Agrégateur de flux

Open d'Australie (H) - Julien Benneteau tombeur de David Goffin : «C'est beaucoup de bonheur»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 01/18/2018 - 11:45
Julien Benneteau était sur un nuage après sa victoire sur David...
Catégories: Sport

Foot - L1 - Les 5 meilleurs buteurs de l'histoire du PSG

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 01/18/2018 - 11:45
Edinson Cavani a égalé mercredi le record de buts de Zlatan...
Catégories: Sport

Perspectives macroéconomiques 2017-2018 : tonique !

Le Boursier - jeu, 01/18/2018 - 11:44
La croissance mondiale passe enfin le cap des +3% dit Euler Hermes...

Pays basque espagnol : qu'est-ce que la tamborrada où 18 000 personnes sont attendues ?

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 01/18/2018 - 11:41

VIDEO - Des milliers de tambours défileront à partir de ce vendredi et joueront pendant vingt-quatre heures dans les rues de Saint-Sébastien.
À partir de ce vendredi et tout long du week-end, la capitale du Guipúzcoa vibrera au rythme de sa tamborrada (danborrada, en basque). Comme le veut la tradition, à l’occasion de la... Lire la suite

Catégories: Actualités

Prisons: les surveillants mobilisés dans l'attente d'"arbitrages" gouvernementaux

France 24 - L'info en continu - jeu, 01/18/2018 - 11:40

La mobilisation des surveillants de prison a repris jeudi matin dans toute la France avec de nombreux établissements bloqués dans l'attente d'"arbitrages" gouvernementaux sur leurs revendications pour de meilleures conditions de sécurité.

Les discussions qui se tenaient depuis mardi soir entre les syndicats Ufap-Unsa (majoritaire) et CGT-Pénitentiaire et l'administration pénitentiaire ont abouti mercredi soir à un document envoyé "à l'arbitrage de la garde des Sceaux et de Matignon", ont indiqué les deux organisations dans un communiqué commun.

"Une fois les arbitrages rendus, les discussions reprendront afin de faire un point et finaliser ou pas un document que nous soumettrons aux personnels", ont-elles ajouté, tout en appelant à reprendre dès jeudi matin le "blocage général" des prisons, entamé depuis lundi mais qui avait été suspendu mercredi.

FO-Pénitentiaire n'a pas pris part aux négociations mais participe à la mobilisation nationale, qui a été provoquée par l'agression il y a une semaine de trois gardiens par un détenu islamiste dans la prison de Vendin-le-Viel (Pas-de-Calais).

Jeudi matin, 87 établissements étaient affectés par la mobilisation "à des degrés divers, soit 46% du parc pénitentiaire", selon la Direction de l'administration pénitentiaire, pour qui la mobilisation est "similaire à la journée de mardi".

L'Ufap revendiquait, elle, "140 à 150 établissement bloqués et 6.000 à 7.000 personnels mobilisés", a déclaré à l'AFP son secrétaire national Wilfried Fonck.

A travers la France, les accès aux prisons étaient totalement ou partiellement bloqués par des piquets de grève, avec parfois des barricades de palettes en bois et de pneus enflammés, empêchant ou retardant notamment les visites au parloir et les extractions de détenus vers les tribunaux.

Dans les Hauts-de-France, qui abrite la prison de Vendin-le-Vieil, "les 17 établissements de la région sont bloqués, seul le personnel pénitentiaire peut rentrer", a notamment affirmé à l'AFP le secrétaire régional Ufap-Unsa, Guillaume Pottier.

Le directeur interrégional des services pénitentiaires, Alain Jégo, faisait, lui, état de 16 prisons bloquées.

"On continue parce qu'on a toujours rien obtenu. Il y a eu des choses pour Vendin, mais c'est un mouvement d'ordre national", a expliqué M. Pottier.

- "Ubuesque" -

Après l'agression de Vendin, suivies d'autres à Mont-de-Marsan (Landes), Tarascon (Bouches-du-Rhône) et Varces (Isère), les surveillants de prisons réclament des conditions de travail plus sécurisées, avec notamment une "gestion spécifique pour les détenus terroristes islamistes et radicalisés", des recrutements supplémentaires et une "reconnaissance des métiers pénitentiaires".

"Sauvez-nous avant qu'il ne soit trop tard", "De belles promesses c'est bien, des promesses tenues c'est mieux", clamaient ainsi des pancartes devant la maison d'arrêt d'Elsau à Strasbourg, où 80 surveillants étaient rassemblés jeudi.

"Ce qu'il faut, c'est que le mouvement se durcisse. Il faut que les choses changent. On sait que cela va engendrer des incidents pour les coursives, que cela va être dur pour les familles, mais il faut que chacun comprenne (...). On risque notre vie tous les jours", a lancé à l'AFP un surveillant sous couvert d'anonymat.

Le mouvement était assez largement suivi dans toutes les régions de France, les surveillants clamant leur "détermination" également en Outre-Mer. "Le centre de Remire-Montjoly en Guyane a rejoint le mouvement", a souligné Wilfried Fonck.

A Fleury-Mérogis (Essonne), environ 200 personnes ont bloqué pendant quelques heures l'entrée du plus grand centre pénitentiaire d'Europe avant d'être évacuées vers 10H00 par les forces de l'ordre, selon les syndicats sur place.

A Marseille, une centaine d'agents ont également barré tous les accès à la célèbre prison des Baumettes, a indiqué un responsable CGT.

"Ca peut paraître ubuesque mais on fait grève non pas pour demander de l'argent, mais juste pour pouvoir faire notre travail et rentrer à la maison sans passer par les urgences", a souligné Wilfried Fonck: "Les garanties sur la sécurité doivent prévaloir sur tout le reste".

burs-sva/jt/kp

Catégories: Actualités

Handball : une star féminine accuse deux joueurs d'avoir diffusé des photos intimes

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 01/18/2018 - 11:36

Nora Mørk s'est fait pirater son téléphone et accuse des joueurs de l'équipe masculine d'avoir fait tourner les photos sur internet.
Sale ambiance entre les équipes nationales norvégiennes de handball. Les filles font bloc derrière l'une de leurs coéquipières contre deux joueurs de l'équipe masculine, sous l'oeil d'une... Lire la suite

Catégories: Actualités

Notre-Dame-des-Landes : « La décision prise par l’exécutif est la moins risquée pour lui »

Cédric Pietralunga, journaliste au service politique du « Monde », a répondu aux questions des internautes après l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.
Catégories: Actualités

Emirates a commandé 36 Airbus A380 pour 16 milliards de dollars

France 24 - L'info en continu - jeu, 01/18/2018 - 11:35

Emirates, l'une des plus grandes compagnies aériennes du monde, a annoncé jeudi un accord d'un montant catalogue de 16 milliards de dollars pour acquérir 36 Airbus A380 supplémentaires.

L'accord comprend 20 commandes fermes et 16 commandes en option, précise un communiqué de la compagnie de l'émirat de Dubaï. Les livraisons commenceront en 2020.

Emirates est la compagnie aérienne qui possède déjà le plus grand nombre d'avions géants A380 (101+41 commandes fermes).

Le 15 janvier, Airbus avait pour la première fois évoqué un possible arrêt de l'A380, son programme emblématique boudé par les clients depuis deux ans et suspendu alors aux commandes de son principal donneur d'ordres, Emirates.

Catégories: Actualités

Airbus : la compagnie Emirates passe une commande cruciale de 36 A380

Cette commande, d’un montant de 16 milliards de dollars, est jugée vitale par Airbus pour l’avenir du programme.
Catégories: Actualités

Qui est vraiment Brigitte Macron ? L'auteure de sa biographie raconte

L' Essentiel - SudOuest.fr - jeu, 01/18/2018 - 11:33

L'auteure de "Brigitte Macron l'affranchie", en librairies depuis mercredi, a dévoilé les "coulisses" de son travail dans un entretien à L'Express.
Qui est vraiment Brigitte Macron ? Maëlle Brun, journaliste people à Closer, a recueilli les témoignages d'une "cinquantaine" de ses proches dans le but d'écrire une biographie... Lire la suite

Catégories: Actualités

Notre-Dame-des-Landes : un atterrissage maîtrisé

Editorial. Pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouvait le dossier de l’aéroport NDDL, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont procédé à une analyse coûts-bénéfices approfondie.
Catégories: Actualités

Tennis de table - Pascal Berrest, l'ancien DTN de la fédération de tennis de table, révoqué par Laura Flessel

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 01/18/2018 - 11:32
Déjà condamné par la justice, l'ancien directeur technique national...
Catégories: Sport

Macron derrière des barbelés: Jean Daniel déplore la couverture de l'Obs

France 24 - L'info en continu - jeu, 01/18/2018 - 11:31

Le visage d'Emmanuel Macron derrière des barbelés: Jean Daniel, fondateur de L'Obs, critique vigoureusement la couverture choisie par son hebdomadaire pour traiter de la politique migratoire de la France - qu'il qualifie par ailleurs d'"indéfendable".

"Il me faut d'abord proclamer qu'à nos yeux la politique vis-à-vis des migrants, telle qu'elle est appliquée et contrairement à la manière dont elle avait été formulée, est indéfendable, parfois alarmante et peut finir par mériter des noms grossiers", écrit en préambule le grand journaliste de 97 ans, dans une mise au point publiée mercredi sur le site de L'Obs.

"Mais non, décidément non, je n'arrive pas à me résigner devant la dernière couverture de notre hebdomadaire".

La couverture du n°2775 offre une photo en noir et blanc du visage du président derrière des barbelés, avec le titre "Migrants, bienvenue au pays des droits de l'Homme".

"Je ne supporte pas de voir la tête de notre président entourée de barbelés, avec le choix de les subir ou de les imposer", poursuit Jean Daniel. "Je ne supporte pas non plus que le président de la République soit représenté comme un tyran qui affecterait de recevoir avec humanité et générosité tous les migrants de la terre".

"A ce propos, je ne trouve pas que, dans cette polémique, l'humour soit tolérable. D'ailleurs, en général, depuis que je fais ce métier, je ne crois pas que l'on puisse distraire avec n'importe quoi et surtout pas, surtout pas avec la douloureuse, l'insupportable aventure des migrants. Nous ne savions pas à quel point les migrants représentent notre propre tragédie. Nous ne savions pas à quel point cette tragédie illustre tous nos drames".

La semaine dernière, Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, avait déploré cette Une qui, selon elle, "manque de rigueur" et "rappelle les camps" de la Seconde guerre mondiale.

Catégories: Actualités

Rugby - RCT - Toulon : Mourad Boudjellal soulagé pour Mathieu Bastareaud

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 01/18/2018 - 11:30
Alors que Mathieu Bastareaud n'a écopé ‘'que'' de trois...
Catégories: Sport

Antidopage: la CEDH justifie l'obligation des sportifs de se localiser

France 24 - L'info en continu - jeu, 01/18/2018 - 11:29

L'obligation pour les sportifs de haut niveau de se localiser auprès des agences antidopage est conforme à la Convention européenne des droits de l'Homme, a jugé jeudi la CEDH, estimant que les "motifs d'intérêt général" rendent "nécessaires" les contrôles inopinés.

"Les obligations de localisation des sportifs ne violent pas la Convention", déclare la Cour européenne des droits de l'Homme dans un arrêt rendu jeudi à l'unanimité par les 7 juges de chambre.

La Cour était appelée à se prononcer sur une requête introduite en 2011 contre la France par plusieurs syndicats sportifs français, accompagnés par une centaine de sportifs individuels, puis en 2013 par la célèbre cycliste française Jeannie Longo, aujourd'hui âgée de 59 ans.

Certains sportifs, ceux du "groupe cible", choisi dans l'élite par les fédérations internationales ou les agences nationales antidopage, se plaignaient de devoir donner une localisation quotidienne à l'avance pour permettre des contrôles antidopage inopinés.

Selon les règlements de l'Agence mondiale antidopage (AMA), le sportif doit notamment préciser pour chaque jour du trimestre à venir un lieu où il sera disponible pour un contrôle, sur un créneau de 60 minutes, une procédure jugée très lourde et contraignante par une partie du milieu sportif.

Les requérants estimaient que cette obligation de localisation portait atteinte au droit au respect de la vie privée et familiale, ainsi qu'au droit de circuler librement, protégés par la Convention européenne des droits de l'Homme.

"Tenant compte de l'impact que les obligations de localisation ont sur la vie privée des requérants, la Cour considère néanmoins que les motifs d'intérêt général qui rendent (ces contrôles) nécessaires sont d'une particulière importance et justifient les restrictions apportées aux droits" fondamentaux de la Convention, souligne la Cour.

Les magistrats européens estiment que "la réduction ou la suppression de ces obligations conduirait à accroître les dangers du dopage pour la santé des sportifs et celle de toute la communauté sportive".

En 2011, le Conseil d'Etat en France avait débouté les syndicats sportifs.

Cet arrêt de la CEDH n'est pas définitif. Les parties ont trois mois pour décider si elles demandent un renvoi de leur affaire devant la Grande Chambre, l'instance suprême de la Cour.

Catégories: Actualités

Berenberg, toujours positif sur Iliad, réduit son objectif

Le Boursier - jeu, 01/18/2018 - 11:29
Le curseur recule à 258 euros...
Catégories: Actualités

Eloge du jeu vidéo comme plaisir tactile

En annonçant Nintendo Labo, une gamme de jouets en carton, Nintendo rappelle que le jeu vidéo est autant un plaisir pour les yeux que pour les doigts.
Catégories: Actualités

Foot - Liga - FC Barcelone : Gerard Piqué prolongé jusqu'en 2022

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - jeu, 01/18/2018 - 11:28
Le Barça a annoncé la prolongation de contrat du défenseur...
Catégories: Sport

Entre l’Europe de l’Est et de l’Ouest, le fossé se creuse

Accusés de dumping social et fiscal, les ex-pays de l’Est, qui n’ont pas encore rattrapé le niveau de vie de occidental, se sentent floués.
Catégories: Actualités

Dopage: Les syndicats de sportifs français déboutés à Strasbourg

Le Boursier - jeu, 01/18/2018 - 11:27
STRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l’homme a débouté jeudi la Fédération des syndicats de sportifs français qui dénonçait le caractère intrusif de l’obligation faite à certains d’entre eux d’être "localisables" une heure par jour à leur domicile en vue d’un éventuel contrôle antidopage.
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur