Agrégateur de flux

La loi "asile et immigration" a transformé le "et de droite et de gauche" de Macron en "et de droite et d'extrême droite"

Le Huffington Post - il y a 7 heures 35 min
La loi "asile et immigration" a transformé le "et de droite et de gauche" de Macron en "et de droite et d'extrême droite"
Catégories: Actualités

Bruxelles s’attaque à la régulation des plates-formes du Web

L’objectif du texte que la Commission européenne présentera cette semaine est d’introduire des obligations de transparence pour les Google, App Store, Facebook, et d’instituer des voies de recours efficaces pour leurs clients, s’ils s’estiment lésés.
Catégories: Actualités

Encore un quart des vols annulés chez Air France mardi

Le Boursier - il y a 7 heures 36 min
Chaque veille de journée de grève, Air France communique sur son programme de vols du lendemain...
Catégories: Économie - Finances

Il y a 5 ans, la loi sur le mariage pour tous était votée à l'Assemblée nationale

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 37 min
Adoptée dans une ambiance électrique, après des mois d'importantes manifestations d'opposants, la loi sur le mariage pour tous fête lundi ses cinq ans. Depuis, près de 40 000 couples homosexuels se sont dit "oui".
Catégories: Actualités

Bien-être - Les bienfaits de la spiruline pour les sportifs

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 7 heures 38 min
La spiruline a, comme un grand nombre de produits naturels, de...
Catégories: Sport

Ligue des champions: comment soigner les dépendances à Ronaldo et Lewandowski?

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 38 min

Le Bayern Munich et le Real Madrid, opposés mercredi en demi-finale de la Ligue des champions, sont peut-être les deux meilleures équipes du monde, mais partagent le même talon d'Achille: la dépendance à leur buteur, Cristiano Ronaldo côté madrilène, et Robert Lewandowski côté bavarois.

"Cristiano, c'est Cristiano, toute sa vie il a été un tel joueur, capable de marquer 60 buts par saison. C'est vrai que nous n'en avons pas d'autre capable de le faire mais d'autres peuvent marquer", dit Zinédine Zidane, l'entraîneur du Real, avouant implicitement qu'il n'a pas vraiment de solution miracle en cas d'absence de sa star, alors que Karim Benzema, auteur de 4 petits buts en 2018, et Gareth Bale, délaissé dans les grands matches, peinent à briller.

A Munich, c'est le patron du club Karl-Heinz Rummenigge qui se charge de la promotion de sa star: "Robert est probablement le meilleur numéro neuf en Europe", a-t-il lancé récemment, en démentant fermement toutes les rumeurs de transfert du Polonais, y compris (et surtout) vers le Real.

-"Ronaldo nous surprend encore"-

Les chiffres, évidemment, parlent d'eux-mêmes:

En C1, Ronaldo a placé ses records à des niveaux quasi inaccessibles: 120 buts en 150 matches, dont déjà 15 cette saison, à deux longueurs de son record de 2013/14 (17). Il a marqué au moins un but lors de ses 11 derniers matches dans la compétition.

Contre le Bayern Munich, le Portugais a fait mouche 9 fois en trois confrontations européennes, dont 5 fois la saison dernière en quart de finale (doublé à l'aller à Munich et triplé au retour à Madrid).

Sur la forme du moment, il est également au sommet: il vient de disputer 12 matches consécutifs avec au moins un but inscrit (22 buts au total), égalant sa meilleure série réussie sous le maillot blanc, 12 rencontres d'affilée en 2014.

Carlo Ancelotti, ex-entraîneur du Real et du Bayern, avait coutume de dire qu'avoir Ronaldo titulaire équivalait à commencer tous les matches en menant 1-0.

"On est très heureux d'avoir Cristiano à ce niveau-là", s'est réjoui le défenseur français Raphaël Varane. "On ne va pas dire qu'on est habitués, mais à chaque fois qu'on pense qu'il va s'arrêter, il remet ça. Il nous surprend encore."

- Un quadruplé pour l'histoire -

Face à lui, Lewandowski ne compte "que" 45 buts dans la compétition reine, qu'il n'a jamais gagnée. Mais lui aussi fait figure d'épouvantail pour l'adversaire. Personne à Madrid n'a oublié le K.-O. qu'il a infligé au Real en demi-finale 2013. Sous le maillot de Dortmund à l'époque, il avait réussi au match aller un quadruplé historique (4-1). Ronaldo avait répliqué pour entretenir un peu d'espoir, mais c'est finalement le Borussia qui était allé en finale (perdue 1-2 contre le Bayern).

L'an dernier, alors que le Bayern recevait les Espagnols au match aller en quart de finale, son absence sur blessure avait pesé très lourd. Ronaldo avait fait voler en éclat la défense du Bayern sans que Munich ne puisse répliquer. Son but sur penalty au match retour n'avait pas évité l'élimination en prolongations (1-2, 2-4 a.p.).

Alors que Ronaldo a 33 ans et Lewandowski 29, leurs entraîneurs Zidane et Jupp Heynckes sont confrontés au même problème: comment ménager leurs buteurs et les amener en forme pour les matches décisifs d'avril et mai, lorsque se joue la Ligue des champions et, certaines années, la Coupe et le Championnat?

Zidane n'a pas d'autre choix que de laisser son quintuple Ballon d'Or sur la touche de temps à autre pour lui permettre de récupérer, même si, depuis le départ d'Alvaro Morata en fin de saison dernière, il n'est plus réellement remplacé. La méthode a pour l'instant donné des résultats remarquables en Ligue des champions.

Lewandowski, pour sa part, avait pris les devant. Alors qu'il était le seul joueur de champ à disputer quasiment tous les matches du Bayern, il a réclamé -- et obtenu -- que le club lui trouve une doublure. C'est Sandro Wagner, international allemand, qui a accepté de revêtir le costume, et qui le remplace désormais fréquemment poste pour poste en Bundesliga depuis son arrivée à Munich au mercato d'hiver.

Catégories: Actualités

La Guadeloupe en ordre de bataille pour sauver ses agrumes du dragon jaune

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 39 min

"100% des plants sont atteints mais visuellement ils n'en ont pas l'air": Saturnin Bruyère, technicien au Cirad en Guadeloupe, montre de petits citronniers sur lesquels sont réalisés des tests de tolérance à la maladie du dragon jaune.

Sur cette parcelle d'agrumes infectée du site de Petit-Bourg, M. Bruyère constate avec satisfaction que "la floraison a démarré depuis janvier, ce qui est un résultat très encourageant".

Depuis 2012, tous les agrumes de Guadeloupe sont frappés par cette maladie venue d'Asie, également appelée "citrus greening", transmise par des insectes, les psylles, et poussant la recherche et les professionnels à unir leurs forces pour la contrer.

"Aujourd'hui, la Guadeloupe se voit contrainte d'importer des citrons pour le ti'punch, en l'espace de quelques années elle a perdu quasiment tous ses agrumiers. Ça a été une claque incroyable, car il y a des vergers familiaux partout et des orangers dans tous les jardins", raconte Yann Froelicher, chercheur à l'institut de recherche agronomique (Inra)

Face à ces champs d'arbres morts, l'Inra et le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), ainsi que l'institut technique tropical (IT2) et les pépiniéristes de l'île ont uni leurs efforts pour contrer l'épidémie.

"L'hypothèse, c'est qu'en Guadeloupe ce soient les pépiniéristes qui aient accéléré la propagation de la maladie en vendant des pieds passés par des serres où la maladie se serait multipliée", explique Raphaël Morillon, chercheur au Cirad.

La première priorité de la recherche a donc été de s'assurer que les professionnels disposent de souches saines.

"Avant, les pépiniéristes prélevaient directement de quoi faire des greffes d'agrumes dans les champs", explique M. Bruyère. Aujourd'hui, ce sont les établissements de recherche qui les approvisionnent en plans sains.

- Plantes tolérantes -

En Corse, l'Inra possède un centre de recherche sur les agrumes disposant d'une collection de 10.000 variétés qui sert à chercher des plantes tolérantes aux différentes maladies. L'Inra envoie donc des graines de variétés saines en Guadeloupe.

Les porte-greffes et les greffons issus de ces graines passent alors par une serre "de quarantaine" sur le site du Cirad à Petit-Bourg, où un sas empêche les insectes, et donc les psylles, d'entrer.

Plus loin dans le même domaine verdoyant appartenant au Cirad, les membres de l'IT2 les cultivent dans d'autres serres appelées "parcs à bois" qui permettent d'alimenter les pépiniéristes.

"Depuis deux ans les pépiniéristes produisent en serre +insectproof+ (anti-insectes) des plants sains pour arrêter de propager des maladies", selon M. Morillon.

"Pourquoi faire des plans sains dans un environnement contaminé? Cela a permis de relancer ou de maintenir la production", explique Patrick Champoiseau de l'IT2, devant une de ces serres. Il admet que si ce n'est "pas suffisant", cela reste "nécessaire et indispensable".

Parallèlement, l'antenne guadeloupéenne de la Fédération de défense contre les organismes nuisibles (Fredon) assure une lutte biologique en dispersant des micro-guêpes qui prennent les psylles pour hôte quand elles pondent.

Enfin, le Cirad travaille sur des solutions d'avenir en effectuant de la création variétale. De son côté, le centre de l'Inra en Corse a permis de sélectionner des agrumes tétraploïdes, dont les cellules sont plus grosses, donc avec des vaisseaux plus gros aussi, qui tolèrent mieux la bactérie.

"En jouant avec la ploïdie, c'est-à-dire le nombre de lots de chromosomes dans une cellule, on peut voir si un agrume est tolérant", c'est à dire permet à la plante de vivre avec la maladie, selon M. Morillon.

Les champs d'agrumes qui parsèment le site de Petit-Bourg doivent permettre de tester des plans d'ascendances différentes pour comparer leurs vitesses de croissance, voir s'ils donnent des fruits malgré la maladie, et combien de temps ils y résistent.

Il faudra cependant de la patience avant d'assister à une amélioration génétique: "il faut trois à quatre ans avant d'évaluer une variété et d'être sûr qu'il y a une performance intéressante", selon M. Bruyère.

Catégories: Actualités

Le premier satellite angolais Angosat-1 perdu, vive Angosat-2

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 39 min

"Luanda, nous avons un problème"... Le gouvernement angolais a prononcé lundi le décès prématuré de son premier satellite national, Angosat-1, perdu dans l'espace, mais il a aussi déjà annoncé la naissance d'ici à la fin 2020 d'un petit-frère, Angosat-2.

Lancé en décembre 2017 depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, l'engin de fabrication russe a accumulé les déboires.

Les spécialistes du constructeur Energia RSC en avaient perdu le contrôle sitôt sa mise sur orbite. Ils avaient réussi à rétablir le contact quelques jours plus tard, avant que l'engin ne s'égare, cette fois définitivement, dans le vide intersidéral.

"Le satellite est resté en orbite, du 26 au 30 décembre. Après nous avons eu un problème et nous avons perdu tout contact", a concédé lundi, penaud, un représentant de Energia RSC, Igor Frolov, lors d'une conférence de presse à Luanda.

Le ministre angolais des Télécommunications Jose Carvalho da Rocha a immédiatement fait savoir qu'il serait remplacé par Angosat-2, en vertu de l'accord signé avec la Russie.

"Il commencera à être construit demain, sans aucun coût pour l'Angola (...), il aura plus de capacité et sera plus sophistiqué que son prédécesseur", s'est-il enthousiasmé, "il sera livré aux autorités angolaises dans un an et demi".

Luanda et Moscou avaient convenu en 2009 de lancer Angosat-1, dont la mission, d'une durée espérée de quinze ans, visait à améliorer les communications par satellite, l'accès à l'internet et la diffusion de programmes de radio-télévision en Afrique.

La Russie devait en superviser le fonctionnement depuis un centre de contrôle construit près de la capitale angolaise.

Ce projet d'environ 280 millions de dollars a été financé par un crédit des banques d'Etat russes.

Nullement découragé par ce premier échec, M. Carvalho da Rocha a confirmé lundi les ambitions spatiales de son pays.

"Nous entrons dans une nouvelle ère dont nous ne sortirons plus, l'ère de l'espace", a-t-il annoncé, "nous devons commencer à penser dès maintenant à la construction d'un satellite météo".

Malgré sa manne pétrolière, l'Angola reste un des pays les plus pauvres d'Afrique subsaharienne.

Catégories: Actualités

Conversation téléphonique Macron-Poutine, l'Iran évoqué selon le Kremlin

Le Boursier - il y a 7 heures 40 min
MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron ont eu lundi un entretien téléphonique et sont convenus de la nécessité de préserver l'accord sur le programme nucléaire de l'Iran, a fait savoir le Kremlin.
Catégories: Économie - Finances

La chute mémorable de Beyoncé et Solange Knowles sur la scène de Coachella

Le Huffington Post - il y a 7 heures 41 min
La chute mémorable de Beyoncé et Solange Knowles sur la scène de Coachella
Catégories: Actualités

Réserves d'Eurostat sur les fonds investis dans Orano

Le Boursier - il y a 7 heures 41 min
PARIS (Reuters) - Eurostat estime que les 2,5 milliards d'euros apportés par l'Etat français à Orano, le groupe qui a succédé à Areva, auraient dû être comptabilisés dans le déficit public 2017 de la France, qui pourrait alors s'en trouver rehaussé de l'ordre de 0,1 point de PIB à 2,7%, annonce lundi l'Insee.
Catégories: Économie - Finances

SNCF: 17,45% de grévistes, en baisse mais toujours forte mobilisation des conducteurs

ladepeche.fr - il y a 7 heures 41 min
La SNCF a annoncé lundi un taux de grévistes en baisse au premier jour du cinquième épisode de grève, à 17,45%, soit le plus bas taux communiqué depuis le début de la grève, mais avec une mobilisation toujours forte des conducteurs, grévistes à 62,6%.Lors du précédent jour de grève, jeudi dernier, le taux de grévistes était de 22,73% (66,4% pour les conducteurs). Le 3 avril, au premier jour de cette grève lancée par les syndicats sur un rythme...
Catégories: Actualités

Halliburton : affiche des profits trimestriels

Le Boursier - il y a 7 heures 46 min
Résultats trimestriels...
Catégories: Économie - Finances

Aujourd'hui, nous sommes accro à tout et c'est la société la responsable

Le Huffington Post - il y a 7 heures 49 min
Aujourd'hui, nous sommes accro à tout et c'est la société la responsable
Catégories: Actualités

Philippe lance un plan «anti-déchets et anti-gaspillage"

Le Boursier - il y a 7 heures 53 min
MAYENNE (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé lundi les grandes lignes de la feuille de route gouvernementale visant à promouvoir une économie circulaire qui favorise la robustesse et le recyclage des produits de grande consommation.
Catégories: Économie - Finances

Vidéo : visite dans le premier musée palestinien des États-Unis

France 24 - L'info en continu - il y a 7 heures 54 min
Le "Palestine Museum US" a accueilli, samedi 22 avril, ses premiers visiteurs à Woodbridge, dans l’État du Connecticut. Il s’agit du premier musée dédié à l’art palestinien à ouvrir ses portes aux États-Unis. Visite guidée d’un établissement visant à offrir aux Américains un regard nouveau sur les Palestiniens .
Catégories: Actualités

Subsea 7 fait une offre non sollicitée de 2 milliards de dollars sur McDermott

Le Boursier - il y a 7 heures 56 min
OSLO (Reuters) - Le groupe norvégien Subsea 7 a annoncé lundi une offre non sollicitée d'environ deux milliards de dollars (1,6 milliard d'euros) sur l'américain McDermott, venant troubler son projet de mariage avec Chicago Bridge & Iron (CB&I).
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur