Actualité

Dordogne : opération sauvetage d'un chat enfermé sans nourriture

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 04/20/2018 - 11:54

VIDEO - Depuis une semaine, à Sarlat, les voisins nourrissent l'animal sous la porte et une association cherche une solution : il est illégal d'ouvrir par effraction.
"C'est hypercompliqué", s'agace Myriam Roulland, la présidente de l'association sarladaise Pirate, qui vient en aide aux chats. Ce sont les voisins qui l’ont... Lire la suite

Catégories: Actualités

Loi asile, immigration et intégration réussie: notre travail ne s’arrêtera pas au vote

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:53
Loi asile, immigration et intégration réussie: notre travail ne s’arrêtera pas au vote
Catégories: Actualités

Ouverture d'un téléphone rouge entre dirigeants des deux Corées

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:52

Les deux Corées ont ouvert vendredi un téléphone rouge entre leurs dirigeants, à une semaine d'un sommet entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule.

Cette ligne relie la Maison bleue --la présidence sud-coréenne à Séoul-- et le bureau à Pyongyang de la Commission nord-coréenne des Affaires d'Etat, présidée par M. Kim, une de ses fonctions les plus importantes.

"La connexion historique entre les dirigeants des deux Corées vient tout juste d'être établie", a déclaré Yoon Kun-young, haut responsable de la Maison Bleue. Une conversation test entre responsables a duré quatre minutes et 19 secondes.

"La connexion est bonne. C'est comme de parler à un voisin", a-t-il ajouté.

La péninsule est divisée depuis 70 ans. Depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53), aucune communication téléphonique ou postale n'est permise entre citoyens ordinaires.

Cette ligne qui permettra à MM. Kim et Moon de se parler directement est la dernière illustration en date de l'effervescence diplomatique qui s'est emparée de la région depuis les jeux Olympiques d'hiver organisés au Sud.

Les dirigeants des deux Corées se retrouveront vendredi prochain du côté sud de la DMZ. Il s'agira du troisième sommet seulement depuis la fin de la guerre.

- "Bénédiction" -

Celle-ci s'est achevée sur un armistice plutôt qu'un traité de paix si bien que les deux parties sont toujours techniquement en conflit.

M. Moon a déclaré jeudi qu'il souhaitait que la fin de la guerre soit déclaré officiellement en prélude à la conclusion d'un traité.

Le président Trump, qui doit lui même tenir un face à face historique avec M. Kim, a fait savoir qu'il donnait sa "bénédiction" aux deux parties pour négocier un tel accord.

Mais tout dépendra des programmes balistique et nucléaire nord-coréens.

Le Nord, qui a tiré l'année dernière des missiles balistiques intercontinentaux capables d'atteindre le territoire continental des Etats-Unis et mené son plus puissant essai nucléaire à ce jour, dit de longue date avoir besoin de l'arme atomique pour se protéger d'une invasion américaine.

Pyongyang a depuis proposé de négocier sur le sujet en échange de garanties pour sa sécurité. Mais la formule parfois employée, "dénucléarisation de la péninsule", désigne en réalité le retrait des troupes américaines de Corée du Sud et la fin de la protection offerte par le parapluie nucléaire américain à l'allié sud-coréen.

Ce qui est impensable à Washington. Les Etats-Unis martèlent qu'ils veulent la dénucléarisation totale, vérifiable et irréversible de la Corée du Nord.

M. Trump vient d'avertir que le sommet avec le Nord pouvait toujours être annulé.

- "Nouvelle étape" -

"Si je pense que cette rencontre ne sera pas fructueuse, nous n'allons pas nous y rendre. Si la rencontre, lorsque j'y serai, n'est pas fructueuse, je la quitterai respectueusement", a affirmé le président américain.

M. Moon a expliqué que le Nord avait témoigné de sa "disposition à une dénucléarisation totale" sans exiger le retrait des troupes américaines.

"Ils parlent seulement de garanties de sécurité", a-t-il déclaré, ajoutant cependant que le "diable était dans les détails". "Il est trop tôt pour garantir le succès du dialogue" qui ne pourra avoir lieu "qu'après un sommet américano/nord-coréen réussi", a-t-il prévenu.

Pyongyang a fait preuve pour sa part de retenue sur tous ces sujets, évoquant seulement la semaine dernière ses contacts avec les Etats-Unis.

Néanmoins, l'agence officielle KCNA s'est largement abstenue depuis plus d'un mois d'évoquer les capacités nucléaires de la Corée du Nord.

Le Parti des travailleurs, le parti unique au pouvoir, était réuni en séance plénière vendredi afin de discuter d'une "nouvelle étape" dans une "période historique importante de la révolution coréenne en développement".

Les observateurs jugent peu probable cependant que des directives claires sur d'éventuels changements de politique soient émises à cette occasion.

Le téléphone rouge installé vendredi n'est pas la seule connexion entre Nord et Sud. Une ligne de communication militaire a été remise en service en janvier après deux années de silence.

Catégories: Actualités

Manau de retour dans la vallée de Dana en septembre 2018

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:52
Manau de retour dans la vallée de Dana en septembre 2018
Catégories: Actualités

Racing 92 : grand club de rugby cherche public et ferveur

Dimanche, les Franciliens affrontent à Bordeaux les Irlandais du Munster en demi-finales de Coupe d’Europe. Ils compteront sur un soutien tout relatif des tribunes.
Catégories: Actualités

Bouaké, deuxième ville ivoirienne, privée d’eau courante depuis trois semaines

La situation est « catastrophique » pour le million et demi d’habitants de cette métropole du centre du pays. Le président Ouattara est en visite en France vendredi.
Catégories: Actualités

La leçon d’orthodoxie communiste du nouveau dirigeant cubain

Miguel Diaz-Canel s’inscrit dans le droit fil de la révolution castriste.
Catégories: Actualités

Voltige aérienne: Mélanie Astles, la reine des loopings prend les commandes d'un A320

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:42

Première femme à entrer dans le très élitiste circuit mondial de voltige aérienne en 2016, Mélanie Astles s'est invitée cette année dans un nouvel univers très masculin, celui des pilotes de ligne. Bienvenue à bord !

2018 a commencé sur les chapeaux de roues pour Mélanie Astles, une Française par sa mère mais Anglaise par son père. Ce week-end, elle renoue avec la compétition, le Red Bull Air Race, Championnat du monde de course de voltige aérienne où les athlètes slaloment à grande vitesse entre des pylônes à bord de petits engins ultra légers.

Et rien de mieux qu'une étape à la maison, à Cannes, pour se remettre dans le bain après avoir vécu des moments de folie.

Mélanie Astles a piloté un Airbus A320 dans le cadre de sa formation de pilote de ligne chez Air France. Elle a réussi à devenir l'une des quelque 300 femmes de la compagnie aux commandes d'un gros avion, sur un effectif de 4.000 pilotes.

"Pour moi c'est un milieu passionnant, un univers que je découvre, ça me fait rêver de traverser le monde sur des gros porteurs", se réjouit auprès de l'AFP cette passionnée d'aviation depuis toujours.

Il y a un mois, elle réalisait, émue aux larmes, un autre de ses grands rêves: celui de voler dans un avion Rafale, elle qui, petite, se voyait pilote de chasse.

"Je suis une passionnée d'avion de la seconde guerre mondiale. J'avais ma collection de maquettes, de cartes d'avion, je connaissais tout par coeur. Mon grand-père prenait les fiches et m'interrogeais", raconte celle qui a passé ses années collège-lycée à Monaco où elle a aussi nourri une passion pour la F1.

- Voler bas -

Collégienne brillante, elle est devenue une lycéenne rebelle. A 19 ans, elle quitte l'école sur un coup de tête. Elle se retrouve caissière dans une station-essence. Mais désireuse de reprendre son destin en mains, elle s'investit et devient gérante. Elle s'occupe ensuite d'une station située près des avions. Très vite, elle tape à la porte du club. Son épopée aérienne est relancée.

"Dès que j'ai vu le Red Bull Air Race, je me suis dit que je voulais faire ça. J'ai monté mes niveaux en voltige, ça s'est fait sur trois, quatre ans. En octobre 2015, ils m'ont appelée, j'ai fait un stage avec une sélection, ça s'est bien passé et j'ai été invitée sur le circuit en 2016", explique-t-elle.

Mélanie Astles devient alors la première femme à intégrer le prestigieux circuit, version challenger (juste avant celui des élites, le Master Class). Elles étaient sept féminines sur 70 pilotes à se présenter.

Mieux, en octobre 2017 à Indianapolis, elle remporte une étape devant les garçons.

"Il paraît que nous les femmes, on est plus souple dans le pilotage. On est plus résistante aussi. Au niveau du pilotage, les mecs sont plus agressifs. Cette fluidité et cette douceur permet d'avoir des bons résultats. Il y a des personnes qui apprécient mon style, je vais avoir tendance à faire des choses beaucoup plus simples, plus près des gens, je vais voler bas", souligne cette touche-à-tout de 35 ans.

A Cannes, la native de Rugby (ENG) sera belle et bien la star à bord "de machines fabuleuses qui font un tour et demi en une seconde". "Je peux monter à 1.500 m en 10 secondes" dit-elle.

Mélanie Astles se donne cinq ans pour écrire l'Histoire de la voltige aérienne, en profitant des aménagements mis en place avec Air France: "Je pense entrer en Master Class en 2020 et gagner le titre en 2022".

Catégories: Actualités

Ratés présumés pendant les frappes en Syrie: "informations classifiées", répond Parly

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:40

La ministre des Armées Florence Parly a refusé vendredi de commenter les informations de presse faisant état d'aléas techniques expérimentés par la Marine française lors des frappes occidentales en Syrie, qui auraient empêché de tirer autant de missiles de croisière navals que prévu.

"Je n'ai pas l'intention de commenter les performances de tel ou tel système d'armes, ces informations, qu'elles soient vraies ou fausses, sont classifiées je ne les commenterai pas", a réagi la ministre sur France Bleu Provence.

"Nos objectifs ont été atteints et nous n'avons rien à ajouter concernant la performance des systèmes d'armes", a-t-elle fait valoir.

La France, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont mené samedi des frappes sur des sites de production et de stockage d'armes chimiques en Syrie, en représailles à une attaque chimique le 7 avril à Douma, qui aurait fait au moins 40 morts selon des ONG locales.

Paris a annoncé avoir tiré douze missiles de croisière sur la centaine ayant visé la Syrie dans le cadre de ces frappes.

D'après plusieurs médias, dont la Lettre A, la Marine nationale avait prévu de tirer un nombre supérieur de missiles de croisière navals (MdCN) aux trois finalement lancés depuis une des trois frégates multimissions (FREMM) déployées en Méditerranée orientale pour cette opération.

C'est la première fois que la France employait ce type de missile, d'une portée de 1.000 km, rejoignant ainsi le club fermé des pays disposant, comme les États-Unis et la Russie, de missiles de croisière embarqués sur des bâtiments de surface.

"Pour la première fois, sans moyens amphibies, sans forces spéciales, sans porte-avions, avec les frégates notre pays dispose d'un missile qui peut toucher des installations en profondeur sur les territoires adverses", a déclaré à l'AFP le chef d'état-major de la Marine, l'amiral Christophe Prazuck, en soulignant qu'"à l'intérieur de l'Union européenne, la France est la seule à disposer de cette capacité".

"Les objectifs ont été touchés. C'est une première démonstration opérationnelle de l'efficacité du système. Néanmoins on a toujours une expérience à retirer de l'ensemble du processus, c'est ce qu'on va faire dans les semaines qui viennent", a-t-il ajouté, sans plus de détails.

L'état-major des armées, contacté vendredi, ajoute : "L'effet militaire a été atteint. Nous ne commentons pas les détails de la planification opérationnelle".

Ces missiles de croisière navals sont appelés à équiper prochainement les sous-marins nucléaires d'attaque français Barracuda, dont le premier exemplaire doit entrer en service en 2020.

Catégories: Actualités

"TPMP": Camille Combal annonce son départ et regrette n'avoir pas pu y "grandir"

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:39
"TPMP": Camille Combal annonce son départ et regrette n'avoir pas pu y "grandir"
Catégories: Actualités

Lance Armstrong, l'ex-"boss" arrogant du Tour de France aujourd'hui apaisé

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:38

Impitoyable, arrogant et manipulateur du temps de sa carrière cycliste, Lance Armstrong, l'ancien boss du Tour de France, s'est assagi et semble aujourd'hui apaisé. Après avoir mis un terme aux poursuites judiciaires à son encontre après ses aveux de dopage, il peut à présent tourner définitivement la page et se consacrer pleinement à sa nouvelle vie.

"Je suis particulièrement satisfait d'avoir fait la paix avec US Postal. Même si je trouvais la procédure injustifiée et injuste, j'essaie depuis 2013 d'assumer mes responsabilités pour mes erreurs et de faire amende honorable quand c'est possible", a-t-il dit jeudi après l'accord amiable selon lequel il a accepté 5 millions de dollars aux autorités fédérales américaines.

Un mea culpa inimaginable il y a quelques années de la part de ce coureur au regard et à la volonté d'acier, au tempérament de leader, de chef de bande. Mais, à 46 ans, l'ancien coureur américain affiche un autre profil qu'au temps de son impitoyable domination.

Survivant d'un cancer, il était revenu métamorphosé en 1999 dans le peloton du Tour de France: après avoir vaincu la maladie et avec l'ambition folle de gagner la plus grande course du monde.

Le coureur, jadis limité en haute montagne, imposait désormais une hallucinante cadence de pédalage dans les grands cols tout en développant une puissance phénoménale dans les contre-la-montre.

Jusqu'à son premier arrêt de carrière en 2005, il applique la recette, au grand désespoir de ses adversaires qui doivent un à un s'incliner. Avec à la clé, sept victoires dans la Grande Boucle... et de nombreux soupçons, qu'il écarte avec une morgue hautaine.

- Un mythe qui fascine -

En parallèle de ses succès, Armstrong présente aussi un visage plus consensuel loin du peloton. Sa fondation de lutte contre le cancer, Livestrong, lève des dizaines de millions de dollars pour la lutte contre la maladie.

Au faîte de sa gloire, il côtoie les présidents et compte plusieurs stars d'Hollywood parmi ses proches. On lui prête une ambition sans limites: politique (le poste de gouverneur du Texas) comme commerciale (racheter le Tour de France).

Devenu un mythe, Armstrong passe des pages sportives à la rubrique "people" et étale sa vie privée au grand jour. Après son divorce en 2003, il partage la vie de la chanteuse américaine Sheryl Crow avant d'emménager à Aspen, station chic du Colorado, avec sa femme actuelle.

Son histoire, sa personnalité, fascinent. Son retour après trois ans d'arrêt, en 2009, mobilise les médias, y compris ceux qui l'accusaient de tricherie durant sa première carrière. Il court de nouveau durant deux ans avant de raccrocher définitivement son vélo.

Puis c'est la chute.

Acculé, accusé notamment par d'anciens coéquipiers, ses sept Tours de France lui sont retirés en 2012 et le Texan avoue enfin s'être dopé, lors d'une interview avec la présentatrice vedette américaine Oprah Winfrey: "Je vois cette situation comme un gros mensonge que j'ai répété de nombreuses fois", dit-il. "J'ai pris ces décisions, ce sont mes erreurs. Je suis profondément désolé pour ce que j'ai fait".

-"Pouvoir avancer dans ma vie"-

Depuis, il a été condamné à verser plusieurs millions de dollars à d'anciens sponsors s'estimant lésés par sa tricherie, jusqu'à l'accord amiable annoncé jeudi qui semble marquer la fin de ses déboires avec la justice.

"Je suis heureux d'avoir résolu cette affaire et de pouvoir avancer dans ma vie", a repris l'Américain, qui risquait de perdre l'essentiel de sa fortune. Dans sa carrière, il aurait cumulé près de 125 millions de dollars grâce à ses primes de course, salaires et contrats de partenariat.

Sa vie aujourd'hui justement semble être celle d'un homme apaisé, mais occupé. Avec ses cinq enfants, ses podcasts ("The Forward"), dans lesquels il reçoit auteurs, musiciens, sportifs, acteurs ou autres personnalités, semblent être sa principale fierté et connaissent un certain succès. Il cherche à y apparaître beaucoup plus sympathique dans son rôle d'animateur-intervieweur que durant sa carrière sportive.

Toujours affûté, il court et pédale encore régulièrement, et a même participé récemment à une petite course de 24 heures à VTT en relais avec notamment son ami et ancien coéquipier George Hincapie, lui aussi convaincu de dopage.

S'il a toujours ses sept maillots jaunes du Tour encadrés chez lui, Lance Armstrong ne veut plus vivre dans le passé: "Il y a une raison pour laquelle le pare-brise est plus gros que le rétroviseur", dit la page d'accueil de son compte Twitter.

Catégories: Actualités

Gloria Gaynor a apprécié cette reprise de "Can't Take My Eyes Off You" par Julien Doré

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:37
Gloria Gaynor a apprécié cette reprise de "Can't Take My Eyes Off You" par Julien Doré
Catégories: Actualités

Saint Laurent fait appel à Kaia Gerber pour sa campagne Fall 2018

ladepeche.fr - ven, 04/20/2018 - 11:34
La maison française a dévoilé les premiers clichés de sa campagne automne 2018, mettant en scène la top-modèle du moment, Kaia Gerber. La nouvelle reine des podiums prend la pose dans les essentiels de la saison, tour à tour rock, chic, et un brin eighties.A seulement 16 ans, la fille de Cindy Crawford est bel et bien le nouveau mannequin en vogue, s'offrant le privilège de ne poser que pour les plus grandes maisons de luxe. Après avoir été...
Catégories: Actualités

Laurent Wauquiez n'a toujours pas porté plainte contre Quotidien ni saisi le CSA

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:33
Laurent Wauquiez n'a toujours pas porté plainte contre Quotidien ni saisi le CSA
Catégories: Actualités

Manuel Valls "va étudier" la proposition de Ciudadanos d'être candidat à la mairie de Barcelone

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:33
Manuel Valls "va étudier" la proposition de Ciudadanos d'être candidat à la mairie de Barcelone
Catégories: Actualités

Bordeaux : la corniche d'un balcon se détache et frôle une femme en terrasse

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 04/20/2018 - 11:32

Les faits se sont déroulés dans la rue de la Vieille-Tour, à Bordeaux.
Grosse frayeur, jeudi, vers 18 h 30, pour une femme de 45 ans qui se trouvait en terrasse d’un café-restaurant, rue de la Vieille-Tour, dans le quartier Gambetta, à Bordeaux. Une corniche d’un balcon situé au deuxième étage d’un vieux bâtiment voisin... Lire la suite

Catégories: Actualités

Après les pierres, le cerf-volant comme arme de la contestation palestinienne

France 24 - L'info en continu - ven, 04/20/2018 - 11:27

Après les pierres et les cocktails Molotov, les Palestiniens protestant massivement dans la bande de Gaza ont trouvé avec les cerfs-volants un nouveau moyen de fortune pour tenter d'atteindre les soldats israéliens de l'autre côté de l'hermétique frontière.

Sous un olivier, à quelques centaines de mètres de la barrière de sécurité lourdement gardée par les soldats israéliens, des adolescents gazaouis s'affairent autour de papiers de couleur et de bouteilles en plastique vides.

De leurs mains naît un cerf-volant aux couleurs noire, blanche, verte et rouge du drapeau palestinien. Les jeunes remplissent une bouteille de combustible, l'attachent au cerf-volant et marchent vers la frontière.

Là, à distance assez sûre pour ne pas se faire tirer dessus, ils enflamment la bouteille et lâchent le cerf-volant. Une fois qu'il est dans les airs, ils le libèrent du fil qui le retient et le suivent du regard passer au-dessus de la frontière et retomber dans un jaillissement de flammes.

Alors que les Gazaouis se préparaient à un quatrième vendredi consécutif de protestation compacte, Morad, l'un des jeunes, prédisait que des dizaines de cerfs-volants allaient s'élever "en direction de l'ennemi pour le déstabiliser et semer la confusion".

"Nous voulons faire en sorte que l'ennemi se sente en permanence en état d'urgence", dit le jeune garçon qui refuse de divulguer son nom.

Les cerfs-volants sont en passe de devenir l'un des emblèmes de la "marche du retour", le mouvement lancé le 30 mars à Gaza pour revendiquer le droit des Palestiniens à retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948. Il s'agit aussi de secouer le blocus qu'Israël impose depuis plus de dix ans pour contenir le mouvement islamiste Hamas qui dirige le territoire.

Depuis le 30 mars, des dizaines de milliers de Palestiniens se sont massés à quelques centaines de mètres de la frontière israélienne. Certains se détachent pour aller lancer des cailloux et des engins incendiaires ou faire rouler des pneus enflammés en direction des soldats.

Ceux qui s'approchent trop près risquent leur vie sous le feu des tireurs israéliens. Israël assure que ses forces ne tirent que lorsque c'est nécessaire, mais a prévenu qu'il ne laisserait personne forcer la barrière ou menacer ses soldats.

- Référence aéronautique -

Depuis le 30 mars, 34 Palestiniens ont été tués et des centaines blessés dans les violences, selon les autorités gazaouies.

L'armée israélienne n'a relevé aucune victime. Les groupes palestiniens qui soutiennent la mobilisation, à commencer par le Hamas qu'Israël accuse d'être derrière le mouvement, n'ont pas sorti les armes. Les lanceurs de pierre sont tenus à trop grande distance pour représenter un réel danger pour les soldats.

Les manifestations culminent le vendredi, jour de prière et de repos hebdomadaire à Gaza. Les réseaux sociaux commencent à faire référence au "vendredi des cerfs-volants".

Un dessin humoristique circule montrant un cerf-volant lançant des flammes vers un soldat israélien. Son titre: "le F-16 palestinien", en référence à l'avion de guerre.

L'armée israélienne a dispersé vendredi matin par les airs des tracts appelant les Gazaouis à ne pas s'approcher de la frontière et à ne pas se laisser manipuler par le Hamas. Elle les prévient qu'elle est "prête à toutes les éventualités".

Dans l'enclave même, les Gazaouis préparent en retour des cerfs-volants auxquels ils accrochent un message à l'attention des Israéliens: "Vous n'avez rien à faire en Palestine. Retournez d'où vous venez".

Au début de la protestation, quelques cerfs-volants seulement cherchaient à porter haut les couleurs palestiniennes. Progressivement, ils se font plus nombreux et un certain nombre ont été équipés de substances incendiaires.

Les cerfs-volants qui ont atteint Israël n'ont guère causé de dommage, en dehors de quelques cultures calcinées.

"Nous avons eu quelques incidents du genre. Nous intervenons comme sur n'importe quel incendie", dit le porte-parole des pompiers israéliens.

Etant donné l'asymétrie des moyens dans cette confrontation, c'est déjà un début jugent les jeunes Palestiniens. "Des récoltes incendiées, cela peut représenter des millions de shekels perdus par l'ennemi", dit Morad.

Catégories: Actualités

Dans les écoles, des Atsem en mal de reconnaissance

Depuis le 19 avril, les agents spécialisés de l’école maternelle sont appelés à faire grève pour demander la revalorisation de leurs salaires et de leur statut.
Catégories: Actualités

Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 04/20/2018 - 11:27

L'ancien Premier ministre étudie une proposition du parti espagnol centriste Ciudanos, selon les médias espagnols.
Après son échec aux primaires socialistes pour la présidentielle 2017, Manuel Valls va-t-il rebondir en Espagne, son pays de naissance ? Selon la presse espagnole, l'ancien Premier ministre étudie une... Lire la suite

Catégories: Actualités

Alessandra Sublet dévoile deux tatouages très mignons

Le Huffington Post - ven, 04/20/2018 - 11:25
Alessandra Sublet dévoile deux tatouages très mignons
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités