Agrégateur de flux

Comment les États-Unis gèrent l'immigration clandestine

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 09:07
Comment les États-Unis gèrent l'immigration clandestine
Catégories: Actualités

Rémy Cointreau : broie du noir après une dégradation

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 09:07
La SocGen passe négatif sur le titre...
Catégories: Économie - Finances

FR NW SOT LEMAIRE u FRANCE INFO

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:06
2018-06-20 09:08 FR NW SOT LEMAIRE u FRANCE INFO
Catégories: Actualités

Le violeur court toujours mais son profil ADN a déjà été mis en examen

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 09:06
Le violeur court toujours mais son profil ADN a déjà été mis en examen
Catégories: Actualités

Yémen: l'aéroport de Hodeida "sous contrôle" total des forces progouvernementales

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:05
Les forces progouvernementales yéménites ont repris le "contrôle" total de l'aéroport de Hodeida, a annoncé mercredi la coalition emmenée par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, après une semaine d'une offensive visant à reprendre cette ville stratégique aux rebelles Houthis. "L'aéroport (de Hodeida) a été complètement +nettoyé+ (de la présence des rebelles) et il est sous le contrôle" total des troupes progouvernementales, a dit Abdel Salam al Shehi, commandant émirati des forces de la coalition au Yémen, dans une vidéo postée par l'agence officielle des Emirats, WAM. "Aujourd'hui, l'aéroport de Hodeida a été libéré grâce aux +Brigades des Géants+ et au soutien de la coalition", a déclaré ce commandant. Les Emirats apportent un soutien essentiel au sol aux forces yéménites hétéroclites impliquées dans l'offensive de Hodeida. Les "Brigades des Géants" sont une ancienne unité d'élite de l'armée yéménite remise sur pied par les Émirats et renforcée par des milliers de combattants du sud du Yémen. Hodeida, ville de 600.000 habitants sur la mer Rouge, est le principal point d'entrée des importations et de l'aide humanitaire au Yémen, pays pauvre et en guerre depuis 2015. La coalition affirme que Hodeida est aussi un point de départ pour des attaques rebelles contre des navires et le lieu par lequel l'Iran livrerait des armes aux Houthis, ce que Téhéran dément.
Catégories: Actualités

Pourquoi la Coupe du monde de football est un cauchemar pour les autres sportifs

« Roulette russe », épisode 7. Aujourd’hui, Eddy Fleck vous explique comment des exploits sportifs passent inaperçus tous les quatre ans à cause du Mondial. Retrouvez aussi le programme du jour.
Catégories: Actualités

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:04
Dans la presse, ce mercredi 20 juin, la décision des Etats-Unis de quitter le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Un plaidoyer en faveur des migrants et des réfugiés. Les élections de dimanche en Turquie. Et un coup de ciseaux pour Neymar.
Catégories: Actualités

Groupe ADP : broker en soutien

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 09:04
Groupe ADP rebondit de 2% à 196 euros dans les premiers échanges et met ainsi fin à quatre séances de repli...
Catégories: Économie - Finances

Passage à 80 km/h : la Sécurité Routière demande "un petit acte de civisme" aux Français

ladepeche.fr - mer, 06/20/2018 - 09:03
La contestation reste forte mais le compte à rebours est enclenché : il faudra s'habituer à rouler à 80 km/h, et non plus à 90 km/h, sur les routes départementales à partir du 1er juillet. Le délégué interministériel à la Sécurité Routière Emmanuel Barbe veut sensibiliser les Français aux avantages du 80 km/h, une mesure toujours vivement critiquée par 40 millions d'automobilistes ou la fédération des Motards en colère. Invité de RTL, ce...
Catégories: Actualités

Yémen: l'aéroport de Hodeida "sous contrôle" total des forces progouvernementales

ladepeche.fr - mer, 06/20/2018 - 09:03
Les forces progouvernementales yéménites ont repris le "contrôle" total de l'aéroport de Hodeida, a annoncé mercredi la coalition emmenée par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, après une semaine d'une offensive visant à reprendre cette ville stratégique aux rebelles Houthis."L'aéroport (de Hodeida) a été complètement +nettoyé+ (de la présence des rebelles) et il est sous le contrôle" total des troupes progouvernementales, a dit...
Catégories: Actualités

Migrants : « Nous pouvons agir à l’échelle européenne et les solutions sont connues »

Dans une tribune au « Monde », un collectif emmené par Anne Hidalgo, avec Christophe Alévêque, Alain Mabanckou ou Pierre Rabhi, demande la suspension du règlement Dublin III.
Catégories: Actualités

Bensimon: une histoire de frères, de mode, de voyages et de tennis

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 09:00
Deux frères qui habitent le même immeuble, qui partent en vacances ensemble et qui ont créé une marque dont le modèle emblématique - la célèbre chaussure en toile - fête ses 40 ans cette année: Yves et Serge Bensimon se distinguent dans le milieu de la mode. C'est vrai, raconte à l'AFP Yves, yeux clairs rieurs et barbe de trois jours poivre et sel, "nous sommes un peu particuliers, Serge et moi". Son grand frère renchérit: "dès le départ, on a décidé de ne pas faire comme les autres". Point d'égo surdimensionné chez les frangins nés à Oran (Algérie) d'une mère vendeuse et d'un père commerçant, dont l'adolescence s'est déroulée au soleil de Nice, près d'une grand-mère couturière à domicile. "On la chance d'avoir été bien élevés, chacun a su rester à sa place", souligne Yves, 61 ans, rencontré au siège de l'enseigne, près du canal Saint-Martin à Paris. A Serge, le stylisme, le marketing et la création et à Yves, la gestion, les cordons de la bourse et un sens du commerce chevillé au corps, au point d'avoir été l'un des pionniers de l'ouverture des commerces le dimanche, depuis leur premier magasin du Marais, avant que le quartier ne devienne branché. Et pourtant rien ne les prédestinait à devenir les chefs d'une entreprise de 230 salariés: Serge, passionné de moto, a même fait des études de mécanique! "Mais comme on n'était pas bons à l'école, on a décidé d'être les premiers ailleurs", confie-t-il malicieusement. Une histoire de famille qui dure, sans dispute, assurent-ils: "c'est rare de réussir à conserver une vision commune malgré le temps", confirme à l'AFP Serge Carreira, maître de conférences à Sciences Po, spécialiste de la mode et du luxe. - Tennis emblématiques - Et c'est vrai que la tennis Bensimon a traversé les époques, chaussant plusieurs générations: "le propre d'un produit +iconique+, c'est d'être installé dans la mémoire collective", souligne l'expert. En réussissant à la sortir des salles de gym pour en faire un modèle "multi-usage", les Bensimon ont inventé un concept toujours d'actualité, qui se réinvente tous les ans grâce à des collaborations avec des marques ou des stylistes, explique M. Carreira. A l'origine, les fameuses tennis, toujours fabriquées en Slovaquie par le même fournisseur depuis 40 ans, provenaient d'un stock de l'armée, racheté par le père d'Yves et Serge, propriétaire d'un magasin spécialisé dans les surplus militaires au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Yves a l'idée de les teindre car "dès le début, (sa) touche, ce sera la couleur": c'est un succès tel que les plus grandes stars de l'époque les portent, comme Jane Birkin ou Brigitte Bardot. Quand on lui demande si ces années ont passé vite, Serge, dont la passion pour les voyages imprègne l'ADN de la marque, le concède: "on est un peu fier du travail qu'on a fait". Même lorsque la société, toujours détenue à égalité par les frères Bensimon et au chiffre d'affaires de 35 millions d'euros en 2017, stable sur un an, a connu des "périodes difficiles", confie Yves pudiquement. - Quelle succession? - Selon Serge, 65 ans, haute stature et regard doux des grands timides, la marque plaît car elle est "hors mode, hors tendance", en choisissant de ne pas vendre du noir par exemple. Si on entre chez Bensimon par la chaussure, on y retourne pour les vêtements, les sacs et les objets de déco, rapportés lors des nombreux voyages de Serge et vendus dans l'un des 54 magasins "Home autour du monde". Les Bensimon ont apporté une "autre" vision, en faisant reposer leur marque non sur un style mais "sur un mode de vie, une attitude plus qu'un look", alliant pratique et confort, explique M. Carreira. Et c'est cet état d'esprit, ouvert à la "dimension créative qui l'entoure", qui a permis la pérennité de la maison, ajoute l'expert. Au moment de passer la main, et même s'ils fourmillent encore d'idées, comme une rétrospective de la marque au printemps 2019, les deux frères se disent "prêts", mais conscients de la difficulté de trouver un partenaire de confiance. Yves a bien un fils de 35 ans, en charge de la logistique au sein de la société, mais pour son père, "il est compliqué de transmettre cette affaire: elle est +incarnée+ et repose sur deux fortes personnalités".
Catégories: Actualités

Hippisme - EpiqE Days - Affiche grandiose dimanche à Vincennes

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mer, 06/20/2018 - 09:00
La réunion de dimanche à Vincennes est surement l'une des plus belles...
Catégories: Sport

Régimes de retraites : 25 ans de réformes à haut risque

L' Essentiel - SudOuest.fr - mer, 06/20/2018 - 09:00

En voulant s'attaquer aux fameux «régimes spéciaux», la réforme des retraites promise par Emmanuel Macron s'inscrit dans une histoire politique mouvementée.
"Un euro cotisé donnera les mêmes droits à tous les assurés". C'était la promesse de campagne du président Emmanuel Macron. C'est aussi celle du gouvernement qui a... Lire la suite

Catégories: Actualités

FR NW SOT BERGER u CNEWS

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 08:59
2018-06-20 09:02 FR NW SOT BERGER u CNEWS
Catégories: Actualités

Virée par Laurent Wauquiez, Virginie Calmels a retrouvé ses affaires dans un carton à l'accueil des Républicains

Le Huffington Post - mer, 06/20/2018 - 08:59
Virée par Laurent Wauquiez, Virginie Calmels a retrouvé ses affaires dans un carton à l'accueil des Républicains
Catégories: Actualités

JO: :l'important, c'est de participer: les Féroé veulent être une nation olympique

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 08:57
À Londres puis à Rio, Pál Joensen a défendu les couleurs d'un pays qui n'était pas vraiment le sien, une déchirure pour ce nageur désormais engagé pour que les Féroé, îles isolées de l'Atlantique Nord, deviennent une nation olympique. Déjà membres du comité international paralympique, de la Fifa et de plusieurs autres fédérations internationales, ces îles autonomes férues de sport militent depuis une quarantaine d'années pour obtenir le droit de concourir aux JO séparément du Danemark, la puissance de tutelle. Pour Pál Joensen, natif de l'archipel, la participation aux JO de 2012 et 2016 a été un "casse-tête bizarre": rester fidèle à ses racines et faire l'impasse sur les Jeux ou y prendre part mais sous une bannière danoise quasi étrangère pour lui? "Le Danemark, ce n'est pas ça que j'ai envie de représenter en mon for intérieur", explique le nageur de 27 ans, quadruple vice-champion d'Europe pour les Féroé -- parce que la natation est une discipline où le territoire est internationalement reconnu. "Représenter les îles Féroé m'a toujours apporté une immense fierté. Quand soudain vous ne pouvez pas le faire, cela sème le trouble émotionnellement", confie-t-il à l'AFP en marge d'une compétition d'aviron, le sport national féringien, à Klaksvík, la deuxième ville de l'archipel. - La charte olympique comme obstacle - Avec l'appui d'une agence londonienne, les Féringiens ont lancé une campagne olympique qui semble faire consensus parmi la population, au-delà des clivages entre partisans et opposants à l'indépendance totale vis-à-vis du Danemark. "Je suis moi-même unioniste et je peux dire qu'on soutient cela de tout c?ur. Ce n'est pas un combat entre le Danemark et nous", assure la ministre de la Culture et des Sports, Rigmor Dam. Mais "nous sommes culturellement et sportivement indépendants du Danemark: nous avons notre propre langue, notre propre culture, notre propre histoire et... notre propre sport", précise-t-elle. Les résistances ne viennent pas nécessairement d'où l'on croit: tant le gouvernement que le comité national olympique danois se sont rangés derrière les aspirations des Féroé. C'est la charte du Comité international olympique (CIO) qui pose problème. Depuis une modification en 1996 --postérieure aux premières approches féringiennes--, celle-ci requiert d'être "un État indépendant reconnu par la communauté internationale" même si des territoires comme les îles Vierges britanniques ou Porto Rico ont été admis avant ce changement. Dans un courriel à l'AFP, le CIO répète ne pouvoir reconnaître un comité national olympique féringien "à l'aune des règles actuelles de la charte olympique et du statut actuel des îles Féroé". Le ballon rond montre que les équipes lilliputiennes peuvent mériter leur place dans le concert des grandes nations sportives. Après leur admission au sein de la Fifa en 1988, les Féroé ont marqué les esprits en battant des équipes comme l'Autriche et la Grèce (deux fois). "Le football aux îles Féroé a énormément bénéficié de la reconnaissance de la Fifa. Cela donnerait un coup de fouet à tous les sports si nous obtenions la reconnaissance olympique que nous méritons", affirme le capitaine de l'actuelle sélection, Atli Gregersen. "Vous voyez le drapeau, vous chantez l'hymne national, vous êtes si fier que votre niveau augmente de 400%", assure-t-il. - Revenir à 'l'esprit olympique' - Plus d'un tiers des 50.000 Féringiens sont licenciés d'un club de sport mais, Copenhague étant à plus de deux heures d'avion, les îliens sont généralement condamnés à concourir en vase clos. Seuls deux d'entre eux ont un jour disputé des Olympiades au sein de la délégation danoise. De jeunes athlètes, dit-on, mettent prématurément fin à leur carrière, faute de perspectives de pouvoir un jour représenter leur nation au plus haut niveau. Du haut de ses 17 ans, la nageuse Signhild Joensen est déjà descendue en dessous des temps de qualification attendus pour participer aux JO de Tokyo en 2020. "Je suis des îles Féroé et je veux montrer au monde d'où je viens, montrer mon drapeau", dit-elle. "Aller aux JO ne serait pas la même chose si c'était dans l'équipe danoise". Vice-président de la campagne olympique, Jon Hestoy appelle le CIO à revenir aux fondamentaux. "Allez, appliquez l'esprit olympique: participons, faisons du sport!", clame-t-il. "Nos résultats seraient probablement abominables mais la seule chose qui me tient à c?ur, c'est que, quand les athlètes féringiens entrent sur le stade, il y ait un signe +îles Féroé+ devant eux".
Catégories: Actualités

Pour son 20e anniversaire, Solidays met à l'honneur ses bénévoles

France 24 - L'info en continu - mer, 06/20/2018 - 08:57
Guetta, Bigflo & Oli et Jain mais aussi Paulin et Yann, sans qui Solidays n'existerait pas: pour ses 20 ans, l'emblématique festival solidaire, qui se tient de vendredi à dimanche à Paris, met à l'honneur ses 2.400 bénévoles. Sombreros sur les têtes et sourires sur les visages, une cinquantaine de bénévoles sont à pied d??uvre depuis quelques jours sur les pelouses de l'hippodrome de Longchamp, pour que tout soit prêt pour accueillir les quelque 200.000 festivaliers attendus pendant trois jours. La plupart ont moins de trente ans, campent sur le site et travaillent huit heures par jour pour délimiter les espaces, disposer des palettes pour créer tables et chaises autour d'un bar, entre autres. Sur l'ensemble du festival, du montage au démontage en passant par l'accueil et la prise en charge des spectateurs, ils seront 2.400 bénévoles mobilisés. "Je ne raterai une édition pour rien au monde", s'exclame Paulin Kangni, 38 ans, qui participe pour la cinquième fois. Cet ancien animateur prévention de lutte contre le sida à Lomé, au Togo, a découvert Solidays il y a sept ans, alors qu'il était invité sur le village des associations, l'un des c?urs actifs du festival. Sont invités tous les ans une vingtaine de partenaires de pays du Sud, dont une partie des programmes d'aide aux malades est financée par Solidarité Sida, l'association organisatrice. Depuis sa création en 1999, Solidays a récolté plus de 25 millions d'euros en faveur de la lutte contre le sida, et soutenu près de 2.200 programmes dans 42 pays. "A Solidays, j'ai découvert une grande famille, une générosité incroyable, un enthousiasme sans limite que je n'avais jamais vu ailleurs", explique Paulin, qui depuis cinq ans vit en Bretagne où il travaille comme intérimaire. Pour Luc Barruet, cofondateur de Solidarité Sida et directeur du plus grand festival francilien, "ce sont les bénévoles qui portent ce festival depuis 20 ans". - Record d'affluence? - Pour leur rendre hommage, le festival proposera "notamment une exposition-photo sur les bénévoles qui ont fait le montage en 2016 dans des conditions absolument apocalyptiques, sous les orages et des pluies diluviennes." Ce rendez-vous annuel a "fait naître de nombreuses vocations chez ces jeunes", assure Luc Barruet. "Je connais des dizaines et des dizaines d'anciens bénévoles qui aujourd'hui ont une carrière dans le social, l'humanitaire ou la santé grâce à Solidays". A l'image de Yann, 25 ans, bénévole pour la deuxième année consécutive: "Solidays m'a ouvert d'autres horizons, aujourd'hui j'ai envie de travailler pour quelque chose qui a du sens, dans le monde associatif par exemple." Cette année, ces bénévoles vont recevoir le renfort de quelques personnalités pour servir au bar ou vendre des tee-shirts: "Vous pourrez retrouver des comédiens, des animateurs, des sportifs ou encore les parrains de l'association Antoine de Caunes, Mc Solar et Claudia Tagbo", annonce le directeur fondateur, qui garde toutefois le suspense sur les autres célébrités enrôlées. Les stars musicales, elles, sont connues. Vendredi, le rappeur français Nekfeu, le groupe Bagarre ou la chanteuse Jain ouvrent le bal. Samedi et dimanche, Amadou & Mariam, David Guetta, Roméo Elvis, Bigflo & Oli, L'impératrice, Juliette Armanet, Niska ou encore Two Door Cinema Club suivront sur les neuf scènes de l'hippodrome. "Il y a beaucoup d'artistes qui voulaient participer aux 20 ans de Solidays, c'était important pour eux d'être présents pour cet anniversaire symbolique", selon Luc Barruet. Et si l'année dernière la fréquentation du festival était en baisse - notamment en raison de l'offre de plus en plus importante en festivals à Paris - l'édition 2018 pourrait battre un record d'affluence. Quelques billets (allant de 40 à 99 euros) seront remis en vente sur le site du festival vendredi à partir de 10h.
Catégories: Actualités

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 08:56
PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices indiquent une ouverture en hausse de 0,5% à 0,7% :
Catégories: Économie - Finances

Engie cède ses parts dans Glow au thaïlandais PTT pour 2,6 milliards d'euros

Le Boursier - mer, 06/20/2018 - 08:54
PARIS/BANGKOK (Reuters) - Engie a annoncé mercredi céder au géant thaïlandais de l'énergie PTT Pcl sa participation de 69,1% dans le producteur d'électricité Glow pour 2,6 milliards d'euros, mettant ainsi un terme à l'exploitation de centrales à charbon dans la région Asie Pacifique.
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur