Agrégateur de flux

Ski - WTF - Julia Mancuso fait la descente de Cortina en tenue de super héroïne

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 12:14
Pour la dernière descente de sa carrière, l'Américaine Julia Mancuso...
Catégories: Sport

Chine : prison à ciel ouvert pour les Ouïgours au Xinjiang

Dans le nord-ouest de la Chine, les musulmans ouïgours subissent une répression féroce au nom de la lutte contre le « séparatisme, le fondamentalisme et le terrorisme ». Un traitement auquel la majorité chinoise se montre indifférente.
Catégories: Actualités

Hébergement des migrants: le Défenseur des droits veut le retrait d'une circulaire

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 12:12

Le Défenseur des droits Jacques Toubon a demandé au gouvernement le "retrait" de la circulaire organisant un recensement des migrants dans l'hébergement d'urgence, très contestée par les associations, dans une décision publiée vendredi.

"Le seul critère pour la mise en oeuvre de l'accueil inconditionnel dans l'hébergement d?urgence est la vulnérabilité des personnes, sans que puisse être prise en compte la régularité du séjour, contrairement à ce que prévoit la circulaire", affirme dans un communiqué M. Toubon, qui donne "deux mois" au gouvernement pour "rendre compte des suites données à cette recommandation".

Catégories: Actualités

Miliboo : publication intermédiaire mal digérée

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 12:10
GreenSome Finance abaisse sa cible

Carles Puigdemont souhaite diriger la Catalogne depuis la Belgique

Le président sortant de la Généralité, en lice pour renouveler son mandat après la victoire des indépendantistes aux législatives de décembre, est toujours poursuivi par la justice espagnole pour rébellion et sédition.
Catégories: Actualités

Hand - ChE (H) - Euro 2018 : Romain Lagarde remplace Timothey N'Guessan

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 12:06
Forfait pour le reste de l'Euro, Timothey N'Guessan sera remplacé par...
Catégories: Sport

Catalogne : Puigdemont assure pouvoir diriger la région depuis Bruxelles

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 12:05
Carles Puigdemont s'est exprimé, vendredi, alors que le nouveau président du parlement catalan, Roger Torrent, doit proposer un candidat à la présidence régionale, après la victoire des indépendantistes aux élections de décembre.
Catégories: Actualités

Primonial REIM : acquiert un portefeuille de deux centres de marques

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 12:02
Primonial REIM a finalisé l'acquisition auprès d'Unibail-Rodamco, pour le compte d'un véhicule géré, d'un portefeuille de deux centres de marques : le...

Descente de Kitzbühel: show et stress sur la Streif

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 12:01

Show must go on: c'est la devise non écrite de la descente messieurs de Kitzbühel, la plus courue de la Coupe du monde de ski alpin sur l'invisible fil entre spectacle et danger dans la pente de la mythique Streif.

Si les autres pistes du circuit redoutent l'accident qu'on ne saurait voir, le risque est partie intégrante du spectacle sur la Streif avec ses corps désarticulés et les ballets des hélicoptères médicalisés.

"Les organisateurs se sont offusqués des critiques de Beat Feuz (champion du monde en titre de descente et récent vainqueur à Wengen) après l'entraînement de mardi, mais ça fait parler encore et toujours de Kitzbühel", remarque un observateur.

Le Suisse Daniel Albrecht et l'Autrichien Hans Grugger avaient mis fin prématurément à leur carrière à la suite de crashes à Kitzbühel, respectivement en 2009 et en 2011.

Même si le risque zéro n'existe pas dans la plus périlleuse des disciplines olympiques, le sujet a été ravivé par les décès à l'entraînement du Français David Poisson, médaillé de bronze aux Mondiaux 2013, et du jeune Allemand Max Burkhart, entre novembre et décembre 2017 au Canada.

"Le parcours est immuable, et la Streif sera toujours la Streif. Mais nous pouvons apporter des nouveautés pour améliorer la sécurité et des points techniques", note le chef de piste, Herbert Hauser.

- A la merci de -

Avec pour seule protection une combinaison, un casque et une dorsale, le skieur est à la merci sur la Streif d'une rampe vertigineuse dès le départ, propulsé vers le saut de la Mausefalle (la souricière), ballotté à l'entrée du chemin. Et ce n'est pas fini: avec des sauts, un dévers, une traverse souvent bosselée et une plongée à 140 km/h dans le schuss qui ouvre sur une aire d'arrivée noire de dizaines de milliers de spectateurs.

"Il n'y a rien de plus grand que Kitzbühel", estime l'Américain Daron Rahlves, un poids léger vainqueur en 2003.

"C'est la seule piste arrosée du début à la fin, souvent de la glace de haut en bas", rappelle le vétéran français Johan Clarey, troisième en 2017.

Kitzbühel est considérée comme le challenge ultime, une 9+B de la descente en se référant aux cotations de l'escalade.

Pour le Suisse Bernhard Russi, champion olympique de descente en 1972 à Sapporo (Japon), et encore en argent quatre ans plus tard à Innsbruck, la descente est le banc d'essai de la "gestion du risque".

"Le coureur doit comprendre ce qu'il ose faire et ce qu'il n'ose pas faire. La gestion est la même que pour un pilote de Formule 1. S'il va à fond dans un chicane et qu'il sort, il ne peut pas se plaindre, c'est sa faute. Si un skieur n'ouvre pas son corps avant un saut, ce n'est la faute du saut, mais sa faute", explique à l'AFP Russi, architecte des pistes olympiques depuis 1980.

"Kitzbühel, c'est le Monaco du ski", remarque le Norvégien Aksel Lund Svindal, le meilleur descendeur des dernières années, qui s'était blessé à un genou en 2016.

Et le quintuple champion du monde d'ajouter: "Là-bas, les pilotes se prennent le mur à la plus petite inadvertance, il n'y a pas de marge d'erreur. C'est pareil pour nous à +Kitz+: zéro droit à l'erreur".

- Respect et transgression -

"La Streif, il faut la respecter", note l'Italien Dominik Paris, double vainqueur (2013/2017). "Quand tu as compris cette piste, alors il faut savoir les limites à ne pas franchir. Et, pour cela, on doit déjà bien se connaître soi-même", précise Paris, rejoignant à travers les génération l'avis de Russi.

Le respect n'exclut pas la transgression. Kristian Ghedina, vainqueur de la descente phare en 1998, en donna la preuve sur la Streif le 24 janvier 2004. Le casse-cou de Cortina d'Ampezzo, dont la mère, monitrice, était décédée en 1985 dans un accident de ski, termina à la 6e place.

Surtout +Ghedo+ fit le grand écart lors du saut du schuss final, là où ont chuté depuis lourdement nombre de concurrents, dont Albrecht et Grugger.

Catégories: Actualités

Le Conseil constitutionnel confirme l’élection de trois députés et invalide celle de Ramlati Ali

Les élections de Danièle Obono (La France insoumise) et de M’jib El Guerrab (LRM) ont été confirmées, tandis que celle de Ramlati Ali (LRM) a été annulée.
Catégories: Actualités

Macron verra 140 dirigeants mondiaux d'entreprises lundi

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 12:01
PARIS (Reuters) - Cent quarante dirigeants de certaines des plus grandes entreprises mondiales rencontreront Emmanuel Macron et des ministres lundi à Versailles et discuteront de dizaines de projets concrets, a-t-on appris vendredi auprès de l'Elysée.

JO-2020 Canoë-Kayak: un Japonais dope un rival à son insu, son pays a "honte"

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 12:01

"C'est un acte impensable, une vraie honte", a réagi vendredi Tsunekazu Takeda, le président du comité olympique japonais, après la suspension d'un Kayakiste de 1er plan qui avait versé un produit dopant dans la bouteille d'un de ses rivaux en vue des JO-2020 de Tokyo.

Yasuhiro Suzuki a été suspendu huit ans la semaine dernière par l'agence japonaise antidopage après avoir été reconnu coupable d'avoir dopé à son insu son adversaire Seiji Komatsu en septembre lors d'une compétition domestique.

"Qu'un tel scandale éclate comme ça juste avant les JO d'hiver de Pyeongchang (9-25 février), c'est très triste", a regretté Takeda, interrogé par l'AFP. "C'est un acte impensable qui va totalement à l'encontre de l'esprit olympique. C'est une vraie honte, et on ne peut pas se permettre que ce genre de chose se reproduise".

La fédération nationale de canoë-kayak a elle parlé d'un acte "diabolique".

Suzuki, âgé de 32 ans, pourrait également être suspendu à vie par sa fédération.

En septembre, son rival avait remporté la course avant d'être suspendu à titre provisoire en raison d'un contrôle positif. Avant d'être blanchi, le kayakiste avait nié toute volonté de se doper.

Catégories: Actualités

Peter Mayle, l'auteur d'"Une année en Provence", est décédé

France 24 - L'info en continu - ven, 01/19/2018 - 12:00
L''écrivain anglais Peter Mayle est décédé jeudi à l’âge de 78 ans. Son livre "A Year in Provence" s'est vendu à des millions d'exemplaires et avait été adapté par la BBC en mini-série.
Catégories: Actualités

Macron annonce un "effort inédit et incomparable" pour la Défense

LCP Assemblée nationale - ven, 01/19/2018 - 12:00

Emmanuel Macron a qualifié vendredi d'"inédit et incomparable" "l'effort" prévu pour porter le budget de la Défense à 2% du PIB d'ici à 2025, lors des voeux aux armées à Toulon.

S'exprimant face à 1.500 militaires à bord du navire Dixmude, le président a confirmé que le budget de la Défense était augmenté de 1,8 milliard d'euros en 2018 pour le porter à 34,2 milliards.

Catégories: Actualités

Mi-séance Paris : nouveau test au-dessus des 5.500 points

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 12:00
En hausse de 0,5% à 5.525 points en fin de matinée, l'indice parisien n'affiche qu'un parcours quasi stable sur la semaine

Foot - L1 - PSG - Pour le futur centre d'entraînement du PSG, ça avance

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 12:00
Le dépôt du permis de construire du futur centre d'entraînement du...
Catégories: Sport

Macron veut rassurer les Armées, avec un effort budgétaire "inédit et incomparable"

LCP Assemblée nationale - ven, 01/19/2018 - 11:59

Emmanuel Macron a voulu rassurer les militaires vendredi lors de ses voeux aux Armées, exprimant la "reconnaissance" et la "fierté" de la France et promettant un effort budgétaire "inédit et incomparable".

"N'ayez pas peur", a lancé le chef de l'Etat devant 1.500 militaires à bord du navire Dixmude, dans la rade de Toulon, empruntant la célèbre formule du pape Jean Paul II.

Six mois après la démission fracassante du chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, qui avait pour origine des économies réclamées en 2017 aux armées, Emmanuel Macron a réaffirmé que le budget de la Défense serait porté à 2% du PIB d'ici à 2025, rappelant que dès 2018 il serait augmenté de 1,8 milliard d'euros pour atteindre 34,2 milliards.

En contrepartie, le président a réclamé aux Armées "la plus grande exigence collective", prévenant qu'il y veillerait "personnellement". "Chaque dépense sera évaluée à l’aune de son utilité opérationnelle", a-t-il averti.

Le président a annoncé des "travaux de renouvellement" des deux composantes de la dissuasion nucléaire, "la force océanique et la composante aérienne". La dissuasion nucléaire est "depuis plus de 50 ans la clé de voûte de notre stratégie de défense", a rappelé M. Macron, estimant que les "débats" sur ce sujet étaient "aujourd'hui tranchés".

M. Macron a également promis "un effort important" pour le renseignement militaire et des "capacités de cyber défense renforcées".

Abordant la question du service national universel, promesse de campagne, il a assuré qu'il "sera(it) mené à son terme", répondant aux doutes qui ont émergé en début d'année, notamment en raison du coût attendu du projet. 

- Les industriels rappelés à l'ordre -

"Je veux rassurer chacun, il sera mené à son terme, il entrera à bon port, il sera conduit par l'ensemble des ministères concernés, et pas simplement par le ministère des Armées, il aura un financement ad hoc, qui ne viendra en rien impacter la loi de programmation militaire" 2019-2025 qui doit être prochainement présentée, a-t-il déclaré, sans donner plus de détails sur la forme que prendra ce futur service. 

Le chef de l'Etat a par ailleurs adressé une mise en garde aux industriels de défense en exigeant une "meilleur rapport coût/efficacité" pour les matériels militaires. Il a notamment déploré "les taux d'indisponibilité" de certains équipements au sein des armées. Il a également critiqué le lobbying exercé, dans les "couloirs, les coursives", par les partisans de la construction d'un 2e porte-avion.

Sur le terrain des opérations, le président a confirmé que l'organisation Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie était "presque totalement défaite". La coalition internationale qui se bat contre le groupe jihadiste devrait remporter la "victoire militaire" sur le terrain "dans les prochaines semaines", a-t-il fait valoir.

"Ce ne sera pas la fin de ce combat, mais nous adapterons notre dispositif national en fonction de la situation opérationnelle au cours de cette année et je veux désormais que nous nous engagions résolument dans la stabilisation, la reconstruction et l'aide aux populations avec nos partenaires", a-t-il précisé.

Soulignant que la France est "en train de devenir l'armée de référence européenne", Emmanuel Macron a plaidé en faveur de la "coopération" en matière de défense, affirmant que l'Allemagne "est pour nous un partenaire primordial", tandis que le Royaume-Uni restera, malgré le Brexit, "un partenaire essentiel".

Catégories: Actualités

Ski alpin - CM (F) - Sofia Goggia remporte la descente de Cortina devant Lindsey Vonn et Mikaela Shiffrin

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - ven, 01/19/2018 - 11:59
L'Italienne Sofia Goggia a remporté la descente de Cortina devant...
Catégories: Sport

La CGC signera à son tour le projet de RCC chez PSA

Le Boursier - ven, 01/19/2018 - 11:58
PARIS (Reuters) - La CFE-CGC, dernier syndicat de PSA à ne pas encore s'être prononcé publiquement sur le projet de ruptures conventionnelles collectives (RCC) présenté par la direction du constructeur automobile, a annoncé vendredi qu'elle signerait l'accord.

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur