Agrégateur de flux

CM 2018 - Cérémonie - La chaîne Fox s'excuse pour le doigt d'honneur de Robbie Williams

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 06/15/2018 - 17:58
La chaîne Fox Sports a tenu à présenter ses excuses après le doigt...
Catégories: Sport

Portugal-Espagne en direct : Diego Costa et la Roja égalisent (1-1)

Les champions d’Europe affrontent l’Espagne dans le premier véritable choc de cette Coupe du monde. Cristiano Ronaldo avait ouvert le score par penalty, égalisation par Diego Costa.
Catégories: Actualités

Crise de l'Aquarius : la France et l'Italie tournent la page

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:56
Emmanuel Macron et le président du Conseil italien Giuseppe Conte ont affiché des positions communes sur la crise migratoire, qui avait généré de fortes tensions depuis une semaine.
Catégories: Actualités

Virus Usutu, législation sur les drones et cannabis médical : l'actu des sciences en ultrabrèves

Dans cette sélection du 15 juin 2018 : première infection en France liée au virus Usutu, la nouvelle législation européenne sur les drones et la vente de "cannabis" médical en France.
Catégories: Sciences

ADL Partner : le dividende sera payé le 22 juin

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 17:55
1 euro par action
Catégories: Économie - Finances

Emmanuel Macron a réussi à imposer ses images aux médias

Le Huffington Post - ven, 06/15/2018 - 17:55
Emmanuel Macron a réussi à imposer ses images aux médias
Catégories: Actualités

Aviron - Jérémie Azou finaliste de la médaille Keller

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 06/15/2018 - 17:55
Le Français est dans la short-list pour l'attribution de la plus...
Catégories: Sport

Cyclisme: Pinot, contraint au forfait pour le Tour, vise la Vuelta et les Mondiaux

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:54

Pour la première fois depuis 2012, l?année où il avait découvert l?épreuve reine du cyclisme, le Français Thibaut Pinot va manquer le Tour de France: il a annoncé vendredi son forfait à plusieurs médias dont l?AFP qu?il a reçus chez lui, près de Lure en Haute-Saône.

"J?ai fait presque vingt jours sans vélo et avec tout ce que j?ai pris comme antibiotique le corps a besoin de récupérer et de souffler", a expliqué le leader de la formation Groupama-FDJ, toujours pas remis de la pneumopathie contractée sur le Tour d?Italie qui l?avait contraint à l?abandon il y a trois semaines.

"Le samedi matin j?ai compris, se souvient le coureur de 28 ans. Déjà dès le soir quand je me suis couché, j?ai beaucoup toussé, j?ai dû dormir 3-4h. Le lendemain j?ai senti que j?étais pas bien, fiévreux. Je passe le premier col avec les meilleurs -- je ne sais pas comment j?ai fait -- et dans la descente j?ai froid alors qu?il fait chaud à cause de la fièvre et j?ai des frissons."

Depuis son abandon, le troisième du Tour de France 2014 n?est remonté sur un vélo que la veille et encore: "C?était du vélo plaisir, juste pour me vider la tête", précise-t-il. Le grimpeur se requinque à son chalet niché sur une colline boisée, auprès de ses chèvres et ses ânes, avec des objectifs en tête: "Maintenant que je sais que je ne fais pas le Tour de France, je me raccroche à autre chose: la Vuelta en fait partie et le championnat du monde aussi."

"L?idée est de se projeter sur la deuxième partie de saison", confirme le patron de l?équipe Groupama-FDJ Marc Madiot également présent à point presse. "Mais avant d?échafauder quelque-chose, on va d?abord attendre. Il est encore sous traitement et il va refaire des examens d?ici huit à dix jours. Si tout est enfin rentré dans l?ordre, alors on basculera sur la suite."

- Tout pour le Tour l'année prochaine -

Le coureur franc-comtois espère pouvoir commencer début juillet sa préparation pour le Tour d?Espagne qui commence le 25 août: "Il restera six semaines jusqu?à la Vuelta, ça me paraît cohérent mais il ne faut pas qu?il y ait de contretemps", prévient-il.

Surtout, il a en ligne de mire la course en ligne des championnats du monde, taillée pour les grimpeurs, qui se tient le 30 septembre à Innsbruck dans le Tyrol autrichien: "C'est un gros objectif, peut-être l?un des plus gros de ma carrière en dehors des grands tours parce que d?ici la fin de ma carrière on ne retrouvera pas un championnat du monde aussi dur. C?est l?année ou jamais."

Après deux années consacrées en priorité au Giro, Pinot veut se concentrer uniquement au Tour de France la saison prochaine: "Quoi qu?on en dise, qu?il y ait sept ou huit semaines entre les deux courses, après le Tour d?Italie, c?est toujours difficile. On l?a vu cette année, sur le plan physique, c?est la course la plus dure."

Tant pis si ses mois de juillet ont été compliqués ses dernières années -- il a abandonné les deux dernières éditions du Tour (2016, 2017) à chaque fois diminué par la maladie -- et tant pis s?il préfère la discrétion et la tranquillité, Pinot compte retrouver l'effervescence de la Grande Boucle en 2019, l?épreuve qui l?avait révélé en 2012 à 22 ans seulement (10e du classement et victoire d?étape): "C?est sur le Tour que j?ai eu mes plus belles émotions et je veux en revivre."

Catégories: Actualités

A Marseille, la revanche du street-art

Un ancien couvent du quartier de la Belle-de-Mai a été transformé en ateliers pour street artistes. Une exposition collective jusqu’en octobre.
Catégories: Actualités

TechnoFirst : la société demande la suspension de la cotation

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 17:50
TechnoFirst a demandé à Euronext Paris la suspension de la cotation du titre (ISIN : FR0010006429) à compter du vendredi 15 juin, dans l'attente de la...
Catégories: Économie - Finances

CM 2018 - WTF - Lula consultant sportif depuis sa prison

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 06/15/2018 - 17:50
Incarcéré depuis deux mois pour corruption, l'ancien président du...
Catégories: Sport

La Bourse de Paris finit en recul de 0,48%

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:48

La Bourse de Paris a fini en recul vendredi (-0,48%), l'optimisme généré par les annonces de la BCE ayant cédé la place aux craintes engendrées par le retour des tensions commerciales.

L'indice CAC 40 a perdu 26,58 points à 5.501,88 points dans un volume très élevé de 8,4 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 1,39%.

Catégories: Actualités

Mondial-2018: l'ex-président brésilien Lula consultant sportif depuis sa prison

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:48

L'ex-président brésilien Lula, incarcéré depuis deux mois pour corruption, entamera la semaine prochaine une nouvelle carrière de consultant sportif, commentant par écrit l'actualité du Mondial-2018 pour une chaîne de télévision locale de Sao Paulo.

"Nous avons un nouveau consultant exclusif, Luiz Inacio Lula da Silva. Ce n'est pas une blague", a affirmé dans une vidéo sur Facebook José Trajano, présentateur de l'émission quotidienne à laquelle l'icône de la gauche participera à distance, une information confirmée vendredi à l'AFP par l'Institut Lula.

"Il va nous écrire ses impressions et nous les envoyer. Nous les mettrons à l'écran, entre guillemets, et elles seront lues à l'antenne", a ajouté ce journaliste sportif de 71 ans très respecté au Brésil, ex-directeur de la chaîne ESPN Brasil et militant de gauche notoire.

La première chronique du consultant-prisonnier Lula sera lue lors de l'émission de lundi, au lendemain du premier match du Brésil en Russie, contre la Suisse, sur la chaîne TVT, liée au syndicat des métallurgistes de Sao Bernardo do Campo, qu'il a présidé dans les années 70.

Accusé d'avoir reçu un appartement en bord de mer de la part d'une entreprise du bâtiment en échange de faveurs pour l'octroi de marchés publics, Lula a commencé à purger en avril une peine de 12 ans et un mois de prison à Curitiba (Sud).

Il rejette toutes les accusations en bloc, dénonçant un complot pour l'empêcher de se présenter à la présidentielle d'octobre, pour laquelle il demeure très largement en tête des intentions de vote malgré son incarcération.

- "Une équipe équilibrée" -

Dès sa première journée en prison, Lula avait été autorisé à installer une télévision dans sa cellule pour assister au sacre de son équipe de coeur, les Corinthians, en finale du championnat de l'Etat de Sao Paulo.

Depuis qu'il est incarcéré, l'ex-président (2003-2010) a transmis par l'intermédiaire de proches venus lui rendre visite de nombreux messages par écrit à destination de ses partisans, amplement diffusés sur les réseaux sociaux par sa formation politique, le Parti des Travailleurs (PT).

Début mars, lors d'un entretien à l'AFP à Sao Paulo, Lula avait montré son optimisme quant aux chances de la Seleçao de remporter son sixième titre en Russie.

"Le Brésil est compétitif, nous avons un bon sélectionneur, une équipe équilibrée et des joueurs avec une bonne expérience internationale", avait-il affirmé.

Mais Lula avait également considéré que l'Allemagne, la France, l'Angleterre et la Belgique étaient aussi "bien préparées" et que l'Argentine allait "arriver en force" parce que Messi doit "régler sa dette envers le peuple argentin" pour sortir de l'ombre de Diego Maradona.

Catégories: Actualités

CM 2018 - DAN - Age Hareide (sélectionneur du Danemark) : «Déjà très important»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 06/15/2018 - 17:48
Age Hareide (64 ans), le sélectionneur du Danemark, estime que le...
Catégories: Sport

CM 2018 - EGY - Hector Cuper (Egypte) : «On n'a pas pris de risque» avec Mohamed Salah

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 06/15/2018 - 17:46
Le sélectionneur de l'Egypte Hector Cuper est revenu sur l'absence de...
Catégories: Sport

Guerre commerciale: la croissance mondiale pourrait payer les pots cassés

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:45

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi des sanctions contre la Chine qui promet à son tour des représailles: la croissance mondiale, qui a résisté pour l'instant aux tensions commerciales, risque d'en payer les pots cassés.

La décision du président américain Donald Trump d'imposer des tarifs douaniers de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises et celle de Pékin de répliquer à l'identique constituent un pas de plus vers le scénario catastrophe redouté par les économistes et les institutions internationale: l'escalade.

Les avertissements se sont multipliés en vain ces dernières semaines : "S'il y a escalade dans le conflit commercial, il y a menace d'un ralentissement mondial. Et nous voyons déjà des signes que ce processus à la baisse a déjà commencé", a prévenu le directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevedo, dans une interview cette semaine au quotidien allemand Handelsblatt.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) avait déjà lancé un appel à la fin des hostilités à fin mai, quand elle avait appelé les pays à éviter une guerre commerciale pour ne pas plomber une reprise qui a enfin atteint son niveau d'avant-crise.

Au cours des derniers mois, des indicateurs avaient déjà révélé les inquiétudes au fur et à mesure que Washington brandissait ses menaces.

Le moral des investisseurs allemands, tel que mesuré par l'institut ZEW, a par exemple nettement flanché en juin pour retomber à son plus bas niveau depuis 5 ans.

Adam Slater, économiste chez Oxford Economics, a toutefois minimisé pour l'instant l'impact sur la croissance. "Le ralentissement observé dans les chiffres sur le commerce n'a probablement pas de lien direct avec ces mesures protectionnistes", a-t-il expliqué.

Il s'est toutefois empressé de prévenir qu'une "escalade" pourrait "renforcer le ralentissement".

Ces risques interviennent alors que l'économie mondiale commence à subir le rebond des prix du pétrole et surtout la hausse des taux américains, qui complique la situation de pays émergents comme la Turquie et l'Argentine, incapables d'enrayer la chute de leur devise.

- Une Europe isolée -

Une escalade entre les Etats-Unis et la Chine ne ferait qu'empirer la situation: "si cela dégénérait en guerre commerciale, cela pourrait avoir un impact beaucoup plus préoccupant", a prévenu Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, sur la radio Europe 1.

"C'est tout le fonctionnement de l'économie mondiale qui est à revoir et une Europe qui se retrouve un peu seule dans le jeu mondial", a-t-il commenté.

Une guerre commerciale ouverte, avec un Donald Trump mettant à exécution sa menace de taxer les importations de voitures par exemple, tomberait à un mauvais moment pour l'économie européenne, qui commence à s'essouffler après avoir renoué avec une forte croissance l'an dernier.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a revu jeudi à la baisse sa prévision de croissance en zone euro cette année à 2,1%, contre 2,4% auparavant, mais en refusant d'attribuer ce ralentissement à M. Trump.

"Les conséquences directes ont été limitées jusqu'à présent", a-t-il souligné.

En Allemagne, la plupart des indicateurs - exportations, moral des investisseurs, production et commandes industrielles - se sont nettement détériorés depuis le début de l'année.

La Bundesbank a d'ailleurs abaissé fortement ses prévisions vendredi et ne table plus que sur 2% de croissance cette année, contre 2,5%.

Aux Etats-Unis, où l'économie carbure à pleine régime, les menaces de M. Trump inquiètent aussi: le livre beige de la banque centrale américaine (Fed), rendu public fin mai, s'est fait l'écho "d'incertitudes au sein des entreprises aux Etats-Unis".

Son président, Jerome Powell, a certes reconnu jeudi que "les préoccupations augmentaient à propos des changements de politique commerciale" mais il aussitôt rappelé que l'économie américaine se portait au mieux en ce moment.

En Chine, paradoxalement, les tensions commerciales ont eu jusqu'ici un effet dopant pour l?activité.

L'activité manufacturière a accéléré en mai de façon inattendue, à son rythme le plus rapide depuis huit mois, et les exportations chinoises ont grimpé de 12,6% sur un an en mai, avec un bond de 11,6% vers les seuls Etats-Unis.

"Cela peut simplement signifier que des exportateurs ont avancé l'envoi de leur produits" pour éviter des ruptures d'approvisionnements ou des barrières douanières en cas d'intensification des tensions commerciales, observait le mois dernier Betty Wang, une analyste d?ANZ.

Catégories: Actualités

Mondial-2018: la chaîne Fox s'excuse pour le doigt d'honneur de Robbie Williams

France 24 - L'info en continu - ven, 06/15/2018 - 17:45

La chaîne américaine Fox Sports, qui retransmet le Mondial aux Etats-Unis, a présenté des excuses publiques après que le chanteur Robbie Williams a fait aux caméras un doigt d'honneur lors de la cérémonie d'ouverture.

Alors qu'il interprétait le titre "Rock DJ" sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou, l'une des stars de la pop britannique a ostensiblement brandi son majeur devant la caméra.

Il venait alors de chanter la phrase "I did this for free" (j'ai fait ça gratuitement), qui ne figure pas dans les paroles originales de la chanson et y avait été ajoutée.

Robbie Williams ne s'est pas expliqué sur son geste, que beaucoup ont interprété comme une réplique aux critiques qui lui avaient reproché d'avoir accepté de chanter en Russie.

"Dans la mesure où la retransmission était en direct, nous ne savions pas ce qui se produirait durant le spectacle de Robbie Williams et nous nous excusons", a déclaré la chaîne dans une réaction transmise à l'AFP.

Le 1er février 2004, lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl, Justin Timberlake avait arraché, en direct, un bonnet de soutien-gorge de la chanteuse Janet Jackson, révélant un sein.

L'affaire avait fait scandale et affecté durablement la carrière de Janet Jackson.

La plupart des grandes chaînes avait alors renforcé l'utilisation d'un délai de quelques secondes, qui permettait de biper un juron ou de flouter un geste susceptible de prêter à controverse.

Cela n'avait pas empêché la chanteuse M.I.A. de faire un doigt d'honneur lors de sa prestation de la mi-temps du Super Bowl de 2012. L'artiste britannique avait, plus tard, dédommagé la ligue de football américain NFL, qui l'avait attaquée en justice pour son geste.

Fox Sports, qui retransmet en exclusivité la Coupe du monde aux Etats-Unis, a indiqué que la cérémonie avait été produite par un tiers et non par la chaîne elle-même.

Elle n'a donc pu flouter le doigt d'honneur de Robbie Williams car elle ne produisait pas les images et n'était que diffuseur.

Le groupe Fox a déboursé plus de 400 millions de dollars pour les droits de diffusion aux Etats-Unis des Coupes du monde 2018 et 2022, qu'elle partage avec Telemundo (groupe Comcast), qui a elle versé près de 600 millions de dollars.

Catégories: Actualités

Affluent Medical, nouveau venu parmi les "medtechs" en Bourse de Paris. Souscrire?

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 17:45
'union faisant souvent la force, Truffle Capital a décidé de fusionner quatre de ses participations dans les équipements médicaux pour former Affluent...
Catégories: Économie - Finances

L'accord entre la Grèce et la Macédoine signé dimanche

Le Boursier - ven, 06/15/2018 - 17:44
ATHENES (Reuters) - L'accord conclu cette semaine entre Athènes et Skopje sur le nom officiel de l'ancienne république yougoslave de Macédoine sera signé dimanche dans la région de Prespes, aux confins de la Grèce, de la Macédoine et de l'Albanie, a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur