Agrégateur de flux

Les saïgas décimés en 2015 victimes d’une bactérie et d’un coup de chaud

Près de 200 000 de ces antilopes avaient péri en Asie centrale. Le temps anormalement chaud et humide aurait déclenché une épidémie bactérienne fulgurante.
Catégories: Actualités

Daniel Pennac, parrain de la Nuit de la lecture 2018

Ministère de la Culture - ven, 01/19/2018 - 19:31
Vendredi 12 Janvier 2018 - 16h30
Catégories: Culture

Foot - Transferts - Le Havre discute avec Norwich pour Julan

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 19:30
Formé par le HAC, Nathaël Julan, auteur de cinq buts cette saison...
Catégories: Sport

Après le massacre en Casamance, le gouvernement sénégalais s’attaque au trafic de bois

Début janvier, quatorze bûcherons ont été retrouvés morts dans une région où sévissent trafiquants et indépendantistes.
Catégories: Actualités

Foot - Transferts - Strasbourg : I. Sacko veut partir

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 19:25
L'attaquant strasbourgeois a demandé à ses dirigeants de quitter le...
Catégories: Sport

Au Niger, "une oasis" pour promouvoir l'entreprenariat des femmes

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 19:24

"Si nous sommes accompagnées, nous sommes capables de faire beaucoup de chose", affirme la jeune réalisatrice Aïcha Macky, bavardant avec un groupe de femmes venues assister à l'inauguration de "l'Oasis", un centre dédié à la promotion de l'entreprenariat féminin au Niger.

Inaugurée jeudi à Niamey, l'Oasis ambitionne aussi de sensibiliser aux effets des changements au Niger, vaste pays très pauvre aux deux-tiers engloutis par le désert et souvent victime de sécheresses et d'inondations dévastatrices.

Ce projet est le fruit d'un partenariat entre le groupe français Veolia (multinationale présente dans les secteurs de l'eau, de l'énergie et de la propreté) et Empow'Her, une organisation non gouvernementale basée à Paris qui milite pour "l'autonomisation sociale et économique" des femmes.

"Entreprendre, c'est un vrai défi" au Niger, où les femmes représentent plus de la moitié des 20 millions d'habitants, explique Aïcha Macky, l'ambassadrice de l'Oasis. "Beaucoup de femmes" veulent se lancer dans les affaires, mais "seules, elles ne peuvent pas s'accomplir", car "elles manquent de formation et de compétence".

Une étude menée par Empow'Her et des ONG locales auprès de 180 femmes entrepreneurs a montré que 75% d'entre elles n'ont jamais eu accès à des formations mais que "plus de 90%" ont émis "le souhait d'y accéder".

- Former 10.000 femmes -

Présente à la cérémonie, Malika Issoufou, l'une des deux premières dames du Niger, a déploré que "les femmes soient les principales victimes de la pauvreté" dans son pays. En décembre dernier, le président Mahamadou Issoufou a révélé que "trois pauvres sur cinq sont des femmes" au Niger.

Stéphane Vatinel, créateur de "la Recyclerie" de Paris, qui a inspiré l'Oasis, pointe "l'univers masculin prépondérant" qui empêche "beaucoup de femmes", mêmes dotées de "compétences" de se lancer dans les affaires.

Pour briser ces obstacles, l'Oasis "va former les femmes" qui ont "besoin de créer un projet" ou qui "veulent développer leur commerce", explique à l'AFP son directeur Abdoul-Salami Cissé.

Julie Abbo, la représentante d'Empow'Her, affiche déjà les ambitions du centre : accompagner 10.000 femmes dans les trois prochaines années et "faire émerger" 15 d'entre elles par an, au sein de l'incubateur de l'Oasis. Quelque 3.000 personnes seront parallèlement "sensibilisées" chaque année sur "les enjeux du développement durable", souligne-t-elle.

Dans la cour de l'Oasis, Sani Ayouba, un membre de l'ONG nigérienne "Jeune volontaire pour l'Environnement", arrache les herbes sauvages qui poussent dans un minuscule potager d'une dizaine de planches d'espèces locales.

"C'est un potager éducatif", car l'Oasis s'attache aussi à la protection de l'environnement. "Ici, nous allons montrer aux gens comment faire de la culture bio" et "faire des pesticides à base de piment et de tabac", explique-t-il aux visiteurs.

Et pour confirmer sa touche "écolo", le décor du bâtiment flambant neuf de l'Oasis, situé dans un quartier résidentiel de Niamey, est fait à l'aide de matériaux de récupération: vieux pneus, conserves, tissus, plastiques recyclés, coupures de journaux, bois mort et plaques d'aluminium.... Des panneaux solaires assurent son autonomie en électricité.

Catégories: Actualités

Philippe annonce des moyens supplémentaires pour le tourisme

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 19:23
PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a annoncé vendredi des investissements renforcés pour le tourisme en France, déjà première destination mondiale, afin d'atteindre 100 millions de touristes internationaux en 2020 (contre près de 90 millions en 2017) et des recettes de 50 milliards d'euros.

Saut à skis - ChM - Daniel André Tande domine le Championnat du monde de vol à ski après deux sauts

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 19:23
Après deux sauts sur quatre, Daniel André Tande est en tête du...
Catégories: Sport

Airbus : British Airways négocierait à son tour l'achat d'A380

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 19:15
Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Girondins : Michel Preud'homme attend la réponse

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 01/19/2018 - 19:13

Favori pour succéder à Jocelyn Gourvennec, le Belge souhaite deux adjoints, dont le Brésilien Fernando. Il souhaite également une clause libératoire en cas d'appel de la sélection.
Favori pour succéder à Jocelyn Gourvennec sur le banc des Girondins, Michel Preud'homme a fait part de ses souhaits lors de sa rencontre avec... Lire la suite

Catégories: Actualités

Vol à skis: Tande en tête du championnat du monde après deux sauts à Oberstdorf

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 19:11

Le Norvégien Daniel André Tande a pris la tête du championnat du monde de vol à ski après les deux premières manches vendredi à Oberstdorf (Allemagne), devant l'Allemand Richard Freitag et la star polonaise Kamil Stoch.

A l'issue des deux premiers sauts (deux autres sont prévus samedi), quasiment tous les favoris sont été au rendez-vous sur le tremplin géant de 235 mètres de la petite station des Alpes bavaroises, d'où Tande s'est envolé à 212 m puis à 227 mètres.

Derrière lui, l'Allemand Richard Freitag, porté par plusieurs dizaines de milliers de supporters, est retombé à 225 mètres à son deuxième saut, après avoir réussi 228 mètres au premier. Avec 438,7 points, il est cependant devancé par Tande (449,6 pts).

Quant à Stoch, le héros de la prestigieuse Tournée des Quatre Tremplins de décembre/janvier, où il a réussi un historique Grand Chelem en remportant les quatre épreuves, il reste dans la course pour le titre (431,8 pts).

Le quatrième est l'Autrichien Stefan Kraft, détenteur depuis la saison dernière du record du monde avec 253,5 mètres sur le tremplin de Vikersund, en Norvège.

Le vol à ski se dispute sur des tremplins géants -- seuls cinq sont actuellement en fonction, tous en Europe -- qui propulsent les sauteurs environ deux fois plus loin que les grands tremplins utilisés majoritairement en Coupe du monde de saut à ski ou aux jeux Olympiques.

Les qualifications prévues jeudi avaient dû être annulées en raison du vent, et les skieurs n'ont eu droit qu'à un saut d'essai vendredi en début d'après-midi avant de s'élancer en compétition.

Cette année, les organisateurs ont annoncé qu'ils feraient passer la sécurité avant la quête des records.

"Nous ne voulons pas de records à n'importe quel prix", a assuré le directeur des épreuves Walter Hofer, "et après tout, les spectateurs ne veulent pas voir juste un point noir voler dans le ciel".

Catégories: Actualités

Des châteaux à vendre dans toute la Nouvelle-Aquitaine

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 01/19/2018 - 19:09

EDITION DU SOIR - Le château de Châlus-Chabrol, où Richard Cœur de Lion a été tué, est à vendre. Et il n'est pas le seul. En Charente-Maritime, en Dordogne ou dans le Lot-et-Garonne, d'incroyables demeures cherchent acquéreurs. Au sommaire aussi : en Charente, la véritable histoire de l'homme à la soucoupe ; une initiative pour redonner le goût de la lecture aux plus jeunes ; rencontre avec Satine, 13 ans, star de Youtube.
... Lire la suite

Catégories: Actualités

Le quotidien régional La Marseillaise prévoit de supprimer la moitié de ses effectifs

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 19:03

Les dirigeants du quotidien régional La Marseillaise, en redressement judiciaire, ont présenté vendredi un nouveau plan social aux syndicats prévoyant la suppression de 44 emplois sur 85, a-t-on appris auprès de la direction et des syndicats.

"Nous devons faire face à une réalité très dure, et il nous fallait présenter un plan de continuation crédible, qui impose des choix douloureux", a expliqué Audrey Garino, la directrice du titre, à l'AFP, tout en affirmant être "convaincue de la pertinence de La Marseillaise" dans le paysage médiatique local.

"On ne s'attendait pas à une saignée d'une telle ampleur. On s'interroge sur la pérennité du journal", a réagi de son côté Jean-Marie Dinh, représentant du syndicat SNJ-CGT, à l'issue d'un comité d'entreprise extraordinaire.

Sur les 44 suppressions de postes, 28 concernent des journalistes et pourraient avoir lieu "dès la fin février", selon M. Dinh. Ce chiffre a été confirmé par la direction du journal à l'AFP.

Le journal, historiquement proche du Parti communiste, avait obtenu le 23 novembre, un an après son placement en redressement judiciaire, une prolongation de sa période d'observation de six mois, jusqu'au 28 mai. Il venait de recevoir 300.000 euros de son nouvel actionnaire, le groupe Media, spécialisé dans la communication des entreprises et des collectivités.

La direction du journal a rendez-vous le 31 janvier au tribunal de commerce pour la validation intermédiaire de sa période d'observation.

"On nous a annoncé des projets de développement d'hebdomadaires dans le Gard et le Var mais sans être explicite sur comment on allait y parvenir", a ajouté M.Dinh.

Le passif du journal, qui revendique son indépendance des groupes financiers, s'élève à environ 6,7 millions d'euros.

Fondé en 1943 pendant l'Occupation allemande, La Marseillaise, repris en avril 2015 par les Editions des Fédérés, est diffusée dans six départements du Sud-Est (Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Hérault et Gard).

Le quotidien avait déjà connu de graves difficultés et une première période de redressement judiciaire il y a trois ans.

Catégories: Actualités

Paris et Berlin signeront une déclaration commune lundi

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 19:03
PARIS (Reuters) - Cinquante-cinq ans après le traité de l'Elysée, la France et l'Allemagne signeront lundi une déclaration commune visant à conforter le couple franco-allemand et poser les jalons d'un nouveau traité, a déclaré vendredi Emmanuel Macron.

Les bâtiments d'une université parisienne construits illégalement par Vinci ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - ven, 01/19/2018 - 19:02

Le Conseil d'Etat a jugé vendredi que des bâtiments de l'université Paris VII avaient été construits illégalement, les permis de construire ne respectant pas les normes de sécurité.
Le Conseil d'Etat a jugé vendredi que des bâtiments de l'université Paris VII (Diderot) avaient été construits de façon illégale par une... Lire la suite

Catégories: Actualités

RDC : la France confrontée à une campagne hostile sur les réseaux sociaux

Des tweets dénonçant les liens entre Kinshasa et Paris ont déferlé sur le Net. Des rumeurs révélatrices des ambiguïtés de la diplomatie française avec le régime de Kabila.
Catégories: Actualités

Wall Street : IBM et American Express plombent le Dow Jones

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 19:00
Le DJIA régresse actuellement de 0,21% à 25.964 pts, le Nasdaq prend 0,34% à 7.321 pts, et le S&P500 s'accorde 0,17% à 2.802 pts...

Atlantia verra à modifier son OPA une fois celle d'ACS validée

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 18:55
(Reuters) - Le groupe autoroutier italien Atlantia a annoncé vendredi qu'il déciderait d'éventuelles modifications du prix et de la structure de son offre pour l'espagnol Abertis une fois l'offre concurrente approuvée par les autorités.

Delphine Batho assigne le PS en référé

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 18:53

La députée des Deux-Sèvres Delphine Batho a assigné vendredi en référé le Parti socialiste auprès du tribunal de grande instance (TGI), estimant être empêchée de briguer la tête du parti, a-t-elle annoncé à l'AFP vendredi.

L'ancienne ministre fustige "un coup d'Etat statutaire" et "une atteinte à une liberté fondamentale", celle d'une "candidature libre qui refuse de s'inscrire dans la logique des courants et des clans".

Dans l'assignation, que l'AFP a pu consulter, Mme Batho reproche au PS "les modifications statutaires" qui devront être adoptées le 27 janvier lors du Conseil national.

La députée estime que l'obligation de "recueillir le soutien de 5% des membres du Conseil national", soit 16 parrainages, la privera "de la possibilité de concourir", peut-on lire dans le texte.

La candidate à la tête du PS dénonce également la limitation à "5 thématiques obligatoires et 50.000 signes" des textes d'orientation. Une telle mesure exclura, selon elle, "les débats sur le bilan du quinquennat (...), le féminisme, le travail, le terrorisme, la politique d'asile et d'immigration".

Afin de permettre à tout membre du Conseil national de déposer une candidature, Mme Batho demande au TGI de suspendre la réunion statutaire du 27 janvier et de respecter les statuts actuels. Elle souhaite également que le PS soit condamné à lui verser 3.000 euros.

Invitée sur LCP, la sénatrice de Paris Marie-Noëlle Lienemann a vivement réagi aux propos de l'ex-ministre de l?Écologie, du Développement durable, et de l?Énergie. "Est-ce qu'elle a besoin d'entretenir tous les populismes ?", s'est-elle indignée, notant qu'"une des raisons pour lesquelles elle va mettre en cause les statuts c'est de dire +on m'empêche d'être candidate+ !"

L'ex-secrétaire d?État au Logement a par ailleurs exhorté Mme Batho à venir exprimer son mécontentement directement devant les instances du parti. "Elle est membre de droit du Conseil national, jamais elle ne prend la parole", a-t-elle relevé. "Si elle n?est pas d'accord, qu?elle le dise, qu?elle conteste, qu?on en débatte."

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur