Actualité

L'Oru de Barbara Furtuna pour A Festa di a lingua

France 3 Corse ViaStella - culture - ven, 06/15/2018 - 17:20
A l'occasion de A Festa di a lingua et de l'édition spéciale de France 3 Corse ViaStella en direct de Cervione (Haute-Corse) vendredi soir, le groupe Barbara Furtuna a réinterprété une chanson phare de son répertoire, l'Oru, à (re)découvrir ici.France 3 Corse ViaStella
Catégories: Actualités

Vidéos. Les femmes et Hollywood, le futur du jeu vidéo ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 17:18

L'univers du jeu vidéo vit avec son temps. Dernièrement, il prend soin de l'image de ses héroïnes et lorgne vers le cinéma, autant du point de vue de la réalisation que du casting.
Blockbusters attendus au tournant, belles surprises, exclusivités et batailles plus sourdes... Comme tous les ans, l'E3, le plus grand salon... Lire la suite

Catégories: Actualités

Le père de Marlène Schiappa n'a pas du tout apprécié qu'elle cite Marx pour défendre Macron

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 17:16
Le père de Marlène Schiappa n'a pas du tout apprécié qu'elle cite Marx pour défendre Macron
Catégories: Actualités

RDC: un prêtre guéri d'Ebola consacré "héros" dans un village

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:15

Un prêtre catholique guéri d'Ebola après "un traitement des symptômes" est considéré comme un "héros" par les habitants du village d'Itipo, dans la province d'Equateur de la République démocratique du Congo, où a été enregistrée la moitié des 58 cas de fièvre hémorragique.

Le 20 mai, plusieurs centaines d'habitants, rameaux et branches d'arbre à la main, les plus jeunes sautillant, chantaient à l'honneur du père Lucien Ambunga, curé de la paroisse Saint Joseph d'Itipo dans le territoire de Bikoro (nord-ouest).

"Quoi qu'il advienne, cette année je ne mourrais point", scandait en lingala la foule en choeur avec le prêtre, âgé d'une trentaine d'années.

Larmes et gouttes de sueur se mêlaient sur le visage du père Lucien, juché sur une chaise que portaient sur leurs épaules les plus fervents des jeunes venus lui rendre hommage.

"C'est une réaction provoquée par l'émotion combinée à la canicule équatoriale", plaisante-t-il.

Autour de lui, l'émotion est à son comble. "Le père Lucien est un symbole de lutte contre les croyances qui considéraient Ebola comme un mauvais sort", estime le député Bavon Nsa Mputu Elima, élu de Bikoro.

L'épidémie de la maladie à virus Ebola avait été déclarée le 8 mai dans cette ville près de la frontière avec le Congo-Brazzaville, à 100 km du chef-lieu de la province Mbandaka et à 600 km de Kinshasa. C'est la neuvième fois que la RDC est touchée par une épidémie d'Ebola depuis 1976, provoquant cette fois la mort de 27 personnes, selon les autorités et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Si le père Lucien était décédé, tout le village allait se vider de sa population. Ce qui allait confirmer la thèse que personne du village ne pouvait survivre à ce mauvais sort qui aurait vaincu un serviteur de Dieu", se console Jacques Lonkoyi, catéchiste à Itipo.

- "Traitement des symptômes" -

Et le père avait promis au directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom, lors de son passage à Itipo, de "travailler vraiment dur" pour sensibiliser la population et éviter que d'autres personnes ne contractent la maladie. Un atout d'autant plus précieux que le père Lucien, habitué à exercer son sacerdoce de manière itinérante, peut informer plus facilement les chasseurs vivant en forêt ou la population pygmée.

Le père Lucien Ambunga avait contracté la maladie le 14 mai, en allant administrer les derniers sacrements à un infirmier populaire du village, gravement malade et décédé le jour même. Il a ensuite lui même présenté des symptôme du virus deux jours plus tard, se rappelle-t-il.

Après une semaine de "traitement des symptômes" à Bikoro, il a subi des examens de laboratoire qui ont confirmé sa guérison totale, selon son propre récit à un vidéaste de l'AFP qu'il a reçu dans son bureau à Itipo.

Plus de deux mille personnes ont été vaccinées contre le virus Ebola dans la région de Mbandaka et Bikoro.

Avec succès: à Mbandaka, ville de 1,2 million d'habitants, "aucun nouveau cas n'a été signalé depuis le 12 mai" et à Bikoro, localité à l'origine de la maladie, aucun depuis le 13 mai. Le dernier cas a été signalé le 6 juin à Itipo.

"Je ne veux plus de mort provoqué par ce virus dans notre paroisse ou dans le village" aux environs duquel vivent 75.000 personnes, souhaite-t-il, en contemplant les maisons de ses paroissiens.

Ceux-ci voient désormais dans le prêtre lazariste, souvent habillé d'une soutane blanche, un miraculeux.

Catégories: Actualités

Météo : soleil et chaleur reviennent (enfin) dès la semaine prochaine

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 17:12

Après un week-end encore mitigé dans la région, le temps va redevenir ensoleillé et chaud dès le milieu de semaine.
Tous ceux qui n'aiment pas la pluie, les orages et la grisaille vont bientôt pouvoir pousser un ouf de soulagement. En la matière, la région a été servie ces dernières semaines mais selon les dernières... Lire la suite

Catégories: Actualités

Vic-Fezensac. 19e jour de grève pour les facteurs de Vic-Fezensac dans le Gers

ladepeche.fr - ven, 06/15/2018 - 17:10
19e jour de grève pour des facteurs et agents du centre courrier de Vic-Fezensac dans le Gers ! Ils étaient ce vendredi matin sur le marché vicois  pour obtenir le soutien moral (via une pétition) et financier de la population. « J’ai apporté ma contribution en faisant un chèque », a confié ce matin à ses pairs du conseil départemental Philippe Martin. Précisant : « Je ne comprends pas que ce conflit puisse perdurer, que La Poste ne trouve pas...
Catégories: Actualités

A La Madeleine, plus d’un millier de fans rendent hommage à « Johnny »

Une messe était organisée à Paris, vendredi, pour le 75e anniversaire de la naissance du chanteur, mort le 5 décembre 2017.
Catégories: Actualités

Karine Le Marchand et JoeyStarr: la présentatrice a une façon bien à elle d'annoncer leur rupture

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 17:05
Karine Le Marchand et JoeyStarr: la présentatrice a une façon bien à elle d'annoncer leur rupture
Catégories: Actualités

GB: une proposition de loi anti-voyeuristes bloquée par un député

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:58

Une proposition de loi britannique visant à punir de deux ans d'emprisonnement le fait de prendre des photos sous les jupes des femmes, a été bloquée vendredi par un député conservateur, provoquant des réactions de colère au parlement.

Le gouvernement britannique a apporté son soutien au texte mais c'était compter sans le député Christopher Chope, qui s'y est opposé vendredi, criant "objection" à la Chambre des communes. "Honte", lui ont alors lancé plusieurs parlementaires scandalisés.

Il suffit qu'un seul député crie "objection" lorsque le titre de la proposition de loi est lu pour interrompre son parcours parlementaire. Le texte pourrait toutefois revenir au Parlement le 6 juillet.

"Il est scandaleux qu'un seul membre du Parlement ait pu aujourd'hui faire dérailler un changement de la loi tant attendu et universellement accepté", a commenté la députée (Libéraux-démocrates) Wera Hobhouse, auteure de cette proposition de loi contre le voyeurisme, qui avait reçu un soutien de tous les partis.

"Ce changement aurait protégé les femmes et les filles à travers l'Angleterre et le Pays de Galles et donné à la police les outils nécessaires pour traduire les auteurs en justice. C'est trop important pour permettre à des gens comme Christopher Chope d'entraver les progrès sur cette question vitale", a-t-elle poursuivi dans un communiqué.

Le texte vise à punir les voyeurs qui prennent des photos sous les robes ou les jupes, un comportement qualifié d' "intrusion odieuse dans la vie privée, qui laisse les victimes en détresse", selon les mots de la secrétaire d'État à la Justice, Lucy Frazer.

Cette dernière avait soutenu le texte, estimant qu'en rendant passible de prison le fait de prendre des photos sous les jupes ou les robes des femmes, "nous envoyons un message clair que cela ne sera pas toléré et que les auteurs seront punis".

Elle avait salué la campagne menée par Gina Martin, une jeune femme de 26 ans, elle-même victime de cette pratique désignée par le terme "upskirting" en anglais, pour demander aux autorités de légiférer sur la question.

Gina Martin s'était lancée dans cette campagne en 2017, après que deux hommes avaient pris une photo sous sa jupe lors d'un festival à Londres. Alors qu'ils partageaient la photo à partir de leurs téléphones, Gina Martin avait tenté d'alerter la police, mais aucune poursuite n'avait pu être engagée.

Catégories: Actualités

Requins retrouvés morts: la mairie va déposer plainte

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:56

La mairie de Pleubian (Côtes d'Armor) va déposer plainte après la découverte jeudi de plus de 450 petits requins morts, pris au piège dans un filet de pêche, a annoncé vendredi le maire Loïc Mahé à l'AFP.

"Nous allons déposer plainte demain (samedi) à la gendarmerie maritime afin de savoir qui est le coupable", a déclaré le maire en soulignant qu'aucun suspect ne s'est spontanément signalé vingt quatre heures après l'inédite découverte dans le Sillon de Talbert.

Interrogé, le parquet de Saint-Brieuc a déclaré ne pas souhaiter s'exprimer à ce stade sur le sujet, n'ayant "pas suffisamment d'éléments".

Les requins émissoles mesurant entre 0,80 m et 1,50 m ont été découverts dans un filet qui a "légèrement dérivé", selon le maire. Les cadavres ont été convoyés par benne vendredi matin vers une usine d'équarrissage à Plouvara, l'une des plus importantes de France.

A l'endroit où la découverte a été effectuée, la pêche "est autorisée", a précisé l'édile. Mais "il se pourrait que le pêcheur n'ait pas sa licence à jour" et ceci expliquerait "pourquoi il ne s'est pas dénoncé", a-t-il ajouté.

Si c'est le cas, il répondra de ce délit, en plus de la demande de dédommagement de la mairie à qui l'opération à côuté 3.130 euros, selon Loïc Mahé.

Les services techniques de la mairie ont été aidés par des bénévoles d'associations pour dégager les cadavres du filet qui portait des traces de couteau, signe d'une intervention humaine "pour s'en débarrasser", a observé le maire.

Catégories: Actualités

Recto/Verso: cent oeuvres vendues à l'aveugle à la Fondation Vuitton

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:55

Cent oeuvres, chacune d'un artiste français ou international, offertes au Secours populaire français et vendues aux enchères : la deuxième édition de Recto/Verso se déroule jusqu'au 24 juin à la Fondation Louis Vuitton à Paris.

Les oeuvres sont exposées dans le hall de la fondation, numérotées mais sans indication d'auteur, avant d'être mises aux enchères lors d'une vente à l'aveugle le dimanche 24. Les signatures des artistes seront révélées à l?issue des adjudications.

Une liste des artistes est par ailleurs accessible. A l'acheteur potentiel de reconnaître qui a fait quoi. Facile avec les stars Jeff Koons ou Olafur Eliasson, l'architecte Frank Gehry, concepteur du bâtiment de la fondation, ou avec des artistes comme Pierre Buraglio, Laurent Grasso, Julio Le Parc, Ange Leccia, Robert Longo, Jean-Michel Othoniel, Laure Prouvost, Cindy Sherman ou Xavier Veilhan.

Les ?uvres, toutes au format 40 x 50 cm, signées au dos, seront mises en vente à un prix de départ de 300 euros.

L?intégralité des sommes réunies sera consacrée au financement des actions du Secours populaire pour l?accès des personnes en difficulté à l?art et à la culture.

Pendant toute la durée de l?opération, les familles, les enfants et les jeunes, les personnes isolées, qui sont accompagnés toute l'année par le Secours populaire, pourront découvrir l?architecture de Frank Gehry, la nouvelle exposition de la Fondation, "Au diapason du monde", et "Recto/Verso". Un dispositif d?accueil et de visites sera mis en ?uvre par les bénévoles du Secours populaire et les équipes de Louis Vuitton.

Enfin l'accès à la Fondation sera gratuit le mercredi 20 juin et le dimanche 24 juin.

Catégories: Actualités

"Sun Trip", 39 aventuriers en vélo solaire sur la Route de la soie

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:53

Ce sont les nouveaux aventuriers : ils ou elles ont de 24 à 70 ans et sont partis de Lyon vendredi à vélo électrique solaire, pour une course d'au moins 12.000 km sur la mythique Route de la soie.

Sorte de Vendée Globe terrestre, ils doivent rallier Guangzhou (Canton) sans itinéraire imposé ni assistance, en moins de 100 jours.

Les voilà réunis place des Terreaux à Lyon juste avant le départ. Un inventaire d'équipées improbables et d'attelages faits maison.

On trouve des tandems position couchée avec panneaux solaires sur le toit : la bonne idée pour se protéger du soleil. Ou celui-ci, concocté par un couple de Canadiens, avec elle devant qui pédale et lui derrière qui... rame ! Et un vélo en bambou.

"J'ai l'impression de retrouver les sensations des premiers pionniers de l?aviation. Regardez autour de vous, il n'y a pas un engin pareil", lance Bernard Cauquil, enseignant originaire de Pau.

"Le plus grand danger : c'est l'accident de la circulation", lance Françoise Denel, doyenne de l'épreuve à presque 70 ans et atteinte d'une neuromyopathie qui lui crée des paralysies au froid.

"Moi, ma grosse peur, c'est d'avoir quatre ou cinq jours de pluie d'affilée", enchaîne Mickaël Joguet, 38 ans, venu de Vendée. Car recharger son moteur sur secteur entraînerait une disqualification.

"Si je vois du temps gris aux prévisions, eh bien je ralentirais le rythme pour préserver ma batterie", dit-il. Il a choisi la position couchée par confort : 12.000 km sur une selle ça fait "mal, mal". Un panneau solaire au-dessus de la tête, er un autre en remorque : le tout pèse environ 65 kilos.

Difficile de monter dans cette position. Du coup, il a cherché l'itinéraire le plus plat possible. Il passera donc bien plus au nord (axe Suisse-Allemagne-Ukraine-Russie-Chine), que l'antique Route de la Soie, qui passait par la Turquie, la Syrie, l'Iran et l'Ouzbékistan. Et d'autres tenteront par le sud, un itinéraire plus proche du tracé de cette route commerciale légendaire.

- Une opération de communication -

Il y a évidemment les pays interdits pour raisons de sécurité, comme la Syrie ou l'Afghanistan, ou des régions inacessibles pour motifs politiques, comme le Tibet.

"Moi, je ne veux pas faire partie des mecs les plus rapides, mais montrer qu'on peut traverser le monde sans pétrole par voie terrestre, comme Solar Impulse l'a fait par les airs", ajoute-t-il.

Sun Trip a commencé en 2013 avec une course jusqu'au Kazakhstan, puis en 2015 jusqu'en Turquie. Aujourd'hui, les organisateurs ont choisi symboliquement la Route de la soie. Ils sont soutenus par les autorités françaises et chinoises.

Pour elles, l'occasion est trop belle d'associer développement durable à la "nouvelle" Route de la soie qu'ils tentent de promouvoir. D'autant plus pour Lyon et Guangzhou, qui fêtent 30 ans de jumelage.

Les vélos seront d'ailleurs ramenés en France par la nouvelle ligne ferroviaire Wuhan-Lyon, inaugurée il y a deux ans. Une liaison stratégique que Pékin a développée à grands coups de milliards pour intensifier les échanges entre la Chine et l'Europe.

"Notre objectif en 2020 est de rééditer l'évènement et que ça devienne le Lyon-Canton solaire, qui remplacera peut-être un jour le Paris-Dakar", rêve tout haut Florian Bailly, fondateur du Sun Trip.

"Le vélo solaire n'existe pas en Chine et mon objectif est justement de promouvoir l'énergie verte", explique Lizhao Hou, seul participant chinois.

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, avec un recours toujours accru au charbon, fait désormais la chasse aux particules fines dans les villes, une politique qui commence à porter ses fruits.

"Nous devons apprendre les bonnes pratiques des grandes villes européennes", a dit vendredi le maire-adjoint de Guangzhou, Pan Jianguo, reçu pour l'occasion sous les dorures de l'Hôtel de ville de Lyon.

Et parce que la communication est (trop?) importante sur ces sujets-là, les organisateurs comptent honorer non seulement le vainqueur (sans doute en 40 jours), mais aussi l'équipe qui aura le mieux communiqué sur Internet et les réseaux sociaux pendant son périple.

Catégories: Actualités

Pourquoi les enfants dépensent moins pour la fête des pères que pour la fête des mères

Slate.fr - ven, 06/15/2018 - 16:48
Sonora Smart Dodd s’est battue toute sa vie pour instaurer un jour qui célèbre les papas. Suite au décès de sa mère, cette Américaine a été élevée par un père célibataire vétéran de la guerre de Sécession. C’est en 1972, alors qu'elle est âgée de quatre-vingt-dix ans, que la fêtes des pères est finalement adoptée. Depuis, les papas sont célébrés le troisième dimanche de juin. Les mamans, quant à elles sont fêtées depuis 1914 aux États-Unis (1950 en ce qui concerne la France pour sa mise en place officielle). ... Lire la suite
Catégories: Actualités

Course au dollar en Argentine, le gouvernement cherche à rassurer

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:47

La crise de confiance dans le peso continue: les citoyens argentins et les entreprises se réfugient dans le dollar, alors que le gouvernement tente de tranquilliser les Argentins, assurant que l'instabilité sur le marché des changes allait diminuer avec les versements du FMI.

Mercredi, l'Argentine doit encaisser 15 milliards de dollars du FMI, la première tranche du prêt de 50 milliards négocié avec le Fonds monétaire international.

Depuis le début de l'année, le peso s'est déprécié de 34% par rapport au dollar.

"Ces liquidités vont contribuer à diminuer les turbulences sur le marché des changes. (...) Nous travaillons pour normaliser le marché des changes", a déclaré le ministre de l?Économie et des Finances Nicolas Dujovne, lors d'une conférence de presse.

Malgré des mesures choc et l'annonce d'un accord avec le FMI pour un plan d'austérité budgétaire, le peso s'est déprécié encore de 6% jeudi, poussant le gouvernement à changer le gouverneur de la banque centrale (BCRA).

Quelques heures plus tard, le président de la BCRA Federico Sturzenegger présentait jeudi sa démission au chef de l'Etat estimant qu'il avait perdu de sa crédibilité. Il cède sa place à la tête de la BCRA à l'actuel ministre des Finances Luis Caputo.

Ni la hausse du taux d'intérêt directeur, porté à 40%, ni les ventes de réserves de devises n'ont réussi à enrayer la spirale de dépréciation qui frappe le peso.

"Nous avons de nouvelles turbulences sur le marché des changes et nous comprenons que cela inquiète les Argentins", a relevé le ministre lors d'une conférence de presse.

Les Argentins, dont le pouvoir d'achat est affaibli par une inflation annuelle supérieure à 20%, redoutent avant tout que la dépréciation du peso accentue encore la hausse des prix.

Nicolas Dujovne a par ailleurs assuré que le président de centre-droit Mauricio Macri maintenait le cap économique, avec un programme d'austérité pour réduire le déficit budgétaire et un taux de change flottant.

Le ministre a fait remarquer que la troisième économie d'Amérique latine connaissait "des problèmes économiques depuis 70 ans" et que "si l'Argentine retrouve la confiance dans sa monnaie, nous ferons un pas important".

La dépréciation du peso est telle ces dernières semaines, que les entreprises vendent leurs pesos aussi rapidement qu'elles le peuvent pour ne pas garder dans leur caisse des pesos qui perdent 10% de leur valeur d'une semaine sur l'autre.

Le ministre a mis en avant que des évènements extérieurs cette année, comme la hausse des taux d'intérêts et l'augmentation du prix du pétrole, l'Argentine étant importatrice, avaient également contribuer à fragiliser l'économie.

"Il y a des raisons internes: le déséquilibre budgétaire et commercial; et il y a un contexte international, avec un dollar qui s'apprécie dans le monde", estime Aldo Pignanelli, ancien président de la BCRA.

"Même avec l'accord conclu avec le FMI, l'offre de devises reste faible. Il faut le mettre en perspective dans un marché mondial avec des taux d'intérêt en hausse qui nous frappent car nous faisons partie des pays les plus vulnérables", regrette l'économiste Amilcar Collante du centre d'études économiques du Sud, dans le quotidien La Nacion.

L'"accord de confirmation" (Stand-by agreement) passé par l'Argentine avec le FMI, dont les modalités ont été dévoilées le 8 mai comprend une aide de 50 milliards de dollars, dont la première tranche de 15 milliards sera versée à partir du 20 juin, une fois que l'institution donne son feu vert définitif à l'accord.

Un "accord de confirmation" peut durer jusqu'à trois ans maximum mais il couvre le plus souvent une période de un à deux ans. Il doit être remboursé dans les trois à cinq ans suivant le déboursement.

Mais cet accord ne se fait pas sans contrepartie puisque le gouvernement argentin s'est engagé à atteindre l'équilibre fiscal en 2020 en "réduisant les dépenses publiques pour les ramener à des niveaux adéquats et soutenables".

Le gouvernement essaie éviter d'ajouter une crise sociale au marasme économique dans un pays qui garde un mauvais souvenir du FMI, nombre d'Argentins estimant que l'institution est en partie responsable de la crise économique de 2001 et du défaut de paiement qui s'en était suivi.

La cure d'austérité s'accompagnera notamment d'une maîtrise des salaires qui risque d'accentuer le mécontentement croissant de la population.

L'Argentine s'attend à une croissance comprise entre 0,4% et 1,4% en 2018, loin des 3% prévus initialement, et la hausse des prix devrait dépasser celle de 2017 (25%).

Catégories: Actualités

"Provocation" ou avancées: les syndicats de cheminots divisés après la réunion sur le rail

ladepeche.fr - ven, 06/15/2018 - 16:46
Les syndicats sont sortis divisés vendredi de la réunion tripartite avec le gouvernement et le patronat du secteur ferroviaire, la CGT Cheminots dénonçant une "provocation", tandis que CFDT et Unsa, tout comme le patronat et la ministre Elisabeth Borne, y ont vu des avancées.Après avoir annoncé le matin la poursuite du mouvement de grève à la SNCF en juillet, le leader de la CGT Cheminots, Laurent Brun a estimé ne pas avoir perçu l'existence...
Catégories: Actualités

Réunion tripartite du ferroviaire: la CGT-Cheminots dénonce une "provocation"

ladepeche.fr - ven, 06/15/2018 - 16:46
Le secrétaire général de la CGT Cheminots, Laurent Brun, est sorti vendredi "extrêmement déçu" de la réunion tripartite gouvernement, patronat, syndicats qui s'est tenue au ministère des Transports, dénonçant une "pantalonnade", une "véritable réunion de provocation".Après avoir annoncé le matin la poursuite du mouvement de grève à la SNCF au mois de juillet, il a estimé ne pas avoir perçu l'existence de "solutions de sortie" de crise dans...
Catégories: Actualités

Ce cinéma "à la demande" hors norme que MK2 prépare sur les Champs Élysées

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 16:44
Ce cinéma "à la demande" hors norme que MK2 prépare sur les Champs Élysées
Catégories: Actualités

Carrefour: Alexandre Bompard chahuté lors de sa première assemblée générale

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:43

Arrivé il y a mois d'un an à la tête de Carrefour, Alexandre Bompard a vécu une première assemblée générale mouvementée, sommé de s'expliquer par des salariés-actionnaires sur la rémunération de son prédécesseur qui a laissé le groupe en piètre forme.

Les protestations ciblaient essentiellement l'ancien PDG du groupe, Georges Plassat, parti à la retraite en juillet 2017 avec plus de 13 millions d'euros, une somme "dépourvue de toute exemplarité" selon la CFDT et qualifiée de "déconnectée" des résultats, en berne, du distributeur.

Devant l'émotion suscitée, M. Bompard a annoncé qu'il allait faire des propositions au conseil d'administration concernant son indemnité de départ, versée au terme de son mandat, qui court jusqu'au 31 décembre 2020, afin qu'elle ne "fasse pas débat".

Il a également demandé à ce que son intéressement comprenne une part importante en actions, et non en cash. Quant à sa rémunération variable, il a demandé à ce qu'elle tienne compte du free cash-flow (flux de trésorerie disponible) dégagé par l'entreprise, une résolution votée à 75%.

Avant l'ouverture de l'AG à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), une petite centaine de manifestants s'étaient rassemblés à l'appel de la CGT pour protester contre la fermeture des 243 ex-magasins Dia, liquidés "sans état d'âme", et apporter leur soutien aux 2.100 salariés concernés, "bradés et "sacrifiés" selon le syndicat.

"Le mépris de Carrefour n'a aucune limite, les actionnaires viennent en Seine-Saint-Denis se partager le magot", proclamaient plusieurs pancartes aux couleurs du PCF.

A l'intérieur, l'habituelle ambiance feutrée des assemblées générales s'est transformée, au fur et à mesure de l'avancée de la réunion, en un concert de sifflets, voire de protestations, venus de plusieurs dizaines d'actionnaires-salariés, portant chasubles et casquettes orange aux couleurs de la CFDT.

"On est en pertes ! Les objectifs ne sont pas atteints !" lancent-ils depuis les travées, criant et huant face aux explications de la direction de Carrefour concernant la rémunération de l'ancien PDG, finalement votée à 68%.

Catégories: Actualités

Mondial-2018: le maillot "flashy" du Nigeria, l'atout mode que tout le monde s'arrache

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 16:40

Les "Super Eagles" ne vont peut-être pas "gagner la Coupe du monde" en Russie, en dépit du souhait de leur président de Fédération. Mais s'il existait un trophée du plus beau maillot, nul doute que la collection été 2018 du Nigeria aurait été sacrée.

Lors de leur entrée en lice face à la Croatie, samedi (21h00) à Kaliningrad, la star de la sélection ne sera ni le capitaine John Obi Mikel ni la coqueluche du CSKA Moscou Ahmed Musa, mais bien le maillot "flashy" blanc et vert citron, frappé de chevrons blancs et noirs, qu'ils porteront tous les deux.

De Lagos à Paris, en passant par Londres et Moscou, point-névralgique du Mondial-2018 en Russie, la tunique est devenue un phénomène de mode qui touche bien au-delà des simples fans de football du monde entier.

"Sold out" seulement quelques heures après sa sortie, elle est désormais introuvable sur le site internet de Nike, l'équipementier américain du Nigeria et créateur du maillot. Même dans son nouveau point de vente moscovite, inauguré lundi en grandes pompes au coeur du Parc Gorki, les consommateurs ont dû se contenter des maillots brésiliens ou français.

"C'est fantastique !", se félicite auprès de l'AFP Bert Hoyt, vice-président de Nike en charge du football, qui explique son succès par la "capacité à mettre ensemble +design+ et innovation, et à connecter (le maillot) à la culture jeune."

- "Vêtement de mode" -

Mais combien de tuniques ont été déjà écoulées ? Avant même sa sortie officielle fin juin, trois millions de pré-commandes auraient été effectuées selon ESPN, qui cite le vice-président de la fédération nigériane Shehu Dikko.

"Nous ne savons pas d'où viennent ces chiffres", affirme M. Hoyt. "Nous savons juste que les ventes ont été phénoménales, exceptionnelles. Mais il est encore trop tôt pour donner un chiffre."

Outre le design "stylé", quelles sont les raisons plus profondes d'un tel succès alors que, dans la grande majorité, les personnes ayant acheté le maillot ne sont pas des supporters des "Super Eagles" ?

"Moi le premier, et je sais que ça a fait un tollé sur internet. Après cela ne concerne pas que le Nigeria. Si cela avait été le maillot du Sénégal à avoir autant de style, c'est lui qui aurait fait un carton ", explique à l'AFP Jean-Baptiste, un collectionneur de maillots parisiens âgé de 27 ans.

"Aujourd'hui, le maillot de foot tend à se mettre dans la vie de tous les jours ou le week-end avec un jeans. Nike a vraiment réussi à en faire un vêtement de mode", ajoute-t-il, citant aussi l'exemple des maillots bariolés du championnat thaïlandais, qui ont fait fureur l'été dernier en France.

- Marché noir et imitations -

Devant l'ampleur du phénomène, Nike va-t-il lancer une nouvelle production pour satisfaire la forte demande ? "Potentiellement", s'est contenté de répondre à l'AFP Bert Hoyt, évasif.

En attendant, il faudra ruser ou payer le prix fort pour les retardataires qui rêvent de se le procurer. Au Nigeria, des répliques contrefaites sont disponibles dans tous les marchés animés afin d'éviter de lâcher 85 euros, son prix officiel en magasin.

Un négociant du marché de Lagos a de son côté déclaré qu'il vendait des maillots provenant de Thaïlande pour 17.000 naira (environ 40 euros), un tarif quand même bien trop élevé pour beaucoup de gens, alors que le salaire minimum mensuel est fixé à 18.000 nairas.

"Ceux que je vends ici sont de la plus haute qualité sur le marché", affirme-t-il auprès de l'AFP. "À 14 heures, je recevrai 1000 pièces de plus, et d'ici le week-end, ce sera parti."

Pour ceux qui veulent un produit authentique, il faudra débourser au moins 300 euros sur le marché noir ou sur les plateformes de reventes.

"Je sais qu'il y en a qui sont prêts à payer le maillot beaucoup plus cher pour en avoir parlé avec d'autres collectionneurs. Certains pourraient même me proposer trois fois le prix magasin, voire plus", raconte Jean-Baptiste, dont la collection avoisine la centaine de pièces rares. "On me l'a déjà demandé pour d'autres maillots, il n'y a pas de raison pour que cela se fasse aussi pour celui-là. Mais je ne le vendrai jamais !"

Catégories: Actualités

Maurane est décédée de "cause accidentelle"

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 16:39
Maurane est décédée de "cause accidentelle"
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités