Agrégateur de flux

Portugal : 8 morts et 9 blessés graves dans l'incendie d'un local associatif

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 01/14/2018 - 12:18

Les membres d'une association s'étaient réunis pour un tournoi de cartes et voir un match de football.
Au moins huit personnes sont mortes et neuf autres ont été grièvement blessées dans un violent incendie survenu samedi soir dans les locaux bondés d'une association culturelle d'un village du nord du Portugal, selon un... Lire la suite

Catégories: Actualités

Foot - Transferts - L'international polonais Thiago Cionek à la Spal

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 12:12
Le défenseur central international polonais Thiago Cionek a quitté...
Catégories: Sport

Cyclo-cross - ChF (F) - Pauline Ferrand-Prévot reprend le titre national

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 12:12
Déjà titrée en 2014 et 2015, Pauline Ferrand-Prévot a remporté le...
Catégories: Sport

Téléphonie mobile : les opérateurs débloquent 3 milliards d’euros pour supprimer les « zones blanches »

Les quatre opérateurs français ont conclu un accord avec le gouvernement pour le développement du réseau mobile en France a annoncé Julien Denormandie au « Journal du Dimanche » . Un projet qui ne devrait pas coûter « un centime » du budget de l’Etat.
Catégories: Actualités

De Rugy veut rester cinq ans au perchoir de l'Assemblée, Ferrand lui rappelle son engagement

Le Huffington Post - dim, 01/14/2018 - 12:04

POLITIQUE - Si François de Rugy ne laisse plus de place au doute et annonce clairement qu'il compte rester président de l'Assemblée nationale jusqu'à la fin de la législature, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a tenu à lui rappeler ce qui a été décidé au sein de la majorité au moment de son élection.

Invité du Grand Rendez Vous Europe 1/CNews/Les Echos, le député du Finistère est revenu sur "la règle" que le groupe LREM a adopté lors des élections aux postes à responsabilités à l'Assemblée. "Comme nous nous connaissions assez peu, j'ai indiqué que ce serait intéressant que nos responsabilités soient remises en cause au bout de deux ans et demi", remet sur le tapis l'éphémère ministre de la Cohésion des territoires.

"Et lorsque le candidat de notre groupe s'est présenté à la présidence de l'Assemblée nationale (François de Rugy, NDLR), il a fait sien cette règle-là, ce n'est pas un secret", a poursuivi l'élu breton, qui en profite pour prévenir l'occupant du perchoir qu'il n'échapperait pas à un vote interne. "Dans deux ans et demi, nous remettrons en cause l'ensemble des responsabilités, et nous vérifierons que celles et ceux qui les occupent ont toujours la confiance du groupe", a-t-il indiqué. Pour autant, il jure que cette remise en jeu des postes ne revient pas à "mettre un coup de pied aux fesses" à ceux qui les occupent.

Reste que cela sonne comme un rappel à la règle, qui ne devrait pas arranger les relations, déjà très compliquées, de ces deux piliers de la macronie.

Lire aussi :

Rugy ne laisse plus de place au doute sur son avenir à l'Assemblée

Sophie Montel sera candidate Les Patriotes pour une législative partielle à Belfort

La gauche de La République en marche va-t-elle s'émanciper?

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Catégories: Actualités

Vidéo. Turquie : un avion sort de la piste et manque de tomber dans la mer

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 01/14/2018 - 12:00

Un avion est sorti de la piste, samedi soir, et a glissé le long d'une falaise boueuse, dans le nord de la Turquie.
L'appareil ne s'est arrêté qu'à quelques mètres de la mer. Après un atterrissage raté, l'avion est sorti de la piste et a glissé le long d'une falaise, manquant de peu de tomber dans la Mer Noire. Les 162... Lire la suite

Catégories: Actualités

Favoritisme à l'INA: Mathieu Gallet, fixé sur son sort judiciaire lundi

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 12:00

Mathieu Gallet écopera-t-il comme requis d'un an et demi d'emprisonnement avec sursis pour "favoritisme" pendant sa présidence de l'Institut national de l'audiovisuel (INA)? L'actuel patron de Radio France sera fixé lundi lors du jugement rendu par le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne).

Le parquet a réclamé 18 mois de prison avec sursis et 40.000 euros d'amende contre le haut fonctionnaire, président de l'INA entre 2010 et 2014. M. Gallet, 41 ans, est soupçonné d'avoir "favorisé" deux sociétés de conseil, auxquelles l'établissement public a versé plus de 400.000 euros.

En cas de condamnation, le PDG de Radio France n'envisage pas de démissionner: il a assuré qu'il irait jusqu'au terme de son mandat à la maison ronde, prévu en mai 2019.

Son procès mi-novembre avait duré une douzaine d'heures. L'audience, rythmée par une demande de nullité de la défense et de longs débats techniques, avait opposé deux univers.

A la barre, un jeune patron issu du privé, reconnaissant volontiers son ignorance des procédures de marchés publics - elles lui étaient "totalement inconnues" avant son arrivée à l'INA - et habitué à recourir à des consultants pour diverses missions: conseils en communication, audits stratégiques ou conception de projets. En face, la procureure Amélie Cladière, soupçonnant un usage frauduleux de l'argent public à des fins personnelles.

Pourquoi M. Gallet a-t-il engagé Denis Pingaud, un professionnel de l'audiovisuel payé comme "conseiller externe" par l'INA? Rémunéré 5.000 euros par mois, il a perçu 130.000 euros hors taxes, facturés par une société qu'il dirigeait: Balises. Un montant total qui aurait dû forcer l'établissement à le mettre en concurrence, pour respecter la réglementation des marchés publics.

- "coach personnel"-

Pour Mme Cladière, M. Gallet s'est payé un "coach personnel (...) avec de l'argent public", notamment pour lancer sa candidature à la direction de Radio France. Un scénario "au minimum insultant, au pire diffamatoire", selon M. Gallet.

Lui rejette la faute sur "les équipes en place" à l'INA, qui ne lui ont pas transmis de "signaux d'alerte" sur la nécessité d'un appel d'offres. Au contraire de celles de Radio France: lorsqu'il en est devenu président, M. Pingaud y a obtenu un contrat de 12 mois, ensuite mis en concurrence.

Ses avocats dénoncent une "enquête à charge" du parquet, qui reprend les thèses des "soldats d'Agnès Saal", la successeure de M. Gallet à la tête de l'INA. Poussée vers la sortie à cause de ses frais de taxis exorbitants, Mme Saal avait provoqué en 2015 un scandale qui avait engendré un signalement du ministère de la Culture sur la gestion passée de l'INA, et fourni la base pour les accusations de "favoritisme" contre M. Gallet.

Second volet de l'affaire, un contrat de 2013 entre l'INA et la société de conseil Roland Berger Strategy, pour 289.000 euros hors taxes. La procureure avait fustigé un appel d'offres "trop court" de cinq jours, faussé par M. Gallet qui avait informé Roland Berger dès 2010 que l'INA aurait besoin de fusionner deux de ses directions.

"Enorme confusion", avait rétorqué la défense, en défendant la régularité de cette procédure: les sociétés avaient cinq jours pour envoyer leur "fiche d'identité", mais disposaient de plusieurs semaines pour formuler une véritable offre commerciale.

Catégories: Actualités

La 4G pour tous les Français d'ici 2020 ?

L'accord tant attendu entre le gouvernement et les opérateurs pour améliorer la couverture mobile vient enfin d'être conclu. Au programme : éradication des zones blanches et extension de la 4G.

Catégories: High-Tech

Journée mondiale des migrants : le pape François lance un nouvel appel à l’hospitalité

« Ce n’est pas un péché d’avoir des doutes et des craintes. Le péché, c’est de laisser ces peurs déterminer nos réponses », a rappelé le souverain pontife.
Catégories: Actualités

Foot - L1 - Lille - Nicolas Pépé (Lille) : «J'ai essayé de lui expliquer que je ne chambrais pas»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 11:54
Le gardien de Caen Rémy Vercoutre a été exclu (44e) contre Lille...
Catégories: Sport

Ski - CM (H) - Victor Muffat-Jeandet : «Je me sens hyper bien»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 11:52
Après sa victoire en combiné vendredi, le skieur de Val d'Isère a...
Catégories: Sport

Foot - Transferts - Transferts : le Levski Sofia dit «non» à l'ex-PSG Hervin Ongenda après un essai

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 11:51
Le club bulgare annonce dimanche que le milieu offensif français de...
Catégories: Sport

Migrants: Collomb veut un "protocole additionnel" aux accords du Touquet

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 11:49

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb veut "un protocole additionnel" aux accord du Touquet de 2004, qui fixent la frontière britannique à Calais, avec notamment "une prise en charge d'un certain nombre de coûts" par les Britanniques, explique-t-il dans un entretien au Parisien.

Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May se retrouvent jeudi pour un sommet franco-britannique à Sandhurst, au sud de Londres.

La question des migrants, et en particulier "les moyens d'améliorer la gestion commune de la frontière à Calais", où les migrants affluent depuis plus de 20 ans dans l'espoir de se rendre en Grande-Bretagne, seront au menu des discussions lors du sommet, a indiqué l'Elysée le 7 janvier.

Deux jours avant le sommet, Emmanuel Macron et Gérard Collomb se rendront à Calais.

La frontière britannique est fixée à cette ville portuaire depuis les accords du Touquet en 2004, dont la renégociation a régulièrement été évoquée.

"Je souhaite aboutir à un protocole additionnel à ces accords et à des mesures concrètes de prise en charge d'un certain nombre de coûts par les Britanniques", a déclaré le ministre de l'Intérieur au Parisien daté de dimanche.

Il souhaite également de la part des Britanniques "des mesures concrètes de prise en charge (...) d'un plus grand nombre de personnes, au titre de l'accueil des réfugiés et des mineurs non accompagnés".

"La solution miracle n'existe pas mais il y a des choses à améliorer", avait souligné de son côté début janvier Emmanuel Macron auprès de journalistes.

Catégories: Actualités

Migrants: Collomb veut un "protocole additionnel" aux accords du Touquet

LCP Assemblée nationale - dim, 01/14/2018 - 11:49

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb veut "un protocole additionnel" aux accord du Touquet de 2004, qui fixent la frontière britannique à Calais, avec notamment "une prise en charge d'un certain nombre de coûts" par les Britanniques, explique-t-il dans un entretien au Parisien.

Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May se retrouvent jeudi pour un sommet franco-britannique à Sandhurst, au sud de Londres. 

La question des migrants, et en particulier "les moyens d'améliorer la gestion commune de la frontière à Calais", où les migrants affluent depuis plus de 20 ans dans l'espoir de se rendre en Grande-Bretagne, seront au menu des discussions lors du sommet, a indiqué l'Elysée le 7 janvier.

Deux jours avant le sommet, Emmanuel Macron et Gérard Collomb se rendront à Calais. 

La frontière britannique est fixée à cette ville portuaire depuis les accords du Touquet en 2004, dont la renégociation a régulièrement été évoquée.

"Je souhaite aboutir à un protocole additionnel à ces accords et à des mesures concrètes de prise en charge d'un certain nombre de coûts par les Britanniques", a déclaré le ministre de l'Intérieur au Parisien daté  de dimanche. 

Il souhaite également de la part des Britanniques "des mesures concrètes de prise en charge (...) d'un plus grand nombre de personnes, au titre de l'accueil des réfugiés et des mineurs non accompagnés".

"La solution miracle n'existe pas mais il y a des choses à améliorer", avait souligné de son côté début janvier Emmanuel Macron auprès de journalistes.

Catégories: Actualités

Pétrolier en feu : le tanker a coulé, plus aucun espoir de retrouver des survivants

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 01/14/2018 - 11:49

Il y avait 32 membres d'équipage à bord du pétrolier.
Le pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les médias officiels chinois, avant d'indiquer qu'il n'y avait plus d'espoir de retrouver de survivants parmi les 32 membres d'équipage. "D'après les dernières... Lire la suite

Catégories: Actualités

Les énergies renouvelables bientôt toutes compétitives

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 11:44

Les coûts de l'éolien et du solaire vont encore baisser fortement ces prochaines années au point que ces deux énergies seront globalement moins chères que les énergies fossiles (fuel, gaz, charbon), mais les autres énergies vertes progressent également rapidement, selon une étude publiée samedi.

"Toutes les technologies renouvelables seront compétitives par rapport aux énergies fossiles en 2020", estime l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) dans un nouvelle étude sur les coûts des énergies vertes.

Les coûts moyens des renouvelables devraient atteindre entre 30 et 100 dollars le mégawattheure (MWh) en fonction des technologies (éolien, solaire, géothermie, biomasse, etc.), quand les énergies fossiles affichent des coûts entre 50 et 170 dollars le MWh, note l'étude.

Ils varient en fonction des pays, selon les gisements en énergie ou les réglementations.

Déjà l'an dernier, les coûts moyens des nouveaux projets de parcs d'éolien terrestre et de centrales solaires ont fluctué entre 60 et 100 dollars le MWh, avec plusieurs records en dessous de cette moyenne.

Cela a été le cas aux Emirats arabes unis, au Chili, au Mexique et au Pérou dans le solaire.

Dans l'éolien, des projets sont déjà régulièrement mis en service avec un coût de 40 dollars le MWh.

Les baisses de coûts sont tirées par l'amélioration constante des technologies mais aussi une concurrence qui s'accentue avec de nombreuses entreprises qui développent des projets d'énergies renouvelables, remarque l'étude.

"Se tourner vers les renouvelables (...) n'est plus simplement une décision faite au nom de l'environnement mais, de plus en plus largement, une décision économique intelligente", selon Adnan Z. Amin, directeur général de l'Irena, cité dans le communiqué.

Les "meilleurs" projets éoliens terrestre et solaire pourraient ainsi produire une électricité à un coût de 30 dollars par MWh, voire moins dans les deux prochaines années.

Et cette baisse des coûts s'observe aussi pour les autres énergies renouvelables, note l'Irena. L'an dernier, des projets dans la géothermie, la biomasse ou l'hydroélectricité se sont développés avec des coûts autour de 70 dollars le MWh.

Le solaire à concentration et l'éolien en mer font également des progrès et certains projets qui seront mis en service d'ici 2020 et 2022 coûteront entre 60 et 100 dollars le MWh, prévoit l'Irena.

"Cette nouvelle dynamique témoigne d'un changement significatif de modèle énergétique", selon M. Amin.

Catégories: Actualités

Netanyahu en Inde, première visite d'un Premier ministre israélien en 15 ans

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 11:41

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé à New Delhi dimanche, première visite d'un chef de gouvernement israélien en 15 ans, promettant de resserrer les relations bilatérales.

M. Netanyahu et son épouse Sara ont été accueillis à l'aéroport par le Premier ministre indien Narendra Modi, devenu en juillet le premier dirigeant indien à se rendre dans l'Etat hébreu.

"Cette visite constitue l'occasion de renforcer la coopération avec une puissance économique, sécuritaire, technologique et touristique mondiale", a déclaré le Premier ministre israélien dans un communiqué publié avant le voyage. "Le Premier ministre indien Modi est un ami proche d'Israël".

M. Netanyahu n'est que le second chef de gouvernement israélien à se rendre en Inde, après Ariel Sharon en 2003.

Il est accompagné d'une imposante délégation commerciale, avec des représentants des secteurs technologique, agricole et de la défense.

L'Inde a annulé cependant en amont de cette visite une commande à 500 millions de dollars de 8.000 missiles antichar Spike fabriqués par la société d'armement israélienne Rafael.

Israël est un gros fournisseur de matériel militaire pour New Delhi, avec environ un milliard de dollars d'équipements vendus chaque année.

Les deux chefs du gouvernement se sont rendus à un mémorial en hommage aux soldats indiens ayant combattu pour la libération de Haifa pendant la Premier guerre mondiale. M. Netanyahu devait ensuite rencontrer le chef de a diplomatie Sushma Swaraj avant un dîner avec M. Modi.

Au cours de son séjour qui s'achève le 19 janvier, M. Netanyahu se rendra à Bombay où il rencontrera des stars et des cadres de l'industrie cinématographique indienne.

Il doit également participer à une cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de Bombay durant lesquels un centre juif avait été pris d'assaut en 2008, faisant six morts dont un rabbin et son épouse.

Catégories: Actualités

Le pape lance un nouvel appel à l'hospitalité pour la Journée mondiale des Migrants

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 11:40

Le pape François a une nouvelle fois lancé dimanche un appel à l'hospitalité envers les immigrés estimant que "le péché était de renoncer à la rencontre avec l?autre", à l'occasion de la 104e Journée mondiale des migrants et réfugiés.

"Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s?identifie à l?étranger de toute époque accueilli ou rejeté+", a déclaré le pape lors d'une messe solennelle célébrée dans la basilique Saint-Pierre de Rome.

"Il n?est pas facile d?entrer dans la culture des autres, de se mettre à la place de personnes si différentes de nous, de comprendre leurs pensées et leurs expériences", a dit le pape.

Pour Jorge Bergoglio, lui-même issu d'une famille d'émigrés italiens venus en Argentine, "nous renonçons souvent à rencontrer l?autre et nous élevons des barrières pour nous défendre".

"Les communautés locales ont parfois peur que les nouveaux arrivés perturbent l?ordre établi, +volent+ quelque chose de ce que l?on a construit péniblement", a-t-il dit.

"Les nouveaux arrivés aussi ont des peurs: ils craignent la confrontation, le jugement, la discrimination, l?échec. Ces peurs sont légitimes, elles se fondent sur des doutes parfaitement compréhensibles d?un point de vue humain", a-t-il ajouté.

Pour le pontife de 81 ans, "ce n?est pas un péché d?avoir des doutes et des craintes. Le péché, c?est de laisser ces peurs déterminer nos réponses, conditionner nos choix, compromettre le respect et la générosité, alimenter la haine et le refus. Le péché, c?est de renoncer à la rencontre avec l?autre".

Depuis le début de son pontificat en mars 2013, le pape a multiplié les prises de position fortes en faveur de l'accueil des réfugiés et des migrants.

Il s'était rendu quelques mois après son élection sur l'île italienne de Lampedusa, alors principale porte d'entrée des migrants.

En avril 2016, il était rentré d'une visite sur l'île grecque de Lesbos avec trois familles de réfugiés syriens musulmans à bord de son avion.

Le pape entamera lundi un voyage de huit jours sur son continent natal, en se rendant d'abord au Pérou, puis au Chili. Ce sera son 22e voyage à l'étranger.

Catégories: Actualités

Le pétrolier iranien en flammes depuis 8 jours au large de la Chine a coulé, 29 disparus

Le Huffington Post - dim, 01/14/2018 - 11:38

INTERNATIONAL - Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche 14 janvier 2017 les médias officiels chinois alors que la trentaine de membre d'équipage est toujours portée disparue.

Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers à son bord, a pris feu le 6 janvier suite à sa collision avec un navire de fret chinois. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de la ville chinoise de Shanghai. "D'après les dernières nouvelles de l'Administration publique océanique, le Sanchi a coulé entièrement", a déclaré l'agence officielle Chine Nouvelle.

Ci-dessous, les images impressionnantes du navire en proie aux flammes pendant huit jours.

Il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants parmi les membres d'équipage a dit à la TV d'Etat le porte-parole de l'équipe de secours mise en place par l'Iran. Le tanker comptait à son bord 32 membres d'équipage -30 Iraniens et deux Bangladais. Trois corps ont été retrouvés.

"Les membres d'équipage du navire ont été tués au cours de la première heure après l'accident à cause de la puissance de l'explosion et des émanations de gaz", a déclaré le porte-parole Mohammad Rastad.

Le pétrolier, battant pavillon panaméen, appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l'opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l'Iran. Il acheminait des produits à la firme sud-coréenne Hanwha Total.

Lire aussi :

L'Iran refuse toute modification de l'accord nucléaire

En Iran, des dizaines de milliers de manifestants soutiennent le régime

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur