Agrégateur de flux

Wauquiez allume Juppé, Pécresse, Darmanin, le Medef, la CGPME, en Marche, etc...

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:58
Dans de nouveaux extraits de l'intervention enregistrée dans une école de commerce de Lyon et diffusés mardi dans l'émission "Quotidien", le président des Républicains poursuit ses critiques au vitriol...
Catégories: Économie - Finances

Le Venezuela de Maduro met en vente le petro, sa monnaie virtuelle

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 08:52

Les autorités vénézuéliennes ont entamé officiellement mardi la vente de 38,4 millions de petros, nouvelle monnaie virtuelle adossée aux réserves de pétrole du pays et destinée à lutter contre le "blocus financier" des Etats-Unis.

La mise en vente de cette cryptomonnaie, dont la valeur est équivalente à celle d'un baril de pétrole, a été solennellement lancée par le vice-président Tareck El Aissami dans une déclaration depuis le palais présidentiel à Caracas.

En tout, 100 millions de petros seront émis: le 20 mars, le gouvernement en mettra en vente 44 millions supplémentaires, et gardera pour lui le reste, soit 17,6 millions.

Cette nouvelle monnaie va "générer confiance et sécurité dans le marché national et international", a affirmé M. El Aissami.

Le "prix de vente de référence" du petro a été fixé à 60 dollars, mais sera soumis à des fluctuations.

En présentant cette initiative début décembre, le gouvernement avait assuré que le petro permettrait "d'avancer vers de nouvelles formes de financement international", face aux sanctions financières américaines.

Washington interdit à ses citoyens et ses entreprises d'acheter des obligations du Venezuela et de son groupe pétrolier d'Etat PDVSA.

Le Venezuela, mis en difficulté par la chute des cours de l'or noir dont il tire 96% de ses devises, est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts.

Les experts sont sceptiques quant aux chances de succès du petro: ils soulignent que les profonds déséquilibres économiques du pays minent toute confiance dans le la nouvelle monnaie. Celle-ci, pour être implantée, devrait s'accompagner d'un plan de réformes, selon eux.

Les cryptomonnaies, dont la plus célèbre est le bitcoin, ont généralement un fonctionnement décentralisé. Elles ne sont pas émises par une Banque centrale, mais de manière virtuelle par une technologie internet.

Le petro, au contraire, sera émis et régulé par un gouvernement "qui a généré de l?hyperinflation", a commenté Jean-Paul Leidenz, expert en monnaies virtuelles.

Catégories: Actualités

Les bombes continuent de pleuvoir sur la Ghouta orientale

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:51
BEYROUTH (Reuters) - Les forces pro-gouvernementales syriennes ont poursuivi lundi soir et mardi matin leurs frappes aériennes sur la poche rebelle de la Ghouta orientale déjà visée par des bombardements qui ont tué une centaine de personnes en l'espace de 24 heures, apporte mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Catégories: Économie - Finances

Contrat sur la ligne 14 Sud du métro parisien pour Vinci et Spie

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:49
PARIS (Reuters) - Un groupement mené par Vinci Construction associé à Spie batignolles a remporté un nouveau contrat sur la ligne 14 Sud du métro dans le cadre du futur réseau de transport du Grand Paris Express.
Catégories: Économie - Finances

L’épave de l’avion de ligne iranien disparu dimanche a été localisée

L’avion, qui a disparu des radars dimanche avec 66 passagers à son bord, a été repéré dans la montagne de Dena, au sud-ouest du pays.
Catégories: Actualités

Scandale sexuel : Oxfam présente ses excuses au peuple haïtien

L' Essentiel - SudOuest.fr - mar, 02/20/2018 - 08:49

L'ONG britannique Oxfam a présenté ses excuses au peuple haïtien lundi pour les dérives sexuelles de certains de ses employés, exprimant sa "honte" en remettant aux autorités à Port-au-Prince son rapport d'enquête interne. .
Mise en cause pour des dérives sexuelles, l'ONG britannique Oxfam a présenté ses excuses au... Lire la suite

Catégories: Actualités

Marchés : des mots d'analystes

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:49
Des recommandations...
Catégories: Économie - Finances

Visiativ : deux nominations

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:49
Visiativ annonce les nominations de Pascal Bottet en tant que Directeur Business International et de Vincent Coelho au poste de Directeur du pôle...
Catégories: Économie - Finances

Microsoft tire une dernière balle dans le cadavre de Windows Phone

Après la fin des mises à jour, Microsoft annonce la fin des services de notification, de mise à jour des news et de localisation des terminaux. Débranchant ainsi la dernière prise de l'assistance respiratoire de feu son OS mobile.

Catégories: High-Tech

JO-2018 : les patineurs français remportent l'argent malgré leurs mésanventures vestimentaires

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 08:46
Le couple de patineurs artistiques français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont décroché l'argent, malgré une épreuve précédente gâchée par le costume décousu de la patineuse.
Catégories: Actualités

Réforme de la SNCF: Pepy ne s'attend pas à une grève des cheminots

LCP Assemblée nationale - mar, 02/20/2018 - 08:45

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a affirmé mardi qu'il ne s'attendait pas à une grève des cheminots pour protester contre la réforme de la SNCF, estimant que "la concertation" permettra d'éviter un tel mouvement.

"Les cheminots, les syndicats de cheminots, ils ont intérêt à ce qu'il y ait un avenir pérenne pour la SNCF, donc moi je suis persuadé que l'écoute, la concertation, la négociation vont permettre d'éviter une grande grève", a déclaré M. Pepy sur la radio franceinfo.

"Plus il y a de concertations, moins il y a de tensions", a-t-il ajouté, reconnaissant toutefois que "l'inquiétude" est présente chez les cheminots, après la présentation la semaine dernière du rapport Spinetta, qui présente des pistes de réformes pour la SNCF.

La ministre des Transports Élisabeth Borne a reçu lundi les quatre syndicats représentatifs du groupe, qui ont chacun réaffirmé leurs "limites" quant à ces pistes sur l'avenir du groupe ferroviaire.

Le premier syndicat de la SNCF, la CGT-Cheminots, qui appelle à la mobilisation le 22 mars, n'a pas prévu de "grève nationale" ce jour-là. Mais la suite dépendra de ce que va annoncer le Premier ministre Edouard Philippe, a-t-il prévenu.

Jean-Cyril Spinetta a, lui, espéré qu'à l'issue des concertations, "des décisions raisonnables, qui sont celles que recommande le rapport, pourront prévaloir". 

L'auteur du rapport explosif a affirmé mardi sur CNews qu'il était "trop tôt" pour prédire s'il y aura ou non des grèves, mais "pense sincèrement" qu'une réforme aura lieu car "le gouvernement est conscient d'une situation de la SNCF qui ne peut pas durer".

"Cette réforme est indispensable" a-t-il lancé, mettant en garde contre un "déclin inéluctable", voire une "mort lente" de la SNCF si aucune mesure n'était prise pour permettre au groupe ferroviaire de "gagner des parts de marché dans un environnement concurrentiel".

"Si chacun fait un effort (...) parce que tout le monde a intérêt à cette réforme, à ce moment-là, on peut améliorer le système ferroviaire français et en faire un des meilleurs d'Europe", a également affirmé pour sa part Guillaume Pepy.

"La réforme elle peut et doit être gagnante pour tout le monde", a-t-il ajouté.

Catégories: Actualités

Altran renforce sa collaboration avec STELIA Aerospace

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:45
Altran a été sélectionné en tant que fournisseur majeur par STELIA Aerospace, l'un des leaders mondiaux dans le domaine des aérostructures, des sièges...
Catégories: Économie - Finances

JO 2018 - Ski acrobatique et snowboard : ces «nouvelles» disciplines, pourvoyeuses vitales de médailles olympiques

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mar, 02/20/2018 - 08:45
En décrochant mardi sa deuxième médaille d'argent olympique en ski...
Catégories: Sport

Crash en Iran : l’avion localisé

L' Essentiel - SudOuest.fr - mar, 02/20/2018 - 08:43

L'épave de l'avion de ligne iranien qui s'est écrasé dimanche avec 66 personnes à bord dans une zone montagneuse, a été localisée, a annoncé mardi un porte-parole des Gardiens de la révolution.
Ce troisième jour de recherche aura été le bon. L'épave de l'avion de ligne iranien qui s'est écrasé dimanche avec 66... Lire la suite

Catégories: Actualités

Alerte orange avalanches de niveau maximal dans les Pyrénées

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 08:40

Météo-France a lancé lundi une alerte orange avalanche sur les Pyrénées et placé les vallées de Aspe-Ossau, Haute-Bigorre et Aure-Louron en niveau maximal (5), a annoncé mardi matin Météo-France dans son dernier bulletin publié à 06H00.

Les quatre départements concernés par l'alerte sont les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l'Ariège.

Les Pyrénées-Atlantiques ont été également placés en vigilance orange pour inondation tout comme les Landes.

La fin de l'alerte est prévue pour mercredi 21h00.

Dans la nuit, les chutes de neige ont continué sur l'ensemble de la chaîne des Pyrénées. Sur les massifs les plus à l'ouest, l'épaisseur de neige fraîche atteint localement 80 cm à 1 m au-dessus de 2.000 m. A plus basse altitude, cette couche, partiellement humidifiée lundi, est moins épaisse, indique Météo-France.

Les chutes de neige, intenses dans la matinée de mardi vont se poursuivre jusqu'à mercredi matin. D'ici à la fin de l'épisode, 50 cm de neige supplémentaires vers 2000 m sont attendus.

Sur les massifs des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, la couche de neige fraîche non consolidée va s'épaissir et le vent de Nord qui se renforce en altitude favorisera des accumulations locales.

De nombreux départs spontanés d'avalanches sont à attendre dans la journée de mardi. Quelques avalanches de grande ampleur, en emportant toute la couche de neige récente, pourraient alors menacer des infrastructures dans des stations de ski, prévient l'institut.

Dans les Alpes, un père et sa fille de 11 ans ont trouvé la mort dimanche à Val-d'Isère (Savoie), emportés par une avalanche alors qu'ils skiaient sur une piste fermée. Ce même dimanche, toujours en Savoie, un randonneur à skis a été tué dans le massif de l'Etale, au-dessus de la station de la Giettaz-en-Aravis, quand une corniche a cédé sous son poids dans un secteur hors-piste appelé "la Combe à Claudius".

Catégories: Actualités

Polémique Wauquiez: Après ses propos sur le journalisme "niveau CAP d'ajusteur monteur", le porte-parole LR se défend de tout "mépris"

Le Huffington Post - mar, 02/20/2018 - 08:40

POLITIQUE - Non, il ne s'excusera pas. Mais après sa comparaison entre le travail des journalistes de l'émission "Quotidien" et "un CAP d'ajusteur monteur", le porte-parole des Républicains Gilles Platret a reconnu ce mardi 20 février une "maladresse", sans pour autant revenir sur ses propos.

Après la diffusion d'extraits de l'intervention de Laurent Wauquiez dans une école lyonnaise, au cours duquel le patron des Républicains tenait des propos virulents sur plusieurs ténors politiques, le porte-parole du parti de droite s'en était pris au travail des journalistes de Quotidien. "Est-ce que ça c'est du journalisme? Non. Ça, éventuellement, c'est un exercice au niveau CAP d'ajusteur monteur", avait-il déclaré.

Des propos vivement critiqués de part et d'autres et perçus comme "un mépris de classe" par certains.

Quel mépris de classe !
Diffusion des propos de Wauquiez : LR dénonce un journalisme « niveau CAP d'ajusteur-monteur »#JePrefereAgirhttps://t.co/bnVHoXqVBW

— Frédéric Lefebvre (@FLefebvre_RF) 19 février 2018

Le mépris que cela révèle est écœurant mais en prime il devrait savoir qu'il n'existe pas de CAP d'ajusteur monteur, un métier de précision que l'on acquiert avec de l'expérience. De ceux qui ont plus d'intelligence dans leurs mains que dans la totalité du cerveau de certains PP https://t.co/LPqFUfw1TP

— Cécile Duflot (@CecileDuflot) 19 février 2018

Interrogé ce mardi 20 février à l'antenne de RTL, Gilles Platret a refusé de s'excuser, tout en reconnaissant une certaine "maladresse". "Il n'y a aucun mépris de ma part pour le travail manuel dont je suis un promoteur", a-t-il affirmé, avant d'évoquer ses origines de "fils de boucher-charcutier, petit-fils de paysan". "Qu'il y ait pu avoir une maladresse, je l'entends. Qu'il y ait eu du mépris, certainement pas," s'est-il défendu, en regrettant "l'exploitation" des ses propos.

Diffusion des propos de #Wauquiez, LR dénonce un journalisme "niveau CAP d'ajusteur-monteur" : "une maladresse oui, du mépris certainement pas", explique le porte-parole @gillesplatret dans #RTLMatin avec @EliMartichouxpic.twitter.com/2skZmRE4eY

— RTL France (@RTLFrance) 20 février 2018

Une diffusion "illégale"

Le porte-parole du parti a cependant maintenu que les méthodes des journalistes de Quotidien étaient "illégales". "Les méthodes déployés par Quotidien sont des méthodes illégales", a-t-il insisté, affirmant que les étudiants avaient eux-même critiqué le procédé. "Vous ne pouvez pas en France enregistrer quelqu'un à son insu. C'est le caractère d'illégalité de cette procédure", a-t-il ajouté, estimant que "sur 12 heures de cours, on a 3 minutes polémiques."

Il s'est cependant félicité de l'extrait plus long, "pédagogique", diffusé dans l'émission du lundi 19 février et qui "remet les choses dans leur contexte" sur le cas de Gérald Darmanin.

Propos de Laurent #Wauquiez : LR juge "illégales" les méthodes de #Quotidien, @gillesplatret invité de #RTLMatinpic.twitter.com/C48P63MTfK

— Elizabeth Martichoux (@EliMartichoux) 20 février 2018

Pourtant, lundi soir Quotidien a diffusé de nouveaux extraits montrant le patron des Républicains critiquant vivement les "conneries" de Valérie Pécresse et Alain Juppé "qui a cramé la caisse" à Bordeaux. "Il n'y pas eu d'insultes", a cependant tempéré Gilles Platret qui était interrogé sur la difficulté pour Laurent Wauquiez à rassembler sa famille politique dans ces conditions. Ce sont des jugements sur certains actes, il n'y a pas eu d'insultes."

Gilles Platret s'exprimait quelques heures avant le principal intéressé, Laurent Wauquiez lui-même, attendu sur BFMTV dans la soirée de ce mardi. Selon le porte-parole du parti, le chef de file des Républicains devrait profiter de l'occasion pour "clore un chapitre qui a trop duré."

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

"Populiste", "Menteur", "outrancier"... Wauquiez à nouveau sous le feu des critiques

La riposte de LR face à la polémique Wauquiez a des airs de Penelope Gate

Le président de l'école où Wauquiez a tenu ses propos polémiques dénonce "une tribune désespérante"

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Catégories: Actualités

Vinci et Spie batignolles vont rapprocher Orly de Paris

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:39
En groupement, le duo a obtenu un lot sur la ligne 14 sud...
Catégories: Économie - Finances

Crash d'un avion en Iran: l'épave localisée

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 08:37

L'épave d'un avion de ligne iranien qui s'est écrasé dimanche avec 66 personnes à bord dans une zone montagneuse, a été localisée, a annoncé mardi un porte-parole des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime.

"Un hélicoptère des Gardiens de la révolution a localisé ce matin (mardi) l'épave de l'avion dans la montagne de Dena", dans le sud-ouest du pays, a indiqué ce porte-parole Ramezan Sharif cité par la télévision d'Etat iranienne.

"Depuis hier, des drones des Gardiens de la révolution avaient commencé à minutieusement étudier le terrain ou l'avion s'est probablement écrasé et ce matin deux hélicoptères des forces aérospatiales ont été expédiés vers l'endroit" de l'accident, a précisé ce porte-parole.

L'avion ATR de la compagnie iranienne Aseman Airlines qui effectuait une liaison entre Téhéran et la ville de Yasouj, dans le sud-ouest du pays, s'est écrasé dimanche dans les monts Zagros pendant une tempête de neige.

Catégories: Actualités

Bouger même sans transpirer pourrait prolonger la vie des seniors

France 24 - L'info en continu - mar, 02/20/2018 - 08:37

Quelques heures par semaine d'activité physique, même d'intensité légère, comme se promener ou s'adonner au jardinage, diminueraient le risque de décès chez les hommes âgés, même si pour y arriver ces efforts modestes ne durent que quelques minutes à chaque fois, suggère une étude publiée mardi.

Le volume total d'activité physique, même d'intensité légère, est associé à un risque moindre de décès quelle qu'en soit la cause, soulignent les auteurs de l'étude parue dans le British Journal of Sports Medicine.

L'étude montre que chaque demi-heure supplémentaire d'activité légère par jour (petit jardinage en mettant des plantes en pot, promener le chien) était associé à une réduction de 17% du risque de décès. Comme attendu, une demi-heure supplémentaire d'activité modérée à intense réduit encore plus le risque, de 33%.

"Les directives britanniques et américaines sur l'activité physique ne mentionnent (jusqu'à présent) aucun avantage d'une activité d'intensité légère", indique à l'AFP Barbara Jefferis, une épidémiologiste de l'University College London.

"Or les résultats de l'étude suggèrent que toutes les activités, aussi modestes soient-elles, sont bénéfiques", a-t-elle estimé.

Les recommandations britanniques actuelles préconisent au moins 150 minutes par semaine d'activité physique modérée à vigoureuse durant des périodes d'au moins 10 minutes, notent les chercheurs.

Selon l'étude qui a suivi près de 1.200 septuagénaires et octogénaires, sans maladies cardiaques, seulement 16% d'entre eux ont été capables de se plier à ces séquences d'exercice d'une durée d'au moins dix minutes.

Les deux-tiers arrivent, toutefois, à atteindre cette activité recommandée mais en bougeant sur des laps de temps inférieurs à 10 minutes.

Le recrutement des participants s'est fait à partir des données de la British Regional Heart Study. Il a débuté en 1978 et regroupait près de 8.000 hommes âgés de 40 à 59 ans de 24 villes britanniques.

De 2010 à 2012, les 3.137 survivants ont eu un examen médical et répondu à des questions sur leur mode de vie et leur sommeil.

L'étude s'est concentrée au final sur 1.181 hommes qui ont porté un appareil qui suit le volume et l'intensité de l'exercice physique - pendant sept jours. Ces hommes, âgés en moyenne de 78 ans, ont ensuite été surveillés pendant cinq ans, au cours desquels 194 d'entre eux sont décédés.

La durée totale du temps passé à faire de l'exercice importait plus que la façon dont le temps d'exercice était réparti. Ainsi, les hommes qui se livraient à de brèves périodes d'activités physiques d'intensité modérée (marcher à vive allure, tondre la pelouse, nager...) avaient autant de chances de prolonger leur vie que ceux qui le faisaient régulièrement plus longuement (dix minutes au plus).

Dans les deux groupes, le risque de décès était de 40% inférieur à celui des sédentaires qui ne bougent quasiment pas de leur fauteuil de la journée.

Les auteurs rappellent que ce type d'étude, dite d'observation, ne permet pas formellement d'établir à une relation de cause à effet.

Il n'est pas certain que ces observations soient applicables aux femmes âgées, même si a priori il n'y a pas de raisons que les résultats diffèrent, ajoutent les chercheurs.

Catégories: Actualités

BHP Billiton accroît son bénéfice et relève le dividende

Le Boursier - mar, 02/20/2018 - 08:37
(Reuters) - BHP Billiton a publié mardi un bénéfice en hausse de 25% au premier semestre grâce à la forte hausse des prix des métaux et a dit que ses priorités restaient la réduction de la dette et l'augmentation de la rémunération des actionnaires.
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur