Agrégateur de flux

Brésil-Suisse à la Coupe du Monde 2018: Le résumé et les deux buts en vidéo de ce match nul

Le Huffington Post - dim, 06/17/2018 - 22:12
Brésil-Suisse à la Coupe du Monde 2018: Le résumé et les deux buts en vidéo de ce match nul
Catégories: Actualités

Mondial 2018 : le Brésil mis en échec par la Suisse

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 06/17/2018 - 22:05

Les stars brésiliennes ont été accrochées par les Suisses (1-1). Les favoris sont décidément à la peine en ce début de Mondial. .
Le Brésil et Neymar ont buté sur la Suisse (1-1) dimanche à Rostov-sur-le-Don, pour l'entrée en lice attendue de la Seleçao dans le Mondial 2018, quatre mois après la blessure de sa star et... Lire la suite

Catégories: Actualités

Manifestation à Paris en soutien aux migrants

France 24 - L'info en continu - dim, 06/17/2018 - 22:00

Quelques milliers de personnes ont défilé dimanche à Paris lors de l'arrivée dans la capitale d'une "marche solidaire et citoyenne" partie de Vintimille pour soutenir les migrants et pour protester contre le blocage des frontières et le délit de solidarité, a constaté une journaliste de l'AFP.

Munis de pancartes "Ici nous sommes tous d'ailleurs", "Aquarius = déchéance morale de la France" ou "Ablation urgente du Collomb", les manifestants sont partis peu avant 17H00 de la place de la Bastille pour rejoindre la place de la République. Certains portaient des drapeaux du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), d'Attac ou de l'organisation antiraciste Mrap.

Ils étaient 4.000 selon les organisateurs, 600 selon la préfecture de police de Paris, à se joindre à une dizaine de marcheurs partis fin avril de la frontière franco-italienne pour rallier Calais début juillet, puis Londres en transports. Le but de cette marche de 1.400 kilomètres est de "protester contre le blocage des frontières, contre le délit de solidarité et plaider pour un accueil véritable de migrants", selon les organisateurs.

Pour Isabelle, 45 ans, "c'était impensable" de ne pas défiler avec eux à Paris. "Je suis venue parce que l'accueil des migrants en France me révolte, j'ai honte!", dit cette travailleuse associative.

"On est bien content de profiter des ressources de ces pays, mais on est incapable d'accueillir avec dignité les gens" qui en viennent, souffle-t-elle.

Marc, 52 ans, pense lui qu'"il est logique d'accueillir les migrants, si on ne veut pas avoir une Europe vieille dans 30 ans!". "Economiquement et moralement, c'est indispensable d'ouvrir les frontières", a-t-il plaidé.

Au cours de ce défilé, nombre de manifestants ont conspué l'attitude de la France qui, dans un premier temps, n'a pas proposé d'accueillir les migrants à bord du bateau Aquarius. Après une semaine d'errance en mer, ils ont finalement posé le pied sur la terre ferme dimanche à Valence (Espagne).

"Le gouvernement, par son silence, s'est mis au même niveau, au diapason politique de l'extrême droite", a dénoncé au micro le député de la France insoumise, Éric Coquerel.

Catégories: Actualités

CM 2018 - Gr. E - Le Brésil accroché par la Suisse

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:55
Pour son entrée en lice à la Coupe du monde dimanche à Rostov, le...
Catégories: Sport

CM 2018 - SUI - Vidéo : la superbe parade de Yann Sommer devant Roberto Firmino

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:54
Le gardien suisse Yann Sommer a sauvé son équipe face au Brésil en...
Catégories: Sport

Nouvelle crise au sommet des Républicains : Wauquiez limoge Calmels

France 24 - L'info en continu - dim, 06/17/2018 - 21:47

Nouvelle crise au sommet des Républicains (LR): le président du parti Laurent Wauquiez a mis fin aux fonctions de vice-présidente déléguée de Virginie Calmels, remplacée par Jean Leonetti, en épilogue de deux semaines de conflit ouvert avec elle.

"Après consultation de l'équipe dirigeante, Laurent Wauquiez, président des Républicains, nomme Jean Leonetti, maire d'Antibes et président du Conseil national, vice-président délégué des Républicains", a indiqué le parti dans un communiqué laconique publié dimanche soir, et qui ne mentionne pas le nom de Mme Calmels.

"La dérive continue dans le jeu personnel n?était plus acceptable. Quand on est membre de l'équipe dirigeante, on ne peut pas tirer chaque jour contre son camp, surtout à un moment où chacun mouille sa chemise pour reconstruire la famille", a fait valoir dimanche soir une source dans l?entourage de M. Wauquiez.

Cette décision met un terme à deux semaines de conflit ouvert entre le patron des Républicains, élu en décembre, et sa N.2 qui l'avait rejointe lors de sa campagne interne.

Première adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, représentante de la sensibilité libérale au sein de LR, Virginie Calmels avait publiquement critiqué un tract intitulé "Pour que la France reste la France", distribué le week-end dernier lors d'une opération de mobilisation. Mme Calmels avait jugé ce tract "anxiogène" et évoqué un "dysfonctionnement" dans la prise de décision au sommet du parti.

L'ancienne directrice générale d'Endemol Monde, dont la carrière politique a débuté en 2014 à Bordeaux aux côtés d'Alain Juppé, avait réitéré ses critiques mardi lors d'une réunion de direction houleuse.

Elle avait enfoncé le clou dans un entretien accordé au Parisien dimanche. Depuis son élection, avait-elle jugé, M. Wauquiez "démontre au fur et à mesure des jours qui passent qu'il semble uniquement là pour défendre sa propre ligne". "Il estime qu'il doit son élection qu'à sa seule présence, je ne partage pas cette vision".

"J'ai cru avec sincérité à sa volonté de rassemblement et j'ai soutenu ses propositions, car je suis pour un régalien fort". "Mais je ne suis pas non plus un clone, je ne suis pas dénaturable", lançait-elle.

Cet épisode constitue une nouvelle crise pour M. Wauquiez, qui avait déjà défrayé la chronique avec la diffusion en février par TMC d'un cours donné à des étudiants lyonnais, enregistré à son insu, dans lequel on l'entendait adresser de sévères critiques à de nombreux acteurs de la vie politique, à commencer par Nicolas Sarkozy.

- Prise de décision solitaire -

Sous couvert d'anonymat, plusieurs membres du parti, y compris au sein de la direction qu'il a lui-même installée, critiquent une prise de décision jugée solitaire de M. Wauquiez et sa présence trop parcimonieuse dans les médias.

Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes avait notamment appelé à la démission du ministre ex-LR Gérald Darmanin, alors mis en cause dans des enquêtes pour viol, sans être suivi par de nombreux responsables de son parti.

Accusé par ailleurs de reprendre les thèmes du Rassemblement national (ex-FN), M. Wauquiez, dont la cote de popularité ne cesse de s'effriter dans les sondages, a plusieurs fois affirmé qu'il n'entendait pas dévier de sa ligne.

Au sein de LR, il doit également compter avec la concurrence de Valérie Pécresse. La présidente de l'Ile-de-France a créé son propre mouvement, "Libres!", devenu associé à LR au mois de janvier.

Mme Pécresse, qui critique régulièrement une "droite des décibels" à laquelle elle oppose une "droite des solutions", présentera lundi matin ses propositions sur l'Europe, thème au centre du prochain Conseil national des Républicains le 30 juin à Menton (Alpes-Maritimes).

Ancien ministre délégué aux Affaires européennes, actuel maire d?Antibes (Alpes-Maritimes), Jean Leonetti est nommé vice-président délégué, le titre que détenait Mme Calmels. Après l?élection de M. Wauquiez, M. Leonetti était devenu président du Conseil national, sorte de parlement du parti. Il préside également le Conseil des sensibilités, instance récemment créé par LR.

Son nom circule pour la tête de liste LR aux élections européennes de 2019, alors qu'un nombre grandissant de responsables, dont Nicolas Sarkozy, plaident pour que M. Wauquiez conduise lui-même la liste.

Catégories: Actualités

Nouvelle crise au sommet des Républicains : Wauquiez limoge Calmels

ladepeche.fr - dim, 06/17/2018 - 21:47
Nouvelle crise au sommet des Républicains (LR): le président du parti Laurent Wauquiez a mis fin aux fonctions de vice-présidente déléguée de Virginie Calmels, remplacée par Jean Leonetti, en épilogue de deux semaines de conflit ouvert avec elle. "Après consultation de l'équipe dirigeante, Laurent Wauquiez, président des Républicains, nomme Jean Leonetti, maire d'Antibes et président du Conseil national, vice-président délégué des...
Catégories: Actualités

LR: Wauquiez limoge Calmels après ses critiques, Jean Leonetti la remplace à la direction

France 24 - L'info en continu - dim, 06/17/2018 - 21:40

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez a mis fin aux fonctions de la vice-présidente déléguée Virginie Calmels, en conflit ouvert avec lui, et a nommé à sa place l?ancien ministre Jean Leonetti, a indiqué à l?AFP dimanche une source au sein de la direction.

"La dérive continue dans le jeu personnel n?était plus acceptable", a fait valoir dimanche soir une source dans l?entourage de M. Wauquiez. Mme Calmels avait réitéré ses critiques dans un entretien accordé dimanche au Parisien, dans lequel elle jugeait que le président de LR semblait être "uniquement là pour défendre sa propre ligne".

Première adjointe d?Alain Juppé à Bordeaux, représentante de la sensibilité libérale au sein de LR, Virginie Calmels avait rejoint M. Wauquiez à l?été 2017, lors de sa campagne pour la présidence du parti.

Elle avait récemment critiqué un tract de LR intitulé "Pour que la France reste la France", distribué le week-end dernier lors d?une opération de mobilisation, qu?elle avait jugée "anxiogène". Elle avait évoqué un "dysfonctionnement" au sommet du parti.

L?ancienne directrice générale d?Endemol monde avait réitéré sa position mardi lors d?une réunion de direction houleuse.

Ancien ministre délégué aux Affaires européennes, actuel maire d?Antibes (Alpes-Maritimes), Jean Leonetti est nommé vice-président délégué, le titre que détenait Mme Calmels. Après l?élection de M. Wauquiez, M. Leonetti était devenu président du Conseil national, sorte de parlement du parti. Il préside également le Conseil des sensibilités, instance récemment créée par LR.

Catégories: Actualités

Rugby : l’équipe de France des moins de 20 ans championne du monde pour la première fois de son histoire

Les Bleuets, déjà vainqueurs du Tournoi des six nations, ont battu l’Angleterre en finale de la Coupe du monde, dimanche à Béziers (33-25).
Catégories: Actualités

Rugby : la France sacrée championne du monde des moins de 20 ans

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 06/17/2018 - 21:34

Les Bleuets ont battu l'Angleterre 33-25 en finale pour offrir à la France le premier titre de son histoire dans cette catégorie jeunes.
L'équipe de France de rugby des moins de 20 ans, déjà vainqueur du Tournoi des Six Nations, a décroché son premier sacre mondial dans cette catégorie d'âge en étouffant l'Angleterre (33-25)... Lire la suite

Catégories: Actualités

Rugby - U20 - Arthur Coville : «Pas champion par hasard !»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:34
A l'issue de la victoire en finale face à l'Angleterre (33-25), le...
Catégories: Sport

Foot - CM 2018 - MEX - Ochoa : «On l'avait imaginé»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:32
Tombeur du champion du monde allemand (1-0), ce dimanche à Moscou, le...
Catégories: Sport

CM 2018 - ALL - Le Mexique met fin à une de série de victoires de l'Allemagne

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:31
Le Mexique a fait tomber les champions du monde allemands, ce...
Catégories: Sport

Tennis - ITF - Nouveau titre pour Fiona Ferro

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:30
Fiona Ferro est décidément sur une pente ascendante. La Française de...
Catégories: Sport

Sentsov n'est pas un vrai réalisateur, affirme la voix médiatique du Kremlin

France 24 - L'info en continu - dim, 06/17/2018 - 21:20

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, en grève de la faim depuis un mois et qui purge une peine de 20 ans dans un camp du Grand Nord russe, n'est pas un véritable réalisateur, a assuré dimanche la principale voix médiatique du Kremlin.

Connu pour être le porte-voix du Kremlin, Dmitri Kisselev a dénoncé le soutien de la communauté internationale envers Oleg Sentsov, alors que plusieurs pays et personnalités ont appelé à sa libération, en pleine Coupe du Monde.

"Sentsov a tout juste réalisé un seul film documentaire, sur des joueurs de jeux vidéos. Le budget du film, de l'aveu du réalisateur était de 20.000 dollars", a-t-il martelé lors de son émission hebdomadaire très suivie sur Rossia-1.

"Donc déjà, dire +le réalisateur Sentsov+ peut être contesté. C'est plutôt un réalisateur autoproclamé", a-t-il affirmé, ajoutant "des réalisateurs comme ça, on en trouve autant qu'on veut sur Youtube."

Le présentateur, qui est également patron du groupe de presse d'Etat Rossia Segodnia, a aussi émis des doutes sur l'amaigrissement d'Oleg Sentsov, en grève de la faim depuis 35 jours.

"Selon la défenseure russe des droits de l'homme Tatiana Moskalkova, il a pris deux kilogrammes", a-t-il assuré.

Oleg Sentsov, 41 ans, s'est dit prêt à mourir en prison des suites de la grève de la faim qu'il a entamée pour exiger la libération de "tous les prisonniers politiques" ukrainiens détenus en Russie.

Opposé à l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, il a été condamné pour "terrorisme" et "trafic d'armes" à l'issue d'un procès qualifié de "stalinien" par l'ONG Amnesty International et dénoncé par Kiev, l'Union européenne et les Etats-Unis.

Les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et 35 autres pays ont demandé jeudi au secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres d'évoquer auprès du président russe Vladimir Poutine, qu'il doit rencontrer jeudi, le cas d'Oleg Sentsov.

De nombreuses personnalités, comme l'écrivain américain Stephen King ou l'ex-ministre française de la Justice Christiane Taubira, ont aussi demandé sa libération.

Alors que ce cas pourrait ternir l'image de la Russie pendant la Coupe du Monde, qui a commencé le 14 juin, le président Vladimir Poutine a évoqué au cours d'une conversation téléphonique avec son homologue ukrainien Petro Porochenko un éventuel "échange de prisonniers" entre les deux pays.

Catégories: Actualités

Laurent Wauquiez limoge la vice-présidente des Républicains, Virginie Calmels, qui l’avait critiqué

Remplacée par Jean Leonetti, la numéro 2 de LR a reproché au président du parti de droite de ne défendre que sa « propre ligne » et de ne pas être assez rassembleur.
Catégories: Actualités

Rugby: les Bleuets sur le toit du monde

France 24 - L'info en continu - dim, 06/17/2018 - 21:17

L'équipe de France de rugby des moins de 20 ans, déjà vainqueur du Tournoi des six nations, a décroché son premier sacre mondial dans cette catégorie d'âge en étouffant l'Angleterre (33-25) dimanche à Béziers.

L'équipe de Romain Ntamack, sorti blessé à la mi-temps, a signé une performance majeure au terme d'une finale maîtrisée par la mêlée et la défense tricolores. Dans la lignée de la demi-finale, remportée 16-7 face aux tenants du titre et grands favoris néo-zélandais.

Les jeunes Français, portés par 17.700 supporters, s'offrent ainsi une belle revanche, eux qui avaient cédé face à ces mêmes Anglais, le 9 mars, déjà à Béziers (22-6), lors du Tournoi. Ce qui ne les avait pas empêchés de remporter au sprint la compétition.

Les Bleuets bouclent en fanfare une impressionnante série de cinq succès de poids face à l'Irlande (26-24), la Géorgie (24-12), l'Afrique du sud (46-29), la Nouvelle-Zélande (16-7) et donc l'Angleterre en finale. Un sans-faute dans cette compétition que savoure le rugby français, à l'image du président de la FFR, Bernard Laporte, présent au stade de la Méditerranée.

Un sacre qui redore aussi le blason de la formation française, critiquée pour son manque de résultats avec le XV de France depuis plusieurs années. "Pour ceux qui disent que la formation française n'est pas bonne en ce moment, ce n'est pas le cas", a commenté, en larmes, le capitaine et demi de mêlée Arthur Coville.

- La mêlée emporte tout -

"No scrum, no win" (pas de mêlée, pas de succès), savent trop bien les Anglais: les Bleuets, qui alignaient bien leur duo de meneurs d'attaque Carbonel-Ntamack, incertains après la demi-finale, ont d'abord construit leur succès sur la mêlée.

Celle des tricolores a mis au calvaire son homologue, à l'image des cinq pénalités obtenues dans ce secteur. Impérial au pied (23 points et 7 tirs réussis sur 9 tentatives), l'ouvreur toulonnais Louis Carbonel s'est chargé de concrétiser cette domination en points.

Une mêlée est d'ailleurs à l'origine de l'essai du Bordelais Cameron Woki (11-3, 26e). Chaque défi fut un supplice pour les Anglais, confirmant, entre autres, l'énorme potentiel du pilier droit briviste Demba Bamba.

- La défense tient bon -

La défense posa la seconde pierre de ce titre mondial. Solidaires, organisés, agressifs, les Bleuets ont refoulé leurs adversaires, malgré les ruades du deuxième ligne Joel Kpoku, véritable clone de son aîné du XV de la Rose Maro Itoje.

Même si les Français cédèrent en fin de chaque période: en première sur un essai de Jordan Olowofela (14-8 à la pause), puis en fin de match sur un passage en force de Joseph Heyes (26-18, 73e) et une seconde réalisation sans conséquence d'Olowefela en toute fin de partie.

Le triomphe fut complet quand le Lyonnais Adrien Seguret pointa sous les poteaux un lucide petit coup de pied rasant de Carbonel, encore et toujours lui (33-18, 76e).

"On est les champions", savourait Béziers. Le rugby français tient là une génération porteuse d'espoir pour la Coupe du monde 2023 qu'il organisera, pour laquelle Louis Carbonel ne cache pas ses ambitions: "Ce n'est que les moins de 20 ans mais dans quelques années on espère faire la même chose."

Catégories: Actualités

CM 2018 - Gr. F - Steven Zuber égalise contre le Brésil (vidéo)

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 06/17/2018 - 21:14
Le Brésil s'est fait rejoindre par la Suisse en début de deuxième...
Catégories: Sport

Laurent Wauquiez limoge Virginie Calmels après ses critiques

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 06/17/2018 - 21:06

C'est l'ancien ministre Jean Leonetti qui prend la place de Virginie Calmels au sein de la direction des Républicains.
Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez a mis fin aux fonctions de la vice-présidente déléguée Virginie Calmels, en conflit ouvert avec lui, et a nommé à sa place l'ancien ministre Jean Leonetti,... Lire la suite

Catégories: Actualités

L'accord sur le nom de Macédoine est une "percée" pour les Balkans, selon Skopje

France 24 - L'info en continu - dim, 06/17/2018 - 21:04

L'accord historique pour rebaptiser l'actuelle Ex-république yougoslave de Macédoine a une importance majeure pour les Balkans et leur avenir européen, a déclaré dimanche le ministre macédonien des Affaires étrangères.

"Aujourd'hui nous avons fait l'histoire et ouvert notre avenir", a déclaré à l'AFP Nikola Dimitrov quelques heures après la signature de l'accord avec son homologue grec Nikos Kotzias.

L'accord pour rebaptiser la Macédoine en Macédoine du Nord vise à mettre un terme à un conflit diplomatique long de 27 ans, après la proclamation par la Macédoine de son indépendance, mais ses racines remontent à plusieurs siècles.

"Cela aura un effet apaisant pour les Balkans. De point de vue géopolitique, cela va bien au-delà des deux pays impliqués", a poursuivi M. Dimitrov.

"Nous sommes dans les Balkans, une région avec une histoire très riche mais qui n'avait pas un grand avenir. Et là il s'agit d'une percée majeure", a-t-il insisté.

"Deux pays des Balkans sont en train de prouver que la région fait une partie intégrante de l'Europe parce que nous réglons nos problèmes nous-mêmes de façon européenne", a-t-il souligné.

Depuis l'indépendance de son voisin en 1991, la Grèce s'opposait à ce qu'il garde le nom de Macédoine, discernant des visées territoriales sur sa province septentrionale du même nom, berceau de l'empire d'Alexandre le Grand.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras tout comme son homologue macédonien Zoran Zaev se sont attiré les foudres des nationalistes dans leurs pays, accusés d'avoir fait trop de compromis à la partie adverse.

L'accord doit être approuvé par le Parlement macédonien et faire l'objet d'un référendum.

La Constitution macédonienne doit être amendée d'ici la fin de l'année avant la ratification de l'accord par le Parlement grec.

La Macédoine a été admise à l'ONU en 1993 sous le nom provisoire de Ex-république yougoslave de Macédoine (ARYM). Pourtant plus de 120 pays dont la Russie et les Etats-Unis ont reconnu ce petit pays des Balkans comme "République de Macédoine".

"La meilleure chose que l'UE puisse faire c'est de reconnaître cet accord et nous aider à ouvrir la porte" de l'Union, a souligné le ministre macédonien.

Skopje espère fixer la date du début de l'adhésion à l'Union européenne lors d'un sommet de l'UE en juin et obtenir une invitation à rejoindre l'Otan à la mi-juillet.

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini était présente à la cérémonie de signature de l'accord sur les rives grecques du lac frontalier de Prespa, aux côtés de MM. Tsipras et Zaev, et du négociateur onusien Matthew Nimetz.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur