Agrégateur de flux

CM 2018 - DAN - Le Danemark aligne bien Schöne à la place de Kvist

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 7 heures 9 min
Kvist, qui a déclaré forfait pour le reste de la compétition, est...
Catégories: Sport

La CEDH met un point final aux plaintes du tueur norvégien Breivik

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 10 min
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a mis jeudi un point final aux recours du tueur de masse norvégien Anders Breivik qui considérait ses conditions de détention "inhumaines", au grand soulagement des victimes. Condamné par la justice norvégienne en 2012 pour le meurtre de 77 personnes, Anders Behring Breivik, aujourd'hui âgé de 39 ans, espérait faire reconnaître par les juges que ses conditions de détention à la prison de Skien (sud) étaient contraires à la Convention européenne des droits de l'homme. Le néo-nazi estimait notamment que son isolement constituait un traitement "inhumain" et "dégradant". Tous ses recours avaient été épuisés dans son pays, depuis que la Cour suprême a refusé d'examiner son appel en juin 2017. Dans une "décision définitive", trois juges de la CEDH ont considéré que la requête de Breivik ne relevait pas d'une "violation de la Convention" et déclaré sa plainte "irrecevable pour défaut manifeste de fondement". "L'affaire Breivik a été rejetée à Strasbourg. Ravi. Puissent-ils, lui et ceux qui partagent son message de merde, pourrir en enfer", a lancé sur twitter, Tore Remi Christensen, un rescapé de la tuerie de l'île d'Utøya, où Breivik a abattu froidement 69 personnes, pour la plupart des adolescents. "C'est un soulagement. Maintenant, on espère qu'on ne parlera plus de lui pendant de très nombreuses années", a déclaré à l'AFP Lisbeth KristinLe Røyneland, présidente du groupe de soutien aux victimes, qui a elle-même perdu sa fille âgée de 18 ans sur l'île d'Utøya. "La Norvège obtient une fois pour toutes la confirmation que les droits de l'homme d'Anders Behring Breivik ne sont pas enfreints dans les conditions carcérales qui sont les siennes", a déclaré pour sa part le représentant de l'État norvégien, Marius Emberland, cité par l'agence NTB. - "Prisonnier VIP" - La décision de la CEDH efface définitivement un jugement rendu en Norvège 2016 par un juge de première instance qui avait estimé que son isolement prolongé constituait une violation de ses droits. Considérée comme une gifle cinglante pour un État qui se targue de conduire une politique carcérale humaine, cette décision avait semé consternation et émoi au sein des familles des victimes et au-delà. Elle avait cependant été infirmée en appel. A l'époque, le procureur général, Fredrik Sejersted, avait décrit un "prisonnier VIP", en bonne santé physique et psychologique, supportant très bien son régime carcéral. Anders Breivik dispose de trois cellules de plus de 10 m2 chacune équipées d'un téléviseur avec jeux vidéo et lecteur DVD, d'un ordinateur (sans connexion internet) et d'appareils de musculation. Le tueur d'extrême droite, qui a changé son nom en Fjotolf Hansen, purge une peine de 21 ans de prison susceptible d'être prolongée indéfiniment. Le 22 juillet 2011, déguisé en policier, il avait traqué pendant plus d'une heure les participants à un camp d'été de la Jeunesse travailliste piégés sur l'île d'Utøya et tué 69 d'entre eux. Un peu plus tôt, il avait tué huit autres personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo. N'ayant jamais exprimé de remords, il avait justifié ses crimes, les plus graves de l'histoire d'après-guerre en Norvège, par le fait que ses victimes embrassaient le multiculturalisme. Chaque procès lié au drame a été vécu douloureusement en Norvège, d'autant que l'extrémiste de droite tentait souvent d'en faire une tribune politique et y multipliait les provocations. À l'instar du groupe de soutien aux familles des victimes, nombreux sont ceux qui taisent son nom et préfèrent le désigner comme "le terroriste", "le tueur de masse" ou encore "le tueur d'enfants".
Catégories: Actualités

Macron appelle au "bon sens" pour réformer la loi littoral

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 10 min
Emmanuel Macron a appelé jeudi à Quimper à réformer "avec bon sens" la loi littoral afin d'éliminer ses "aberrations", comme lui ont demandé plusieurs élus au cours de sa visite en Bretagne. "La loi littoral est une bonne loi et sera préservée, mais elle a des aberrations", a déclaré le président de la République au cours d'un discours face à des centaines d'élus bretons. "Nous avons construit une vision excessive" de cette loi, que l'"on n'arrive plus à expliquer avec bon sens". "Le tourisme littoral doit se faire dans le respect de la biodiversité (...) Mais vous n'êtes pas tombés dans le conservatisme qui fait que, tout en protégeant le littoral, plus aucun projet ne serait possible", a-t-il insisté en s'adressant aux élus. "Il faut un peu de bon sens pour aborder ce sujet". Il a cité en exemple la difficulté de certaines communes côtières à réhabiliter un centre nautique ou des équipements sanitaires à cause de la loi. Il a aussi mis en avant l'exemple du groupe agroalimentaire Sill, qu'il a visité mercredi, qui n'a pu implanter une nouvelle usine dans l'agglomération de Brest, concernée par la loi, sur un terrain pourtant situé à plus de quatre km de l'océan. Début juin, face aux protestations grandissantes, les députés ont lâché du lest sur des dérogations à la loi littoral initialement votées par la majorité en commission dans le cadre de la loi logement, en faisant machine arrière ou en apportant des garanties. Ainsi a été supprimée la dérogation à la loi littoral qui étendait aux projets photovoltaïques ce qui est prévu actuellement pour les éoliennes. Un autre amendement LREM qui permet au cas par cas le comblement des "dents creuses" (les parcelles vides situées entre deux bâtiments construits dans un même hameau) a lui été encadré par d'autres amendements de députés.
Catégories: Actualités

Hippisme - EpiqE Days - Prix du Président de la République : classique et moderne

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 7 heures 11 min
C'est au trot monté la course classique par excellence. C'est-à-dire,...
Catégories: Sport

Tour de France - Sky dénonce des propos «irresponsables» de Bernard Hinault à propos de Chris Froome

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 7 heures 12 min
Pour Sky, Bernard Hinault, qui a appelé à la grève du peloton, a...
Catégories: Sport

"Un rapprochement avec l'Éthiopie permettrait à l'Érythrée de sortir de son statut d'État voyou"

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 13 min
Le président érythréen Issaias Afeworki a accepté mercredi l'offre du Premier ministre éthiopien, qui souhaite mettre fin au conflit qui oppose les deux pays depuis 18 ans. Des négociations sont annoncées sous peu.
Catégories: Actualités

La CEDH met un point final aux plaintes du tueur norvégien Breivik

ladepeche.fr - il y a 7 heures 14 min
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a mis jeudi un point final aux recours du tueur de masse norvégien Anders Breivik qui considérait ses conditions de détention "inhumaines", au grand soulagement des victimes.Condamné par la justice norvégienne en 2012 pour le meurtre de 77 personnes, Anders Behring Breivik, aujourd'hui âgé de 39 ans, espérait faire reconnaître par les juges que ses conditions de détention à la prison de Skien...
Catégories: Actualités

PAC: Macron juge "inacceptables" les propositions de la Commission européenne

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 15 min
Emmanuel Macron a jugé jeudi "inacceptables" les propositions de la Commission européenne sur la réduction du budget de la Politique agricole commune, qui aboutiraient selon lui à faire payer le coût du Brexit uniquement par les agriculteurs. "Ce qui a été proposé par la Commission européenne aujourd'hui est inacceptable et ne sera pas accepté", a-t-il déclaré lors d'un discours à Quimper. "C'est inacceptable parce que c'est, en quelque sorte, vouloir dire à tous les paysans d'Europe, le coût du Brexit sera payé uniquement par vous", a poursuivi le chef de l'Etat. "Qu'on diminue à due proportion de la part de nos amis britanniques la part des engagements budgétaires pour les différentes politiques existantes, c'est tout à fait normal. Qu'on les diminue beaucoup plus sans aucune raison c'est inacceptable", a-t-il répété. La Commission a proposé début mai une baisse de 5% du budget dédié à la PAC pour la période 2021-2027, avec une enveloppe totale de 365 milliards d'euros, mais certains craignent déjà des coupes encore plus sévères en terme réels. "Je souhaite que l'on puisse faire de cette politique agricole commune un instrument de la transition et, là aussi, il ne faut pas dire on veut garder la même PAC que celle d'hier", a poursuivi Emmanuel Macron. "Nous devons avoir une PAC qui garde la même ambition sur le plan des investissements et des engagements budgétaires, mais qui accompagne la transformation des filières vers des perspectives d'avenir que nous sommes en train de construire", a-t-il expliqué. "Je serai le défenseur d'une PAC où nous aurons clarifié notre organisation entre ce qui relève de l'Etat et des régions", a-t-il ajouté, se disant "prêt à ce que le gouvernement confie aux régions les aides aux investissement pour la prochaine PAC. Ce sera plus clair et plus efficace".
Catégories: Actualités

Sophie Gradon est morte, cette star de "Love Island" et Miss Grande Bretagne 2009 avait 32 ans

Le Huffington Post - il y a 7 heures 19 min
Sophie Gradon est morte, cette star de "Love Island" et Miss Grande Bretagne 2009 avait 32 ans
Catégories: Actualités

Libye: les forces pro-Haftar annoncent avoir repris deux terminaux pétroliers

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 20 min
L'Armée nationale libyenne (ANL), force autoproclamée dirigée par le maréchal Khalifa Haftar, a annoncé jeudi une offensive pour "nettoyer" la région du Croissant pétrolier et dit avoir repris le "contrôle" de deux sites pétroliers, cible depuis une semaine d'attaques de groupes rivaux. Dans un enregistrement sonore adressé à ses forces, le maréchal Haftar, homme fort de l'Est libyen, a annoncé le lancement de "la reconquête sacrée" dans le Croissant pétrolier, poumon de l'économie libyenne situé dans le nord-est du pays. L'"heure zéro a sonné" pour "écraser l'ennemi", a affirmé le maréchal Haftar, accusant sans le nommer Ibrahim Jadhran, qui a conduit une attaque la semaine dernière contre deux sites pétroliers, de s'être "allié avec le diable". Peu après l'annonce de l'offensive par M. Haftar, l'ANL a dit avoir repris le "contrôle total" de deux terminaux pétroliers de la région. "Nos forces armées ont le contrôle total de la région de Ras Lanouf", a indiqué le porte-parole de l'ANL, le général Ahmed al-Mesmari, avant d'annoncer que les forces du maréchal Haftar s'étaient emparées aussi du "terminal d?al-Sedra et pourchassaient l?ennemi à l?ouest". M. Jadhran, dont la tribu d'Al-Magharba est historiquement basée dans la région, avait autrefois commandé les Gardes des installations pétrolières (GIP) chargés de la sécurité du Croissant pétrolier. Il avait réussi à bloquer les exportations de pétrole depuis cette région pendant deux ans avant d'en être chassé en 2016 par l'Armée nationale libyenne (ANL) de M. Haftar. Depuis une semaine, des combats intermittents opposent les deux camps autour des terminaux de Ras Lanouf et al-Sedra, provoquant des "pertes catastrophiques", selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC). Des sources proches de l'ANL ont fait état d'une alliance entre M. Jadhran et les "Brigades de défense de Benghazi", formées de combattants islamistes chassés de la cité de Benghazi (est) par l'ANL. L'offensive lancée par le maréchal Haftar intervient quelques heures après une condamnation américaine de l'attaque menée par M. Jadhran. "Les États-Unis condamnent fermement les récentes attaques menées par les forces dirigées par Ibrahim Jadhran contre les ports pétroliers de Ras Lanuf et Al Sidra, ainsi que les violences qui ont endommagé les infrastructures pétrolières vitales à la Libye et perturbé les exportations de pétrole". "Nous demandons à tous les acteurs armés (...) de cesser toutes les hostilités et de se retirer immédiatement des installations pétrolières pour éviter davantage de dégâts", a indiqué le département d'Etat dans un bref communiqué.
Catégories: Actualités

Coupe du monde 2018 : Didier Deschamps ou le dénigrement perpétuel

Deschamps bénéficie d’une ligne de crédit avantageuse dans l’opinion. Mais aucun sélectionneur ne peut échapper au sport national dans notre sport national : le dénigrement de principe.
Catégories: Actualités

Vers la fin des péages sur certaines autoroutes en Espagne

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 7 heures 22 min

Certains tronçons d'autoroutes vont devenir gratuits en Espagne car les concessions arrivant prochainement à échéance ne vont pas être renouvelées.
"Nous avons décidé de lever le péage, nous agirons en cohérence avec nos engagements et les propositions faites au Sénat afin que ces autoroutes soient incorporées au réseau... Lire la suite

Catégories: Actualités

Un Japonais puni pour avoir commencé sa pause déjeuner trois minutes en avance

Slate.fr - il y a 7 heures 25 min
Un fonctionnaire japonais, employé du service des eaux de la ville de Kobe, vient d’être sanctionné par son patron pour avoir avoir pris l’habitude de quitter son poste de travail quelques minutes avant l’heure du déjeuner «pour acheter un bentō» (repas rapide ou casse-croûte). L’homme de soixante-quatre ans est accusé d’avoir pris sa pause déjeuner trois minutes avant l’heure convenue à vingt-six reprises sur une période de six mois. La direction a retenu une demi-journée de travail sur son salaire, correspondant aux heures non passées à son bureau.  ... Lire la suite
Catégories: Actualités

Allianz dément vouloir supprimer 5.000 postes en Allemagne

Le Boursier - il y a 7 heures 27 min
FRANCFORT (Reuters) - Allianz a démenti jeudi un article de Manager Magazin disant que l'assureur allemand allait supprimer au moins 5.000 postes en Allemagne.
Catégories: Économie - Finances

BMW passe en revue des scénarios mais réaffirme ses perspectives

Le Boursier - il y a 7 heures 27 min
FRANCFORT (Reuters) - BMW annoncé jeudi qu'il passait en revue différents scénarios au vu des tarifs douaniers que menacent de s'infliger les Etats-Unis et la Chine, tout en disant que ses perspectives d'activité restaient inchangées.
Catégories: Économie - Finances

BCE: Il était important de lancer la normalisation selon Weidmann

Le Boursier - il y a 7 heures 28 min
PARIS (Reuters) - L'arrêt annoncé pour fin 2018 du programme d'achats nets d'actifs de la Banque centrale européenne (BCE) n'est que la première étape vers un retour à une politique monétaire plus conventionnelle et c'est pour ça qu'il était important de lancer le processus, a déclaré jeudi le président de la Bundesbank Jens Weidmann.
Catégories: Économie - Finances

La Bourse de Paris débute sur un rebond profitant d'une pause dans le conflit commercial

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 30 min
La Bourse de Paris rebondissait légèrement jeudi matin (+0,43%), profitant d'une accalmie dans le conflit commercial opposant les Etats-Unis à ses partenaires. A 09H20 l'indice CAC 40 prenait 23,29 points à 5.395,60 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,34% à 5.372,31 points. Cette ouverture en légère hausse s'inscrit "dans le sillage du nouveau record historique pour le Nasdaq" réalisé la veille et"d'une accalmie de surface au niveau des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine", selon les experts de Mirabaud Securities Genève. Les investisseurs resteront attentifs à toute évolution de la situation. Lundi Washington a menacé d'imposer de nouvelles taxes sur un montant élevé d'importations chinoises. Pékin a promis des "représailles" en réaction. En outre, les mesures de rétorsion de l'UE contre certains produits américains en réponse aux taxes de Washington sur son acier et son aluminium entreront en application vendredi, ce qui "pourrait conduire les Etats-Unis à surenchérir dans les prochains jours ou semaines", selon Michael Hewson, un analyste de CMC Markets. "L'avertissement de Daimler devrait attirer l'attention", estiment les stratégistes du courtier Aurel BGC. Le numéro un mondial de la voiture haut de gamme (marques Mercedes et Smart) et des camions Daimler est devenu mercredi le premier grand groupe allemand à revoir à la baisse ses attentes de résultat pour 2018 en raison de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. L'euro continuait par ailleurs à baisser jeudi face au dollar dans un marché s'interrogeant sur les politiques monétaires des grandes banques centrales et sur l'effet des tensions commerciales provoquées par les Etats-Unis. Du côté des indicateurs, l'agenda est clairsemé. En France, le climat des affaires est resté stable en juin, demeurant à un niveau "relativement élevé", après avoir fléchi le mois précédent, selon l'Insee. Dans l'après-midi, les investisseurs découvriront aux Etats-Unis l'activité industrielle dans la région de Philadelphie pour le même mois ainsi que les demandes hebdomadaires d'allocation chômage. En matière de valeurs, le secteur automobile était mal orienté. Peugeot reculait de 1,19% à 20,71 euros et Renault de 0,18% à 77,13 euros tandis que Valeo perdait 0,69% à 51,62 euros et Michelin 0,41% à 108,65 euros. A l'inverse, le secteur du luxe évoluait dans le vert, après avoir nettement reculé la veille. Kering prenait 0,98% à 486,10 euros, LVMH 0,80% à 288,85 euros et Hermès 0,38% à 531,20 euros.
Catégories: Actualités

Quatre véhicules incendiés sur le parking du personnel de la prison de Fresnes

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 30 min
Quatre véhicules ont été détruits ou endommagés par un incendie criminel dans la nuit de mercredi à jeudi sur le parking du personnel de la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a-t-on appris de sources concordantes. L'incendie, déclenché vers 00H20, a touché trois véhicules et en a endommagé un quatrième par propagation, selon une source policière. Selon les premières investigations, "l'engin incendiaire aurait été lancé depuis la rue surplombant le domaine à l'arrière de l'établissement", a indiqué la direction de l'administration pénitentiaire à l'AFP. "Le parquet prend l'affaire très au sérieux", "la police scientifique s'est déplacée" sur les lieux et l?établissement "a demandé au préfet de multiplier les rondes sur la zone pénitentiaire", a-t-elle ajouté. Les propriétaires des véhicules concernés seront aidés dans les démarches d'indemnisation par leur administration, selon la même source. Des travaux de sécurisation sont actuellement en cours dans et autour de la prison, dont la mise en place de nouvelles clôtures, de filets antiprojection et de caméras de vidéosurveillance. Le parquet de Créteil a dessaisi le commissariat de L'Haÿ-les-Roses pour confier l'enquête à la police judiciaire du Val-de-Marne. Dans la nuit du 30 au 31 mai, une dizaine d'individus cagoulés, repérés a posteriori sur les caméras de surveillance, avaient déjà mis le feu à plusieurs véhicules dans l'enceinte de la prison, a-t-on précisé de source judiciaire. Au moins trois véhicules et un scooter avaient été endommagés, selon une source proche de l'enquête, qui a été confiée au commissariat de L'Haÿ-les-Roses.
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur