Agrégateur de flux

Bac LV1 : découvrez les sujets d’anglais, allemand et espagnol à partir de 15 h 15

Les sujets officiels et complets de langue vivante 1 (LV 1) pour les bacs S, ES, L et technologiques de l’épreuve prévue mercredi à 14 heures seront mis en ligne au format PDF, sitôt rendus publics par le ministère.
Catégories: Actualités

Ça se précise pour la vente des tours télécoms d'Altice

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 13:37
La vente des tours télécoms d'Altice se précise...
Catégories: Économie - Finances

L''INVITE DU JOUR

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:35
Un expert analyse les développements d''un grand titre de l''actualité.
Catégories: Actualités

Certains fans pensent que XXXTentacion n'est pas mort (alors qu'il l'est)

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 13:35
Certains fans pensent que XXXTentacion n'est pas mort (alors qu'il l'est)
Catégories: Actualités

Mondial-2018 : suivez Portugal - Maroc en direct

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:34
Le Portugal défie le Maroc pour la 2e journée du groupe B du Mondial-2018. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo doivent confirmer leur bonne prestation face à l'Espagne (3-3). Les Lions de l'Atlas, eux, sont dos au mur après leur défaite face à l'Iran (0-1).
Catégories: Actualités

Seine-Maritime : la responsable du service adoption suspendue après ses propos sur les homosexuels

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 06/20/2018 - 13:32

Pascale Lemare, responsable du service adoption au département, a créé la polémique ce mardi. Elle est suspendu "à titre conservatoire".
La responsable du service adoption de Seine-maritime a été relevée mercredi de ses fonctions "à titre conservatoire", a annoncé dans un communiqué le conseil départemental, à la suite de... Lire la suite

Catégories: Actualités

Foot - Transferts - L'international islandais Hordur Magnusson signe au CSKA Moscou (officiel)

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mer, 06/20/2018 - 13:32
Titulaire avec l'Islande à la Coupe du monde, le latéral gauche...
Catégories: Sport

FR NW PKG YEMEN ENCADRE HODEIDAH 13H30

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:31
2018-06-20 13:29 FR NW PKG YEMEN ENCADRE HODEIDAH 13H30
Catégories: Actualités

FR NW PKG TARTUFFE LONDRES TRUMP 13h

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:31
Ces acteurs répètent une pièce, écrite par Molière en 1664... Tartuffe, une des pièces françaises les plus joués au monde.Gérald Garruti, metteur en scène"C''est une pièce qui véritablement divise, un spectacle qui tranche entre ceux qui sont pour une forme d''ouverture, en tout cas c''est ce qu''on a essayé de faire passer, et puis une volonté peut être d''autonomie, d''insularité, quelque chose de plus fermé. Et clairement, il y a un enjeu politique, voire idéologique." Dans ce théatre londonien, l''intrigue a été transposée à Los Angeles. Tartuffe est un gourou évangéliste qui manipule Orgon, un riche homme d''affaire français, magna des médias. Elmire, sa femme, dénonce le complot. Mais à la fin... ce n''est pas le Roi qui arrête Tartuffe, mais un agent du gouvernement sous l''autorité du Président des Etats-Unis.Audrey Fleurot, Elmire"L''équipe française, nous les premiers, au début des repetitions, on touche pas à Molière quoi, c''est quand même .. Et puis au final, c''est intéressant aussi de moderniser, parfois, si on parvient à ne pas dénaturer la pièce évidemment" Un pari osé... qui a plu aux comédiens, par ailleurs acteurs de films et de série télévisées.Paul Anderson, TartuffeJe crois que c''est le côté "risqué" qui m''a attirré. Je voulais faire quelque chose qui allait surprendre les gens."I think the risk element was what I liked about it. You know. Not doing something people would expect me."Autre défi : les vers sont alternativement délivrés en français -sous titré anglais- et en anglais -sous titrés français.Sebastian Roché, Orgon"C''est une gymnastique vraiment très intéressante de passer du français à l''anglais. Parce que c''est un rythme totalement différent. On passe de "l''Alexandrin" au "pentamètre iambique", qui est très différent." Cette production bilingue, jouée jusqu''au 28 juillet, est une première à Londres
Catégories: Actualités

CM 2018 - POR - Hadji et sa découverte de Ronaldo : «Ce gamin, un fou de travail...»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mer, 06/20/2018 - 13:31
Hadji, l'entraîneur adjoint du Maroc, a découvert Ronaldo à 12 ans....
Catégories: Sport

En Nouvelle-Zélande, des moutons émettent 10 % de méthane en moins

Grâce à des croisements, une équipe de chercheurs néozélandais a créé une race de mouton émettant 10 % de méthane en moins. Une avancée loin d’être anecdotique, tant ce gaz à effet de serre menace le climat.
Catégories: Sciences

13-Novembre: Mohamed Bakkali, considéré comme un logisticien clé, se défend devant les juges

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:20
Il est soupçonné d'avoir loué des voitures et des planques pour la cellule ayant frappé la France et la Belgique, mais conteste avoir eu connaissance de ses projets: Mohamed Bakkali s'est défendu mardi pour la première fois devant les juges français de l'enquête sur les attentats du 13-Novembre. Arrêté à Bruxelles deux semaines après les attaques de Paris et Saint-Denis du 13 novembre 2015 (130 morts), ce Belge de 31 ans est apparu progressivement, aux yeux des enquêteurs, comme un rouage essentiel du transport et du logement des jihadistes en Belgique. Il a été remis à la France en janvier 2018. Ce rôle présumé lui vaut d'être mis en examen, dans les deux pays, dans les enquêtes sur le 13-Novembre et l'attaque manquée du 21 août 2015 dans le Thalys Amsterdam-Paris. Mohamed Bakkali nie toute implication dans les projets de la cellule et conteste avoir déjà rencontré Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos parisiens qui, lui, affirme le connaître. Après avoir longtemps tenté de se disculper devant la justice belge, Mohamed Bakkali avait finalement renoncé à s'exprimer, jugeant sa présomption d'innocence bafouée, affirmant qu'il s'expliquerait en France. Mardi, "il a condamné très fermement les actes, qu'il tient pour une abomination, commis à Paris et Bruxelles", a relaté à l'AFP son avocat, Abraham Johnson. L'enquête belge a mis en évidence que Mohamed Bakkali a loué au moins cinq voitures entre septembre et novembre 2015, qui ont pu servir à la cellule jihadiste. L'une d'elles, une BMW, a été repérée à proximité de deux planques, à Charleroi et Auvelais (sud de la Belgique). S'appuyant aussi sur sa téléphonie, les enquêteurs le soupçonnent d'y avoir transporté des combattants revenus de Syrie auparavant convoyés par Salah Abdeslam à travers l'Europe. Parmi eux se trouvaient, selon les enquêteurs, Osama Krayem et Sofien Ayari, deux suspects aujourd'hui détenus en Belgique. - Perruque et lunettes - Il est également mis en cause pour la location de plusieurs appartements, sous une fausse identité et affublé, comme d'autres logisticiens de la cellule, d'une perruque et de lunettes. L'un de ces appartements, situé rue Henri-Bergé à Schaerbeek (Bruxelles), a servi à fabriquer les ceintures explosives du 13-Novembre et à loger les frères El Bakraoui, kamizakes des attentats du 22 mars 2016 dans la capitale belge (32 morts). Mohamed Bakkali avait justifié ces locations par un projet de revente de produits contrefaits en collaboration avec les frères, qui n'a jamais vu le jour. Avant de se faire exploser à l'aéroport Zaventem, Ibrahim El Bakraoui a d'ailleurs laissé un message audio dans un ordinateur. Il y affirme l'avoir dupé pour utiliser les appartements et les voitures loués à sa demande "par amitié", d'après les éléments de l'enquête dont a eu connaissance l'AFP. Mardi, Mohamed Bakkali a de nouveau défendu cette version, affirmant avoir été "tenu dans un parfait secret des projets" de ses amis, selon son avocat. "Personne n'ignore dans cette affaire qu'il avait une activité délictuelle (...) et ceci se superpose tout à fait avec les soutiens logistiques qu'on lui reproche aujourd'hui", a expliqué Me Johnson. "Il veut bien assumer sa part de responsabilité mais il ne tient pas à porter un chapeau manifestement trop grand pour lui". L'ordinateur retrouvé dans une poubelle à proximité d'une planque à Schaerbeek contenait cependant un autre fichier audio, effacé, qui sème le doute. Dans ce document, enregistré entre les attentats de Paris et de Bruxelles, un des jihadistes évoque un projet d'enlèvement en échange de libérations, "en priorité les frères qui ont travaillé (...) comme Nemmouche (l'assaillant du musée juif de Bruxelles en 2015, NDLR) et Bakkali". "Ca, ce serait une grosse victoire pour la Dawla (organisation Etat islamique, NDLR)", conclut Najim Laachraoui, futur kamikaze du métro de Bruxelles. Parmi les autres éléments à charge: Mohamed Bakkali apparaît, dans les semaines précédant le 13-Novembre, comme le premier contact téléphonique de Khalid El Bakraoui, son ami rencontré lors de cours d'arabe intensifs en 2013, qui intriguent aussi les enquêteurs belges. Ces derniers le soupçonnent d'avoir été impliqué, à l'époque de cette formation, dans une "filière d'acheminement de matériels, de financement et d'hommes" vers la zone de combats irako-syrienne.
Catégories: Actualités

OSS117 ou Emmanuel Macron? Jean Dujardin profite de la parodie du président avec l'adolescent pour vous proposer un quiz

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 13:20
OSS117 ou Emmanuel Macron? Jean Dujardin profite de la parodie du président avec l'adolescent pour vous proposer un quiz
Catégories: Actualités

L'hôtel Lutetia rouvrira le 12 juillet après quatre ans de travaux

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:18
Le Lutetia, emblématique hôtel art déco parisien fermé en 2014 pour sa première cure de jouvence depuis sa construction en 1910, rouvrira le 12 juillet, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué. Les travaux dirigés par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, auront duré quatre ans pour un coût d'environ 200 millions d'euros. "Le pari est gagné. Le Lutetia n'a pas perdu son âme", a estimé son directeur général, Jean-Luc Cousty, auprès de l'AFP. "C'est le grand travail réalisé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte: arriver à la fois à créer un hôtel contemporain et sublimer tout ce qui était historique, ce qui pouvait être ressorti et restauré comme des fresques dans le restaurant et la réception", résume-t-il. L'hôtel de sept étages situé Rive gauche, qui a abrité les services de renseignement allemands pendant l'occupation puis les déportés de retour des camps, a été racheté par le groupe israélien Alrov, en 2010. M. Cousty évoque "le lien émotionnel très fort avec cet hôtel: de par son histoire, il a été un hôpital, il a connu la présence du contre-espionnage allemand, puis à la libération l'hôtel a accueilli tous les réfugiés des camps". Et il souligne que le Lutetia a "aussi été le lieu de rendez-vous de la Lost Generation, de tous ces écrivains américains qui venaient à Paris". Les 233 chambres que l'hôtel comptait à sa fermeture en 2014 ont laissé place à 184 chambres et suites, selon le communiqué. "Nous avons fermé en tant que quatre étoiles, et nous avons lancé le processus pour obtenir la cinquième étoile. Et on rouvre donc en intégrant à la fois les critères 5 étoiles et les critères Palace, pour ne pas faire ça en deux temps", indique Jean-Luc Cousty. Dix hôtels parisiens bénéficient actuellement de cette distinction Palace. Nombre de palaces parisiens ont mené de profonds travaux de rénovation ces dernières années: le Ritz a rouvert en juin 2016 et l'hôtel de Crillon en juillet 2017, tous deux après quatre ans de travaux.
Catégories: Actualités

Le pétrole aux Féroé: du mirage au miracle?

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:15
Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du millénaire, la manne pétrolière relève plus du mirage que du miracle aux Féroé. "Nous sommes convaincus qu'il y a du pétrole et du gaz naturel ici", affirme à l'AFP Kristina Háfoss, la ministre des Finances de l'archipel autonome danois, égaré au beau milieu de l'Atlantique Nord. "C'est juste une question d'attirer assez de compagnies pétrolières et on finira par les trouver". Elles étaient pourtant assez nombreuses sur la ligne de départ. En 2000, des mastodontes comme le britannique BP, le norvégien Equinor (alors nommé Statoil) et l'italien Eni avaient tous obtenu des licences pour prospecter les eaux féringiennes. Neuf forages et autant de déceptions plus tard, l'enthousiasme est nettement retombé: certains puits ont bien prouvé la présence d'hydrocarbures mais pas en quantités suffisantes pour justifier une exploitation commerciale. Ce rendez-vous manqué avec l'or noir aurait pu saper les revendications indépendantistes mais la pêche et la pisciculture assurent à l'archipel une économie prospère. Résultat: une moitié des 50.000 Féringiens restent tentés par l'indépendance vis-à-vis du Danemark. Ultime compagnie pétrolière à avoir un bureau à Tórshavn, la capitale provinciale, Equinor l'a finalement fermé en 2015. "Nous avons foré quatre puits d'exploration sans faire une seule découverte commerciale et, vu le potentiel restant sur les îles Féroé, décision a été prise de partir", explique Erik Haaland, un porte-parole. - 'Signaux très positifs' - Lors du dernier cycle de concessions l'an dernier, seul un groupe s'est porté candidat, sans même que cela débouche sur l'attribution d'une licence d'exploration. À l'Institut géologique féringien, on fait contre mauvaise fortune bon c?ur. "Ça a été une déception, je ne peux pas prétendre le contraire mais je ne suis pas surpris, vu le timing", confie Heri Ziska, un expert de l'institut, en évoquant la faiblesse du cours du baril qui a obligé l'industrie pétrolière à sabrer dans ses investissements ces dernières années. "Nous avons des signaux très positifs de certaines compagnies", ajoute-t-il toutefois, "et nous voyons qu'elles travaillent dans les parages, alors elles nous regardent activement". Au large des îles Shetland --relativement-- proches, d'importantes nappes d'hydrocarbures ont en effet été découvertes et les géants Shell et Chevron ambitionnent de développer respectivement Combo et Rosebank, deux gisements situés tout juste de l'autre côté de la frontière maritime. "Quand on sait que, à quelques kilomètres seulement de la frontière féringienne, le Royaume-Uni trouve constamment du pétrole, c'est certain qu'il y a du pétrole ici", assure Poul Michelsen, ministre des Affaires étrangères, en charge des questions pétrolières. - Industrie offshore vigoureuse - En plus de leur éloignement géographique, les îles Féroé souffrent de la nature de leurs fonds sous-marins faits de basalte, une roche volcanique non homogène qui complique et renchérit les forages. Mais, même si la découverte d'un gros filon reste à ce jour hypothétique, l'archipel affiche un secteur pétrolier florissant. Fort de leurs traditions maritimes remontant à leurs racines Vikings, un gros millier de Féringiens travaillent dans l'offshore aux Féroé ou ailleurs. "C'est l'un des réellement grands succès: nous ne produisons pas de pétrole mais nous en tirons tout de même beaucoup d'argent", fait valoir M. Ziska. Regin Joensen est l'un de ces Féringiens partis chercher fortune sur les installations pétrolières. Salarié d'un groupe norvégien, il est aujourd'hui superviseur de robot sous-marin sur un navire au large de la Côte d'Ivoire et ne semble pas regretter son choix. "Quand on travaille sous contrat norvégien, les salaires sont sympas et les rotations 2-4 aussi: si je travaille en mer du Nord, je suis à bord pour deux semaines et (en récupération) à la maison pendant les quatre semaines suivantes. En Afrique, c'est quatre et huit", témoigne-t-il. Pour 134,3 jours travaillés par an, son salaire mensuel approche les 6.000 euros, avec un supplément de 935 euros par jour de travail supplémentaire. À 52 ans, il ne saurait envisager son avenir ailleurs que dans l'offshore: "on ne change pas si facilement les habitudes coûteuses développées au fil des ans en gagnant beaucoup d'argent".
Catégories: Actualités

Engie sort du charbon dans la région Asie-Pacifique

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:15
Engagé dans une stratégie de recentrage vers les énergies bas carbone, Engie va cesser toute exploitation de centrale au charbon dans la région Asie-Pacifique en vendant sa participation dans le producteur d'électricité thaïlandais Glow, une transaction à 2,6 milliards d'euros. Engie a signé mercredi un accord de cession avec le groupe thaïlandais Global Power Synergy Public Company Ltd (GPSC) pour lui vendre ses 69,1% de Glow, un producteur indépendant d'électricité coté à la Bourse de Thaïlande. GPSC, qui compte aussi acheter la part restante de Glow, a souligné dans un communiqué l'importance stratégique de cette opération, qui portera sa capacité de production à 4,835 GW. "La transaction aura un impact de 3,3 milliards d'euros sur la dette nette consolidée d'Engie", a précisé le groupe français dans un communiqué séparé. L'opération, dont la clôture est attendue pour la fin de l'année, permettra surtout de réduire de 14% les "capacités installées totales du groupe à partir de charbon": après la cession de Glow, elles s'élèveront à 6,9 GW, selon Engie, soit seulement 6% de ses capacités installées. L'opération s'inscrit dans la stratégie du groupe visant à réduire son empreinte carbone. Ainsi, Engie aura "atteint et même légèrement dépassé" l'objectif de 15 milliards d'euros de cessions d'actifs sur trois ans dans le pétrole et le charbon, prévu dans un programme engagé en 2016, a précisé une porte-parole du groupe à l'AFP. Confronté au bouleversement du secteur européen de l'énergie, Engie veut se concentrer sur les énergies renouvelables, le gaz, les services énergétiques et les activités à prix régulés ou fixés par contrat, moins risquées que celles exposées aux prix de marché. - "Cas par cas" - En novembre dernier, Engie avait déjà cessé toute activité au charbon en Australie. S'il ne participe plus à un projet en Mongolie, le groupe reste en revanche engagé dans des projets de centrales à charbon en cours au Maroc, au Brésil et au Chili. Ils avaient été lancés avant l'automne 2015, où Engie avait annoncé qu'il ne lancerait plus de nouveau projet de ce type. Le Chili s'est engagé à en finir avec les centrales à charbon d'ici à 2050, et le gouvernement a signé un accord avec plusieurs énergéticiens, dont le groupe français, pour mener à bien cette démarche. Selon Cécile Marchand, de l'ONG les Amis de la terre, "Engie se vante de céder des actifs charbon et d'en avoir de moins en moins dans leur portefeuille, mais la question c'est plutôt à qui ils les revendent et quelles sont les conséquences de cette revente pour le climat, les employés qui y travaillent, et les conséquences sociales sur les communautés qui vivent autour des centrales". Selon elle, "la plupart du temps, la revente signifie prolongement de la durée de vie des centrales". De son côté, Engie souligne que les fermetures d'unités à charbon ne sont pas toujours possibles et que le groupe procède "au cas par cas", en fonction du contexte et en discutant avec les autorités locales. Engie fait partie des entreprises dont l'Etat, qui possède 24,10% du capital, envisage de vendre ses parts. Le groupe reste très présent dans la région Asie-Pacifique: il y conservera des capacités de production d'électricité de 4,2 gigawatts, principalement à partir de gaz et d'une part croissante d'énergies renouvelables. Présent en Thaïlande et au Laos, Glow compte 800 employés, 3,2 GW de capacités installées (1 GW à partir de charbon, 2 GW à partir de gaz et 0,2 GW à partir d'énergies renouvelables). A la Bourse de Paris, l'action Engie était quasi-stable (-0,04% à 13,20 euros) vers 11H40, dans un marché en hausse de 0,31%.
Catégories: Actualités

VIDEO. La Nasa va présenter un rapport pour se préparer à l'arrivée d'un éventuel astéroïde tueur

Ce "plan d'action et stratégie de préparation nationale aux géocroiseurs" va faire l'objet d'une présentation le 20 juin 2018 à 19h.
Catégories: Sciences

F1: le GP de France fait son grand retour au Castellet

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 13:13
"Ne pas avoir la F1 en France, c'était une hérésie", souligne le pilote tricolore Sébastien Bourdais: le Grand Prix de France de Formule 1 fait son retour, après dix ans, ce week-end sur le circuit Paul-Ricard du Castellet (Var). La catégorie reine du sport automobile retrouve ainsi un de ses bastions historiques, la France, à l'heure où, paradoxalement, la F1 lorgne vers de nouveaux horizons, les Etats-Unis et l'Asie, à l'initiative de ses nouveaux propriétaires américains. Jack Brabham, Jim Clark, Dan Gurney, Jacky Ickx, Jackie Stewart, Mario Andretti, Niki Lauda, Nigel Mansell, Michael Schumacher, Fernando Alonso et Felipe Massa, dernier vainqueur de l'épreuve en 2008: autant de noms prestigieux qui figurent à son palmarès. Si le premier GP de France a eu lieu en 1906 au Mans, le premier à s'être déroulé en Formule 1 l'a été en 1950 lors de la saison inaugurale de la discipline. Il fut remporté sur le circuit de Reims-Gueux par le légendaire Argentin Juan Manuel Fangio au volant d'une Alfa Romeo. Rouen-les-Essarts, Le Mans, Charade, Dijon-Prenois, Le Castellet et Magny-Cours: le GP de France de F1 a ensuite connu une existence faite de pérégrinations et de renouveaux successifs. C'est Alain Prost, alors chez Ferrari, qui a gagné en juillet 1990 la dernière édition courue au Paul-Ricard, qui en a accueilli 14 en tout. Le circuit appartient désormais à Slavica Radic, l'ex-femme de Bernie Ecclestone, l'ancien grand argentier de la F1, qui a récupéré plus d'un milliard d'euros dans le cadre de son divorce. - Renaissance - Mais ce retour du GP de France dans le Sud-Est tient surtout à la volonté de Christian Estrosi, patron de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur jusqu'en mai 2017. "Nous sommes vraiment attendus sur cette renaissance du GP de France, son absence du calendrier était une humiliation et une aberration", affirme l'ancien ministre, redevenu maire de Nice. "Nous n'avons pas le droit à l'erreur, c'est l'image de la France qui est en jeu et sa crédibilité à mettre sur pied de grands événements internationaux", assure l'ancien pilote moto. Pendant dix ans, et même s'ils pouvaient faire le déplacement à Silverstone, Spa, Barcelone, Monza ou Monaco, les fans français ont évidemment souffert d'être privés d'une course à la maison. La F1 a elle pâti dans l'Hexagone de sa diffusion en crypté sur Canal+ depuis 2012, qui a réduit son exposition auprès du grand public. Comme trois autres rendez-vous cette saison (Monaco, Italie et Belgique), la course sera retransmise en clair sur TF1, suivant la volonté de la F1 de convertir les jeunes générations. Les organisateurs, qui ont préféré jouer la prudence pour cette première année, attendent 65.000 spectateurs dimanche, quand la préfecture attend elle 150.000 personnes dans le Var entre jeudi et dimanche. Les infrastructures de transports et d'accès au circuit, identifiées comme un point faible, ont été renforcées. De nouveaux parcs de stationnement, d'une capacité de 25.000 places, seront distants de 800 mètres au maximum de la piste, grâce notamment à deux nouvelles passerelles piétonnes. Durant le Grand Prix, Marseille accueillera un festival consacré à la F1 avec notamment une parade vendredi. - 'Expérience fantastique' - Avec Esteban Ocon (Force India), Pierre Gasly (Toro Rosso) et Romain Grosjean (Haas), les promoteurs ont la chance de pouvoir compter sur trois pilotes tricolores en mesure de rentrer dans les points, à défaut de viser la victoire. Le dernier succès d'un Français dans la catégorie reine du sport automobile remonte à 1996 lors du triomphe inattendu d'Olivier Panis au GP de Monaco. "Cela fait des années que je rêve de courir devant mon public et maintenant je vais enfin vivre l'expérience fantastique d'un Grand Prix à domicile", souligne Ocon. "C'est absolument incroyable que ma première saison complète de Formule 1 coïncide avec le retour d'un Grand Prix de France au calendrier pour la première fois en dix ans", se réjouit Gasly. "Ce sera un moment de fierté, d'émotion, et on va ressentir un peu de pression supplémentaire", confie le directeur général de l'équipe française Renault Sport F1, Cyril Abiteboul. Retrouvailles programmées dimanche à 16h10 (14h10 GMT), après une longue attente !
Catégories: Actualités

Delta Air Lines commande 20 biréacteurs CRJ900 à Bombardier

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 13:11
Delta Air Lines va acquérir 20 biréacteurs CRJ900 supplémentaires auprès de Bombardier...
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur