Actualité

XV de France : ce qu'il faut retenir de la première liste de Jacques Brunel

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 01/17/2018 - 15:21

Une liste de 32 joueurs retenus pour préparer le prochain Tournoi des six nations a été dévoilée ce mercredi à Paris par Jacques Brunel, le nouveau sélectionneur. Elle comprend plusieurs néophytes.
Jacques Brunel, le nouveau sélectionneur de l’équipe de France, a présenté ce mercredi en début d’après-midi, dans la... Lire la suite

Catégories: Actualités

Vers des péages urbains pour entrer dans certaines villes comme Bordeaux, Lille ou Paris ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 01/17/2018 - 15:19

Pour la  ministre des transports Elisabeth Borne, la réflexion est en cours. De possibles dispositions pourraient être prises dans le projet de loi sur les mobilités. .
Des péages urbains pour entrer dans les grandes villes, sur le modèle de Londres, Stockholm ou Milan ? La ministre des transports, Elisabeth Borne a... Lire la suite

Catégories: Actualités

L'actuel aéroport de Nantes réaménagé, mais sous quel délai ?

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 15:18

Le projet d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) désormais enterré, le réaménagement de l'actuelle infrastructure aéroportuaire, Nantes-Atlantique, va pouvoir démarrer. Mais la durée d'une telle optimisation, comme son coût, sont loin de faire consensus.

Parallèlement aux négociations ou discussions que va devoir mener l?État, de nombreuses procédures sont à prévoir avant de lancer les travaux devant permettre à l'aéroport nantais d'accueillir 9 millions de passagers et 80.000 mouvements d'avions à horizon 2040.

- Premier coup de pioche ? -

Le Premier ministre Édouard Philippe a précisé mercredi lors de l'annonce de l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes que de premiers aménagements pourront commencer rapidement à Nantes-Atlantique.

"Dans un premier temps l'aérogare de Nantes-Atlantique sera modernisé", a-t-il affirmé et "en parallèle la procédure pour l'allongement de la piste sera engagée, elle permettra de réduire les nuisances sonores à Nantes".

Si le rapport des médiateurs remis en décembre à Édouard Philippe tablait sur un délai d'au moins "deux ou trois ans" nécessaire avant de s'attaquer notamment à la réfection de la piste unique de Nantes-Atlantique et à son éventuel allongement, tous ne sont pas d'accord.

"Dire qu'il faudra deux ans alors qu'on en a mis quinze à Notre-Dame-des-Landes, c'est une vaste escroquerie", tonne-t-on au Syndicat mixte aéroportuaire (SMA), qui regroupe les collectivités ayant commencé à financer le transfert de l'aéroport dans le bocage nantais.

En l'absence de "plan B" jusqu'à maintenant, "on reprend toute la procédure à zéro et on repart pour dix ans au moins, quinze ans en cas de recours", ajoute le SMA.

"Cela veut dire qu'à la fin du mandat d'Emmanuel Macron, aucun coup de pioche n'aura été donné", mettait en garde avant la prise de décision du gouvernement l'ex-maire PS de Nantes et ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, soutien indéfectible du projet de Notre-Dame-des-Landes.

"C'est du pipeau ! Ça prendra du temps, mais beaucoup moins qu'à Notre-Dame-des-Landes", rétorque Françoise Verchère, partisane d'un réaménagement de Nantes-Atlantique et co-présidente d'un collectif d'élus opposé à son transfert à Notre-Dame-des-Landes.

"Il n'y a aucune nécessité à faire dans les deux ans une aérogare accueillant 9 millions de passagers. Les aménagements se feront au fur et à mesure des besoins du trafic, comme pour Notre-Dame-des-Landes qui devait ouvrir à 5 millions de passagers, puis être agrandi une première fois à 7 millions et une autre fois à 9 millions", poursuit Mme Verchère.

Le rapport des médiateurs évoque une optimisation progressive des aménagements aéroportuaires à partir de 2020, avec un phasage des travaux en trois temps jusqu'à 2035.

- Quelles procédures ? -

Mais avant le réaménagement à long terme de Nantes-Atlantique proprement dit, et avant même d'engager les études environnementales et d'ingénierie nécessaires à la conduite des procédures, l?État devra, en cas de résiliation du contrat actuel passé avec le groupe de BTP Vinci, choisir un nouveau concessionnaire à l'issue d'un appel d'offres. La désignation de Vinci Airports avait pris "près de trois ans", rappelle-t-on au SMA.

Les procédures - nouvelle DUP (déclaration d'utilité publique) pour environ 30 hectares, nouveaux plans de gêne sonore et d'exposition au bruit, modification de documents d'urbanisme - sont quant à elles nombreuses, mais "certaines peuvent être menées en parallèle", avancent les médiateurs, qui proposent une "enquête publique unique".

Contrairement à l'enquête publique, l'organisation d'un débat public n'est pas obligatoire, soulignent les médiateurs, qui privilégient une simple concertation.

- Quel coût ? -

Opposés sur la lourdeur et la longueur de ces procédures, les défenseurs d'un transfert à Notre-Dame-des-Landes et les partisans de l'optimisation de Nantes-Atlantique achoppent sur un autre point: le prix d'un tel réaménagement.

Les médiateurs l'ont chiffré entre 365 et 460 millions d'euros, prolongement du tramway jusqu'à Nantes-Atlantique compris, mais hors coût d'une éventuelle indemnisation versée par l?État à Vinci en cas de résiliation du contrat, et du retour à l'ordre public sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Pour les collectivités et les associations pro-NDDL, la rénovation de Nantes-Atlantique s'élèvera à "plus d'un milliard d'euros", avec les coûts induits par "le droit au délaissement" des maisons soumises à des prescriptions d'urbanisme.

Catégories: Actualités

LES STUDIOS SILHOUETTE AFFICHERONT BIENTÔT LA MARQUE ACTIV FITNESS

Monde Economique - Publications - mer, 01/17/2018 - 15:17
Plus avantageux, les tarifs ACTIV FITNESS seront lancés dès le 1er février 2018 [...]
Catégories: Actualités

Dopage : la localisation obligatoire des sportifs devant la justice européenne

La Cour européenne des droits de l’homme rend jeudi une décision potentiellement cruciale pour l’avenir de la lutte antidopage.
Catégories: Actualités

Luc Besson, réalisateur le mieux payé pour un film français en 2017

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 15:16

Luc Besson a été le réalisateur de film français le mieux payé en 2017, malgré les résultats mitigés de son "Valerian", devant Dany Boon pour "Raid dingue", selon une étude du site spécialisé Cinéfinances.info publiée lundi.

Luc Besson a touché 4,44 millions d'euros pour le film de science-fiction "Valerian et la cité des mille planètes" (4 millions d'entrées en France), dont 2,22 millions de salaire et 2,22 millions d'euros de minimum garanti sur droits d'auteur, pour un budget avoisinant les 200 millions d'euros, précise le site internet.

Le patron de la société de production et de distribution de cinéma EuropaCorp, en difficulté financière suite à la performance moins bonne qu'attendu à l'international de son blockbuster, devance Dany Boon. Ce dernier a engrangé en tout 3,5 millions d'euros pour la comédie "Raid dingue", qui a réalisé 4,6 millions d'entrées en France. L'acteur, réalisateur et scénariste avait été le cinéaste le mieux payé en 2014 pour "Supercondriaque".

En troisième position arrive l'acteur et réalisateur Guillaume Canet avec 2,5 millions d'euros pour sa comédie "Rock'n Roll".

Ils sont suivis par le réalisateur canadien Christian Duguay pour "Un sac de billes" (1,262 million d'euros de rémunération), Alain Chabat pour "Santa et Cie" (1,259 million), Olivier Marchal pour "Carbone" (un million), Eric Toledano et Olivier Nakache pour "Le sens de la fête" (612.000 euros), Yvan Attal pour "Le brio" (600.000 euros) et Thomas Langmann et Frédéric Auburtin pour "Stars 80 la suite" (500.000 euros) et Roman Polanski pour "Une histoire vraie" (500.000 euros).

"La moyenne des rémunérations passe de 136.000 à 192.000 euros", précise le communiqué de Cinéfinances.info et "les écarts de rémunération s'accroissent".

En 2016, les cinéastes les mieux payés avaient été Jacques Cluzaud et Jacques Perrin pour "Les saisons" (1,096 million).

Cinéfinances.info est un site spécialisé qui publie le budget de financement des films français et se base sur des informations déposées auprès des Registres du cinéma et de l'audiovisuel(RCA).

Catégories: Actualités

Notre-Dame-des-Landes : une victoire majeure pour Nicolas Hulot

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 01/17/2018 - 15:15

Opposé de longue date au projet d'aéroport, le ministre de la Transition écologique a obtenu un succès politique majeur ce mercredi.
Pour Nicolas Hulot, ministre de l'Ecologie écouté mais parfois aussi bousculé, l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est une victoire politique majeure. Il était opposé de... Lire la suite

Catégories: Actualités

L'étrange pose de Victoria Beckham pour Vogue vaut le détour(nement)

Le Huffington Post - mer, 01/17/2018 - 15:04

INSOLITE - Victoria Beckham est un meme. Ce mardi 16 janvier, la styliste britannique et ancienne Spice Girls a dévoilé sur son compte Instagram les photos prises pour la couverture du numéro de février du Vogue espagnol. Parmi elles, une photo en particulier a attiré l'oeil d'internautes plutôt malins.

Il faut dire que la pose prise par Victoria Beckham est tout de même assez inhabituelle pour un shooting de mode classique. Sur la photo en question, Victoria Beckham, toute de rouge vêtue (et visiblement très souple) se tient debout, la jambe droite levée et posée sur une table. Le tout, en talons, bien sûr.

Il n'en fallait pas plus pour que certains internautes s'amusent à détourner la photo avec le mot-clé, "Pose ta Victoria".

#PoseTaVictoriapic.twitter.com/Odgde7iTQ9

— JuCarnon (@JuCarnon) 17 janvier 2018

#PoseTaVictoriapic.twitter.com/br7x3FiqCv

— airwone17 (@airwone17) 17 janvier 2018

#PoseTaVictoria
Dans #PoseTonEditorialistepic.twitter.com/mFKVI69C46

— ouais c'est pas faux ! (@cest_pasfaux) 17 janvier 2018

C'est bien ce qu'il m'avait semblé à vitesse réelle #PoseTaVictoria pendant #FCNPSGpic.twitter.com/6LBgGzvo1a

— Maximilien PIERRETTE (@maxp26) 17 janvier 2018

Combo #PoseTaVictoria#JeremstarGatepic.twitter.com/a4UJtwYahi

— JuCarnon (@JuCarnon) 17 janvier 2018

#PoseTaVictoriapic.twitter.com/jaTx7cO8O4

— Croche Pat ❄️ (@Croche_Pat) 17 janvier 2018

#PoseTaVictoriapic.twitter.com/SC7kt0aFWt

— ᴸᵉ ᴸᵒᵘᵖ (@_Le_Loup_) 17 janvier 2018

Lire aussi :

Si vous découvrez ce sac dans votre jardin, déménagez

Pour annoncer l'adoption d'un chat, ce couple est allé vraiment très loin

Ce papa a trouvé LA solution pour occuper ses enfants sans se fatiguer

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Catégories: Actualités

Reportée au printemps, l'évacuation de Notre-Dame-des-Landes aura-t-elle vraiment lieu?

Le Huffington Post - mer, 01/17/2018 - 15:03

POLITIQUE - "Nous mettrons fin à la zone de non-droit qui prospère depuis près de dix ans". Tout en annonçant le renoncement de l'Etat à construire l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le premier ministre Edouard Philippe a affirmé ce mardi 17 janvier que les occupants illégaux de la "zone à défendre" ne seraient plus tolérés sur le site. Le chef du gouvernement a toutefois écarté l'hypothèse d'une évacuation immédiate de la Zad, scénario redouté par ses défenseurs par crainte de confrontations violentes pouvant mener à des drames.

"Les occupants illégaux de ces terres devront partir d'eux-mêmes d'ici le printemps prochain ou en seront expulsés", a ainsi averti Edouard Philippe. Un sursis accordé aux zadistes qui coïncide avec la fin de la trêve hivernale fixée au 30 mars et qui, s'il ne manquera pas d'être critiqué par les partisans déçus de l'aéroport controversé, offre également au gouvernement un délai de deux mois pour tenter de trouver une "sortie par le haut".

"Nous devons, si nous voulons respecter la loi, respecter la trêve hivernale. La trêve hivernale ça se termine le 30 mars. Nous pourrons constater le départ volontaire des occupants le 30 mars. Et si tel n'est pas le cas, nous commencerons à procéder aux expulsions", a précisé l'ancien maire du Havre lors de son intervention au JT de TF1.

Les 3 routes qui traversent le site doivent maintenant être rendues à la libre circulation de tous : les squats qui débordent sur la route devront être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie. À défaut, les forces de l'ordre procèderont aux opérations nécessaires. pic.twitter.com/q3tq1ae9JT

— Edouard Philippe (@EPhilippePM) 17 janvier 2018

Priorité à la libre circulation

L'objectif des prochaines semaines est clair: priorité au retour à la normale. Seul acte d'autorité revendiqué par le premier ministre, "les trois routes qui traversent le site de Notre-Dame-des-Landes doivent maintenant être rendues à la libre circulation pour tous. Les squats qui débordent sur la route doivent être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie". A défaut de quoi, "les forces de l'ordre procéderont aux opérations nécessaires", a prévenu Edouard Philippe.

La RD281, dite aussi "route des chicanes", est obstruée depuis cinq ans de divers obstacles à la libre circulation. Jonchée de pneus, d'épaves de véhicules et de barricades en tous genres, elle est "gardée" quasiment en permanence depuis des cabanes et miradors.

Le porte-parole de l'Acipa (Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes) a appelé le gouvernement à "un dialogue constructif", sans contrainte policière, et à "laisser du temps" aux opposants pour "libérer les voies d'accès". S'agissant de la D281, "le mouvement s'engage à y répondre lui-même", expliquent les opposants dans un communiqué, tout en affirmant "le refus de toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y vivre".

Une phase de transition sans recours à la force

La question des personnes résidant dans la Zad demeure en effet le nerf de la guerre. Entre 150 et 400 personnes vivent en permanence sur la ZAD, selon les saisons, dont "un noyau dur d'une cinquantaine d'individus radicaux et violents", estime le rapport d'experts remis le 13 décembre au gouvernement. Ce dernier espère que le choix de renoncer au projet d'aéroport convaincra les plus radicalisés d'abandonner le site, peut-être pour rejoindre une prochaine "zone à défendre".

La situation des paysans privés de leurs terres devrait être relativement simple. "Conformément à la loi, les agriculteurs expropriés pourront retrouver leurs terres s'ils le souhaitent", a indiqué le premier ministre qui a précisé que l'Etat n'avait pas vocation à conserver les terrains acquis.

Reste la question des personnes qui se sont "enracinées" sans titre de propriété, parfois depuis plus de 5 ans, et qui avaient annoncé qu'elles resteraient sur le site, quelle que soit la décision de l'exécutif. Seront-elles contraintes au départ ou une solution leur sera-t-elle proposée pour régulariser leur situation?

Ancien porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot, le député écologiste LREM Matthieu Orphelin milite depuis longtemps pour une "phase de transition de quelques mois vers un retour à la normale". Visiblement en phase avec les arbitrages gouvernementaux, le parlementaire a insisté sur la nécessité d'établir un dialogue "avec les citoyens non-violents qui expérimentent sur le site de nouvelles organisations sociales ou activités pour, par exemple à terme, qu'une zone définie de la ZAD leur soit accessible pour continuer ces activités dans une relation régularisée".

D'ici la fin du sursis "on saura quels sont les territoires libérés pour des nouveaux projets alternatifs, qu'ils soient agricoles, sociaux, ou d'habitat", a avancé l'eurodéputé José Bové, qui veut s'inspirer de la lutte du Larzac (sud). Dans leur rapport, les médiateurs envisageaient eux-aussi de transformer la Zad en "terrain d'expérimentation de pratiques agro-environnementales rénovées, sous le pilotage des acteurs locaux". Un projet de longue haleine et complexe impliquant une réallocation des terres et un dialogue avec tous les acteurs locaux.

Des zadistes partagés entre résistance et compromis

Si tant est qu'elle soit proposée, cette main tendue serait-elle saisie par les zadistes les plus enracinés dans le bocage nantais? Dans un communiqué, les associations anti-Notre-Dame-des-Landes appellent de leur voeux une coopération avec l'Etat tout en fixant leurs conditions, à commencer par la "prise en charge à long terme des terres de la zad par une entité issue du mouvement dans toute sa diversité".

"On a vraiment l'intention de poursuivre ici tout ce qui a été inventé au niveau politique, social, défense des communs, du vivre ensemble", confirme pour sa part Geneviève, voisine et militante de la Zad de 71 ans. Quoi qu'il arrive, des compromis devront être faits de part et d'autre. "On sera obligé de faire un pas vers l'État, relativise cet ancien routier qui gère le studio rap de la Zad. Tout ce qui est illégal, ça ne sera pas accepté. Il y a sûrement des cabanes qui ne sont pas aux normes. On doit faire aussi les choses avec l'accord des locaux."

Au-delà d'un nouveau projet pour les terres agricoles, une myriade de questions pratiques devront trouver des réponses. "Tout le débat, c'est la légalisation et l'entente avec les institutions. Est-ce que l'on doit se reconnecter au réseau, payer des factures, des taxes... Qu'est-ce que l'on doit faire des terres? Est-ce que l'on doit les collectiviser ou les utiliser pour une exploitation personnelle?", s'interroge un résident.

Avant cela, il faudra retisser un lien de confiance qui s'est rompu après des années de conflit. "On veut que le gouvernement nous laisse au moins trois ans pour décider de qui on pourrait installer sur les terres", confiait récemment au HuffPost une chargée des relations avec la presse, installée sur la Zad depuis 2012. "On ne veut pas que la gestion de terre reviennent aux institutions classiques, en qui on a pas tout à fait confiance, mais plutôt que le mouvement prenne en charge les terres".

Lire aussi :

Notre-Dame-des-Landes: le gouvernement mobilise 1000 gendarmes et CRS en vue de sa décision

À 71 ans, Geneviève se prépare elle aussi à résister aux gendarmes à Notre-Dame-des-Landes

SONDAGE EXCLUSIF - Notre-Dame-des-Landes ne met personne d'accord

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Catégories: Actualités

Notre-Dame-des-Landes, une victoire pour le ministre Nicolas Hulot

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 15:02

Pour Nicolas Hulot, ministre de l'Ecologie écouté mais parfois aussi bousculé, l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, est une victoire politique majeure.

M. Hulot était opposé de longue date à ce "projet du XXe siècle", "ruineux, inhumain et inutile". Et beaucoup avaient fait du sort du dossier, paralysé depuis plus de 40 ans, un marqueur de son influence réelle au sein du gouvernement, à même de le pousser à claquer la porte.

Au fil des années, Nicolas Hulot s'est rendu sur place plusieurs fois -- accueilli d'ailleurs en 2011, en pleine campagne de primaires écologistes pour la présidentielle, par un fameux jet d'épluchures de carottes venu d'un opposant énervé.

Notre-Dame-des-Landes, promesse de nouveaux sols bétonnés, est "un cas d'école de ce à quoi il va falloir renoncer", estimait-il dans un livre publié avant d'être ministre. Il questionnait aussi "la légitimité" du référendum de 2016 en faveur du nouvel aéroport, qui n'avait pas abordé les autres options.

- 'Pas de deal' -

Alors, a-t-il posé le dossier sur la table avant d'accepter d'entrer au gouvernement, en mai 2017 ? Début 2016, il avait décliné l'offre de ministère faite par François Hollande faute d'assurances notamment sur l'abandon du projet.

L'intéressé assure qu'"il n'y a jamais eu de deal" passé avec le Premier ministre Edouard Philippe. "J'ai dit à Edouard Philippe et Emmanuel Macron quelles étaient mes convictions profondes. Mon opposition à ce nouvel aéroport était donc connue de tous".

Nicolas Hulot "n'a pas fait de chantage sur ce sujet, ni à son entrée au gouvernement, ni ces derniers jours", assure le député LREM Matthieu Orphelin, un proche.

Le candidat Emmanuel Macron avait, dès février 2017, annoncé au WWF son intention de lancer une médiation, se montrant plus ouvert qu'auparavant à une modernisation de l'actuel aéroport Nantes-Atlantique.

"Vous n'imaginez pas une seconde qu'avec Nicolas Hulot entré au gouvernement, Notre-Dame-des-Landes puisse se faire!", avait jugé Pascal Canfin, directeur du WWF, au lendemain de la nomination du ministre.

Agiter une menace de démission, "ce n'est pas ma conception de la démocratie", a récemment assuré le populaire ministre. "Je ne veux rien obtenir par le chantage. Ce ne serait pas sain, ni durable".

Depuis des années, l'écologiste écouté de tous les présidents depuis Jacques Chirac, répète qu'il aime être "le brise-glace". "Convaincre les acteurs de tous bords, aller repérer ceux qui sont le plus éloignés", écrit-il dans "Plus haut que mes rêves" (2013): "je me sens comme un +pollinisateur+".

Les pro-NDDL n'ont pas manqué de l'accuser d'ingérence pendant les six mois de médiation, du fait notamment de la présence d'un proche parmi les médiateurs. Nicolas Hulot s'en est vigoureusement défendu, louant la vocation de cette mission "d'étudier en toute indépendance" les alternatives, annonçant une décision "impartiale".

Depuis la publication mi-décembre du rapport jugeant "raisonnablement envisageables" les deux options (NNDL ou extension de Nantes-Atlantique), il est revenu dans le jeu discrètement, au côté d'autres ministres, recevant les élus avec Edouard Philippe chargé de conduire le dossier.

- Utile -

"NDDL n'est pas l'alpha et l'oméga pour l'environnement en France, mais de fait, ce dossier était devenu emblématique," souligne Matthieu Orphelin.

Cette victoire de taille consolera peut-être Nicolas Hulot d'autres déconvenues.

En octobre il avait fallu un dîner avec Emmanuel Macron pour rassurer cet "inquiet" - comme le qualifie le président.

Au chapitre de ses déceptions, le premier bilan des Etats généraux de l'alimentation, jugés insuffisamment tournés vers l'agriculture durable et de qualité, et dont il bouda la clôture. Ou la mise en oeuvre de l'accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

Mais parmi les avancées saluées par les défenseurs de l'environnement, la décision de la France, contre Bruxelles, de limiter à trois ans la réautorisation du glyphosate, ou encore d'interdire la recherche d'hydrocarbures.

Et des sujets de plus grande ampleur que NDDL l'attendent encore: feuille de route énergétique et le sort du nucléaire, réforme fiscale... ainsi que l'avenir de projets d'infrastructures, en "pause" pour raisons financières.

Face à cet agenda, le ministre, poussé en politique par "l'urgence de la situation (écologique) et l'inquiétude", s'est donné "un an" pour mesurer son utilité, avait-il dit en octobre.

Catégories: Actualités

JO-2018: les deux Corées ensemble pour le défilé des sportifs et l'équipe de hockey dames

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 15:00

Corée du Sud et du Nord sont d'accord pour ne former qu'une seule équipe féminine de hockey sur glace et défiler ensemble, sous une bannière favorable à leur réunification, lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang, a annoncé mercredi l'agence sud-coréenne Yonhap.

Par ailleurs, la délégation nord-coréenne devrait se composer de 550 personnes.

Ces décisions ont été prises par trois officiels de chaque pays lors d'une réunion de travail tenue à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu, dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule.

Une délégation nord-coréenne devrait visiter les installations olympiques la semaine prochaine dans la ville hôte des prochains Jeux (du 9 au 25 février) située à 80 km de la frontière inter-coréenne, tandis que des sportifs sud-coréens pourraient aller s'entraîner au Nord, dans la station de Masikryong.

La délégation nord-coréenne qui devrait compter 550 personnes - sportifs participant ou non, comme l'équipe de taekwondo, pom-pom girls, journalistes - se rendra à Pyeongchang par la route.

La Corée du Nord avait accepté la semaine dernière le principe d'envoyer des athlètes aux premiers Jeux d'hiver organisés par sa voisine du sud.

Le 10 janvier, la Corée du Sud avait proposé au Nord de faire défiler ensemble les deux délégations lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang ainsi que d'aligner une équipe féminine unie dans le tournoi de hockey sur glace, propositions donc acceptées.

Samedi prochain, des représentants des deux pays doivent se retrouver à Lausanne, au siège du Comité international olympique (CIO), pour discuter des modalités de leur participation et faire valider leur accord.

Les deux Corées, qui sont officiellement toujours en guerre, ont déjà défilé ensemble lors des cérémonies d'ouverture des JO en 2000 à Sydney, en 2004 à Athènes et en 2006 à Turin.

Elles n'ont en revanche jamais fourni d'équipe commune lors de jeux internationaux pluridisciplinaires mais ont en revanche formé une sélection avec des sportifs des deux pays en 1991 lors des Championnats du monde de tennis de table.

Le Nord avait boycotté les JO d'été de Séoul en 1988, seuls jeux Olympiques organisés jusque-là en Corée du Sud.

Catégories: Actualités

La militante palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison jusqu’à son procès

Agée de 16 ans et arrêtée en décembre à la suite d’une vidéo devenue virale la montrant frapper des soldats israéliens, elle pourrait rester en détention pendant des mois.
Catégories: Actualités

Le pape dédie une messe aux victimes de la dictature Pinochet

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 14:59

Le pape François, au c?ur du territoire des indigènes dans le sud du Chili, a dédié mercredi une messe aux victimes de la dictature d'Augusto Pinochet.

La messe est célébrée "sur cet aérodrome de Maquehue sur lequel eurent lieu de graves violations des droits de l'Homme", a précisé le pape argentin, ajoutant qu'elle était offerte "à tous ceux qui ont souffert et qui sont morts, et à ceux qui, chaque jour, portent sur les épaules le poids de nombreuses injustices".

Catégories: Actualités

Abandon de NDDL : un "déni de démocratie" pour la maire de Nantes

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 14:57

L'annonce de l'abandon du projet de transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes par le Premier ministre mercredi est un "déni de démocratie", a considéré la maire de Nantes Johanna Rolland, favorable au projet, lors d'une conférence de presse.

"Cette décision est un mauvais coup porté au Grand Ouest et pour nous une trahison, un déni de démocratie. Cette décision bafoue l?expression démocratique qui s?est exprimée le 26 juin 2016", lors d'une consultation locale, a-t-elle réagi. "L'Etat dit +votre vote ne compte pas+, cette décision affaiblit cet Etat de droit", a affirmé la maire socialiste.

Catégories: Actualités

Dans l'est de l'Ukraine, retour à "l'âge de pierre" sans réseau mobile

France 24 - L'info en continu - mer, 01/17/2018 - 14:53

Des dizaines de personnes battent la semelle pendant des heures par -7 degrés Celsius: à Donetsk, fief séparatiste de l'est de l'Ukraine, s'abonner à un réseau de téléphonie mobile relève du parcours du combattant.

Une panne a privé près de deux millions de personnes de leur accès au réseau du dernier opérateur ukrainien fonctionnant en zone rebelle. Les habitants doivent se rabattre sur des compagnies locales au fonctionnement aléatoire, se retrouvant coupés de leurs proches de l'autre côté de la ligne de front.

"C'est comme si on était de nouveau à l'âge de pierre", s'insurge Alexandre, un ingénieur de 28 ans, fatigué et énervé, le visage rougi par le froid.

Depuis sept heures du matin, il fait la queue sous la neige pour acheter un forfait téléphonique à l'opérateur séparatiste Fenix, à Donetsk, "capitale" de l'une des deux républiques rebelles autoproclamées dans l'est ukrainien.

Jusqu'à présent, il était abonné de Vodafone Ukraine, le dernier opérateur ukrainien qui fonctionnait encore en zone échappant au contrôle de Kiev. Mais ce dernier n'émet plus en territoire rebelle depuis le 11 janvier à cause de la rupture de plusieurs "câbles de fibre optique" dans une zone qui échappe au contrôle de Kiev et des rebelles séparatistes.

Cette panne affecte jusqu'à deux millions de personnes privées de téléphone et d'internet mobile, selon l'entreprise.

Le conflit armé opposant dans l'est de l'Ukraine depuis quatre ans les séparatistes prorusses et l'armée ukrainienne a fait plus de 10.000 morts et chassé plus de 1,5 million d'Ukrainiens de la zone de conflit.

Ceux qui sont restés demeurent isolés et désormais, une simple conversation téléphonique avec des proches vivant de l'autre côté de la ligne de front relève du défi.

Selon Vodafone Ukraine, les travaux nécessaires à la reprise du service ne prendraient que quelques heures mais "aucune date n'a été fixée" pour les lancer, a précisé à l'AFP une porte-parole, Viktoria Rouban.

La société s'est adressée aux autorités ukrainiennes et à la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération européenne (OSCE) déployée dans la zone de guerre.

Ces interlocuteurs sont eux-mêmes en contact avec les séparatistes de Donetsk et Lougansk pour assurer la sécurité des techniciens. Le groupe n'a pas tenu de discussions directes avec les séparatistes, selon Mme Rouban.

- Familles divisées -

Les séparatistes ont mis en cause les autorités ukrainiennes, accusant l'armée loyaliste d'avoir coupé le câble près d'Olenovka, une petite ville située à une quinzaine de kilomètres de Donetsk.

Privés du réseau mobile ukrainien, de nombreux habitants de l'est de l'Ukraine doivent opter pour l'un de deux opérateurs mobiles locaux lancés par les autorités séparatistes, dont Fenix.

Depuis jeudi dernier, cet opérateur local a ainsi gagné 80.000 abonnés, dont 30.000 lundi, selon les autorités séparatistes. Mais cet afflux d'abonnés semble provoquer des perturbations techniques.

"Plus il y a de personnes abonnées à Fenix, moins le réseau fonctionne correctement", déplore Viktoria, une étudiante à Donetsk, 19 ans, qui a passé plus de six heures pour s'abonner à l'opérateur local.

Les réseaux téléphoniques séparatistes permettent de téléphoner essentiellement au sein des deux républiques autoproclamées ou encore d'appeler, avec difficulté, des numéros russes.

Lundi, les autorités séparatistes de Donetsk ont annoncé que les abonnés de Fenix pouvaient désormais appeler les numéros ukrainiens. Une journaliste de l'AFP sur place a testé cette option, mais sur ses cinq tentatives, une seule a fonctionné, avec cependant beaucoup de friture sur la ligne.

"J'ai l'impression qu'on est coupé du monde", constate Viktoria. "Et cela a été fait à dessein."

Les personnes âgées et celles vivant dans de petites localités sont les plus durement frappées par l'isolement causé par cette panne.

"Avant, ma femme et moi, on appelait tous les jours nos parents à Donetsk. Maintenant on doit chercher d'autres moyens pour nous assurer qu'ils sont sains et saufs", soupire Danil, un informaticien, qui a déménagé de Donetsk à Kiev après le début des hostilités.

"Quand les gens habitent le même pays à 30 ou 40 kilomètres de distance et ne peuvent pas s'appeler, c'est complètement surréaliste", résume-t-il.

Catégories: Actualités

Ibrahim Mustafa Magu, le shérif anticorruption du Nigeria

Nommé par le président Buhari pour traquer les fonds publics détournés, cet ancien policier est aussi redouté que contesté dans son pays.
Catégories: Actualités

Reconnaître un chameau ou tracer l'heure : voici le questionnaire soumis à Trump

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 01/17/2018 - 14:47

Donald Trump a fait 30/30. Voici le questionnaire auquel il a été soumis pour le président américain pour détecter d'éventuels troubles cognitifs.
Dessiner l'heure sur une horloge, savoir nommer un chameau ou encore donner le point commun entre un train et un vélo : voici à quoi ressemblaient les épreuves auxquelles a... Lire la suite

Catégories: Actualités

"Ami-ami": une fois pour toutes, l'amitié homme-femme est-elle possible?

Le Huffington Post - mer, 01/17/2018 - 14:47

CINÉMA - C'est un éternel débat. Il y a ceux qui pensent que l'amitié homme-femme existe -vraiment- et ceux qui sont persuadés qu'entre deux personnes hétérosexuelles de sexe opposé, l'attirance charnelle est inévitable.

Avec son film "Ami-Ami", en salle ce mercredi 17 janvier, Victor Saint Macary relance ce débat vieux comme le monde en mettant en scène Vincent, un parisien fraîchement célibataire. Déprimé par sa dernière rupture, il décide d'emménager avec sa meilleure amie, Nefeli.

"À 25 ans, j'ai vécu en colocation avec une fille qui s'avérait être ma meilleure amie. Autour de nous, les gens avaient du mal à croire à cette amitié sans ambiguïté", explique Victor Saint Macary, le réalisateur. Voilà le point de départ d'"Ami-Ami". Vincent et Nefeli vivent ensemble, "bouffent ensemble", s'appellent toute la journée, rient, pleurent... Bref, ils s'aiment, mais comme des amis.

Tout ce petit bonheur reste sans nuage jusqu'à ce que Vincent rencontre Julie (grâce à Nefeli). Curieusement, le personnage interprété par William Lebghil décide de cacher cette relation naissante à son amie. La suspicion et la jalousie grandissent peu à peu entre les deux inséparables, fragilisant peu à peu leur amitié.

Face aux sceptiques qui ne croient pas que l'amitié entre deux personnes de sexe opposé puisse exister, Le HuffPost a choisi de clarifier la situation une fois pour toutes: Peut-on être dans une amitié homme-femme sans coucher ensemble?

"L'être humain est d'une nature profondément sexuelle"

C'est une question dans l'ère du temps. D'après la psychothérapeute Karine Grandval, la notion d'amitié entre deux personnes de sexe opposé serait assez récente: "Il y a encore une cinquantaine d'années, il n'y avait pas encore de place pour l'amitié homme-femme parce qu'ils n'avaient pas l'occasion de se côtoyer, les écoles n'étaient pas mixtes et les femmes ne travaillaient pas. C'est donc un phénomène assez récent", racontait la psychologue le 30 juillet dernier dans une tribune du HuffPost.

Évidemment, plusieurs écoles existent. Beaucoup se méfient de l'amitié mixte car elle peut faire peur: quelle est la limite entre l'amitié et l'amour? Margot Bancilhon, qui campe le personnage de Nefeli, l'exprime très bien. Elle, qui admet avoir eu des amis garçons avec lesquels il n'y a jamais eu d'ambiguïté, le concède: "Tout le monde dans sa vie a pu déjà se demander une fois, en étant dans une relation amicale avec quelqu'un: "C'est tellement fort... Est-ce qu'au fond ce ne serait pas de l'amour? Est-ce que je ne la désire pas?"

Le psychologue Samuel Dock estime que ces interrogations sont légitimes: "Dans le mesure où tout est pulsion, des choses peuvent nous traverser l'esprit à un moment. Ce n'est pas pour autant qu'elles vont s'incarner ou passer dans le registre du fantasme. L'être humain est d'une nature profondément sexuelle et il est normal donc que parfois, certaines questions autour de la sexualité et de son rapport à l'autre lui traverse l'esprit."

"Ça fait aussi partie de la relation amicale et ça n'est pas forcément grave."

Pour la sexologue et thérapeute de couple Claire Alquier, une amitié n'est pas figée. L'ambiguïté peut naître. Dans une relation amicale qui dure pendant plusieurs années, l'affection que l'on ressent pour l'autre évolue au fur et à mesure: "On peut tout à fait considérer que, dans une histoire d'amitié, il puisse arriver, à un moment de leurs vies, pas forcément au même moment, mais qu'il y ait une attirance sexuelle et/ou sentimentale pour l'autre. Pour moi, ça fait aussi partie de la relation amicale et ça n'est pas forcément grave."

Dans le film, c'est la naissance de la romance entre Julie (Camille Razat) et Vincent qui vient fragiliser la stabilité entre le jeune homme et sa colocataire. Pour Claire Alquier, le danger est la trop grande intimité qui existe entre le personnage principal et Nefeli: "Vincent, dans le film, cache ses deux relations, l'une d'amitié et l'autre d'amour, aux deux femmes qui partagent sa vie. Je crois qu'il projette que l'une n'acceptera pas l'autre et inversement parce qu'il a une relation très intime avec sa colocataire Néféli."

"La relation peut basculer. Le fait qu'une troisième personne intervienne dans une relation amicale forte, ça peut être compliqué. C'est le danger de la trop grande intimité qui peut perturber l'équilibre entre les deux personnes. Il y a aussi le danger de la perte de l'exclusivité que l'on a et la tierce personne peut bouleverser cet équilibre-là et pourquoi pas réveiller des enjeux qui n'étaient pas dit ou assumé, peut-être inconscient et qui va totalement changer la situation entre deux amis."

Les hommes, plus sceptiques sur la question?

La conception de l'amitié homme-femme pourrait aussi dépendre du genre. Selon le psychologue Samuel Dock, interrogé par LeHuffPost, les hommes pourraient avoir tendance à être plus sceptiques que les femmes sur l'existence d'une telle amitié: "Je pense que c'est notamment dû au rapport à la sexualité des femmes et des hommes. C'est une vaste question qui renvoie à la construction sexuelle de chacun, en fonction de son genre. Peut-être que les femmes sont plus apaisées par rapport à la question de la sexualité que les hommes."

Tous les spécialistes interrogés par le HuffPost sont néanmoins formels: l'amitié entre un homme et une femme existe. Vous pouvez donc être ami avec quelqu'un du sexe opposé au vôtre sans pour autant vouloir coucher avec.

Et même si, pendant cette amitié, des rapports sexuels interviennent, ce n'est pas un drame. William Lebghil, qui interprète Vincent dans "Ami-ami", le dit très bien lui-même, un couple, "est-ce que ce ne serait pas deux meilleurs potes qui couchent ensemble?".

Selon la sexologue Claire Alquier, "les relations sexuelles sont possibles entre amis, tant que les choses sont claires entre les deux personnes. Mais il est vrai que la relation sexuelle ou sentimentale peut être fatale à l'amitié, si l'un attend plus que l'autre". Car là est la véritable problème: la souffrance que peut éprouver l'un des deux amis, qui commence à éprouver des sentiments amoureux pour l'autre. Dès lors, les attentes évoluent et l'aspect unilatéral de l'amour à sens unique tourmente l'un des amis qui, pour préserver sa relation amicale, risque de cacher ses sentiments.

Lire aussi :

L'amitié homme-femme est-elle possible?

La "friend zone" a enfin son logo

Vianney a fait une blague cruelle à son coloc

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Catégories: Actualités

Girondins : l'attitude des Brésiliens sur les réseaux sociaux irrite le club et les supporters

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 01/17/2018 - 14:45

Une vidéo publiée sur Instagram par la compagne de Jonathan Cafu montre les trois Brésiliens de Bordeaux très joyeux après la défaite contre Caen (0-2). Ils ont été convoqués par le club.
C’est une courte vidéo de 15 secondes, publiée sur le compte Instagram de la compagne de Jonathan Cafu. On y voit l’ailier... Lire la suite

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités