France 24 - L'info en continu

S'abonner à flux France 24 - L'info en continu France 24 - L'info en continu
Mis à jour : il y a 51 min 21 sec

Mexique: des vestiges mayas dans une immense grotte inondée

mar, 02/20/2018 - 23:09

Des ossements de paresseux géants ou encore un sanctuaire dédié au dieu maya du commerce ont été mis au jour par des archéologues dans la plus grande grotte inondée du monde, récemment découverte au Mexique, ont rapporté des chercheurs mexicains.

Ces vestiges archéologiques, vieux "de plus de 10.000 ans" pour certains, sont pour la plupart dans un "état de conservation incroyable", selon les archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH).

La découverte a été réalisée dans "la plus grande grotte inondée au monde", longue de 347 kilomètres, découverte le mois dernier dans l'Etat de Quintana Roo (sud-est).

Les archéologues qui menaient des recherches sur "les sources d'eau anciennes" ont pu mettre en évidence que deux immenses réseaux de grottes inondées, connues sous les noms de Sac Atun et Dos Ojos (Deux Yeux), étaient en réalité reliés.

En explorant ces grottes à l'aide d'équipements de plongée, les chercheurs ont découverts différents ossements et objets.

A Sac Atun, plus de 200 cenotes - des puits naturels - ont été découverts contenant des trésors archéologiques de l'époque du Pléistocène (entre 2,6 millions et 11.700 années).

Parmi les ossements d'animaux découverts, figurent ceux d'un gomphothère (éléphant antique) ou encore "de paresseux géants et des ours", selon l'INAH.

Des os humains calcinés, des morceaux de céramique et des gravures rupestres ont également été mis au jour.

"Un schéma intéressant de modifications architecturales, telles que des murs, des couloirs, des autels, des sanctuaires, des escaliers" ont été par ailleurs trouvés dans ce réseau qui se déploie sous la jungle.

L'ancienne civilisation maya percevait les grottes, "et particulièrement celles qui ont accès à l'eau, comme des lieux très sacrés", estiment les chercheurs.

Les archéologues ont également trouvé des vestiges d'un site "surprenant" dans lequel les Mayas auraient prié le dieu du cacao, de la guerre et des marchands, et auquel ils accédaient par un escalier construit dans ce puit naturel.

Selon eux, le niveau de l'eau dans ces grottes a fluctué au cours du temps. Elles auraient servi de périlleuse source d'eau durant les périodes de sécheresse.

Certains animaux ou êtres humains qui ont tenté de s'y aventurer n'ont jamais réussi à en ressortir, expliquent ces chercheurs.

Catégories: Actualités

Ligue des champions: le Bayern aux portes des quarts après sa victoire devant Besiktas

mar, 02/20/2018 - 23:00

Le Bayern Munich, en supériorité numérique pendant 75 minutes, a logiquement imposé sa loi à Besiktas (5-0), mardi à l'Allianz Arena, en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Libérés en début de rencontre par l'exclusion de Domagoj Vida (16e), les Bavarois ont déployé leur jeu en seconde période. Thomas Müller (43e, 66e), qui a fait parler sa science du placement, et Robert Lewandowski (79e, 88e) ont signé un doublé, Kingsley Coman signant l'autre but (53e) pour assurer aux hommes de Jupp Heynckes un très net avantage avant le match retour en Turquie le 14 mars.

Catégories: Actualités

USA: une équipe de basket universitaire perd son titre après un scandale sexuel

mar, 02/20/2018 - 22:58

L'équipe de basket masculine de l'université de Louisville a perdu son titre de champion 2013 en raison d'un scandale sexuel dans lequel des stripteaseuses et des prostituées avaient été engagées pour satisfaire les joueurs.

C'est la première fois que l'instance dirigeante du sport universitaire, la NCAA, force une équipe de première division à renoncer à son titre.

La NCAA a notamment établi dans son enquête qu'un ancien assistant de l'entraîneur organisait des "fêtes sexuelles".

Les sanctions ont été maintenues en appel mardi et l'équipe a été forcée de renoncer à 123 victoires remportées entre 2011 et 2015, ce qui inclut le titre de champion en 2013.

"Nous ne sommes pas d'accord avec la décision de la NCAA, mais il est temps pour l'université de refermer ce chapitre et d'aller de l'avant avec un engagement plus fort pour l'excellence sur le terrain et en dehors", a réagi le président par intérim de cette université du Kentucky (centre-est), Greg Postel.

L'entraîneur Rick Pitino, qui a assuré n'avoir rien su des "fêtes sexuelles", a été renvoyé en octobre en raison d'un autre scandale lié au recrutement des joueurs.

Catégories: Actualités

Ligue des champions: Barcelone peine mais sauve les meubles à Chelsea

mar, 02/20/2018 - 22:49

Barça moyen mais avantage Barça: le FC Barcelone, loin de son meilleur niveau, a pris une option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, après son match nul (1-1) mardi à Londres lors des huitièmes aller.

Sans grande inspiration, le Barça n'a pas brillé à Stamford Bridge dans le sillage d'un début d'année 2018 compliqué pour les "Blaugranas". Mais une erreur de Chelsea a suffi à Lionel Messi pour égaliser en fin de rencontre et aborder le match retour dans de bonnes conditions.

Les Catalans n'avaient pas brillé contre Eibar durant le week-end, renouant malgré tout avec la victoire après deux matches nuls. Ernesto Valverde s'était dit plutôt satisfait, malgré la manière. Après tout, le club ne venait-il pas d'égaler la meilleure série d'invincibilité de son histoire en Liga? 31 matches d'affilée soit la même série que le Barça de Pep Guardiola en 2010-2011.

Les leaders de la Liga n'ont beau avoir perdu qu'une fois depuis août, une manche de Coupe du Roi contre l'Espanyol, contre Chelsea, ils n'ont pas été à leur meilleur. Loin de là.

Dominateurs en terme de possession (73%), ils n'ont eu que très peu d'occasions contre les Londoniens. Suarez a été virtuellement absent, tandis que Messi, qui a souvent hérité du ballon en position reculée, a été surveillé comme le lait sur le feu par le trio défensif des "Blues", Azpilicueta-Christensen-Rüdiger.

En face, le public attendait de voir Hazard devenir grand dans les grands matches, lui qui atteint, à 27 ans, les plus belles années de sa carrière et que les rumeurs persistantes envoient du côté du Real Madrid.

Le Belge aura apporté du danger mais, aligné en pointe, seul contre Piqué et Umtiti, il n'a pas pu faire grand-chose. Antonio Conte avait en effet choisi de se passer de ses deux pointes Olivier Giroud et Alvaro Morata, les jugeant sans doute pas assez prêt pour le Français et encore trop court physiquement pour l'ancien Madrilène.

Le joker, l'homme le plus dangereux, le plus malchanceux et paradoxalement le plus en réussite aussi, c'est Willian. L'Auriverde a en effet touché deux fois les poteaux avant de réussir l'ouverture du score.

Le Brésilien et sa vitesse ont fait mal à chaque fois ou presque, provoquant les fautes ou les décalages et piquant l'arrière-garde espagnole.

Son crochet et sa frappe enroulée sur le poteau de Ter Stegen ont fait frémir Stamford Bridge (33). Quelques minutes plus tard, son tir croisé, sur un ballon mal dégagé par la défense barcelonaise, s'est à nouveau écrasé sur le poteau, au grand dam du public londonien (41).

L'ancien joueur du Shakhtar Donetsk a enfin réglé la mire à l'heure de jeu, s'offrant un coup de rein pour éliminer Busquets avant de placer une frappe à ras de terre le long du poteau mais cette fois du bon côté (62).

Sauf qu'en face, c'était le Barça. Et la pression s'est fait trop forte. Sur un ballon anodin, Christensen a bafouillé sa passe pour Azpilicueta. Iniesta n'a pas manqué l'occasion d'en profiter, servant Messi en retrait pour un but sans trop de difficultés pour le quintuple Ballon d'or argentin (75).

L'expérience avait frappé. Et elle servira sans doute encore au match retour au Camp Nou pour conserver ce léger avantage...

Catégories: Actualités

Ligue des champions : Chelsea et le Barça dos à dos, le Bayern en balade

mar, 02/20/2018 - 22:41
Tout reste à faire entre Chelsea et le FC Barcelone, qui se sont séparés sur un score nul (1-1) en 8e de finale aller de la Ligue de champions. En revanche, le Bayern Munich a fait un grand pas vers les quarts en atomisant le Besiktas (5-0).
Catégories: Actualités

Circulaire Collomb : le Conseil d'État atténue le texte sur le recensement des migrants

mar, 02/20/2018 - 21:57
Le Conseil d'État a débouté la demande des associations de suspendre la circulaire Collomb, très critiquée pour ses méthodes de recensement des migrants. Toutefois, les Sages ont restreint l'interprétation du texte.
Catégories: Actualités

M6 profite de bonnes recettes publicitaires et de l'intégration de RTL

mar, 02/20/2018 - 21:40

M6, qui a dégagé des recettes publicitaires supérieures aux attentes et bénéficié de l'intégration des radios RTL en 2017, veut continuer à investir dans ses programmes pour réduire l'écart avec son concurrent TF1.

Le groupe de télévision a publié mardi un bénéfice net de 158,4 millions d'euros pour 2017, en hausse de 3,7% sur un an.

Son résultat opérationnel courant (Ebita) s'établit à 248,7 millions d'euros, en progression de 1,3%. Et sa marge opérationnelle atteint 17,9%, toujours supérieure à celle de ses pairs, notamment TF1 (8,7% en 2017).

Pour 2018, la société contrôlée à plus de 48% par RTL Group annonce qu'elle augmentera ses investissements dans ses programmes (portés à 461,2 millions d'euros l'an dernier) pour voir ses audiences et sa part de marché progresser.

"2017 a été une bonne année", a résumé Nicolas de Tavernost, le président du directoire du groupe au cours d'une conférence téléphonique.

Il s'est félicité d'avoir signé des accords de distribution de ses chaînes payantes et gratuites avec les diffuseurs Orange, Altice-SFR, Bouygues Telecom et Canal+, qui vont apporter de nouveaux revenus. Seul le contrat avec Free est encore en négociation.

"Nous avons amélioré la rémunération de nos chaînes et services gratuits de l'ordre de 40%", a-t-il noté.

- Paris Première restera payante -

Grâce à ces nouveaux contrats qui incluent aussi une rémunération qu'il juge satisfaisante pour ses chaînes payantes, M6 renonce à demander le passage en gratuit de sa chaîne Paris Première

En terme d'audience, "nous nous rapprochons de plus en plus de TF1", a souligné le directeur financier Jérôme Lefébure.

Sur l'ensemble de l'année, les chaînes du groupe M6 ont vu leur audience céder un peu de terrain à 13,8% (-0,3 point), même si sur la cible préférée des annonceurs, les femmes de moins de 50 ans, l'audience reste quasi stable (+0,1 point à 22,3%).

M6 a vu sa part de marché publicitaire brute gagner un point à 25,5%, surtout aux dépens des chaînes du groupe Canal+ (Vivendi) puisque TF1 s'est aussi félicité d'une progression de sa part de marché en présentant ses résultats annuels.

Le groupe M6 affiche sur l'année une hausse de 8,5% de son chiffre d'affaires à 1,387 milliard d'euros (+4,6% pour les revenus publicitaires de ses chaînes gratuites), une performance supérieure aux attentes des analystes interrogés par Factset.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a vu les recettes publicitaires de ses chaînes gratuites progresser de 6,4% malgré des audiences défavorables en décembre (et aussi en janvier).

Alors que TF1 dénonce une course aux volumes et accuse à demi-mots son concurrent de casser les prix, M6 répond qu'il optimise la diffusion des publicités entre ses différentes chaînes et profite d'une grille de programmes plus flexible.

D'octobre à décembre, le chiffre d'affaires du groupe a gagné 21,8% à 371,5 millions d'euros, profitant de la contribution de 55 millions d'euros du pôle radio RTL qu'il a commencé à intégrer dans ses comptes.

- Investissements dans les programmes -

En ce qui concerne les activités autres que son coeur de métier, le pôle Production et Droits audiovisuels voit son activité progresser de 4,2%, pour un Ebita quasi stable à 8 millions d'euros.

Le pôle diversifications affiche un chiffre d'affaires en progression de 2,6% à 333,3 millions d'euros mais s'avère moins rentable que l'activité de télévision.

Le club de football des Girondins de Bordeaux a pour sa part réduit ses pertes à 4,9 millions d'euros sur l'année après une hausse de son chiffre d'affaires de 8,5% à 62,8 millions.

En terme de perspectives, M6 indique qu'il continuera son processus d'intégration de RTL Radio cette année et rappelle son objectif "de générer 6 millions d'euros de synergies en coûts et en revenus sur les 18 millions récurrents attendus à l'horizon 2020".

Catégories: Actualités

Transparence: publication des rencontres des élus de Paris avec les lobbies

mar, 02/20/2018 - 20:40

Les Parisiens peuvent désormais consulter la liste des rendez-vous des élus de Paris avec les lobbies sur une plateforme dédiée, dans un "souci de transparence" de la Ville, annonce mardi la mairie de Paris.

Cette plateforme, élaborée avec le soutien de l'association Transparency International, est consultable sur le lien .

Le conseil de Paris avait approuvé en novembre dernier une extension de son code de déontologie pour aller plus loin "dans un souci de transparence et d?exemplarité" que la loi Sapin II, qui prévoit que les représentants d?intérêts -- les "lobbies" -- déclarent les rendez-vous avec les exécutifs locaux à partir de juillet 2018.

"Nous sommes les premiers en France à rendre public les rendez-vous des élus locaux avec les représentants d'intérêts", indique dans un communiqué Mao Peninou, adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo en charge du fonctionnement du Conseil de Paris.

"Nous sommes convaincus que la transparence est indispensable à l'exercice de la démocratie par les citoyens et permettra de renforcer la crédibilité de l'action publique", a-t-il ajouté.

Catégories: Actualités

Le centre d'accueil d'Ivry, "vraie réponse au parcours des migrants" pour Toubon

mar, 02/20/2018 - 20:20

Le Défenseur des droits Jacques Toubon a jugé mardi que le centre d'accueil des migrants à Ivry (Val-de-Marne), spécialisé dans les publics fragiles, constituait la "vraie réponse" au parcours des migrants", et qu'il faudrait "multiplier ce type de centre dans toutes les grandes métropoles".

"C'est incontestablement la vraie réponse que devrait apporter une politique qui organise le parcours des migrants" a déclaré à l'AFP M. Toubon, alors qu'il visitait ce centre réservé aux femmes seules ou avec enfants, aux couples et familles.

Au total, 411 personnes, dont 132 enfants, vivent dans ce centre géré par Emmaüs Solidarité ouvert en janvier 2017.

Les locaux comprennent une école avec quatre classes tenues par des professeurs volontaires de l?Éducation nationale ainsi qu'un pôle santé, géré entre autres par l'association Médecins du monde.

Les familles y séjournent en moyenne deux mois, le temps de formuler, grâce à l'aide de 70 salariés et 200 bénévoles, une demande d'asile. Ils sont ensuite transférés vers des Centres d'accueil de demandeurs d'asile (Cada) pour attendre la fin de leurs démarches.

Saluant son résultat "remarquable", Jacques Toubon a estimé que "la politique publique devrait multiplier ce type de centre dans toutes les grandes métropoles".

Le défenseur des Droits reproche à l?État de laisser "les immigrés se débrouiller au petit bonheur la chance". "Il faut se décider à créer un vrai parcours migratoire" a-t-il affirmé, surtout pour les "primo-arrivants" qui ne bénéficient que rarement, selon lui, de "l'accueil et du répit" qu'ils méritent.

Cette visite du Défenseur des droits s'inscrit dans un cycle visant à mieux appréhender les conditions d'accueil dans plusieurs villes. Déjà passé par Calais et Ouistreham (Normandie), Jacques Toubon doit livrer les conclusions de ces visites dans les prochains mois.

Catégories: Actualités

UE: l'ex-commissaire Barroso soupçonné de lobbying pour Goldman Sachs à Bruxelles

mar, 02/20/2018 - 20:15

Des ONG ont accusé mardi l'ex-président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, d'avoir brisé sa promesse de ne pas faire de lobbying pour son employeur Goldman Sachs en rencontrant à Bruxelles un vice-président de l'actuel exécutif européen.

"M. Barroso n'a pas tenu son engagement de ne pas exercer de lobbying au nom de Goldman Sachs", estime Alter-EU, une coalition d'ONG spécialisées dans la lutte anti-corruption, dans une lettre ouverte au secrétaire général de la Commission, Alexander Italianer.

L'embauche en 2016 du Portugais par la banque américaine, après dix ans à la tête de la Commission (2004-2014), avait suscité une vive polémique, mais le comité d'éthique de l'exécutif européen, tout en désapprouvant son choix, avait conclu qu'il n'avait pas violé les règles en vigueur.

"L'engagement de M. Barroso de ne pas exercer de lobbying au nom de Goldman Sachs répond au devoir d'intégrité et de discrétion imposés par le traité", avait relevé ce comité en octobre 2016.

"Je n'ai pas été engagé pour faire du lobbying pour le compte de Goldman Sachs et je n'en ai pas l'intention", avait en effet écrit l'intéressé dans un courrier au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Alter-EU estime cependant que la rencontre le 25 octobre 2017 dans un hôtel de Bruxelles de M. Barroso avec le Finlandais Jyrki Katainen, qui fait partie de la frange la plus libérale de la Commission, constitue une activité de lobbying et que le cas de M. Barroso doit à nouveau être examiné par le comité d'éthique.

"L'organisme devrait cette fois-ci mener une enquête plus approfondie sur le rôle de M. Barroso auprès de Goldman Sachs et évaluer si l'ancien président a induit le président Juncker en erreur", écrivent les ONG.

M. Katainen a de son côté confirmé dans une lettre la tenue de cette rencontre, essentiellement consacrée à "des questions de défense et de commerce", en tête-à-tête et sans aucune prise de note.

"Vingt-quatre heures après ce rendez-vous, le vice-président Katainen a publié cette rencontre (dans le registre de transparence de l'UE, ndlr) selon la procédure", a réagi le porte-parole de la Commission, Margaritis Schinas, lors du point presse quotidien.

Il a "suivi religieusement les paramètres de légalité qui s'appliquent", a ajouté M. Schinas, sans faire d'autre commentaire.

"Depuis le début de son mandat, (M. Barroso) s'est refusé à représenter l'entreprise dans le cadre de tout interaction avec des fonctionnaires ou des représentants officiels de l'UE", a réagi Goldman Sachs dans un communiqué.

Les rencontres comme celle avec M. Katainen le sont "à titre personnel", a ajouté la banque d'investissement.

Catégories: Actualités

Elizabeth II pour la première fois à la Fashion Week de Londres

mar, 02/20/2018 - 20:13

La reine Elizabeth II et la papesse de la mode Anna Wintour assistant, côte à côte, à un défilé de mode: c'est l'image insolite de ce mardi à la Fashion Week de Londres, où la souveraine s'est rendue pour la toute première fois.

Assise au premier rang, la reine a assisté à la présentation du jeune styliste britannique Richard Quinn, à qui elle a remis le premier "prix Elizabeth II de la mode", une récompense qui sera désormais décernée tous les ans à un nouveau talent du secteur.

Vêtue d'un sobre ensemble bleu clair en tweed, la souveraine a semblé par instant décontenancée devant la collection de Richard Quinn, composée il est vrai d'intrigantes combinaisons à motifs végétaux portées avec des casques de motard, ou de lourdes robes en cuir et bas résille.

"C'est un grand plaisir d'être ici aujourd'hui à la Fashion Week de Londres", a-t-elle déclaré avant de remettre le prix.

"Du tweed des Hébrides à la dentelle de Nottingham en passant par Carnaby Street, notre industrie de la mode est réputée pour son savoir-faire exceptionnel depuis de nombreuses années, et continue à produire des textiles de classe mondiale et des créations à la pointe du progrès", a-t-elle souligné.

Compter la reine parmi les spectateurs du défilé a été une expérience "surréaliste", a confié de son côté Richard Quinn, ajoutant qu'il habillerait bien volontiers une future membre de famille royale: l'actrice américaine Meghan Markle, qui épousera en mai le prince Harry.

Catégories: Actualités

Ligue des champions: Coman seul Français titulaire avec le Bayern contre Besiktas

mar, 02/20/2018 - 20:12

Kingsley Coman est le seul Français titulaire mardi soir avec le Bayern Munich pour le 8e de finale aller de Ligue des champions contre Besiktas.

Ses compatriotes Franck Ribéry et Corentin Tolisso sont sur le banc de touche, de même que l'ailier néerlandais Arjen Robben.

Après avoir fortement remanié son équipe samedi en championnat, Jupp Heynckes a remis en place sa défense type avec Hummels et Boateng dans l'axe.

Devant, le buteur Lewandowski est appuyé par Thomas Müller et Coman, en position d'ailier gauche.

Côté Besiktas, la recrue hivernale Vagner Love, ancien international brésilien, est titulaire en pointe.

Bayern Munich: Ulreich - Alaba, Hummels, Boateng, Kimmich - Vidal, James, Martinez - Müller (cap), Coman, Lewandowski

Entraîneur: Jupp Heynckes (GER)

Besiktas: Fabri - Adriano, Pepe, Vida, Erkin - Medel, Hutchinson (cap), Quaresma, Talisca, Babel - Love

Entraîneur: Senol Günes (TUR)

Arbitre: Ovidiu Hategan (ROU)

Catégories: Actualités

Zone touristique internationale annulée: Hidalgo demande une zone "commerciale"

mar, 02/20/2018 - 20:10

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a demandé mardi à l'Etat de classer en zone commerciale, qui permet l'ouverture des magasins le dimanche, la zone touristique internationale (ZTI) dite "Olympiades", dont l'arrêté de création a été annulé mercredi dernier par le tribunal administratif.

"Depuis 2015, l'ouverture dominicale des commerces a apporté une grande satisfaction des élus locaux, des riverains et des commerçants et a bénéficié aux nombreuses activités commerciales du secteur, dont le centre commercial Italie 2" dans cette zone du XIIIe arrondissement, écrit la maire dans une lettre au préfet d'Ile-de-France dont l'AFP a eu copie.

"Aujourd?hui, ce secteur à forte attractivité se caractérise par une offre commerciale et une demande particulièrement importantes", ajoute la maire pour qui cette zone "semble remplir les critères de classement en zone commerciale".

Ce classement permet l'ouverture des magasins le dimanche, comme le permet une ZTI.

Les ZTI, créées par la loi Macron d'août 2015, sont des zones où les magasins peuvent ouvrir le dimanche et en soirée jusqu'à minuit, sous réserve de la conclusion d'un accord (volontariat, rémunération, aide à la garde d'enfants).

Le tribunal administratif avait été saisi par des syndicats opposés à la généralisation du travail dominical.

Anne Hidalgo s'était montrée très réservée il y a deux ans à l'égard de la loi Macron et de la généralisation du travail dominical.

Le conseil de Paris avait ensuite, à l'automne 2016, approuvé une proposition de la maire d'ouvrir les commerces le dimanche douze dimanches par mois, soit le maximum autorisé, décision dénoncée comme une "volteface" par les syndicats opposés au travail dominical.

Catégories: Actualités

Armes en Amérique: des appels mais peu d'espoirs de réforme

mar, 02/20/2018 - 19:38

Six jours après une tuerie dans un lycée de Floride, des appels à durcir les lois sur les armes à feu se font à nouveau entendre aux Etats-Unis, mais de telles mesures restent incertaines et leur portée demeurera limitée.

Selon un sondage publié mardi par le Washington Post et ABC, une majorité d'Américains estiment que le président Trump et le Congrès n'en font pas assez pour prévenir les fusillades à nombreuses victimes. Voici les domaines de réformes discutés.

- Fusils d'assaut -

Ces armes semi-automatiques et légères, dotées de chargeurs à grande capacité et aux balles deux fois plus véloces que celles d'un revolver, ont tristement prouvé leur pouvoir létal. Elles sont légales dans plus de 40 Etats américains.

Leur marché se porte bien: les fabricants les présentent comme des objets de chasse, sport et loisir, ou comme la meilleure réponse au besoin d'autodéfense des Américains.

Nikolas Cruz, qui a tué 17 personnes la semaine dernière dans son ancien lycée de Parkland, avait un AR-15, une variante civile du fusil d'assaut militaire "M16".

Il est souvent est plus facile d'acheter un AR-15 qu'un pistolet: cela n'a pris que quelques minutes à Cruz, un jeune homme de 19 ans.

On retrouve des déclinaisons de l'AR-15 dans cinq des six derniers grands massacres aux Etats-Unis: Newtown (26 morts dont 20 enfants dans une école primaire en 2012), San Bernardino (36 personnes fauchées dont 14 décédées en 2015), Las Vegas (58 morts, près de 500 blessés à un concert en 2017), Sutherland Springs (25 morts dans une église texane en 2017) et Parkland.

Le tueur de la boîte gay d'Orlando (49 morts en 2016) n'avait lui pas d'AR-15, mais un fusil semi-automatique tout aussi létal.

En 1994, le Congrès américain avait adopté une loi bannissant durant 10 ans les fusils d'assaut et certains chargeurs à grande capacité. Cette prohibition a expiré en 2004 et, depuis, n'a jamais été remise en vigueur malgré de multiples tentatives.

La sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein a ainsi lancé plusieurs initiatives pour prohiber ces engins, qui se sont enlisées dans un Congrès où de nombreux élus votent sous l'influence du lobby des armes.

Pourtant, de l'avis des experts, agir contre les fusils d'assaut serait la mesure la plus efficace pour prévenir les tueries. Rien aujourd'hui ne laisse espérer d'avancée concrète sur la question.

- Contrôles d'antécédents des acquéreurs -

C'est sur ce sujet de portée relativement marginale que la loi est le plus susceptible d'évoluer à court terme. Une vaste majorité des Américains y sont favorables, et le président Trump a fait savoir lundi qu'il soutenait l'idée d'une réforme.

Selon une loi de 1993, un armurier homologué par les autorités fédérales doit demander à un client potentiel de remplir un formulaire, puis transmettre par téléphone ou internet ces données à un service national spécialisé.

Cet organe dépendant du FBI vérifie alors les antécédents judiciaires et psychiatriques de cet acheteur avant d'autoriser ou non la transaction. Ces contrôles sont normalement réglés en quelques minutes, mais peuvent durer jusqu'à trois jours si nécessaire.

De l'avis général ce système souffre de carences, notamment dans l'actualisation des bases de données. De nombreuses ventes contournent par ailleurs les contrôles fédéraux exigés, notamment sur internet ou dans les foires itinérantes.

Une proposition d'amélioration des contrôles a donc été présentée par le sénateur républicain John Cornyn et son collègue démocrate Chris Murphy. L'objectif est de davantage responsabiliser les acteurs alimentant les bases de données et de mieux restreindre l'accès aux armes des personnes condamnées pour violences conjugales.

"Cette proposition de loi ne saurait à elle seule répondre au fléau", a toutefois tweeté M. Murphy.

- "Bump stocks" -

Ces dispositifs permettent à un fusil de tirer en rafales quasi-automatiques.

Le "bump stock" est une crosse amovible qui utilise l'énergie du recul de l'arme pour imprimer un mouvement de va-et-vient extrêmement rapide au fusil, dont les projectiles se rechargent au même rythme.

Le tueur de Las Vegas, dont 12 de ses fusils étaient équipés d'un tel système, a ainsi tiré à une cadence allant jusqu'à 9 balles par seconde.

Après son massacre ont surgi des appels à interdire les "bump stocks". Là encore, le Congrès a botté en touche, en repassant le dossier à l'ATF, l'agence fédérale qui régule les armes à feu. Après Parkland, certains espèrent sortir de ce point mort.

- Armer les enseignants -

Comme après chaque fusillade endeuillant un établissement scolaire américain, des voix s'élèvent également pour réclamer d'armer davantage les équipes pédagogiques. Cette idée est soutenue par des élus républicains et la NRA, le premier lobby des armes.

Selon le sondage Washington Post/ABC, 42% des Américains estiment qu'une telle mesure aurait permis d'éviter la tragédie du lycée de Parkland, mais 50% ne sont pas convaincus.

Catégories: Actualités

Donald Trump jugé pire président de l’histoire des États-Unis par des politologues américains

mar, 02/20/2018 - 19:33
Donald Trump arrive en dernière place d’un classement des présidents américains, établi par 170 politologues américains. Il est le premier à surpasser la mauvaise image de James Buchanan, tenu pour responsable de la guerre civile en 1861.
Catégories: Actualités

Une femme devient la première "black rod" du Parlement britannique

mar, 02/20/2018 - 19:23

Une femme est devenue mardi la première "black rod" ou "huissière au bâton noir" du Parlement britannique, une fonction vieille de 650 ans, dont l'une des célèbres missions est de se faire claquer la porte au nez par les députés.

Le terme de "black rod" se réfère au bâton d'ébène surmonté d'un lion d'or avec lequel l'huissier frappe à la porte de la Chambre des communes pour inviter les parlementaires à écouter le discours de la Reine lors de l'ouverture de la session parlementaire.

Envoyé de la Chambre des Lords à la Chambre des Communes pour convoquer les députés, l'huissier se voit claquer la porte au nez, symbole de l'indépendance de la Chambre des communes. Il frappe alors trois fois sur la porte à l'aide de son bâton, la porte s'ouvre, puis les députés le suivent jusqu'à la chambre des Lords.

Nommée par la reine, Sarah Clarke, auparavant organisatrice des championnats de tennis de Wimbledon, sera responsable des grands événements organisés au Parlement, dont les visites d'Etat. Elle sera aussi chargée d'organiser l'accès et le maintien de l'ordre au sein de la Chambre des Lords.

Endosser ce nouveau rôle est un "grand privilège" avait déclaré Sarah Clarke lors de sa désignation en novembre, se disant "profondément honorée" et "ravie". "La Chambre des Lords est un endroit où le plus petit détail est aussi important que l'image dans son ensemble et la grandeur du patrimoine et de la tradition est sans comparaison".

"C'est un moment historique pour la Chambre", avait déclaré à l'époque Lord Fowler, président de la chambre des Lords. "Les gens connaissent l'huissier au bâton noir pour le rôle qu'il joue à l'ouverture de la session parlementaire mais son travail est beaucoup plus important que cela", ajoutait-il, assurant que "certains des travaux les plus importants ont lieu dans les coulisses".

Catégories: Actualités

Enregistrements: Wauquiez dénonce "des méthodes de voyou" et va porter plainte

mar, 02/20/2018 - 19:22

Le président de LR Laurent Wauquiez a jugé mardi sur BFMTV que les méthodes employées par le journaliste qui a dévoilé ses propos tenus devant des élèves de l?EM Lyon et diffusés lundi par Quotidien étaient des "méthodes de voyou" et annoncé qu'il allait "porter plainte".

Le journaliste de TMC "s'est livré à une manipulation, et a tendu une embuscade (...) il n'a pas fait un travail d'enquête, il a contacté les élèves en amont, il a manipulé l'un d'entre eux pour le convaincre d'enregistrer ces propos dans mon dos et à mon insu, pour ensuite en sortir ces extraits, dans une rupture totale du contrat de confiance" conclu avec les élèves, a déclaré M. Wauquiez, affirmant qu'il avait "décidé de porter plainte et saisir le CSA".

Catégories: Actualités

Tennis: Garcia en huitièmes de finale à Dubaï

mar, 02/20/2018 - 19:17

La Française Caroline Garcia s'est qualifiée lundi pour les huitièmes de finale du tournoi WTA de Dubaï, après sa victoire devant la Tchèque Lucie Safarova, 30e mondiale, 6-3, 7-5.

La N.7 mondiale affrontera en huitièmes la Russe Ekaterina Makarova (37e), qui a gagné difficilement au premier tour face à la Lettonne Anastasija Sevastova, mais est entrée en lice un jour avant Garcia et dispose du coup d'un jour de repos supplémentaire.

Résultats de la 2e journée, disputée mardi:

Simple dames (1er tour):

Qiang Wang (CHN) bat Kiki Bertens (NED) 6-3, 6-0

Anett Kontaveit (EST) bat Samantha Stosur (AUS) 1-6, 6-2, 6-4

Carla Suárez (ESP) bat Sofya Zhuk (RUS) 6-2, 6-2

Sara Errani (ITA) bat Lesia Tsurenko (UKR) 6-4, 6-3

Angelique Kerber (GER/N.6) bat Barbora Strýcová (CZE) 6-2, 6-1

Caroline Garcia (FRA/N.5) bat Lucie ?afárová (CZE) 6-3, 7-5

Catherine Bellis (USA) bat Elise Mertens (BEL) 6-3, 6-3

Catégories: Actualités

"Pétain n'a pas failli à l'honneur", de Gaulle "horrible source de souffrance", J.M. Le Pen sort ses mémoires

mar, 02/20/2018 - 19:08

Le maréchal Pétain "n'a pas failli à l'honneur en signant l'armistice" en 1940 et le général de Gaulle "reste une horrible source de souffrance pour la France", estime Jean-Marie Le Pen, co-fondateur du Front national, dans le premier tome de ses mémoires dont Le Parisien et Le Point ont publié des extraits en ligne mardi.

Philippe Pétain, devenu président du Conseil en juin 1940, "était légal et légitime, il avait passé avec le Reich un acte régulier et contraignant", écrit M. Le Pen dans "Fils de la nation", à paraître aux éditions Muller le 28 février.

"Que l?on puisse discuter ensuite de la politique de collaboration, de ses fautes, de ses excès, à condition qu?on examine les fautes et les excès de tous, je le veux bien, mais cela ne remet pas en cause ce que je viens de décrire". "Si de Gaulle a eu de la vista, Pétain n?a pas manqué à l?honneur en signant l?armistice".

"L?opinion majoritaire était d?ailleurs que la France avait besoin d?une épée et d?un bouclier contre les Allemands et je l?ai partagée longtemps, jusqu?au jour où l?écoute de la radio de Londres m?en détrompa. Il m?apparut vite que pour les gaullistes de micro, l?ennemi était à Vichy plus qu?à Berlin", écrit M. Le Pen.

Charles de Gaulle "reste pour moi une horrible source de souffrance pour la France", écrit l'ancien président du FN qui relate la première fois où il l'aperçut, en 1945 dans le Morbihan: "Je serrai cette main indifférente. Il me parut laid et dit quelques banalités à la tribune tendue de tricolore. Il n?avait pas une tête de héros. Un héros doit être beau. Comme saint Michel ou le maréchal Pétain. J?étais à nouveau déçu".

M. Le Pen revient également sur la torture pratiquée en Algérie. "L?armée française a bien pratiqué la question pour obtenir des informations durant la bataille d?Alger, mais les moyens qu?elle y employa furent les moins violents possible".

"Y figuraient les coups, la gégène et la baignoire, mais nulle mutilation, rien qui touche à l?intégrité physique".

"Il est plus que ridicule, il est pervers, il est profondément immoral, de jeter l?opprobre sur des hommes qui ont le courage d?utiliser sur ordre, pour obtenir le renseignement qui sauvera des civils, des méthodes brutales qui leur pèsent, qui leur coûtent", poursuit M. Le Pen. Il ajoute que "ni [lui], ni [s]es camarades n?ét[aient] nullement chargés des interrogatoires spéciaux".

Catégories: Actualités

À l'ONU, Abbas réclame une conférence sur la paix au Proche-Orient

mar, 02/20/2018 - 18:53
Devant le Conseil de sécurité de l'ONU, mardi, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a réclamé une conférence internationale à la mi-2018, afin de créer "un mécanisme multilatéral" pour relancer les négociations de paix.
Catégories: Actualités

Pages