Actualité

Le gouvernement veut supprimer 200 millions d'euros de petites taxes

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 6 heures 41 min

Selon un moratoire décidé en Conseil des ministres, toute nouvelle taxe qui n'engrangera pas au moins 150 millions d'euros de recettes ne pourra pas voir le jour.
Le gouvernement souhaite supprimer pour quelque 200 millions d'euros de taxes à faible rendement dans le cadre du budget 2019, a annoncé mercredi le ministre des... Lire la suite

Catégories: Actualités

Carrefour s’allie avec Système U sur les achats

Un nouveau regroupement dans la distribution après l’alliance Casino-Auchan.
Catégories: Actualités

Les explications de Nicolas Vescovacci, co-auteur de "Vincent tout puissant", sur l'empire de Vincent Bolloré

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 43 min
Vincent Bolloré a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption visant l'obtention de concessions au Togo et en Guinée. Le groupe Bolloré, dont il est le PDG, est présent dans 46 pays du continent.
Catégories: Actualités

«L’accord de Paris n’est pas négociable», affirme Brune Poirson

ladepeche.fr - il y a 6 heures 44 min
Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique, était l’invitée de Territoires d’Infos ce mercredi, la matinale de Public Sénat présentée par Cyril Viguier. Interrogée sur l’accord de Paris, elle estime que la France est loin de tenir ses engagements.Les pays européens ne sont pas les meilleurs élèves de cet accord, et on constate un retard par rapport aux objectifs inscrits dans le texte. Brune Poirson,...
Catégories: Actualités

La Bourse de Paris en recul pour démarrer une séance riche en publications (-0,28%)

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 45 min

La Bourse de Paris évoluait en baisse mercredi matin (-0,28%), prudente après un fort repli de Wall Street la veille, pour une séance animée par une salve de résultats d'entreprises.

A 09H20 (07H20 GMT), l'indice CAC 40 cédait 15,47 points à 5.428,69 points. La veille, l'indice avait fini en légère hausse de 0,10% à 5.444,16 points.

La cote parisienne suivait la tendance morose imprimée par la Bourse de New York mardi. Malgré de bons résultats, Alphabet (Google) a notamment lourdement chuté hier à New York, pesant sur l'indice à dominante technologique du Nasdaq.

En outre, le taux d'emprunt à dix ans des Etats-Unis a dépassé en séance, mardi, le seuil des 3%, un niveau estimé critique par nombre d'analystes.

"Des anticipations de taux d'intérêts plus élevés signifient des coûts d'emprunts plus élevés pour les entreprises, rendant l'investissement plus cher. Il y a aussi des inquiétudes sur le fait que la Réserve fédérale américaine pourrait relever ses taux plus rapidement, voire trop rapidement, ce qui pourrait freiner la croissance économique", commente dans une note Jasper Lawler, un analyste de London Capital Group.

Sur le marché obligataire, "la tendance haussière ne fait que se poursuivre, ce qui attire l'attention car des niveaux symboliques sont atteints", notent de leur côté les analystes d'Aurel BGC.

Les investisseurs resteront donc attentifs à l'évolution du marché obligataire souverain, mais aussi aux cours du pétrole, facteur potentiel d'inflation. Les cours de l'or noir reculaient toutefois mercredi matin en Asie, après que les présidents américain et français Donald Trump et Emmanuel Macron ont évoqué un éventuel nouvel accord avec l'Iran, suscitant un espoir d'apaisement des tensions au Proche-Orient.

Du côté des indicateurs, l'agenda était relativement pauvre, hormis le moral des ménages français en légère hausse, et surtout les stocks hebdomadaires de pétrole outre-Atlantique attendus dans l'après-midi.

- Kering en forte hausse -

Kering était dopé de 6,16% à 465,20 euros par un chiffre d'affaires en forte hausse au cours du premier trimestre, grâce à Gucci qui enregistre de bonnes performances notamment aux Etats-Unis.

Atos bénéficiait (+0,51% à 109,25 euros) d'un chiffre d'affaires de 2,945 milliards d'euros, en hausse de 2% à périmètre et taux de change constants au premier trimestre 2018.

STMicroelectronics était soutenu (+3,31% à 18,24 euros) par un chiffre d'affaires de 2,23 milliards de dollars au premier trimestre, en hausse de 22,2% sur un an.

Air Liquide était pénalisé (-1,08% à 104,85 euros) par un chiffre d'affaires en baisse de 3,2% pour le premier trimestre, à 5 milliards d'euros.

Bic prenait 3,58% à 82,50 euros. La société a certes publié un bénéfice net en baisse de 1,9% au premier trimestre, à 48,6 millions d'euros, mais il a maintenu ses objectifs annuels.

Tarkett chutait (-12,97% à 21,88 euros) après avoir vu son chiffre d'affaires reculer de 7,2% sur un an au premier trimestre, pénalisé principalement par un effet de changes négatif.

SoLocal Group chutait de 14,29% à 1,01 euro après avoir vu son chiffre d'affaires se replier de 4% au premier trimestre 2018.

Dassault Systèmes reculait (-3,13% à 105,30 euros) malgré un bénéfice en hausse de 12% sur le premier trimestre à 152,2 millions d'euros et la confirmation de ses objectifs pour l'exercice en cours.

Dassault Aviation était, lui, aidé (+2,42% à 1.695 euros) par un relèvement de sa recommandation à "conserver" par Berenberg.

Latécoère était en baisse (-1,35% à 5,12 euros), après un chiffre d'affaires en recul de 10,5% à 156,3 millions d'euros au premier trimestre, mais a confirmé mardi son objectif de croissance organique en 2018.

April montait de 1,35% à 15,05 euros grâce à la confirmation de ses prévisions après l'annonce d'une progression de 5,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Catégories: Actualités

Affaire Grégory : Murielle Bolle autorisée à rentrer chez elle

Les avocats de Mme Bolle avaient plaidé la levée ou, à défaut, la modification du strict contrôle judiciaire auquel leur cliente est soumise depuis le début du mois d’août.
Catégories: Actualités

Aux Philippines, Duterte fait fermer un paradis touristique devenu un « cloaque »

Le président, qui a pris cette décision coûteuse pour l’économie de son pays sur la recommandation de plusieurs agences gouvernementales, a déployé 600 policiers pour faire évacuer l’île de Boracay.
Catégories: Actualités

Vos nouveaux rendez-vous avec l’info et la rédaction de "Sud Ouest"

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 6 heures 50 min

« Sud Ouest » poursuit sa transformation avec un nouveau site et une nouvelle application.
Toujours penser au lecteur d’abord. C’est le credo de « Sud Ouest » depuis son origine. Peu importe le support, papier ou écran. Comme tous les autres médias, « Sud Ouest » est engagé depuis plusieurs années dans une mutation vitale :... Lire la suite

Catégories: Actualités

Avec cette photo de Trump et Macron, l'opposition a trouvé l'occasion idéale pour dénoncer "l'alignement" de la France

Le Huffington Post - il y a 6 heures 50 min
Avec cette photo de Trump et Macron, l'opposition a trouvé l'occasion idéale pour dénoncer "l'alignement" de la France
Catégories: Actualités

Édouard Philippe invité d'Europe 1 jeudi matin

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 54 min

Le Premier ministre Édouard Philippe sera l'invité d'Europe 1 jeudi matin, "à quelques jours du premier anniversaire du quinquennat d'Emmanuel Macron", a annoncé la radio mercredi dans un communiqué.

"Réforme de la SNCF, occupation des universités, évacuation de Notre-Dame-des-Landes, chômage et antisémitisme... Il sera interrogé sur le bilan de l'action de son gouvernement et sur les grands chantiers à venir", a précisé Europe 1.

Le Premier ministre reçoit mercredi à 17H00 la préfète de Loire-Atlantique, le directeur général de la gendarmerie nationale ainsi que plusieurs ministres, dont Gérard Collomb, pour "faire un point sur le processus de retour à l'État de droit" à Notre-Dame-des-Landes.

En fin de matinée mercredi, Édouard Philippe a également prévu de s'entretenir avec le bureau de la Conférence des présidents d'université, alors que des mouvements d'occupation de locaux universitaires se poursuivent dans le pays, ponctués d'opérations d'évacuation par les forces de l'ordre.

C'est également ce mercredi que sont attendus les premiers chiffres de 2018 de Pôle emploi sur le chômage.

Catégories: Actualités

L'Australie et ses alliés célèbrent les 100 ans de la bataille de Villers-Bretonneux

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 57 min

Plusieurs milliers d'Australiens se sont rassemblés dans la nuit de mardi à mercredi dans le nord de la France, pour célébrer à l'aube le centenaire de la victoire de Villers-Bretonneux, qui empêcha les Allemands de progresser vers l'Ouest.

C'est au "point du jour" le 25 avril 1918 que les soldats australiens, aidés par quelques unités britanniques, percèrent les lignes allemandes de la petite ville de 4.000 habitants, trois ans après une offensive ratée en Turquie - également à l'aube -, d'où la cérémonie organisée ce mercredi très tôt, à laquelle assistaient 8.000 personnes.

Même les choristes portaient les médailles de leurs ancêtres à cette commémoration, organisée au Mémorial australien de la Grande Guerre à Fouilloy, dans la Somme (nord), sur les lieux de la bataille, en présence des Premiers ministres français et australiens, ainsi que du prince Charles, représentant la couronne britannique.

Sur les murs du Mémorial, éclairés de bleu puis de jaune au lever du jour, sont inscrits 11.000 noms d'Australiens disparus dans le conflit. Il jouxte un cimetière militaire où reposent 2.000 autres combattants.

Gay Donovan, une Australienne de 65 ans mariée à un Britannique, est venue saluer la mémoire de son arrière grand-oncle James Black, mort à cette bataille il y a 100 ans après avoir fait de la prison dans son pays: "Son nom est sur le mur, mais on n'a jamais retrouvé son corps".

Les corps n'ont d'ailleurs pas été rapatriés en Australie, rappelle l'administrateur du musée franco-australien, Yves Taté, qui met de ce fait un point d'honneur à accueillir les familles venues "concrétiser leur devoir de mémoire".

- Au Sahel et en Syrie -

Le Premier ministre français Edouard Philippe a exprimé sa "ferme volonté de faire vivre" la mémoire de cette guerre, depuis la mort du dernier survivant français en 2008, et a salué le rôle des Australiens pour qui "la distance ne justifiait pas l'indifférence au sort du monde".

Il a rendu hommage aux soldats qui, aujourd'hui encore, "risquent leur vie au Sahel, en Syrie, au Moyen-Orient et ailleurs pour protéger la nôtre". "Oui, il faut parfois mourir loin de chez soi pour honorer et défendre son pays".

"N'oublions jamais l'Australie", a déclaré en français son homologue australien Malcolm Turnbull, dont l'épouse a perdu un grand-oncle, tué à 26 ans par un obus. "Nous sommes des camarades, des frères d'armes comme (...) aujourd'hui pour la cause de la liberté", a-t-il lancé.

Le prince Charles a rappelé le "coûteux sacrifice" des soldats australiens qui étaient "tous volontaires".

Monique et Yves Degremont, retraités, sont venus de Lille (nord) pour remercier les Australiens, car "s'ils n'avaient pas été là, cela aurait peut-être changé le cours des choses".

La veille, MM. Philippe et Turnbull ont inauguré le centre Sir John Monash, en hommage au général australien qui mena les opérations dans cette région. Ce musée raconte la vie de ces jeunes soldats, les "diggers".

- Emergence d'une nation -

Avant Villers-Bretonneux, les Australiens étaient intervenus avec les Néo-Zélandais à Gallipoli en Turquie, le 25 avril 1915. La défaite fut considérée comme un "baptême du feu" pour l'armée australienne.

Trois ans plus tard, jour pour jour, les Australiens reprirent Villers-Bretonneux, une victoire qui arrêta la progression des Allemands vers la ville d'Amiens, noeud logistique important pour les Alliés.

Ces deux opérations extérieures marqueront l'émergence de l'Australie en tant que nation, indépendante de l'Empire britannique depuis 1901.

Chaque 25 avril depuis, Australiens et Néo-Zélandais honorent leurs soldats de la Première Guerre mondiale lors de l'Anzac Day (Australia and New Zealand Army Corps).

Les Allemands, qui avaient lancé une grande offensive vers l'ouest, prirent Villers-Bretonneux le 24 avril. Mais dans la soirée les Australiens aidés par des Britanniques lanceront une contre-attaque en les encerclant par le Sud, puis le Nord.

Les combats furent rudes car les Allemands avaient positionné beaucoup d'hommes et de mitrailleuses dans un bois tout près. Quelque 2.400 Australiens périrent dans la bataille.

Au total, environ 46.000 sont morts et 130.000 ont été blessés sur le front occidental de la Grande Guerre, sur les 295.000 qui ont combattu de mars 1916 à novembre 1918. L'Australie comptait à l'époque 5 millions d'habitants.

Catégories: Actualités

Arménie : nouvelles manifestations à l'appel de l'opposant Nikol Pachinian

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 59 min
Des milliers de personnes se sont réunies mercredi sur la place de la République, au cœur d'Erevan, haut lieu de la contestation anti-Sarkissian dans la capitale arménienne, en scandant "Nikol, notre Premier ministre !".
Catégories: Actualités

La Macédoine doit intégrer l'Union européenne, mais malgré ses efforts, voici pourquoi ce sera compliqué

Le Huffington Post - il y a 7 heures 45 sec
La Macédoine doit intégrer l'Union européenne, mais malgré ses efforts, voici pourquoi ce sera compliqué
Catégories: Actualités

58% des Français se considèrent féministes, un chiffre en constante augmentation depuis 2014

Le Huffington Post - il y a 7 heures 45 sec
58% des Français se considèrent féministes, un chiffre en constante augmentation depuis 2014
Catégories: Actualités

Soupçons de corruption en Afrique: la garde à vue de Vincent Bolloré prolongée

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 49 sec

La garde à vue de l'homme d'affaires Vincent Bolloré, entamée mardi, a été prolongée dans l'enquête sur les soupçons de corruption entourant l'obtention par son groupe de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Outre l'industriel et milliardaire de 66 ans, deux cadres de son groupe sont aussi entendus depuis mardi dans les locaux de la police anticorruption à Nanterre: le responsable du pôle international de Havas, Jean-Philippe Dorent, et Gilles Alix, directeur général du groupe Bolloré.

Francis Perez, président du groupe Pefaco, société spécialisée dans l'hôtellerie et les jeux et très implantée en Afrique, est également en garde à vue depuis mardi, selon la source judiciaire.

Des juges d'instruction tentent de déterminer si le groupe Bolloré a utilisé les activités de conseil politique de sa filiale Havas pour se voir attribuer la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, en Guinée, via une autre de ses filiales, Bolloré Africa Logistics, anciennement appelée SDV.

Dans un communiqué, le groupe Bolloré a "formellement" démenti mardi avoir commis des irrégularités en Afrique.

Au coeur de l'enquête, initiée notamment par les plaintes d'un ancien associé franco-espagnol de Bolloré, Jacques Dupuydauby, se trouvent les conseils prodigués en 2010 par Havas lors des campagnes présidentielles victorieuses d'Alpha Condé en Guinée et de Faure Gnassingbé au Togo. Tous deux avaient eu recours aux activités de conseil d'Havas, pilotées par Jean-Philippe Dorent.

C'est en enquêtant sur les relations de Francis Perez que les enquêteurs ont été amenés à se pencher sur les activités africaines de Vincent Bolloré. Francis Perez comptait notamment parmi ses relations M. Dorent.

Catégories: Actualités

L’Iran rejette toute renégociation de l’accord sur le nucléaire

Le ministre iranien des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, menace de reprendre l’enrichissement de l’uranium en cas de sortie des Américains de l’accord.
Catégories: Actualités

Evacuation de Tolbiac : un témoin avoue avoir menti au sujet d'un blessé grave

ladepeche.fr - il y a 7 heures 5 min
Depuis plusieurs jours, une rumeur affirmait que durant l’évacuation de l’université de Tolbiac, un étudiant avait chuté et serait tombé dans le coma. L’un des trois témoins principaux cités par les médias ayant accrédité cette rumeur a avoué avoir menti. Malgré les démentis de la préfecture et des hôpitaux, la rumeur continuait à circuler sur les réseaux sociaux. Elle soutenait qu’un étudiant avait été gravement blessé à la tête après une...
Catégories: Actualités

NDDL: Philippe reçoit la préfète, le patron de la gendarmerie et 5 ministres

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 6 min

Édouard Philippe doit recevoir ce mercredi à 17H00 la préfète de Loire-Atlantique, le directeur général de la gendarmerie nationale ainsi que plusieurs ministres, dont Gérard Collomb, pour "faire un point sur le processus de retour à l'Etat de droit" à Notre-Dame-des-Landes, a indiqué Matignon.

La réunion intervient deux semaines après le début des opérations sur le site de 1.650 hectares, qui mobilisent 2.500 gendarmes mobiles et ont conduit dans les premiers jours à la destruction de 29 squats sur 97 habitats recensés par les autorités.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès de M. Hulot, doivent participer à la réunion, aux côtés du ministre de l'Intérieur, de la préfète Nicole Klein et de Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale.

Il s'agit de "faire un point sur les projets d'installation déposés et la poursuite du processus de retour à l'État de droit à Notre-Dame-des-Landes", a indiqué Matignon.

Mardi, l'État a officialisé les régularisations de quatre agriculteurs "historiques", à travers la signature de baux précaires, "nouvelle avancée vers le retour à l'État de droit", a estimé la préfète de Loire-Atlantique.

La réunion doit notamment aborder la suite à donner aux opérations d'expulsions des zadistes ne souhaitant pas se régulariser.

"On me demandera comment je vois les choses, mais c'est le gouvernement qui tranchera", avait expliqué mardi la représentante de l'État, en rappelant "l'engagement" pris de "mettre fin aux occupations illégales".

"La ligne, elle est constante, ceux qui ont un projet agricole, qui ont respecté l'État républicain, qui se sont intégrés dans le cadre que l'État a proposé (...), ceux-là ont leur place, les autres n'ont pas leur place et ils seront évacués", avait encore rappelé mardi matin le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Avec la signature de conventions d'occupation précaire (COP) pour les quatre agriculteurs "historiques" courant jusqu'à fin 2018 et portant sur une surface d'environ 300 hectares, plus de 900 hectares de terres font désormais l'objet d'une exploitation dans un cadre légal, 600 autres faisant déjà l'objet d'une COP avec des paysans n'habitant pas la ZAD.

Restent 270 hectares de parcelles qui doivent être attribuées. C'est dans ce périmètre que les zadistes ont déposé des projets.

Les forces de l'ordre "resteront sur place le temps nécessaire", avait encore indiqué la préfète, pour empêcher toute reconstruction d'habitats détruits et assurer la circulation sur les routes traversant la zone, toujours pas rouvertes.

Catégories: Actualités

Soudan : des demandeurs d'asile torturés dans leur pays après avoir été expulsés par la France

ladepeche.fr - il y a 7 heures 6 min
Une enquête du New York Times a révélé, dimanche 22 avril, que des demandeurs d'asile soudanais renvoyés par la France, l'Italie et la Belgique, ont été battus et torturés à leur retour dans leur pays d'origine, le Soudan. En Belgique, l’affaire fait scandale. En France, elle est presque passée inaperçue. Dans une enquête, publiée dimanche 22 avril, le New York Times révèle que des demandeurs d'asile soudanais renvoyés par la France,...
Catégories: Actualités

Édouard Philippe invité d'Europe 1 jeudi matin

LCP Assemblée nationale - il y a 7 heures 8 min

Le Premier ministre Édouard Philippe sera l'invité d'Europe 1 jeudi matin, "à quelques jours du premier anniversaire du quinquennat d'Emmanuel Macron", a annoncé la radio mercredi dans un communiqué.

"Réforme de la SNCF, occupation des universités, évacuation de Notre-Dame-des-Landes, chômage et antisémitisme... Il sera interrogé sur le bilan de l'action de son gouvernement et sur les grands chantiers à venir", a précisé Europe 1.

Le Premier ministre reçoit mercredi à 17H00 la préfète de Loire-Atlantique, le directeur général de la gendarmerie nationale ainsi que plusieurs ministres, dont Gérard Collomb, pour "faire un point sur le processus de retour à l'État de droit" à Notre-Dame-des-Landes.

En fin de matinée mercredi, Édouard Philippe a également prévu de s'entretenir avec le bureau de la Conférence des présidents d'université, alors que des mouvements d'occupation de locaux universitaires se poursuivent dans le pays, ponctués d'opérations d'évacuation par les forces de l'ordre.

C'est également ce mercredi que sont attendus les premiers chiffres de 2018 de Pôle emploi sur le chômage.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités