Actualité

Fleury-Mérogis : enquête sur la mort de deux détenus en prison

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:31

Un détenu a été frappé à mort en promenade, le second a été retrouvé inanimé dans sa cellule après avoir "vu un médecin". .
La justice a ouvert deux enquêtes sur la mort de deux détenus à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), l'un battu à mort en cour de promenade, l'autre retrouvé inanimé dans sa cellule. Ces... Lire la suite

Catégories: Actualités

Ben Kilham, l'homme qui comprenait les ours

France 24 - L'info en continu - jeu, 04/19/2018 - 07:31

"Stripy" et "Jake", deux oursons qu'il a nourris en partie au biberon, n'hésitent pas à le suivre et à lui sauter dessus, mais une douzaine d'autres refusent de descendre de l'arbre quand il s'approche: Ben Kilham a fait de l'observation des ours noirs l'oeuvre de sa vie, et tiré de ses travaux autant d'enseignements sur les ours que sur les humains.

Dans un enclos de trois hectares proche de sa maison, il accueille des oursons orphelins confiés par le département de la pêche et de la faune du New Hampshire, dans l'Est des Etats-Unis. Leurs mères ont été tuées d'un coup de fusil, renversées par une voiture, ou ont vu leurs tanières détruites par les forestiers. Ben Kilham veille à ce que ces oursons grandissent et grossissent, puis, à 18 mois, les relâche dans la nature.

Tout, dans sa maison aux allures de grange rénovée dans les bois du New Hampshire, respire sa passion, qui a fait de lui une référence internationale sur le comportement des ursidés: photos et peintures d'ours aux murs; trois petits ours en bois qui vous souhaitent "Bienvenue" dans l'entrée...

Outre l'enclos géant, Ben Kilham a également une vaste zone d'observation où il étudie les ours adultes, dont "Squirty", âgée de 22 ans, recueillie en 1996 et qui compte 11 portées à son actif.

Cet homme de 65 ans à la carrure de bûcheron connaît si bien les ours noirs - les plus communs des ours, avec une population nord-américaine qui a fortement remonté ces dernières décennies, pour atteindre environ 750.000 individus - que le gouvernement chinois l'a sollicité pour aider à la réintroduction en Chine du panda géant. Contrairement aux ours noirs, cette espèce est toujours classée "vulnérable", même si elle n'est plus considérée en danger d'extinction. Cette collaboration a inspiré un documentaire baptisé "Pandas", sorti en avril aux Etats-Unis.

- "Pur altruisme"

De ses années d'observation des ours, Ben Kilham a tiré des certitudes. Notamment qu'ils sont aussi proches des hommes que les grands singes, même si "on a beaucoup plus étudié les grands singes car ils étaient génétiquement nos plus proches parents."

Les femelles sont capables, comme les hommes, d'"altruisme réciproque", affirme-t-il, autrement dit d'agir avec un autre animal de manière mutuellement bénéfique.

Squirty l'a prouvé très tôt: Ben Kilham explique avoir constaté que juste après avoir relâché l'oursonne dans la nature, une ourse sauvage sans progéniture propre était prête à le charger pour protéger Squirty. "Elles n'avaient aucune parenté", "c'était du pur altruisme". Vingt ans après, ces femelles et leurs parentes partagent toujours leur nourriture.

Squirty est aussi "souvent plus agressive envers sa propre famille qu'envers cette ourse", comme chez les humains, "souvent plus durs avec les membres de (leur) famille qu'avec des étrangers", dit-il.

Des parallèles auxquels rechignent encore beaucoup de scientifiques, convaincus que l'homme est plus capable que l'animal. Pourtant "il n'y a pas grand chose" que les animaux ne puissent pas faire, langage excepté - et encore: si ce dernier a permis aux hommes d'atteindre leur niveau de développement actuel, Ben Kilham le voit autant comme un facteur de "corruption" des actions et pensées humaines que de progrès.

Alors que les ours agissent sur la base d'"informations réelles", les informations utilisées par les humains sont "perturbées depuis l'apparition des mots. Presque tout ce que nous lisons contient des inexactitudes. Particulièrement aujourd'hui avec internet et les +fake news+" (fausses informations), dit Ben Kilham.

- Revanche d'un dyslexique -

Il se dit fasciné par l'impact du langage sur le comportement humain. Sa propre dyslexie est à l'origine de difficultés scolaires qui l'ont longtemps empêché de poursuivre les études de biologie animale dont il rêvait depuis l'enfance. Il a grandi entouré d'animaux que son père virologue affectionnait: des oiseaux qu'il étudiait en ornithologue amateur, jusqu'au bébé crocodile rapporté d'Ouganda et qui grandit un temps dans la cave familiale.

Après une première carrière d'armurier, Ben Kilham voit son rêve se concrétiser lorsque le département de la pêche et de la faune, informé de son intérêt pour les ours via un ami biologiste, lui confie deux premiers oursons orphelins, mettant ainsi sur les rails le premier centre de réhabilitation pour oursons du New Hampshire.

En un quart de siècle, Ben Kilham a réhabilité 165 oursons et documenté 1.500 interactions entre ours sauvages, décrochant récemment un doctorat en sciences environnementales. Une belle revanche pour cet ancien mauvais élève, formé sur le tas et dont les travaux ont longtemps été méprisés par la communauté scientifique.

- Livres et conférences -

Il avait déjà trouvé un public grâce à des articles dans la revue National Geographic et à son premier livre paru en 2002, "Among the Bears" ("Au milieu des ours"), un succès.

Aujourd'hui reconnu, Kilham poursuit ses observations et enchaîne les conférences, devenues son gagne-pain.

Il prêche aussi le respect des ours, redoutés et chassés aux Etats-Unis: 10 à 15% des 5.000 à 6.000 ours du New Hampshire sont abattus chaque année pendant la saison de chasse, même si ces omnivores, qui peuvent vivre jusqu'à 40 ans, "ne s'intéressent pas du tout aux hommes" et sont sans danger pour eux, dit-il.

Malgré les multiples conseils diffusés, beaucoup de gens laissent traîner de la nourriture ou n'engrillagent pas leur poulailler, attirant ce mammifère qui doit engraisser avant l'hibernation et au début du printemps. Cela crée des interactions homme-animal dont l'ours sort toujours perdant.

"On peut vivre très facilement avec les ours, c'est juste une question d'éducation du public", dit Ben Kilham. "Mais éduquer le public, c'est comme essayer de faire avancer des chats: l'information passe très mal."

Catégories: Actualités

Toulouse. Les 48 heures de l'agriculture urbaine

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:31
La 2e édition des «48 heures de l'agriculture urbaine» se tiendra tout le week-end dans une quinzaine de métropoles en France. À Toulouse, l'initiative est portée par le collectif GreenMyCity, association présidée par Christian Ortega. Du reste, parmi près de 60 ateliers mis en place dans la métropole pendant 2 jours, plusieurs auront lieu à Balma. Pour mener à bien ses objectifs, GreenMyCity s'est fixé trois missions : fédérer les acteurs du...
Catégories: Actualités

Toulouse. Yannick, photographe amoureux fou de sa ville

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:29
Amateur d'Instagram, Yannick IIopis, 28 ans, est un jeune passionné de photo. Il est surtout amoureux de sa ville. Pour preuve, les nombreux clichés de la Ville rose postés sur ce site. «J'ai découvert la photo depuis trois ans, explique ce salarié d'Airbus. Mais je m'y consacre vraiment depuis un an. J'ai d'ailleurs 10 000 abonnés sur mon site. Les Toulousains aiment leur ville et le disent». Une aventure photographique qui démarre durant...
Catégories: Actualités

La Nasa lance un téléscope pour découvrir de nouvelles planètes

France 24 - L'info en continu - jeu, 04/19/2018 - 07:26
La Nasa a lancé avec succès son nouveau télescope, d'un coût de 337 millions de dollars, conçu pour rechercher des planètes d'une taille comparable à celle de la Terre et susceptibles d'abriter la vie.
Catégories: Actualités

Toulouse. Cloches : le beau geste des habitants de La Daurade

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:24
Les habitants de la Daurade se mobilisent eux aussi pour la restauration des cloches de la basilique Notre Dame La Daurade. Créée en 1996, l'association de quartier, Vivre à la Daurade, qui rassemble une centaine d'adhérents, dont de nombreuses familles, vient de faire un chèque de 3 000 € dans le cadre de la campagne de financement participatif lancée par la mairie de Toulouse. Sa présidente, Dominique Mouraï rappelle que Vivre à la Daurade,...
Catégories: Actualités

Miguel Diaz-Canel, le nouveau président cubain n'est ni un Castro ni un militaire mais "il n'y a aucune rupture"

Le Huffington Post - jeu, 04/19/2018 - 07:24
Miguel Diaz-Canel, le nouveau président cubain n'est ni un Castro ni un militaire mais "il n'y a aucune rupture"
Catégories: Actualités

Toulouse. Avis de révolte à la Maison de quartier de Bagatelle

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:22
Structure sans équivalent dans le paysage associatif toulousain, la Maison de quartier de Bagatelle, qui compte 48 ans d'existence, est agitée depuis quelques semaines par des tensions internes. Un malaise qui va s'exprimer publiquement vendredi, lors d'un rassemblement initié par plusieurs associations utilisatrices des lieux, qui en contestent le fonctionnement. Au cœur de la polémique, la place faite aux habitants du quartier. «Depuis 40...
Catégories: Actualités

Une ex-pilote de chasse, héroïne du tragique vol New York-Dallas

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:21

Les passagers du vol New York-Dallas saluent le "courage" de la pilote qui a réussi à poser en urgence l'avion après l'explosion d'un moteur.
Tammie Jo Shults était aux commandes du Boeing 737 de la Southwest mardi lorsqu'un moteur a explosé en plein vol, blessant mortellement une passagère. Le sang-froid de cette ex-pilote... Lire la suite

Catégories: Actualités

La rocade A624 fermée ce week-end sur le Touch

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:20
Construit en 1985, le pont qui permet à l'A624 de franchir le Touch à Saint-Martin du Touch nécessite des réparations lourdes. Pour changer les appareils d'appui endommagés et réparer les bétons éclatés, il est nécessaire de soulever l'ouvrage ce qui implique d'interrompre la circulation. Afin de réduire la gêne aux usagers, ces travaux seront réalisés ce week-end (après une première phase du 6 au 8 avril), du vendredi 20 avril à 21heures au...
Catégories: Actualités

Toulouse. Des classes en petits groupes, pour une remise à niveau pendant les vacances

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:19
Avec les stages de réussite, certains élèves de CM1 et CM2, en difficulté, renforcent les bases de leur apprentissage en petits groupes pendant les vacances scolaires. Pour une période de vacances, l'école du Tibaous, dans le quartier Saint-Simon, est bien vivante en ce mercredi matin. Quinze élèves de CM2, séparés en trois groupes, sont là dans le cadre des stages de réussite mis en place par l'académie de Toulouse. La rectrice, Anne Bisagni...
Catégories: Actualités

Toulouse. Pourquoi Toulouse ne fera pas payer le stationnement des deux roues

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:18
Les motards étaient inquiets, ils peuvent se rassurer. Deux villes de région parisienne ont effectivement décidé de rendre le stationnement des deux-roues payant. Mais la Ville de Toulouse ne leur emboîtera pas le pas. Les places resteront gratuites en surface. Jean-Michel Mattes, premier adjoint au maire en charge notamment du stationnement, explique : «Nous n'avons aucun projet de rendre le stationnement payant pour les motos car nous...
Catégories: Actualités

Conseil départemental et métropole renforcent leur coopération

ladepeche.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:18
Les deux institutions ne s'étaient jamais si entendues, même lorsqu'elles étaient de la même couleur politique : le conseil départemental de Haute-Garonne et Toulouse Métropole viennent de conclure un nouvel accord de coopération. Un programme de travail en quatre axes, dont un bilan d'étape sera effectué mi-juin, a été élaboré. Il porte sur les déplacements, l'économie et le tourisme, le cadre de vie et la citoyenneté. «La métropole est une...
Catégories: Actualités

André Boudou, le père de Laeticia Hallyday, victime d'un infarctus

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 04/19/2018 - 07:13

Selon André Boudou, ses ennuis de santé auraient un lien avec la pression qui pèse sur sa famille depuis le début de "l'affaire Hallyday".
Trois jours de "soins intensifs" mais finalement André Boudou, le père de Laeticia Hallyday, va mieux. Comme le révèle Midi Libre, le beau-père de Johnny Hallyday a été victime d'un... Lire la suite

Catégories: Actualités

Universités : la grogne étudiante gagne Sciences Po

France 24 - L'info en continu - jeu, 04/19/2018 - 07:05
La protestation dans les universités s'est étendue à Sciences Po Paris en plus des blocages qui perturbent une dizaine d'autres sites, notamment à Montpellier où la justice à sommé les occupants de quitter les lieux.
Catégories: Actualités

Macron à Berlin pour plaider face à Merkel ses espoirs d'une Europe de la défense (et c'est pas gagné)

Le Huffington Post - jeu, 04/19/2018 - 07:04
Macron à Berlin pour plaider face à Merkel ses espoirs d'une Europe de la défense (et c'est pas gagné)
Catégories: Actualités

Citoyenneté maltaise à vendre

L’enquête de la journaliste maltaise assassinée Daphne Caruana Galizia s’est penchée sur la délivrance de passeports maltais de complaisance. Elle a mis en évidence les mécanismes de contournement des clauses européennes censées les éviter.
Catégories: Actualités

Migrants : Sortons de « l’Etat d’abjection ! »

Le professeur Jean-François Bayart considère que notre politique migratoire constitue une atteinte permanente aux droits de l’homme. Les migrants sont acculés à une clandestinité publique.
Catégories: Actualités

A Malte, le « business » des passeports

Depuis quelques années, l’île de Malte commercialise ses passeports et vend ainsi la citoyenneté européenne à de riches étrangers. Un programme autour duquel flottent des soupçons de corruption.
Catégories: Actualités

Hécatombe "catastrophique" de coraux dans la Grande barrière

France 24 - L'info en continu - jeu, 04/19/2018 - 07:00

La Grande barrière australienne, joyau du patrimoine mondial de l'humanité, a subi une hécatombe "catastrophique" de ses coraux pendant une vague marquée de chaleur en 2016, menaçant une plus grande diversité de vie marine qu'estimé jusqu'alors, prévient une étude jeudi.

Environ 30% des coraux du vaste ensemble sont morts durant la vague de chaleur survenue entre mars et novembre 2016, le premier épisode de deux années consécutives de blanchissement.

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, le récif s'étend sur environ 348.000 kilomètres carrés le long de la côte australienne et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde.

D'après l'étude publiée par la revue scientifique Nature, le corail, qui sert d'habitat à d'autres créatures marines, a été durement touché par la hausse des températures de l'eau consécutive au réchauffement climatique.

Terry Hugues, co-auteur de l'étude et directeur du Centre d'excellence pour les études sur les récifs coralliens de l'Université James Cook, a expliqué à l'AFP que les plus menacés sont les coraux à branches comme les tables de corail qui fournissent leurs cachettes aux poissons juvéniles.

Les coraux les plus susceptibles de tenir le choc sont lisses, en forme de melon, a poursuivi le chercheur. Ces coraux n'ont pas trop de mal à construire leur squelette mais "ils ne sont pas très utiles pour l'habitat", ajoute M. Hugues.

Pendant le blanchissement de 2016, les coraux de la partie septentrionale de la Grande barrière ont subi une vague de "décès catastrophiques", poursuit l'étude.

"Ce dépérissement corallien a provoqué des changements radicaux dans la variété des espèces dans des centaines de récifs individuels, où des communautés récifales matures et diversifiées se transforment en systèmes plus dégradés, où seules quelques espèces endurantes survivent", écrit Andrew Baird, autre scientifique.

Le blanchissement est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration des coraux. Sous la pression de facteurs comme le réchauffement, les coraux stressés expulsent les algues avec lesquelles ils ont une relation symbiotique, et qui leur donnent couleur et énergie.

L'étude appelle à la protection des coraux survivants, estimés à environ un milliard.

"C'est ceux-là qui vont réalimenter et ré-habiter des récifs altérés", dit M. Hugues, ajoutant qu'il fallait améliorer la qualité de l'eau en réduisant la pollution côtière.

Les efforts pour limiter le réchauffement climatique comme dans l'accord de Paris sont également cruciaux.

"Nous avons eu quatre épisodes de blanchissement (1998, 2002, 2016 et 2017) sur la Grande barrière avec une hausse globale des températures de 1°C", souligne M. Hugues. "Si nous continuons avec nos émissions comme si de rien n'était, je ne crois pas que la Barrière y survivra".

Les récifs recouvrent moins de 0,2% de la surface des océans mais abritent 30% des espèces animales et végétales marines, les protégeant des prédateurs et leur servant de garde-manger. Ils contribuent à la protection des côtes, à l'alimentation des hommes, ainsi qu'au tourisme.

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités