Agrégateur de flux

Rugby - Test - Le Japon, affûté, surclasse les Tonga

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:42
Facile victoire des Japonais, samedi soir, à Toulouse, face aux Tonga...
Catégories: Sport

Masters: Federer a "vécu une année fantastique"

France 24 - L'info en continu - sam, 11/18/2017 - 18:40

Roger Federer a été battu en trois manches par le Belge David Goffin samedi en demi-finale du Masters à Londres, un défaite décevante pour terminer l'année mais qui n'empêche pas le Suisse de savourer une saison 2017 "fantastique".

Question: Pouvez-vous nous expliquer ce qui s'est passé après votre gain du premier set ?

Réponse: "Cela a été difficile de se faire breaker à 1-0 pour lui dans le deuxième set, alors que j'ai eu des occasions d'égaliser à 1 partout, et de maintenir la pression sur lui. Je n'ai pas été assez précis au service. A ce moment-là, il a très bien retourné, ce qui lui a permis de se maintenir dans le match. Avec le recul, je pense que ça a été un moment clé. Les choses ont vraiment tourné en sa faveur à ce moment-là. Il se sentait mieux, ne ratait plus grand chose. Il a élevé son niveau de jeu et moi je ne pouvais plus suivre. Peut-être que j'ai baissé un peu quand lui s'améliorait. Peut-être que je n'ai jamais atteint mon meilleur niveau, parce qu'au premier set, vous savez, ça allait, lui ne jouait pas très bien. C'est assez décevant. Mais au final, il a extrêmement bien joué, c'était lui le meilleur sur le court. Je suis un peu déçu parce que c'est un court en intérieur, sur lequel j'aime jouer. Mais j'ai eu des occasions et je les ai manquées. Lui a été très concentré sur les siennes, c'est ce qui a fait la différence".

Q: Au delà de cette déception, pouvez vous résumer votre saison, et comment voyez-vous la prochaine ?

R: "J'ai vécu une année fantastique. Je suis tellement content d'avoir joué à ce niveau du début jusqu'à la fin, jusqu'à aujourd'hui. J'ai apprécié la manière dont j'ai joué, un tennis vers l'avant, agressif. J'aurais voulu en faire plus aujourd'hui. C'est décevant de finir là-dessus. Mais ce n'est pas si important si je regarde toute ma saison, pour laquelle je suis particulièrement content. Pour l'an prochain, la préparation va durer deux, trois semaines, ça va être assez court. Mais j'ai vécu ça les quinze dernières années, je sais comment faire. Pour le moment, j'ai surtout envie d'une coupure, loin des courts, loin de la pression, et de revenir en Australie pour bien jouer. Je suis impatient d'être là-bas. J'ai connu les meilleurs moments de ma vie cette saison, donc j'ai hâte de retourner là-bas."

Q: Comment jugez-vous votre état physique, votre genou, votre dos, après une saison pleine ?

R: "Mon genou ne me pose aucun problème. Pour mon dos, je me suis fait mal à Montréal (en finale). Je ne l'ai pas vu venir, c'est arrivé brutalement, et ça m'a pris plus longtemps que je n'aurais pensé pour me remettre. J'aurais peut-être dû abandonner, mais je ne pense pas avoir empiré la situation en finissant le match. C'est arrivé dans le deuxième set, je pensais que ça allait. Mais finalement j'ai mis du temps à m'en remettre. Même après l'US Open, je le sentais encore. Donc je suis soulagé d'avoir pu finir en étant solide à Shanghai, en Laver Cup, à Bâle, et ici à Londres. Cela montre que c'est du passé. C'est bon de savoir que je peux me remettre, et reprendre confiance. A part ça, j'ai eu un petit pépin à l'aine, j'ai joué comme ça pendant dix jours à l'Open d'Australie. Mais je me suis reposé ensuite et au tournoi de Dubaï tout allait bien. Donc si je compare avec la saison dernière, on peut dire que c'était parfait cette année".

Propos recueillis en conférence de presse.

Catégories: Actualités

Foot - ANG - Vidéo : le caviar de Pogba pour Martial contre Newcastle

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:39
De retour de blessure, Pogba a adressé une superbe passe décisive à...
Catégories: Sport

Landes : un choc frontal à cause de l'explosion d'une enceinte portable

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 11/18/2017 - 18:37

Le conducteur d'un des deux véhicules a donné un coup de volant après l'explosion de l'appareil, qu'il venait d'acheter. Quatre personnes sont gravement blessées.
Un choc frontal a été déploré ce samedi vers 18 heures sur la rocade de Mont-de-Marsan, entre le rond point de l'Echassier et Saint-Pierre-du-Mont. Selon les... Lire la suite

Catégories: Actualités

Foot - Transferts - Salvatore Sirigu regrette de ne pas avoir signé à Nice

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:36
Convoité par Nice l'été dernier, Salvatore Sirigu regrette de ne pas...
Catégories: Sport

Foot - ESP - Real - Real : Dani Carvajal est de retour pour le derby contre l'Atlético

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:34
Remis d'un problème cardiaque, Dani Carvajal va jouer le derby contre...
Catégories: Sport

Tennis - ATP - Masters - Roger Federer : «J'ai vécu une année fantastique»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:34
Roger Federer a été battu en trois manches par le Belge David Goffin,...
Catégories: Sport

Humiliations, moqueries... : le témoignage poignant des enfants "dys" à Bordeaux

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 11/18/2017 - 18:29

Trois jeunes adultes atteints de dyslexie, dysphasie ou dyscalculie brisent le silence sur les sévices subies pendant leur enfance, lors de la Journée Nationale des Dys, samedi à Bordeaux. .
A l'Athénée municipale, trois jeunes adultes atteints de différents troubles neuro-développementaux ont témoigné face à une salle... Lire la suite

Catégories: Actualités

Foot - TUR - Emmanuel Adebayor coule Galatasaray avec l'Istanbul Basaksehir

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:24
Le choc turc a vu l'Istanbul Basaksehir battre Galatasaray avec un...
Catégories: Sport

Rugby: le Japon corrige les Tonga avant d'affronter le XV de France

France 24 - L'info en continu - sam, 11/18/2017 - 18:17

Le Japon a infligé une correction aux Tonga (39-6) samedi à Toulouse, avant d'affronter dans une semaine le XV de France à la U Arena de Nanterre.

Dans un stade Ernest-Wallon faiblement garni (environ 4.500 spectateurs), les "Brave Blossoms" ont redressé la tête après la sévère défaite encaissée le 4 novembre à Yokohama face à l'Australie (30-63), en ouverture de leurs test-matchs de novembre.

Les Japonais, qui organisent la prochaine Coupe du Monde en 2019, ont inscrit leur premier essai au quart d'heure de jeu par l'ailier d'origine tongienne Lomano Lemeki (14e, 7-0).

En supériorité numérique après l'exclusion temporaire du deuxième ligne tongien Leva Fifita (29e), les hommes de Jamie Joseph ont pris le large en quelques minutes grâce à deux essais coup sur coup de leur troisième ligne centre Amanaki Mafi (30e) puis de leur capitaine Michael Leitch (33e) qui a déchiré le rideau défensif tongien.

Face à des Tongiens coupables d'un nombre incalculable de fautes, et qui affronteront la Roumanie samedi prochain en clôture de leur tournée, les Japonais ont poursuivi leur festival en deuxième période avec un doublé de Lemeki (60e) avant que l'autre ailier, Kenki Fukuoka, ne fasse parler ses appuis pour inscrire un cinquième et dernier essai (75e).

Catégories: Actualités

Golf - EPGA - DP World Championship : Mike Lorenzo-Vera requinqué

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:17
Michaël Lorenzo-Vera est peut-être en plein chantier de swing ça ne...
Catégories: Sport

Zimbabwe : Harare dans la rue pour une manifestation « historique » anti-Mugabe

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté contre le président Robert Mugabe, samedi 18 novembre.
Catégories: Actualités

Foot - L1 - Bordeaux - Jérémy Toulalan est opérationnel contre l'OM

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:10
Souffrant du cou, Jérémy Toulalan fait partie du groupe de Bordeaux...
Catégories: Sport

Le PCF prévoit de faire sa "révolution" lors d'un congrès en novembre 2018

France 24 - L'info en continu - sam, 11/18/2017 - 18:09

Le parti communiste tiendra son congrès extraordinaire du 24 au 26 novembre 2018 pour y faire sa "révolution" dans un contexte social et politique renouvelé, a annoncé samedi le parti.

La résolution actant le calendrier de ce congrès a été adoptée par 72,8% des voix de l'assemblée nationale du parti, qui a réuni à Paris près de 900 animateurs de sections locales du PCF.

"Nous décidons d'engager toutes nos énergies dans la préparation d'un congrès extraordinaire de notre parti en 2018 pour ouvrir une nouvelle perspective d'espoir dans notre pays et penser, au service de ces objectifs, notre propre révolution, celle qui nous amènera à être le Parti communiste dont la société française d'aujourd'hui a besoin", affirment les représentants communistes dans ce texte.

Evoquant un nécessaire "bilan lucide" de la situation actuelle du parti, son fonctionnement interne comme ses luttes, ils souhaitent également que soit développée "une analyse en profondeur des enjeux de la nouvelle période politique ouverte en 2017".

La réflexion sur la "transformation du parti" s'organisera autour de quatre grands thèmes: "les luttes et le combat communiste", la "démarche de transformation et de rassemblement dans la société française", les "transformations de notre parti" et "les élections européennes", prochaine échéance électorale, prévue en 2019.

"Notre congrès, préparé de manière inédite, fait appel à l'intelligence de tou·te·s les communistes et de celles et ceux qui sont disponibles à nos côtés pour travailler à l'avenir de cette belle idée du commun".

Lors de ce congrès, l'actuel secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, a annoncé qu'il serait candidat à sa succession. Mis en difficulté pendant la présidentielle lorsque le parti a longuement tergiversé sur son soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon, M. Laurent a expliqué qu'il souhaitait une direction plus "collective", à laquelle il voudrait associer plusieurs personnalités émergentes.

Concrètement, après la consultation de ses militants - 13.500 questionnaires dépouillés - depuis la mi-septembre, le parti se donne jusqu'à la fin mai pour organiser des "chantiers" sur les grandes thématiques définies. A partir de début juin, la phase finale du congrès sera lancée avec la présentation des différentes motions.

Parmi les temps forts, le PCF prévoit des "assises communistes pour l'écologie" en mai et surtout des États généraux du progrès social, avec une première étape nationale le 3 février à Paris.

Il s'agira d'"un carrefour de convergences de toutes ces luttes", qui constituera "une première étape de la construction d'une plate-forme de rassemblement alternative au pouvoir de Macron et à la politique de son gouvernement".

Catégories: Actualités

Ligue 1: le Paris SG creuse l'écart en tête, sans forcer contre Nantes

France 24 - L'info en continu - sam, 11/18/2017 - 18:05

Le Paris SG n'a pas livré le match de l'année contre Nantes, mais s'est quand même imposé tranquillement 4-1 samedi, grâce notamment à un doublé d'Edinson Cavani qui lui permet de prendre le large en tête de la Ligue 1 après 13 journées.

Les Parisiens, qui ont marqué par Cavani (38e, 79e), Angel Di Maria (42e) et Javier Pastore (65e), comptent désormais six points d'avance sur Monaco, tenu en échec vendredi à Amiens (1-1) avant le choc entre les deux derniers vainqueurs de la Ligue 1, dimanche prochain en Principauté.

Les Nantais ont inscrit un but par le Burkinabé Préjuce Nakoulma (60e), tout juste entré en jeu, mais n'ont rien pu faire face à la puissance collective du leader. Ils restent malgré tout solidement accrochés à leur cinquième place.

Et pourtant, c'est le genre de matches que le PSG n'arrivait pas tellement à gagner les saisons dernières, avant les arrivées de Dani Alves, Neymar et Kylian Mbappé.

Mais malgré le froid, la fatigue des déplacements et des matches de la fenêtre internationale, Paris ne laisse cette année que des miettes en chemin, en Ligue des champions (4 victoires sur 4) comme en Ligue 1 (11 victoires, 2 nuls en 13 matches). Et la muraille jaune érigée par le tacticien italien Claudio Ranieri n'a tenu que 38 minutes.

Ensuite Javier Pastore, qui, fait rare, enchainait contre Nantes une deuxième titularisation, a parfaitement servi Edinson Cavani pour l'ouverture du score (38e), avant un doublé chanceux en fin de match (79e). Voilà l'Uruguayen à 15 buts en 12 matches de Championnat - le meilleur total de L1 -, auxquels s'ajoutent 4 buts en autant de matches de Ligue des champions. Sacré total.

Angel Di Maria, qui avait été préféré à Kylian Mbappé, a ensuite tué le suspense juste avant la mi-temps, avec un peu de réussite puisque son but ressemblait bien davantage à un centre, tenté dans la foulée d'un corner, qu'à un vrai tir (42e).

- Neymar discret -

Les Nantais, davantage réputés pour la solidité de leur défense que pour la virtuosité de leur attaque depuis le début de la saison, ont quand même été les premiers à marquer un but à Alphonse Aréola depuis l'Olympique de Marseille le 23 octobre, sur une belle action collective conclue par le Burkinabé Préjuce Nakoulma (60e), entré en jeu deux minutes plus tôt.

Pour le reste, et malgré un Neymar presque aussi discret qu'il l'avait été au retour de la précédente fenêtre internationale à Dijon (2-1), Paris a tranquillement géré sans trop forcer, avant une fin d'année 2017 très riche: dix matches à jouer en à peine plus d'un mois, en comptant celui contre Nantes.

Mercredi, les Parisiens recevront le Celtic Glasgow en Ligue des champions, avant l'un des chocs de la saison de Ligue 1 dimanche (21h00) contre Monaco. Viendront ensuite Troyes (à domicile), Strasbourg (extérieur), un choc européen en Bavière contre le Bayern Munich, Lille (domicile), Strasbourg en Alsace pour les huitièmes de Coupe de la Ligue, Rennes en Bretagne et enfin Caen à domicile, mi-décembre.

Le tout, sans doute sans le vétéran italien Thiago Motta, qui était forfait samedi et pourrait l'être jusqu'à la fin de l'année en raison d'une opération au genou droit, officiellement "envisagée" par le PSG et attendue en début de semaine prochaine selon le quotidien spécialisé L'Equipe. Et à part d'autres blessures, difficile d'imaginer ce qui pourrait perturber ce Paris SG.

Catégories: Actualités

Hand - C1 (H) - Ligue des champions (H) : le Paris-SG s'impose à Veszprem

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 18:05
Le Paris-SG a signé une belle performance, en s'imposant samedi à...
Catégories: Sport

Ligue 1: le PSG croque Nantes (4-1) et savoure 6 points d'avance sur Monaco

France 24 - L'info en continu - sam, 11/18/2017 - 17:59

Le Paris SG, large vainqueur sans forcer de Nantes (4-1) samedi, avec un doublé d'Edinson Cavani, est leader avec six points d'avance sur Monaco dans le Championnat de France.

Angel Di Maria et Javier Pastore ont complété le score parisien. "Le Matador" Cavani, avec 15 réalisations en L1 cette saison, est le meilleur buteur des cinq grands championnats européens. Le PSG s'est même offert le luxe de jouer sans Kylian Mbappé, laissé au repos sur le banc.

Ligue 1 de football (13e journée)

A Paris (Parc des Princes)

Arbitre: N. Rainville

Buts:

Paris SG: Cavani (38, 79), Di Maria (42), Pastore (65)

Nantes: Nakoulma (60)

Avertissements:

Paris SG: Berchiche (48), Verratti (74)

Nantes: Pallois (48), Awaziem (63), Djidji (65)

Les équipes:

Paris SG: Areola - Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva (cap), Berchiche - Verratti (Lo Celso 80), Rabiot (Nkunku 86), Pastore (Draxler 80) - Di María, Cavani, Neymar

Entraîneur: Unai Emery

Nantes: Tatarusanu - Awaziem, Carlos, Pallois, Djidji (Thomasson 70) - Rongier, Girotto (Nakoulma 59), A. Touré - Lucas Lima (Iloki 46), Sala, Dubois (cap)

Entraîneur: Claudio Ranieri

Catégories: Actualités

Saut à skis - CM (H) - Coupe du monde (H) : la Norvège remporte l'épreuve par équipes de Wisla

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 17:59
La Norvège a remporté samedi la première victoire de l'hiver en Coupe...
Catégories: Sport

Foot - L1 - 13e j. : Les compos de départ des matches de 20h00

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 11/18/2017 - 17:56
Quatre matches de la 13e journée de L1 se déroulent à 20h00. Rennes...
Catégories: Sport

Coupe Davis: une belle occasion pour une génération française sans grand titre

France 24 - L'info en continu - sam, 11/18/2017 - 17:53

La finale de la Coupe Davis contre la Belgique, en approche, est une formidable occasion de soulever enfin un grand titre pour une génération qui n'en a encore jamais gagné en simple.

Yannick Noah, le guide des épopées de 1991 et 1996, de retour sur la chaise l'an passé, espère la mener vers cet aboutissement.

La Belgique, que les Bleus recevront à Villeneuve-d'Ascq de vendredi à dimanche, est un adversaire bien plus abordable sur le papier que la Serbie de Novak Djokovic et la Suisse de Roger Federer et Stan Wawrinka, qui les avaient privés du Saladier d'argent en 2010 en 2014.

L'ancien capitaine Guy Forget (1999-2012) évalue les chances de la France "à 65 ou 70%" avec un "avantage clair" de jouer à domicile, même si la rencontre ne se déroulera qu'à quelques kilomètres de la frontière belge.

Pour Arnaud Clément, capitaine de 2013 à 2015, "c'est une occasion en or". "Malgré tout le respect que j'ai pour l'équipe belge, finaliste pour la deuxième fois en trois ans, je trouve que la France est nettement supérieure sur le papier. Elle est vraiment favorite".

Les meilleurs espoirs de la Belgique pour gagner un premier Saladier d'argent reposent sur David Goffin (8e), auteur à 26 ans de la meilleure saison de sa carrière, auréolée samedi d'une qualification pour la finale du Masters après sa victoire inattendue contre Federer. Le Wallon est capable de remporter ses deux simples le vendredi et le dimanche.

"Il n'aura pas le droit de perdre un match", estime l'ancien joueur de l'équipe de France Michaël Llodra, qui avait conseillé les Belges en double lors de leur finale perdue en 2015 contre la Grande-Bretagne d'Andy Murray.

Car la France a suffisamment de munitions dans ses rangs pour faire la différence lors des trois autres rencontres (deux simples, un double) face aux camarades de Goffin, d'un niveau bien plus limité que lui.

- Le double, faiblesse des Belges -

Il faudra se méfier cependant du N.2 belge Steve Darcis (76e), capable de se transcender sous le maillot national comme au premier tour en Allemagne où Goffin était forfait.

Les quatre meilleurs Français en simple, retenus par Noah dans un groupe pour l'instant élargi de six joueurs, c'est à dire Jo-Wilfried Tsonga (15e), Lucas Pouille (18e), Richard Gasquet (31e) et Julien Benneteau (57e), sont tous mieux classés que lui.

Le talon d'Achille de la Belgique, c'est le double avec Ruben Bemelmans (106e) qui sera associé en principe à Arthur de Greef (174e), sauf si Joris de Loore (279e) a suffisamment récupéré de son opération d'un genou, mi-septembre.

"Le double, on a largement le niveau pour le gagner", estime Forget en évoquant la saison de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert qui ont participé pour la troisième année de suite au Masters et ont gagné deux titres majeurs (US Open 2015, Wimbledon 2016).

- 16 ans de disette -

"On est nettement plus fort en double", renchérit Llodra, en soulignant aussi le palmarès de Benneteau, titré à Roland-Garros en double en 2014, et médaillé de bronze olympique en 2012 aux côtés de Gasquet.

Un dixième titre en Coupe Davis mettrait fin à une disette de 16 ans dans cette compétition et atténuerait les déceptions vécues en simple par les meilleurs joueurs français, en particulier Tsonga.

Le Manceau de 32 ans est celui qui a remporté les titres les plus marquants de cette génération, à savoir les Masters 1000 de Paris (2008) et du Canada (2014), des tournois situés dans la hiérarchie juste derrière ceux du Grand Chelem et du "tournoi des maîtres".

C'est aussi celui qui s'est le plus approché d'un triomphe au Masters (défaite en finale en 2011 contre Federer) et dans les "Majeurs" avec une finale à l'Open d'Australie en 2008.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur