Agrégateur de flux

Foot - C1 - Bayern - Jérôme Boateng (Bayern) : «On ne peut arrêter Ronaldo qu'en équipe»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 6 heures 34 min
Dans un entretien à Kicker, le défenseur du Bayern Munich s'est...
Catégories: Sport

Loi asile-immigration : une cicatrice dans la Macronie

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 6 heures 34 min

Alors que ce projet de loi asile-immigration a provoqué de vifs débats au sein de la majorité, un seul député LREM a osé voter contre tandis que 14 autres se sont abstenus.
Le projet de loi asile-immigration farouchement défendu par Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, va-t-il laisser des traces au sein de la... Lire la suite

Catégories: Actualités

Pakistan : un ex-champion de hockey sur gazon sollicite l'Inde pour une greffe de coeur

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 37 min

L'ex-champion pakistanais de hockey sur gazon Mansoor Ahmed a requis lundi l'aide de l'Inde pour une greffe de c?ur, s'excusant d'avoir "brisé de nombreux c?urs indiens" au cours de sa longue carrière sportive.

Aujourd'hui âgé de 49 ans, M. Ahmed était jadis le gardien de l'équipe pakistanaise qui a remporté la Coupe du Monde de sa discipline en 1994 à Sydney, et était devenu une icône dans son pays suite à la finale remportée contre les Pays-Bas.

Equipé d'un pacemaker, il souffre depuis des semaines de complications, et espère désormais bénéficier d'une greffe.

"Il se peut que j'aie brisé de nombreux c?urs indiens sur le gazon en battant l'Inde lors de la Coupe Indira Gandhi (1989) et lors d'autres événements, mais c'était du sport", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Maintenant j'ai besoin d'une greffe de c?ur en Inde et pour cela j'ai besoin du soutien du gouvernement indien", a-t-il ajouté.

Les relations entre les deux pays voisins, y compris sur les plans sportif et culturel, se sont nettement dégradées depuis les sanglants attentats qui ont frappé Bombay en 2008 et que New Delhi attribue à des groupes armés soutenus par le Pakistan.

Les Pakistanais gardent néanmoins la possibilité de requérir un visa médical en Inde, où le secteur du tourisme médical est en plein boom.

Pour M. Ahmed, qui a pris part à 338 matches internationaux et à trois Jeux olympiques au cours de sa longue carrière (1986-2000), le visa est crucial.

Le sport est l'un des rares canaux se prêtant à un apaisement des tensions entre les deux pays rivaux, a-t-il souligné.

"Nous avons connu une grande rivalité et le sport a aidé lors d'un certain nombre d'occasions, donc cela devrait continuer", a-t-il plaidé, appelant New Delhi à faire preuve d'"humanité".

L'Inde a gelé la plupart de ses liens sportifs avec le Pakistan en 2008, notamment en matière de cricket, le sport le plus populaire de la région. Mais des équipes des deux pays continuent de s'affronter en Coupe du Monde.

Catégories: Actualités

Peugeot : à suivre demain

Le Boursier - il y a 6 heures 39 min
Peugeot et Renault seront sur le pont cette semaine avec la publication de leur chiffre d'affaires du premier trimestre 2018...
Catégories: Économie - Finances

Running - Marathon Londres - Marathon de Londres : décès d'un participant de 29 ans

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 6 heures 39 min
Matt Campbell, 29 ans, qui disputait dimanche le marathon de Londres,...
Catégories: Sport

Arménie: le Premier ministre Serge Sarkissian démissionne

ladepeche.fr - il y a 6 heures 40 min
Le Premier ministre arménien Serge Sarkissian a présenté lundi sa démission, face aux protestations antigouvernementales qui secouent depuis onze jours l'Arménie, ex-république soviétique du Caucase, a rapporté l'agence de presse officielle arménienne Armenpress. "Je quitte le poste de dirigeant du pays", a déclaré Serge Sarkissian, selon son service de presse cité par l'agence. Le chef de la contestation et député "Nikol Pachinian avait...
Catégories: Actualités

Sicav/FCP : "la valorisation actuelle de Vilmorin est une opportunité"

Le Boursier - il y a 6 heures 42 min
KBL Richelieu Croissance PME chez KBL Richelieu Gestion investit, depuis 1992, dans une sélection de sociétés françaises cotées de petites et moyennes...
Catégories: Économie - Finances

Inédit : un album de Massive Attack encodé sur de l'ADN

Pour la première fois, l'intégralité d'un album de musique va être encodée sous forme de brins d’ADN, qui seront ensuite conservés dans des perles de verre nanométriques. De quoi préserver l’album Mezzanine, de Massive Attack, intact pendant des centaines de milliers d’années.
Catégories: Sciences

Bébé royal : Kate a donné naissance à un garçon

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 6 heures 46 min

C'est donc officiel, le troisième bébé royal du couple Kate-William est un garçon. Reste une question : quel sera son prénom ? .
Kate, l'épouse du prince William, a donné naissance ce lundi à un garçon, le troisième enfant du couple, a annoncé le palais de Kensington. "Son Altesse Royale la Duchesse de Cambridge a... Lire la suite

Catégories: Actualités

La Libye examine l'accord Total-Marathon Oil

Le Boursier - il y a 6 heures 47 min
TUNIS/LONDRES (Reuters) - Le gouvernement libyen examine l'opération par laquelle Total a acheté en mars à Marathon Oil une participation de 450 millions de dollars (368 millions d'euros) dans les concessions du gisement Waha, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.
Catégories: Économie - Finances

Kate, épouse du prince William, a donné naissance à un garçon

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 47 min

Kate, l'épouse du prince William, a donné naissance lundi à un garçon, le troisième enfant du couple, a annoncé le palais de Kensington.

"Son Altesse Royale la Duchesse de Cambridge a accouché sans problème d'un garçon à 11h01" (10h01 GMT), a annoncé le Palais de Kensington dans un communiqué, précisant que l'enfant et sa mère vont bien. Le bébé, dont le nom sera annoncé "en temps voulu", pèse 3,8 kg.

Catégories: Actualités

Antisémitisme: Barenboim rend des prix musicaux allemands

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 47 min

Le célèbre chef d'orchestre Daniel Barenboim, directeur musical d'un des deux grands opéras de Berlin, a annoncé lundi rendre des prix musicaux obtenus en Allemagne après que des rappeurs aux textes jugés antisémites eurent aussi été récompensés.

M. Barenboim, qui a remporté ces dernières années plusieurs de ces prix, nommés ECHO, a dénoncé dans un communiqué un album de rap aux textes "clairement antisémites, misogynes, homophobes et d'une manière générale méprisants pour la dignité humaine".

En conséquence, le chef d'orchestre israélo-argentin et deux orchestres qu'il dirige, la Staatskapelle de l'Opéra Staatsoper de Berlin et le West-Eastern Divan Orchestra, ont "décidé de rendre toutes (leurs) distinctions".

"Les intérêts commerciaux ne doivent pas supplanter la décence et l'humanité", poursuit dans son communiqué M. Barenboim.

La remise des prix ECHO est la cérémonie de prix musicaux la plus renommée en Allemagne, dans des domaines allant du classique à la musique pop en passant par le jazz. Les prix se fondent sur les succès commerciaux des artistes.

Depuis le 12 avril et le début de la polémique, plusieurs lauréats de la manifestation cette année ont rendu leurs récompenses pour dénoncer la remise du prix de meilleurs artistes hip-hop de l'année aux rappeurs Kollegah et Farid Bang qui ont vendu en Allemagne plus de 200.000 exemplaires de leur album "Jeune, brutal et beau gosse 3".

L'une de leurs chansons, "0815", dans laquelle les deux rappeurs se comparent aux prisonniers du camp d'extermination d'Auschwitz, a déclenché une controverse dans un pays hanté par les crimes nazis. Les deux chanteurs ont rejeté tout antisémitisme.

Plusieurs responsables des prix ECHO ont aussi démissionné pour protester contre la récompense accordée aux rappeurs, également dénoncée par des ministres allemands et des responsables d'organisations juives.

Cette polémique qui ne cesse de faire des vagues depuis mi-avril intervient dans un contexte de craintes d'une résurgence de l?antisémitisme en Allemagne.

La chancelière allemande Angela Merkel s'est émue de cette situation à plusieurs reprises ces derniers mois, la dernière fois dimanche dans une interview à une télévision israélienne.

Catégories: Actualités

Au Nigeria, la résurrection de la boxe

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 49 min

Lorsque Saleh Fawaz a décidé d'organiser son premier match de boxe à Lagos, il n'attendait pas plus de 500 spectateurs. Finalement, plus de 800 billets ont été vendus et des dizaines d'amateurs de combats ont dû rester aux portes du gymnase.

Les gradins étaient combles, la musique poussée à fond et les drapeaux nigérians ont flotté autour du ring.

Passionné de boxe, M. Fawaz, 31 ans, jeune entrepreneur dans l'industrie du pétrole, est devenu en deux mois promoteur de boxe professionnelle à plein temps.

"Je connaissais beaucoup de jeunes boxeurs extrêmement talentueux. Je me suis vite rendu compte qu'ils n'avaient pas assez d'argent pour payer leur licence ou même manger suffisamment pour s'entraîner", raconte-t-il à l'AFP.

Il décide de les aider en payant ci et là du matériel ou des licences. "Mais finalement, ce qui manquait le plus c'était des événements, une plate-forme où ils pouvaient montrer leur talent", estime le jeune homme.

Si la boxe était le sport le plus populaire au Nigeria jusque dans les années 1950-1960, elle a ensuite presque disparu des écrans et des gymnases jusqu'au début des années 2000.

Michael Gennaro, historien du sport à l'université américaine de Bossier Parish Community College, a été "stupéfait" en feuilletant les archives des journaux locaux. "Dans les années 1960, il n'existait pas un jour sans article sur la boxe. Les gamins nigérians collectionnaient des images de boxeurs et le pays a eu deux champions du monde en 1957 et 1962", explique-t-il. Hogan Bassey fut titré en 1957 en catégorie poids plumes et Dick Tiger en 1962 chez les poids moyens, ce dernier étant également sacré en 1966 dans la catégorie des mi-lourds.

- Politisation -

Dans l'Afrique post-coloniale, la boxe est populaire dans tous les anciens territoires britanniques. Et, au Nigeria, elle bénéficie de sponsors locaux généreux.

Mais tout s'arrête abruptement avec le début des dictatures militaires, dont les dirigeants successifs ne voient aucun prestige international dans la boxe.

Dick Tiger, légende vivante dans les années 1960, politise le sport, en préférant représenter le Biafra, région réclamant son indépendance, plutôt que le Nigeria. "Comme avec Mohamed Ali qui a refusé de participer à la guerre du Vietnam, Tiger est devenu un symbole de rébellion, l'ennemi public numéro un", relève Michael Gennaro.

En quelques années, la boxe nigériane s'effondre, manquant de sponsors. Elle est devenue le sport des esprits rebelles et contestataires. "S'il n'y a pas d'argent, il n'y aucune raison de boxer", souligne l'historien.

- Revirement -

La situation change à partir de 2004 grâce à un homme, Adewunmi Ogunsanya, directeur du bouquet satellite Multichoice Nigeria. Avec sa chaîne GO Tv, il organise depuis cette date la "nuit de la boxe", suivie par des millions de téléspectateurs en Afrique.

En 2016, Olaide "Fijaborn" Fijabi, vainqueur de la soirée, remporte un chèque d'un million de nairas (2.200 euros). "La vérité, c'est que je n'avais jamais voulu devenir pro", confie-t-il alors dans la presse locale.

"Il n'y avait aucune raison de vouloir être pro au Nigeria, il n'y avait pas beaucoup d'opportunités de combattre", raconte le poids super-léger. "Je n'avais jamais imaginé gagner autant d'argent avec la boxe. Maintenant, je veux devenir milliardaire."

"C'est en popularisant ce sport que l'on trouvera notre prochain champion du monde nigérian. Et c'est avec de grandes figures locales que nous attirerons des sponsors", explique Jenkins Alumona, promoteur pour Flykite Production et organisateur de la soirée.

Parmi les 300 professionnels nigérians, "nous avons maintenant trois champions africains, un champion dans le Commonwealth et six champions régionaux", se targue cet ancien journaliste sportif.

- "Devenir riche" -

C'est en regardant des combats que Cynthia, adolescente de 17 ans du quartier pauvre de Bariga, a décidé de se lancer. Elle s'entraîne le weekend sous les arbres de l'école publique, coachée par Always Kazeem, ex-coiffeur reconverti dans la boxe professionnelle.

"Je veux devenir championne", raconte la jeune fille, le regard aussi acéré que son crochet droit. "Je veux devenir riche et je sais que, grâce à Dieu, j'y arriverai. La boxe a déjà changé tant de choses dans ma vie, je suis allée dans des endroits où je n'aurais jamais rêvé aller avant, comme à Elite Box sur Victoria Island par exemple."

Victoria Island, un quartier riche au sud de Lagos (et qui n'est pas une île), n'est qu'à une douzaine de kilomètres du quartier grouillant et malfamé de Bariga. Mais dans un pays où les inégalités sociales sont parmi les plus importantes au monde, il semble à des années-lumière.

Rehia Osagie, qui a fondé le club d'Elite Box il y a deux ans pour l'élite branchée de Lagos, ouvre aussi ses portes aux boxeurs professionnels dépourvus d'équipement pour s'entraîner.

"Il y a beaucoup de talents dans ce pays (de 190 millions d'habitants), et un vrai engouement, mais cela reste très difficile encore de vivre de la boxe au Nigeria", regrette le coach. "Ceux qui arrivent vraiment à percer sont ceux qui ont quitté le pays."

Anthony Joshua aurait souhaité représenter le Nigeria, le pays de ses parents, aux jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Mais la fédération nigériane a rejeté sa candidature car il s'était présenté en retard lors des qualifications. En 2012, celui qui est désormais reconnu comme l'un des plus grands boxeurs de sa génération est devenu champion olympique dans la catégorie des super-lourds. Chez les professionnels, il a depuis été sacré champion du monde des poids lourds (WBA-IBF-WBO-IBO) sous les couleurs du drapeau britannique, même si lors de ses derniers combats il a insisté pour monter sur le ring avec celui du Nigeria aux côtés de l'Union Jack.

Catégories: Actualités

Moonlight Benjamin, le blues au service de l'écriture haïtienne

Électrique et électrisant, le nouvel album de Moonlight Benjamin relève du pari audacieux avec ce blues rock éloigné de l'univers plus traditionnel qui l'a fait connaître d'abord au sein du groupe Dyaoulé Pemba puis en solo. À travers Siltane, la chanteuse haïtienne installée en France continue de mettre en chanson les poètes de son pays, comme Frankétienne, Georges Castera ou Anthony Lespès.

Catégories: Musique

Conseil de l'Europe : "fort soupçon" de corruption au profit de l'Azerbaïdjan

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 52 min
Une douzaine de membres actuels ou anciens de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sont mis en cause par un rapport pour des violations du code de conduite de l'institution ou des soupçons de corruption en lien avec l'Azerbaïdjan.
Catégories: Actualités

Foot - ESP - FC Séville - José Castro (FC Séville) digère mal l'humiliation en Coupe du Roi

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 6 heures 52 min
José Castro, le président du FC Séville, assure que des décisions...
Catégories: Sport

Route du Rhum: "99% de chances d'être au départ", estime Le Cléac'h après son chavirage

France 24 - L'info en continu - il y a 6 heures 54 min

"Il y a 99% de chances que l'on soit sur la ligne de départ" de la Route du Rhum, le 4 novembre à Saint-Malo, a estimé lundi Armel Le Cléac'h, dix jours après le chavirage de son maxi trimaran Banque Populaire IX.

"C'est une vraie course contre-la-montre. On a un nouveau gros défi à relever. Aujourd'hui, on sait, avec le timing qui nous reste, qu'il y a 99% de chances que l'on soit sur la ligne de départ. C'est la bonne nouvelle, dans tout ce qui nous est arrivé", a déclaré Le Cléac'h à l'AFP.

"Ça va demander beaucoup de travail, un programme à adapter dès que le bateau sera remis à l'eau pour s'entraîner au mieux et dans le temps imparti", a ajouté le vainqueur du dernier Vendée Globe en 2016/2017.

Banque Populaire IX était en route pour la Méditerranée et la Nice UltiMed, une régate réservée aux navires de la classe Ultim (2-5 mai), quand il a chaviré au large du Maroc dans la nuit du 13 au 14 avril.

Le Cléac'h et Pierre-Emmanuel Hérissé, ainsi que le caméraman qui les accompagnait, ont pu se mettre en sécurité avant d'être hélitreuillés indemnes, une dizaine d'heures plus tard, par l'armée marocaine.

Trois jours plus tard, le maxi trimaran a pu être remorqué à Casablanca, puis remis à l'endroit. "Il y a un peu de dégâts quand même. Le mât est cassé, le gréement autour est à changer. Il y a un mât à fabriquer, c'est la partie la plus longue du chantier à venir", précise le skipper âgé de 40 ans.

"On va tout faire pour être le mieux préparé possible et prendre le départ de cette course (la Route du Rhum), parce que c'est l'objectif de l'année et ça le reste", insiste le natif de Saint-Pol-de-Léon.

Mis en l'eau en 2017, Banque Populaire IX est un trimaran de la catégorie Ultim (24 à 32 m de long). Il mesure 32 m de long, pour 23 m de large. Son mât culmine à 38 mètres.

La Route du Rhum, course transatlantique en solitaire et sans escale tous les quatre ans, dont la première a été remportée en 1978 par le Canadien Mike Birch, s'élancera le 4 novembre de Saint-Malo, pour rejoindre la Guadeloupe et Pointe-à-Pitre une semaine plus tard.

Loïc Peyron, aux commandes d'un trimaran de 31,50 m (Banque Populaire VII), a remporté la dernière édition fin 2014, avec un record de 7 j 15 h et 8 minutes de course.

Catégories: Actualités

Deux hommes en garde à vue après avoir participé à l'action "No Border", qui répondait à celle de Génération Identitaire

Le Huffington Post - il y a 7 heures 1 min
Deux hommes en garde à vue après avoir participé à l'action "No Border", qui répondait à celle de Génération Identitaire
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur