Actualité

Bure: interpellations et perquisitions en cours chez des militants anti-Cigéo

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:40
Des perquisitions étaient en cours mercredi matin dans cinq lieux de vie des opposants au projet Cigéo d'enfouissement de déchets nucléaires, dont la Maison de résistance à Bure (Meuse) et des interpellations ont été réalisées, a-t-on appris auprès du parquet. Les perquisitions, qui ont débuté à 7H, sont effectuées "dans le cadre d'une commission rogatoire d'un juge d'instruction" portant sur trois faits commis en 2017", a indiqué à l'AFP le procureur de la République à Bar-le-Duc, Olivier Glady. Sont concernés le départ d'incendie volontaire commis par des militants en juin dans l'hôtel-restaurant du laboratoire de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), des dégradations commises à l'écothèque, bâtiment appartenant également à l'Andra, et la manifestation illégale du 15 août au cours de laquelle des violences avaient éclaté entre opposants et forces de l'ordre. "Plus de 200 gendarmes, enquêteurs et militaires destinés au maintien de l'ordre" ont été mobilisés pour perquisitionner les cinq lieux de vie, a ajouté le procureur, indiquant se trouver à la Maison de résistance où l'ambiance était "plutôt calme". "Des interpellations ont été réalisées", a-t-il ajouté, sans plus de détails, précisant que "les investigations (étaient) en cours". "Perquisitions en cours depuis 7H du matin dans au (moins) cinq lieux de vie dédiés à la lutte anti-Cigéo: la Maison de résistance et au moins quatre lieux de vie", ont twitté les antinucléaires sur leur compte Les ZIRAdiéEs. Le projet Cigéo vise à enfouir à 500 m sous terre les déchets les plus radioactifs ou à vie longue du parc nucléaire français. Samedi, entre 1.000 et plus de 3.000 personnes, selon la préfecture et les organisateurs, ont défilé dans les rue de Bar-le-Duc pour exprimer leur opposition au projet Cigéo dont la phase pilote doit démarrer en 2025. La manifestation a été émaillée de dégradations et de heurts avec les force de l'ordre. Six personnes ont été interpellées, dont deux hommes incarcérés lundi après avoir été condamnés en comparution immédiate. Quelque 150 gendarmes avaient déjà perquisitionné en septembre 2017 dans le cadre de cette même affaire la Maison de résistance à Bure, où séjournent en permanence des opposants, plusieurs domiciles de militants anti-Cigéo et un lieu de rassemblement.
Catégories: Actualités

Sursis probatoire pour le beau-père violent

ladepeche.fr - mer, 06/20/2018 - 09:39
Interpellé dimanche suite à des faits de violences révélées par sa belle fille de 17 ans, l'homme de 35 ans, placé en garde à vue, a été présenté hier au parquet d'Agen dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité-déférement. Il a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve durant 3 ans. Il lui est fait interdiction d'entrer en relation avec la victime et sa mère, sa compagne qui...
Catégories: Actualités

L''info eco : les marchés rebondissent après un mardi difficile

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:37
Les bourse ont ouvert en hausse ce mercredi en Europe après une séance très difficile la veille. Mais les investisseurs restent prudents et le marché très volatile, toujours déstabilisé par les tensions commerciales. Dans ce journal, l''analyse de notre partenaire, Gustavo Horenstein, économiste chez Dorval Asset Management.
Catégories: Actualités

"The Island": la transformation physique spectaculaire des célébrités en images

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 09:37
"The Island": la transformation physique spectaculaire des célébrités en images
Catégories: Actualités

"Faites vos jeux": le Japon veut toucher le jackpot avec les casinos

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:35
Takuto Saito, 24 ans, n'a jamais mis les pieds dans un casino mais il apprend l'art de la roulette au sein d'une école de croupiers de Tokyo qui a vu affluer les candidatures depuis que le Japon a décidé de légaliser les casinos. Dans les locaux, une bannière salue cette nouvelle ère débutée il y a deux ans. Le jeune homme à l'allure d'adolescent, tee-shirt à capuche et pantalons décontractés, prend place derrière une table recouverte d'un tapis vert de jeu et chuchote les formules rituelles à l'adresse d'invités imaginaires. Il a commencé en avril un programme d'un an dans cet établissement fondé en 2004 pour former des Japonais au métier avant qu'ils ne partent travailler à l'étranger. La "Japan Casino School" (JCS), qui compte actuellement 100 étudiants, a connu des hauts et des bas au gré des débats dans la classe politique. Mais depuis le changement législatif mettant fin à l'exception japonaise, les inscriptions se sont envolées. "Nous observons un élan sans précédent, notre nombre d'élèves a doublé depuis l'an dernier", témoigne le directeur Masayoshi Oiwane, lui-même ancien croupier sur un navire. Parmi les nouvelles recrues, Takuto Saito travaille dur pour maîtriser les règles du baccara, de la roulette ou du blackjack. "J'aime observer les attitudes des joueurs" et l'atmosphère de tension qui se noue autour des tables", raconte-t-il. L'élève studieux apprend aussi les codes de la profession, ouvrant ses paumes de main sous les yeux de caméras de vidéosurveillance fictives pour prouver qu'il n'a rien caché dans ses manches. C'est en jouant au poker en ligne que lui est venue l'idée de se reconvertir dans ce secteur, alléché par les perspectives après avoir enchaîné des petits boulots. "J'aimerais engranger de l'expérience ailleurs et revenir" au Japon une fois les premiers casinos ouverts "afin éventuellement de superviser une équipe de croupiers", explique-t-il. - Paradis des joueurs - Mardi, la Chambre des députés a voté un texte fixant les modalités concrètes d'implantation des casinos. Ils seront intégrés dans des complexes de loisirs, qui comprendront également des centres de conférences, hôtels, restaurants, théâtres et autres lieux de divertissement, sortes de Las Vegas ou Macau à la nippone. Dans un Japon vieillissant à l'économie poussive, le gouvernement voit là un potentiel formidable, espérant attirer voyageurs d'affaires et touristes au-delà des jeux Olympiques de Tokyo-2020. L'archipel fait figure de Graal pour les exploitants de casinos avec le flux croissant de touristes chinois et un engouement de nombreuses franges de la population pour les jeux. Les économistes projettent un marché annuel de 2.000 à 3.700 milliards de yens (de 15 à 28 milliards d'euros), une manne dont l'Etat et les collectivités locales récolteront une grosse part: les recettes des casinos seront taxées à hauteur de 30%. "Un seul de ces complexes de loisirs pourrait créer des dizaines de milliers d'emplois directement ou indirectement, et aura certainement un grand impact sur l'économie locale", assure Toru Mihara, professeur à l'université de Commerce d'Osaka. Le temps d'attribuer les licences d'exploitation et de construire les sites, les premiers casinos ne verront pas le jour avant cinq ou six ans, selon les experts. - Fléau de l'addiction - Dans un premier temps, seuls trois établissements seront autorisés. Ils viendront s'ajouter aux 10.000 salles de "pachinko" et "pachislo", des billards verticaux ou sortes de bandits manchots qui existent depuis des décennies et sont particulièrement populaires: elles totalisent des recettes de 21.600 milliards de yens (166 milliards d'euros), pour 3,2 millions de joueurs assidus qui reçoivent des gains en nature. Les Japonais sont aussi avides de courses de hors-bords, motos, chevaux et vélos, de paris de football et de loterie, un marché de 5.000 milliards de yens. Pour éviter que ne s'aggrave le fléau de l'addiction, la loi sur les casinos prévoit un droit d'entrée de 6.000 yens pour les résidents de l'archipel et limite le nombre de visites à dix par mois. Mais ce n'est pas suffisant, argue Noriko Tanaka, chargée d'un groupe qui travaille avec des personnes dépendantes au jeu. Aucun siège n'est réservé à des spécialistes du sujet dans les commissions des casinos, les joueurs sans le sou pourront facilement se faire accorder des rallonges et aucun engagement financier n'est pris pour traiter l'addiction, déplore-t-elle. Sans compter le risque de voir les yakuzas (pègre japonaise) s'en mêler.
Catégories: Actualités

FR NW PKG TELEMATIN JOURNEE INTERNATIONALE DES REFUGIES 10H

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:35
2018-06-20 09:34 FR NW PKG TELEMATIN JOURNEE INTERNATIONALE DES REFUGIES 10H
Catégories: Actualités

Danger mercure! La viande de dauphin pilote indésirable dans les assiettes

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:34
Si la chasse aux dauphins pilotes aux îles Féroé est controversée, consommer leur viande pose aussi problème en raison de sa teneur en mercure, avertissent les autorités de la santé publique, qui préconisent de la bannir des assiettes. Suivant une tradition ancestrale, les Féringiens rabattent chaque été des dauphins pilotes passant le long des côtes vers des criques, où ils les tuent à l'arme blanche, donnant à l'eau une spectaculaire couleur rouge, avant de distribuer la viande à la population locale. Directeur du département de médecine et de santé publique sur l'archipel, Pál Weihe recommande cependant de ne pas y toucher. "En manger est si problématique pour la santé des Féringiens que nous leur avons demandé de faire ce sacrifice culturel. Car c'est un sacrifice de ne plus consommer cette nourriture traditionnelle", explique-t-il à l'AFP. "Si le Danemark ou la Grande-Bretagne devaient arrêter de manger du bacon au petit-déjeuner, ce serait un pan de leur culture qui disparaîtrait. La viande de dauphin fait vraiment partie de notre mode de vie, de notre identité, de notre culture", souligne-t-il. En cause: les concentrations élevées de mercure et de polluants organiques persistants (POP), dues aux activités industrielles, qui affectent négativement le développement intellectuel et neurologique des humains et affaiblissent leur système immunitaire. Ayant suivi des centaines d'enfants dans le cadre d'une étude entamée en 1986, Pál Weihe a d'abord recommandé en 1998 de limiter la consommation de viande de dauphin pilote à un ou deux repas par mois -- et de s'abstenir complètement dans le cas des femmes enceintes ou projetant de l'être. La nocivité ayant été scientifiquement de mieux en mieux documentée, cette recommandation a été étendue à l'ensemble de la population féringienne en 2008. Avec un succès mitigé. "Quand je dis +vous ne devriez plus en manger+, c'est comme si je disais 'ne tuez plus les dauphins pilotes'", précise le professeur. "Je ne me mêle pas de ça, je dis juste qu'il ne faut pas en manger, mais comme la seule raison de les tuer est alimentaire, ça signifie que certains ne m'écoutent pas".
Catégories: Actualités

L''INFO ECO

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:33
Pour tout savoir de l''actualité économique du jour, le cours des principales devises mondiales et tous les mouvements de la "planète finance".
Catégories: Actualités

DANS LA PRESSE

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:31
Grands titres, débats, éditos et histoires du jour: tour d’horizon de la presse.
Catégories: Actualités

"Honte à vous ! " : Une ministre de Trump prise à partie dans un restaurant mexicain

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 06/20/2018 - 09:31

Kirstjen Nielsen est en première ligne pour justifier les séparations controversées de parents et enfants clandestins à la frontière. .
"Honte à vous ! " : des activistes ont interrompu avec fracas mardi le dîner de la ministre américaine de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, dans un restaurant mexicain de... Lire la suite

Catégories: Actualités

Etats-Unis: premier procès sur de possibles effets cancérigènes du RoundUp

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:26
Le premier procès autour de possibles effets cancérigènes du RoundUp, l'herbicide controversé de Monsanto contenant du glyphosate, qui s'est ouvert cette semaine aux Etats-Unis, pourrait avoir des conséquences sur des centaines, voire des milliers, de procédures judiciaires en cours. L'enjeu est donc crucial pour le géant de l'agrochimie, qui pourrait avoir à payer d'énormes sommes en dommages et intérêts. A 46 ans, Dewayne Johnson, père de deux enfants, est atteint d'un cancer en phase terminale. Pour lui, c'est à cause du RoundUp, qu'il a répandu à partir de 2012 pour désherber des terrains appartenant au district scolaire de Benicia, au nord-est de San Francisco, explique à l'AFP son avocat Timothy Litzenburg, qui représente des centaines de personnes s'estimant également victimes du glyphosate, une substance qui fait l'objet d'études contradictoires quant à sa dangerosité. Selon des médias américains, il existe des milliers de procédures en cours contre Monsanto aux Etats-Unis, à divers degrés d'avancement. "Une grosse partie de son travail consistait à répandre du RoundUp et du Ranger Pro (un autre désherbant au glyphosate) 20 à 40 fois par an, parfois des centaines de gallons (3,8 litres) à la fois", précise Me Litzenburg. En 2014, M. Johnson a été diagnostiqué d'un lymphome, un cancer qui atteint les globules blancs, et "nous ne pensions pas qu'il vivrait assez longtemps" pour être présent au procès, poursuit-il. Des images diffusées par la télévision américaine ont montré M. Johnson au tribunal lundi, visiblement affaibli et marqué par de nombreuses lésions cutanées. En 2016, M. Johnson, qui n'est plus en état de travailler aujourd'hui, a déposé plainte contre Monsanto qu'il accuse d'avoir caché la dangerosité de son produit. Si le procès s'est officiellement ouvert lundi avec la désignation d'un juge, les débats eux-mêmes ne devraient pas débuter avant le milieu de la semaine prochaine, après une série d'audiences techniques et la sélection du jury, selon les deux parties interrogées par l'AFP. - Controverse scientifique - Très utilisé dans le monde entier, le glyphosate a suscité une vive controverse scientifique. Elle s'appuie sur l'étude du Centre international de recherche sur le cancer, un organe de l'OMS, qui l'a classé "cancérogène probable" en 2015, contrairement aux agences européennes, l'Efsa (sécurité des aliments) et l'Echa (produits chimiques). Le glyphosate est particulièrement controversé en Europe. Après la décision de l'Union européenne en novembre de renouveler la licence de l'herbicide pour cinq ans, le gouvernement français s'est récemment engagé à cesser d'utiliser cette substance d'ici 2021, sans pour autant inscrire l'interdiction dans la loi. Monsanto, qui vient d'être racheté par l'allemand Bayer, a toujours nié tout lien entre maladie et glyphosate, une substance classée comme cancérigène par la Californie. "Plus de 800 études scientifiques, l'agence américaine pour la protection de l'environnement, des instituts chargés de la santé publique et des régulateurs dans le monde entier ont conclu que le glyphosate est sans danger d'utilisation et ne provoque pas de cancer", a fait valoir le groupe dans une déclaration écrite à l'AFP. "Nous avons de l'empathie pour toutes les personnes atteintes d'un cancer mais les preuves scientifiques montrent clairement que le glyphosate n'en est pas la cause. Nous sommes impatients de présenter ces preuves devant le tribunal", a poursuivi Monsanto. La défense de M. Johnson n'a pas encore fixé le montant des sommes qu'elle compte demander à Monsanto, également connu pour ses semences OGM, elles aussi très controversées. "La seule chose que nous pouvons faire, en tant qu'avocat (dans une procédure civile), c'est de prendre de l'argent à Monsanto et le donner à M. Johnson", a expliqué Timothy Litzenburg. La plainte de M. Johnson est la première du genre à arriver jusqu'au procès, ont expliqué les deux parties, ainsi que l'ONG anti-pesticides "Pesticide Action Network North America", en raison de l'état de santé du plaignant. La loi californienne permet en effet une procédure accélérée en cas de décès imminent. "Monsanto a volontairement trompé le public à propos de la (dangerosité) du RoundUp depuis des décennies", a estimé auprès de l'AFP une membre de cette ONG, Linda Wells. "Si M. Johnson gagne ce procès, ce sera un énorme coup porté à l'industrie des pesticides toute entière", a-t-elle ajouté.
Catégories: Actualités

Dépenses, rémunérations : un député critique le manque de transparence de l'Assemblée nationale

LCP Assemblée nationale - mer, 06/20/2018 - 09:26
BudgetPhilippe VIGIERLaurianne Rossi

Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat

Catégories: Actualités

Coupe du monde : Thierry Marszalek, le « M. vidéo » de Didier Deschamps

Depuis deux décennies, ce responsable du pôle audiovisuel de la FFF est au service des sélectionneurs successifs de l’équipe de France.
Catégories: Actualités

FR NW PKG SPORTS COURT

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:21
2018-06-20 09:25 FR NW PKG SPORTS COURT
Catégories: Actualités

Royan : elle était dans un état végétatif, elle peut désormais réaliser un exploit

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 06/20/2018 - 09:21

Grâce à deux thérapeutes, Marie Begey, 25 ans, va relever jeudi matin le défi de nager 2 km dans l’estuaire de la Gironde, devant Royan.
Jeudi matin, Marie Begey, 25 ans, nagera environ 2 kilomètres le long de la plage de la Grande Conche, à Royan. Déjà une prouesse en soi que tout un chacun est invité à venir soutenir,... Lire la suite

Catégories: Actualités

Le difficile retour à l'emploi d'anciens députés

LCP Assemblée nationale - mer, 06/20/2018 - 09:19
députésAlexis Bachelay

Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat

Catégories: Actualités

Agen. Jean Rochet et «La Question de Dieu»

ladepeche.fr - mer, 06/20/2018 - 09:19
Jean Rochet a été professeur d'allemand au lycée Bernard-Palissy et à l'université Bordeaux Montaigne. Il a écrit de nombreux textes souvent universitaires mais aussi des articles philosophiques, des poèmes et divers récits littéraires. La semaine dernière, il était de passage à la librairie Martin-Delbert pour une séance de dédicaces et en même temps d'échange avec ses lecteurs autour de son dernier ouvrage, un essai : «La Question de Dieu»....
Catégories: Actualités

FR NW PKG SPORTS LONG

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:18
2018-06-20 09:22 FR NW PKG SPORTS LONG
Catégories: Actualités

Au cimetière américain de Colleville, des jumeaux enfin réunis, 74 ans après la guerre

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:17
Soixante-quatorze ans après son décès, un soldat américain a été enterré aux côtés de son jumeau lors d'une cérémonie au cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Récemment identifié, son corps a pu rejoindre celui de son frère tué le même jour.
Catégories: Actualités

Saint-Pierre-de-Trivisy. L'ADMR en assemblée

ladepeche.fr - mer, 06/20/2018 - 09:15
L'assemblée générale de l'Association d'aide à domicile en milieu rural du canton de Vabre se tiendra cette année le samedi 30 juin, à 14 h 30, à la salle du foyer de Saint-Pierre-de-Trivisy. Le président François Joulié convie toutes les personnes qui bénéficient des services d'une aide à domicile ADMR à assister à cette assemblée générale afin d'échanger sur l'aide apportée et faire mieux connaître les objectifs de fonctionnement ainsi que...
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités