Agrégateur de flux

Hong Kong: trois militants prodémocratie contestent en justice leur emprisonnement

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 08:20

Trois des leaders du "Mouvement des parapluies" ont contesté mardi devant la justice leur condamnation à des peines de prison pour leur rôle dans cette mobilisation prodémocratie de 2014 à Hong Kong.

La condamnation en août de Joshua Wong, Nathan Law et Alex Chow à des peines allant de six à huit mois d'incarcération avait été interprétée comme un nouveau coup porté à ceux qui militent pour des réformes politiques dans l'ex-colonie britannique.

Cet emprisonnement avait été consécutif à un appel du ministère public qui demandait des peines plus lourdes que celles décidées en première instance.

La décision du gouvernement de réclamer une plus grande sévérité contre MM. Wong, Law et Chow avait été perçue comme un nouveau signe de l'ingérence grandissante de Pékin dans les affaires intérieures hongkongaises, en violation du principe "Un pays, deux systèmes" qui avait présidé à la rétrocession du territoire à la Chine en 1997 par les Britanniques.

Les trois hommes avaient été libérés sous caution dans l'attente de l'examen de leur pourvoi devant la Cour d'appel final, plus haute juridiction hongkongaise, un recours qu'ils ont présenté comme un test de l'indépendance de la justice hongkongaise.

"Nous avons maintenant l'opportunité de voir comment les tribunaux de Hong Kong vont se positionner sur la question de la désobéissance civile", a déclaré aux journalistes avant l'audience Joshua Wong, 21 ans.

Il a ajouté que même si on le renvoyait derrière les barreaux, les Hongkongais continueraient de se battre pour la démocratie.

Un des conseils de la défense, Robert Pang, a déclaré au tribunal que la décision en appel avait un caractère "effrayant" pour la jeunesse.

"Nous devons nous retenir de décourager les jeunes personnes idéalistes d'exprimer leur point de vue, alors qu'elles ne le font pas pour leur propre bénéfice", a-t-il dit.

Le juge Geoffrey Ma a estimé de son côté que les manifestants ne devaient pas "dépasser les limites" quelles que soient leurs motivations.

Mais il s'est aussi demandé si les juges n'avaient pas fait en appel "une erreur de principe", des peines d'emprisonnement n'étant en général pas prononcées dans le cas de rassemblements illégaux.

L'affaire a été ajournée à une date qui n'a pas encore été fixée.

Les trois avaient été condamnés pour leur rôle dans un rassemblement jugé illégal, le 26 septembre 2014. Les manifestants avaient escaladé des barrières métalliques et étaient entrés dans Civic Square, une place située dans un complexe gouvernemental.

Cette action avait déclenché des manifestations plus importantes; et deux jours plus tard débutait le mouvement prodémocratie de masse, quand la police avait tiré du gaz lacrymogène dans la foule qui s'était protégée à l'aide de parapluies.

Pendant plus de deux mois, des centaines de milliers de Hongkongais avaient paralysé des quartiers entiers de la mégapole pour réclamer l'instauration d'un véritable suffrage universel. Mais Pékin n'avait pas reculé d'un pouce.

D'après les termes de l'accord sino-britannique sur la rétrocession, Hong Kong jouit de libertés inconnues ailleurs en Chine continentale, en théorie jusqu'en 2047.

Beaucoup ont cependant le sentiment que ces libertés s'érodent et que Pékin est en train de renier cet accord.

Catégories: Actualités

Dans l'usine Lamborghini, entre modernité et artisanat

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 08:16

Entrer dans l'usine Lamborghini de Sant'Agata Bolognese, c'est découvrir les secrets de l'automobile de luxe à l'italienne, un monde entre modernité et artisanat, qui a signé en 2017 un nouveau record de production.

Avec 3.815 véhicules livrés l'an passé, Lamborghini, né en 1963 dans cette ville du nord de l'Italie, a vu ses ventes quasi tripler depuis 2010. Et il entame 2018 avec un défi de taille: la commercialisation à partir de l'été d'un Super SUV, l'Urus, sorte de 4X4 urbain de luxe pouvant aller sur la glace et le sable.

Pour ce challenge, qui va se traduire par un doublement de sa production en un an, le site a vu sa taille passer de 80.000 à 160.000 mètres carrés. Cinq Urus y sont produits pour le moment chaque jour, chiffre qui atteindra plus de 20 quand l'usine tournera à plein régime.

Le nouveau bâtiment est sorti de terre en 18 mois, avec une nouvelle ligne de production, entrée en service en mai, qui fait la part belle aux technologies d'avant-garde, dont des "robots coopératifs" destinés à faciliter le travail des ouvriers.

"C'est une usine très moderne, mais où le travail à la main reste essentiel, c'est ce qui fait l'ADN de la marque", souligne Matteo Martini, du département d'ingénierie manufacturière.

- Déluge -

De la partie historique de l'usine, refaite à neuf en 2014, sortent les super sportives Huracan et Aventador, à raison respectivement de 12 et 6 par jour. Lamborghini n'a pas de stock et chaque voiture en fabrication est déjà vendue. Pour obtenir l'Huracan, par exemple, le délai d'attente est de huit mois.

Sur la ligne de production, 23 stations donnent vie au super bolide. A chaque fois, les ouvriers ont 37 minutes pour effectuer leurs tâches. Sur un écran, les minutes et secondes s'égrènent.

La ligne d'à côté est celle de l'Aventador, qui compte 12 stations de 75 minutes. Le travail y est encore plus artisanal, et il faut 44 jours pour fabriquer cette voiture dont la coque, fabriquée sur place en fibre de carbone, ne pèse que 147 kilos.

Les Lamborghini sont vendues à partir de quelque 180.000 euros pour le modèle le plus simple de l'Huracan et quelque 337.000 pour l'Aventador, mais certaines séries limitées peuvent coûter au-delà du million d'euros.

Le rêve de Ferruccio Lamborghini, qui s'était lancé dans les sportives de luxe après avoir fait fortune dans les tracteurs, était de "créer une voiture parfaite".

La première commercialisée, la 350 GT, fut produite en seulement 120 exemplaires. Et si la production a depuis augmenté, le maison reste très attachée à la notion d'exclusivité.

Le client peut personnaliser sa voiture, des jantes à la couleur des coutures en passant par celle du cuir.

Celui-ci est soumis à un contrôle extrêmement précis, à l??il mais aussi au toucher --qui permet par exemple de repérer d'éventuelles piqûres de moustiques-- pour ne garder que celui ne présentant aucun défaut.

Les voitures sont testées sur route et subissent aussi un étonnant déluge: "elles sont bombardées de 400 litres d'eau par minute pour vérifier d'éventuelles infiltrations", souligne Attilo Mandetta, responsable du département "finition".

- 'Rigueur allemande' -

Dans celui-ci, les voitures sont complètement contrôlées à plusieurs reprises. Armés d'une lampe, les employés cherchent le moindre défaut, et si celui-ci est minuscule, ils accolent un petit autocollant pour éviter qu'il n'échappe aux ouvriers devant y remédier.

"Toute l'usine Lamborghini est d'une propreté clinique. Tout y est fait avec une rigueur très allemande, qui s'est instaurée au fil du temps suite au rachat de Lamborghini en 1998 par Volkswagen. Avant, c'était beaucoup plus artisanal et familial", explique à l'AFP Julien Diez, responsable des essais à la rédaction de Sport Auto.

Actuellement, 1.600 personnes travaillent sur le site auxquelles viendront s'ajouter 200 autres d'ici fin 2018.

Lamborghini, qui dit offrir des salaires supérieurs à la moyenne du secteur automobile, a obtenu pour la 4e année consécutive la certification "Top Employer Italia", grâce à sa politique de gestion du personnel, le suivi médical ou l'accès à diverses activités offert.

Matteo Martini évoque son "orgueil" d'y travailler. Comme lui, Claudio Lammana et Simone Occari, deux employés, confient avoir le sentiment d'appartenir à "une famille": "ici, on nous fait sentir comme une personne et non comme un numéro".

Catégories: Actualités

Le défi de l'Australie aux chercheurs: sauver la Grande Barrière de corail

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 08:16

L'Australie, impuissante face à la dégradation de la Grande Barrière de corail, a lancé un appel aux scientifiques du monde entier, leur promettant des centaines de milliers d'euros pour trouver des solutions pour protéger ce joyau.

Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, la Grande barrière s'étend sur environ 345.000 km2 le long de la côte australienne et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde.

Elle a récemment subi plusieurs épisodes sans précédent de blanchissement de ses coraux, un phénomène dû au réchauffement climatique. Mais ses récifs sont également menacés par l'acanthaster pourpre, une étoile de mer dévoreuse de coraux, par les activités industrielles ou agricoles.

Mardi, le gouvernement australien a annoncé une enveloppe de deux millions de dollars australiens (1,2 million d'euros) pour aider les chercheurs qui auraient des idées pour sauver la Grande Barrière.

"Il faut une réflexion à la hauteur de l'importance du problème", a déclaré le ministre australien de l'Environnement Josh Frydenberg. "Il faut se rappeler du fait que les solutions peuvent provenir de partout."

Il a dit que cette enveloppe serait mise à disposition des "plus grands esprits scientifiques, industriels, économiques, innovants et entrepreneuriaux".

"Les solutions peuvent être diverses, de la réduction de l'exposition des coraux aux facteurs de perturbation physique au renforcement des taux de régénération des coraux par la culture de larves attirant d'autres espèces marines importantes", a poursuivi le ministre.

Jusqu'à 250.000 dollars australiens pourront être alloués dans une phase initiale de faisabilité, au cours de laquelle les chercheurs pourront tester la viabilité technique et commerciale de leurs propositions pendant six mois.

Plus d'une proposition devrait être acceptée à ce stade, a indiqué le gouvernement.

Un million de dollars australiens iront au meilleur projet pour la "preuve du concept", la phase où les chercheurs développent et testent leur solution pendant une période allant jusqu'à 12 mois.

Le blanchissement des coraux est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration. Il est provoqué par la hausse de la température de l'eau, qui entraîne l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.

Les récifs peuvent s'en remettre si l'eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste.

Or la Grande Barrière a connu quatre épisodes graves de blanchissement ces 20 dernières années, en 1998, 2002, 2016 et 2017.

Catégories: Actualités

PowerPoint m’a tuer

Bien utilisé, le logiciel de Microsoft est un véritable dispositif de pyrotechnie visuelle qui rend les démonstrations plus convaincantes. Dans le cas contraire, l’effet soporifique est garanti.
Catégories: Actualités

Agression de Vendin-le-Vieil : le mouvement de blocage des prisons est reconduit

La ministre de la justice, Nicole Belloubet, se rend mardi dans la prison où un détenu radicalisé a agressé trois surveillants, jeudi.
Catégories: Actualités

Sous la coiffe des lanceurs, les « dispensers » évoluent pour lancer de multiples satellites

Discret, caché dans la coiffe d'un lanceur et protégé par le secret industriel, le « dispenser », selon le terme anglais, que l'on pourrait traduire par distributeur, sert à accrocher plusieurs satellites. Avec l'engouement pour les lancements multiples, ces dispositifs deviennent stratégiques...
Catégories: Sciences

Foot - L1 - Ligue 1 : GoalControl convoqué jeudi par la LFP

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mar, 01/16/2018 - 08:06
La société GoalControl sera reçue jeudi par la Ligue de football...
Catégories: Sport

Etats-Unis: Jared Kushner prévenu des connexions chinoises de l'ex-femme de Rupert Murdoch

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 08:05

Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, a été mis en garde par le FBI de connexions avec le régime chinois que pourrait avoir l'ex-femme de Rupert Murdoch, Wendi Deng Murdoch, avec laquelle il entretient des relations amicales, affirme lundi le Wall Street Journal.

Selon le WSJ, le FBI a prévenu au début de l'année dernière Jared Kushner que Wendi Deng Murdoch pourrait utiliser sa relation avec lui et sa femme Ivanka, la fille de Donald Trump, pour promouvoir des intérêts chinois aux Etats-Unis. Le journal cite des sources "proches du dossier" qu'il n'identifie pas.

Les responsables américains étaient aussi inquiets que Mme Murdoch puisse utiliser cette relation pour promouvoir un projet financé par le gouvernement chinois et prévoyant la construction d'une tour de près de 25 mètres dans un jardin chinois situé dans un quartier de la capitale fédérale Washington, à moins de dix kilomètres du Capitole et de la Maison Blanche.

Cette tour aurait pu être utilisée à des fins de surveillance, indique le WSJ citant l'une de ses sources.

Wendi Deng a épousé le magnat des médias Rupert Murdoch, dont le groupe possède notamment la chaîne de télévision Fox News très favorable au président américain, en 1999 et le couple a divorcé en 2013.

Le quotidien précise que cette mise en garde a été donnée dans le cadre des briefings réguliers que M. Kushner a reçu au moment où il a pris des fonctions de conseiller auprès de son beau-père lorsque celui-ci est entré à la Maison Blanche il y a un an.

Cité par le Wall Street Journal, un porte-parole de Wendi Deng Murdoch, qui est née en Chine et possède la nationalité américaine, a affirmé que celle-ci n'avait aucune connaissance des préoccupations du FBI à son sujet ni de projets financés par le gouvernement chinois.

Catégories: Actualités

Décès de Dolores O'Riordan, chanteuse du groupe irlandais Cranberries

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 08:04
La chanteuse rock irlandaise des Cranberries, Dolores O'Riordan, est brusquement décédée, lundi, à l'âge de 46 ans alors qu'elle était en cession d'enregistrement à Londres. Elle était connue pour ses tubes comme "Zombie" ou "Just My Imagination".
Catégories: Actualités

Open d'Australie (F) - La numéro 1 mondiale Simona Halep se qualifie au 2e tour en deux temps

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - mar, 01/16/2018 - 08:02
La numéro 1 mondiale, Simona Halep, s'est débarrassée de Destanee...
Catégories: Sport

Immigration: hausse de 13,7% des titres de séjour et de 14,6% des expulsions en 2017

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 08:00

La France a délivré 262.000 titres de séjour à des étrangers l'an dernier, soit une hausse de 13,7% sur un an, du fait notamment du plus grand nombre de réfugiés et d'étudiants accueillis, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur.

Les éloignements d'étrangers en situation irrégulière ont pour leur part augmenté de 14,6%, avec un total de 14.859 retours forcés selon ces chiffres publiés le jour de la visite d'Emmanuel Macron à Calais pour évoquer la politique migratoire de la France.

Catégories: Actualités

Les ventes de PSA ont bondi grâce à Opel malgré un effondrement en Chine

France 24 - L'info en continu - mar, 01/16/2018 - 07:56

Les ventes unitaires de PSA ont progressé de 15,4% au niveau mondial en 2017 grâce à l'arrivée d'Opel/Vauxhall dans le périmètre et à la forme de Peugeot, mais le constructeur a subi un important revers en Chine et Asie du Sud-Est (-37,4%).

Avec 3,63 millions de voitures particulières et utilitaires légers vendus l'année passée, PSA reste devancé par le groupe Renault (3,76 millions de véhicules) pour la deuxième année consécutive au classement des groupes automobiles français.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur