Agrégateur de flux

Tennis - Federer et la Coupe Davis, c'est fini

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:55
Roger Federer ne disputera plus la Coupe Davis avec la Suisse. Même...
Catégories: Sport

En Iran, la messagerie Telegram est de nouveau accessible

La République islamique, touchée par d’importantes manifestations fin décembre, avait coupé l’accès à la messagerie cryptée et au réseau social Instagram. Les autorités estimaient que des groupes « contre-révolutionnaires » lançaient des appels à manifester depuis l’étranger.
Catégories: Actualités

Reprise à Paris de "Saïgon", la pièce événement du dernier festival d'Avignon

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:50

Le Théâtre de l'Odéon à Paris reprend jusqu'au 10 février "Saïgon", événement du dernier festival d'Avignon, avec son décor de restaurant vietnamien plus vrai que nature et ses récits d'exilés de la première et deuxième génération, avant une tournée en France et jusqu'en Chine.

La pièce entremêle les destins de personnages entre deux époques: 1956, date du départ des français d'Indochine deux ans après la défaite de Diên Biên Phu, et 1996, l'année où le gouvernement vietnamien autorise le retour des "Viet kieu", ou "Vietnamiens de l'étranger", après la levée de l'embargo américain.

Dans le décor de restaurant formidablement restitué sur la scène des Ateliers Berthier, avec sa marmite de Pho fumante et ses tables en formica, les destins s'entrecroisent et on passe de 1956 à 1996 en un clin d'oeil.

L'auteure de "Saïgon", Caroline Guiela Nguyen, née d'une mère vietnamienne et d'un père pied-noir d'Algérie, a recueilli des témoignages des deux côtés, en France et au Vietnam. Mais "ce n'est pas du tout du théâtre documentaire, c'est de la fiction, des histoires qui s'inspirent de la mémoire des gens", souligne-t-elle.

Plutôt que d'aborder de front "la grande histoire", Caroline Guiela Nguyen et sa jeune troupe ont voulu parler des individus, du déchirement de l'exil et des regrets.

Le résultat est saisissant, et le public réalise combien est rare la parole des Vietnamiens en France. Les enfants de la deuxième et troisième génération se sont souvent heurtés au mur de silence de parents tout entiers tendus dans leur volonté d'intégration.

Caroline Guiela Nguyen raconte comment parmi ses 17 cousins, aucun ne maîtrise vraiment le vietnamien. Elle-même a dû recourir à un traducteur lors de ses voyages à Hô-Chi-Minh-Ville, où elle a recueilli des matériaux pour la pièce et recruté quatre jeunes comédiens vietnamiens.

La pièce au mélo assumé est empreinte de nostalgie mais n'élude pas la question de la colonisation, qui imprègne les récits. Le public garde longtemps à l'esprit les larmes de Marie-Antoinette, inimitable patronne du restaurant haute comme trois pommes mais à la langue bien pendue.

"C'est ainsi que se racontent les histoires au Vietnam, avec beaucoup de larmes" conclut la pièce de près de 3h30.

Saïgon, jusqu'au 10 février à l'Odéon-Ateliers Berthier puis en tournée, à Rouen, Dijon, Lyon, Berlin-Schaubühne, Besançon, Rennes, Tours, Amsterdam, Pékin, Shanghai.

Catégories: Actualités

Saut à la perche: Guillon-Romarin égale le record de France dames avec 4,71 m

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:50

Ninon Guillon-Romarin a égalé le record de France du saut à la perche avec 4,71 m, samedi soir en salle lors de la 1re étape du Perche élite tour à Orléans (Loiret).

Agée de 22 ans, la Val d'Oisienne a rejoint Marion Fiack qui avait franchi la même hauteur le 10 janvier 2015 à Aubière (Puy-de-Dôme).

Entraînée par Sébastien Homo et Emmanuel Chapelle à Cergy-Pontoise, Guillon-Romarin, qui effecutait sa rentrée hivernale, a réalisé le niveau de performance requis pour les Mondiaux en salle de Birmingham (Angleterre), du 1er au 4 mars.

La Lorraine Marion Fiack, de retour à la compétition près une saison 2017 quasi blanche, a franchi 4,41 m pour se classer troisième du concours. La Grecque Nikoleta Kiriakoupoulou a pris la 2e place en passant 4,60 m.

Chez les messieurs, le Grec Kostas Filippidis, champion du monde en salle 2014, s'est imposé avec 5,71 m.

Catégories: Actualités

Hippisme - EpiqE Series - Suspense total du côté des drivers

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:50
Lors de la saison 1, Franck Nivard avait nettement dominé le...
Catégories: Sport

Ski freestyle - CM - Slopestyle : Tess Ledeux seulement 8e à Snowmass

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:48
Tombée lors de ses deux runs, Tess Ledeux a pris la 8e place de...
Catégories: Sport

Sur le nucléaire, Trump a échoué, dit le président iranien

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:46
Le président iranien, Hassan Rohani, a estimé que les Etats-Unis avaient échoué dans leur tentative de remettre en cause l'accord international de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.
Catégories: Actualités

Golf: l'Europe conserve l'EurAsia Cup

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:44

L'Europe, menée par l'Asie à l'issue des deux premières journées, a finalement conservé l'EurAsia Cup de golf au terme d'une série de victoires dans les matchs individuels de dimanche, pour un total final de 14 à 10 dans cette compétition de match play disputée sur le modèle de la Ryder Cup.

L'équipe dirigée par le Suédois Thomas Björn, qui sera également le capitaine de l'Europe qui défiera les Etats-Unis lors de la Ryder Cup en septembre sur le Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines près de Paris, avait débuté avec un retard d'un point cette dernière journée à Shah Alam (Malaisie). Mais les Européens ont donné dimanche une leçon de golf aux joueurs de l'Indien Arjun Atwal en remportant 8 des 12 simples.

Le Suédois Alex Noren a remis d'entrée les deux équipe à égalité en remportant son match contre le malaisien Nicholas Fung avec 4 trous d'avance et 2 trous encore à jouer. Et c'est le Belge Thomas Pieters qui a marqué le point de la victoire européenne en dominant le Sud-Coréen An Byeong-Hun 1 up.

Le Français Alexander Levy, qui avait perdu ses deux matchs précédents en fourballs et en foursomes, a cette fois apporté son point à l'Europe en battant nettement le Thaïlandais Kiradech Aphibarnrat 3 et 1.

La défaite est amère pour l'équipe d'Asie qui avait pris l'avantage (+1) après la première journée et l'avait conservé à l'issue de la 2e, espérant ainsi remporter pour la première fois cette compétition biennale.

L'Europe et l'Asie avaient fait match nul lors de la première édition en 2014 et l'Europe avait largement dominé l'Asie en 2016.

Les résultats:

Europe bat Asie 14 à 10 après les simples de dimanche:

Alex Noren (SWE) bat Nicholas Fung (MAS) 4 et 2

Rafa Cabrera Bello (ESP) bat Gavin Green (MAS) 4 et 3

Tommy Fleetwood (ENG) bat S.S.P. Chawrasia (IND) 2 et 1

Poom Saksansin (THA) bat Paul Casey (ENG) 1 up

Henrik Stenson (SWE) bat Hideto Tanihara (JPN) 2 et 1

Bernd Wiesberger (AUT) bat Phachara Khongwatmai (THA) 2 et 1

Alexander Levy (FRA) bat Kiradech Aphibarnrat (THA) 3 et 1

Thomas Pieters (BEL) bat An Byeong-Hun (KOR) 1 up

Tyrrell Hatton (ENG) bat Anirban Lahiri (IND) 2 et 1

Matthew Fitzpatrick (ENG) et Kang Sung-Hoon (KOR) point partagé

Li Haotong (CHN) bat Paul Dunne (IRL) 3 et 1

Yuta Ikeda (JPN) bat Ross Fisher (ENG) 1 up

Catégories: Actualités

Wauquiez: avec Macron les immigrés clandestins seront de plus en plus nombreux

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:44

Le président des Républicains Laurent Wauquiez a critiqué dimanche la réforme de l'immigration et de l'asile préparée par le gouvernement, estimant que, "avec Emmanuel Macron, les immigrés clandestins (..) seront de plus en plus nombreux".

Interrogé par le Journal du Dimanche sur le projet de loi sur l'asile et l'immigration que devrait adopter le Conseil des ministres dans les deux mois, M. Wauquiez a affirmé que "c'est un catalogue de mesures techniques qui ne changeront rien à la politique migratoire", regrettant qu'"on s'attaque à l'asile, mais pas à l'ensemble de la politique migratoire".

"Ce n'est pas d'un texte qu'on a besoin, mais du courage politique de dire que l'immigration doit être réduite à son strict minimum. Avec Emmanuel Macron, les immigrés clandestins resteront sur notre sol. Ils seront même de plus en plus nombreux", a ajouté M. Wauquiez.

Alors que la France a enregistré l'an dernier un record de plus de 100.000 demandes d'asile, et qu'un gros tiers des demandeurs ont obtenu le statut de réfugié en 2017, Emmanuel Macron et le gouvernement défendent une politique à la fois plus digne s'agissant de l'accueil des étrangers ayant obtenu l'asile, et plus stricte dans les reconduites de déboutés.

Dans cet entretien au ton très offensif, M. Wauquiez a également été interrogé sur la laïcité, soulignant que "on attend toujours (le) grand discours sur la laïcité" du président, qui selon lui "fuit le sujet".

Il a jugé "choquants" les propos prêtés à M. Macron sur la "radicalisation de la laïcité", rapportés par des représentants des cultes reçus à l'Elysée en décembre: "que je sache, aucun Français n'est mort victime de la 'radicalisation de la laïcité!'", a souligné le président de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Selon lui, "il est temps d'avoir le courage de mettre les mots sur la réalité. La radicalisation qu'il faut combattre, c'est celle de l'islamisme".

Enfin M. Wauquiez a rappelé qu'il était favorable au retour des peines planchers pour sanctionner les agressions visant des policiers. "La peur doit changer de camp. Ces petites frappes doivent savoir que cela les conduira systématiquement derrière les barreaux. Et pour longtemps. Mais le ministre de l'Intérieur a la main qui tremble et a refusé cette mesure de bon sens", a déploré M. Wauquiez.

Catégories: Actualités

Wauquiez: avec Macron les immigrés clandestins seront de plus en plus nombreux

LCP Assemblée nationale - dim, 01/14/2018 - 09:44

Le président des Républicains Laurent Wauquiez a critiqué dimanche la réforme de l'immigration et de l'asile préparée par le gouvernement, estimant que, "avec Emmanuel Macron, les immigrés clandestins (..) seront de plus en plus nombreux".

Interrogé par le Journal du Dimanche sur le projet de loi sur l'asile et l'immigration que devrait adopter le Conseil des ministres dans les deux mois, M. Wauquiez a affirmé que "c'est un catalogue de mesures techniques qui ne changeront rien à la politique migratoire", regrettant qu'"on s'attaque à l'asile, mais pas à l'ensemble de la politique migratoire".

"Ce n'est pas d'un texte qu'on a besoin, mais du courage politique de dire que l'immigration doit être réduite à son strict minimum. Avec Emmanuel Macron, les immigrés clandestins resteront sur notre sol. Ils seront même de plus en plus nombreux", a ajouté M. Wauquiez.

Alors que la France a enregistré l'an dernier un record de plus de 100.000 demandes d'asile, et qu'un gros tiers des demandeurs ont obtenu le statut de réfugié en 2017, Emmanuel Macron et le gouvernement défendent une politique à la fois plus digne s'agissant de l'accueil des étrangers ayant obtenu l'asile, et plus stricte dans les reconduites de déboutés.

Dans cet entretien au ton très offensif, M. Wauquiez a également été interrogé sur la laïcité, soulignant que "on attend toujours (le) grand discours sur la laïcité" du président, qui selon lui "fuit le sujet".

Il a jugé "choquants" les propos prêtés à M. Macron sur la "radicalisation de la laïcité", rapportés par des représentants des cultes reçus à l'Elysée en décembre: "que je sache, aucun Français n'est mort victime de la 'radicalisation de la laïcité!'", a souligné le président de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Selon lui, "il est temps d'avoir le courage de mettre les mots sur la réalité. La radicalisation qu'il faut combattre, c'est celle de l'islamisme".

Enfin M. Wauquiez a rappelé qu'il était favorable au retour des peines planchers pour sanctionner les agressions visant des policiers. "La peur doit changer de camp. Ces petites frappes doivent savoir que cela les conduira systématiquement derrière les barreaux. Et pour longtemps. Mais le ministre de l'Intérieur a la main qui tremble et a refusé cette mesure de bon sens", a déploré M. Wauquiez.

Catégories: Actualités

La Tunisie marque dans la tension le 7e anniversaire de la révolution

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:40

Partis et syndicats ont appelé à manifester dimanche à Tunis à l'occasion du 7e anniversaire de la révolution, après une vague de troubles sociaux marqués par les mêmes slogans, "travail, liberté, dignité" qu'en 2011.

Traditionnelles en janvier, la grogne sociale et la contestation ont été particulièrement marquées cette année. Outre une série de manifestations pacifiques, des violences nocturnes ont eu lieu la semaine passée dans plusieurs villes du pays.

Les manifestants réclament de revoir le budget d'austérité 2018 voté en décembre, ainsi qu'une lutte plus efficace contre la corruption, notamment.

Des heurts ont éclaté lundi dernier et se sont étendus après la mort d'un homme durant des échauffourées avec la police à Tebourba, à l'ouest de Tunis. Selon le ministère de l'Intérieur, quelque 803 personnes soupçonnées d'être impliquées dans des actes de violence, de vol et de pillage ont été arrêtées.

Dans ce contexte tendu, un dispositif sécuritaire très important a été déployé dimanche pour l'anniversaire de la révolution sur l'avenue Habib Bourguiba, haut lieu du soulèvement qui provoqua la chute en 2011 de Zine el Abidine Ben Ali après 23 ans de règne sans partage.

Des barricades ont été installées pour bloquer des accès à l'avenue, a constaté une journaliste de l'AFP.

La puissante centrale syndicale UGTT a appelé à défiler en centre-ville, tout comme le parti islamiste Ennahdha, membre de la coalition gouvernementale.

Le Front populaire, parti de gauche accusé par le Premier ministre Youssef Chahed d'être responsable des troubles des derniers jours, a également appelé à manifester à Tunis.

Le président Béji Caïd Essebsi a décidé de marquer l'évènement en se rendant au même moment dans le quartier populaire d'Ettadhamen, en banlieue de Tunis, où des heurts violents nocturnes ont opposé des jeunes contestataires aux forces de sécurité ces derniers jours. Il doit y inaugurer une maison de jeunes.

La grogne est alimentée par un chômage persistant, et des hausses d'impôts grignotant un pouvoir d'achat déjà éprouvé par l'inflation (plus de 6% fin 2017).

La révolution, point de départ du Printemps arabe, avait démarré par l'immolation par le feu le 17 décembre 2010 à Sidi Bouzid, une ville de l'arrière pays déshérité, du vendeur ambulant Mohamed Bouazizi, excédé par la pauvreté et les humiliations policières.

Un mouvement de protestation contre le chômage et la vie chère avait suivi, marqué par des émeutes sanglantes. Sous la pression populaire, le président Ben Ali avait pris la fuite pour l'Arabie saoudite le 14 janvier 2011. Ce soulèvement a fait 338 morts.

Si la Tunisie est parvenue jusque-là à faire avancer sa transition démocratique, elle reste engluée dans la morosité économique et sociale.

Catégories: Actualités

Ce Boeing rate son atterrissage et finit sur une falaise

Le Huffington Post - dim, 01/14/2018 - 09:40

TURQUIE - Si 2017 fut l'année la plus sûre de tous les temps pour le transport aérien, les spécialistes s'accordent pour dire que le risque zéro ne peut exister. C'est ce que montre la sortie de piste d'un Boeing 737, samedi 13 janvier vers 22 heures à l'aéroport régional de Trabzon en Turquie.

Les pilotes de la compagnie Pegasus, qui venaient d'effectuer la liaison entre Ankara et la ville située au nord du pays, n'ont pas pu retenir leur appareil, qui a dérapé sur le bitume avant de terminer sa course au bord d'une falaise, à deux pas de la mer Noire, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous.

Pegasus Airlines skidded out of the runway at Trabzon Airport. New photos in daylight shows Boeing 737 next to the sea. Photos from different Turkish media. pic.twitter.com/KB4hAZiIE9

— Turkish Air News (@AnalystTK) 14 janvier 2018

Sortie de piste à l'atterrissage d'un avion (B738/TC-CPF) de Pegasus Airlines #PC8622 (ESB/TZX) - https://t.co/pQLeZ6aixB@crashaerienpic.twitter.com/AuVdRS6DMu

— Crash Aérien (@crashaerien) 14 janvier 2018

Yikes, that #Pegasus accident at #Trabzon could have been a lot worse. Good thing everybody made it out alive! pic.twitter.com/wly49tKyNA

— Steven (@Airwaysfoodie) 14 janvier 2018

Si les images sont impressionnantes, les 162 passagers à bord ont été "évacués en toute sécurité", à en croire le gouverneur de la région de Trabzon Yücel Yavuz. Le responsable a ajouté que les circonstances précises et les raisons de cette sortie de piste ne sont pas encore connues. L'aéroport régional restera quant à lui fermé, permettant aux enquêteurs de commencer leurs investigations.

Lire aussi :

2017 est l'année "la plus sûre de tous les temps" pour le transport aérien

Ce passager en retard saute de la passerelle pour attraper son avion

Eleanor a donné des sueurs froides aux passagers de cet avion

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Catégories: Actualités

Golf - EurAsia Cup - L'Europe domine finalement l'Asie, Levy vainqueur !

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:37
Mené pendant les doubles à Kuala Lumpur, l'Europe a finalement...
Catégories: Sport

Auto - Trophée Andros - Trophée Andros : Renault et Audi à la fête

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:35
Jean-Baptiste Dubourg (Renault Captur) vainqueur de la première...
Catégories: Sport

Foot - ANG - Angleterre : plusieurs voix plaident pour l'arbitrage vidéo après deux erreurs

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:34
Il a beaucoup été question d'arbitrage vidéo, samedi en Premier...
Catégories: Sport

Une citation de Trump sur Kim Jong-Un était erronée, affirme la Maison Blanche

France 24 - L'info en continu - dim, 01/14/2018 - 09:33

Une citation du président américain Donald Trump parlant de sa bonne relation avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, dans une interview au Wall Street Journal, était erronée, a affirmé la Maison Blanche samedi soir.

La phrase citée par le Wall Street Journal ("Jai probablement une bonne relation avec Kim Jong-Un", qui pouvait laisser croire que les deux dirigeants étaient en contact) était en fait au conditionnel, selon la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders.

"Le président a dit +J'aurais probablement une bonne relation avec Kim Jong Un. J'aurais - j'aurais - j'aurais. Pas j'ai+", a déclaré celle-ci sur Twitter, dans un message où les trois "j'aurais" ("I'D") étaient en majuscules et en rouge, tout comme son titre clamant "Fake news" (fausses nouvelles).

La Maison Blanche et le journal ont chacun publié sur Twitter l'enregistrement audio de la phrase pendant l'interview et il semblerait qu'effectivement la Maison Blanche ait raison, même si la phrase n'est pas clairement audible (en anglais, la différence est mince, entre "I have" et "I'd have").

"Le Wall Street Journal - encore des fake news - citation erronée du président", poursuivait Mme Sanders dans son tweet.

Washington et Pyongyang s'affrontent verbalement depuis des mois autour du programme nucléaire de Pyongyang et M. Trump a, à de nombreuses reprises, insulté le dirigeant nord-coréen, le traitant notamment de fou.

Dans l'interview au Journal, il a refusé de dire s'il avait déjà parlé avec M. Kim. "Je ne dis pas que je l'ai fait ou que je ne l'ai pas fait. Je ne souhaite simplement pas m'exprimer", avait-il déclaré.

Mais si le président américain s'est engagé depuis son arrivée au pouvoir dans une virulente joute verbale avec le leader nord-coréen qui a multiplié les essais nucléaires, il a changé sensiblement de ton au cours des dernières semaines.

Il y a quelques jours, il s'est félicité des discussions entre le Nord et le Sud. A l'issue de ces dernières, les deux pays ont convenu que Pyongyang allait envoyer une délégation aux JO d'hiver qui se tiennent à Pyeongchang du 9 au 25 février.

Catégories: Actualités

Basket - NBA - Les Spurs de Tony Parker se promènent face aux Nuggets

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:17
Avec Tony Parker à la mène de son équipe-type, San Antonio a livré...
Catégories: Sport

Affaire Arthur Noyer : l'avocat de la famille dénonce des "attitudes inconscientes"

L' Essentiel - SudOuest.fr - dim, 01/14/2018 - 09:04

La famille du jeune militaire envisage de porter plainte pour "violation du secret de l'instruction" après la publication d'informations sur le lieu de découverte de nouveaux ossements.
Dans un entretien accordé à France 3 Alpes, l'avocat de la famille d'Arthur Noyer a annoncé son intention de déposer plainte contre X pour... Lire la suite

Catégories: Actualités

Open d'Australie (H) - Gaël Monfils : «En aucun cas, il ne faut avoir des attentes sur moi»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - dim, 01/14/2018 - 09:04
Malgré son titre à Doha au début du mois, Gaël Monfils n'aborde pas...
Catégories: Sport

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur