaire dans son avis définitif.

Mais l'ASN a aussi formulé une "réserve" concernant les déchets bitumineux. Ces boues radioactives qui ont été conditionnées dans du bitume représentent environ 18% de l'ensemble des déchets qui seront stockés par Cigéo et sont très inflammables.

"Sur ce point, l'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) doit revoir sa copie. Si ce sujet n'est pas traité de manière satisfaisante, le stockage de ces déchets ne sera pas autorisé par l'ASN", indique le président de cette dernière, Pierre-Franck Chevet, dans un entretien au journal Le Monde.

L'IRSN, bras technique de l'ASN, avait soulevé le problème en demandant à l'Andra, qui gère ce projet, d'étudier deux options pour y remédier: la possibilité d'un prétraitement de ces déchets pour neutraliser leur inflammabilité avant leur enfouissement ou un changement dans la conception de leur stockage.

Dans son avis définitif, l'ASN demande que la première solution soit privilégiée mais que la seconde piste soit aussi étudiée.

Elle réclame également "des compléments en vue de la demande d'autorisation de création que l'Andra prévoit de déposer en 2019".

Ces compléments portent sur la justification de l'architecture de stockage, le dimensionnement de l'installation pour résister aux aléas naturels, sa surveillance et la gestion des situations post-accidentelles.

Issus des installations nucléaires et du traitement de combustibles nucléaires français, les déchets devant être stockés représentent 3% du volume total des résidus radioactifs, mais ils concentrent à eux seuls 99% de la radioactivité.

Le projet prévoit que leur stockage soit réversible pendant au moins cent ans, pour le cas où de meilleures solutions émergent à l'avenir.

- "moins mauvaise" solution -

L'Andra prévoit de soumettre sa demande d'autorisation de création de Cigéo en 2019 avant un démarrage de la phase pilote prévu vers 2025.

"Le dossier est très bien avancé. Il est tout à fait possible de tenir le calendrier", juge Pierre-Franck Chevet.

L'Andra a jugé pour sa part que l'avis de l'ASN était "positif" et lui donnait une feuille de route en vue du dépôt du dossier l'an prochain.

"Nous ne prétendons pas aujourd'hui avoir fourni l'ensemble des réponses aux questions posées par l'IRSN et l'ASN", a souligné Soraya Thabet, directrice sûreté, environnement et stratégie filières de l'Andra.

"Nous avons soumis des dossiers le plus complets possible, exprès pour qu'ils nous posent les questions qu'ils avaient à nous poser", a-t-elle ajouté.

Le projet Cigéo est régulièrement contesté devant la justice et sur le terrain par des militants opposés à son développement mais le gouvernement soutient le choix d'un enfouissement en site géologique profond.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait estimé en novembre dernier que "cette solution n'est pas entièrement satisfaisante, mais disons que c'est la moins mauvaise".

"Je pense qu'il n'y a pas malheureusement de solution miracle à un problème aussi complexe", avait-il dit au Sénat.

Des associations de défense de l'environnement s'opposent en revanche au projet d'enfouissement, estimant notamment qu'il est impossible de prévoir la tenue des couches d'argile à très long terme ou encore de garantir que les générations futures auront conscience de la dangerosité du site.

"Les +réserves+ émises par l'ASN, portant sur la conception même de l'installation de stockage, ne pourront être levées: autant renoncer dès maintenant à un projet dangereux, impossible à financer et imposé par la force", a réagi le Réseau sortir du nucléaire.

Catégories: Actualités

Vidéos. Lactalis, Sodiaal : "Cash Investigation" à l'assaut des géants laitiers

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 01/15/2018 - 14:34

L'émission diffusée mardi s'interroge sur un paradoxe : le marché du lait se porte bien, mais les petits producteurs peinent à sortir la tête de l'eau.
Mais où est passé l'argent du beurre ? "Cash Investigation" dévoile mardi sur France 2 une enquête sur le partage des bénéfices dans l'industrie laitière. >> A lire... Lire la suite

Catégories: Actualités

Un footballeur de Bergerac victime d'injures racistes à Saint-Jean-de-Luz ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 01/15/2018 - 14:32

Le public de Saint-Jean-de-Luz s'en serait notamment pris verbalement à Sekou Fofana, un joueur de la réserve. Un de ses coéquipiers aurait également été frappé.
Samedi soir, l'équipe réserve du Bergerac Périgord FC a joué et perdu (2-1) sa rencontre de football comptant pour la 12e journée de Régional 1 (anciennement... Lire la suite

Catégories: Actualités

Le Liban interdit deux films, dont le dernier de Spielberg

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:31

Les autorités libanaises ont interdit la diffusion de deux films, notamment The Post du célèbre réalisateur Steven Spielberg, en accord avec le boycott par Beyrouth de tout produit en lien avec Israël, a indiqué lundi un responsable de sécurité.

M. Spielberg figure sur la liste noire du Bureau central de boycottage de la Ligue arabe, pour avoir donné un million de dollars à Israël pendant la guerre de 2006 entre l'Etat hébreu et le Hezbollah au Liban, a rappelé le responsable de la Sûreté générale libanaise.

The Post a été interdit en raison de cette liste "que le Liban respecte", a précisé à l'AFP cette même source sous le couvert de l'anonymat.

La Sûreté générale est chargée de gérer la censure des films, des livres et des pièces de théâtre.

Le Liban est officiellement toujours en guerre avec Israël. La guerre de 2006 avait fait près de 1.400 morts dont 1.200 côté libanais. En 1982, Israël avait envahi une partie du Liban qui était alors plongé dans une guerre civile meurtrière (1975-1990).

The Post réunit à l'affiche Meryl Streep et Tom Hanks. Il revient sur la publication inédite en 1971 par le Washington Post de documents confidentiels du Pentagone, exposant les mensonges des Etats-Unis en lien avec la guerre du Vietnam.

Un autre film, la production australienne Jungle, qui raconte la descente aux enfers d'un voyageur israélien incarné par Daniel Radcliffe, a vu sa licence retirée après deux semaines de diffusion dans les salles au Liban, a précisé le responsable.

"Il y a eu des protestations qui nous ont poussés à le retirer des salles pour éviter tout problème", a-t-il indiqué.

Le film avait été critiqué il y a quelques jours par un communiqué de la "Campagne pour le boycott des soutiens d'Israël au Liban".

Le groupe refuse la diffusion du film car il traite d'un "voyageur israélien" et l'une de ses productrices est israélienne.

Jungle retrace le périple tragique de l'aventurier israélien Yossi Ghinsberg, égaré dans la forêt amazonienne en Bolivie en 1981.

Les ressortissants libanais n'ont pas le droit de se rendre en Israël, les produits israéliens sont interdits au Liban, et les productions artistiques perçues comme donnant une image positive de l'Etat Hébreu provoquent toujours de houleux débats.

En juin 2017, le Liban avait interdit la diffusion du film américain Wonder Woman, incarné par l'actrice israélienne Gal Gadot.

Plus récemment, en septembre, le réalisateur franco-libanais Ziad Doueiri avait eu des démêlés avec la justice pour des scènes de son film L'Attentat tournées en Israël avec des acteurs israéliens.

Catégories: Actualités

Bure : une opposition plus jeune et plus radicale au « cimetière atomique »

Après Notre-Dame-des-Landes, le site de Bure pourrait devenir la nouvelle « zone à défendre ».
Catégories: Actualités

Qui est Tony Chapron, visage clivant de l'arbitrage français ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 01/15/2018 - 14:26

L'arbitre, suspendu après son tacle sur un joueur nantais dimanche, s'est vu à plusieurs reprises reprocher sa manière de s'adresser aux joueurs.  .
Suspendu après son tacle contre un joueur nantais, Tony Chapron est un des arbitres les plus chevronnés du football français, mais a parfois été critiqué par le passé pour... Lire la suite

Catégories: Actualités

Turkménistan: le sexe et les "mauvais comportements" interdits à la télévision

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:20

Les scènes de sexe et les "mauvais comportements" seront désormais interdits à la télévision turkmène après l'adoption d'une loi destinée à créer une "image positive" de cette ex-république soviétique très fermée d'Asie centrale.

La loi, promulguée ce week-end par le président Gourbangouly Berdymoukhamedov selon le quotidien officiel Neutralny Turkmenistan, évoque la "protection des mineurs" pour justifier cette interdiction.

Le texte de loi n'explique toutefois pas quels "mauvais comportements" seront interdits. Le gouvernement de ce pays de cinq millions d'habitants à majorité musulmane s'est notamment engagé dans une guerre contre le tabagisme.

De même, le texte n'explique pas quel contenu sera considéré comme "pornographique" ou "érotique". En pratique, les chaînes de télévision turkmènes diffusent depuis des années les productions étrangères expurgées de leur scènes les plus osées.

Le texte de la nouvelle loi précise que les chaînes de télévision doivent chercher à "créer des programmes radio ou de télévision montrant une image positive du Turkménistan".

Selon l'organisation Reporters sans frontières (RSF), qui place le pays en 178e position sur 180 dans son indice sur la liberté de la presse, le Turkménistan est plongé dans un "trou noir informationnel qui ne cesse de grandir".

Les Turkmènes avaient pris l'habitude de regarder la télévision par satellite pour contourner les restrictions mais le gouvernement a augmenté ces dernières années la répression contre les habitants utilisant des paraboles, selon les organisations de défense des droits de l'Homme.

Gourbangouly Berdymoukhamedov est arrivé au pouvoir en 2006 après le décès de son fantasque prédécesseur, Saparmourat Niazov.

Président, chef du gouvernement et général de l'armée, Gourbangouly Berdymoukhamedov maintient un contrôle quasi absolu sur les médias et la société civile et a imposé un culte de sa personnalité dans le pays.

Catégories: Actualités

Nouveau record de ventes pour Lamborghini en 2017

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:20

Le constructeur italien de voitures de sport Lamborghini a annoncé lundi avoir de nouveau battu en 2017 un record, avec 3.815 véhicules écoulés, une production qu'il entend doubler en un an avec la commercialisation à partir de l'été d'un 4X4 urbain de luxe.

Les ventes de Lamborghini, qui appartient au géant allemand Volkswagen, sont en hausse pour la septième année de suite: depuis 2010 (1.302 véhicules), elles ont quasi été multipliées par trois.

Après un bond de 19% en 2014, 28% en 2015 et une hausse 7% en 2016, le fabricant de super sportives de prestige - qui coûtent plusieurs centaines de milliers d'euros et dépassent les 600 chevaux - a connu une nouvelle hausse de 10,3% l'an dernier.

"En 2017, Lamborghini a démontré encore une fois être dans une forme splendide. Le nouveau record (...) confirme la valeur de notre produit et de notre stratégie commerciale", s'est félicité dans un communiqué le patron du groupe, Stefano Domenicali en évoquant "un résultat extraordinaire".

L'Europe-Moyen-Orient-Afrique représente le principal marché du constructeur (1.477 véhicules, +18%), suivie de l'Amérique (1.338, +4%) et de l'Asie Pacifique(1.000, +9%).

Pays par pays, les Etats-Unis, avec 1.095 bolides, sont le premier pays du groupe, suivi du Japon (411), du Royaume-Uni (353) et de l'Allemagne (303).

Le groupe se prépare à un nouveau défi avec le lancement à partir de l'été de l'Urus, Super SUV, sorte de 4X4 urbain pouvant aussi aller dans le sable, les pistes ou sur la glace.

Avec ce véhicule, présenté en décembre, Lamborghini compte doubler le nombre de véhicules produits en un an (7.000).

Catégories: Actualités

Les ventes mondiales du groupe Renault dopées par la Russie et l'Iran

France 24 - L'info en continu - lun, 01/15/2018 - 14:17

Aidé par la reprise des marchés iranien et russe, le groupe automobile Renault a annoncé lundi avoir enregistré une progression de 8,5% de ses ventes mondiales de véhicules en 2017, à 3,76 millions d'unités.

Il s'agit pour le groupe - qui englobe les marques Renault, Dacia, Alpine et Samsung Motors, et inclut pour la première fois la marque russe Lada (Avtovaz) - de la cinquième année consécutive de croissance de ses ventes de voitures particulières et utilitaires légers.

Le groupe français, qui va fêter les 120 ans de la marque au losange, réalise ses meilleures performances en Asie Pacifique (+17%) et Eurasie (+13,6%). Sa part de marché mondiale s'établit à 4% (0,2 point de plus qu'en 2016).

Le modèle le plus vendu a été sa citadine, Renault Clio, avec 439.000 unités.

"Notre stratégie de renouvellement de la gamme et d'expansion géographique continue à porter ses fruits. En 2018, nous poursuivrons la croissance et l'internationalisation de nos ventes en ligne", s'est félicité Thierry Koskas, directeur commercial du groupe, cité dans un communiqué.

En Europe, les immatriculations du groupe sont en hausse de 5,6% à 1,91 million de véhicules. La marque Renault seule enregistre une croissance de 3,7%, tandis que la marque "low cost" Dacia enregistre un record de ventes avec 463.712 véhicules (+11,7%).

Renault maintient en Europe son leadership sur le segment des véhicules électriques, avec 23,8% de part de marché. La citadine Zoe y est le modèle le plus vendu.

Le groupe consolide en outre sa place de deuxième marque la plus vendue en Europe.

Le volume hors d'Europe représente désormais 49,2% de la totalité des ventes. Les "deux tiers de la croissance se sont faits hors Europe", a souligné le directeur commercial.

En Eurasie, les immatriculations ont grimpé de 13,6%.

- Ventes doublées en Chine -

En Russie, le groupe Renault a enregistré un bond de 16,9%, dans un marché automobile en hausse pour la première fois depuis quatre ans. "Nous profitons à plein du rebond du marché russe", a commenté M. Koskas lors d'une conférence de presse à Paris.

En Chine, où il n'est arrivé que tardivement, le groupe a doublé ses ventes avec 72.100 véhicules par rapport à 2016, une goutte d'eau dans le premier marché mondial.

Les ventes ont progressé de 49,3% en Iran, avec plus de 162.000 véhicules vendus, le marché ayant connu une embellie avec la fin d'une partie des sanctions économiques.

En région "Amériques" (du sud et centrale, Renault étant absent des Etats-Unis et du Canada depuis 30 ans), la progression des immatriculations a été de 9,9%, et de 8,4% en Afrique/Moyen-Orient.

En Inde, les ventes ont reculé de 14,9%, "en attendant la montée en cadence" du petit crossover urbain Captur, a expliqué le groupe.

Avec 673.852 véhicules vendus, la France est restée l'année passée le premier marché pour le groupe Renault, devant la Russie (448.270), l'Allemagne (228.046) et l'Italie (215.901).

La marque au losange était devenue en 2016, avec 3,18 millions de véhicules vendus (hors Lada), le premier groupe français devant PSA, qui doit présenter ses résultats commerciaux mardi. Depuis, PSA a élargi son périmètre en rachetant Opel et Vauxhall à General Motors.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités