Agrégateur de flux

Benecaid vient renforcer la présence et l'offre d'APRIL au Canada

Le Boursier - il y a 13 heures 40 min
Présent depuis plus de 10 ans au Canada sur le marché du dommage, le groupe APRIL poursuit l`internationalisation de ses savoir-faire en faisant...
Catégories: Économie - Finances

NBA: San Antonio consolé par Ginobili, Cleveland sauvé par James

France 24 - L'info en continu - il y a 13 heures 40 min

L'inusable Manu Ginobili a offert dimanche à San Antonio une victoire quasiment inespérée face au champion en titre Golden State (103-90) et un réconfort bienvenu, tandis que LeBron James a sorti Cleveland d'un très mauvais pas à Indianapolis (104-100).

A 40 ans, Ginobili dispute peut-être ses derniers matches en NBA, mais le vétéran argentin qui décidera d'ici juillet de poursuivre ou non sa carrière avec les Spurs en 2018-19, n'a pas fait son âge contre les Warriors.

Avec ses 16 points, dont dix en 4e période, son culot et son enthousiasme, il a bluffé ses coéquipiers, entraîneurs et même adversaires.

"C'est du Manu tout craché: il a réussi un shoot à trois points, juste devant notre banc, qui fait basculer la rencontre", a admiré Steve Kerr, l'entraîneur de Golden State qui fut son coéquipier à San Antonio en... 2002-03, la première de l'Argentin en NBA.

San Antonio jouait gros devant son public et sans son emblématique entraîneur Gregg Popovich, absent depuis le décès de son épouse en milieu de semaine.

Menés trois victoires à zéro, les Texans devaient obligatoirement s'imposer pour garder l'espoir d'atteindre le 2e tour et surtout éviter l'humiliation d'être "balayés" 4 à 0.

Les Spurs, bien aidés par la fébrilité des Warriors (16 ballons perdus, dont 7 en 1re période) et leur inefficacité à trois points (25%), ont idéalement débuté la rencontre sous l'impulsion de LaMarcus Aldridge (22 pts).

- Ginobili/Parker dans l'histoire -

Ils ont resserré les rangs en défense quand Kevin Durant (34 pts) a sonné la charge et ramené son équipe à deux longueurs (88-86) avec un panier à trois points à cinq minutes de la sirène.

Mais Aldridge, avec un improbable tir primé, et surtout Ginobili ont redonné de l'air aux Spurs, encore sous le choc de l'absence prolongé de Popovich.

"On avait besoin de cette victoire (...) On a réussi un bon match, mais ce n'est qu'une victoire", a souligné Ginobili qui a décroché aux côtés du Français Tony Parker (9 pts) sa 132e victoire en play-offs, ce qui en fait désormais le meilleur duo de l'histoire.

Ettore Messina qui a remplacé Popovich sur le banc pour le deuxième match de suite, a qualifié cette victoire d'"importante".

"Peut-être que cela sera notre seule victoire, mais elle nous apporte un peu de joie dans un contexte triste et compliqué", a insisté l'entraîneur italien, avant le match N.5 mardi à Oakland.

Menés deux victoires à une, Cleveland et sa superstar LeBron James sont passés tout près de la catastrophe à Indianapolis.

- James tout près de Jordan -

Ils ont pourtant compté jusqu'à 16 points d'avance, mais comme vendredi lors du match N.3 perdu 92 à 90, ils se sont effondrés en 3e période, face à l'efficacité de Domantas Sabonis (19 pts) et à l'agressivité --parfois limite-- de Lance Stephenson.

Les Pacers sont même passés brièvement en tête, avant que "King James", limité à un seul point en 3e période, et Kyle Korver, 18 points dont trois paniers à trois points d'affilée, n'offrent une victoire capitale aux Cavaliers.

"Depuis le début de la saison, on a souvent des passages à vide en 3e période, je n'ai pas d'explication, cela ne devrait pas arriver, il faut qu'on soit plus vigilant", a prévenu James qui, avec ses 32 points, a bouclé son 100e match de play-offs avec plus de 30 points, à neuf longueurs du record de Michael Jordan.

Cleveland et Indiana sont désormais à égalité deux victoires partout, mais la franchise de l'Ohio retrouve sa salle mercredi pour le match N.5 qui peut lui permettre de prendre l'avantage pour la première fois.

Les deux autres cadors de la conférence Est, Toronto et Boston, se retrouvent dans la même situation inconfortable.

Après avoir gagné les deux premiers matches à domicile, les Raptors et les Celtics ont concédé un deuxième revers de suite en déplacement, 106-98 à Washington pour les premiers, 104-102 à Milwaukee pour les seconds.

Catégories: Actualités

Stallergenes Greer : convocation des actionnaires en AG

Le Boursier - il y a 13 heures 41 min
Les actionnaires de Stallergenes Greer plc, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, sont informés par la...
Catégories: Économie - Finances

Le G7 uni face à la Russie, ferme sur la Corée du Nord mais divisé sur l'Iran

France 24 - L'info en continu - il y a 13 heures 43 min

Les grandes puissances du G7, qui ont confirmé leur front uni face à la Russie, vont aussi afficher lundi leur fermeté avant des négociations historiques avec la Corée du Nord, sans avoir surmonté leurs divisions sur l'Iran à l'approche d'une décision cruciale des États-Unis.

La rencontre des ministres des Affaires étrangères, qui s'est ouverte dimanche à Toronto, au Canada, va se terminer lundi puis s'enchaîner jusqu'à mardi avec une réunion de leurs collègues de l'Intérieur et de la Sécurité, avant le sommet des sept pays les plus industrialisés (États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Japon et Canada) les 8 et 9 juin au Québec.

Dimanche, les chefs de la diplomatie ont longuement discuté de la confrontation des Occidentaux avec Moscou, qui atteint des niveaux inégalés depuis la fin de la Guerre froide.

"Il y a eu une unité du G7 pour s'opposer à l'attitude néfaste de la Russie", a dit à des journalistes un haut responsable américain. Les pays membres ont fait le point sur les mesures prises "pour contrecarrer les tendances négatives qui émanent du Kremlin et menacent la paix et la sécurité", a-t-il ajouté.

Les débats portent notamment sur le "renforcement de la démocratie contre les ingérences étrangères" -- une allusion claire au rôle attribué à la Russie de Vladimir Poutine lors des élections aux États-Unis ou en Europe.

"Nous ne devrions jamais nous montrer faibles face au président Poutine", a estimé le chef de l?État français Emmanuel Macron depuis Paris, avant d'aller rencontrer à Washington son homologue américain Donald Trump. "Quand vous êtes faibles, il s'en sert" pour "fragiliser nos démocraties", a-t-il ajouté dans un entretien diffusé dimanche sur la chaîne américaine Fox News, tout en assurant "respecter" le maître du Kremlin.

Selon une source diplomatique française, le ministre français Jean-Yves Le Drian "a redit qu'il faut être fermes" mais continuer à tenter de discuter avec Moscou.

Un peu plus d'une semaine après les frappes menées par Washington, Paris et Londres contre le régime de Damas en réponse à une attaque chimique présumée, les Occidentaux ont notamment besoin de relancer le dialogue avec les Russes, qui soutiennent Bachar al-Assad, en quête d'une solution politique sous l'égide de l'ONU après sept ans de guerre.

- "Fort plaidoyer" sur l'Iran -

La stratégie des États-Unis, qui inquiète leurs alliés depuis que Donald Trump a annoncé son intention de retirer les troupes américaines dès que possible, "a été abordée", selon un délégué européen. "Les Américains ont conscience qu'il y a un rôle à jouer dans la durée, mais n'ont pas encore précisé quel rôle, diplomatique, militaire, humanitaire..."

Deux autres grands dossiers diplomatiques font l'objet de discussions intenses.

D'abord la Corée du Nord, à l'approche d'un sommet historique, d'ici début juin en théorie, entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, censés parler, après des mois d'escalade, d'une "dénucléarisation" de la péninsule coréenne.

Les ministres devaient affirmer lundi, dans leur communiqué commun, leur intention de ne pas relâcher la pression et les sanctions internationales malgré les signaux positifs en provenance de Pyongyang, affichant toujours l'objectif final d'une "dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible".

Ensuite l'Iran, alors que le président américain doit aussi décider, d'ici le 12 mai, s'il "déchire" ou pas l'accord de 2015 conclu par les grandes puissances avec Téhéran pour l'empêcher de se doter de la bombe atomique.

Donald Trump réclame, pour le préserver, que la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, signataires européens de ce texte, jugé historique à l'époque, mais que lui considère laxiste, proposent des solutions pour le durcir.

Plusieurs autres ministres, Jean-Yves Le Drian en tête, ont livré devant le secrétaire d?État américain par intérim John Sullivan "un plaidoyer très fort" pour que Washington "ne jette pas l'accord avec l'eau du bain", au risque de "donner aux Iraniens un prétexte pour un retrait qui pourrait avoir des conséquences désastreuses", souligne la source diplomatique française.

"Nous avons beaucoup progressé" ces derniers mois avec les Européens "mais le compte n'y est pas encore", a toutefois prévenu le haut responsable américain.

Le sujet sera un point fort de la visite d'Emmanuel Macron de lundi à mercredi à Washington, où il demandera à Donald Trump de rester dans l'accord iranien tant qu'il n'a pas de "meilleure option pour le nucléaire". A ce stade, il n'y a "pas de plan B", a-t-il mis en garde sur Fox News.

Catégories: Actualités

Theranexus : le THN102 obtient le statut "d'investigational new drug" de la FDA

Le Boursier - il y a 13 heures 44 min
Theranexus annonce le succès de sa démarche menée auprès de l'agence du médicament des Etats-Unis, la Food & Drug Administration (FDA), pour...
Catégories: Économie - Finances

Foot - ARG - Argentine : un Cristian Pavon magique rapproche Boca Juniors du titre

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 13 heures 45 min
Porté par son étoilé Cristian Pavon, Boca Juniors a dominé Newell's...
Catégories: Sport

Carmaux. SCoT : le projet est arrêté

ladepeche.fr - il y a 13 heures 46 min
Le projet de SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Carmausin, du Ségala, du Causse et du Cordais est arrêté. Après 4 années de travaux, d'études et de concertation, le projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Carmausin, du Ségala, du Causse et du Cordais a été arrêté en comité syndical le 17 avril à Carmaux. Ce document de planification stratégique fixe les grandes orientations d'aménagement et de développement sur le long...
Catégories: Actualités

Sensorion : SENS-401 réduit la perte auditive dans une étude préclinique

Le Boursier - il y a 13 heures 48 min
Sensorion, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies de l'oreille interne, a dévoilé de nouveaux résultats lors d'une...
Catégories: Économie - Finances

Toulouse. Proxénétisme : une «figure» du banditisme abritait des ébats sadomaso

ladepeche.fr - il y a 13 heures 49 min
Impliqué et condamné dans une escroquerie à la TVA en décembre par le tribunal correctionnel de Toulouse, une figure du banditisme à la sauce toulousaine, libéré depuis (il a fait appel) vient de retomber. Sorte de ricochet pour cet homme âgé de 64 ans qui totalise au moins neuf condamnations, dont quatre criminelles, et 24 ans de prison. La faute à son goût pour les braquages, les gros trafics de stupéfiants et les arnaques diverses. La...
Catégories: Actualités

Grèves à la SNCF et à Air France : un lundi encore compliqué dans les transports

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 13 heures 50 min

La grève perlée de la SNCF a repris ce lundi et se poursuivra mardi. Le transport aérien est lui aussi perturbé. Voici les prévisions de trafic, notamment dans la région.
Deux conflits dans l'impasse et un nouvel épisode délicat pour les voyageurs : les cheminots de la SNCF et les personnels d'Air France sont appelés à... Lire la suite

Catégories: Actualités

Frelon asiatique : c'est le moment de poser ses pièges

ladepeche.fr - il y a 13 heures 51 min
Attendre de découvrir sous son toit, dans son grenier, son garage ou dans un arbre de son jardin un énorme nid de frelons asiatiques sera trop tard pour lutter soi-même. L'intervention d'une société spécialisée sera inévitable. «C'est donc en ce moment qu'il faut les combattre pour éviter le pire!» martèle Claude Seigneury. Ce passionné de jardinage, et apiculteur à Lapeyrouse-Fossat, rappelle que «les femelles sortent pour se nourrir avec...
Catégories: Actualités

La président du syndicat des apiculteurs de Midi-Pyrénées : «Il faut développer le piégeage sélectif»

ladepeche.fr - il y a 13 heures 51 min
Cette année l'arrivée des frelons asiatiques semble très précoce ? On a effectivement pu observer déjà quelques femelles autour de nous, mais c'est classique. Dès qu'il fait beau, les frelons réapparaissent à la fin de l'hiver. Pour les apiculteurs, le frelon asiatique est évidemment une préoccupation, mais c'est loin d'être la première. Cet hiver, j'ai perdu 80 % de mon cheptel d'abeilles, c'est la première fois que je connais une telle...
Catégories: Actualités

Loi asile immigration: Mélenchon a invité François 1er dans les débats sur le droit du sol à l'Assemblée

Le Huffington Post - il y a 13 heures 53 min
Loi asile immigration: Mélenchon a invité François 1er dans les débats sur le droit du sol à l'Assemblée
Catégories: Actualités

Tous sports - Qui est votre Champion du week-end?

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 13 heures 53 min
Comme chaque lundi, nous vous invitons à voter pour votre Champion du...
Catégories: Sport

Nordahl Lelandais a-t-il un lien avec Lucie Roux, disparue en 2012 en Savoie ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 13 heures 54 min

Selon une amie, Lucie Roux connaissait Nordahl Lelandais, hospitalisé en même temps qu'elle dans un établissement psychiatrique en Savoie. La famille souhaite désormais rouvrir l'enquête.
Y a-t-il une nouvelle affaire Nordahl Lelandais ? Alors qu'il a avoué avoir tué la petite Maëlys et le caporal Arthur Noyer, l'ancien... Lire la suite

Catégories: Actualités

BinckBank démarre 2018 avec de solides résultats au premier trimestre

Le Boursier - il y a 13 heures 56 min
Le nombre de transactions réalisées chez BinckBank au T1 2018 s'est établi à 2...
Catégories: Économie - Finances

Le G7 uni face à la Russie, ferme sur la Corée du Nord mais divisé sur l'Iran

ladepeche.fr - il y a 13 heures 56 min
Les grandes puissances du G7, qui ont confirmé leur front uni face à la Russie, vont aussi afficher lundi leur fermeté avant des négociations historiques avec la Corée du Nord, sans avoir surmonté leurs divisions sur l'Iran à l'approche d'une décision cruciale des États-Unis.La rencontre des ministres des Affaires étrangères, qui s'est ouverte dimanche à Toronto, au Canada, va se terminer lundi puis s'enchaîner jusqu'à mardi avec une réunion...
Catégories: Actualités

Foot - MLS - MLS : New York City balayé par Portland

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 13 heures 57 min
Invaincu depuis le début de la saison 2018 de MLS, New York City a...
Catégories: Sport

Nortia annonce l'acquisition de Sélection 1818

Le Boursier - il y a 13 heures 58 min
Nortia officialise la reprise de la société Sélection 1818...
Catégories: Économie - Finances

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur