Agrégateur de flux

Municipales à Marseille : Mélenchon "apprécie actuellement d'être député"

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 05/25/2018 - 12:35

Selon Alexis Corbière, Jean-Luc Mélenchon est pour l'heure satisfait de son rôle de député. Une manière de laisser la porte ouverte à une éventuelle candidature à la mairie ?
Elu député des Bouches-du-Rhône en 2017, Jean-Luc Mélenchon envisage-t-il d'être candidat aux municipales de 2020 à Marseille ?  Comme l'a... Lire la suite

Catégories: Actualités

GP de Monaco: Lauda (Mercedes) veut rapidement "connaître les derniers détails" des futures règles de la F1

France 24 - L'info en continu - ven, 05/25/2018 - 12:34

Avant le GP de Monaco dimanche, le président non-exécutif de l'écurie Mercedes, l'Autrichien Niki Lauda, triple champion du monde de Formule 1, explique à l'AFP qu'il souhaite rapidement "connaitre les derniers détails" de la future réglementation de la catégorie.

Q: Auriez-vous aimé être au volant d'une monoplace de 2018?

R: "J'aurais adoré conduire les voitures d'aujourd'hui, sans le +halo+. Si vous êtes un pilote avec l'esprit d'un ingénieur, vous pourriez vraiment être plus rapide que les autres. Cela aurait correspondu à mon profil. A mon époque, j'essayais toujours d'avoir la meilleure voiture du point de vue technique, avec le meilleur équilibre et une dégradation des pneus minimale, pour gagner de manière intelligente. J'ai compris très tôt que meilleure la voiture était, plus facile c'était de s'imposer".

Q: Que vous inspire la Formule Electrique où Mercedes va débuter l'an prochain?

R: "C'est assez fascinant. Du point de vue du spectacle, moi qui suis de la vieille école, je trouve ça pas mal. Ce que je n'aime pas, c'est le changement de voiture à mi-course. Pour le reste, je trouve incroyable le nombre de sponsors et de constructeurs qui s'engagent dans cette catégorie parce que tout le monde en ce moment devient hystérique quand on parle de la propulsion électrique. Ils veulent en être absolument, sans saisir parfois de quoi il retourne exactement".

Q: Comment abordez-vous les projets de nouvelles règles de la F1?

R: "Il y aura un changement de réglementation en 2021. Il faut rapidement que la FIA sur la partie technique et Liberty Media sur le reste des règles soient plus clairs dans leurs intentions, en particulier au niveau des spécificités du futur moteur. Car développer un nouveau moteur prend deux ans. Si on ne commence pas à travailler dessus dès la saison prochaine, cela sera un problème. Pour l'instant, on a eu beaucoup de discussions, qui ont été constructives, mais personne ne connaît le résultat final. Il y beaucoup de compromis sur la table que nous avons déjà acceptés. Nous nous rapprochons de très près de quelque chose qui, je pense, est faisable, mais nous devons connaitre les derniers détails".

Q: Combien de temps encore vous voyez-vous en F1?

R: "Mon contrat, comme celui de Toto (Wolff, le Team Principal de Mercedes), court jusqu'à la fin de 2020. On est tous les deux là depuis début 2013. On verra pour la suite. J'ai d'autres activités par ailleurs. J'ai racheté en janvier mon ancienne compagnie aérienne Niki, que j'ai intégrée dans une autre de mes compagnies, Laudamotion. Et j'ai vendu 25% des parts du nouvel ensemble à Ryanair, qui est mon nouveau partenaire. Mais je laisse la gestion au quotidien à d'autres personnes".

Q: Comment vous sentez-vous à 69 ans, après avoir notamment subi deux greffes de rein?

R: "Ma santé est très bonne. J'ai reçu un premier rein de mon frère, puis quand il a cessé de bien fonctionner, mon épouse Birgit m'en a donné un autre. Avec elle, j'ai eu deux jumeaux Max et Mia, qui ont huit ans. J'ai trouvé le bon compromis entre ma vie de famille et le travail".

Q: On évoque des futures saisons à 25 GP, cela vous semble-t-il raisonnable?

R: "Il y a des limites, pas seulement pour moi, mais pour tous les gens qui travaillent très dur dans le paddock. La F1 est un sport extrêmement compétitif. Si on passe à 25 courses, on devrait doubler les équipes d'ingénieurs et de mécaniciens. Je considère que cela serait très dommageable de dépasser 21 ou 22 GP par saison. Car s'il y a trop d'évènements, les gens perdront leur intérêt pour ce sport. Les changements continuels de ces dernières années le rendent déjà moins attractif. A commencer par le +halo+ qui est pour la FIA une nécessité de ne pas engager sa responsabilité en cas d'accident mais qui pour la F1 est une catastrophe. Cela va à l'encontre de l'aspect combat de gladiateurs de la catégorie. Il faut faire vraiment attention".

Q: Que pensez-vous de Lewis Hamilton?

R: "C'est le pilote le plus rapide actuellement, sans aucun doute pour moi. Mais c'est un travailleur acharné malgré ce talent naturel. Il essaie toujours d'être meilleur et il est contrarié s'il n'est pas au niveau qu'il s'est fixé. Ce qui l'encourage à sans cesse tenter de nouvelles choses. J'ai poussé très fort pour le recruter et Dieu merci j'ai réussi".

Propos recueillis par Septime MEUNIER

Catégories: Actualités

Ce que m'apportera le procès Weinstein, c'est la réparation d'un crime dont je ne pourrais jamais me remettre autrement

Le Huffington Post - ven, 05/25/2018 - 12:34
Ce que m'apportera le procès Weinstein, c'est la réparation d'un crime dont je ne pourrais jamais me remettre autrement
Catégories: Actualités

Turquie-France: des relations à l’épreuve du projet d’un Kurdistan syrien

Slate.fr - ven, 05/25/2018 - 12:33
Plus rien ne semble aller entre Ankara et Paris. Ou presque. Alors que les liens entre les deux capitales s'enveniment depuis déjà plusieurs années, à l'ombre d'une radicalisation du pouvoir à Ankara et de divergences sur des questions liées, entre autres, à l'Union européenne et à la lutte anti-terroriste, le conflit syrien est venu confirmer un divorce en cours. ... Lire la suite
Catégories: Actualités

Orange : Amundi Asset Management sur les 5%

Le Boursier - ven, 05/25/2018 - 12:32
Par courrier reçu le 25 mai 2018 par l'AMF, la société anonyme Amundi Asset Management, agissant pour le compte du FCPE Orange Actions dont elle...
Catégories: Économie - Finances

Données personnelles : « Un enjeu de dignité collective, face aux manipulations des Gafam »

Dans une tribune au « Monde », le juriste Lionel Maurel juge que l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur les données personnelles ne règle pas tous les problèmes.
Catégories: Actualités

Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause

France 24 - L'info en continu - ven, 05/25/2018 - 12:30

Avec un simple billet de tombola de 10 livres sterling - à peine plus de 11 euros - on peut décrocher le gros lot: le château de Cautine en Corrèze, estimé à 1,7 million d'euros et cédé par une châtelaine philanthrope, la Britannique Ruth Philips, au profit d'oeuvres caritatives.

Deux conditions pour participer à cette tombola insolite lancée sur le site www.winafrenchchateau.co.uk: Résider en Angleterre, Écosse ou Pays de Galles, et traduire par la formule équivalente dans la langue de Shakespeare nos deux expressions françaises: "les carottes sont cuites" et "ça ne casse pas trois pattes à un canard".

Les participants peuvent acheter un ou plusieurs billets, jusqu'à ce que le compteur affiche une mise totale de 500.000 euros, ou à défaut jusqu'à la date limite du 12 juillet 2018.

L'actuelle propriétaire prévoit de reverser 5% de la mise totale à la St Petroc's Society, une association d'aide aux sans abri, selon le site du Daily Mail. Le reste financera la construction de logements en kit et bon marché, pouvant être assemblés en une semaine et livrés pour moins de 10% du prix moyen d'une maison outre-Manche.

Construire des logements abordables est "la première préoccupation" de Ruth Philips qui milite pour "le droit au logement pour tous", et pour la construction de logements écolos qui "n'abîment pas l'environnement", a-t-elle expliqué au Daily Mail.

L'heureux gagnant deviendra instantanément propriétaire de ce magnifique manoir meublé du XVIIe, converti en maison d'hôtes de 9 chambres pouvant générer un chiffre d'affaires annuel estimé entre 35.000 et 45.000 livres.

L'élégante bâtisse joliment restaurée est nichée dans un écrin de verdure traversé par un ruisseau, d'une superficie de 12 hectares, à la frontière entre Dordogne et Corrèze. Elle est dotée d'une piscine, d'un très coquet petit cottage et autres dépendances.

L'ensemble sera livré clefs en main avec jardinier et gardien, mais aussi la promesse de factures d'entretien payées pour une période d'un an.

Catégories: Actualités

Ubisoft : Crédit Agricole sous les 15% des parts

Le Boursier - ven, 05/25/2018 - 12:29
Crédit Agricole SA a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en baisse, le 3 mai 2018, indirectement par l'intermédiaire des sociétés Crédit...
Catégories: Économie - Finances

Deux militants CGT arrêtés au volant d'un camion poubelle volé pour une action anti-Macron

Le Huffington Post - ven, 05/25/2018 - 12:27
Deux militants CGT arrêtés au volant d'un camion poubelle volé pour une action anti-Macron
Catégories: Actualités

Ronaldinho dément un projet de mariage avec deux femmes

Le Huffington Post - ven, 05/25/2018 - 12:26
Ronaldinho dément un projet de mariage avec deux femmes
Catégories: Actualités

Traque des tueurs en série : ils militent pour un "fichier des disparitions"

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 05/25/2018 - 12:25

Une association d'aide aux proches de disparus propose la création d'un fichier pour rendre plus efficace le travail des enquêteurs. Explications. .
Qui est vraiment Nordahl Lelandais ? Après ses aveux dans les affaires Maëlys et Arthur Noyer, deux victimes aux profils radicalement opposés, le parcours criminel de l'ancien... Lire la suite

Catégories: Actualités

Roland-Garros (F) - Monica Seles : «C'est du pile ou face cette année à Roland-Garros»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 05/25/2018 - 12:25
Ancienne numéro un mondiale et lauréate à trois reprises de...
Catégories: Sport

Vidéo. Camion benne volé à Paris : il s'agissait de deux militants CGT

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 05/25/2018 - 12:24

Les images publiées sur les réseaux sociaux ont fait craindre le pire. Les militants CGT avaient volé le camion-poubelle pour... déverser son contenu devant le siège de LREM.
La vidéo d'un journaliste du groupe Ebra a suscité l'inquiétude ce vendredi matin sur Twitter. Sur ces images prises avenue de l'Opéra à Paris, une... Lire la suite

Catégories: Actualités

Santé+ Magazine, un site emblématique de la « mal-information » sur la santé

Le site - parmi les plus populaires sur Facebook en France - diffuse régulièrement des affirmations fausses ou déformées, sans réel souci de vérification.
Catégories: Actualités

Manger des courges trop mûres peut provoquer des chutes de cheveux

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 05/25/2018 - 12:22

Un dermatologue a montré qu'une toxine présente dans des cucurbitacées trop mûres pouvait provoquer des alopécies.
Citrouilles, courges et courgettes peuvent se conserver plusieurs semaines avant d'être consommées. Mais tôt ou tard, ces cucurbitacées finissent malgré tout par atteindre une maturation excessive. Et un... Lire la suite

Catégories: Actualités

Marquis de Sade, The Married Monk, retour de flammes du rock français

France 24 - L'info en continu - ven, 05/25/2018 - 12:21

Les premiers brisent un silence de 36 ans, les seconds reviennent après 10 ans d'absence, tous deux ont incarné la foisonnante scène rock rennaise: Marquis de Sade joue samedi à Paris à Villette Sonique, The Married Monk sort vendredi un album enthousiasmant.

Il n'est jamais simple de reformer un groupe de rock. Souvent, les motivations sont essentiellement financières, donc mauvaises, et accouchent d'expériences guère concluantes. Autant pour les musiciens, forcés de se retrouver, que pour leurs fans, déçus de ne pas voir leurs héros à la hauteur des attentes.

Pour ce qui est de ces deux groupes, à l'esthétique post-punk glaciale côté Marquis de Sade, à la pop plus exubérante chez The Married Monk, nulle risque de cet ordre.

"Pour nous, il n'y a pas vraiment d'enjeu économique", assure Christian Quermalet, la voix et la tête pensante de Married Monk, créé il y a 25 ans et qui sort son sixième opus "Headgearalienpoo" (clin d'oeil à Edgar Allan Poe?). "On n'a jamais été des gros vendeurs. On a dû atteindre les 6.000, 7.000 disques au maximum à une époque", dit-il.

Une époque qui remonte au début des années 2000 lorsque parurent successivement "R/O/C/K/Y" et "The Belgian Kick", deux albums devenus des références avec le temps.

Pour Marquis de Sade, créé en 1977 et dissous seulement après quatre ans et deux disques cultes, "Dantzig Twist" et "Rue de Siam" qui ont posé les fondations d'un certain rock made-in-France, la "notion de plaisir était indispensable" à leur reformation, explique le guitariste Frank Darcel.

Pour rappel, ses différends artistiques avec le magnétique chanteur Philippe Pascal ont fait imploser le groupe.

"On lorgnait chacun vers des choses musicales différentes. Par ailleurs, étant moi-même issu du punk, je ne me voyais pas m'inscrire dans la durée avec un projet", explique Darcel, qui fonda ensuite le groupe Octobre et façonna le son des premiers disques d'Etienne Daho.

- "Ne pas sonner vieux" -

"36 ans après, je trouve assez surréaliste de remonter notre groupe", poursuit-il. "Au concert de Rennes (le 16 septembre), on s'est pourtant rendu compte qu'on représentait quelque chose pour pas mal de gens. Je ne dirais pas que ça nous confère des responsabilités mais ça valide notre démarche".

Pour The Married Monk, le retour dans la lumière s'opère d'abord sur disque, avant une date parisienne le 27 septembre au Café de la Danse et une probable tournée dans la foulée.

"Je n'étais pas sûr d'avoir envie d'y retourner, d'y aller à fond, car c'est ce qu'il faut pour réaliser un album. Un retour manqué c'est embêtant, il y en a pas mal qui ont essayé et se sont ramassés. Bon là, apparemment, les réactions sont bonnes", sourit Christian Quermalet qui a beaucoup collaboré avec Yann Thiersen ces dernières années.

"Headgearalienpoo" a été enregistré en onze jours et contient neuf titres aux mélodies pop-électro imparables auxquelles le trio tord parfois le cou avec une franche réussite.

"On voulait que l'album tienne la route et surtout ne pas sonner vieux", confie-t-il.

Une même préoccupation accompagne Marquis de Sade: "on craignait que notre style n'ait pas passé la barrière du temps. Mais les jeunes, qui sont les enfants de ceux qui nous suivaient à l'époque, trouvent qu'on sonne moderne. C'est curieux", s'amuse Frank Darcel.

Avec Marquis de Sade et The Married Monk, c'est tout un pan de la scène rock rennaise qui ressurgit, même si sa vitalité est entretenue depuis quarante ans par les Trans Musicales, découvreurs de tant de talents hexagonaux et étrangers.

L'étranger. Voilà le seul regret avoué par Frank Darcel à propos du parcours éclair de son groupe. "J'ai découvert par la suite qu'on était connus en Allemagne, en Suède, aux Pays-Bas... Pour nous qui nous prétendions européens, c'est dommage de ne pas avoir joué dans ces pays. Ce serait bien de pouvoir le faire enfin, ça serait dans l'ordre des choses", estime celui qui n'exclut désormais plus rien pour Marquis de Sade. Pas même de créer de nouvelles chansons.

Catégories: Actualités

Signes d'apaisement à la SNCF après une annonce sur une reprise de dette

France 24 - L'info en continu - ven, 05/25/2018 - 12:20

Le gouvernement français a confirmé vendredi qu'il allait reprendre la majorité de la dette colossale de la SNCF, opérateur du rail, "rassurant" un des plus importants syndicats qui a évoqué une possible sortie de la grève débutée le 3 avril.

L'État va reprendre "35 milliards d'euros" de la dette de la SNCF (25 en 2020 et 10 en 2022), sur un total de plus de 50 milliards, a annoncé à la presse Luc Bérille, secrétaire général du syndicat Unsa, après une rencontre avec le Premier ministre Édouard Philippe.

L'Unsa, deuxième syndicat à la SNCF derrière la CGT, a été "rassurée" par cet "engagement ferme de l'État" et prendra "très rapidement" une décision sur une éventuelle sortie de la grève lancée début avril, ont indiqué ses responsables.

Le syndicat reste pour l'instant partisan de la mobilisation contre le projet de réforme du rail, emblématique de la volonté du président Emmanuel Macron de "transformer la France". L'Unsa participera mardi prochain à une manifestation syndicale qui coïncidera avec le début de l'examen du projet de loi au Sénat, chambre haute du Parlement français.

L'Assemblée nationale, chambre basse, a déjà approuvé le texte qui vise notamment à abolir le statut des cheminots pour les nouveaux employés afin, selon le gouvernement, de réduire les coûts à la SNCF dans la perspective de l'ouverture à la concurrence voulue par l'Union européenne.

"La phase qui s'ouvre (au Sénat) va être décisive", a souligné M. Berille, dont le syndicat Unsa est le seul, avec la CFDT, à poursuivre des négociations avec le gouvernement. "Le dossier avance", a souligné M. Bérille.

La CGT Cheminots, premier syndicat à la SNCF, a en revanche annoncé qu'elle "continuait le combat" mais a qualifié de "significative" le montant de la dette reprise, selon des mots de son secrétaire général, Laurent Brun, également reçu vendredi main par le Premier ministre, comme l'ensemble des syndicats ferroviaires.

Lors de la prochaine réunion intersyndicale, dont la date n'est pas encore fixée, "on verra si certaines organisations syndicales veulent sortir du conflit", a dit M. Brun.

La grève intermittente à la SNCF, qui a lieu deux jours sur cinq depuis le 3 avril, est estimée "injustifiée" par la majorité des Français (58%), selon un sondage Ifop publié le 20 mai.

Le taux de grévistes recule régulièrement parmi les cheminots qui restent malgré tout vent debout contre la réforme : 95% de "non" ont été recueillis lors d'une consultation du personnel réalisée du 14 au 22 mai.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur