Agrégateur de flux

Peugeot en garde sous le pied

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 10:24
Peugeotmonte de 0,5% à 21,43 euros ce vendredi, alors que Bryan Garnier est passé de "vendre" à "neutre" sur le dossier avec un cours cible ajusté de...
Catégories: Économie - Finances

OPCVM : un gérant vise 32 euros sur TechnipFMC

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 10:22
Investi à 100% sur l'Europe, Tocqueville Value Europe sélectionne des actions de sociétés choisies pour leur solidité financière, leur historique et...
Catégories: Économie - Finances

"Les Terriens du samedi" sera le nouveau nom de l'émission de Thierry Ardisson - EXCLUSIF

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 10:22
"Les Terriens du samedi" sera le nouveau nom de l'émission de Thierry Ardisson - EXCLUSIF
Catégories: Actualités

Vidéo. Un python de 4 mètres inquiète les autorités en Nouvelle-Calédonie

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 10:21

Le serpent fait partie d'une espèce invasive qui n'était pas présente sur l'île jusque-là.
Un python de 4 mètres et 26 kilos a été tué mardi par des chasseurs à Voh, dans le nord de la Grande Terre de Nouvelle-Calédonie. Le cliché des trois chasseurs soutenant le reptile a rapidement fait le tour des réseaux sociaux,... Lire la suite

Catégories: Actualités

Bon plan: le bracelet Garmin Vivosmart 3 à moins de 80 euros

Vous avez quelques heures encore pour vous offrir le bracelet connecté Vivosmart 3 à prix réduit chez Rue du Commerce.

Catégories: High-Tech

Vidéos. Inondations dans les Landes : en kayak... dans les arènes d'Amou

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 10:20

Les Chalossais gardent le sens de l'humour, même les pieds dans l'eau.
Face aux intempéries et aux inondations, les Landais savent garder le sourire. La preuve, cette semaine, avec ces vidéos partagées par le club de canoë-kayak d'Amou, sur sa page Facebook. Alors que les arènes de la commune, longées par le Luy de Béarn,... Lire la suite

Catégories: Actualités

SNCF: la CGT cheminots va poursuivre la grève en juillet

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 10:20

Laurent Brun, de la CGT Cheminots, a annoncé vendredi que la grève à la SNCF allait "se poursuivre" en juillet, au delà du calendrier de l'intersyndicale, qui avait fixé le dernier jour du mouvement au 28 juin.

"Nous allons poursuivre au mois de juillet", a-t-il affirmé sur franceinfo le jour d'une importante réunion tripartite (gouvernement, patronat, syndicats) pour mettre au point la nouvelle convention collective du ferroviaire.

"Pour combien de temps? On verra. Comment ? On verra. Il n'est pas question de s'arrêter au calendrier, puisque le gouvernement souhaite passer en force", a ajouté le responsable de la première organisation syndicale à la SNCF, au lendemain de l'adoption de la réforme ferroviaire au Parlement.

"La grève, après 30 jours de grève, ça pèse très lourdement sur les familles. Donc nous avons un débat sur la manière de continuer la lutte tout en essayant de préserver les familles sur le coût de la grève", a-t-il ajouté.

Une table ronde entre gouvernement, patronat et syndicats doit se tenir à partir de 14H00 au ministère des Transports pour discuter de la convention collective nationale du secteur, un rendez-vous réclamé par l'intersyndicale qui espère que ce soit la première d'une série, avec des engagements du gouvernement à la clé.

Or la ministre des Transports, Élisabeth Borne, a prévenu que la rencontre de vendredi après-midi serait une "ultime table ronde tripartite" et que l'État ne s'y rendra pas en tant que négociateur "mais en tant qu'observateur attentif du bon déroulement" des discussions.

Mercredi, l'intersyndicale de la SNCF avait mis en garde le gouvernement qu'en cas de réunion tripartite "improductive", elle déciderait "de nouvelles" journées de grève.

Catégories: Actualités

L’organisation Etat islamique, du « califat » à la guérilla mondiale

Traquée en Syrie, l’EI se mue en réseau clandestin et joue sa survie sur sa capacité à frapper ailleurs, notamment en Europe et en Asie
Catégories: Actualités

la reprise s'annonce

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 10:17
Consultez cet article sur Boursier.com
Catégories: Économie - Finances

Acier : l'UE adopte à l'unanimité des mesures de rétorsion contre Washington

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 10:16
Les 28 ont adopté des mesures pour taxer certaines importations américaines. Des dizaines de produits sont concernés notamment les célèbres motos Harley Davidson.
Catégories: Économie - Finances

Adobe Systems fait mieux que prévu

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 10:16
Résultats trimestriels...
Catégories: Économie - Finances

Foo Fighters et les Guns N' Roses jouent ensemble "It's So Easy"

Un moment d'anthologie en Italie au Firenze Rocks Festival Le groupe de Dave Grohl Foo Fighters a fait une énorme surprise à ses fans, lors de son concert au Firenze Rocks Festival qui s'est déroulé à Florence, en Italie. Les membres de Guns N' Roses ont été invités sur scène pour interpréter le classique "It's So ...

Cet article Foo Fighters et les Guns N' Roses jouent ensemble "It's So Easy" est apparu en premier sur Rolling Stone.

Catégories: Musique

Vidéo. "Un pognon de dingue" : un président devrait-il dire ça ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 06/15/2018 - 10:15

Deux parlementaires girondins débattent : la sénatrice Nathalie Delattre et le député Benoît Simian. Répondez à notre sondage.
La petite phrase d'Emmanuel Macron, volontairement diffusée par l'Elysée, n'a échappé à personne : "On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas." Invités... Lire la suite

Catégories: Actualités

Deux minutes avec Mai Lan

Mai Lan est en concert le 15 juin 2018 au Zénith de Paris. RFI l'a rencontrée au festival Art Rock à St Brieuc. Elle nous parle de son album Autopilote et de ses inspirations.

Catégories: Musique

Auplata envisage de séparer ses activités avec la cotation de sa filiale AGP

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 10:13
Le détachement des actions AGP interviendrait le 28 juillet
Catégories: Économie - Finances

Qu'est-ce que le virus Usutu qui a infecté pour la première fois un homme en France ?

Virus émergent encore peu connu, Usutu présente des caractéristiques qui le rapproche du virus Zika. Le Dr Yannick Simonin, qui vient d’identifier le premier cas d’infection humaine en France, nous en dresse le portrait.
Catégories: Sciences

Coupe du monde : entre 1998 et 2018, ces Bleus-là ne sont pas du même bois

Vingt ans et un titre de champion du monde les séparent. Plus douée, mais aussi moins solide, l’équipe de Didier Deschamps offre un profil très différent de celle d’Aimé Jacquet.
Catégories: Actualités

Présidentielle en Colombie: la droite favorite, la paix dans les limbes

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 10:10

La Colombie élit son nouveau chef d'Etat dimanche, au second tour de la première présidentielle depuis la paix avec l'ex-guérilla Farc. Une élection cruciale pour un pays polarisé par ce pacte, que le favori Ivan Duque veut réviser.

Après plus d'un demi-siècle de guerre, la paix retient son souffle. Le champion de la droite dure, arrivé en tête du premier tour, promet de modifier le pacte signé fin 2016 et s'oppose à Gustavo Petro, candidat d'une gauche anti-système.

"Nous laissons un pays sans Farc, qui construit la paix", a réitéré le président sortant, Juan Manuel Santos, 66 ans, qui ne peut se représenter après deux mandats consécutifs. Au pouvoir depuis 2010, il a été l'artisan d'un accord qui lui a valu le prix Nobel de la Paix, mais aussi une impopularité record de 80% dans ce pays de 49 millions d'habitants.

Si le pacte a clos la confrontation avec les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie), aujourd'hui converties en parti politique, la Colombie, confrontée à une corruption et des inégalités criantes, peine à émerger du plus long conflit d'Amérique. Elle endure la violence de groupes armés qui se disputent le trafic de drogue dans les anciens fiefs de l'ex-guérilla.

Là où la droite règne depuis toujours, son atout pour reconquérir la présidence, Ivan Duque, 41 ans, jeune et novice en politique, a remporté 39,14% des voix le 27 mai contre 25,08% à Gustavo Petro, 58 ans, ancien maire de Bogota et ex-guérillero du M-19 dissout.

Le scrutin avait été marqué par une participation sans précédent de 53,9% quand habituellement moins de la moitié des 36 millions d'électeurs vont aux urnes.

- Duel droite-gauche inédit -

Dauphin du populaire mais controversé ex-président Alvaro Uribe (2002-2010), farouche opposant à l'accord de paix, Ivan Duque ne s'est pas imposé d'entrée de jeu comme par le passé son mentor, dont il se défend d'être la "marionnette". Mais selon les derniers sondages, le candidat du Centre démocratique (CD) devancerait Gustavo Petro du mouvement Colombie Humaine de six à quinze points ce 17 juin.

C'est tout de même la première fois que la gauche colombienne, divisée et qui payait jusque là le poids de la présence des guérillas, parvient aussi loin à une présidentielle.

Ivan Duque, soutenu par les conservateurs, les partis chrétiens, les évangéliques et l'ultra-droite, défend la liberté d'entreprendre et les valeurs traditionnelles de la famille en agitant le spectre du Venezuela voisin en crise.

Appelant au "changement", il veut réviser l'accord de paix pour envoyer en prison les chefs guérilleros coupables de crimes graves et leur barrer l'accès au Parlement. Il s'est engagé à éradiquer "le cancer de la corruption" et relancer la 4e économie d'Amérique latine, en berne avec 1,8% de croissance.

Gustavo Petro, qui entend appliquer l'accord avec les Farc et engager de profondes réformes, a charmé les foules avec un programme favorable aux plus humbles. Il pâtit cependant de sa proximité avec le défunt président vénézuélien Hugo Chavez, bien qu'il se soit distancié de son successeur Nicolas Maduro.

- L'avenir de la paix en jeu -

"Quel que soit le président, le plus grand défi sera d'adopter une position claire quant à l'accord de paix car, pour le moment, nous sommes dans les limbes", a déclaré à l'AFP Fabian Acuña, professeur de Sciences politiques à l'Université Javeriana.

Les deux candidats s'opposent aussi sur le dialogue avec l'Armée de libération nationale (ELN), dernière de la trentaine de guérillas qu'a comptées la Colombie. Si Gustavo Petro veut le poursuivre, Ivan Duque est déterminé à durcir la position du gouvernement.

Dans la dernière ligne droite, tous deux sont peu intervenus en public, tentant de nouer des alliances pour emporter le duel final. Le report des voix du centre, divisé au premier tour, mais dont un candidat, Sergio Farjardo, s'est placé 3e avec 23,7% des suffrages, pourrait peser dans la balance. Le vote blanc aussi.

S'il est élu, Ivan Duque deviendra le plus jeune président de Colombie depuis 1872 et, selon l'analyste Andrés Ortega de l'Université Nationale, il "va arriver avec une coalition très forte au Congrès", où la droite s'est imposée lors des législatives de mars.

De son côté, le parti Farc a renoncé à la présidentielle après avoir essuyé un échec cuisant en se confrontant à la réalité des urnes. Il n'avait même pas atteint les 0,5% de voix nécessaires pour emporter plus que les dix sièges parlementaires octroyés par l'accord.

Tourner définitivement la page d'une guerre fratricide, qui a fait au moins huit millions de victimes entre morts, disparus et déplacés, sera l'un des enjeux du futur président qui prendra ses fonctions le 7 août, fête de l'indépendance de la Colombie.

Catégories: Actualités

Festa di a lingua – Toutes nos éditions d'info en langue corse

France 3 Corse ViaStella - culture - ven, 06/15/2018 - 10:09
Aujourd'hui les éditions d'informations de ViaStella se mettent à l'heure d'A Festa di a lingua. I sei ghjurnali seranu tutti in lingua corsa cù una pagina speziale in diretta di Cervioni cù invitati è riporti in giru à a lingua corsa sta sera à sett'ore ind'è Corsica Sera.France 3 Corse ViaStella
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur