Actualité

Cristiano Ronaldo accepte de payer 18,8 M EUR au fisc espagnol

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 15:46

La star planétaire du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a accepté de payer de 18,8 millions d'euros au fisc espagnol afin de mettre fin à ses poursuites dans le cadre d'un pré-accord, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Ce pré-accord entre les avocats de CR7 et les représentants de l'administration fiscale, qui doit encore être ratifié par le fisc, prévoit aussi deux ans de prison mais les peines allant jusqu'à deux ans ne sont généralement pas appliquées en Espagne.

Catégories: Actualités

Égypte - Uruguay à la Coupe du monde 2018: ces supporters ne sont pas devant un écran géant mais bien au stade

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 15:45
Égypte - Uruguay à la Coupe du monde 2018: ces supporters ne sont pas devant un écran géant mais bien au stade
Catégories: Actualités

Sur YouTube, parler de son harceleur Tinder est devenu un exercice de style

De nombreuses youtubeuses consacrent des vidéos à leurs expériences les plus effrayantes de rencontre en ligne.
Catégories: Actualités

« Don Quichotte » : la justice donne raison au producteur Paulo Branco

Des dommages et intérêts vont maintenant être réclamés au réalisateur Terry Gilliam.
Catégories: Actualités

Mondial-2018: Téhéran interdit la retransmission publique de Maroc-Iran dans la ville

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 15:39

Les autorités à Téhéran ont annulé la retransmission du premier match de l'Iran au Mondial-2018 de football contre le Maroc, vendredi, dans le stade et les jardins publics de la ville.

La République islamique est considérée comme le seul pays au monde interdisant les rassemblements de supporters dans des espaces publics ouverts pour la Coupe du monde, peut-être en raison de son opposition au mélange entre hommes et femmes.

Les autorités avaient dans un premier temps annoncé que les familles pourraient se rendre au stade Azadi de Téhéran pour suivre la rencontre, une première.

Mais le site d'informations sportives Khabar Varzeshi a rapporté que le projet avait été annulé à la dernière minute, sans explications.

Il a toutefois précisé que les responsables du stade tentaient d'obtenir des autorisations pour les autres matches de groupe de l'Iran contre l'Espagne et le Portugal.

Des journalistes locaux ont également indiqué avoir reçu un texto du ministère des Sports leur annonçant que les projets de retransmission sur écran dans les parcs publics avaient été annulés. Il n'était pas clair si les cafés seraient autorisés à diffuser les rencontres.

Les autorités iraniennes ont été moquées sur les réseaux sociaux cette semaine après l'installation d'un immense panneau d'affichage pour la Coupe du monde dans le centre de Téhéran, représentant des supporters de différentes régions du pays mais n'incluant aucune femme.

"Un nouveau panneau d'affichage vient d'arriver sur la Place Valiasr de Téhéran à l'occasion de la Coupe du monde, pour faire savoir à #TeamMelli qu'elle a le soutien total de la nation iranienne. Pour ceux qui s'interrogent, il n'y a pas de femmes en Iran", a ironisé un journaliste local sur Twitter.

Le panneau a été rapidement remplacé par un nouveau qui incluait des femmes aux côtés de l'équipe iranienne, surnommée Team Melli.

L'Iran, qui est resté invaincu lors des éliminatoires, a hérité de l'un des groupes les plus relevés de la compétition, avec le Maroc, l'Espagne et le Portugal.

Catégories: Actualités

Graulhet. Énorme élan de solidarité autour du rugbyman tarnais dont la maison a été détruite par un incendie

ladepeche.fr - ven, 06/15/2018 - 15:37
Le matin du 31 mai 2018, Pascal Johan était seul dans la maison de plain-pied qu’il partage avec sa compagne Nathalie et ses trois enfants, impasse du Relais,  quand il a senti une odeur âcre de plastique qui brûle. «Je suis allé au garage, j’ai vu de la fumée et le feu qui attaquait les combles. Par instinct, j’ai fait le tour des pièces, même en sachant que les enfants étaient partis à l’école. J’ai récupéré quelques objets et le chat et...
Catégories: Actualités

Des Australiens se déguisent en nazis et en membres du Ku Klux Klan pour une soirée étudiante

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 15:34
Des Australiens se déguisent en nazis et en membres du Ku Klux Klan pour une soirée étudiante
Catégories: Actualités

Ce qu’il faut retenir de la vidéo de propagande faite par Donald Trump pour Kim Jong-un

Le président américain a montré à son homologue nord-coréen une sorte de bande-annonce mettant en scène leur rencontre du 12 juin. Une méthode inédite de faire de la diplomatie.
Catégories: Actualités

Trump va imposer 25% de tarifs douaniers sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 15:27

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi l'imposition de tarifs douaniers de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises "contenant des technologies très importantes sur le plan industriel" et a menacé de nouvelles représailles si la Chine venait à répliquer.

Ces nouvelles taxes doivent compenser cette fois le vol de la propriété intellectuelle et de technologies américaines.

"Ma formidable relation avec le président Xi de Chine et la relation de notre pays avec la Chine sont importantes pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable, depuis très longtemps", a fait valoir Donald Trump dans un communiqué.

"Cette situation ne peut plus durer", a-t-il ajouté, citant les objets de griefs: des pratiques commerciales "déloyales" en particulier l'acquisition de la propriété intellectuelle et de technologies américaines.

Le président prévient que "les Etats-Unis imposeront de nouveaux droits de douane si la Chine engage des mesures de représailles telles que l'imposition de nouvelles taxes sur des biens américains, sur des services ou sur des produits agricoles".

Parmi les importations visées par les nouvelles taxes annoncées vendredi figurent des biens liés au plan stratégique Chine 2025 qui doit "tirer la croissance économique de la puissance asiatique mais qui pénalise l'économie des Etats-Unis", souligne Donald Trump.

Sur ces 50 milliards de dollars de produits, 34 milliards seront taxés à partir du 6 juillet, a précisé le Représentant américain au commerce (USTR) dans un communiqué séparé.

"Le second lot" de 16 milliards en valeur d'importations chinoises "sera soumis à un examen supplémentaire" qui comprendra une période de consultations et d'auditions publiques, a précisé l'USTR.

Donald Trump estime que ces droits de douane sont "essentiels pour prévenir de nouveaux transferts de technologie américaine et de propriété intellectuelle" vers Pékin.

Il estime en outre que ceux-ci constituent un premier pas pour rééquilibrer les relations commerciales entre les deux premières économies du monde.

Ces annonces ne sont pas une surprise puisque fin mai, la Maison Blanche avait annoncé qu'elle préparait toujours des mesures punitives contre la Chine, en dépit de la trêve annoncée quelques jours plus tôt.

Elle avait alors fixé le 15 juin comme date butoir pour annoncer ces nouvelles taxes.

Jeudi, la Chine avait promis de réagir par des représailles "immédiates".

Catégories: Actualités

80 km/h : Edouard Philippe reste inflexible et écarte une alternative du Sénat

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 15:24

Edouard Philippe refuse que l'abaissement de la vitesse soit étudiée au cas par cas par les élus concernés. .
Édouard Philippe "a écarté" la proposition de sénateurs qui voulaient cantonner à certaines routes secondaires l'abaissement de la vitesse à 80 km/h et décentraliser la décision, a annoncé jeudi Matignon. Le... Lire la suite

Catégories: Actualités

Comprendre la crise de l’« Aquarius » en trois questions

L’affaire du bateau humanitaire a plongé l’Europe dans une nouvelle crise politique sur la question migratoire. Journaliste au « Monde », chargée des questions de migrations, Maryline Baumard en explique les enjeux.
Catégories: Actualités

La voix de Stephen Hawking envoyée dans l'espace pour son inhumation

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 15:20

Scientifiques de renom, politiques et anonymes ont rendu vendredi hommage à Stephen Hawking au cours de la cérémonie d'inhumation de l'astrophysicien en l'abbaye de Westminster, pendant laquelle un enregistrement de sa voix a été envoyé vers l'espace.

Les cendres du chercheur, mort le 14 mars à l'âge de 76 ans après une vie dédiée à tenter de percer les mystères de l'univers, ont été enterrées près des tombes d'Isaac Newton et de Charles Darwin.

Dans le même temps, un enregistrement sonore de six minutes, comprenant la voix synthétisée du scientifique intégrée dans une composition du musicien grec Vangelis, a été envoyé vers le trou noir 1A 0620-00, le plus proche de la Terre, depuis une antenne parabolique de l'Agence spatiale européenne (ESA) située près de Madrid.

"C'est un beau geste, symbolique, qui crée un lien entre la présence de notre père sur cette planète, son v?u d'aller dans l'espace et ses travaux d'exploration de l'univers", a dit sa fille, Lucy Hawking.

Le message est tiré d'un discours prononcé par Stephen Hawking il y a quelques années, dans lequel il invite les hommes "à travailler ensemble pour sauver la planète", a fait savoir l'ESA. "C'est un passage très émouvant", a déclaré à l'AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l'ESA.

A l'abbaye de Westminster, le chercheur américain et prix Nobel de physique 2017 Kip Thorne a prononcé un discours d'hommage à Stephen Hawking, avec lequel il avait collaboré. Le professeur d'astronomie Martin Rees - membre de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni, et l'acteur Benedict Cumberbatch, qui avait incarné le scientifique dans un téléfilm, ont également pris la parole.

Dans l'assistance avaient notamment pris place le musicien américain Nile Rodgers, le physicien britannique Brian Cox, lui aussi membre de la Royal Society, et le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn.

Environ mille personnes, originaires de plus de cent pays étaient également présent. Elles ont été tirées au sort, parmi plus de 25.000 candidats.

"La contribution de Stephen Hawking à la science est aussi importante que celle d'Isaac Newton ou des autres personnes avec qui il est enterré", a jugé auprès de l'AFP Deborah Trevino, une Américaine de 65 ans, arrivée de Las Vegas avec son mari pour assister à l'inhumation. "C'était une personne extraordinaire, dont on devrait se souvenir pour toujours".

- Icône -

Stephen Hawking était reconnu pour ses travaux sur les trous noirs et sur l'origine de l'univers.

Cloué dans un fauteuil roulant, il avait déjoué les pronostics des médecins qui ne lui donnaient que quelques années à vivre après lui avoir diagnostiqué, à 21 ans, la maladie de Charcot.

Il était devenu une icône après la publication, en 1988, d'"Une brève histoire du temps", un ouvrage de vulgarisation scientifique qui explique les grands principes de la cosmologie, du Big Bang à la théorie des cordes.

Son génie scientifique et son sens de l'humour avaient fait de lui une figure populaire, bien au-delà des cercles de la physique. Sa mort avait suscité une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique, de la reine Elizabeth II à la Nasa en passant par l'ancien président américain Barack Obama.

La cérémonie d'inhumation a salué non seulement sa contribution à la recherche scientifique mais aussi sa persévérance à combattre une maladie incurable.

"Nous sommes très reconnaissants envers l'abbaye de Westminster de nous offrir le privilège d'une célébration rendant hommage à la vie extraordinaire de notre père, et de lui offrir une dernière demeure aussi illustre", ont remercié ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim.

Catégories: Actualités

A Festa di a lingua - L'ADECEC pour que vive la culture corse

France 3 Corse ViaStella - culture - ven, 06/15/2018 - 15:17
A l'occasion de A Festa di a lingua, retour sur l'histoire de l'ADECEC, une association polyvalente à vocation culturelle située à Cervione, qui à travers un musée, une radio et différentes publications assure la promotion de la culture corse auprès de tous.France 3 Corse ViaStella / GB
Catégories: Actualités

Après la crise de l'"Aquarius", rencontre sous haute tension entre Macron et Conte

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 15:02

Une conférence de presse conjointe entre les deux dirigeants est prévue à 14h45.
Le président français Emmanuel Macron reçoit ce vendredi le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte pour tenter de clore une semaine de fortes tensions entre Paris et Rome provoquées par la crise migratoire qui frappe l'Europe. Ces... Lire la suite

Catégories: Actualités

France-Australie à la Coupe du Monde 2018: des "Meat Pies" pour croquer les adversaires des Bleus

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 15:02
France-Australie à la Coupe du Monde 2018: des "Meat Pies" pour croquer les adversaires des Bleus
Catégories: Actualités

« En Tunisie, la bataille des mœurs sera tout aussi rude que celle des lois »

Pour la journaliste Inès Oueslati, l’égalité successorale et la décriminalisation de l’homosexualité, si elles sont adoptées, devront encore être acceptées socialement.
Catégories: Actualités

Coupe du monde 2018 : suivez le premier match du groupe B opposant la Maroc et l’Iran

Les Marocains d’Hervé Renard débutent leur Coupe du monde à 17 heures face à l’Iran, qui sort d’une préparation mouvementée.
Catégories: Actualités

A Trappes, le danger salafiste dans le viseur des autorités

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 15:00

Repli communautaire, pratique ostentatoire de la religion, défiance vis-à-vis de la République: à Trappes, comme ailleurs en France, les autorités s'inquiètent de la montée du salafisme, courant rigoriste de l'islam, vu par certains comme une porte d'entrée vers le jihadisme.

A 30 km à l'ouest de Paris, Trappes est une ville pauvre au milieu du riche département des Yvelines. Trente mille habitants, la moitié de moins de 25 ans et un taux de chômage approchant des 20%, la ville a vu une cinquantaine des siens partir combattre en Irak et en Syrie depuis 2013, selon une source antiterroriste. Parmi eux: un jeune animateur de la mairie auprès d'enfants. Un chiffre confirmé à l'AFP par le maire socialiste Guy Malandain.

Dans un petit local sur deux niveaux juste en face de la mairie, au bord de cette nationale 10 qui coupe la ville en deux, Ibrahim Ayres a monté la première librairie islamique du département au début des années 2000.

Il y vend des vêtements, voiles et accessoires islamiques et reçoit entouré de livres de savants musulmans, qu'il n'hésite pas à consulter pour appuyer son propos.

Il a assisté à la montée du salafisme, "manière gentille de nommer le wahhabisme" (version saoudienne et très puritaine de l'islam), qu'il qualifie d'"idéologie mortifère". Alors que beaucoup de jeunes étaient pris dans la délinquance, selon Ibrahim Ayres, "quand les mamans ont vu leurs enfants revenir vers la pratique religieuse, c'était un soulagement". "Il y a eu un manque de vigilance", conclut-il.

Lui-même confesse avoir vendu des ouvrages de savants wahhabites dans sa boutique avant d'y mettre un terme, devant l'influence de ces penseurs sur la jeune génération.

Le salafisme, qui prône une lecture littérale du Coran, s'est immiscé au c?ur du débat en France au fil des attentats jihadistes qui ont frappé le pays ces dernières années. "Tous les salafistes ne sont pas terroristes mais tous les terroristes sont salafistes", a déclaré l'ancien Premier ministre Manuel Valls.

Le mouvement reste très minoritaire en France mais il a clairement "le vent en poupe, notamment chez les jeunes de quartiers, et va continuer à se développer s'il n'y a pas une offre pour le concurrencer", souligne l'islamologue Rachid Benzine, natif de Trappes.

Selon les services de renseignement, de 5.000 en 2004, le nombre de pratiquants du salafisme en France est aujourd'hui estimé entre 30.000 et 50.000, sur une population d'environ 6 millions de musulmans.

- "Pas que des saints ici" -

A Trappes, "capitale d'Europe des départs en Syrie", "une minorité de musulmans adhère à cette idéologie", avance le libraire Ibrahim Ayres, qui se targue d'avoir dissuadé cinq jeunes de partir faire le jihad.

"Qu'il y ait un certain nombre d'acteurs de l'esprit salafiste à Trappes, bien sûr. Il n'y a pas que des saints ici. Mais nous n'avons aucune association qui soit dominée ou conduite par", assure le maire Guy Malandain.

Reste que le gouvernement a placé la ville sur la liste des trente quartiers de "reconquête républicaine" impliquant des moyens et des effectifs supplémentaires pour la police.

Les émeutes de 2013 à la suite d'un contrôle mouvementé d'une femme en niqab, considérées comme les premières d'origine religieuse en France, restent "un souvenir traumatisant" pour les policiers.

"Indiciblement, progressivement", l'islam radical "devient la normalité", relate un policier qui souhaite rester anonyme et se rappelle encore le siège en 2013 du commissariat par 200 personnes portant "la haine dans les yeux".

Aux Merisiers, le quartier où réside la majorité de la communauté musulmane de Trappes, rien ne sort pourtant de l'ordinaire. Un programme de rénovation urbaine a permis de remplacer des tours par des immeubles à taille humaine et des squares verdoyants.

Dans le bar de la place du marché, trois jeunes filles prennent un café au comptoir, et quelques "chibanis" - des retraités d'origine nord-africaine - sirotent le thé sur des chaises en plastique. L'endroit est presque vide pour cause de ramadan. Le gérant Allal assure ne pas connaître les fondamentalistes, "ils ne viennent pas ici". En revanche, il affirme que depuis que son bar a arrêté la vente d'alcool en 2015, "le chiffre d'affaires a été multiplié par quatre".

En ville, les boucheries sont désormais toutes hallal. Sur le marché, une majorité de femmes porte le voile. Selon un rapport confidentiel émanant d'une source judiciaire en 2016, près de 80 familles préfèrent l'enseignement à domicile pour leurs enfants à la fréquentation de l'école républicaine.

Devant la mosquée, imposant édifice blanc d'une capacité de 2.400 places le long d'une avenue fleurie, le sujet du fondamentalisme est difficile à aborder avec les fidèles venus pour la prière du vendredi. Ils préfèrent décliner poliment les questions.

- Repli identitaire -

"Il y a une volonté de marquer sa vie sociale par son appartenance religieuse", avance Guy Malandain, qui conteste cependant le qualificatif de "territoire en marge de la République".

"Ce qui m'embête, c'est la montée d'un discours de repli identitaire", souligne Othman Nasrou, chef de la droite locale, "surpris par la proportion de jeunes qui disaient que c'était bien fait pour Charlie Hebdo", visé par un attentat en 2015 après avoir caricaturé Mahomet.

Il dénonce également "l'omerta" qui règne à Trappes sur le sujet et accuse certains élus de faire preuve de "clientélisme". "Le tabou fait que les familles (confrontées à la radicalisation) ne sont pas prises en charge", s'indigne M. Nasrou.

Le maire conteste ces accusations et assure faire preuve de fermeté face aux revendications communautaires. Comme lorsque des femmes sont venues demander des créneaux pour elles seules à la piscine. Ou quand, "pendant quelques vendredis, il y a eu des appels à la prière par haut-parleurs" et qu'il a dû appeler l'Union des musulmans de Trappes (UMT) pour leur demander de cesser.

L'association, réputée proche des Frères musulmans, n'a pas souhaité répondre aux questions de l'AFP.

Face aux dangers du communautarisme, le maire en appelle à une clarification urgente de l'Etat, alors que le président Emmanuel Macron doit prochainement présenter son plan sur la relation entre la République et le culte musulman. Il prévient: "Si on ne met pas en valeur les partisans d'un islam tempéré, européanisé, on aura de grandes difficultés".

Catégories: Actualités

Les rémunérations des patrons de Carrefour huées pendant l'assemblée des actionnaires

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 14:59
Les rémunérations des patrons de Carrefour huées pendant l'assemblée des actionnaires
Catégories: Actualités

Les plus belles images du feu d'artifice de Bordeaux fête le vin

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 14:57

Le groupe F a donné hier soir le premier de ses spectacles pyrotechniques : la magie était au rendez-vous, et nos photographes étaient sur place. Le show sera joué tous les soirs jusqu'à dimanche.
Lire la suite

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités