Agrégateur de flux

Passion Battle Royale : 6 alternatives à Fortnite et PUBG !

Vous aimez Fortnite et PUBG mais vous avez bien envie de faire des infidélités à ces titres très connus ? Voici cinq titres basés sur le principe du Battle Royale que vous pouvez essayer !

Catégories: High-Tech

Cet avocat ne s'attendait pas à un tel engouement après avoir découvert un des défauts du nouveau TGI de Paris

Le Huffington Post - sam, 04/21/2018 - 11:57
Cet avocat ne s'attendait pas à un tel engouement après avoir découvert un des défauts du nouveau TGI de Paris
Catégories: Actualités

Les réalisatrices françaises à l'heure de #MeToo

France 24 - L'info en continu - sam, 04/21/2018 - 11:50

Plus de six mois après l'éclosion de l'affaire Weinstein et des mouvements #MeToo et Time's Up, qu'est-ce qui a changé dans le cinéma pour les réalisatrices françaises? Traveling arrière à l'occasion du festival du film français Colcoa à Los Angeles.

Pour Elsa Diringer, dont le premier long-métrage "Luna" est au programme du festival qui s'ouvre lundi pour une semaine, le mouvement #MeToo "va accentuer une prise de conscience" sur le traitement des femmes dans le septième art.

Depuis l'affaire Weinstein, le producteur accusé de harcèlement ou agressions sexuelles par une centaine de femmes, "les hommes rasent un peu les murs", constatent les réalisatrices interrogées par l'AFP.

Elise Girard, auteure-réalisatrice de "Drôles d'oiseaux" et "Belleville-Tokyo", observe qu'"autant aux Etats-Unis il y a eu une véritable purge, énormément de gens écartés, autant en France on n'a pas découvert de Weinstein, personne n'a donné de nom".

Marie Garel-Weiss, dont le premier film "La fête est finie" sera également projeté lors d'un Colcoa à la programmation particulièrement féminine cette année, s'inquiète d'une "chasse aux sorcières".

Elle estime que "le plus dangereux, c'est quand les gens n'osent plus échanger. Les changements doivent se faire avec une parole libre entre hommes et femmes", dans un monde où les femmes réalisatrices peinent encore à se faire une place parmi leurs homologues masculins.

Ainsi en France, les femmes réalisatrices n'ont signé que 23% des films sortis en salles, selon les derniers chiffres du Centre national de la Cinématographie (CNC). Un chiffre qui peut sembler très bas. Les Etats-Unis sont pourtant loin derrière: les femmes n'y mettent en scène que 4 à 10% des 100 principaux films, selon les études.

- Des quotas? -

Le CNC se veut attentif au problème et revendiquait dans son étude la parité l'an dernier entre hommes et femmes dans ses commissions de lecture, qui donnent un avis déterminant pour l'octroi des financements (la fameuse avance sur recette).

Quant à la Femis, la prestigieuse école de cinéma, elle applique aussi des principes de parité dans sa sélection depuis des nombreuses années.

Elsa Diringer remarque que le système des commissions de financement tend à favoriser "l'ancienneté" et donc proportionnellement les hommes: "pas forcément par sexisme, c'est juste qu'ils ont déjà fait leurs preuves et qu'on va donner plus facilement de l'argent à (André) Téchiné qu'à une jeune cinéaste inconnue".

D'autres inégalités persistent aussi: le budget des films féminins était l'an dernier en moyenne de 3,47 millions d'euros contre 5,51 millions pour un homme, soit un écart de 62%. "Cela se ressent sur le résultat" à l'image, remarque Marie Garel-Weiss.

Quant au salaire moyen d'une réalisatrice française, il est inférieur de 42% à celui de son homologue masculin, selon le CNC.

Les réalisatrices sont moins représentées à Cannes où les sélectionneurs sont essentiellement des hommes: seules trois femmes sur 18 seront en lice pour la Palme d'Or cette année.

Pour faire avancer les choses plus vite, l'anonymat des scénarios soumis aux commissions d'aides ou des quotas de parité dans l'octroi des financements publics sont sérieusement discutés dans le septième art.

Elise Girard estime que "ce serait bien dans un premier temps pour rétablir les choses, puisque l'équilibre ne se fait pas naturellement. Ca se fait en politique, pourquoi pas ailleurs?"

Les cinéastes sont aussi attentives à ne pas reproduire les clichés lorsqu'elles écrivent un scénario: "on a du mal à voir des femmes dans certains rôles dévolus aux hommes alors je me pose la question quand j'écris: +pourquoi pas une femme?+" raconte Elsa Diringer.

Catégories: Actualités

Wauquiez: la limitation à 80 km/h "est une absurdité"

LCP Assemblée nationale - sam, 04/21/2018 - 11:47

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez a critiqué samedi dans un entretien aux journaux du groupe Ebra la limitation de vitesse à 80 km/h, mesure très controversée prévue par le gouvernement pour juillet, qu'il qualifie "d'absurdité".

"Cette mesure est une absurdité, coupée des Français et symbolique de l'approche du gouvernement et d'Emmanuel Macron, technocratiques et parisiens", a dénoncé M. Wauquiez. "On a l'impression qu'ils pensent que tout le monde va travailler en métro et que nos enfants vont à l'école en Uber."

Dans un rapport présenté jeudi, des sénateurs préconisent que les départements déterminent les routes secondaires sur lesquelles sera appliquée la limitation de vitesse, une proposition soutenue par M. Wauquiez.

Il faut "laisser les départements décider, en fonction de la sécurité des trajets", a-t-il insisté. "On propose qu'une commission réunisse les associations d'automobilistes, les élus, la préfecture pour définir les trajets dangereux, sur lesquels on baisserait la vitesse. Et laisser à l'inverse les trajets sécurisés à 90."

"Regardons ce qu'il s’est fait à l'étranger. Au Danemark, ils ont baissé la vitesse de 90 à 80 km/h et ils se sont aperçus des effets négatifs", a encore fait valoir le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Quand tout le monde roule à la même vitesse, les voitures sont bloquées derrière les camions, on ne peut plus doubler et cela favorise même l'accidentologie."

Catégories: Actualités

Le bon usage des toilettes expliqué aux touristes

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 04/21/2018 - 11:44

Les voyageurs doivent s’adapter aux lieux qu’ils visitent, tout particulièrement aux toilettes.
Si de nombreux vacanciers sont en quête d’expériences culinaires exotiques et de soleil, des toilettes confortables restent pour une grande majorité des voyageurs un must. Si vous pensez encore que choisir un WC plutôt qu’un... Lire la suite

Catégories: Actualités

La Chancellerie condamne les "allégations" sur la mort d'un détenu à Toulouse

France 24 - L'info en continu - sam, 04/21/2018 - 11:40

La Chancellerie a condamné samedi "les allégations" selon lesquelles des gardiens de prison seraient responsables de la mort d'un détenu la semaine dernière à Toulouse, et se réserve le droit de "donner toute suite" à l'encontre des auteurs de ces accusations.

"Rien ne permet d?alléguer que la mort de cette personne détenue puisse être due à des violences volontaires, a fortiori imputables à des agents du service public pénitentiaire", indique-t-elle dans un communiqué. "Ainsi, l'autopsie réalisée le 16 avril a conclu à un décès par asphyxie", souligne le ministère.

Les premières indications faisaient état d'un probable suicide.

Des rumeurs affirmant que des gardiens de la prison de Seysses, au sud de Toulouse, seraient responsables du décès samedi dernier du détenu ont provoqué des violences urbaines dans le quartier toulousain du Grand Mirail, dont ce prisonnier était originaire. Le contrôle tendu d'une femme vêtue d'une burqa a aussi alimenté les échauffourées.

Le ministère de la Justice a condamné les "allégations circulant sur les réseaux sociaux". "Ces accusations sont graves; le ministère se réserve d?y donner toute suite qu?il appartiendra à l?encontre des auteurs, ou relais, de ces allégations", a-t-il ajouté.

"Dès la constatation du décès, le parquet a été informé par l?administration pénitentiaire : une enquête judiciaire est actuellement en cours, comme cela se fait systématiquement en pareil cas", a indiqué le ministère.

Deux hommes ont été condamnés vendredi à Toulouse à des peines de six mois de prison ferme, mais sans maintien en détention, pour avoir été impliqués dans les violences urbaines qui ont touché le quartier du Grand Mirail ces derniers jours.

Catégories: Actualités

Mort d'Avicii : les DJs du monde entier rendent hommage à leur confrère suédois

Le Huffington Post - sam, 04/21/2018 - 11:40
Mort d'Avicii : les DJs du monde entier rendent hommage à leur confrère suédois
Catégories: Actualités

Il protège une enfant perdue dans le bush australien: Max le chien honoré par la police

France 24 - L'info en continu - sam, 04/21/2018 - 11:33

Un chien sourd et en partie aveugle qui a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien a reçu samedi les honneurs de la police.

Max, un Blue Heeler de 17 ans, est resté au côté de la petite Aurora tout au long d'une nuit pluvieuse, avant de conduire famille et secouristes vers l'enfant, disparue depuis vendredi et recherchée par voie aérienne et terrestre dans une région rurale du Queensland (nord-est).

"Leisa (la grand-mère de l'enfant, ndlr) a entendu la voix d'Aurora, puis elle a trouvé Max qui l'a conduite auprès d'elle", a raconté Kelly Benston, le compagnon de Leisa. Il a ajouté que l'animal était sourd et partiellement aveugle.

Les policiers ont immédiatement fait du héros à quatre pattes l'un des leurs. "Quel bon garçon, Max!" a écrit sur son compte Facebook la police du Queensland. "Tu es maintenant un chien policier honoraire!", a-t-elle ajouté en postant une photo de l'animal.

Au grand soulagement de sa famille, la fillette, retrouvée à environ deux kilomètres de sa maison après une disparition d'une quinzaine d'heures, ne soufre que d'égratignures.

"Les environs de la maison sont assez escarpés et il n'est pas facile d'y marcher", a expliqué le coordinateur des secours, Ian Phipps, à la Australian Broadcasting Corporation. L'enfant "a fait un bon bout de chemin, et son chien lui a manifesté sa loyauté".

Catégories: Actualités

Max le chien protège une enfant perdue dans le bush

ladepeche.fr - sam, 04/21/2018 - 11:33
Un chien sourd et en partie aveugle qui a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien a reçu samedi les honneurs de la police.Max, un Blue Heeler de 17 ans, est resté au côté de la petite Aurora tout au long d'une nuit pluvieuse, avant de conduire famille et secouristes vers l'enfant, disparue depuis vendredi et recherchée par voie aérienne et terrestre dans une région rurale du Queensland (nord-est)."Leisa (la...
Catégories: Actualités

Foot - WTF - Le clip déjanté de Reims pour fêter son accession

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 04/21/2018 - 11:30
Champion de Ligue 2 et promu en Ligue 1 officiellement depuis...
Catégories: Sport

Foot - WTF - Le clip déjanté de Reims pour fêter son accession

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 04/21/2018 - 11:30
Champion de Ligue 2 et promu en Ligue 1 officiellement depuis...
Catégories: Sport

Cyril Ramaphosa rattrapé par ses premières urgences en Afrique du Sud

Le président sud-africain a dû quitter précipitamment le Sommet du Commonwealth, obligé de jouer les pompiers dans la province du Nord-Ouest agitée par des émeutes contre le chef local de l’ANC, accusé de corruption.
Catégories: Actualités

Vote de la diaspora libanaise aux législatives : peu d'enjeu, mais de l'enthousiasme

France 24 - L'info en continu - sam, 04/21/2018 - 11:20
Pour la première fois dans l'histoire du pays du Cèdre, les Libanais de la diaspora vont pouvoir voter depuis leur pays de résidence. Si ce vote doit peu influer sur les résultats des élections, il suscite un certain enthousiasme.
Catégories: Actualités

Foot - L1 - Nice - Le message bizarre de Mario Balotelli aux supporters niçois

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 04/21/2018 - 11:18
L'international italien Mario Balotelli a adressé une vidéo de...
Catégories: Sport

Un incendie détruit 170 hectares de pinède en Gironde

Le Boursier - sam, 04/21/2018 - 11:17
BORDEAUX, France (Reuters) - Un incendie a été fixé vendredi soir dans le sud de la Gironde après avoir détruit 170 hectares de pinède mais il n'était toujours pas maîtrisé samedi matin, selon les pompiers locaux.
Catégories: Économie - Finances

Landes : au volant d'une voiture à 17 ans, il se tue en heurtant une église

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 04/21/2018 - 11:14

Le trop jeune conducteur filait de Morcenx à Labouheyre lorsque sa Renault 5 a heurté l'édifice religieux de Solférino puis s'est embrasée, vers 1h45, cette nuit.
Quelques débris mécaniques et un large cercle de cendre tout au bord de la D 325, au pied de la petite église de Solférino, dans les Landes. C'est tout ce qu'il... Lire la suite

Catégories: Actualités

Nicaragua : des manifestations contre une réforme des retraites font au moins dix morts

Les protestations se sont durcies vendredi, au troisième jour de mobilisation, avec des barricades érigées, des heurts avec la police, à Managua et dans d’autres villes du pays.
Catégories: Actualités

"The Show", une web série caustique sur les géants d'internet

France 24 - L'info en continu - sam, 04/21/2018 - 11:06

Avec sa série "The Show", diffusée à partir de lundi sur la plateforme française pour mobiles Blackpills, le réalisateur Jan Kounen tourne en dérision les géants d'internet et alerte sur l'emprise qu'ils peuvent exercer sur nos vies.

Librement adapté du roman éponyme du Suédois Filip Syta, qui a travaillé comme directeur des ventes publicitaires chez Google pendant deux ans, cette web-série raconte le destin de Maggie, jeune diplômée d'Harvard qui s'infiltre dans la plus grande entreprise de technologie au monde pour la saboter. Dans cette aventure, elle embarque Vic, un codeur déluré, surtout intéressé par la vie de sexe et de drogue que pourrait lui offrir la nouvelle entreprise.

Pour le réalisateur français à l'imagination débordante, ce projet est "comme un pamphlet joyeux, caustique sur les géants d'internet".

Utilisation malveillante de l'intelligence artificielle, dépendance à la technologie, protection insuffisante des données personnelles: Jan Kounen pointe avec humour les dangers de ce monde, un réquisitoire qui fait écho à l'actualité du scandale de détournement d'informations personnelles éclaboussant Facebook.

Le réalisateur s'était déjà livré à une critique en règle du monde de la publicité avec son adaptation au cinéma de "99 francs", le roman de Frédéric Beigbeder.

- "Taper sur les super puissants"-

Dans la série (8 épisodes de 10 minutes tournés en anglais), l'entreprise "The Show" n'est autre que le plus puissant moteur de recherche du monde. Jan Kounen assume d'ailleurs pleinement la référence à la compagnie américaine Google en remplaçant dans son générique de début le O de "The Show" par un G coloré.

"Je ne suis pas anti-Google, mais je suis pour taper sur les super puissants. Il y a un moment où il faut dire: attention, tout n'est pas permis", lance le réalisateur de 53 ans.

Pour l'auteur Filip Syta, "+The Show+ montre bien comment ces entreprises ne sont pas des entreprises comme les autres, comment elles s'immiscent dans nos vies, comment elles prennent de plus en plus de place et comment nous n'arrivons plus à vivre sans elles".

Dans une scène déconcertante, Maggie s'adresse au spectateur : "Vous êtes assis là à me regarder sur votre petit téléphone (...) alors que dehors les gens rient, pleurent, aiment et vous manquez tout cela parce que vous me regardez?"

Elle enjoint alors les utilisateurs à arrêter de suivre la série pour aller profiter du monde réel: "regardez le prochain épisode une prochaine fois, faites-le pour moi,(...) s'il vous plait éteignez votre téléphone maintenant".

-Un tournage marathon-

La série sera disponible à partir du lundi 23 avril dans une vingtaine de pays en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique via la plateforme de vidéos sur mobile Blackpills. Lancée il y a moins d'un an, avec le soutien du patron de Free, Xavier Niel, Blackpills a déjà produit une quarantaine de séries.

Avec "The Show", Jan Kounen s'essaye pour la première fois à un nouveau format. Lui, qui avait "toujours refusé de s'atteler à une série digitale, étant donné les moyens réduits en budget et en temps de tournage, par rapport au cinéma", dit avoir été séduit par le sujet. Mais aussi "par son ton et son style très particulier, ses personnages surréalistes".

Avec un budget de 1,2 million d'euros et seulement 19 jours de tournage, le réalisateur de "Blueberry, l'expérience secrète" a dû "faire autrement": tourner dans un lieu unique - une école d'architecture près de Paris -, faire des effets spéciaux avec les moyens du bord...

Le réalisateur de "Dobermann" n'envisage pas dans l'immédiat de diriger une saison 2. "Pourquoi pas, mais pas tout de suite (...) C'était un genre de marathon, très fatigant".

Huit ans après la sortie de son dernier long-métrage, "Coco Chanel et Igor Stravinsky", le réalisateur continue "de s'essayer à d'autres médiums", comme la réalité virtuelle, avec trois projets en cours. "Et pourquoi pas du théâtre, ou des expériences en réalité augmentée", s'interroge-t-il.

Catégories: Actualités

Cette suite d'hôtel équipée par Alienware fera rêver tous les gamers

Dell et sa marque de PC gaming Alienware ont relevé le défi de transformer l'une des suites d'un grand hôtel sud-américain en lieu de rêve pour joueur.

Catégories: High-Tech

Dîner des couples Trump et Macron à Mount Vernon, symbole de l'amitié franco-américaine

France 24 - L'info en continu - sam, 04/21/2018 - 11:00

Donald Trump a choisi Mount Vernon, magnifique demeure du premier président américain George Washington, pour un dîner privé lundi avec son homologue français et leurs épouses respectives, au premier jour de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis.

Ce site historique, situé à une vingtaine de kilomètres au sud de la Maison Blanche et qui accueille un million de visiteurs chaque année, symbolise la "relation privilégiée" entre la France et l'Amérique. Neuf mois après leur dîner à quatre à Paris au deuxième étage de la Tour Eiffel, les époux Trump renvoient l'ascenseur.

"C'est un endroit tout à fait particulier où l'on se sent marcher sur les traces de Washington, des leaders de la révolution", commente Susan Schoelwer, conservatrice à Mount Vernon.

Un lieu apprécié des présidents américains: en 1961, les Kennedy et leurs invités étaient arrivés à Mount Vernon par bateau. Le dîner d'Etat en l'honneur du président pakistanais s'était ensuite déroulé sur la pelouse Est, avec vue plongeante sur le fleuve Potomac.

Mount Vernon fut la demeure principale de George Washington pendant plus de 40 ans, le général de l'indépendance américaine ne cessant de l'agrandir. A la fin de sa vie, son terrain dépasse les 3.000 hectares et la maison, avec ses 21 pièces, s'étend sur 1.000 mètres carrés. Mount Vernon était aussi une propriété coloniale, avec plus de 300 esclaves en 1799 dont près de la moitié appartenant à Washington. Dans son testament, il demande qu'à la mort de sa femme, ses esclaves soient libérés.

"Les Washington étaient réputés pour leur hospitalité et beaucoup de visiteurs reçus pendant ces années venaient de France. Le plus célèbre étant le marquis de La Fayette", rappelle Susan Schoelwer.

Le héros français de la guerre d'indépendance américaine "est devenu si proche de Washington qu'il était comme son fils adoptif", poursuit-elle. Emprisonné pendant la révolution française, il enverra même son fils, George Washington La Fayette, se réfugier à Mount Vernon.

Le symbole de l'amitié entre les deux hommes est la clé de la prison de la Bastille, objet en métal noir, imposant, accrochée à l'intérieur de la demeure, un cadeau envoyé par La Fayette à Washington peu de temps après le début de la Révolution française, "au nom du peuple français".

"Bien que Washington ne se soit jamais rendu en France, c'était une part importante de son histoire personnelle ainsi que de l'histoire de la Nation", abonde la conservatrice.

"On a entendu parler de La Fayette, voilà, ça nous relie à notre histoire", raconte Carole Elbaz, une Française vivant aux Etats-Unis, venue profiter en famille d'une belle journée ensoleillée à Mount Vernon.

Si le président Macron marchera bien dans les pas du marquis de La Fayette, il sera loin d'être le premier.

Avant lui, Valéry Giscard d'Estaing et Nicolas Sarkozy ont été reçus par les présidents Gerald Ford et George W. Bush. Georges Clemenceau, Aristide Briand, le maréchal Joffre, le maréchal Pétain et le Général de Gaulle se sont aussi rendus à Mount Vernon. Et l'explorateur Jacques Cousteau y a célébré son soixante-quinzième anniversaire en 1985 avec plus de 2.000 invités.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur