Agrégateur de flux

Origine de la vie : nouvelle piste avec des poussières interstellaires

Peut-être apparue quelque part dans la Voie lactée il y a plus de 5 milliards d'années, la vie pourrait-elle avoir voyagé d'exoplanètes en exoplanètes en colonisant la Galaxie, comme le propose la théorie de la panspermie ? Des germes de vie pourraient en tout cas être éjectés de planètes comme...
Catégories: Sciences

Eolien, hydrolien: avenir incertain pour les énergies marines renouvelables en France

France 24 - L'info en continu - jeu, 11/23/2017 - 09:40

Projet éolien offshore du Dieppe/Le Tréport (Seine maritime) sur la sellette, silence du Premier ministre sur l'hydrolien: l'avenir des Energies marines renouvelables (EMR) en France demeure incertain, dix ans après le début de l'affichage politique en leur faveur.

"La France a du retard c'est évident. Le risque existe de passer à côté d'une belle opportunité. Il faut absolument faire sauter les obstacles réglementaires qui ont été mis successivement par une technostructure d'Etat qui est très réticente en France aux énergies renouvelables et voit aujourd'hui les EMR fortement concurrencer le nucléaire", a estimé François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, ex-EELV aujourd'hui LREM, interrogé mercredi par l'AFP en marge des assises de l'économie de la mer au Havre.

"Mille kilomètres de côtes et pas une éolienne (posée) au large de la France, c'est lamentable. Le prix de ce retard est considérable: on se retrouve avec des responsables politiques qui disent +on continue le nucléaire car les EMR n'ont pas pris le relais à temps", a renchéri le député LFI Jean-Luc Mélenchon, interrogé également au Havre, persuadé toutefois qu'une "prise de conscience" a eu lieu et que la France peut rattraper ce retard "en quelques années".

Reste que l'horizon s'est assombri ces derniers mois.

Le parc éolien de Dieppe/Le Tréport semble sur la sellette, après un avis négatif en octobre du parc marin des estuaires picards. L'avis est consultatif mais il est suffisamment important pour que l'agence de la biodiversité, dont l'avis est clé, ait reporté de plusieurs mois sa décision sur ce parc éolien, à début 2018.

Le conseil régional de Normandie s'en est inquiété dans un communiqué le 17 novembre. "Les projets d?implantation d?usines au Havre et la création de 750 emplois directs ne se réaliseraient vraisemblablement pas" si ce parc éolien ne voyait pas le jour, estime la collectivité.

- 'Un effet domino' -

Plusieurs autres parcs éoliens sont certes prévus au large des côtes, dont quatre ont, eux, reçu le feu vert préfectoral. Mais certains font encore l'objet de recours. Surtout, "si on casse une des briques de la nouvelle filière industrielle (en annulant le parc du Tréport), on met en danger toute la filière car il y aura clairement un effet domino", a estimé Hubert Dejean de la Bâtie, vice-président du conseil régional de Normandie chargé des EMR.

Leur sort inquiète aussi beaucoup les syndicats de Naval Group (ex DCNS). La CGT a même accusé le groupe de vouloir "abandonner" les EMR dans un communiqué le 26 octobre.

Interrogée par l'AFP, la direction du groupe dément et assure maintenir le cap sur les énergies marines renouvelables.

Elle a certes remercié l'été dernier le président de sa filiale Naval Energie et mis fin à l'expérimentation d'hydroliennes, technologie moins mâture que les éoliennes, au large de Bréhat, en Bretagne. Mais le groupe va continuer l'expérimentation de ces machines qui produisent de l'électricité avec la force des courants au Canada. Il compte ouvrir au printemps son usine d'assemblage d'hydroliennes, en construction à Cherbourg, assure sa direction.

Le silence du Premier ministre Edouard Philippe sur les hydroliennes lors de son discours en ouverture des assises mardi inquiète toutefois les industriels de cette filière. "C'est dramatique", a assuré un des représentants de Naval Group dans les couloirs. La filière a attendu en vain l'annonce du lancement d'un appel d'offre pour des fermes commerciales hydroliennes.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a promis mercredi en clôture des assises de "rattraper ce retard" dans les énergies marines. Il a confirmé des projets de simplifications pour que les procédures de création de parcs éoliens offshore "dure moins de 7 ans avant le premier mat, contre plus de 10 ans aujourd?hui".

Mais sur les hydroliennes, interrogé par l'AFP, il a invité à "ne pas brûler les étapes".

Catégories: Actualités

Avant Brigitte Macron, Sarkozy rend visite au bébé panda du zoo de Beauval

France 24 - L'info en continu - jeu, 11/23/2017 - 09:40

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, à l'origine de la venue en France des parents du bébé panda du zoo de Beauval à Saint-Aignan (Loir-et-Cher), a rendu visite mercredi à Mini Yuan Zi, moins de deux semaines avant sa marraine, Brigitte Macron.

M. Sarkozy avait obtenu l'arrivée des parents de Mini Yuan Zi, nommé provisoirement ainsi en référence à Yuan Zi, son père biologique, à l'occasion d'une visite en Chine sous son quinquennat.

"Il ne s'agit pas pour moi de mettre en avant ce que j'ai fait ou pas. Il s'agit de rendre hommage à une famille (Delord, propriétaire du zoo, NDLR) assez exceptionnelle et un territoire qui leur a fait confiance. Je viens simplement parce que je suis un sentimental, par amitié", a confié l'ancien chef de l'État.

"On reviendra avec Carla et Giulia (sa fille, NDLR) dans un cadre très privé", a-t-il ajouté.

Arrivé au zoo de Beauval en début d'après-midi, M. Sarkozy, qui a déjeuné avec des élus locaux, est allé voir hippopotames et lions avant de rencontrer à l'abri des regards Mini Yuan Zi, premier panda né en France, le 4 août dernier.

Protocole diplomatique oblige, la marraine de l'animal, la première dame Brigitte Macron, aura l'honneur de la première photo officielle lors de sa visite, programmée le 4 décembre.

En dehors de Chine, seuls 22 parcs zoologiques dans le monde possèdent des pandas.

La naissance d'un bébé panda est un événement autant diplomatique que médiatique et scientifique. Le prêt de panda à un pays étranger n'est accordé par Pékin qu'à la demande en tête à tête du chef de l'État du pays hôte au président chinois. La Chine récupérera le bébé panda de Beauval d'ici à trois ans, lorsqu'il sera sevré.

Les pandas géants sont sur la liste rouge mondiale des espèces vulnérables établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) du fait notamment du réchauffement climatique qui menace leur habitat et leur nourriture.

Catégories: Actualités

Comment financer la suppression totale de la taxe d’habitation

Emmanuel Macron, qui s’adresse jeudi aux maires, veut changer la fiscalité locale. Plusieurs pistes sont à l’étude pour compenser la perte de recettes pour les collectivités.
Catégories: Actualités

Les députés de gauche mènent un baroud d’honneur contre les ordonnances

La ratification du texte modifiant le code du travail devrait être votée mardi 28 novembre.
Catégories: Actualités

Avant Brigitte Macron, Sarkozy rend visite au bébé panda du zoo de Beauval

LCP Assemblée nationale - jeu, 11/23/2017 - 09:37

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, à l'origine de la venue en France des parents du bébé panda du zoo de Beauval à Saint-Aignan (Loir-et-Cher), a rendu visite mercredi à Mini Yuan Zi, moins de deux semaines avant sa marraine, Brigitte Macron. 

M. Sarkozy avait obtenu l'arrivée des parents de Mini Yuan Zi, nommé provisoirement ainsi en référence à Yuan Zi, son père biologique, à l'occasion d'une visite en Chine sous son quinquennat.

"Il ne s'agit pas pour moi de mettre en avant ce que j'ai fait ou pas. Il s'agit de rendre hommage à une famille (Delord, propriétaire du zoo, NDLR) assez exceptionnelle et un territoire qui leur a fait confiance. Je viens simplement parce que je suis un sentimental, par amitié", a confié l'ancien chef de l'État. 

"On reviendra avec Carla et Giulia (sa fille, NDLR) dans un cadre très privé", a-t-il ajouté.

Arrivé au zoo de Beauval en début d'après-midi, M. Sarkozy, qui a déjeuné avec des élus locaux, est allé voir hippopotames et lions avant de rencontrer à l'abri des regards Mini Yuan Zi, premier panda né en France, le 4 août dernier.

Protocole diplomatique oblige, la marraine de l'animal, la première dame Brigitte Macron, aura l'honneur de la première photo officielle lors de sa visite, programmée le 4 décembre.

En dehors de Chine, seuls 22 parcs zoologiques dans le monde possèdent des pandas. 

La naissance d'un bébé panda est un événement autant diplomatique que médiatique et scientifique. Le prêt de panda à un pays étranger n'est accordé par Pékin qu'à la demande en tête à tête du chef de l'État du pays hôte au président chinois. La Chine récupérera le bébé panda de Beauval d'ici à trois ans, lorsqu'il sera sevré.

Les pandas géants sont sur la liste rouge mondiale des espèces vulnérables établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) du fait notamment du réchauffement climatique qui menace leur habitat et leur nourriture.

Catégories: Actualités

Foot - FIFA - La France perd deux places, la Suiss dans le Top 10

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 11/23/2017 - 09:34
Le nouveau classement FIFA voit la France perdre deux places pour...
Catégories: Sport

Le ressort brisé de l’économie britannique

La croissance britannique sera inférieure à 1,5 % jusqu’en 2021. Outre le Brexit, l’économie pâtit d’un sérieux problème de productivité.
Catégories: Actualités

Bon plan : des remises jusqu'à 60% sur le Playstation Store

Sony profite du Black Friday pour proposer des réductions sur une centaine de jeux pour les PS4, PS3 et PS Vita.

Catégories: High-Tech

Manucure et ongleries : attention aux substances toxiques

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 11/23/2017 - 09:27

L'agence de sécurité sanitaire met en garde contre la présence d'une soixantaine de substances "très préoccupantes" auxquelles sont exposés les professionnels.
Les professionnels du soin et de la décoration des ongles sont exposés à une soixantaine de substances "très préoccupantes", avertit l'agence de sécurité... Lire la suite

Catégories: Actualités

Le mystère de l'incident nucléaire russe (caché)

Alors que des traces radioactives ont été repérées partout en Europe, la question de l'implication russe ne fait plus aucun doute. D'abord soupçonnée d'avoir caché un incident dont on ignore les causes exactes, la Russie reconnait désormais avoir trouvé des traces de radiation sur son sol. Petit retour sur cette histoire englobée d'une épaisse couche ...

Cet article Le mystère de l'incident nucléaire russe (caché) est apparu en premier sur Rolling Stone.

Catégories: Musique

L'Assemblée nationale prépare la future loi sur les violences sexuelles et sexistes

LCP Assemblée nationale - jeu, 11/23/2017 - 09:23
Violences sexistes et sexuellesMarie-Pierre RixainMarlène SchiappaSébastien JumelOlivier FAURE

Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat

Catégories: Actualités

Deux groupes d'investisseuses veulent reprendre la Weinstein Company

France 24 - L'info en continu - jeu, 11/23/2017 - 09:23

Deux groupes d'investisseurs essentiellement féminins veulent reprendre le studio Weinstein Company menacé de faillite à la suite des accusations de harcèlement, agressions sexuelles ou viols auxquelles fait face son co-fondateur Harvey Weinstein, selon une source proche du dossier et les médias américains.

Un groupe d'investisseurs essentiellement féminin mené par Killer Content, une société de production audiovisuelle, et comprenant la documentariste Abigail Disney et la Fondation des femmes de New York, se prépare à déposer une offre pour acheter certains actifs de film et de télévision de la maison de production fondée par Bob et Harvey Weinstein, selon une source proche du dossier contactée par l'AFP mercredi.

Elles prévoient de reverser une partie des bénéfices à des organisations d'aide aux victimes d'agressions sexuelles.

Une deuxième offre de reprise est menée par Maria Contreras-Sweet, ancienne directrice de l'agence fédérale des PME pendant l'administration Obama, qui dit dans une lettre au conseil d'administration de la Weinstein Company, qui comprend Bob Weinstein, qu'elle a assemblé "un groupe hors pair de partenaires financiers et conseillers".

Dans cette lettre publiée par plusieurs médias américains dont le magazine en ligne Deadline, Mme Contreras-Sweet estime qu'il est "impératif qu'un conseil d'administration mené par des femmes prenne le contrôle de la société".

Selon Deadline, l'offre de Mme Contreras-Sweet s'élève à 275 millions de dollars.

Sa proposition prévoit une reprise de "l'essentiel du passif" de la Weinstein Company, l'établissement d'un fonds juridique pour faire face aux poursuites qui visent l'entreprise, ainsi qu'un "processus de médiation avec les victimes", mené avec l'avocate Gloria Allred qui représente plusieurs accusatrices de Weinstein.

Plus de 100 femmes disent avoir été victimes de harcèlement ou d'agressions sexuelles de la part d'Harvey Weinstein au cours des quatre décennies passées.

Depuis les premières révélations sur ces accusations début octobre, les projets en cours de la Weinstein Company sont à l'arrêt et de nombreux collaborateurs de longue date ont pris leurs distances.

Catégories: Actualités

Un homme brûlé à 95% est sauvé grâce une greffe de peau de son frère jumeau

Incroyable prouesse médicale de l'AP-HP et première mondiale : des chirurgiens de l'hôpital Saint-Louis de Paris ont réussi une greffe de peau à 95% sur un grand brûlé, grâce à un don de peau de son frère jumeau.
Catégories: Sciences

Brûlé à 95%, un homme sauvé par une greffe de peau de son jumeau

Des chirurgiens de l'hôpital Saint-Louis de Paris ont réussi une greffe de peau à 95% sur un grand brûlé, grâce à un don de peau de son frère jumeau. Une première mondiale.
Catégories: Sciences

Tennis - Coupe Davis - Nicolas Mahut écarté de l'équipe de France de Coupe Davis pour la finale contre la Belgique

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 11/23/2017 - 09:21
Nicolas Mahut ne sera pas retenu par Yannick Noah pour la finale de...
Catégories: Sport

Santé : la gastro-entérite s'étend en France, la Nouvelle-Aquitaine bien lotie

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 11/23/2017 - 09:18

La gastro-entérite touche de plus en plus le pays, sans avoir franchi son seuil épidémique. La Nouvelle-Aquitaine est en dessous de la moyenne nationale.
La gastro-entérite gagne du terrain en France, en ce mois de novembre. À l'échelle nationale, le seuil épidémique n'a toutefois pas été encore dépassé, indique le réseau... Lire la suite

Catégories: Actualités

Jean-Michel Blanquer ne peut pas poursuivre un syndicat pour diffamation

Le droit français ne permet pas au ministre de l’éducation nationale de porter plainte contre SUD-Education 93. Il peut, en revanche, poursuivre son représentant.
Catégories: Actualités

Tourisme: après les ouragans, situation contrastée aux Antilles

France 24 - L'info en continu - jeu, 11/23/2017 - 09:18

Peu touchées par les ouragans de septembre, Martinique et Guadeloupe ne seront pas pénalisées pour la haute saison touristique qui s'ouvre aux Antilles, contrairement aux îles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, dévastées par Irma, qui mettront plus de temps à se relever.

L'ensemble de la zone caraïbe avait été affectée par un repli des réservations en septembre et octobre, les potentiels vacanciers ayant été refroidis par les images diffusées en boucle des ravages provoqués par Irma et Maria dans certaines îles.

Mais en novembre, "l'effet ouragans est vraiment passé pour la Guadeloupe et la Martinique qui devraient faire une bonne saison. Par contre, ce n'est pas le cas pour Saint-Barthélemy et Saint-Martin, qui représentent cependant un plus petit volume" dans le flux touristique vers les Antilles françaises, résume à l'AFP Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage, qui rassemble les agences de voyage.

"Nous sommes revenus à un niveau normal. Nous étions sur une tendance haussière par rapport à la saison passée et nous le sommes redevenus", confirme Willy Rosier, directeur général de l'office du tourisme de Guadeloupe, où près de 600.000 visiteurs se sont rendus l'an dernier, et qui avec la Martinique - près de 900.000 visiteurs - constituent deux destinations phares des vacanciers français pour le soleil d'hiver.

"Il ne faut pas faire d'amalgame. Martinique et Guadeloupe sont de très belles destinations peu touchées par l'ouragan Irma. Nous enregistrons d'ailleurs une progression des ventes de l'ordre de 19% pour la Guadeloupe et de 10% pour la Martinique par rapport à l'hiver dernier", renchérit Pascal de Izaguirre, PDG de TUI France, qui regroupe notamment les marques Marmara, Nouvelles Frontières, Lookea, Passion des Iles.

Mais la situation est beaucoup plus complexe à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, gravement touchées par Irma, et encore privées d'une partie de la desserte aérienne qui acheminait les touristes: Air France a ainsi annoncé la semaine dernière qu'elle n'assurerait pas de vols directs avant le premier trimestre 2018 entre Paris et Saint-Martin - île qui sert aussi de "hub" pour Saint-Barth.

- désensabler les hôtels -

La compagnie Air Caraïbes a quant à elle déjà repris ses vols vers l'aéroport international de Saint-Martin Juliana, dans la partie néerlandaise de l'île, et fait état de "taux de remplissage supérieurs à 85%".

Cependant, avec un bâti endommagé à 95% par l'ouragan, Saint-Martin a quasiment fait une croix sur sa saison touristique.

"Quelques hôtels fonctionnent, notamment ceux qui vivent des réquisitions (pour les militaires, etc.). Certains ont la volonté d'ouvrir en février ou mars, pour la fin de saison, mais plus difficilement à Noël. Tous ont surtout dans l'idée de rouvrir pour la saison 2017-2018", souligne Philippe Gustin, délégué interministériel à la reconstruction de Saint-Barth et Saint-Martin.

"Irma a marqué une rupture nette dans la trajectoire des recherches" pour des voyages aux Antilles sur Google France: si "Guadeloupe, Martinique et République Dominicaine ont fini par retrouver des niveaux proches de ceux de 2016, Saint-Barthélemy et Saint-Martin sont beaucoup plus profondément touchés, avec -60%" dans les requêtes, résume Carolie Bouffault, directrice du département Voyage chez Google France qui a analysé l'évolution des recherches d'internautes entre août et octobre.

Surtout connue comme lieu de villégiature des célébrités, Saint-Barthélemy a également essuyé l'ouragan Irma à son plus fort, mais "ses normes de construction plus sévères" ont permis une moindre dévastation matérielle que Saint-Martin, selon Nils Dufau, président du Comité du Tourisme de l'île.

"La saison touristique va être compliquée mais on va vite redémarrer. En décembre, environ 25% des hôtels seront ouverts, ce qui est une belle amorce, et en mars un ou deux établissements cinq étoiles rouvriront également. Et à l'été, 80% des hôtels seront ouverts", a-t-il précisé à l'AFP, soulignant que "les établissements les plus luxueux ont été le plus touchés car ils sont situés en bord de mer, il a notamment fallu les désensabler".

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur