Agrégateur de flux

Coupe du Monde 2018: ces supporters récitent par cœur le commentaire du plus beau but de l'histoire du Mondial

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 11:51
Coupe du Monde 2018: ces supporters récitent par cœur le commentaire du plus beau but de l'histoire du Mondial
Catégories: Actualités

Wauquiez a détruit la droite, mais c'est l'opportunité de la faire renaître

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 11:49
Wauquiez a détruit la droite, mais c'est l'opportunité de la faire renaître
Catégories: Actualités

CM 2018 - COL - Les fans colombiens divisés après la défaite de leur équipe

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mer, 06/20/2018 - 11:49
La Colombie a raté son entrée dans la Coupe du monde en s'inclinant...
Catégories: Sport

Les États-Unis quittent le Conseil des droits de l'homme : quelles conséquences ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 06/20/2018 - 11:48

L'administration Trump continue de se mettre en marge des institutions internationales. Qu'est ce que cela change ? .
Un départ de plus pour Donald Trump. Mardi 20 juin, Washington a annoncé le retrait des États-Unis du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, dénonçant "l'hypocrisie" de l'organisation. Après l'Unesco,... Lire la suite

Catégories: Actualités

UE: Le Luxembourg doit récupérer 120 millions d'euros auprès d'Engie

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 11:48
BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a ordonné mercredi au Luxembourg de récupérer auprès d'Engie 120 millions d'euros d'arriérés d'impôt, ayant jugé que le Grand-Duché avait accordé à l'énergéticien français des avantages fiscaux illégaux.
Catégories: Économie - Finances

L'UE veut réduire d'un tiers sa consommation d'énergie d'ici 2030

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 11:48
L'UE s'est fixée comme objectif de réduire d'environ un tiers sa consommation d'énergie d'ici 2030, nouvelle étape dans l'adaptation de sa législation aux ambitions affichées dans le cadre de l'accord de Paris, selon un accord trouvé mardi soir. Les négociateurs du Parlement et du Conseil européens ont trouvé un compromis sur ce troisième volet du paquet "Energie propre" proposé par la Commission fin novembre 2016. Le texte devra encore être approuvé par les Etats membres et les eurodéputés. La nouvelle législation prévoit un objectif d'efficacité énergétique de 32,5% d'ici 2030, avec une clause de révision en 2023, par rapport au niveau de 1990. C'est plus que ce que proposait l'exécutif européen (30%) mais en deçà de la cible du Parlement (35%). Pour parvenir à ses fins, l'UE a notamment déjà réformé sa législation sur la construction des bâtiments et sur les énergies renouvelables. Elle travaille aussi à améliorer l'efficacité énergétique des appareils électro-ménagers et chauffe-eau. "L'Europe est de loin le principal importateur d'énergie fossile dans le monde. Aujourd'hui nous mettons fin à cela. Cet accord est une impulsion majeure en faveur de l'indépendance énergétique de l'Europe", a déclaré dans un communiqué le commissaire à l'Action pour le Climat Miguel Arias Canete. La nouvelle législation renforce également les règles sur la façon dont les consommateurs sont informés de leur consommation individuelle d'énergie, notamment pour les systèmes collectifs de chauffage, climatisation ou eau chaude. "Malgré les réticences des gouvernements, nous sommes parvenus à atteindre un objectif global de 32,5% et des économies annuelles de 0,8%", s'est félicité l'eurodéputé des Verts Claude Turmes, reconnaissant toutefois que "cette avancée demeure insuffisante au regard de nos engagements climatiques". Dans le cadre de l'accord de Paris, l'UE s'est engagée à faire baisser ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici 2030. En matière d'efficacité énergétique, elle s'était pour l'instant dotée d'objectifs jusqu'en 2020 (20% d'économies d'énergie comparé aux estimations de consommation pour 2020). Le nouvel objectif de 32,5% n'a pas convaincu les ONG, qui l'estiment insuffisant pour participer à remplir les objectifs affichés à Paris, même si selon le Bureau européen des consommateurs (Beuc) l'accord est "globalement positif pour les consommateurs". "Malgré le soutien de pays en pointe comme la France ou la Suède en faveur d'un objectif d'efficacité plus élevé de 35%, le résultat final est tout juste une porte ouverte pour une plus grande ambition en 2023", a regretté Roland Joebstl, du Bureau européen de l'environnement (BEE). "Cet objectif peu élevé, non contraignant, restera dans les livres d'histoire comme une opportunité manquée malgré les meilleurs efforts du Parlement européen et de plusieurs Etats membres progressistes", a fait écho Imke Lübbeke de WWF, citant également l'Italie et l'Espagne parmi ceux qui ont poussé pour plus d'ambition.
Catégories: Actualités

Soldes : comment bien réussir vos achats high-tech

Pour ne pas passer à côté de « la » bonne affaire pendant les soldes, suivez nos conseils.

Catégories: High-Tech

Le corrigé du sujet sciences du bac 2018 des séries L et ES

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 11:44
Le corrigé du sujet sciences du bac 2018 des séries L et ES
Catégories: Actualités

Slash prépare son retour avec Myles Kennedy and the Conspirators

Le guitariste des Guns N' Roses va sortir un nouvel album avec Myles Kennedy and the Conspirators, couplé à une tournée prévue pour cet automne  Slash va prendre une (petite) pause d'un mois après la fin de la tournée des Guns N' Roses "Not in This Lifetime". Il sera de retour cet automne et prendra la ...

Cet article Slash prépare son retour avec Myles Kennedy and the Conspirators est apparu en premier sur Rolling Stone.

Catégories: Musique

Semaine de 4 jours d'école: Blanquer dévoile un "Plan mercredi"

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 11:43
Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a présenté mercredi son "Plan mercredi", destiné à proposer à la rentrée 2018 un large éventail d'activités périscolaires pour cette journée qui n'est plus un jour d'école dans un nombre croissant de communes. Le label "Plan mercredi" ouvre "une nouvelle étape dans l'offre périscolaire en garantissant aux familles la qualité éducative des activités proposées et le savoir-faire des personnels", indique le ministre dans un dossier de presse, qui table sur une offre élargie "notamment en milieu rural". Ce plan "fédère tous les acteurs", tels que les associations et établissements culturels (bibliothèques, musées, conservatoires etc.), associations sportives, fédérations d'éducation populaire, sites naturels (parcs, fermes pédagogiques etc.). Les activités proposées peuvent être culturelles, artistiques, manuelles, environnementales, numériques, civiques et sportives. Il concerne tous les enfants scolarisés, de la maternelle au CM2, et est valable pour tous les mercredi de l'année scolaire, hors vacances, à partir de la rentrée 2018. Les projets proposés devront "veiller à la complémentarité éducative des temps périscolaires du mercredi avec les temps familiaux et scolaires", "assurer l'inclusion de tous les enfants", en particulier ceux en situation de handicap, "inscrire les activités périscolaires sur le territoire", "proposer des activités riches et variées". "La mise en place et la bonne coordination" du "Plan mercredi" sont assurées par la commune ou l'établissement public de coopération intercommunal, qui peuvent s'appuyer sur le site planmercredi.education.gouv.fr. Les projets labellisés "Plan mercredi" font l'objet d'une signature entre le maire, le préfet, le directeur académique et le directeur de la CAF. Un nombre croissant de communes sont repassées à la semaine de quatre jours d'école, depuis que Jean-Michel Blanquer leur en a offert la possibilité, via un décret publié il y a un an. Les enseignants y étaient favorables puisqu'ils travaillent ainsi un jour de moins, les maires aussi car cela leur coûte moins cher, ainsi qu'une partie des parents d'élèves qui se plaignaient de "la fatigue de leurs enfants". Mais nombre de spécialistes, dont les chercheurs de l'OCDE, soulignent que la concentration des heures de classe sur quatre journées seulement pénalisent les enfants des milieux les plus défavorisés.
Catégories: Actualités

Un attentat à la bombe à base de ricine déjoué en Allemagne

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 11:43
Un attentat à la bombe à base de ricine déjoué en Allemagne
Catégories: Actualités

Pierre Soulages, le « maître du noir et de la lumière »

Cette exposition d’envergure célèbre l’œuvre mythique du peintre à travers trente réalisations qui ont jalonné sa carrière depuis 1948.
Catégories: Actualités

Rythmes scolaires à Paris : les professeurs des écoles veulent rouvrir le débat

Près de 8 enseignants sur 10, selon une consultation syndicale ayant impliqué plus de la moitié des écoles parisiennes, sont favorables au retour à la semaine de quatre jours.
Catégories: Actualités

SNCF: La grève en pointillés s’achèvera fin juin mais ne vous réjouissez pas trop vite

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 11:41
SNCF: La grève en pointillés s’achèvera fin juin mais ne vous réjouissez pas trop vite
Catégories: Actualités

Consommer un peu plus local pourrait créer 150.000 emplois

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 11:40
Environ 150.000 emplois pourraient être créés si les ménages français changeaient leurs habitudes de consommation de manière à relocaliser en France 10% des biens importés, selon une étude du Conseil d'orientation pour l'emploi (COE) publiée mercredi. Si trois Français sur quatre se disent prêts à payer plus cher pour consommer du "made in France" (sondage Ifop, 2017), "dans la pratique, les importations de biens par les ménages ont plutôt tendance à augmenter", constate le COE. L'organisme de réflexion, placé auprès du Premier ministre, a étudié les "effets" que pourraient avoir sur l'emploi une relocalisation en France de "10% de la consommation de biens actuellement importés par les ménages". Cela représenterait l'équivalent de 11,2 milliards d'euros, soit "environ 33 euros par ménage et par mois". La COE a ébauché deux scénarios : les produits français étant "plus chers" en moyenne, soit les ménages consommeraient ces produits en plus faible quantité, soit ils consommeraient autant qu'avant mais devraient réduire d'autres dépenses. Dans le premier scénario, où les ménages "consomment moins au total, mais plus de produits français" par rapport à ceux importés, l'étude évalue le "potentiel de créations nettes d'emplois à environ 150.000 emplois". Dans le second scénario, deux phénomènes sont à l'?uvre. Pour consommer autant qu'avant, les ménages doivent allouer 2,4 milliards d'euros supplémentaires aux biens concernés, qu'ils ne peuvent donc pas dépenser sur d'autres postes de consommation. Le COE émet l'hypothèse que cet arbitrage se ferait au détriment des "services". In fine, 190.000 emplois seraient créés par la relocalisation, mais 35.000 emplois seraient détruits dans les services, soit un "solde net" de 155.000 créations. Par conséquent, "quel que soit le comportement du consommateur", "l'effet sur l'emploi est positif et de l'ordre de 150.000 emplois", selon le COE, qui ajoute qu'il "est permis de considérer que ces créations nettes d'emploi auraient un effet d'entraînement sur l'ensemble de l'économie". La présidente du COE Marie-Claire Carrère-Gée, interrogée par l'AFP, prévient toutefois qu'il ne s'agit que d'un "potentiel théorique" de créations d'emplois, qui ne peut se concrétiser qu'à "condition que l'offre productive française soit au rendez-vous en volume, en compétitivité, en compétences". Selon elle, le bio, dont la consommation progresse mais avec toujours plus d'importations, est un contre-exemple. Dans ce secteur, "l'offre française n'est pas complètement au rendez-vous", estime-t-elle.
Catégories: Actualités

Bordeaux : le corps repêché est celui d'une personne portée disparue depuis lundi

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 06/20/2018 - 11:37

Mardi, les policiers de la brigade nautique qui recherchent toujours activement le sexagénaire tombé dans la Garonne en marge de "Bordeaux fête le vin" ont découvert un corps flottant dans l'eau.
Le corps sans vie repêché mardi entre le pont Saint-Jean et le pont de pierre à Bordeaux est celui d'un homme de 65 ans qui... Lire la suite

Catégories: Actualités

Fête de la musique: quand l'électro branche la République

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 11:36
La "French touch", qui fait danser d'Ibiza à Coachella, invitée à l'Elysée: après Laurent Garnier, premier DJ fait chevalier de la légion d'honneur l'an passé, l'électro gagne encore en respectabilité à l'occasion de la Fête de la musique jeudi. "Il y a clairement une forme de reconnaissance qui est forte. Ça contribue à faire évoluer le statut de la musique électronique", se félicite le producteur et ancien manager de Daft Punk, Pedro Winter, alias Busy P lorsqu'il fait DJ. Le patron du label Ed Banger Records a été chargé de transformer en dancefloor la Cour d'honneur du Palais présidentiel. Quelque 1.500 personnes, dont Emmanuel et Brigitte Macron qui devraient faire une apparition, danseront sur les mix de Busy P, Kavinsky, Chloé, Cézaire et Kiddy Smile, qui incarnent la diversité de la "french touch". Des cinq, Kavinsky est le plus connu, pour "Night Call", son tube figurant dans le film "Drive". "Chacun a sa sensibilité artistique et même sexuelle. Je trouve ça génial par exemple que Chloé, ancienne DJ résidente d'un club lesbien comme Le Pulp (fermé en 2007), soit là", souligne Pedro Winter. Même si son éducation musicale est classique et s'il écoute plutôt Charles Aznavour ou Johnny Hallyday, Emmanuel Macron a grandi en même temps que le mouvement électro. Il avait 15 ans quand le Rex Club devenait un haut lieu de la techno, 20 ans quand Jack Lang créait la Techno Parade. A 40 ans, devenu président de la République, il salue une musique qui fait aussi rayonner culturellement la France, quand l'électro branche la République. "Hourra! Hourra! Enfin la musique techno entre à l'Élysée. Les années de combat que nous avons menées pour la pleine reconnaissance de la musique électronique, née en France, sont aujourd'hui récompensées par le Président", s'est réjoui l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, rappelant qu'elle avait été "longtemps diabolisée et excommuniée". - "Encore beaucoup à faire" - Au début des années 1990, les futures stars de la "French Touch", Laurent Garnier, Daft Punk, Air ou David Guetta, ne pensaient probablement pas être un jour à pareille fête, eux qui ont, pour certains, débuté dans des entrepôts ou investi des forêts pour des rave-parties clandestines. La techno, avec ses "teufeurs" habillés en militaires, parfois réduits à des "punk à chiens", a longtemps pâti d'une image négative, souvent associée aux drogues comme l'ecstasy. En 30 ans, elle a fini par s'imposer partout, à la radio, dans les clubs, dans les stades. "C'est la musique la plus populaire dans le monde. Et elle vient d'Europe, de France. C'est légitime qu'elle soit institutionnalisée", plaide auprès de l'AFP Jean-Michel Jarre, un de ses plus grands ambassadeurs à l'étranger. "Notre savoir-faire n'a rien à voir avec celui des Anglo-saxons. On a voix au chapitre partout", ajoute-t-il. En 2017, David Guetta, Justice, Kungs, Møme, Rone, Feder ou Petit Biscuit ont largement contribué à la croissance (6,7%) des revenus de l?industrie musicale française à l?international. La plupart sont jeunes et autodidactes. Néanmoins, Jean-Michel Jarre "milite pour la création d'une académie de musique électronique", à l'heure où les ministères de la Culture et de l'Education mènent des actions en faveur de la musique à l'école. D'autres acteurs estiment qu'il reste différents combats à mener. "Une circulaire vient de paraître facturant très cher les forces de l'ordre aux organisateurs d'événements. Plusieurs festivals viennent d'être annulés", déplore Tommy Vaudecrane, président de Technopol, l'association qui organise la Techno Parade. "Il y a encore beaucoup à faire pour obtenir des avancées concrètes sur la pratique amateur, les réunions festives ou le statut du DJ", pointe-t-il. En attendant, la dimension contre-culturelle du mouvement sera au c?ur de l'exposition "Rêve électro", l'an prochain à la Philharmonie de Paris. Ou quand Daft Punk s'invite chez Pierre Boulez... Logique pour Jean-Michel Jarre, président d'honneur du Groupe de recherches musicales, laboratoire sur le son créé par Pierre Schaeffer il y a 60 ans: "J?ai toujours été convaincu que l'électro deviendrait la musique classique du XXIe siècle".
Catégories: Actualités

Les Etats-Unis sont redevenus le premier pays de demande d'asile dans l'OCDE en 2017

ladepeche.fr - mer, 06/20/2018 - 11:36
Les Etats-Unis sont redevenus l'an dernier le premier pays de demande d'asile dans l'OCDE, devant l'Allemagne qui était en tête depuis 2013, souligne mercredi un rapport de l'organisation, qui exhorte les Etats à ne pas "ignorer l'inquiétude du public" sur le sujet sensible de l'immigration. Les demandes d'asile ont augmenté de 26% aux Etats-Unis l'an dernier, à 330.000 au total, affirme l'Organisation de coopération et de développement...
Catégories: Actualités

JPMorgan mise sur le secteur bancaire espagnol

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 11:36
Santander dans les petits papiers du broker...
Catégories: Économie - Finances

Camille Combal rejoint TF1 et présentera "Danse avec les stars" (pour le moment)

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 11:36
Camille Combal rejoint TF1 et présentera "Danse avec les stars" (pour le moment)
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur