Actualité

Le WWF doit mieux informer ses donateurs, selon la Cour des comptes

L’ONG, financée à plus de 60 % par la générosité du public, a reçu en 2016 12,9 millions d’euros de dons et de legs.
Catégories: Actualités

Fusillade en Belgique : Salah Abdeslam reconnu coupable de tentative d'assassinat terroriste

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 10:32
Salah Abdeslam, dernier survivant des commandos des attentats du 13 novembre 2015, a été reconnu coupable par la justice belge de tentative d'assassinat sur des policiers dans un contexte terroriste lors d'une fusillade survenue en 2016.
Catégories: Actualités

En Arménie, la contestation contre le pouvoir s’amplifie

A la tête d’un mouvement qui réclame le départ du dirigeant Serge Sarkissian, au pouvoir depuis plus de dix ans, le député Nikol Pachinian a été interpellé.
Catégories: Actualités

James Shaw désarme seul le tireur d'une fusillade aux États-Unis, et devient un héros

Le Huffington Post - lun, 04/23/2018 - 10:29
James Shaw désarme seul le tireur d'une fusillade aux États-Unis, et devient un héros
Catégories: Actualités

Le juge qui a renommé le petit "Jihad" en "Jahid" ne savait probablement pas ce que cela signifie

Le Huffington Post - lun, 04/23/2018 - 10:25
Le juge qui a renommé le petit "Jihad" en "Jahid" ne savait probablement pas ce que cela signifie
Catégories: Actualités

Yves Calvi a resigné pour la matinale de RTL

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 10:24

Yves Calvi continuera à animer la matinale de RTL où il officie depuis 2014, a annoncé Christopher Baldelli, vie-président du groupe M6 en charge des radios, dans un entretien au Figaro.

"Nos venons de resigner avec lui", annonce Christopher Baldelli. "Un dirigeant doit savoir garder ses talents. Ce n'est pas qu'une question d'argent, c'est une question d'environnement de travail, d'image de la radio", ajoute-t-il.

Le responsable du pôle radios annonce également "des passages d'animateurs" entre RTL et M6. "Dès cet été, nous aurons des animateurs de M6 qui viendront sur RTL. Idem dans l'autre sens", dit-il.

Selon les chiffres de Médiamétrie publiés jeudi dernier, RTL est la seule radio en progression avec un score en janvier-mars à 12,2% d'audience cumulée, et un record de part d'audience toutes radios confondues depuis 10 ans, à 13,2%. La radio est écoutée tous les jours en moyenne par 6,5 millions de Français.

Catégories: Actualités

Accusés de sexisme dans leur recrutement, Alibaba et d'autres entreprises chinoises épinglées par une ONG

Le Huffington Post - lun, 04/23/2018 - 10:22
Accusés de sexisme dans leur recrutement, Alibaba et d'autres entreprises chinoises épinglées par une ONG
Catégories: Actualités

Bébé royal : Kate, l'épouse du prince William, admise à la maternité

L' Essentiel - SudOuest.fr - lun, 04/23/2018 - 10:20

Depuis plusieurs jours, les admirateurs inconditionnels de la famille royale campent devant l'établissement. .
Kate, la duchesse de Cambridge et épouse du prince William, a été admise lundi matin dans une maternité de Londres en vue de la naissance du troisième enfant du couple, a annoncé le palais de Kensington. L'enfant à... Lire la suite

Catégories: Actualités

Grèves simultanées à la SNCF et chez Air France, nombreuses perturbations

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 10:20

A la SNCF comme chez Air France, le conflit social perdure avec deux nouvelles journées de grève, lundi et mardi. La forte mobilisation attendue des conducteurs de train entraîne encore des perturbations, même si Guillaume Pepy a évoqué une érosion de la grève.

Pour la première fois, les grèves par épisodes menées depuis plusieurs semaines à Air France et à la SNCF tombent aux mêmes dates deux jours de suite.

Sur les rails, le cinquième épisode du conflit en pointillés lancé début avril s'annonce aussi suivi que le quatrième, avec trois Transilien et TER sur sept en circulation lundi, deux TGV sur cinq et trois Intercités sur dix, selon les prévisions de la SNCF.

En région parisienne, les RER sont fortement touchés avec, en moyenne, entre un train sur deux (lignes A et B) et un sur trois (C, D et E) en circulation.

"Le trafic sera en amélioration", avait pourtant assuré dimanche le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, face au Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

Quant au nombre de grévistes, il y a toujours "quatre cheminots sur cinq au travail", selon lui. Mais "ceux qui conduisent les trains sont en grève à 60%", soit "beaucoup moins qu'au début de la grève". Pour le patron de la SNCF, "la grève s'érode lentement".

Mais ces chiffres sont contestés par les syndicats. La CGT-Cheminots de Marseille, par exemple, a évoqué une "manipulation" du dirigeant qui comptabilise les cars de substitution comme des trains.

"On frôle les 80% (de grévistes) chez les conducteurs, les 60% chez les mécanos, soit 50% au global. Cela ne faiblit pas du tout", a assuré un militant de SUD-rail, interrogé lundi par l'AFP en gare de Toulouse-Matabiau.

Sur place, seul un TGV et trois Intercités étaient affichés pour toute la journée, la quasi-totalité des autres trains étant soit supprimés, soit remplacés par des autocars.

- Péages gratuits -

Dans ce contexte, le président de la République a répété qu'il n'amenderait pas son projet de réforme ferroviaire (fin de l'embauche au statut, transformation de la SNCF en société anonyme...).

Depuis les Etats-Unis, Emmanuel Macron a déclaré n'avoir "pas d'autre choix" que de poursuivre sur cette voie. "Si je m'arrête, comment est-ce que je pourrais moderniser le pays et anticiper l'avenir?", a-t-il dit lors d'un entretien en anglais à la chaîne Fox News diffusé dimanche.

Les cheminots n'entendent pas pour autant rendre les armes.

En Gironde, ils ont mené lundi matin une opération "péage gratuit" sur l'autoroute A62 au péage de Saint-Selve, à la sortie de Bordeaux en direction de Toulouse, "pour expliquer leur lutte".

Dans la matinée, une opération similaire était prévue sur l'A2 à Hordain (Nord), au sud de Valenciennes. "On essaie de trouver d'autres formes d'actions, puisque le gouvernement reste sourd au retrait de la réforme", a expliqué Marc Lambert de SUD-Rail.

Dans les gares, les usagers interrogés lundi matin par l'AFP oscillaient entre agacement et débrouille.

"C'est extrêmement compliqué de s'organiser", râlait depuis la gare Part-Dieu à Lyon un Belge de 36 ans, Gaël, qui rejoint Aix-en-Provence trois fois par semaine. "Je suis contre la grève par principe, il y a d'autres méthodes".

A Bordeaux, Dominique et Inès ne s'affolaient pas malgré l'annulation de leur train pour Bayonne. "Au pire, un ami peut nous emmener en voiture".

Dans les airs, le trafic restait également perturbé lundi en raison de la dixième journée de grève pour les salaires à Air France, qui devait clouer au sol un avion sur quatre.

Dans le détail, la compagnie table sur 65% de vols long-courriers maintenus, un taux identique pour les moyen-courriers depuis et vers Roissy, et 85% pour les court-courriers à Orly et en régions.

Pour sortir d'un conflit qui aura coûté "autour de 300 millions d'euros", lundi et mardi compris, la direction d'Air France a proposé une augmentation générale des salaires de 2%, ainsi que 5% supplémentaires sur trois ans.

Les onze syndicats appelant à la grève ayant refusé, le PDG d'Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a décidé de soumettre ce projet d'accord à la consultation de l'ensemble des salariés.

Catégories: Actualités

5 clés pour être positif en toutes circonstances

Le Huffington Post - lun, 04/23/2018 - 10:19
5 clés pour être positif en toutes circonstances
Catégories: Actualités

Grèves simultanées à la SNCF et chez Air France, nombreuses perturbations

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 10:18
A la SNCF comme chez Air France, le conflit social perdure avec deux nouvelles journées de grève, lundi et mardi. La forte mobilisation attendue des conducteurs de train entraîne encore des perturbations, même si Guillaume Pepy a évoqué une érosion de la grève. Pour la première fois, les grèves par épisodes menées depuis plusieurs semaines à Air France et à la SNCF tombent aux mêmes dates deux jours de suite.Sur les rails, le cinquième épisode...
Catégories: Actualités

Auteur le plus vendu en France, Guillaume Musso publie son premier roman "français"

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 10:18
(AFP) - Ce roman ce pourrait être "Twin Peaks au pays de Pagnol", s'amuse Guillaume Musso, l'écrivain préféré des Français qui publie mardi son 15e titre, "La jeune fille et la nuit", son premier thriller se déroulant entièrement sur la Côte d'Azur.L'enfant d'Antibes, où il est né il y a 43 ans, avoue son "plaisir" d'avoir écrit ce "polar sans policier" dans des lieux "familiers". Exit New York, cadre de la plupart de ses livres, mais pas le...
Catégories: Actualités

Scandale Facebook: le professeur Kogan défend ses activités

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 10:17

Le psychologue Alexandr Kogan, à l'origine d'une application utilisée par Cambridge Analytica pour recueillir les données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook, a assuré sur la chaîne CBS n'avoir "jamais entendu un mot" d'opposition à ses activités de la part du géant américain des réseaux sociaux.

M. Kogan doit être entendu mardi par une commission parlementaire britannique qui enquête sur le scandale et l'interrogera sur ses liens avec la firme britannique Cambridge Analytica (CA).

Selon Facebook, les données auraient été récupérées via une application de tests psychologiques du chercheur russe, "This Is Your Digital Life", téléchargée par 270.000 utilisateurs du réseau social et qui a permis d'accéder aux données de leurs amis.

Elles auraient ensuite été fournies indûment à la firme britannique Cambridge Analytica (CA) et utilisées pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs afin de peser dans la campagne présidentielle de Donald Trump.

Facebook affirme avoir été trompé. M. Kogan, enseignant en psychologie à l'université de Cambridge et également employé par l'université russe de Saint-Pétersbourg, estime, lui, servir de bouc émissaire à la compagnie américaine.

Dimanche soir, dans l'émission "60 Minutes" de CBS, M. Kogan s'est dit "sincèrement désolé" pour la récupération des données, expliquant que l'impression générale existante à l'époque était que les utilisateurs du réseau social savaient que leurs données étaient vendues et partagées.

"Nous pensions alors que ça allait", a dit M. Kogan, "je pense que notre idée principale --que tout le monde savait et que personne ne s'en faisait-- était fondamentalement fausse. Et pour cela, je suis sincèrement désolé".

Le psychologue a également accusé Facebook de faire de lui un développeur "voyou".

"J'avais des conditions d'utilisation durant un an et demi selon lesquelles je pouvais transférer et vendre les données. On ne m'a jamais rien dit", a-t-il assuré. "Facebook n'en avait clairement rien à faire".

"La conviction générale dans la Silicon Valley et certainement la nôtre à ce moment-là, c'était que le grand public devait être au courant du fait que ses données étaient vendues et partagées pour leur adresser de la publicité".

Interrogé à propos de la récolte de données d'amis des utilisateurs de son application sans leur permission, M. Kogan a estimé qu'il s'agissait d'une "caractéristique centrale" de Facebook depuis des années et que "des dizaines de milliers" d'applications partageaient cette pratique.

"Ce n'était pas une permission spéciale qu'il s'agissait d'obtenir. C'était juste quelque chose qui était disponible pour quiconque le souhaitait et était un développeur", a-t-il expliqué.

Catégories: Actualités

Europe : le SPD allemand « merkélisé »

Editorial. Alors que la chancelière allemande ne semble pas en mesure d’imposer à son camp conservateur certaines réformes, la balle est désormais dans le camp des sociaux-démocrates pour redonner un « nouvel élan » à l ’Europe.
Catégories: Actualités

Montpellier : intervention policière en cours à l’université Paul-Valéry

Cette intervention survient sur un campus quasi désert, les vacances universitaires ayant débuté vendredi soir.
Catégories: Actualités

L'université de Montpellier Paul Valéry évacuée... alors qu'il n'y avait plus personne

Le Huffington Post - lun, 04/23/2018 - 10:14
L'université de Montpellier Paul Valéry évacuée... alors qu'il n'y avait plus personne
Catégories: Actualités

Sondages : la majorité des sympathisants LR accorde leur confiance à Edouard Philippe (53%)

LCP Assemblée nationale - lun, 04/23/2018 - 10:12
Edouard PhilippeEdouard PhilippeEmmanuel Macron

Il concentre moins d'attention que le président de la République, pourtant le Premier ministre jouit d'une relative stabilité dans sa cote de confiance.

  • Après une année passée à Matignon le Premier ministre Edouard Philippe recueille 47% de confiance de la part des Français, au mois de mars 2018, selon Harris interactive France.

  • Une cote de confiance qui se caractérise par une relative stabilité de la confiance des Français vis-à-vis du Premier ministre. Lors de son arrivée en mai 2017 il était à 53% de confiance, un an plus tard, Edouard Philippe reste à 47% de confiance chez les Français.
  • L'ancien maire du Havre, fidèle d'Alain Juppé, reçoit une très large confiance des Français sympathisants de la majorité présidentielle LREM-MoDem (91%) mais également une majorité de confiance chez Les Républicains (53%) et même, de manière non négligeable, chez les sympathisants socialistes (43%).

  • Une appréciation qui ne se différencie pas selon les classes d'âge, mais plutôt vis-à-vis de l'origine sociale des Français. Les catégories supérieures font plus confiance à Edouard Philippe (56%) que les catégories populaires (39%).


Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat

Catégories: Actualités

Bébé royal: Kate, l'épouse du prince William, admise à la maternité

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 10:11

Kate, la duchesse de Cambridge et épouse du prince William, a été admise lundi matin dans une maternité de Londres en vue de la naissance du troisième enfant du couple, a annoncé le palais de Kensington.

L'enfant à naître prendra la cinquième place dans l'ordre de succession au trône britannique, après son grand-père, le prince Charles, son père, le prince William, son grand frère George et sa grande-soeur, Charlotte.

"Son Altesse Royale la duchesse de Cambridge a été admise au St Mary's hospital de Londres, dans le quartier de Paddington, plus tôt ce matin", a annoncé le Palais dans un communiqué.

C'est dans cet établissement que les deux premiers enfants du couple, George, quatre ans, et Charlotte, deux ans, sont nés.

Le Palais a précisé que le prince William avait accompagné son épouse pour ce trajet en voiture. Le St Mary's hospital est situé à moins de deux kilomètres du palais de Kensington, résidence officielle du duc et de la duchesse de Cambridge.

Depuis plusieurs jours, les admirateurs inconditionnels de la famille royale campent devant l'établissement pour ne pas manquer l'annonce de la naissance.

Le bébé royal sera le sixième arrière petit-enfant de la reine Elizabeth II, qui a fêté ses 92 ans samedi, et de son mari, le prince Philip, âgé de 96 ans.

Catégories: Actualités

Montpellier : la police débloque l'université Paul Valéry... qui était déjà vide

ladepeche.fr - lun, 04/23/2018 - 10:10
Une intervention policière a eu lieu ce lundi matin à l'université Paul Valéry de Montpellier, bloquée depuis la mi-février par des opposants à la loi sur l'accès aux études universitaires. Cette intervention survient sur un campus quasi désert, les vacances universitaires ayant débuté vendredi soir. Une décision du tribunal administratif "Intervention policière pour débloquer l'université Paul Valéry. 50 flics pour... 0 étudiant-e-s", a...
Catégories: Actualités

Mobilisation à Gaza: un 2e Palestinien décède, 40 morts depuis fin mars (secours)

France 24 - L'info en continu - lun, 04/23/2018 - 10:09

Deux Palestiniens ont succombé à leurs blessures après avoir été atteints par des tirs de soldats israéliens dans le cadre du mouvement de protestation le long de la frontière, a annoncé lundi le ministère de la Santé dans la bande de Gaza.

Ces décès portent à 40 le nombre de Palestiniens tués depuis le début, le 30 mars, du mouvement de protestation appelé la "Marche du retour", selon un décompte de l'AFP à partir des informations fournies par les autorités sanitaires gazaouies.

La très grande majorité ont été tués par des tirs de soldats postés sur la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza. Quelques-uns sont morts dans des frappes de l'artillerie ou de l'aviation israélienne.

Abdullah Chamali, âgé de 20 ans, est mort après avoir été grièvement blessé au ventre vendredi lors d'affrontements entre manifestants et soldats israéliens, a indiqué le ministère de la Santé gazaoui. Les violences ce jour-là ont donc fait cinq morts palestiniens, dont un adolescent de 15 ans.

Tahrir Wahada, 18 ans, avait quant à lui été blessé par balle à la tête le 6 avril à l'est de Khan Younès, dans le sud du territoire, a dit le ministère.

Des centaines de Palestiniens ont été blessés, par balle ou par inhalation de gaz, selon les secours.

Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza, territoire coincé entre Israël, l'Egypte et la Méditerranée, se rassemblent depuis le 30 mars auprès de la frontière, revendiquant le droit des Palestiniens à retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948.

Il s'agit aussi de dénoncer le blocus imposé depuis plus de dix ans par Israël pour contenir le mouvement islamiste Hamas qui dirige le territoire et auquel il a livré trois guerres depuis 2008.

Certains Palestiniens se détachent du gros des manifestants pour lancer des pierres ou des engins incendiaires sur les soldats, faire rouler vers eux des pneus enflammés ou essayer de forcer le barrage de barbelés placé en amont de la barrière.

L'utilisation de balles réelles par les soldats israéliens au cours des manifestations a fait l'objet de critiques d'organisations de défense des droits de l'Homme, et suscité des demandes d'enquêtes indépendantes de la part de l'ONU et de l'UE.

L'armée dit n'ouvrir le feu que lorsque c'est nécessaire, pour protéger ses soldats ou la barrière de sécurité. Aucun blessé n'a été signalé dans ses rangs.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités