France 24 - L'info en continu

S'abonner à flux France 24 - L'info en continu France 24 - L'info en continu
Mis à jour : il y a 17 min

New Areva La Hague: fin d'une grève d'un mois et demi

il y a 9 heures 26 min

L'usine New Areva de La Hague (Manche) est "en phase de redémarrage" après trois mois et demi d'arrêt liés à de la maintenance et à une grève de plus de six semaines, a-t-on appris vendredi auprès de la direction et de la CFDT.

Le préavis de grève lancé le 3 décembre a été levé jeudi soir, a indiqué à l'AFP Sébastien Heurtevent, de la CFDT du site de retraitement de déchets nucléaires. Direction et syndicats (CGT, la CFDT et l'Unsa) se sont mis d'accord sur la nomination d'un médiateur.

Le désaccord porte sur la suppression de la possibilité, pour les salariés à horaires postés, de récupérer les jours fériés, que la direction ne veut plus compenser que financièrement. Selon la direction, la grève a représenté 2,5 à 3 millions d'euros de chiffre d'affaires perdu par jour.

Selon les syndicats, l'usine n'a pas atteint ses objectifs de production en 2017 mais pas uniquement en raison de la grève. "On savait dès septembre que l'objectif ne serait pas atteint à cause des aléas techniques. La grève n'a bien sûr pas amélioré les choses", a relevé M. Heurtevent.

La direction n'a pas souhaité faire de commentaire sur ce point.

L'usine, qui emploie 2.900 personnes hors sous-traitants, est à l'arrêt depuis début octobre. Elle aurait dû redémarrer début décembre après un arrêt programmé de maintenance mais le mouvement de grève a alors débuté.

Cet arrêt pour maintenance avait par ailleurs dû être prolongé en raison de la découverte d'amiante. L'usine New Areva de La Hague est le site qui concentre le plus de matière radioactive en Europe.

New Areva est l'héritier du géant atomique français Areva. Renfloué par l'Etat à hauteur de 2,5 milliards d'euros, le nouveau groupe se concentre sur les combustibles après avoir cédé ses activités réacteurs à EDF.

Catégories: Actualités

Open d'Australie: Nadal démolit Dzumhur et passe en huitièmes

il y a 9 heures 38 min

Rafael Nadal a réussi une nouvelle démonstration à l'Open d'Australie vendredi à Melbourne où il a démoli le Bosnien Damir Dzumhur (30e mondial) 6-1, 6-3, 6-1 pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

L'Espagnol, N.1 mondial et finaliste sortant, n'a perdu que 21 jeux au total lors de ses trois premiers matches. Il affrontera au prochain tour l'Argentin Diego Schwartzman, 26e joueur mondial.

Nadal a été particulièrement rigoureux, ne commettant que 18 fautes directes pendant tout le match. Il n'a concédé qu'une fois son service contre sept breaks réussis.

Il avait annoncé la couleur en remportant le premier set en seulement 22 minutes.

Le Majorquin avait dû retarder son début de saison à cause des séquelles de la blessure au genou qui l'avait contraint à l'abandon au Masters. Mais il ne semble plus du tout souffrir à Melbourne, où il cherche un deuxième titre après celui de 2009 et un 17e en Grand Chelem.

Catégories: Actualités

Pétrole: record de production en vue pour les Etats-Unis (AIE)

il y a 9 heures 45 min

Les Etats-Unis devraient battre cette année leur record de production de pétrole brut datant de 1970 et dépasser l'Arabie saoudite, deuxième producteur mondial, a estimé vendredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui a maintenu inchangée sa prévision de demande mondiale pour 2018.

Dans son rapport mensuel sur le pétrole, l'AIE prévoit que la production américaine de brut augmentera de 1,35 million de baril par jour (mbj) cette année, pour atteindre "un pic historique au-dessus de 10 mbj, dépassant l'Arabie saoudite et rivalisant avec la Russie", si ces deux derniers continuent de limiter leur propre production.

La production américaine d'or noir est soutenue par le rebond des prix du brut ces dernières semaines qui a relancé les forages.

Les cours sont remontés largement au-dessus des 60 dollars ces dernières semaines, au plus haut depuis décembre 2014. Le baril de Brent de la mer du Nord a même dépassé les 70 dollars en début de semaine.

Ce dynamisme américain sera le principal moteur de la croissance de l'offre venue des pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), que l'AIE voit en hausse de près de 1,7 mbj cette année, contre +0,7 mbj l'an dernier.

Du côté de l'Opep, le cartel a continué de respecter l'accord de réduction de sa production, qui court jusqu'à la fin de l'année.

Ses membres ont pompé 39,2 mbj l'an dernier, en baisse 0,4 mbj en un an.

Sur le front de la demande, l'AIE a maintenu inchangée sa prévision d'une croissance de 1,3 mbj en 2018 à un rythme moins élevé que l'an dernier, pour atteindre 99,1 mbj.

L'Agence explique ce ralentissement par la hausse des prix de l'or noir, la baisse de la consommation en Chine du fait notamment de politiques de lutte contre la pollution et de limitation du parc automobile thermique, ou encore par la concurrence du gaz dans certains pays.

Ces prévisions n'entameront pas le processus de rééquilibrage, prévoit l'AIE, qui confirme que "si les pays de l'Opep et leurs partenaires hors-Opep continuent de respecter l'accord (de baisse de production), alors le marché devrait se rééquilibrer sur l'année".

Catégories: Actualités

Macron annonce un "effort inédit et incomparable" pour la Défense

il y a 9 heures 46 min

Emmanuel Macron a qualifié vendredi d'"inédit et incomparable" "l'effort" prévu pour porter le budget de la Défense à 2% du PIB d'ici à 2025, lors des voeux aux armées à Toulon.

S'exprimant face à 1.500 militaires à bord du navire Dixmude, le président a confirmé que le budget de la Défense était augmenté de 1,8 milliard d'euros en 2018 pour le porter à 34,2 milliards.

Catégories: Actualités

"L'armée turque a effectué d'intenses bombardements en direction de la région d''Afrin cette nuit"

il y a 9 heures 48 min
"Les habitants des villages à la frontière turco-syrienne affirment que l'armée turque a effectué des bombardé tout la nuit vers la région d'Afrin", rapporte l'envoyée spéciale de France 24 à Antakya en Turquie, Fatma Kizilboga.
Catégories: Actualités

La GPA "contraire aux droits de la personne humaine", selon une tribune

il y a 9 heures 51 min

"Non au marché de la personne humaine" que représente le recours aux mères porteuses, ou GPA (gestation pour autrui), clament des personnalités comme la philosophe Sylviane Agacinski et le professeur René Frydman, père du premier bébé éprouvette, dans une tribune publiée vendredi.

"Une telle transaction commerciale (elle l'est toujours, même si l'on déguise le paiement en indemnité ou dédommagement) est contraire aux droits de la personne humaine", écrit la quarantaine de signataires de cette tribune publiée dans Le Monde, au lendemain du lancement des Etats généraux de la bioéthique.

Pratique interdite en France et à laquelle le président Emmanuel Macron n'est pas favorable, la GPA sera abordée lors de ces Etats généraux. Ces débats pilotés par le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) doivent nourrir la réflexion avant la prochaine loi bioéthique, attendue au Parlement à l'automne.

La GPA "s'apparente à une forme de corruption (...) puisqu'elle attribue une valeur marchande et à l'enfant et à la vie organique de la mère de substitution", poursuit la tribune. "L'objet d'un tel commerce n'est pas seulement la grossesse et l'accouchement, c'est aussi l'enfant lui-même, dont la personne et la filiation maternelle sont cédées à ses commanditaires".

"En un temps où l'on s'insurge contre les violences faites aux femmes, où l'on traque les stéréotypes de genre et où l'on revendique l'égalité des sexes, il serait opportun que l'usage commercial de leur corps dans l'industrie procréative mobilise davantage l'opinion publique et les médias", estiment les signataires.

Cette tribune est également signée par José Bové, l'écrivaine Eliette Abécassis, l'ancienne ministre des droits des femmes Yvette Roudy, l'ancien président du CCNE Didier Sicard ou le biologiste Jacques Testart.

Mardi, dans une autre tribune publiée par Le Monde, 110 personnalités, dont les intellectuels Pierre Rosanvallon et Élisabeth Badinter, avaient réclamé un "débat de fond" "serein, argumenté et informé" sur la GPA.

Ils prônaient notamment l'élaboration d'une "convention internationale sur la GPA", sur le modèle de la convention de la Haye qui encadre l'adoption internationale et lutte contre le trafic d'enfants.

Selon un récent sondage Ifop paru dans La Croix, 64% des Français sont favorables à la GPA: 18% y sont favorables "dans tous les cas" et 46% "pour des raisons médicales seulement".

Catégories: Actualités

Hébergement des migrants: le Défenseur des droits veut le retrait d'une circulaire

il y a 9 heures 53 min

Le Défenseur des droits Jacques Toubon a demandé au gouvernement le "retrait" de la circulaire organisant un recensement des migrants dans l'hébergement d'urgence, très contestée par les associations, dans une décision publiée vendredi.

"Le seul critère pour la mise en oeuvre de l'accueil inconditionnel dans l'hébergement d?urgence est la vulnérabilité des personnes, sans que puisse être prise en compte la régularité du séjour, contrairement à ce que prévoit la circulaire", affirme dans un communiqué M. Toubon, qui donne "deux mois" au gouvernement pour "rendre compte des suites données à cette recommandation".

Catégories: Actualités

Catalogne : Puigdemont assure pouvoir diriger la région depuis Bruxelles

il y a 10 heures 1 min
Carles Puigdemont s'est exprimé, vendredi, alors que le nouveau président du parlement catalan, Roger Torrent, doit proposer un candidat à la présidence régionale, après la victoire des indépendantistes aux élections de décembre.
Catégories: Actualités

Descente de Kitzbühel: show et stress sur la Streif

il y a 10 heures 4 min

Show must go on: c'est la devise non écrite de la descente messieurs de Kitzbühel, la plus courue de la Coupe du monde de ski alpin sur l'invisible fil entre spectacle et danger dans la pente de la mythique Streif.

Si les autres pistes du circuit redoutent l'accident qu'on ne saurait voir, le risque est partie intégrante du spectacle sur la Streif avec ses corps désarticulés et les ballets des hélicoptères médicalisés.

"Les organisateurs se sont offusqués des critiques de Beat Feuz (champion du monde en titre de descente et récent vainqueur à Wengen) après l'entraînement de mardi, mais ça fait parler encore et toujours de Kitzbühel", remarque un observateur.

Le Suisse Daniel Albrecht et l'Autrichien Hans Grugger avaient mis fin prématurément à leur carrière à la suite de crashes à Kitzbühel, respectivement en 2009 et en 2011.

Même si le risque zéro n'existe pas dans la plus périlleuse des disciplines olympiques, le sujet a été ravivé par les décès à l'entraînement du Français David Poisson, médaillé de bronze aux Mondiaux 2013, et du jeune Allemand Max Burkhart, entre novembre et décembre 2017 au Canada.

"Le parcours est immuable, et la Streif sera toujours la Streif. Mais nous pouvons apporter des nouveautés pour améliorer la sécurité et des points techniques", note le chef de piste, Herbert Hauser.

- A la merci de -

Avec pour seule protection une combinaison, un casque et une dorsale, le skieur est à la merci sur la Streif d'une rampe vertigineuse dès le départ, propulsé vers le saut de la Mausefalle (la souricière), ballotté à l'entrée du chemin. Et ce n'est pas fini: avec des sauts, un dévers, une traverse souvent bosselée et une plongée à 140 km/h dans le schuss qui ouvre sur une aire d'arrivée noire de dizaines de milliers de spectateurs.

"Il n'y a rien de plus grand que Kitzbühel", estime l'Américain Daron Rahlves, un poids léger vainqueur en 2003.

"C'est la seule piste arrosée du début à la fin, souvent de la glace de haut en bas", rappelle le vétéran français Johan Clarey, troisième en 2017.

Kitzbühel est considérée comme le challenge ultime, une 9+B de la descente en se référant aux cotations de l'escalade.

Pour le Suisse Bernhard Russi, champion olympique de descente en 1972 à Sapporo (Japon), et encore en argent quatre ans plus tard à Innsbruck, la descente est le banc d'essai de la "gestion du risque".

"Le coureur doit comprendre ce qu'il ose faire et ce qu'il n'ose pas faire. La gestion est la même que pour un pilote de Formule 1. S'il va à fond dans un chicane et qu'il sort, il ne peut pas se plaindre, c'est sa faute. Si un skieur n'ouvre pas son corps avant un saut, ce n'est la faute du saut, mais sa faute", explique à l'AFP Russi, architecte des pistes olympiques depuis 1980.

"Kitzbühel, c'est le Monaco du ski", remarque le Norvégien Aksel Lund Svindal, le meilleur descendeur des dernières années, qui s'était blessé à un genou en 2016.

Et le quintuple champion du monde d'ajouter: "Là-bas, les pilotes se prennent le mur à la plus petite inadvertance, il n'y a pas de marge d'erreur. C'est pareil pour nous à +Kitz+: zéro droit à l'erreur".

- Respect et transgression -

"La Streif, il faut la respecter", note l'Italien Dominik Paris, double vainqueur (2013/2017). "Quand tu as compris cette piste, alors il faut savoir les limites à ne pas franchir. Et, pour cela, on doit déjà bien se connaître soi-même", précise Paris, rejoignant à travers les génération l'avis de Russi.

Le respect n'exclut pas la transgression. Kristian Ghedina, vainqueur de la descente phare en 1998, en donna la preuve sur la Streif le 24 janvier 2004. Le casse-cou de Cortina d'Ampezzo, dont la mère, monitrice, était décédée en 1985 dans un accident de ski, termina à la 6e place.

Surtout +Ghedo+ fit le grand écart lors du saut du schuss final, là où ont chuté depuis lourdement nombre de concurrents, dont Albrecht et Grugger.

Catégories: Actualités

JO-2020 Canoë-Kayak: un Japonais dope un rival à son insu, son pays a "honte"

il y a 10 heures 5 min

"C'est un acte impensable, une vraie honte", a réagi vendredi Tsunekazu Takeda, le président du comité olympique japonais, après la suspension d'un Kayakiste de 1er plan qui avait versé un produit dopant dans la bouteille d'un de ses rivaux en vue des JO-2020 de Tokyo.

Yasuhiro Suzuki a été suspendu huit ans la semaine dernière par l'agence japonaise antidopage après avoir été reconnu coupable d'avoir dopé à son insu son adversaire Seiji Komatsu en septembre lors d'une compétition domestique.

"Qu'un tel scandale éclate comme ça juste avant les JO d'hiver de Pyeongchang (9-25 février), c'est très triste", a regretté Takeda, interrogé par l'AFP. "C'est un acte impensable qui va totalement à l'encontre de l'esprit olympique. C'est une vraie honte, et on ne peut pas se permettre que ce genre de chose se reproduise".

La fédération nationale de canoë-kayak a elle parlé d'un acte "diabolique".

Suzuki, âgé de 32 ans, pourrait également être suspendu à vie par sa fédération.

En septembre, son rival avait remporté la course avant d'être suspendu à titre provisoire en raison d'un contrôle positif. Avant d'être blanchi, le kayakiste avait nié toute volonté de se doper.

Catégories: Actualités

Peter Mayle, l'auteur d'"Une année en Provence", est décédé

il y a 10 heures 5 min
L''écrivain anglais Peter Mayle est décédé jeudi à l’âge de 78 ans. Son livre "A Year in Provence" s'est vendu à des millions d'exemplaires et avait été adapté par la BBC en mini-série.
Catégories: Actualités

Après la Côte d'Ivoire, EDF et Off Grid Electric à l'assaut du Ghana

il y a 10 heures 20 min

Un peu plus d'un an après avoir lancé leur offre d'électricité solaire hors réseaux en Côte d'Ivoire, EDF et la start-up Off Grid Electric (OGE), étendent leur partenariat au Ghana, a annoncé le groupe français vendredi.

A l'image de ce qu'ils ont fait en Côte-d'Ivoire, les deux partenaires ont créé une coentreprise, baptisée Zegha, qui prendra en charge l'installation et la maintenance de kits solaires pour des foyers vivant dans des zones mal desservies par les réseaux électriques, détaille EDF dans un communiqué.

Ils se sont associés à l'entreprise ghanéenne CH Group.

L'objectif d'EDF est d'atteindre une part de marché de 20 à 25% dans le pays à horizon 2022 et de contribuer à l'accès à l'énergie sur ce continent où 600 millions de personnes sont encore privées d'électricité.

En Côte d'Ivoire, l'offre de Zeci, la coentreprise d'EDF et d'OGE, équipe déjà plus de 10.000 foyers, soit environ 50.000 personnes, indique le groupe français.

Fin 2016, il avançait un objectif de près de 2 millions de personnes à l'horizon 2020. Désormais le groupe espère atteindre une part de marché de plus de 20% à cette date, ce qui représente plutôt un nombre "plus proche d'un million de personnes", a concédé un porte-parole d'EDF interrogé par l'AFP.

La coentreprise a déjà embauché 400 personnes, et une année d'expérience a permis au groupe de mieux évaluer le rythme potentiel de développement de cette offre, qui repose sur un modèle d'affaire nouveau, dans un marché naissant mais en pleine expansion.

Les kits solaires contiennent des panneaux solaires et des batteries permettant de stocker l'électricité et sont payables via un téléphone portable. Les clients peuvent alimenter un ensemble d'appareils domestiques (télévision, radio, ventilateur, etc.) basse consommation également fournis par la coentreprise.

Le coût mensuel pour un ménage est compris entre 20 et 27 euros selon les modèles, un montant équivalent à ce que paye un ménage actuellement dans le pays pour les mêmes usages, assure EDF.

Les résultats en Côte d'Ivoire "sont pour nous la meilleure preuve de l'attractivité et de l'efficacité des solutions off-grid (hors réseaux)" en Afrique? a commenté Marianne Laigneau, directrice exécutive d'EDF chargée de l'International.

Avec ce lancement au Ghana, "le +off-grid+ devient ainsi un axe fort de notre développement", ajoute-t-elle.

Catégories: Actualités

Ski: nouvelle victoire de l'Italienne Goggia en descente à Cortina

il y a 10 heures 26 min

L'Italienne Sofia Goggia, déjà victorieuse la semaine dernière lors de la descente de Bad Kleinkirchheim, a enchaîné avec un deuxième succès, vendredi lors de la descente de Coupe du monde de Cortina d'Ampezzo, dans le nord de l'Italie.

Goggia a devancé les Américaines Lindsey Vonn et Mikaela Shiffrin, de 47/100e et 84/100e respectivement.

Côté français, Tiffany Gauthier a pris la 24e place.

Catégories: Actualités

Direction du PS: Carvounas réclame l'organisation d'une procédure de scrutin électronique

il y a 10 heures 26 min

Luc Carvounas, candidat à la tête du PS, s'inquiète dans un courrier au président de la Haute autorité du parti des "conditions d'organisation" du scrutin, réclamant la mise en place d'une procédure de scrutin électronique.

"Je tenais à vous faire part de ma très vive inquiétude quant aux conditions d'organisation de ce scrutin", écrit Luc Carvounas dans une lettre dont l'AFP a eu copie vendredi. Selon le député du Val-de-Marne, "malgré le dévouement de nombreux camarades, les forces militantes vont manquer pour organiser la remontée des résultats".

"Nous ne pouvons pas aujourd'hui nous permettre le moindre échec, la moindre défaillance dans cet exercice démocratique", plaide-t-il. "Nous savons tous que la nouvelle direction élue devra s'appuyer sur un scrutin qui n'amène pas de contestation".

"J'ai demandé à plusieurs reprises l'organisation d'une procédure de vote électronique pour alléger le travail des Premiers secrétaires fédéraux, des Secrétaires des sections et des permanents fédéraux", rappelle M. Carvounas, renouvelant sa "demande de mettre en place au plus vite" cette procédure.

"Cette possibilité peut être mise en place dans le délai imparti, et à un coût raisonnable pour les finances du PS", assure-t-il.

L'élection du premier secrétaire du PS aura lieu le 29 mars.

Catégories: Actualités

L'élection de la députée de Mayotte Ramlati Ali annulée (Conseil constitutionnel)

il y a 10 heures 28 min

Le Conseil constitutionnel a annulé vendredi matin l'élection de la députée LREM de Mayotte Ramlati Ali, estimant la sincérité du scrutin "altérée", "compte tenu du faible écart de voix" entre elle et son opposant, le LR Elad Chakrina, qui avait déposé un recours.

Mme Ali était la première femme députée mahoraise. Elue sous l'étiquette PS, elle était ensuite passée dans le groupe LREM.

Le Conseil constitutionnel a par ailleurs rejeté les recours contre l'élection de Danièle Obono (Paris, LFI), M'Jid El Guerrab (Français établis hors de France, NI) et Jean-Jacques Gaultier (Vosges, LR).

C'est la 6e élection législative annulée par le Conseil constitutionnel. Ces annulations donneront lieu dans les semaines et mois à venir à autant de législatives partielles.

L'élection de Ramlati Ali en juin dernier dans la 1re circonscription de Mayotte avait été mouvementée. Donnée dans un premier temps perdante le dimanche soir, elle avait finalement été annoncée élue le lundi, lorsque la commission de recensement des votes de Mayotte avait modifié les résultats après une erreur de comptage.

Mme Ali, 56 ans, cheffe du pôle médecine, psychiatrie et rééducation au CHM et ancienne maire de Pamandzi, totalisait au final 7.992 voix (50,17%), contre 7.938 voix pour son adversaire. La veille, les résultats donnaient ce dernier élu avec seulement 12 voix d'avance.

M. Chakrina, avocat à Mayotte et dans le Val d'Oise, avait aussitôt indiqué qu'il déposerait un recours, évoquant une fraude électorale.

Mme Ali, qui porte le châle traditionnel des femmes mahoraises sur sa photo officielle de l'Assemblée, a été critiquée sur les réseaux sociaux par des personnes de droite et d'extrême droite, dénonçant un "signe religieux".

"Je suis mahoraise et je me respecte en tant que mahoraise. Ce n'est pas un voile, c'est mon châle de mahoraise", le kishali, avait-t-elle répondu.

L'élection de Danielle Obono dans la 17e circonscription de Paris était contestée par son adversaire du second tour, la candidate de La République en Marche Béatrice Faillès, qu'elle avait devancée de 319 voix en juin.

Celle du député de la 9e circonscription des Français établis hors de France, M'jid El Guerrab (Ex-LREM), faisait l'objet de trois recours qui ont tous été rejetés. L'élu a été mis en examen en septembre pour avoir frappé à coups de casque un cadre du PS. Il siège désormais chez les non-inscrits.

Le Conseil a également rejeté le recours déposé contre l'élection de Jean-Jacques Gaultier (LR), élu dans la 4e circonscription des Vosges.

Les Sages avaient reçu au total 297 recours, soit trois fois plus qu'en 2012.

Il reste à présent sept décisions du conseil constitutionnel à venir pour ce type de recours. Le Conseil entamera ensuite l'examen du contentieux transmis par la commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP).

Catégories: Actualités

Un jihadiste allemand, ancien rappeur, tué en Syrie (SITE)

il y a 10 heures 28 min

Un rappeur allemand devenu un combattant du groupe Etat islamique, et qui avait épousé une traductrice du FBI censée l'espionner, a été tué mercredi dans une frappe aérienne en Syrie, a rapporté un site de surveillance des jihadistes basé aux Etats-Unis.

Denis Cuspert, autrefois célèbre sous son nom de scène Deso Dogg, était devenu l'un des combattants étrangers de l'EI les plus connus.

Ce ressortissant germano-ghanéen était apparu dans plusieurs vidéos de l'organisation jihadiste, notamment une dans laquelle il tenait une tête coupée, selon le département d'Etat américain.

Il a été tué lors d'un bombardement mercredi sur la ville de Gharanij, dans la province syrienne de Deir Ezzor (est), selon un communiqué de la Wafa Media Foundation, proche de l'EI, traduit en anglais par le groupe de surveillance du radicalisme islamiste SITE.

L'organisation jihadiste a également posté huit photos macabres sur la messagerie cryptée Telegram, assurant qu'il s'agissait du corps ensanglanté de l'ancien rappeur, a ajouté SITE.

Denis Cuspert avait été officiellement désigné comme un terroriste début 2015 par Washington, qui l'avait décrit comme un recruteur du groupe ultra-radical pour les germanophones.

Selon des responsables américains il aurait proféré des menaces contre l'ancien président Barack Obama ainsi que contre des citoyens américains et allemands. Il aurait également encouragé des musulmans vivant dans des pays occidentaux à commettre des attentats.

Sa mort avait déjà été annoncée par le passé, notamment par le Pentagone qui avait assuré en octobre 2015 qu'il avait été tué par une frappe aérienne, avant de reconnaître qu'il avait manifestement survécu. Il avait également été donné pour mort en avril 2014 par des sources jihadistes, qui s'étaient ensuite rétractées.

Selon des documents de la justice américaine, une traductrice du FBI, recrutée pour l'espionner, était partie clandestinement en Syrie via la Turquie en juin 2014 pour se marier avec lui, avant de revenir aux Etats-Unis deux mois plus tard.

A ses collègues de bureau à Detroit (nord des Etats-Unis), Daniela Greene, qui possédait un niveau d'accréditation "top secret" au sein de la police fédérale américaine, avait assuré qu'elle partait en Allemagne rendre visite à ses parents.

Des témoignages suggèrent qu'ils auraient communiqué en privé par le biais d'un compte Skype utilisé par Denis Cuspert et dont Daniela Greene n'avait jamais évoqué l'existence au FBI.

Juste après s'être mariée à Denis Cuspert le 27 juin, Daniela Greene avait pris conscience de la gravité de son acte, selon les documents publiés l'an dernier.

"Je me suis vraiment mise dans le pétrin cette fois", avait-elle écrit dans un email daté de juillet 2014, envoyé depuis un territoire contrôlé par l'EI.

Les documents n'expliquent pas comment, mais la traductrice était revenue en août 2014 aux Etats-Unis, où elle avait été arrêtée puis avait coopéré pleinement avec les enquêteurs.

Condamnée à une peine relativement clémente d'un an de prison, Daniela Greene a été libérée en 2016.

Catégories: Actualités

Hérault: derrière les rockeuses identitaires, un soupçon de dérive sectaire

il y a 10 heures 43 min

"Foutez le camp", "Le grand remplacement", "France, notre terre": auteur de titres pop-rock aux paroles violemment xénophobes, le groupe des Brigandes, installé dans un village de l'Hérault, est soupçonné de servir de façade à une communauté sectaire dominée par un personnage trouble.

Derrière ce groupe "clairement d'extrême droite avec de fortes allures complotistes" apparaît un certain Joël LaBruyère: "C'est un personnage bien connu de nos services pour l'emprise mentale qu'il peut développer sur des groupes", explique à l'AFP Serge Blisko, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

Les Brigandes relèvent avant tout "du phénomène sectaire", l'extrême droite étant "divisée à leur égard", abonde le politologue Jean-Yves Camus. Considérés comme des "dégénérés" par le directeur de la revue Rivarol, Jérôme Bourbon, les membres du groupe ont en revanche le soutien du site Synthèse nationale, proche de Carl Lang, et celui du groupuscule identitaire de la Ligue du Midi.

A La Salvetat-sur-Agout, où les Brigandes et leur entourage sont installés depuis trois ans, par "peur" ou "ras-le-bol", beaucoup d'habitants refusent de s'exprimer sur la petite communauté, qui refuse de parler à la presse et n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

D'autres habitants, comme le boulanger Régis Boucher, estiment que le groupe formé d'une vingtaine d'adultes et d'une dizaine d'enfants "n'embête personne" et fait marcher le commerce. Mais un nombre croissant s'inquiètent de l'influence "d'une secte d'illuminés".

- "Prise de contrôle symbolique" -

"Ces filles qui chantent des horreurs sont sous l'emprise d'un gourou, Joël LaBruyère, c'est lui le danger", assure Thierry Canals, qui alerte depuis des mois sur "la face cachée" du groupe dans cette "station verte" de 1.200 habitants, connue pour ses bois, ses rivières et son eau pétillante exploitée par Danone. M. Canals, qui milite à la France Insoumise, a porté plainte pour "menaces" fin 2017.

"On est victimes d'intimidations, de manipulation mentale, on se sent abandonnés par l'Etat", se désespère Christophe Pourprix, travailleur social et voisin immédiat de la communauté, dans un hameau reculé. "Ils sont barges et ils vont nous rendre tous barges !", dit celui qui a lancé une pétition contre le groupe ayant recueilli plus de 14.000 signatures.

"Il y a une stratégie véritablement sectaire pour contrôler un village affaibli économiquement en divisant les gens et en noyautant les associations", souligne un jeune père de famille qui se dit "apolitique". Face au local "lugubre" du groupe, jouxtant la mairie, "avec crâne et candélabres", une commerçante dénonce, elle, une "prise de contrôle symbolique du village".

"Dans un Etat de droit, on ne peut pas empêcher des gens de s'installer dans un village", répond le sous-préfet de Béziers Christian Pouget.

Ce dernier a cependant saisi le procureur de la République de Béziers Yvon Calvet, qui confirme qu'une "enquête de gendarmerie est en cours pour vérifier le contenu des chansons et établir si certaines paroles peuvent tomber sous le coup de la loi pénale".

Les clips du groupe, dont la réalisation est plutôt léchée, mettent en scène les jeunes femmes qui le composent entonnant d'une voix claire sur des mélodies entraînantes ces paroles ultra-réactionnaires et comptent des centaines de milliers de visionnages sur YouTube. Au coeur des interrogations de la justice, celui qui se présente comme le "directeur artistique" et l'auteur des paroles en question: Joël LaBruyère, qui expose lui-même ses thèses confuses dans une vidéo fin 2017, coiffé d'un béret rouge et portant un masque noir dissimulant entièrement son visage.

La Miviludes, qui a dépêché deux conseillers dans l'Hérault en 2016 et entendu d'ex-membres du groupe, dit croiser depuis 2010 "dans des signalements et des interrogations" le nom de cet homme qui s'est fait aussi appeler Elihoé, Mister Kevin ou Joël Barka.

- "Totalement asocial" -

Une plainte notamment pour "abus de faiblesse", "travail dissimulé" et "violences volontaires" a été déposée contre lui par cinq anciens adeptes --une femme et quatre hommes-- dans les Hautes-Pyrénées, où résidait auparavant le groupe. Elle est en cours d'instruction, a confirmé à l'AFP le procureur de la République de Tarbes Pierre Aurignac.

"Les plaintes ont été déposées en janvier 2015, depuis il y a eu au moins trois juges d'instruction successifs mais peu d'avancées", se désespère Me Rodolphe Bosselut, qui a demandé le dépaysement du dossier à Paris.

Dans cette plainte collective, dont l'AFP a obtenu copie, les anciens membres du groupe disent avoir dû "fuir" fin 2014 et décrivent la "totale soumission" exigée par un "chef" aux "monologues interminables" qui "diabolise" la société extérieure, amène de jeunes gens à "rompre avec la famille, les amis", contrôle les comptes bancaires personnels, capte des héritages...

Selon eux, le groupe de jeunes gens formé autour de Joël LaBruyère, né en 1948 à Rouen, fondateur de "l'Omnium des Libertés" et un temps proche de la Scientologie, a vécu tour à tour dans l'Orne, en Belgique, dans les Pyrénées, en Espagne, en Italie, sous des noms comme "Royaume elfique" ou "Nation libre".

Me Bosselut dit se faire "beaucoup de souci" pour les femmes et la dizaine d'enfants restant dans ce "groupe au fonctionnement sectaire, qui vit replié sur lui-même avec un côté totalement asocial".

Les services de l'Etat dans l'Hérault ont été informés de la déscolarisation de cinq enfants du groupe à la rentrée 2017 et disent suivre ce dossier de près.

Le groupe prône la formation de "clans" pour lutter contre une "dégénérescence" de la "civilisation européenne" et qualifie l'Education nationale de "viol psychique de masse".

Catégories: Actualités

Open d'Australie: Rafael Nadal fonce en huitième de finale

il y a 10 heures 45 min

Rafael Nadal s'est qualifié pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie en balayant le Bosnien Damir Dzumhur, 30e mondial, en trois sets 6-1, 6-3, 6-1, vendredi à Melbourne.

L'Espagnol, N.1 mondial, affrontera l'Argentin Diego Schwartzman (26e mondial).

Catégories: Actualités

"La douleur" de Marguerite Duras à l'écran: un pari impossible?

il y a 10 heures 46 min

Le pari touche à l'impossible: transposer à l'écran le récit de Marguerite Duras sur le retour de son mari Robert Antelme des camps de concentration, "La douleur", dont plusieurs passages touchent à l'innommable, au "non filmable", selon les propres mots du réalisateur Emmanuel Finkiel.

Robert Antelme, qui fait partie comme Marguerite Duras du groupe de résistance de François Mitterrand (alias "Morland"), est arrêté le 1er juin 1944, emprisonné à Compiègne, puis déporté à Buchenwald puis Dachau.

Pendant des mois, la romancière, qui entretient une liaison avec l'ami de son mari, Dionys Mascolo, se consume dans l'attente. Lorsqu'il revient, c'est l'horreur: "trente-huit kilos répartis sur un corps d'un mètre soixante-dix-huit", décrit-elle. "De ce charnier" seule émerge la tête, "hagarde, mais sublime".

Pendant des jours, Robert Antelme, malade du typhus, se vide. Marguerite Duras décrit cette merde "inhumaine", cette "chose gluante vert sombre qui bouillonnait" et qui "le séparait de nous plus que la fièvre, plus que la maigreur, les doigts désonglés, les traces de coups des SS".

Voilà ce que le film ne peut parvenir à décrire, et c'est pourtant le coeur du récit. Lorsqu'elle publie le texte avec d'autres nouvelles sous le titre "La douleur" en 1985, Marguerite Duras explique ne pas se souvenir de l'avoir écrit: "Comment ai-je pu écrire cette chose que je ne sais encore nommer et qui m'épouvante quand je la relis", s'interroge-t-elle.

- Mélanie Thierry joue Duras -

Cette épouvante, ce "désordre phénoménal de la pensée et du sentiment (...) au regard de quoi la littérature m'a fait honte" manque au film d'Emmanuel Finkiel, pourtant fort respectueux du livre.

Certes, le Paris de l'occupation est restitué avec soin, les personnages sont incarnés avec talent par Benjamin Biolay (Dionys), Benoît Magimel (le collabo Rabier) et la frémissante Mélanie Thierry (Marguerite). Mais on ne ressent pas l'angoisse poignante que restituait si bien la comédienne Dominique Blanc dans la pièce "La douleur" mise en scène par Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang au théâtre de l'Atelier en 2009.

Dans sa première partie, la plus réussie, le film s'attache à la deuxième nouvelle du recueil, "Monsieur X. dit ici Pierre Rabier", où Duras relate sa relation ambigüe avec un agent de la Gestapo qui lui donne des nouvelles de son mari. "L'histoire de Rabier est davantage dans l'action, elle permettait de tendre un fil qui relève presque du suspense", explique le réalisateur, lucide.

La transposition de "La douleur" proprement dite est bien plus difficile à affronter. Là où Duras nomme la maigreur d'Antelme (Robert L. dans le récit), le gouffre de son appétit, la "merde" qui sort de ses entrailles, le film coupe le texte, élude, noie l'horreur. "Pour moi, le corps d'Antelme tel qu'il revient n'est pas filmable, le film dit ça aussi", reconnait le réalisateur.

L'image fuit le corps recouvert d'une couverture de "Robert L." à son retour des camps, la lente reconquête de la vie, et finit par diluer inéluctablement l'insupportable, si bien décrit par l'écriture acérée de la romancière.

Une dizaine d'oeuvres de Duras ont été adaptées au cinéma, y compris par la romancière, dont "India Song" et "L'amant".

Catégories: Actualités

Puigdemont assure qu'il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique

il y a 10 heures 53 min

Le dirigeant indépendantiste Carles Puigdemont a assuré vendredi pouvoir diriger la Catalogne depuis la Belgique et éviter ainsi d'être emprisonné en revenant en Espagne, où il est poursuivi par la justice après la tentative avortée d'indépendance.

"En prison, je ne pourrais pas m'adresser aux gens, ni écrire, ni recevoir de visiteurs... La seule manière est de pouvoir continuer à le faire en liberté, en sécurité. Je ne peux pas agir comme président (régional) si je suis prisonnier", a expliqué M. Puigdemont lors d'une interview à la radio catalane Catalunya Radio depuis la Belgique où il se trouve.

Catégories: Actualités

Pages