Agrégateur de flux

RPT-Qualcomm relève son offre à 44 milliards de dollars sur NXP

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:29
(Reuters) - (Répétition pour coquille au deuxième paragraphe.)
Catégories: Économie - Finances

Home Depot: Hausse de 2% du bénéfice trimestriel

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:25
(Reuters - Home Depot, le numéro un américain du bricolage, a annoncé une hausse de 2% de son bénéfice trimestriel, soutenu par une hausse de la fréquentation de ses magasins et la reprise du marché immobilier.
Catégories: Économie - Finances

Rite Aid signe un accord de fusion avec Albertsons

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:25
Les actions d'Albertsons seront cotées sur le New York Stock Exchange...
Catégories: Économie - Finances

Les orangs-outans de Bornéo disparaissent dans l’indifférence

Sur l'île de Bornéo, en 16 ans, près de 150.000 orangs-outans ont disparu, victimes de la déforestation et de l'exploitation des ressources naturelles, selon le dernier décompte de chercheurs. Ce constat, accablant, est également une conséquence de la chasse...
Catégories: Sciences

JO 2018 - Biathlon - La France médaille d'or du relais mixte grâce à un énorme Martin Fourcade

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mar, 02/20/2018 - 13:24
Un immense Martin Fourcade a permis à la France de gagner la médaille...
Catégories: Sport

En Pologne, les femmes s'affrontent sur le droit à l'avortement (2/5)

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 13:22
Le Parlement dominé par la droite conservatrice travaille actuellement sur un projet de loi qui prévoit de durcir la législation sur l''avortement. Si elle est adoptée, l'IVG ne sera plus autorisée que dans deux cas : risque pour la vie ou la santé de la mère et grossesse résultant d''un viol et d''un inceste. L'IVG en cas de malformations du fœtus ne serait plus permise.
Catégories: Actualités

Walmart: Bénéfice inférieur aux attentes au quatrième trimestre, le titre baisse

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:21
NEW YORK (Reuters) - Walmart, le premier distributeur mondial, a publié mardi un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, en dépit d'une hausse de ses ventes à périmètre comparable sur le marché américain pour le 14e trimestre d'affilée.
Catégories: Économie - Finances

Effondrement mortel d'un terminal à Roissy: procès en décembre 2018

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 13:20

Au terme de 13 ans d'enquête, quatre sociétés seront jugées en décembre 2018 à Bobigny pour l'effondrement du terminal 2E de l'aéroport de Roissy, qui avait fait quatre morts en 2004, a appris mardi l'AFP de sources concordantes.

Les quatre entreprises, Aéroports de Paris (ADP), le constructeur GTM, filiale de Vinci, le bureau d'études Ingerop et le groupe d'inspection et de certification Bureau Veritas, sont renvoyées devant le tribunal correctionnel pour homicides et blessures involontaires.

Elles comparaîtront du 10 au 14 décembre 2018, ont précisé à l'AFP le tribunal et des avocats.

Le 23 mai 2004, moins d'un an après son inauguration, une partie de la voûte du terminal 2E de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle s'était effondrée sur une trentaine de mètres, tuant quatre voyageurs étrangers âgés de 27 à 37 ans: une Libanaise, une Ukrainienne et deux Chinois.

Sept personnes avaient également été blessées, dont deux policiers de la police aux frontières (PAF) qui venaient d'être dépêchés sur place après le signalement d'une fissure.

Il est reproché aux sociétés poursuivies d'avoir sous-estimé la faible résistance de la voûte en béton armé de cette structure.

Le terminal 2E, dessiné par l'architecte Paul Andreu, également concepteur de l'opéra de Pékin, avait représenté un investissement global de l'ordre de 650 millions d'euros pour ADP, dont 150 millions d'euros pour la jetée d'embarquement où l'effondrement avait eu lieu.

Les experts ont évalué à 50% la part de responsabilité technique d'ADP, contre 25% pour Ingerop, 15% pour GTM et 10% pour Veritas.

Catégories: Actualités

« Black Panther » : des tweets racistes deviennent la risée des réseaux sociaux

Des internautes ont tenté de faire croire que des spectateurs avaient été agressés lors de séances de projection du film. Depuis, les parodies se multiplient.
Catégories: Actualités

En Gironde, l’adolescent accusé d’avoir percuté et tué un gendarme, retrouvé mort avec son père

Les enquêteurs privilégient la piste du suicide, sans que l’on en connaisse dans un premier temps les circonstances. Le parquet doit communiquer dans la journée.
Catégories: Actualités

Le conseil d'administration d'Orange favorable à une nouvelle présidence Richard

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:15
Le conseil a proposé le renouvellement de son mandat, qui sera soumis à la prochaine assemblée générale...
Catégories: Économie - Finances

F1 - Red Bull - Daniel Ricciardo (Red Bull Racing) : «La F1 m'a semblé familière»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mar, 02/20/2018 - 13:14
Le pilote Red Bull Racing, Daniel Ricciardo, a évoqué la RB 14, lors...
Catégories: Sport

Macron veut voir les bibliothèques ouvertes le dimanche et le soir

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 13:13

Le président Emmanuel Macron et la ministre de la Culture Françoise Nyssen ont appelé mardi les bibliothèques à ouvrir davantage le soir et le dimanche afin de "réduire les fractures" culturelles et sociales.

Actuellement, seules 130 des 16.500 bibliothèques et points de lecture de France ouvrent leurs portes le dimanche.

Et, dans la semaine, "beaucoup d'entre elles ouvrent aux horaires où la plupart des Français travaillent", étant fermées à l'heure du déjeuner et tôt le soir, a regretté Françoise Nyssen.

Il faut donc "changer de rythme" et "ouvrir mieux et plus", appelle l'écrivain Erik Orsenna qui a présenté un rapport sur l'avenir des bibliothèques au président et à la ministre aux Mureaux (Yvelines).

Emmanuel Macron a visité durant trois heures la médiathèque de cette ville de la grande banlieue de Paris, présentée comme "exemplaire" car elle ouvre le dimanche et propose de nombreuses activités en plus du prêt traditionnel de livres et de vidéos.

La France est bien équipée puisqu'elle possède autant de bibliothèques que de bureaux de Poste. Mais ces équipements culturels, souvent modernes, ne sont ouverts que 41 heures par semaine dans les grandes villes contre 78 heures à Londres ou 98 heures - un record - à Copenhague.

Cette situation avait été dénoncée par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle et il avait fait de l'extension des horaires l'une de ses promesses électorales.

Selon lui, l'accès à la culture fait partie intégrante de "la bataille pour l'émancipation", qui est le "fil rouge" de la politique du gouvernement.

- 'Financièrement difficile' -

Le rapport établi par Erik Orsenna et Noël Corbin, inspecteur des affaires culturelles, fixe la durée d'ouverture hebdomadaire moyenne à 45 heures pour les villes de 50.000 à 100.000 habitants, et à 50 heures pour celles de plus de 100.000 habitants.

Aux Mureaux, qui compte 32.000 habitants, la médiathèque est ouverte 28 heures par semaine "et on aimerait ouvrir plus, mais c'est financièrement difficile", a expliqué au président son maire, François Garay (DVG).

L'Association des bibliothécaires de France (ABF) avait accueilli favorablement en juillet 2017 l'extension des horaires d'ouverture, tout en mettant en garde contre l'impact de "la baisse des moyens financiers des collectivités territoriales".

Le gouvernement a augmenté de huit millions d'euros la dotation générale de décentralisation en faveur des bibliothèques pour les cinq prochaines années.

Cela devrait permettre de soutenir "200 projets d?extension d?horaires", selon le rapport Orsenna, qui juge toutefois cet effort insuffisant.

Pour l'académicien, "ce n'est pas à Paris qu'on doit décider" de tels projets, mais au niveau local car "les attentes des populations diffèrent de Dunkerque à Nice, de Cayenne à Nouméa, et selon qu'on soit étudiant ou retraité".

En 2015, les collectivités locales ont dépensé 1,7 milliard d'euros pour la lecture publique, dont près de 1,2 milliard pour rémunérer les 38.000 agents des bibliothèques, selon le ministère de la Culture.

Dans leur rapport, MM. Orsenna et Corbin appellent les bibliothèques à "s'adapter à la demande" et à "devenir des maisons de service public culturel" car "50% des personnes qui y entrent ne viennent pas chercher des livres". Aux Mureaux, la médiathèque accueille ainsi des cours de soutien scolaire, des ateliers d'art, de danse et un "fab-lab" équipé d'imprimantes 3D ainsi qu'une "micro-folie", musée numérique initié par la Grande Halle de la Villette à Paris.

Le rapport, qui souligne l'apport des 81.000 bénévoles qui permettent aux bibliothèques de fonctionner, suggère de faire davantage appel aux étudiants et d'encourager dans les petites villes "la mutualisation de locaux et de personnels d?accueil" entre les bibliothèques et les agences postales.

"Pourquoi pas des kiosques à livres dans les piscines, des salles de sport, des salons de coiffure, dans les salles d'attente des médecins?", écrivent ses auteurs.

Catégories: Actualités

Macron veut voir les bibliothèques ouvertes le dimanche et le soir

LCP Assemblée nationale - mar, 02/20/2018 - 13:12

Le président Emmanuel Macron et la ministre de la Culture Françoise Nyssen ont appelé mardi les bibliothèques à ouvrir davantage le soir et le dimanche afin de "réduire les fractures" culturelles et sociales.

Actuellement, seules 130 des 16.500 bibliothèques et points de lecture de France ouvrent leurs portes le dimanche.

Et, dans la semaine, "beaucoup d'entre elles ouvrent aux horaires où la plupart des Français travaillent", étant fermées à l'heure du déjeuner et tôt le soir, a regretté Françoise Nyssen.

Il faut donc "changer de rythme" et "ouvrir mieux et plus", appelle l'écrivain Erik Orsenna qui a présenté un rapport sur l'avenir des bibliothèques au président et à la ministre aux Mureaux (Yvelines).

Emmanuel Macron a visité durant trois heures la médiathèque de cette ville de la grande banlieue de Paris, présentée comme "exemplaire" car elle ouvre le dimanche et propose de nombreuses activités en plus du prêt traditionnel de livres et de vidéos.

La France est bien équipée puisqu'elle possède autant de bibliothèques que de bureaux de Poste. Mais ces équipements culturels, souvent modernes, ne sont ouverts que 41 heures par semaine dans les grandes villes contre 78 heures à Londres ou 98 heures - un record - à Copenhague.

Cette situation avait été dénoncée par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle et il avait fait de l'extension des horaires l'une de ses promesses électorales.

Selon lui, l'accès à la culture fait partie intégrante de "la bataille pour l'émancipation", qui est le "fil rouge" de la politique du gouvernement.

- 'Financièrement difficile' -

Le rapport établi par Erik Orsenna et Noël Corbin, inspecteur des affaires culturelles, fixe la durée d'ouverture hebdomadaire moyenne à 45 heures pour les villes de 50.000 à 100.000 habitants, et à 50 heures pour celles de plus de 100.000 habitants.

Aux Mureaux, qui compte 32.000 habitants, la médiathèque est ouverte 28 heures par semaine "et on aimerait ouvrir plus, mais c'est financièrement difficile", a expliqué au président son maire, François Garay (DVG).

L'Association des bibliothécaires de France (ABF) avait accueilli favorablement en juillet 2017 l'extension des horaires d'ouverture, tout en mettant en garde contre l'impact de "la baisse des moyens financiers des collectivités territoriales".

Le gouvernement a augmenté de huit millions d'euros la dotation générale de décentralisation en faveur des bibliothèques pour les cinq prochaines années.

Cela devrait permettre de soutenir "200 projets d’extension d’horaires", selon le rapport Orsenna, qui juge toutefois cet effort insuffisant.

Pour l'académicien, "ce n'est pas à Paris qu'on doit décider" de tels projets, mais au niveau local car "les attentes des populations diffèrent de Dunkerque à Nice, de Cayenne à Nouméa, et selon qu'on soit étudiant ou retraité".

En 2015, les collectivités locales ont dépensé 1,7 milliard d'euros pour la lecture publique, dont près de 1,2 milliard pour rémunérer les 38.000 agents des bibliothèques, selon le ministère de la Culture.

Dans leur rapport, MM. Orsenna et Corbin appellent les bibliothèques à "s'adapter à la demande" et à "devenir des maisons de service public culturel" car "50% des personnes qui y entrent ne viennent pas chercher des livres". Aux Mureaux, la médiathèque accueille ainsi des cours de soutien scolaire, des ateliers d'art, de danse et un "fab-lab" équipé d'imprimantes 3D ainsi qu'une "micro-folie", musée numérique initié par la Grande Halle de la Villette à Paris.

Le rapport, qui souligne l'apport des 81.000 bénévoles qui permettent aux bibliothèques de fonctionner, suggère de faire davantage appel aux étudiants et d'encourager dans les petites villes "la mutualisation de locaux et de personnels d’accueil" entre les bibliothèques et les agences postales.

"Pourquoi pas des kiosques à livres dans les piscines, des salles de sport, des salons de coiffure, dans les salles d'attente des médecins?", écrivent ses auteurs.

Catégories: Actualités

Qualcomm relève son offre sur NXP Semiconductors!

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:12
Qualcomm, objet d'une offre de plus de 120 milliards de dollars de Broadcom, mène deux batailles à la fois...
Catégories: Économie - Finances

JO-2018: Watabe en tête en combiné nordique, les Français loin après le saut

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 13:10

Les Français du combiné nordique se trouvent loin de la tête après l'épreuve de saut à skis, relégués à plus d'une minute de la tête occupée par le Japonais Akito Watabe, mardi pour l'épreuve sur le grand tremplin des JO-2018 à Pyeongchang.

Le meilleur Français, Maxime Laheurte, accuse un retard de 1 min 05 sec sur Watabe, leader de la Coupe du monde, alors que François Braud s'élancera avec 1 min 45 sec de retard sur l'épreuve de ski de fond, de 10 km.

De retour de deux années de pause, Jason Lamy-Chappuis partira avec près de trois minutes de retard sur Watabe.

Pour le titre olympique, les Allemands ont réalisé un joli tir groupé, avec Eric Frenzel, champion olympique sur le petit tremplin il y a six jours, à 24 secondes de la tête, juste devant ses coéquipiers Johannes Rydzek (+0:31) et Fabian Riessle (+0:34).

Catégories: Actualités

Deutsche Bank lancera lundi prochain l'IPO de DWS

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:09
FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank prévoit de lancer l'introduction en Bourse (IPO) de DWS, sa branche de gestion d'actifs, lundi prochain, selon des sources proches du dossier.
Catégories: Économie - Finances

Allemagne: en plein marasme, le SPD vote sur l'alliance avec Merkel

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 13:08

Le parti social-démocrate allemand a commencé mardi à consulter sa base sur le projet d'alliance avec Angela Merkel, alors qu'il traverse une crise sans précédent: il est désormais dépassé dans les sondages par l'extrême droite.

Les quelque 464.000 adhérents du plus vieux parti allemand doivent voter par courrier ou par internet pour décider si, oui ou non, ils donnent leur feu vert pour gouverner à nouveau avec les conservateurs de la chancelière après l'accord de coalition signé entre les deux camps.

Le résultat, qui sera connu le 4 mars, est crucial pour l'avenir de Mme Merkel, sortie victorieuse mais affaiblie des législatives du 24 septembre 2017 du fait d'un score décevant pour son parti démocrate-chrétien.

Un "non" serait synonyme d'instabilité pour la première économie européenne et de nouvelles élections appelées, au vu des sondages, à profiter surtout au parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD).

- Coup de massue -

Le résultat du vote des adhérents du parti social-démocrate est loin d'être acquis.

La direction du mouvement a obtenu d'importantes concessions des conservateurs pour prix d'une alliance, à commencer par le ministère des Finances.

Mais la base est très divisée sur l'idée même de continuer à gouverner avec Mme Merkel. Beaucoup jugent que le parti a perdu ses racines de gauche au fil des alliances (2005-1999, 2013-2017) avec la dirigeante conservatrice et qu'il n'offre plus d'alternative réelle aux électeurs.

Le mouvement de Jeunesse du SPD a pris les rênes de la contestation et réclame un virage à gauche sur le modèle des Travaillistes britanniques pour ressourcer le parti, affaibli aux législatives par son pire score d'après-guerre (20,5%).

Le vote des militants arrive au pire moment pour le SPD. Les atermoiements et tensions internes des derniers mois ont provoqué une guerre des chefs qui a abouti au départ précipité du président du parti, Martin Schulz, après moins d'un an en poste.

Dernier coup de massue: en chute libre, le parti est désormais rattrapé dans les sondages par l'AfD, un séisme politique dans le pays. Une enquête publiée cette semaine par le quotidien Bild donne pour la première fois l'extrême droite devant le SPD, à 16% contre 15,5%.

Le parti social-démocrate a dû en outre essuyer mardi les railleries de la presse populaire lorsqu'il est apparu que des petits plaisantins avaient réussi à faire inscrire un chien parmi les nouveau militants du mouvement souhaitant participer au vote. Le parti a promis de faire "annuler" cette inscription loufoque.

"La situation est sérieuse" dans le parti, a convenu Thorsten Schäfer-Gümbel, vice-président du SPD.

- 'Objectif CDU' -

"Nous sommes un grand parti!", a jubilé de son côté l'une des figures de proue de l'AfD, Alice Weidel, après la publication du sondage de Bild.

"Notre prochain objectif, maintenant, c'est la CDU", le parti conservateur de Mme Merkel, a claironné de son côté le député AfD Bernd Baumann. Même si les démocrates-chrétiens se maintiennent à leur niveau -historiquement bas- des élections dans les sondages, autour de 32%.

L'irruption de l'extrême droite sur la scène nationale, avec une centaine de députés depuis septembre, a commencé à faire imploser le système politique d'après-guerre, avec retard sur la plupart des autres pays européens, à commencer par la France.

"La crise", proclame en Une dans sa dernière édition l'hebdomadaire Der Spiegel. "La République au bord de la crise de nerfs" lui faisait récemment écho le magazine Die Zeit.

L'usure des grands partis traditionnels, qui assuraient la stabilité du pays si enviée à l'étranger, est manifeste et frappe d'abord la social-démocratie, comme ailleurs en Europe. L'exception allemande n'est plus.

Les sociaux-démocrates sont passés de 40% des voix aux législatives de 1998 à moins de 20% aujourd'hui, privés d'espace politique par la politique très centriste d'Angela Merkel et, de l'autre côté, par l'existence d'une gauche radicale forte.

Mais les conservateurs aussi sont à la peine. "L'Allemagne, havre de stabilité en Europe, devient politiquement instable", s'alarme Der Spiegel.

Catégories: Actualités

Des pesticides dans près de trois quarts des fruits, selon un rapport

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 13:04
PARIS (Reuters) - Près de trois quarts des fruits (72,6%) consommés en France et 41,1% des légumes contiennent des résidus de pesticides, selon un rapport établi par une association écologiste sur la base des données de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur