France 24 - L'info en continu

S'abonner à flux France 24 - L'info en continu France 24 - L'info en continu
Mis à jour : il y a 21 min 48 sec

Amical: fin de séries pour les Bleues, giflées par l'Allemagne 4-0

ven, 11/24/2017 - 19:15

L'équipe de France féminine n'a pas pesé lourd vendredi en match amical à Bielefeld contre l'Allemagne, qui a brutalement interrompu la série de victoires des Bleues de Corinne Diacre d'un cinglant 4-0.

Les Françaises n'avaient plus encaissé quatre buts depuis 2012 (2-4 contre les Etats-Unis aux JO de Londres), et n'avait plus perdu par quatre buts d'écart depuis l'Euro-2009, contre... l'Allemagne (5-1).

Popp (21e et 41e) et Huth (39e et 53e) ont chacune réussi un doublé. Côté français, Le Sommer s'est montrée la plus active en attaque, mais a tiré un penalty hors du cadre à la 84e minute, manquant l'occasion de sauver l'honneur.

Incapables de développer du jeu offensif pendant presque une heure, faute de vitesse et d'inspiration, les Bleues ont un peu sorti la tête de l'eau dans la dernière demi-heure, Le Sommer obligeant notamment de la tête la gardienne allemande Schult à une belle parade à la 70e minute.

"L'Allemagne est une équipe en reconstruction", avait dit la sélectionneuse Corinne Diacre avant le match, pointant les résultats un peu décevants de la Mannschaft ces derniers mois.

La France, qui prépare "son" Mondial 2019, est également en construction, mais entre les deux formations, la différence a rapidement sauté aux yeux: rigoureuses et efficaces, mais sévèrement critiquées récemment, les Allemandes disputaient bien plus qu'un match amical. Leur sélectionneuse Steffi Jones était sur la sellette et une défaite aurait pu lui coûter son poste.

Les Françaises ont été bousculées dès les premières minutes. L'attaquante allemande Alexandra Popp a fait parler deux fois sa puissance physique. En marquant elle-même d'une tête en extension dès la 21e minute à la reprise d'un coup franc. Puis en offrant le deuxième but également de la tête à Huth. (2-0, 39e).

Deux minutes plus tard, Popp récidivait (3-0, 41e). La messe était dite.

Le timide réveil des coéquipières de la capitaine Henry en fin de match ne changeait rien, et Huth ajoutait un superbe quatrième but d'un tir lointain juste sous la barre, profitant d'une position un peu trop avancée de la gardienne Gérard (4-0, 53e).

Catégories: Actualités

Le torero miraculé espagnol Padilla annonce sa retraite des arènes

ven, 11/24/2017 - 19:10

Le célèbre torero espagnol Juan José Padilla, qui avait perdu la vision d'un oeil il y a cinq ans après avoir été encorné par un taureau, a annoncé vendredi qu'il prendrait sa retraite en 2018.

L'Andalou de 44 ans a expliqué devant la presse à Séville qu'il utiliserait "la prochaine saison pour faire ses adieux".

Fidèle à son style - favoris, bandeau noir sur l'oeil gauche et veste colorée - Padilla est apparu ému quand il a dit: "Je m'en vais avec l'émotion et le plaisir d'avoir obtenu bien plus que ce dont j'avais pu rêver".

Il avait été consacré matador - lors de la cérémonie dite de l'alternative - le 18 juin 1994 dans sa ville natale de Jerez de la Frontera.

Surnommé "le "gladiateur", il avait longtemps affronté les taureaux les plus périlleux, ce qui lui avait valu maintes blessures.

Le 7 octobre 2011, à Saragosse dans le nord-est de l'Espagne, il avait été grièvement encorné au visage, ce qui lui avait fait perdre la vision de l'oeil gauche.

Mais à sa sortie de l'hôpital, Padilla avait promis de retrouver très vite ses habits de torero.

Après un long travail de rééducation, il avait tenu parole et triomphé à nouveau dans les arènes.

Cela avait fait de lui "un Superman, d'un courage hors du commun", a estimé vendredi le quotidien espagnol El Pais, soulignant qu'il avait été "reconnu comme un des grands" et "un héros".

En septembre 2017, le torero a cependant suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux pour s'être exhibé avec le drapeau de la dictature de Franco (1939-1975) sur les épaules, à l'issue d'une corrida en Andalousie.

Il avait cependant assuré ne pas s'être rendu compte que ce drapeau était franquiste, en se disant "fier d'être torero et espagnol mais nostalgique de rien et encore moins provocateur".

Catégories: Actualités

"Réveillons-nous!" : un collectif de jeunes socialistes plaide pour un PS "du XXIe siècle"

ven, 11/24/2017 - 19:06

Un collectif de jeunes socialistes ayant "en commun le fait de ne pas se résigner au déclassement du PS" estime dans une tribune publiée vendredi que le parti socialiste "n'a jamais été autant d'actualité" et formule plusieurs propositions de changement.

"Le Parti socialiste, de la base militante à Solférino, dans l'ensemble de ses fédérations, produit encore de la réflexion, ou du moins est encore un creuset d'idées", jugent ces jeunes socialistes du collectif "En commun" dans une tribune publiée dans Le Monde et intitulée: "Socialistes: réveillons-nous!".

Regrettant les "dysfonctionnements" faisant que "(parfois) des propositions qui font consensus au PS n'émergent pas, tandis que des positions extrêmement minoritaires peuvent se traduire en loi, sur un sujet aussi fondamental que le travail ou les libertés publiques", ils protestent contre l'idée des "prétendues +gauches irréconciliables+" selon eux alimentée par des "postures" elles-mêmes liées au système des primaires.

A ce titre, les signataires, dont Willy Bourgeois, conseiller régional délégué en Bourgogne-Franche-Comté, Nicolas Brien, premier fédéral de l'Allier, et Gabrielle Siry, secrétaire nationale à l?Économie du PS, rappellent ne pas avoir tous soutenu le même candidat lors de la primaire socialiste qui a désigné Benoît Hamon candidat à la présidentielle.

"Nous ne raisonnons pas en termes de +parts de marché+ à occuper au sein du parti ou à gauche, nous constatons que nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes analyses sur la réalité du XXIe siècle et le fonctionnement inadapté du Parti socialiste à celle-ci", expliquent-ils.

Pour soutenir leur démarche, ils demandent une "réorganisation" du parti "plus horizontale", et développent des propositions qu'ils estiment centrales "pour un parti social-démocrate du XXIe siècle".

Parmi ces propositions figurent l'idée que socialisme et écologie sont "indissociables", que "protection sociale et réduction des inégalités (sont) au c?ur du projet de la gauche", ou encore que le PS a "le devoir de rassembler ce qui est épars, autour d'une pierre d'angle: recréer des +communs+" face à mondialisation.

Ils plaident également pour une "Union européenne forte" mais sur laquelle il faut pouvoir "porter un jugement critique", en particulier pour ce qui concerne les "politiques économiques néolibérales".

Catégories: Actualités

Galderma: la direction de Nestlé France reçue prochainement à Bercy

ven, 11/24/2017 - 19:00

Le ministère de l'Economie a reçu vendredi des représentants syndicaux du laboratoire Galderma à Nice, que son propriétaire Nestlé veut fermer en 2018, et entend recevoir prochainement la direction du groupe, a indiqué Bercy.

Le ministère souhaite que "chacun soit traité convenablement et que chacun prenne ses responsabilités", et "regrette" la décision de fermeture du site, a-t-il précisé à l'AFP à l'issue de la rencontre.

Le ministère "souhaite rencontrer dans les prochains jours" les représentants de Nestlé France, a-t-il ajouté sans préciser de date.

Le groupe justifie la restructuration de sa filiale, implantée à Sophia Antipolis depuis 1981, par des raisons stratégiques: Galderma produit des crèmes, alors qu'il veut développer des soins de la peau par injection ou voie orale.

Ce centre de recherche en dermatologie emploie 550 personnes. Le gouvernement a annoncé mi-novembre la nomination d'un "délégué interministériel aux restructurations" dont le dossier prioritaire est celui de ce laboratoire.

Nestlé Skin Health/Galderma avait indiqué en octobre qu'il négociait un plan de départs volontaires pour 300 personnes, espérant reclasser 100 personnes de Sophia-Antipolis dans le canton de Vaud, en Suisse.

Catégories: Actualités

Remaniement en France : Griveaux nommé porte-parole, Castaner reste au gouvernement

ven, 11/24/2017 - 18:50
Emmanuel Macron a procédé à un mini-remaniement ministériel. Christophe Castaner reste secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement malgré son élection à la tête de La République en marche. Benjamin Griveaux devient porte-parole.
Catégories: Actualités

Pyongyang remplace ses garde-frontières après la fuite d'un soldat

ven, 11/24/2017 - 18:41
Pyongyang vient de remplacer les gardes qui étaient postés à la frontière avec le Sud après la fuite d'un de ses soldats le 13 novembre dernier.
Catégories: Actualités

Villiers-le-Bel: dix ans après les émeutes, "il y a autant de difficultés"

ven, 11/24/2017 - 18:40

Dix ans après les émeutes de Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), la situation sociale des habitants ne s'est pas améliorée, "malgré tout ce qui a été fait" pour rénover les quartiers et rapprocher la police de la population, estime le maire (DVG) depuis 2012, Jean-Louis Marsac.

Q: Le 25 novembre 2007 de violentes émeutes éclataient après la mort de deux adolescents à moto, entrés en collision avec une voiture de police. Lors des deux nuits de troubles, 90 policiers seront blessés par arme à feu, une école et la bibliothèque seront incendiées, de nombreux commerces cassés, etc. Dix ans après, qu'est-ce qui a changé?

R: "Après les émeutes mais aussi l'assassinat en juin 2010 de Maxime Lawson, un jeune sans histoire tué d'une balle dans la tête (pour lequel trois jeunes ont été condamnés, nldr), un nouveau commissaire est arrivé, il y a eu une mobilisation des habitants et on a obtenu une équipe de policiers qui tournait en voiture et à pied entre 17H00 et 01H00 du matin.

Ce travail-là a payé, mais au fil du temps, ces effectifs de la BST (brigade spécialisée de terrain, nldr) se sont effrités complètement.

En outre, alors qu'avant j'avais les statistiques de la délinquance tous les mois, cette année les dernières que j'ai réussi à obtenir datent de juillet. Or, pour traiter les problèmes, en particulier la question des mineurs, il vaut mieux connaître le territoire. Si vous devez traiter le cas de jeunes qui sont en train de mal tourner, c'est quand même mieux d'avoir le nom des familles. La police fait son travail, mais on ne travaille plus en partenariat et dans une optique de prévention. Or, moi, je crois encore en la prévention de la délinquance, en l'éducation."

Q: Les 205 millions d'euros investis à Villiers-le-Bel dans la rénovation urbaine n'ont donc servi à rien?

R: "Le quartier des Carreaux est beau mais le chômage est toujours aussi élevé: chez les jeunes il frôle les 40%. Les émeutes ont aggravé la discrimination à l'embauche, à l'adresse, et puis il y a eu la crise financière de 2008. Or, chez nous, les jeunes qui trouvent à s'employer c'est souvent sur les emplois précaires, dans la sécurité ou le nettoyage des avions (la commune est proche de l'aéroport de Roissy, ndlr). Et ces emplois-là sont les premiers qui sont supprimés en cas de crise.

Avec pour conséquence le développement d'une économie parallèle, qui pourrit la vie des gens. Car même si la cage d'escalier est propre, quand un trafic de stups s'y installe ou que leur parking tout neuf est squatté par un atelier de mécanique sauvage, les gens n'ont pas le sentiment que la situation s'est améliorée."

Q: Qu'attendez-vous du président de la République?

R: "Qu'on soit traités comme les autres. On a l'impression que tant que la ville est calme, qu'il n'y a pas d'affrontement, tout va bien. Or, on a une explosion des incivilités, des vols à l'arraché, des cambriolages. Si on veut stabiliser la petite classe moyenne, il faut que les gens n'aient plus ce sentiment d'impunité. Je veux que l'habitant de Villiers-le-Bel, quand il est cambriolé, n'ait pas l'impression que c'est une fatalité. Ou que déposer plainte ne sert à rien. On pourra rénover les quartiers tant qu'on voudra mais tant que la loi ne s'appliquera pas, rien ne changera.

C'est aussi la raison pour laquelle, malgré les millions investis, les gens nous disent qu'ils se sentent abandonnés et ne votent pas. Moi qui ai été élu avec un taux de participation de 40%, je peux vous dire qu'il n'y a pas une journée sans que je pense à mes conditions d'élection, au fait qu'une bonne partie de la population considère que tout ça ne sert à rien et qu'il y a autant de difficultés qu'avant."

Catégories: Actualités

La Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes de l'attentat en Egypte

ven, 11/24/2017 - 18:39

La Tour Eiffel sera éteinte vendredi soir à minuit en hommage aux victimes de l'attentat survenu en Égypte, a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo sur Twitter.

L'attaque contre une mosquée dans le Sinaï a fait au moins 235 morts vendredi en Egypte.

"Le terrorisme a une nouvelle fois frappé l'Egypte. J'adresse mes condoléances aux familles des victimes et mon soutien aux personnes blessées. Ce soir, la Tour Eiffel s?éteindra à minuit pour leur rendre hommage et souligner la solidarité de Paris", a indiqué la maire.

La Tour Eiffel avait été éteinte pour la dernière fois le 16 octobre en en hommage aux victimes de l'attentat au camion piégé de Mogadiscio en Somalie, qui avait causé la mort de plus de 275 personnes.

Catégories: Actualités

Venezuela: PDVSA rembourse 233 millions de dollars de dette

ven, 11/24/2017 - 18:32

Le groupe pétrolier vénézuélien d'Etat PDVSA, déclaré en défaut partiel, a annoncé vendredi avoir commencé à rembourser 233 millions de dollars d'intérêt de bons à échéance 2020 et 2022, peu avant la fin de la période de grâce de 30 jours.

"Le gouvernement vénézuélien et son entreprise PDVSA informent tous les créanciers qu'a débuté aujourd'hui le versement des intérêts de bons PDVSA 8,5% 2020 et de bons PDVSA 6% 2022", a écrit l'entreprise sur son compte Twitter.

Le groupe pétrolier à appelé ses créanciers à "faire confiance à la capacité logistique, productive et financière" de l'entreprise, laquelle assure "avoir tenu tous ses engagements, malgré le sabotage grossier de l'impérialisme et de ses laquais", en référence aux sanctions américaines.

Ces dernières empêchent les ressortissants américains et les institutions financières implantées aux Etats-Unis d'acheter d'éventuelles nouvelles obligations émises par Caracas.

"Nous avons confirmé la solvabilité et la solidité de notre industrie pétrolière, en lutte contre les sanctions illégales", a souligné PDVSA, dont les emprunts obligataires représentent 30% de la dette extérieure du pays, estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts, alors que sa population souffre déjà de graves pénuries d'aliments et de médicaments, faute d'argent pour les importer.

Le gouvernement vénézuélien n'a en revanche donné aucune information sur le paiement de 237 millions de dollars sur des bons à échéance 2025 et 2026 qui aurait dû intervenir mardi.

La compagnie pétrolière d'Etat vénézuélienne a subi le 16 novembre un nouveau coup dur qui pourrait aggraver la situation de Caracas dans la crise de la dette, en dépit du soutien reçu de la Russie.

Le comité spécial de l'Association internationale des produits dérivés (ISDA), qui tenait sa quatrième réunion sur ce sujet à New York, a entériné un défaut de paiement sur trois échéances manquées par le groupe pétrolier.

Cette décision est un avertissement de plus, après ceux de deux grandes agences de notation financière, S&P Global Ratings et Fitch, qui ont déjà constaté un défaut partiel de l'État vénézuélien et de PDVSA.

Catégories: Actualités

Remaniement: Benjamin Griveaux porte-parole, Castaner reste au gouvernement

ven, 11/24/2017 - 18:32

L'actuel secrétaire d'Etat à l'Economie Benjamin Griveaux a été promu vendredi soir porte-parole du gouvernement auprès du Premier ministre Edouard Philippe, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.

Il succède à Christophe Castaner, récemment élu Délégué général de La République en marche, qui garde toutefois son portefeuille de secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement. Le député socialiste Olivier Dussopt est lui nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre des Comptes publics et sera en charge de la Fonction publique, tandis que Delphine Gény-Stephann, l'une des dirigeantes de Saint-Gobain, devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Catégories: Actualités

Marché de Noël de Strasbourg : vins chauds, pains d'épices et sécurité

ven, 11/24/2017 - 18:20

Vins chauds, pains d'épices et sécurité: le 447e marché de Noël de Strasbourg a ouvert ses portes vendredi pour 4 semaines et ses organisateurs espèrent une édition "apaisée" après deux années sous tension à cause de la menace terroriste.

Pour le plus grand bonheur des badauds, les chalets installés au pied de la cathédrale du centre-ville ont laissé s'échapper leurs effluves de vin chauds dès 13 heures vendredi.

John et Laura Allen, un couple de trentenaires américains, ont dégusté le premier verre de vin blanc chaud de leurs vies accoudés au "mange-debout" du Chalet Des Saveurs. "D'habitude, on se contente des feux d'artifice sur la plage pour Noël. Entre les spécialités locales et la neige qui doit tomber demain, on est servi", s'amuse John Allen.

Venus de Tampa (Floride) avec leur petit garçon, ils ont été rassurés par la présence des militaires de l'opération Sentinelle en patrouille. "J'aurai préféré que cela ne soit pas nécessaire, mais ça nous permet de profiter l'esprit libre", estime Mme Allen.

Biscuits secs à la cannelle et petits pains d'épice pour les adeptes du sucré, crêpes et saucisses alsaciennes pour les autres: les gourmands n'ont pas attendu l'inauguration officielle du marché pour prendre d'assaut les 300 maisonnettes de bois éparpillés en centre-ville.

"Cela s'annonce plus joyeux que l'année dernière. Les clients ont l'air plus serein, même si c'est toujours dur de juger sur une seule journée", explique Coline Lima, vendeuse depuis 13 ans sur le marché.

En plein marché de Noël de Strasbourg l'année dernière, un attentat à la voiture-bélier à Berlin (Allemagne) avait fait 12 morts et "marqué les esprits". "Les horaires de fermeture plus tardifs le samedi sont ceux que l'on pouvait avoir avant les attentats et c'est un signe positif", estime la commerçante.

- Surveillance et points de contrôle -

Le chanteur Christophe Willem a donné le coup d'envoi de la manifestation en actionnant les illuminations du grand sapin dressé place Kléber. Près de 2 millions de visiteurs de toutes les nationalités sont attendus jusqu'au 24 décembre.

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, espère une édition "apaisée" pour répondre à la "demande d'authenticité" du public. Les autorités ont tout de même prévu un dispositif de sécurité important, comme l'année dernière, pour faire face à la menace terroriste.

Dix-neuf points de contrôle où 140 agents de sécurité filtrent les accès à la grande île de Strasbourg, avec fouilles de sacs et palpations, ont été mis en place vendredi dès 14h.

Des dizaines de militaires de l'opération sentinelle ont pour leur part commencé à patrouiller les allées et abords du marché de Noël, épaulés par des policiers, des CRS et des gardes mobiles armés.

Le stationnement en centre-ville a été prohibé aux véhicules motorisés jusqu'au soir de Noël. Des blocs de bétons et des camions ont été installés sur la plupart des ponts donnant accès au marché pour éviter une attaque au véhicule-bélier.

Cette année, un million d'euros est consacré à la sécurité, contre 300.000 avant les attentats de 2015.

Le marché de Noël de Strasbourg est un des plus anciens de France et un des premiers créé en Europe.

Catégories: Actualités

La guerre en Syrie a fait plus de 340.000 morts depuis 2011 (nouveau bilan)

ven, 11/24/2017 - 18:17

Plus de 340.000 personnes, dont plus de 100.000 civils, ont été tuées depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, a indiqué vendredi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ce nouveau bilan est annoncé à l'heure où plusieurs puissances étrangères intensifient leurs efforts diplomatiques pour tenter de mettre un terme à ce conflit meurtrier, et à quelques jours d'un nouveau cycle de pourparlers de paix sous l'égide de l'ONU à Genève.

L'Observatoire, qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, a documenté la mort de 343.511 personnes sur le territoire syrien entre la mi-mars 2011 et le début du mois de novembre 2017.

Parmi elles figurent 102.618 civils, dont près de 19.000 enfants et 12.000 femmes, a précisé la même source à l'AFP.

Selon l'OSDH, plus de 119.000 membres des forces progouvernementales ont été tués, dont 62.000 soldats syriens et 1.556 membres du Hezbollah libanais.

Par ailleurs, quelque 59.000 combattants des factions rebelles et des Forces démocratiques syriennes (FDS) --une alliance arabo-kurde soutenue par Washington-- ont été tués.

Parmi les morts figurent également plus de 62.200 combattants des différents groupes jihadistes, une augmentation de 4.000 morts par rapport au dernier bilan de l'OSDH publié en juillet.

Au cours des quatre derniers mois, environ 12.000 personnes ont été tuées sur l'ensemble du territoire syrien, dont 3.001 civils.

Un accord de "désescalade" a été conclu en mai, apportant un calme relatif dans certaines zones du pays, mais la violence a explosé ailleurs.

"Même si les accords de désescalade ont fait diminuer le bilan des victimes civiles, les violentes offensives contre l'EI dans d'autres zones ont fait que les civils mouraient au même rythme", affirme le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Les forces du régime soutenues par la Russie et des combattants syriens, notamment kurdes, appuyés par les Etats-Unis ont mené ces derniers mois des offensives distinctes contre le groupe Etat islamique (EI), notamment à Raqa (nord) et à Deir Ezzor (est).

Déclenché en 2011 avec la répression de manifestations pacifistes par le régime, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Catégories: Actualités

Les fans soutiennent Johnny: son album hommage en tête des ventes

ven, 11/24/2017 - 18:10

Du baume au coeur pour Johnny Hallyday: outre les nombreux messages de soutiens, au moment où son état de santé inquiète, ses fans se sont précipités sur l'album hommage "On a tous quelque chose de Johnny", classé directement en tête du classement des ventes.

L'album de reprises des tubes de Johnny, paru le 17 novembre, a réalisé un des meilleurs démarrages de l'année, frôlant le disque d'or (50.000 exemplaires) dès sa première semaine de commercialisation, avec près de 43.400 exemplaires écoulés, dont plus de 41.300 albums physiques, selon le site purecharts.

Avec quelque 2.000 téléchargements, il est même deuxième du classement digital.

Sur son compte Twitter, Johnny Hallyday en a profité vendredi pour envoyer un message: "Quel plaisir de partager avec vous cette version des +Coups+ par FFF", assorti d'une vidéo de l'enregistrement de la chanson.

"Johnny est absolument ravi du résultat", a de son côté souligné sur RTL Sébastien Farran, le manager de la star de 74 ans. "Il a tweeté à tous les artistes pour les remercier et leur dire qu'il était ravi du projet. Il est juste très, très content et cela lui fait beaucoup plaisir. Ça lui fait du bien".

"On a tous quelque chose de Johnny" réunit seize artistes parmi lesquels Benjamin Biolay, Raphaël, FFF, Calogero, Louane ou encore Gaëtan Roussel, qui reprennent ses chansons emblématiques.

Bien présent chez les disquaires, "l'Idole des jeunes" le sera aussi bientôt en librairie, avec la sortie la semaine prochaine de "Johnny le guerrier", du journaliste Gilles Lhote.

Proche de la star, il raconte dans son livre que le chanteur a trouvé l'énergie de combattre le cancer, en faisant tout pour revenir sur scène avec les Vieilles Canailles Jacques Dutronc et Eddy Mitchell l'été dernier et en préparant un nouvel album studio, attendu pour 2018.

- "Je suis revenu au pays des vivants" -

On y apprend que lorsque Johnny Hallyday a annoncé en mars être atteint d'un cancer des poumons, celui-ci était déjà "métastasé", selon son auteur. Et que de "nouveaux protocoles de chimiothérapie" ont été essayés, avant "un passage à l?immunothérapie, moins agressive".

Gilles Lhote écrit par ailleurs qu'après la tournée des Vieilles Canailles, les examens faits à l'hôpital américain de Neuilly ont été jugés "très encourageants". Ce qui a permis à Johnny de partir se reposer en août chez lui à Saint-Barthélémy, où il a annoncé sur Twitter, à la surprise générale, une future "tournée rock et blues".

L'auteur, qui revient sur les "combats" et "prises de risques" de la star, qui a frôlé la mort plus d'une fois, cite aussi Johnny. "Quand j?ai failli mourir, je suis allé voir de l?autre côté comment ça se présentait. Je n?ai pas aimé du tout ce que j?ai vu, alors je suis revenu au pays des vivants", lui aurait-il confié.

Johnny Hallyday a inquiété tous ses fans la semaine passée, après avoir été hospitalisé six jours à Paris pour "détresse respiratoire".

Rentré samedi dernier à son domicile de Marnes-la-Coquette, en région parisienne, il est depuis réapparu sur Twitter et Instagram, avec deux photos postées. De sa fille Jade et de lui même posant avec sa chienne, sans toutefois donner des nouvelles de sa santé.

Il a par ailleurs fait la couverture de Charlie Hebdo cette semaine. Un dessin de Riss le représente alité, branché à des machines, avec ce titre: "Johnny laisse tomber le rock et se met à l'électro". Une caricature qui a suscité l'émoi de fans de l'artiste sur les réseaux sociaux.

Enfin, Johnny à la télévision, c'est pour bientôt: un documentaire est programmé sur France 2, le 12 décembre. Dans "Johnny Hallyday, la France rock'n roll", on pourra entendre la star s'exprimer dans un entretien fleuve accordé en avril.

Catégories: Actualités

Combiné nordique: Jason Lamy-Chappuis rate son retour

ven, 11/24/2017 - 17:57

Jason Lamy Chappuis, de retour en Coupe du monde de combiné nordique après deux ans d'absence, a raté son retour vendredi pour la première épreuve à Kuusamo (Finlande), en raison d'un mauvais saut perturbé par le vent.

Alors que l'Autrichien Mario Seidl remportait l'épreuve du tremplin avec un vol de 131 mètres, le Jurassien natif des Etats-Unis retombait à... 84 mètres, soit à la 47e place du classement. Il aurait dû s'élancer près de sept minutes après Seidl, mais il n'a tout simplement pas pris le départ de la boucle de 5 km à ski de fond.

"Je ne reviens pas pour faire le touriste, je suis un compétiteur avant tout", avait-il dit en annonçant sa décision de rechausser les skis, après une longue pause consacrée à l'obtention d'un diplôme de pilote de ligne.

La compétition a été remportée par le Norvégien de 24 ans Espen Andersen. Le meilleur Français a été Maxime Laheurte, neuvième. François Braud termine à la 16e place et Antoine Gérard à la 23e.

Jason Lamy Chappuis n'a pas été le seul perturbé par les conditions météo sur le tremplin, puisque les stars allemandes Johannes Rydzek et Erik Frenzel, victimes de sauts médiocres, sont parties de trop loin pour espérer jouer la victoire.

Andersen devance sur la ligne deux athlètes expérimentés: son compatriote Jan Schmid, qui fêtait ce vendredi ses 34 ans, et le Japonais Akito Watabe, troisième de la Coupe du monde la saison dernière.

C'est la première fois depuis décembre 2015 qu'aucun Allemand ne monte sur le podium en Coupe du monde.

Jason Lamy-Chappuis et tous les vaincus de cette épreuve d'ouverture auront deux chances de se rattraper samedi et dimanche, toujours à Kuusamo.

Catégories: Actualités

Le prince héritier saoudien qualifie le guide suprême iranien de "nouvel Hitler"

ven, 11/24/2017 - 17:50
Alors que les tensions vont crescendo entre l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a qualifié le guide suprême iranien Ali Khamenei de "nouvel Hitler".
Catégories: Actualités

Ukraine: l'UE hausse le ton contre Moscou

ven, 11/24/2017 - 17:39

L'UE et six pays issus de l'ex-URSS ont promis vendredi à Bruxelles d'approfondir leur "partenariat", lors d'un sommet à l'issue duquel le président du Conseil européen Donald Tusk a condamné avec virulence "l'agression russe" en Ukraine.

Promettant vingt "avantages concrets pour les citoyens" d'ici 2020, l'UE a voulu mettre l'accent sur la coopération économique, la mobilité des étudiants, le développement des réseaux énergétiques et internet ou encore la réduction des frais d'itinérance mobile lors de ce sommet du "Partenariat oriental".

Mais cette réunion avec les dirigeants d'Ukraine, de Géorgie, de Moldavie, du Bélarus, d'Arménie et d'Azerbaïdjan n'était "pas un sommet d'élargissement ou d'adhésion", a d'emblée précisé le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

"Ce n'est pas le moment opportun. Nous avons le Brexit et nous devons régler les problèmes à l'intérieur" de l'UE, a expliqué le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel.

- 'Concours de beauté '-

"Le Partenariat oriental (...) n'est pas un concours de beauté géopolitique entre la Russie et l'UE, mais un vrai partenariat entre des pays souverains, sans menaces et contraintes politiques, économiques ou militaires", a lancé Donald Tusk, qui préside l'instance réunissant les dirigeants des 28 Etats membres de l'UE, adoptant un ton particulièrement dur envers Moscou.

"Nous devons avoir les yeux ouverts sur les actions d'Etats hostiles comme la Russie, qui menacent la croissance potentielle de nos partenaires orientaux et tentent de détruire notre force collective", a renchéri la Première ministre britannique Theresa May.

"Des conflits gelés et armés continuent d'empêcher le développement et de générer des souffrances" dans ces pays, a déploré M. Tusk, alors que les Occidentaux accusent la Russie de soutenir en sous-main des rebelles sécessionnistes dans les six pays du "Partenariat oriental".

Les relations entre l'UE et la Russie se sont fortement détériorées en raison de la crise en Ukraine, où les affrontements entre séparatistes prorusses et l'armée ont fait plus de 10.000 morts depuis le printemps 2014.

Les Européens ont imposé de lourdes sanctions économiques à la Russie, qui a répliqué par un embargo sur les importations de produits agroalimentaires en provenance de l'UE.

La mort jeudi de cinq soldats ukrainiens dans des affrontements avec des rebelles prorusses dans l'est de ce pays, qui subit un regain de violences, "illustre une nouvelle fois les conséquences tragiques de l'agression russe en Ukraine", a martelé M. Tusk.

"L'Union européenne condamne l'agression russe et ne reconnaîtra jamais l'annexion illégale de la Crimée" par la Russie, a-t-il réaffirmé.

La chancelière allemande Angela Merkel a, elle, rencontré son homologue ukrainien Petro Porochenko "pour voir si éventuellement nous pouvons faire des petits progrès" dans la mise en oeuvre des accords de Minsk, censés instaurer un cessez-le-feu dans l'est ukrainien.

Signe tangible du "Partenariat oriental", l'UE a conclu des accords d'association et mis en place des régimes sans visas pour les courts séjours avec ses trois partenaires les plus europhiles: l'Ukraine, la Géorgie et la Moldavie.

Vendredi soir, un accord de rapprochement scellé avec l'Arménie, qui est membre de l'Union économique eurasienne initiée par la Russie, doit être signé à Bruxelles.

Mais le ton virulent employé par M. Tusk, un ex-Premier ministre polonais qui a rappelé avoir "passé la première moitié de (sa) vie dans le bloc soviétique", ne se retrouve pas dans la déclaration commune publiée à l'issue du sommet, reflet des nombreux désaccords entre les Européens et leurs hôtes de l'ex-URSS.

Ce texte ne comporte aucune mention du conflit ukrainien ou de l'annexion de la Crimée, ni des affrontements entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan au Nagorny-Karabakh, et il appelle pudiquement à "résoudre pacifiquement" les nombreux conflits sécessionnistes dans la région.

- 'Deux grands feux' -

"Le Bélarus se trouve entre deux grands feux, la Russie d'un côté, l'Union européenne de l'autre. Elles sont malheureusement rivales et nous aimerions nous éloigner de cette rhétorique de confrontations", a insisté le ministre des Affaires étrangères du Bélarus Vladimir Makeï, appelant à "joindre nos forces pour les surpasser".

L'UE a été critiquée par les défenseurs des droits de l'homme pour avoir invité à cette réunion des dirigeants dénoncés pour leur autoritarisme, à l'instar des présidents du Bélarus Alexandre Loukachenko - qui a décliné l'invitation- et de l'Azerbaïdjan Ilham Aliev.

Les Européens insistent pour dire que leur aide et une coopération accrue doivent aller de pair avec une lutte accrue contre la corruption, davantage de démocratie et des réformes pour rendre l'appareil judiciaire plus indépendant dans les pays partenaires.

Catégories: Actualités

Coupe Davis: Tsonga égalise pour la France en dominant le Belge Darcis

ven, 11/24/2017 - 17:36

Jo-Wilfried Tsonga (N.15 mondial) a égalisé pour la France en finale de la Coupe Davis en balayant le Belge Steve Darcis (N.76) en trois sets (6-3, 6-2, 6-1), vendredi à Villeneuve-d'Ascq près de Lille.

Plus tôt, David Goffin (N.7 mondial) avait apporté le premier point à la Belgique en dominant Lucas Pouille (N.18) en trois sets (7-5, 6-3, 6-1).

Catégories: Actualités

Paris: un tigre abattu par le personnel du cirque duquel il s'était échappé

ven, 11/24/2017 - 17:35

Un tigre qui s'était échappé d'un cirque vendredi en fin d'après-midi dans le XVè arrondissement de Paris a été "neutralisé" par le personnel du cirque, a indiqué une source policière en précisant que le félin est mort.

Les pompiers avaient été appelés peu avant 18H00 par des particuliers ayant aperçu l'animal. La RATP avait annoncé une suspension du trafic sur un ligne du tramway pendant environ une demi-heure.

Catégories: Actualités

Mosquée de Mantes-la-Ville: le maire FN de nouveau épinglé par la justice

ven, 11/24/2017 - 17:26

La cour administrative d'appel de Versailles a confirmé vendredi pour la 4e fois le "détournement de pouvoir" exercé par le maire FN de Mantes-La-Ville (Yvelines) qui souhaitait préempter un local pour y installer sa police municipale et y empêcher ainsi l'implantation d'une salle de prière musulmane.

Dans son arrêt, dont l'AFP a obtenu copie, la cour considère "que le projet d'installer un nouveau poste de police municipale dans les locaux (...) reposait sur le mobile affiché de faire obstacle à cette implantation". Les velléités de préemption du maire sont "entachées d'un détournement de pouvoir", estime-t-elle.

Le tribunal administratif de Versailles et cette même cour se sont déjà prononcés en ce sens à trois reprises depuis août 2015.

"La cour confirme ce que les services de l?Etat avaient décelé lorsqu?ils ont contrôlé, comme ils le font pour toutes les collectivités, les actes pris par la commune de Mantes-la-Ville en 2015: la décision de préemption (...) reposait sur un mobile étranger à l?intérêt général", a rapporté Me François Benech, l'avocat de la préfecture des Yvelines.

"La justice confirme une fois de plus notre bon droit", a dit Abdelaziz El Jaouhari, président de l'Association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS), qui gère la mosquée abritée dans le local que souhaitait préempter l'édile élu en 2014. "Le contribuable mantevillois jugera de l?utilité des dépenses de plusieurs centaines de milliers d'euros engagées par le maire pour des motifs idéologiques et illicites", a-t-il déclaré.

Le dossier de la mosquée est au c?ur d'un long bras de fer tant politique que judiciaire entre l'association et la municipalité dirigée par Cyril Nauth, seul maire frontiste d'Ile-de-France.

En juin, le tribunal administratif, se prononçant en référé (procédure d'urgence), avait ordonné au maire Cyril Nauth, sous peine d'astreinte, d'octroyer un permis de construire à l'association qui souhaitait aménager sa nouvelle salle de prière, ce que l'édile a refusé à deux reprises.

L'association cultuelle veut aménager des salles de prière et des bureaux dans l'ancienne trésorerie municipale déjà en partie aménagée en lieu de culte et porter la capacité d'accueil de 300 à 700 fidèles.

L'ancienne mairie socialiste avait validé le transfert vers l'ancienne trésorerie de la salle de prière vétuste de l'AMMS. Mais, une fois élu en mars 2014, M. Nauth, qui avait fait de la lutte contre ce projet un point central de sa campagne, avait refusé de signer la promesse de vente. L'association avait pu racheter les locaux à la communauté d'agglomération de Mantes-en-Yvelines en octobre 2015, au grand dam de la mairie, qui a contre-attaqué en tentant de la préempter.

Sollicité par l'AFP, M. Nauth n'était pas joignable dans l'immédiat.

Catégories: Actualités

Décès accidentel de Poisson: mise en place d'un fonds de solidarité

ven, 11/24/2017 - 17:22

La Fédération française de ski (FFS) a annoncé vendredi qu'elle avait mis en place un fonds de solidarité destiné à la compagne et au jeune fils de David Poisson, décédé accidentellement à l'entraînement le 13 novembre à Nakiska, au Canada.

En complément des mesures déjà prises pour accompagner la famille de David et du contrat d'assurance spécialement souscrit pour les athlètes des équipes de France, "la Fédération souhaite apporter une aide supplémentaire immédiate à Hana et Léo sous la forme d'un fonds de solidarité ouvert auprès de la Caisse d'épargne Rhône-Alpes, partenaire des équipe de France", précise la FFS dans un communiqué.

Cette opération est organisée avec le concours de Ski Chrono/Le Dauphiné Libéré, partenaire des Espoirs du Ski Français.

Les entreprises, associations et particuliers peuvent adresser leurs contributions par chèque libellé à l'ordre de FFS ? Hana Beer ou par virement à la Caisse d'épargne.

"Un caillou pour +Kaillou+" (le surnom de Poisson): une cérémonie en hommage au skieur médaillé de bronze en descente aux Mondiaux 2013 à Schladming se déroulera d'autre part dimanche au refuge de Rosuel (Savoie), à plus de 1500 m d'altitude.

"En accord avec la famille, l'Office de tourisme et les mairies de Peisey-Nancroix et Landry ont demandé à tous les moniteurs de ski, les pisteurs, le personnel des remontées mécaniques, les ski clubs de porter leur vêtement professionnel pour l'occasion, ainsi qu'une écharpe ou une étole blanche pour tous ceux qui le souhaitent", a expliqué la FFS.

Chaque personne devra se "munir d'un caillou afin de constituer un cairn géant sur place. Parmi les champions de toutes les générations attendus, Jean-Claude Killy, triple médaillé d'or aux Jeux de Grenoble-1968, et l'ancien descendeur Léo Lacroix, médaillé d'argent aux JO-1964, devraient être présents, a indiqué le site Ski Chrono.

A la fin d'un entraînement à Nakiska, au Canada, Poisson, âgé de 35 ans, avait perdu un ski puis lourdement chuté et percuté un arbre.

La date des obsèques du malheureux skieur, dont le corps est en cours de rapatriement, n'a pas encore été fixée.

Pour honorer la mémoire de leur équipier, les skieurs français ont décidé de participer aux premières épreuves de vitesse de la Coupe du monde de ski alpin, samedi (descente) et dimanche (super G) à Lake Louise, pas très loin du lieu où David Poisson a perdu la vie.

Catégories: Actualités

Pages